Auteur Sujet: [Culture] Livres: Critiques & Commentaires  (Lu 13403 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hraka

  • Fomoire
  • *****
  • Messages: 1527
Re : [Culture] Livres: Critiques & Commentaires
« Réponse #100 le: 02 octobre 2014 à 19:15 »
Worm, de Wildbow/John McCrae (lien vers in .mobi, 6 Mo)


Pour commencer, c'est une oeuvre très longue, à près de 1,7 million de mots (à peu près autant que l'ensemble des livres publiés de l'univers Trône de fer, à peu près quatre fois les trois livres du Seigneur des anneaux).
Comme elle n'a pas été publiée en format papier, je conseille vivement de posséder une liseuse si vous voulez vous y attaquer.
Elle est aussi écrite en anglais, pas dans un style énormément compliqué, mais autant avoir une bonne maîtrise de la langue si vous ne comptez pas passer 2015 à tout déchiffrer.

Quant à l'histoire (petits spoilers non-signalés sur les quelques premiers chapitres): elle joue dans un univers similaire au notre, à la différence que dans celui-ci, à partir des années 1980, des personnes avec des super-pouvoirs sont apparues; on parle de para-humains ou de capes, même si la majorité des costumes ne comporte pas de cape.
On suppose que quelque part entre 1 parmi 1.000 et 1 parmis 10.000 des humains ont la capacité de devenir para-humain, mais cette capacité, et donc les pouvoirs, ne se manifeste qu'après un trauma important (physique ou mental). Ceci signifie bien sûr que les para-humains sont en général des gens troublés avec un passé quelque peu tragique, ce qui explique que les super-vilains sont environ cinq fois plus nombreux que les super-héros.
Ceci dit, en tout et pour tout (du moins en Amérique du Nord), la situation est plutôt calme, les super-vilains font leurs petites magouilles de leur coté, les super-héros viennent les empêcher quand ils se montrent, les super-vilains se retrouvent dans une prison normale de laquelle ils s'évadent souvent après peu de temps, personne n'est vraiment blessé pendant tout ça, et c'est très bien ainsi. Si jamais quelqu'un en fait trop il est vite contré par et les super-héros et les autres super-vilains, parce qu'un para-humain meutrier est une très mauvaise chose à avoir dans sa ville.

En tout et pour tout, l'univers est moralement très gris, avec très peu de personnes véritablement 'bonnes' ou 'mauvaises', autant parmis les para-humains que les humains normaux. Presque chaque personnage a ses fautes, et presque tous feront des choix qui sont compréhensible sur le moment, tout en restant impardonnable au niveau moral (un exemple: remplir les yeux de quelqu'un d'asticots pour l'empêcher d'utiliser son pouvoir).
La série a aussi l'habitude d'augmenter la gravité à grand pas: on commence par "le personnage principal rejoint un groupe de super-vilains pour les livrer aux super-héros, et doit participer à un braquage de banque pour faire ses preuves et obtenir les infos qu'elle souhaite" dans les quelques premiers chapitres à
Vous n’êtes pas autorisés à voir ce contenu.

Si je reprocherait une chose à l'oeuvre, c'est justement cette escalade: elle est clairement planifiée dés les quelques premiers chapitres, et l'univers est basé sur cet objectif final, mais vers le dernier tiers environ les problèmes semblent juste trop abstrait et grandiose pour vraiment convaincre.

Ceci dit, je considère que c'est une très bonne histoire, avec une prémise relativement correcte (mis à part la critique ci-dessus pour la fin), des personnages bien développés qui évoluent au fil de l'histoire, et un nombre d'idées intéressantes concernant les super-pouvoirs.
Je vote pour.

LarrxX

  • Modérateur Global
  • Ankou
  • ******
  • Messages: 7866
  • Sexe: Homme
Re : [Culture] Livres: Critiques & Commentaires
« Réponse #101 le: 03 octobre 2014 à 11:29 »
Je ne sais pas comment tu trouves le temps de lire un monstre pareil en moins d'un mois. J'aimerais bien avoir autant de temps libre moi! :)

Quand je vois que j'ai mis 6 mois à lire l'intégrale de la Tour Sombre (~4000 pages), je ne sais pas si j'ai le courage de m'attaquer à Worm.

Un jour, peut-être.
"I've experiments to run, there is research to be done, on the people who are... still alive." - GLaDOS
"Automobiles have been the best mêlée weapons to use against monsters since the 50s." - Atomic Robo

 Je modère en bleu, comme une orange.

Hraka

  • Fomoire
  • *****
  • Messages: 1527
Re : [Culture] Livres: Critiques & Commentaires
« Réponse #102 le: 03 octobre 2014 à 12:31 »
Les bienfaits d'un manque de vie sociale. :)

En plus sérieux, le texte se lit très bien, et comme presque chaque chapitre et sous-chapitre finit en cliff-hanger on se retrouve très vite à passer une heure après s'être dit "allez, un dernier petit sous-chapitre avant de dormir".

Ron1n

  • Nemedien
  • ***
  • Messages: 191
  • Sexe: Homme
Re : [Culture] Livres: Critiques & Commentaires
« Réponse #103 le: 03 octobre 2014 à 12:48 »
tiens encore un topic que je viens de découvrir ! et intéressant qui plus est !
j'avoue ne pas connaitre les livres dont tu parles (ou très peu), mais ça donne envie de les lire pour découvrir de nouveaux auteurs ou styles.

The Last Ringbearer par exemple, je me le procure direct car 1 : Fan 2 : je trouve le sujet très intéressant et original, dommage que la version papier ne soit qu'en russe, j'ai trouvé la version anglaise pour liseuse, ça fera l'affaire !

Merci pour les reviews et découvertes ! avec les liens et tout c'est pratique  ;)

ps : juste un petit visuel des jaquettes permettrait de rendre les présentations plus digestes et attrayantes je pense, m'enfin ça reste qu'une idée hein...

Hraka

  • Fomoire
  • *****
  • Messages: 1527
Re : [Culture] Livres: Critiques & Commentaires
« Réponse #104 le: 14 octobre 2014 à 15:34 »
Et encore une fanfic dans l'univers Harry Potter, parce que clairement on ne peut jamais en avoir assez.

Harry Potter and the Natural 20, de Sir Poley



Milo Amastacia-Liadon, un jeune (11 ans; oui, c'est un gros optimisateur) Magicien de niveau 3, se retrouve soudainement sur une table entouré de personnages clairement Mauvais, probablement des cultistes. Il s'échappe tout de suite à coups de Poussière scintillante (aucun des cultistes ne semble avoir réussi son jet de Volonté) et de Feuille morte, alors que les cultistes le poursuivent en lançant de drôles de sorts verts avec des baguettes (et puis d'abord c'est pas comme ça qu'on utilise des baguettes). Les cultistes peuvent d'ailleurs, semble-t'il, se téléporter, ce qui est bien au delà de son niveau, et ils ne semblent pas toujours respecter les règles d'Initiative. Il réussit quand même de récupérer un balai volant d'un des cultistes, mais un Détection de la magie lui indique que ce n'est en fait qu'un simple balai, bon à nettoyer le sol.

Il se retrouve peu de temps après en tant qu'élève à Poudlard, le temps qu'on découvre ce qu'il faut faire de lui, où il rencontre plein de gens intéressants, comme ce jeune Harry Potter avec son passé tragique et sa cicatrice qui font de lui clairement un PJ. Il passe aussi son temps à s'émerveiller de ce monde si différent du sien (l'école contient un arbre qui bouge, un Ancien desséché sans doute, un lac avec des Sirènes et même une Pieuvre géante, une forêt pleine de bestioles, bref, de quoi gagner beaucoup de Pex), avec son temps qui ne semble pas du tout être divisé en unités discrètes de six secondes, et un système de magie qui n'est pas du tout le sien: il ne sait rien faire avec les baguettes qu'ils ont ici, et même les jeunes enfants semblent être capable de lancer un nombre presque sans limite de sorts par jour et d'apprendre de la transmutation.
Par contre, une simple amulette de Protection contre le mal fonctionne parfaitement bien contre des sorts comme Imperium et Doloris, et comme dans ce monde on peut acheter des kilos de sel pour pas grand chose, et que le sel a une valeur fixe, au poid, supérieure à selle de l'argent (métal), Milo peut s'amuser à créer des objects magiques pour pas grand chose.


L'histoire raconte donc, en anglais bien sûr, les aventures d'un vil optimisateur tiré de l'univers de Donj (et qui en suit encore les règles) dans notre univers (ou plutôt celui de Harry Potter). Beaucoup d'humour de rôliste anglophone, de meta-humour (Milo sait qu'il est un PJ, qu'il a des points de vie et des stats, que son BG reste libre à développer tant qu'il n'a pas précisé les détails...), et ça ne se prend pas du tout au sérieux.
Si ça vous tente, lisez-le donc, l'auteur en est à la troisième année (plus ou moins), et il reste à voir comment le tout va se développer.

Hraka

  • Fomoire
  • *****
  • Messages: 1527
Re : [Culture] Livres: Critiques & Commentaires
« Réponse #105 le: 21 février 2015 à 00:32 »
The Peripheral, de William Gibson (pas de traduction française pour l'instant à ce que je sache).


La toute dernière œuvre de Gibson, jouant dans un univers plus cyberpunk que sa triologie précédente, mais qui m'a tout de même laissé avec l'impression de l'être moins.

L'histoire suit deux trames, l'une dans un futur autour de 2100-2200, à Londres (que je nommerai futur A), l'autre dans un futur autour de 2040, aux USA (futur B).

Futur B ressemble à du cyberpunk classique, avec une économie mondiale effondrante ou effondrée, où les quelques boulots restants sont des postes mal payés dans les supermarchés, les pharmacies, les laves-auto ou les services d'impression 3D de la même méga-corporation, avec les rares divertissements se résumant aux jeux vidéo ou aux drogues, et où toute technologie vraiment intéressante est réservée à l'armée.

Futur A, au contraire, semble être un endroit très agréable, où tout ce qu'on peut imaginer peut être fabriqué en quelque instants par des réplicateurs, les gens louent des doubles robots téléguidés pour aller à l'opéra, et surtout, bien que la connaissance reste restreinte à un petit nombre de gens, ils ont des moyens d'interagir avec le passé (et sans doute le futur par analogue, mais ils n'en parlent pas).
Cette interaction avec le passé se fait par un serveur (pas plus de détails) qui entre en contact avec un réseau de communication dans le passé (une connection Internet, plus ou moins), et ce faisant crée un nouveau futur. Dans ce cas, une personne dans le futur A embauche quelqu'un du futur B (donc dans son passé relatif) pour un petit boulot. Comme cela ne s'était pas produit dans son passé, futur B, qui jusque là était identique au passé de futur A, va se transformer en quelque chose d'autre que futur A, on peut donc penser à une communication entre deux univers parallèles avec un petit décalage temporel.
(J'explique mal, je sais, c'est assez simple en soi.)


Pour l'intrigue, une personne de futur B, employée sans le savoir par des gens du futur A, devient témoin d'un meutre dans ce qu'elle croit être un jeu vidéo (qui en réalité est juste Londres dans futur A), et il s'en suit une coopération pour retrouver le coupable, alors que ce coupable lui-même tente d'étendre son influence sur le monde de futur B pour éliminer le témoin, avec un accès similaire à celui de ses concurrents.

Ce qui s'en suit est une petite histoire entre un roman policier et un thriller technologique, entrecoupé bien souvent d'expositions futuristes sur les deux futurs, leur évolution etc. Ces expositions ralentissent l'action et dissipent le danger apparent, d'où mon impression que l'histoire est moins cyberpunk que par exemple la trilogie Bigend que Gibson a écrite avant.


Ça reste du Gibson moderne, et on retrouve un peu plus l'aspect techno de ses séries Neuromancer ou Idoru que le coté 'mode' de la trilogie Bigend.
À vous de voir si ça vous tente, je considère que c'est un livre correct, mais qu'on peut se permettre de sauter.

LostHighway

  • Fomoire
  • *****
  • Messages: 860
  • Sexe: Femme
Re : [Culture] Livres: Critiques & Commentaires
« Réponse #106 le: 18 mars 2015 à 10:49 »
Si vous ne savez pas quoi lire en ce moment, je vous conseille Cygnis, de Vincent Gessler, que je viens de terminer. C'est du post-apo sans les lourdeurs du genre.L'histoire est passionnante, l'univers est bien ficelé, les persos sont attachants, mais je retiens surtout cette écriture magnifique : Gessler a un style particulier mais c'est fait de façon suffisamment subtile pour que ça passe comme une lettre à la poste.
Un auteur que je vais suivre...

Et tant que j'y suis, je peux d'ores et déjà vous inciter à lire le dernier Ayerdhal, Bastards : page 90 et je suis déjà fan. Bon, rien d'étonnant, c'est toujours jouissif, Ayerdhal :)
Quand j'ai besoin d'amour ou de fraternité, j'vais voir Caïn cherchant Abel pour le plomber (HFT)

Hraka

  • Fomoire
  • *****
  • Messages: 1527
Re : [Culture] Livres: Critiques & Commentaires
« Réponse #107 le: 20 avril 2015 à 22:59 »
Seul sur Mars (VF) / The Martian (VO), d'Andy Weir.

(J'espère que l'image tiendra)


Je suis en train de finalement regarder Interstellar, et comme je n'arrête pas de faire des pauses après des moments stupides (je suis très pointilleux : "je pirate un drone militaire en plein vol", une maladie qui respire de l'azote et en faisant ça diminue l'oxygène dans l'air au niveau planétaire, un astronaute qui a le vertige, et je ne suis pas encore à la moitié du film), du coup je me suis dit qu'une histoire plus "dure" pourrait plaire à certains.


Seul sur Mars joue dans le futur proche dans lequel il y a eu quelques mission spatiales habitées qui se sont posées sur Mars. C'est l'histoire d'un homme qui, à cause d'un accident lors d'une de ces missions, se retrouve seul et légèrement blessé sur Mars. Il se réveille aux environs de la base qui était supposée accueillir six astronautes pendant 30 jours (au 6eme jour de la mission, ce qui lui laisse (30-6)*6 = 144 jours de réserves plus la marge de sécurité ; ceci est le style de calculs le plus avancé qui sera explicitement trouvable dans ce livre), loin de tout ce qui permettrait de le sortir de là.

Le gros du livre est l'histoire des aventures du personnage principal, Mark Watney, dans ses actions pour survivre (trouver de l'eau, de l'air, de la nourriture et de la chaleur) et si possible quitter Mars (établir une communication avec la Terre, où l'on croit à sa mort, et trouver, avec l'aide de la NASA, un moyen de quitter la planète avant d'épuiser eau/air/nourriture etc.).

C'est du Robinson Crusoé dans l'espace, avec un certain humour qui rend la lecture facile, et surtout avec un réalisme pertinent. Après avoir lu le livre vous aurez peut-être une chance de survivre sur Mars si vous vous trouvez dans des conditions similaires. Quelques calculs, comme dit plus haut, mais rien qui n'aille au delà d'une multiplication simple n'est montré.


De la bonne science-fiction dure, ce livre n'est pas parfait, mais un ajout digne au genre.
Je vote pour.

M'Bowwarrior

  • Dagda
  • ******
  • Messages: 4036
  • Sexe: Homme
Re : [Culture] Livres: Critiques & Commentaires
« Réponse #108 le: 21 avril 2015 à 09:26 »
Seul sur Mars (VF) / The Martian (VO), d'Andy Weir.


De la bonne science-fiction dure, ce livre n'est pas parfait, mais un ajout digne au genre.
Je vote pour.
:+1:, vraiment très bon livre, qui se dévore facilement car écrit comme un livre de bord, donc plein de "petits" chapitres. Parfait pour les transports ou les toilettes... mais va très bien pour du 4h dans le lit aussi

Hraka

  • Fomoire
  • *****
  • Messages: 1527
Re : [Culture] Livres: Critiques & Commentaires
« Réponse #109 le: 23 juin 2015 à 12:08 »
Trigger Warning, de Neil Gaiman, 2015 (pas de date pour une traduction française à ce que je sache)


Je n'ai pas vraiment lu ce livre, je l'ai écouté en livre audio lu par l'auteur. Et vu qu'il lit bien et que c'est, après tout, l'auteur, c'est un format que je conseille d'au moins regarder.

Le livre est une collection de nouvelles et autres récits courts, allant du poème Witch Work avec à peine 315 mots à Black Dog, une histoire dans l'univers de American Gods qui dépasse les 13.500 mots.
Les genres sont tout aussi différents, allant du fantasy classique à une histoire de Sherlock Holmes, en passant par de l'horreur surnaturel (A Lunar Labyrinth ou Click-Clack the Rattlebag), des histoires plutôt humoristiques, des contes de fées avec des tournures modernes, une histoire de Doctor Who (11ème docteur avec Amy Pond) et d'autres.

Ces variations rendent l'œuvre parfois un peu difficile à lire d'un trait, surtout si elle vous fait passer d'une histoire d'horreur à vous donner des frissons à une histoire complètement WTF en une dizaine de pages, pour ensuite vous lancer dans un long récit contemplatif puis recommencer le cycle. Ceci dit, les histoires sont généralement parfaitement potables à elles seules (si vous aimez le style général de Gaiman bien sûr) et s'écoutent très bien.


Perso j'ai bien aimé le livre entier, et je le conseille à tout amateur de Gaiman ou d'histoires un peu fantaisistes en général.


Pour finir, un petit poème extrait du livre, en version texte et audio en fichier joint :
Vous n’êtes pas autorisés à voir ce contenu.

LarrxX

  • Modérateur Global
  • Ankou
  • ******
  • Messages: 7866
  • Sexe: Homme
Re : Re : [Culture] Livres: Critiques & Commentaires
« Réponse #110 le: 25 juin 2015 à 11:17 »
Seul sur Mars (VF) / The Martian (VO), d'Andy Weir.
C'est du Robinson Crusoé dans l'espace, avec un certain humour qui rend la lecture facile, et surtout avec un réalisme pertinent. Après avoir lu le livre vous aurez peut-être une chance de survivre sur Mars si vous vous trouvez dans des conditions similaires. Quelques calculs, comme dit plus haut, mais rien qui n'aille au delà d'une multiplication simple n'est montré.


De la bonne science-fiction dure, ce livre n'est pas parfait, mais un ajout digne au genre.
Je vote pour.
J'ai commencé à le lire et ça fait longtemps que j'ai pas eu entre les mains de la SF aussi "hard science". Et le ton léger de l'écriture, sarcastique etu humouristique rend la lecture très agréable. Je ne sais pas à quel point ça restera digeste au bout de 300 pages, mais pour l'instant, je m'éclate.
"I've experiments to run, there is research to be done, on the people who are... still alive." - GLaDOS
"Automobiles have been the best mêlée weapons to use against monsters since the 50s." - Atomic Robo

 Je modère en bleu, comme une orange.

M'Bowwarrior

  • Dagda
  • ******
  • Messages: 4036
  • Sexe: Homme
Re : Re : Re : [Culture] Livres: Critiques & Commentaires
« Réponse #111 le: 25 juin 2015 à 11:48 »
Seul sur Mars (VF) / The Martian (VO), d'Andy Weir.
C'est du Robinson Crusoé dans l'espace, avec un certain humour qui rend la lecture facile, et surtout avec un réalisme pertinent. Après avoir lu le livre vous aurez peut-être une chance de survivre sur Mars si vous vous trouvez dans des conditions similaires. Quelques calculs, comme dit plus haut, mais rien qui n'aille au delà d'une multiplication simple n'est montré.


De la bonne science-fiction dure, ce livre n'est pas parfait, mais un ajout digne au genre.
Je vote pour.
J'ai commencé à le lire et ça fait longtemps que j'ai pas eu entre les mains de la SF aussi "hard science". Et le ton léger de l'écriture, sarcastique etu humouristique rend la lecture très agréable. Je ne sais pas à quel point ça restera digeste au bout de 300 pages, mais pour l'instant, je m'éclate.
ouais !!! je :+1: aussi, mais je crois que je l'avais déjà fait. T'as vu LarrxX y'a un film qui va en être fait !

Salammbô

  • Tuatha dé Danann
  • *****
  • Messages: 1816
  • Sexe: Femme
Re : [Culture] Livres: Critiques & Commentaires
« Réponse #112 le: 25 juin 2015 à 18:44 »
Et la bande-annonce raconte presque toute l'histoire...

M'Bowwarrior

  • Dagda
  • ******
  • Messages: 4036
  • Sexe: Homme
Re : [Culture] Livres: Critiques & Commentaires
« Réponse #113 le: 26 juin 2015 à 11:00 »
ah oui, regardez pas la Bande annonce si vous voulez pas être spoilés !
Vous n’êtes pas autorisés à voir ce contenu.
[/spoiler][/spoiler]

Hraka

  • Fomoire
  • *****
  • Messages: 1527
Re : [Culture] Livres: Critiques & Commentaires
« Réponse #114 le: 24 août 2015 à 13:45 »
Vu qu'il vient de gagner un Hugo pour "meilleur roman" :

The Three-Body Problem / 三體, de Liu Cixin / 劉慈欣  (pas de traduction française à l'instant à ce que je sache).



C'est le premier livre d'une trilogie qui a été complétée en Chine, et dont seul les deux premiers volumes ont été traduits en anglais à ce point, la traduction du dernier étant planifiée pour avril 2016.
Je n'ai lu que le premier livre, et l'histoire n'est clairement pas complète à la fin de ce dernier. Pour ceux qui veulent une histoire complète, il serait mieux d'attendre la sortie de la traduction du troisième et dernier livre.


À vrai dire je ne sais pas quoi penser de ce livre. Pour commencer, les actions et pensées de certains personnages me semblent étranges et difficiles à justifier dans le contexte de leur acceptation comme a priori 'normal' par les autres personnages. Par exemple, toutes les actions du personnage féminin principal, une grande partie de l'explication donnée sur qui joue le jeu vidéo qui donne son titre au livre (en résumé, "les élites"), et bien sûr tout ce qui joue dans le flash-back en Chine maoïste, même si pour ce dernier il y a une justification historique.

Ensuite, l'histoire est un "quelque chose de très mal va arriver, on ne sait pas exactement quoi, mais il faut sauver l'humanité/la Terre/autre" assez classique, mais avec les personnages du dessus la situation est un peu différente de d'habitude.

Enfin, d'un point de vue science c'est un peu du n'importe-quoi, mais pas bien pire que du Star Trek et compagnie (de la physique quantique avec l'utilisation de dimensions supérieures ou inférieures). Quelques idées intéressantes, mais rien de jamais-vu de mon point de vue.
Le plus intéressant reste vraiment ce que font les personnages, et comment ils justifient leurs actions, souvent par des arguments qu'on ne trouverait pas trop en occident en dehors de livres d'avant 1960 ou des ouvrages écologistes/religieux radicaux.


En résumé, je n'aurai pas dit que c'est le meilleur roman de science fiction de l'année (du moins j'espère), mais il peut bien valoir la peine d'être regardé pour un point de vue un peu différent du point de vue SF commun.

LarrxX

  • Modérateur Global
  • Ankou
  • ******
  • Messages: 7866
  • Sexe: Homme
Re : [Culture] Livres: Critiques & Commentaires
« Réponse #115 le: 24 septembre 2015 à 14:17 »
Pas un livre, mais juste un petit texte de SF (en Anglais désolé) à lire en quelques minutes qui expliquerait pourquoi on n'a jamais été visité par des extra-terrestres: They're Made Out Of Meat.

Perso je trouve la mise en scène et le contenu tout simplement géniaux!
"I've experiments to run, there is research to be done, on the people who are... still alive." - GLaDOS
"Automobiles have been the best mêlée weapons to use against monsters since the 50s." - Atomic Robo

 Je modère en bleu, comme une orange.

anael

  • Fir Bolg
  • ****
  • Messages: 552
Re : [Culture] Livres: Critiques & Commentaires
« Réponse #116 le: 06 septembre 2019 à 09:16 »
yop,

je viens de decouvrir ce Comic : Die de  KIERON GILLEN et STEPHANIE HANS.
Je trouve ca plutot pas mal, une histoire un peu a la jumenji/sourire du dragon ou des ado/adulte se retrouve coincé dans un univers
de jdr mais version glauque/malsaine.

LarrxX

  • Modérateur Global
  • Ankou
  • ******
  • Messages: 7866
  • Sexe: Homme
Re : [Culture] Livres: Critiques & Commentaires
« Réponse #117 le: 07 septembre 2019 à 10:12 »
Je note, ça a l'air intéressant.

Merci pour le necro du topic 😁
"I've experiments to run, there is research to be done, on the people who are... still alive." - GLaDOS
"Automobiles have been the best mêlée weapons to use against monsters since the 50s." - Atomic Robo

 Je modère en bleu, comme une orange.