ASCREB

Club la Lune Rousse (JdR) => Jeux et règles => Discussion démarrée par: Johan Scipion le 23 juin 2011 à 19:47

Titre: Sombre
Posté par: Johan Scipion le 23 juin 2011 à 19:47
(http://www.terresetranges.net/images_johan/Collection_08.jpg) (http://terresetranges.net/sombre)


Sombre est un jeu de rôle papier pour se faire peur comme au cinéma. Chaque partie est un film d'horreur dans lequel on joue des victimes.

Sombre light, un kit de démo gratuit, est téléchargeable sur la page officielle (http://terresetranges.net/sombre.php3).

Sombre est publié en revue. Chaque numéro se présente sous la forme d'un fascicule de 72 pages au format A5.


Pour commander, c'est par ICI (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589).
Titre: Sombre
Posté par: Erendis le 23 juin 2011 à 21:54
Yeah :EtOH: !!

plusieurs démo ayant eu lieu à  la convention, Johan étant depuis plusieurs années un auteur "habitué" d'Eclipse, je préconise que la Lune rousse fasse l'aquisition d'une revue (avec un p'tit coup d'pouce pour les finance de Terres Etranges ?) :19:
Titre: Sombre
Posté par: Johan Scipion le 23 juin 2011 à 21:58
Excelllllente suggestion, moi je dis.  :cool:
Titre: Sombre
Posté par: LarrxX le 24 juin 2011 à 09:31
Et pour ceux qui voudraient profiter de ma présence à  Paris, je pourrais passer vous récupérer quelques exeplaires quand j'irai acheter le mien (courant Juillet, à  priori).
Titre: Sombre
Posté par: Kil le 25 juin 2011 à 00:30
Alors je serai dedans, ça sera plus écolo et plus convivial :).

J'ai joué à  sombre a la dernière Eclipse et je confirme, c'est du très bon. Particulièrement indiqué pour des ones shots, de mon point de vue.
Titre: Sombre
Posté par: ZAK le 25 juin 2011 à 00:36
Ça marche LarrxX tu m'en prends un pour 10 €.
Et je paye à  la livraison.
Mais reviens-nous vite…
Titre: Sombre
Posté par: Lapin le 27 juin 2011 à 01:28
Citation de: ZAK,t=1308954964,id=70926
Ça marche LarrxX tu m'en prends un pour 10 €.
Et je paye à  la livraison.

Idem, s'il te plait.
Titre: Sombre
Posté par: LarrxX le 27 juin 2011 à 09:33
Kil, tu veux payer combien?
Titre: Sombre
Posté par: Kil le 27 juin 2011 à 20:14
15 euros, merci monsieur Marwan :)
Titre: Sombre
Posté par: LarrxX le 28 juin 2011 à 10:17
Donc, si je récpaitule:

D'autres intéressés?
Titre: Sombre
Posté par: Semoule le 28 juin 2011 à 13:02
Tu nous en prends un mon LarrxXounet pour 10ou 15€?
Titre: Sombre
Posté par: LarrxX le 28 juin 2011 à 13:25
C'est prévu§ SI je voulais pas en prendre un pour nous, je n'aurai pas proposé aux autres de le faire ;)
Titre: Sombre
Posté par: Johan Scipion le 29 juin 2011 à 05:34
Merci le gens, votre soutien me fait vraiment plaisir à  lire !



Et sinon, de la news :


+ La fiche de Sombre 1 est désormais consultable sur le Grog : http://www.legrog.org/jeux/sombre/sombre-n-1-fr

+ J'assurerai des démos de Sombre demain (jeudi) à  Japan Expo, sur le stand d'Opale.
Titre: Sombre
Posté par: LarrxX le 30 juin 2011 à 11:08
Normalement je récupère les bébés ce soir.

Je serai à  Rennes ce weekend (notamment chez Pierre et Aurélie le samedi après-midi/soir). Si quelqu'un pouvait s'occuper de venir récupérer les 3 exemplaires (avec les sous) et s'occuper de leur redistribution, ce serait supayr!
Titre: Sombre
Posté par: LarrxX le 01 juillet 2011 à 00:20
A y'est! J'ai récupéré vos 3 exemplaires. Reste plus qu'à  s'organiser pour vous refiler ça ce weekend.
Titre: Sombre
Posté par: Lapin le 01 juillet 2011 à 13:59
Je devrais être dispo samedi après midi. Mais je ne sais ni où aller ni ai de numéro.
Titre: Sombre
Posté par: LarrxX le 02 juillet 2011 à 16:07
A y'est! Les bouquins sont avec Lafeek. Je vous laisse vous arranger entre vous.
Titre: Sombre
Posté par: Lapin le 04 juillet 2011 à 15:25
Contactez-moi par MP pour que je vous les passe. Je suis dispo quasiment tous les soirs.
Titre: Sombre
Posté par: Johan Scipion le 06 juillet 2011 à 00:15
Les news de Sombre


La Poste ayant augmenté ses tarifs au 1er juillet, j'ai mis à  jour mon premier post.


Sur le forum de Terres Etranges, un looong feedback pour tout savoir de mes aventures trépidantes à  la Japan Expo :

+ Comment j'ai assuré 9 démos en 4 jours et tué 38 persos.
+ Comment j'ai mené un survival gore pour une table de gamines. Comment elles ont adoré et moi aussi.
+ Comment j'ai été sauvé in extremis de la catastrophe par un twist que même dans les films, ils n'oseraient pas.
+ Comment j'ai vu de mes yeux vu un meneur de Sombre donner à  jouer des PJ chats.
+ Comment Opale roxxe grave du Poney.

Par ici le feedback : http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5643#p5643
Titre: Sombre
Posté par: Erendis le 06 juillet 2011 à 01:17
Au fait,  Johan, connais-tu ce film avec Samuel Lebihan : "Frontière(s)" si non, ça peut faire un pitch de scénar intéressant je pense.
Titre: Sombre
Posté par: Johan Scipion le 06 juillet 2011 à 02:10
Citation de: Erendis,t=1309907829,id=71436
Au fait,  Johan, connais-tu ce film avec Samuel Lebihan : "Frontière(s)" si non, ça peut faire un pitch de scénar intéressant je pense.


Je l'ai à  la maison mais ne l'ai pas encore vu. Comme tu es la deuxième personne à  m'en causer en trois jours, je crois qu'un petit visionnage va vite s'imposer !
Titre: Sombre
Posté par: Erendis le 06 juillet 2011 à 14:43
Citation de: Johan Scipion,t=1309911001,id=71437
Comme tu es la deuxième personne à  m'en causer en trois jours, je crois qu'un petit visionnage va vite s'imposer !

C'est marrant ça, parce qu'il n'est pas vraiment récent... Malkav' time (l'attribut "chance / hasard" des rôlistes ;)

Mais moi, il m'a vraiment dérangé... je ne suis pas du tout fan du genre "horror-trash-gore", mais j'ai trouvé dans ce film un je ne sais quoi que la pléthore américaine n'a pas... une "french touch" qui m'a semblé réhausser le genre. Je serai curieuse de ta critique.
Titre: Sombre
Posté par: Johan Scipion le 07 juillet 2011 à 03:52
Citation de: Erendis,t=1309956190,id=71446
C'est marrant ça, parce qu'il n'est pas vraiment récent... Malkav' time (l'attribut "chance / hasard" des rôlistes ;)


C'est beau la synchronicité rôliste, hein ? ^^

On m'a cité Frontière(s) en référence à  White trash, mon nouveau scénar de démos courtes. Ce n'est pas l'une de mes inspis (piske je l'ai pas vu), je lorgne plutôt du côté de Deliverance, Massacre à  la tronçonneuse et Manhunt, mais le fait est que c'est un survival et qu'il n'y a rien qui ressemble plus à  un survival qu'un autre survival.

L'horreur cinématographique est un segment relativement pointu de la culture populaire. Du coup, les mêmes références ont tendance à  revenir encore et encore.



Citer
Je serai curieuse de ta critique.


Dès que je l'ai vu, je reviens ici te dire ce que j'en pense.
Titre: Sombre
Posté par: Johan Scipion le 18 juillet 2011 à 17:22
Les premières critiques de Sombre 1 sont en ligne :


+ Alahel sur le Grog : http://www.legrog.org/jeux/sombre/sombre-n-1-fr

+ Emmanuel Gharbi sur son blog : http://parkingmaudit.blogspot.com/2011/07/sombre-le-nec-plus-ultra-de-lhorreur.html

+ Fablyrr sur le sien : http://fablyrr.over-blog.com/article-des-de-sang-sombre-79690187.html

+ Et aussi dans le Fix de cette semaine (n°19, 18 au 24 juillet).
Titre: Sombre
Posté par: Johan Scipion le 25 juillet 2011 à 17:35
Les news de Sombre :


+ Une deuxième critique sur le Grog (par Gauvain) : http://www.legrog.org/jeux/sombre/sombre-n-1-fr

+ Le premier compte rendu de partie d'un meneur ayant joué House of the rising dead (survival seventies zombies) après avoir acheté Sombre 1 : http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5825#p5825

+ Un excellent feedback de Thomas Munier concernant un playtest de Millevaux avec l'équipe du Blog de la Cellule : http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5805#p5805

+ À sa (toute) petite échelle, Sombre 1 est un succès. J'ai vendu la moitié de mon stock, ce qui me permet d'affirmer qu'il y aura bien un Sombre 2. Je reviendrai plus en détail sur ces sujets (ventes de Sombre 1, parution de Sombre 2) dans de prochaines news.
Titre: Sombre
Posté par: M'Bowwarrior le 27 juillet 2011 à 08:14
ça c'est de la bonne nouvelle. Félicitation pour ce succès.

Que sera sombre deux  ? un nouveau concept ? une continuité ? des scénars ? des nouveaux ajouts de règles... ?
Titre: Sombre
Posté par: Johan Scipion le 27 juillet 2011 à 13:45
Citation de: M'Bowwarrior,t=1311747246,id=72533
ça c'est de la bonne nouvelle. Félicitation pour ce succès.


Merci !


Citer
Que sera sombre deux  ? un nouveau concept ? une continuité ? des scénars ? des nouveaux ajouts de règles... ?


Je n'ai pas prévu de nouvelles règles car je veux que le système reste aussi léger que possible (il y aura peut-être un patch pour gérer certains éléments surnaturels, mais c'est bien tout).

Ce que je sais déjà , c'est que je veux qu'il y ait au moins un scénar par numéro. Par contre, il ne s'agira pas toujours de scénarios longs, j'ai aussi écrit des one-shots courts (1 heure de jeu, j'ai mené l'un d'eux à  plusieurs reprises à  Eclipse), que je veux publier.

Pour Sombre 2, je veux m'en tenir à  la pagination du 1 (72 pages), qui me paraît vraiment juste bien pour une revue A5 agrafée. Mais comme cette fois-ci, je n'aurai ni les règles ni le deck à  caser dedans, ça me laisse pas mal de place.

A côté du scénario, il y aura au moins un article de conseils, peut-être deux, éventuellement un deuxième scénario, et sans doute le cadre général d'Extinction (un univers post-apo lovecraftien et marin pour Sombre).
Titre: Sombre
Posté par: Johan Scipion le 16 août 2011 à 18:42
Des news de Sombre :


D'abord, la bonne nouvelle : le (modeste) succès se confirme. J'ai vendu les deux tiers de mon stock de Sombre 1. J'en avais imprimé 150, il m'en reste moins de 50. Merci les gars (et les filles), vous assurez grave !


Ensuite, l'autre bonne nouvelle : des gens jouent à  Sombre et viennent sur les forums de Terres Etranges pour nous faire le compte rendu de leurs parties. Ces derniers temps :

+ Dkarl hacke Cthulhu (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5888#p5888). Il a mené avec les règles de Sombre un scénario pour L'Appel écrit par Emmanuel Gharbi. Heureux hasard, Manu vient de mettre ledit scénar, originellement publié dans Casus Belli, à  disposition sur son blog (http://parkingmaudit.blogspot.com/2011/07/scenario-appel-de-cthulhu-de-casus.html).

+ Seb invoque un démon par le rectum (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5902#p5902). Ah bin oui, c'est Seb. ^^

+ Krom quickshotise La croisière s'amuse (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5857#p5857). Dadadirladada façon cannibale, tout en impro.
Titre: Sombre
Posté par: Johan Scipion le 05 septembre 2011 à 06:52
Les news de Sombre - 5 septembre :



Des comptes rendus de parties :

+ Pika remake les 7 samouraïs dans Millevaux : http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=6061#p6061

+ Krom refait Philadelphia Experiment à  la mode Lovecraft : http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=6025#p6025

+ Un motel, des goules, des vampires et du sable plein les dents ? C'est le scénario sévèrement burné de Badury : http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=6072#p6072

+ De mon côté, une île perdue dans le Pacifique, un crash aérien, des raptors et une amazone reptilienne, le tout en mode quickshot : http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5981#p5981



Et aussi, des critiques :

+ Sur ACDN, Ash n'aime pas trop Sombre light 5, mais en fait si, un peu quand même, quoique pas tout à  fait non plus. Enfin, c'est compliqué ^^ : http://acdn.eu/jeux-de-role/test-de-jeux/18-sombre-light-5.html

+ Sur son blog, Kristoff Valla surkiffe Sombre 1 :  http://kristoff-valla.blogspot.com/2011/08/sombre-brrrrr.html



Sachez enfin qu'il me reste 38 exemplaires de Sombre 1 (oui oui, celui-là  même que Kristoff surkiffe) à  vendre. Si je suis toi, madame, j'achète.
Titre: Sombre
Posté par: Johan Scipion le 27 septembre 2011 à 04:46
Les news de Sombre – 27 septembre.



Une aide de jeu technique :

+ Thomas Munier, l'auteur de Millevaux, a résumé les règles de Sombre en une demi-page à  l'intention de ses joueurs et il nous en fait profiter. Ce memento inaugure la rubrique By fan for fan de la page officielle de Sombre : http://terresetranges.net/sombre.php3

+ Cette rubrique a vocation à  accueillir du matériel additionnel pour Sombre, des scénarios en particulier. Pour ceux qui voudraient tenter l'aventure de l'écriture, un guide de soumission de scénars est disponible ici : http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5612#p5612



On joue à  Sombre :

+ Seb Lenoir organise une excursion dans les Alpes : http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=6137#p6137

À force de cocher des cercles de Corps à  cause du froid et de la faim, les persos finissent par arriver à  proximité du monde des esprits...


+ Vincent Mathieu (oui oui, l'auteur de Cats !) refait la Guerre du Pacifique, vingt-cinq ans plus tard : http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=6174#p6174

Une détonation claque et la partie arrière de son crâne explose, éclaboussant Julie de chair, de cervelle et de fragment d’os. Après une demi-seconde de surprise complète, elle se met à  hurler comme une hystérique...


+ Krom lance une campagne Ghostbusters sans les proton packs (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=6152#p6152) et transforme un magasin de jouets en coupe-gorge (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=6107#p6107).



On parle de Sombre :

+ Tony Martin signe une critique et plusieurs aides de jeu (pour House of the rising dead, le scénario zombies de Sombre 1) dans le Maraudeur 4 : http://www.studio09.net/index.php?option=com_rokdownloads&view=file&Itemid=31&id=181:le-maraudeur-nd4

+ Une troisième critique sur le Grog (par Elway) : http://www.legrog.org/jeux/sombre/sombre-n-1-fr

+ Pour les non-abonnés (et les abonnés qui l'auraient loupé à  parution), la critique publiée dans le Fix 19 est désormais consultable sur la page officielle de Sombre : http://www.terresetranges.net/sombre.php3

+ Également sur la page officielle, des liens vers les critiques publiées sur différents blogs rôlistes durant l'été.



Il me reste 26 exemplaires de Sombre 1.
Titre: Sombre
Posté par: olafgdumvardangh le 09 novembre 2011 à 11:26
Tout d'abord, félicitations Johan,

ta pugnacité paye et c'est bien normal.
Content de voir tous tes efforts récompensés par un engouement de la communauté pour ton jeu.
Ainsi que tous ceux qui t'ont suivis dans la création de setting spécifiques.
J'ai un exemplaire dédicacé, oui Môssieur ^^
Hâte de lire la suite, et s'il te faut des illus, la team pourra te proposer ses compétences  :mrgreen:
Bon, il faut avant, terminer les illus pour Millevaux.
Au plaisir de se revoir à  Eclipse  :head:
Je vais voir avec les orgas pour un renouvellement de stand commun.
Nous bossons d'ailleurs sur de nouveaux flyers.

"OLAF"

Sombre 1, c'est bon !
Mangez-en ;)
Titre: Sombre
Posté par: stoil le 09 novembre 2011 à 12:53
Salut Johan !

Bien que n'étant pas fan du style survival/horreur, je ne peux que m'incliner devant le parcours, le travail réalisé et l'engagement.
Longue vie à  Sombre  !

Mais ton oeuvre perfectionniste sera-t-elle un jour finie ?
Si c'est le cas, t'attaqueras-tu à  un autre genre ?
Titre: Sombre
Posté par: Johan Scipion le 09 novembre 2011 à 16:08
Merci les gars.



Citation de: olafgdumvardangh,t=1320834361,id=79700
Je vais voir avec les orgas pour un renouvellement de stand commun.


Excellente idée !



Citation de: stoil,t=1320839618,id=79705
Mais ton oeuvre perfectionniste sera-t-elle un jour finie ?


En fait, la question ne se pose pas vraiment en ces termes.

Oui, j'aime produire du matos carré de chez carré et j'ai le souci du travail bien fait. Mais au delà  de mon perfectionnisme, c'est surtout le côté work in progress permanent qui me plait dans le jeu de rôle.

Il y a toujours un nouveau truc à  tester, une nouvelle idée pour faire avancer le bousin. J'adore ça et, créativement parlant, c'est un truc que je ne retrouve pas en littérature. Je surkiffe ce va-et-vient permanent entre la table et le clavier.



Citer
Si c'est le cas, t'attaqueras-tu à  un autre genre ?


Là , je peux être catégorique : non. Je n'ai qu'un truc à  dire en jdr, c'est Sombre. Je sais que je n'écrirai pas d'autre jeu. C'est l'une des raisons pour lesquelles je veux me donner les moyens de faire Sombre exactement comme je le veux.
Titre: Sombre
Posté par: Erendis le 13 novembre 2011 à 11:44
:06: bon ben, désolée de t'avoir fait perdre ton temps  :05:
Tes remarques sont sommes toutes très fondées et mon appréciation commençait, au final à  partir de la partie "survival". Cela dit, je n'ai que très peu de repères sur le genre, que je n'apprécie que très moyennement, donc forcément, je suis moins tatillone.

Mais merci de ce retour. Je savais que tu n'oublierais pas :04:
Titre: Sombre
Posté par: Johan Scipion le 11 décembre 2011 à 23:47
Sombre dans Malpertuis III !



(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Malpertuis_3.jpg)

Malpertuis III, l'anthologie annuelle, fantastique et néanmoins athématique, des éditions Malpertuis (http://www.ed-malpertuis.com) est parue. Pourquoi en parler dans ce fil, demandez-vous ? Tout bêtement parce qu'il y a du Sombre, et même de l'Extinction, dedans.


À l'origine, mon intention était d'intégrer au livre de base de Sombre de petits textes d'ambiance. Comme j'aime à  part égale la littérature et le jdr, je voulais ouvrir chaque chapitre de mon jeu avec une page de fiction. J'étais jeune, j'étais fun, j'avais des étoiles plein les yeux.

Vous vous en doutez, je me suis mangé le mur de la réalité en full frontal. Car en pratique, ça ne marchait pas du tout. Ce que j'avais écrit n'était pas assez rôliste, les lecteurs ne voyaient pas le rapport entre mes textes et les parties de Sombre. En vérité, il n'y en avait pas, si ce n'est l'ambiance générale.

Mes short short stories exploraient à  peu près tous les genres et les sous-genres de la peur, ce qui est l'ambition de Sombre. Mais à  côté de ça, il n'y avait pas ce feeling particulier qu'a la littérature rôliste. C'était de la littérature tout court et c'était loin d'être optimal en terme de flavor text. Du coup, j'ai tout viré.

Et comme ça ne marchait pas dans Sombre, je me suis dit que ça ne marcherait pas non plus dans Extinction, mon dark world lovecraftien, supplément pour lequel j'avais aussi écrit du texte d'ambiance. En l'occurrence, deux short shorts d'horreur marine (Extinction est un univers post-apo dans lequel Cthulhu s'est réveillé).

Or donc, poubelle les micro-nouvelles. Mais ça me chagrinait parce que je les aimais bien. J'ai cogité un peu et décidé de les compiler. J'en ai viré certaines qui faisaient doublon, fusionné d'autres et lissé le tout. Le résultat me plaisait bien mais il ne s'est pas avéré super appétant, éditorialement parlant. Le format n'intéressait pas les éditeurs.

Pour améliorer mes chances de publication, j'ai écrit un conte cadre, une autre micro-nouvelle mais en serre-livres celle-là . Le principe du truc, c'était de caser le début en ouverture de la compilation et la fin en fermeture, comme l'histoire de Shéhérazade dans Les mille et une nuits. Enfin, mon modèle à  moi, c'était plutôt le Livres de sang, où on trouve un conte cadre qui assassine sa maman bien comme il faut. Ah putain, Barker est trop trop fort.

Bref, j'ai (re)proposé le résultat à  Malpertuis et, miracle des miracles, Thomas Bauduret a accroché. Je l'en remercie chaleureusement parce que c'est vraiment couillu de sa part. Même avec leur conte cadre, Les âmes captives conservent une structure plutôt atypique. Pas si fastoche que ça à  caser dans une antho. Malpertuis est vraiment un éditeur qui n'a pas froid aux yeux et ça me plait.



Et à  part ça, il me reste 70 exemplaires de Sombre 1, cadeau idéal pour les fêtes de fin d'année. Faites des heureux, offrez du zombie à  Noël !
Titre: Sombre
Posté par: Erendis le 12 décembre 2011 à 00:14
Tu en ramèneras pour Eclipse ? (note que je ne demande même pas si tu viens à  Eclipse !! ;))
Titre: Sombre
Posté par: Johan Scipion le 12 décembre 2011 à 00:29
Citation de: Erendis,t=1323645287,id=82020
Tu en ramèneras pour Eclipse ?


Nan car sur le coup, je suis juste gentil auteur. Le biclassage éditeur, ce n'est que pour la revue Sombre (et ça me suffit bien ^^).

Le bouquin est commandable en librairie et auprès de l'éditeur lui-même : http://www.ed-malpertuis.com/spip.php?article22

L'antho n'est pas encore dans leur catalogue (le lien précédent pointe sur leur page A paraître) mais cela ne saurait tarder. Elle est sortie samedi, faut le temps que ça mouline.



Citer
(note que je ne demande même pas si tu viens à  Eclipse !! ;))


Tu fais bien car c'est une affaire entendue. :cool:
Titre: Sombre
Posté par: Johan Scipion le 09 janvier 2012 à 14:20
Millevaux fait son Putride !



Qu'est-ce que Millevaux ?

Un dark world, c'est-à -dire un univers de jeu pour Sombre. Ce supplément croise le post-apo forestier et horreur lovecraftienne.

Le pitch : nous sommes en 2400. L'Europe, théâtre d'un vaste cataclysme, est désormais recouverte d'une forêt mutante envahie de créatures hostiles. Les humains, victimes d'une dégénérescence de la mémoire, sont retournés à  la barbarie.

Millevaux est écrit par Thomas Munier. Il est en cours de développement mais ses premiers chapitres sont d'ores et déjà  gratuitement téléchargeables sur le site Terres Etranges. Ici : http://terresetranges.net/millevaux.php3



Qu'est-ce que Putride ?

Un e-zine dédié à  Millevaux, dont Thomas est le principal rédacteur. Le premier numéro de la revue présente des news, des articles et des aides de jeu. Il est gratuitement téléchargeable sur la page Millevaux. Toujours ici : http://terresetranges.net/millevaux.php3

Nous vous le proposons en deux versions, illustrée (parce que punk is not dead) et texte (un tantinet plus sobre). Si vous téléchargez la version illustrée, soyez un peu patient, elle fait 37 megs.



Bonne lecture !
Titre: Sombre
Posté par: snake le 12 février 2012 à 23:48
salut Scipion

j'ai découvert ton petit jeu un beau jour lors des 24 heures du jeu à  Theix fin 2011. ce fut un grand moment.
j'aprécie particulièrement les jeux d'horreurs et post apocalyptiques.
mais pour la première fois, j'allais devenir un personnage de film d'horreur, en me disant "moi, je ferai pas ce que font tous ces triples abruti de personnages dans ces films de série B"

que nenni mon cher, réfléchir est un luxe que l'on a pas quand un salopard de consanguin vous assaille avec sa machette.
"il surgit entre 2 caracassses de voiture, que faites vous?
-ben, je monte sur le bus
-Ok, et toi PJ numéro 2 ?
-moi, je cours dans le forêt
(5 réponses + tard)
-ok, vous êtes maintenant tous isolés les uns des autres et...
-(réponse unanimes ou presque) QUOI!!?? Comment à  t'on fait pour éagir comme ces idiots dans les films?!!!
-ben, vous avez agis comme prévu, sans réfléchir
-(silence abousourdi, ou haineux de leur propre bétise)"


un partie que j'ai bien aimée, et pas seulement parce que j'en suis reparti avec un magnifique dé 10 tout neuf grâce à  ma bonne idée de créer ma propre arme en bourrant mes chaussettes de petits caillous (cela a retardé ma douloureuse agonie d'au moins 2 secondes, facile  :wink: ); ou avec un beau facicule dédicacé (j'ai faili l'étrnner par 2 fois, mai sles imprévus ont été contre moi! :grr: .

j'espère bien refaire une partie un jour avec le cher MJ qui m'a fait découvrir ce jeu, qui sait, à  l'eclipse 10, car je compte bien tout faire pour y aller; et cette fois moi, je ferai pas ce que font tous ces triples abruti de personnages dans ces films de série B



Snake
Titre: Sombre
Posté par: Johan Scipion le 13 février 2012 à 00:21
Yo Snake.


Citation de: snake,t=1329086900,id=85186
salut Scipion

Johan, ça ira bien. ;-)



Citer
j'ai découvert ton petit jeu un beau jour lors des 24 heures du jeu à  Theix fin 2011. ce fut un grand moment.

Ah merci, ça fait bien plaisir à  lire !



Citer
j'espère bien refaire une partie un jour avec le cher MJ qui m'a fait découvrir ce jeu, qui sait, à  l'eclipse 10, car je compte bien tout faire pour y aller

Cool.

Je n'ai pas encore inscrit ma partie car j'ai du taf par dessus la tête, que je suis à  la bourre sur tout et que je sors de trois jours de festival Zone Franche à  Bagneux (super bien d'ailleurs. Pitin, trois tables de Sombre qui tournent en même temps, ça fait grave plaisir à  voir !) mais cela ne saurait tarder.

Eclipse, c'est bon. Mangez-en !
Titre: Sombre
Posté par: Johan Scipion le 28 février 2012 à 17:34
Un scénario prêt à  jouer pour Millevaux.



(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Mildiou.jpg)


Ukraine, après le cataclysme. Taraudé par la faim et la radioactivité, votre petit groupe a été contraint de s'enfoncer dans la forêt mutante qui recouvre désormais le pays. Votre mission est le dernier espoir de votre communauté, mais en reviendrez-vous ?

Scénario d'horreur survivaliste, Mildiou est prévu pour 3 à  6 joueurs. Inspiré par Nicolas Gogol, La colline a des yeux et le jeu vidéo S.T.A.L.K.E.R, il a été écrit et longuement playtesté par Thomas Munier. La partie dure entre 3 et 12 heures selon que le meneur décide d'intégrer plus ou moins de scènes facultatives.  

Idéale pour initier des joueurs à  Millevaux, cette épreuve de devoir et de survie est livrée avec six personnages prétirés aux destinées tragiques et de nombreuses aides de jeu.



Liens utiles :

+ Présentation de Millevaux (podcast de 4 minutes) : http://ubuntuone.com/6eTKTKqiRPLpRWLPpQDY8a

+ Présentation de Mildiou (podcast de 14 minutes) : http://ubuntuone.com/42PzUe8myBNAhnL53MqzeV

+ Mildiou, scénario complet : http://terresetranges.net/millevaux.php3

+ Sombre light, règles gratuites : http://terresetranges.net/sombre.php3
Titre: Sombre
Posté par: Erendis le 21 mars 2012 à 17:41
Juste pour ta culture... les Mayas n'ont sans doute jamais mis les pieds au Brésil ;)

Et je crois même qu'il n'y a aucune ziggourat au Brésil.
Titre: Sombre
Posté par: Johan Scipion le 04 mai 2012 à 15:47
Sur Terres Etranges, des comptes rendus de parties de Sombre comme s'il en pleuvait.



GNAP ! (Sombre chez les Schtroumpfs)  par Gauvain :

Schtroumpf rêveur pousse un gémissement de souffrance et tombe derrière la table. Devenu noir en quelques secondes il hurle « GNAP ! » et se jette sur le Schtroumpf à  lunettes qui s’était précipité pour le relever. Schtroumpf costaud s’empare d’un tabouret et attaque le Schtroumpf noir tandis que le Grand Schtroumpf et la Schtroumpfette lui lancent fioles et éprouvettes. Schtroumpf rêveur git maintenant sur le sol. Tout danger immédiat est écarté mais Schtroumpf à  lunettes et Schtroumpf costaud ont été mordus !

http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=7149#p7149



Le train des glaces (initiation à  la ludothèque de Suresnes) par El Medico :

Le premier groupe avance vers la locomotive, passant devant des wagons vides et éteints. Vers l'avant du train, ils découvrent dans la neige le cadavre du mécanicien atrocement mutilé et prenant déjà  une teinte bleuâtre. Pendant ce temps, dans le wagon, le deuxième groupe s'attache à  finir de détruire le mobilier. Tout à  coup, une main traverse la vitre et attrape l'un des étudiants, le contact des doigts glacés cherchant à  l'étrangler.

http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=7092#p7092



Rob Zombie (quickshot) par Netzach :

Kurt ramasse le flingue et le refile à  Kurt, qui de son côté est parvenu à  rallumer la station. Il cherche Rob avec les différentes caméras de sécurité encore en état de marche et finit par le repérer dans les appartement de la section civile, recroquevillé dans un coin en train de se balancer d'avant en arrière. Au passage, Kurt essaye de savoir s'il existe un moyen de quitter la station sans avoir besoin de réparer la navette. Il reste deux nacelles de secours dans la section scientifique de la station, mais ma décision est prise : Rob est possédé et ça va pas tarder à  charcler !

http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=7009#p7009



Un beau jour pour mourir (quickshot) par Antoine Ruins :

Marcus négocie avec Alexandre pour marier sa fille. Julia, qui surprend la conversation, s'énerve et insulte son père. Elle s'effondre en larme dans sa chambre et fait un mauvais rêve : Hassan couvert de sang, les yeux injectés. Réveil en sursaut. Un peu avant le repas, tout les esclaves sont retrouvé morts, la tête dans leurs plats. Un survivant goûte la nourriture, il ne lui arrive rien. Ce n'est donc pas la nourriture, c'est l'eau.

http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=7093#p7093



Notre Tombeau (hack) par Dkarl :

Dans un dernier élan de rage, Fred arrache le piquet de métal puis le lance de toutes ses forces sur le tueur. Le morceau de métal vole dans les airs et percute violemment le crâne de Scalpel, qui lâche prise. Le tueur psychopathe sombre dans les eaux froides et est emporté comme une brindille par le courant de la rivière…

http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=6872#p6872



Le drame du lac (Cthulhu DDR, démo Dés-Dalles 2012) par Polo :

Août 1963. Les personnages sont en vacances sur une île du lac Müritz, propriété de la Confédération syndicale. L'essentiel de l'île est recouvert de forêt. Tandis que les adultes se dorent la pilule dans la partie Est, les mômes séjournent à  l'Ouest dans un camp de jeunes pionniers.

http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=6953#p6953



Mercenaires ! (Millevaux, démo Eclipse 2012) par Thomas Munier :

Darfour, petit village agricole au sud de Métro est sous la menace d'une troupe d'écorcheurs mené par l'Artificier, un pillard de sombre réputation. Les villageois engagent sept mercenaires pour les défendre dans la perspective d'un siège qui sera sans pitié.

http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=7087#p7087



House of the rising dead (démo Orc'Idée 2012) par Gap :

Devenu fou, Walt comprend qu'il a été trahi et se lance, M16 à  la main, à  la poursuite de ses anciens compagnons. La horde de zombies est déjà  sur lui mais il n'en a cure, seule la vengeance compte. Tandis qu'ils courent vers la grange, il leur tire à  trois reprises dessus.

http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=6815#p6815
Titre: Sombre
Posté par: Johan Scipion le 24 mai 2012 à 02:37
Sombre 2 pour l'été !



Le deuxième numéro de Sombre, la revue qui porte bien son nom, paraîtra dans le courant de l'été. Voici en avant-première, la couverture réalisée par Greg Guilhaumond :

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre2_couv_GregGuilhaumond_300.jpg)


Au sommaire de ce numéro 2 :

+ Ubiquité, un scénario prêt à  jouer. Ce survival court et férocement compétitif est inspiré de Battle Royale et de Cube.

+ Extinction, un univers post-apocalyptique, lovecraftien et marin. Cthulhu s'est réveillé, le niveau des océans a beaucoup monté, les Profonds sont sortis de la mer, l'humanité vit ses derniers instants.

+ Deux articles, l'un consacré à  la peur dans Sombre, l'autre au briefing de début de partie.


Comme d'habitude, ce numéro sera exclusivement distribué par l'association Terres Etranges.
Titre: Sombre
Posté par: Johan Scipion le 19 juin 2012 à 01:00
Cthulhu DDR et autres douceurs estivales.



Bientôt les vacances. Sea, sex, sun, jdr, chips et Coca (rayez les mentions inutiles). À Terres Etranges (http://terresetranges.net/index.php3), on pense à  occuper vos looongues soirées d'été. Au menu de notre dernière mise à  jour, un nouveau chapitre pour Cthulhu DDR, une aide de jeu pour Millevaux et même, oui oui, de nouveaux flyers pour Sombre.



Cthulhu DDR 2, la revanche.

(http://terresetranges.net/images/th_Cthulhu%20DDR_affiche.jpg) (http://terresetranges.net/cthulhuddr.php3)  

1962. Derrière le Rideau de Fer, la République Démocratique Allemande (DDR) s’organise. Mais sous les apparences tranquilles du réalisme socialiste, le Mythe veille. Librement inspiré de l'oeuvre de H.P. Lovecraft, Cthulhu DDR est un dark world, un univers de jeu pour Sombre.

Le deuxième chapitre du supplément est désormais disponible. Réservé aux meneurs car consacré au Mythe, il contient des informations sur le Comité, une organisation qui lutte contre les horreurs cthuliennes, ainsi qu'une section dédiée aux goules à  la mode DDR.

Et comme un bonheur ne vient jamais seul, Thierry Salaün a refondu le premier chapitre, consacré au contexte historique et politique de la DDR. La mise en page aussi a été revue pour plus de confort à  la lecture et une meilleure jouabilité en partie.



Millevaux s'équipe.

(http://terresetranges.net/images/th_Mx_fdm.jpg) (http://terresetranges.net/millevaux.php3)  

Vous trouvez que survivre dans la forêt hostile de Millevaux est difficile ? En particulier, vous ne savez comment gérer votre matériel et vos consommables ? Thomas Munier a la solution : une aide de jeu spécifique à  ajouter à  la feuille de votre personnage.



Sombre sort ses illus.

(http://terresetranges.net/images/th_Sombre_flyer.jpg) (http://terresetranges.net/sombre)

Les zombies texans c'est joli mais à  ne voir que ça, on finit par se lasser ? Téléchargez la nouvelle planche de flyers de Sombre et vous ne saurez plus où donner de la tête !



Bonne lecture, bonnes vacances et bon jeu.
Titre: Sombre
Posté par: Johan Scipion le 11 juillet 2012 à 03:29
Sombre light 6, at last !



(http://terresetranges.net/images/th_Sombre_light_5.jpg)


La sixième version du kit de démo de Sombre est disponible (http://terresetranges.net/sombre.php3). Elle diffère relativement peu de la version précédente (je liste et explique ces quelques nuances techniques ici (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=8110#p8110)) mais est encore plus épurée. Oui oui, c'est possible : SL6 fait une page de moins que SL5.

Les feuilles de personnage et de création ont elles aussi été remises à  jour. En bonus, une nouvelle affiche format A4 pour Sombre, reprenant l'illustration de la couverture de Sombre 2 par Greg Guilhaumond.


Nous avons également profité de cette dernière mise à  jour avant les vacances pour ajuster quelques menus détails sur nos pages Sombre, Cthulhu DDR et Millevaux. Rien de très spectaculaire, il s'agit simplement de notre petit toilettage annuel.


Bonne lecture, bon jeu, bonnes vacances.
Titre: Sombre
Posté par: Johan Scipion le 14 août 2012 à 15:36
...
Titre: Sombre
Posté par: olafgdumvardangh le 17 août 2012 à 16:02
Waaagh Johan,

Déjà , merci encore pour ces compte-rendus toujours intéressants.
Ce que je trouve le plus pertinent reste le matériel que tu construis avec les joueurs
pour ainsi proposer une partie élaborée avec cette interaction.
Cela permet un setting stimulant autour de la table.
Les mille et une morts & L'ange de la peste sont mes préférés ^^
Après, cela reste du matériel de base que personnellement je modifierai
mais offre des idées de développement qui, nous le savons bien, sera malmené par les joueurs
et amènera de nouvelles situations et idées (joueurs et MJ).
Il est vrai que 4h15 de préparation ça tue mais permet de bien cadrer.
Il serait peut-être intéressant de compiler toutes ces infos en
tableau/organigramme générique pour te permettre de raccourcir ce temps
et ainsi le reporter sur la partie même.

En te souhaitant une bonne continuation.
Et promis, dès que je mène à  Sombre, tu auras droit à  un compte-rendu  :mrgreen:

"OLAF"
Titre: Sombre
Posté par: Johan Scipion le 18 août 2012 à 18:13
Yo Olaf.



Citation de: olafgdumvardangh,t=1345212159,id=93808
Les mille et une morts & L'ange de la peste sont mes préférés ^^


Merci, ça fait bien plaisir à  lire. Et à  moi aussi, ils me plaisent bien.



Citer
Après, cela reste du matériel de base que personnellement je modifierai


Ouaip, c'est (aussi) fait pour. D'ailleurs, un certain nombre de gens ont déjà  joué des parties de Sombre en remakant mes quickshots. Par exemple : http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=6817#p6817



Citer
Il est vrai que 4h15 de préparation ça tue mais permet de bien cadrer.


C'est ça. On n'a rien sans rien.



Citer
Il serait peut-être intéressant de compiler toutes ces infos en tableau/organigramme générique pour te permettre de raccourcir ce temps et ainsi le reporter sur la partie même.


Tu veux dire une aide de jeu qui proposerait des listes d'idées de décors, de persos et d'antagos, à  partir desquels les joueurs pourraient plus rapidement brainstormer ?

S'il s'agit de ça, je n'y suis pas favorable car tout l'intérêt de la démarche brainstorming est justement de laisser les joueurs décider par eux-mêmes de tout (modulo le cadrage du meneur, of course). Perso, ça m'éclâââte.

Par contre, il y aura un article sur les quickshots dans un futur numéro de Sombre(le 3 peut-être) et il est possible, si j'ai la place, que j'y intègre à  titre d'exemple un résumé de certains des settings que nous avons créés mes joueurs et moi.



Citer
Et promis, dès que je mène à  Sombre, tu auras droit à  un compte-rendu


Cochon qui s'en dédit !  :mrgreen:
Titre: Sombre
Posté par: olafgdumvardangh le 20 août 2012 à 10:23
Waaagh Johan,

oki, je comprend bien que l'essence même de la spontanéité serait tuée en voulant encadrer le brainstorming,
disons que c'est un réflexe de VCI  :mrgreen:

En tout cas, je tenterai cette approche...

A bientôt,
en te souhaitant bonne continuation pour la suite.

"OLAF"
Titre: Sombre
Posté par: Johan Scipion le 12 septembre 2012 à 02:04
Le jeudi 27 septembre, à  partir de 19h, Terres Etranges fête la sortie de Sombre 2 aux Caves Alliées.



Sombre 2, c'est ça :


(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre2_couv_GregGuilhaumond_300.jpg)


Sommaire détaillé :

+ Scénario > Ubiquité : un survival compétitif inspiré de Battle Royale et Cube.

+ Articles > Peur et Briefing : deux articles pour mieux comprendre et mieux expliquer Sombre.

+ Variante et scénario > Sombre zéro et Overlord : un Sombre (encore) plus simple pour initier les débutants, accompagné d'un scénario Seconde Guerre mondiale.

+ Univers > Extinction : un dark world qui combine horreur marine et apocalypse lovecraftienne. Que faisiez-vous le jour où Cthulhu s'est réveillé, hmmm ?

+ 8 pages d'aides de jeu.



On pourra acheter la revue sur place, se la faire dédicacer et même, oui oui, jouer à  Sombre. Viendez nombreux !



Les Caves Alliées
44 Rue Grégoire de Tours
75006 Paris
Métro Odéon ou Mabillon
Titre: Sombre
Posté par: Lapin le 13 septembre 2012 à 21:38
Il va falloir que je me le procure, mais je ne monterai pas à  Paris juste pour ça. Bonne soirée cela dit !
Titre: Sombre
Posté par: Johan Scipion le 13 septembre 2012 à 21:54
Citation de: Lafeek,t=1347565089,id=94681
Il va falloir que je me le procure, mais je ne monterai pas à  Paris juste pour ça.


Je me doute.  :cool:

Mais aucun souci, le numéro 2 sera bien sûr dispo en VPC, et sans doute avant le 27. Je reviendrai bientôt dans ce sujet donner toutes les infos qui vont bien.



Citer
Bonne soirée cela dit !


Meurchi tout plein. Ça va être top fun, cette affaire.  :head2:
Titre: Sombre
Posté par: Johan Scipion le 26 septembre 2012 à 01:52
C'est officiel, Sombre 2 est paru !



(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre2_couv_GregGuilhaumond_300.jpg)


Sombre est un jeu de rôle pour se faire peur comme au cinéma. Chaque partie est un film d'horreur dans lequel les joueurs incarnent les victimes.

Sombre light, un kit de démo gratuit, est téléchargeable sur la page officielle (http://terresetranges.net/sombre.php3).

La revue Sombre est entièrement dédiée à  Sombre (logique ^^). Chaque numéro se présente sous la forme d'un fascicule de 72 pages au format A5.

Sombre 2 n'est *pas* la réédition de Sombre 1, c'est la suite. Le premier numéro était le livre de base, le deuxième est un supplément. Sombre 2 ne contient que du matériel inédit : deux scénarios, deux articles, une variante et un univers.




SOMMAIRE DÉTAILLÉ DE SOMBRE 2 :


+ Scénario > Ubiquité : un survival férocement compétitif inspiré de Battle Royale et Cube.

+ Articles > Peur et Briefing : deux articles pour mieux comprendre et mieux expliquer Sombre.

+ Variante et scénario > Sombre zéro et Overlord : un Sombre (encore) plus simple et plus rapide pour initier les débutants, accompagné d'un scénario Seconde Guerre mondiale. Vous voulez faire découvrir le jeu de rôle en 15 minutes ? Vous voulez jouer avec des enfants à  partir de 6 ans ? Sombre zéro est fait pour vous !

+ Univers > Extinction : horreur marine et apocalypse lovecraftienne. Depuis le réveil de Cthulhu et l'élévation colossale du niveau des océans, les Profonds sont les nouveaux maîtres de la planète. L'extinction de notre espèce est imminente.

+ 8 pages d'aides de jeu.




Pour commander Sombre 2 et/ou Sombre 1, c'est par ici (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589).
Titre: Sombre
Posté par: Gloumbalah le 30 septembre 2012 à 17:24
Voici la copie d'un message privé que j'ai envoyé à  Johan, en réaction au compte rendu de la partie "L'ange de la peste", joué à  éclipse. Désirant y répondre en publique, il m'a demandé de le poster ici.

Merci à  la personne - au cigarillo et au chapeau - qui m'a informé de la présence du compte rendu et de l'intérêt qu'il pourrait représenter.

"Yo Johan !

Quelqu'un m'a dit que je pourrais trouver tes comptes-rendus de partie et... bah c'est vrai. Du coup, j'ai pu voir le "côté MJ" de la partie que nous avons joué à  Eclipse et qui reste pour moi relativement mystérieuse. Je jouais Jacquo.

Du coup, en préambule, je dois m'excuser rétroactivement, pour l'un des gestes que j'ai eu durant la partie : sortir le livre de Dark Heresy. Dans mon souvenir, j'avais besoin de quelque chose pour m'appuyer, mais ces bouquins sont tellement lourds que mon sac ne peut contenir que ça : donc je n'avais que ça. D'un autre côté, je n'ai pas réalisé la gêne que cela pourrait occasionner au MJ d'un autre JdR. Surtout avec le Setting qu'on était en train de monter. Bref, c'était pas à  faire, mais il n'y avait aucune mauvaise intention derrière.

Du reste, je serais intéressé d'avoir tes réponses à  la question : quickshot avec des tables au pif, est-ce une sale idée ou a-t-on simplement pas eu de chance ? J'ai été attiré par la table parce que tu proposais de tout faire en impro et que j'étais curieux de voir l'un des "pontes" désignés de la Lune Rousse dans ce registre ; que j'aime définitivement. De mon côté, bêtement, pour avoir testé quelques jeux : le tiens vaut le coup et tout, à  tous les niveaux. Donc, si la partie ne m'a pas enthousiasmé, ça n'avait rien à  voir avec le système, que je trouve correct et cohérent, bien qu'étonnant à  première vue ( ce qui fait du bien, puisqu'on vient en convention pour être étonnés, justement ).

Ceci étant, je reste extrêmement déçu de la partie ( m'étonnant d'ailleurs que son compte-rendu puisse être dans les préférés de certaines personnes ), même si je comprends mieux, grâce au compte-rendu, ce que tu as dû subir de ton côté. À force d'y réfléchir ( j'ai bien fini par comprendre que j'étais le seul à  ne pas m'être véritablement amusé à  un moment ou à  un autre ), j'en ai déduit que c'était une histoire de place dans le scénario ( ce qui m'a d'ailleurs pas mal aidé pour théoriser quelques-unes de mes parties ensuite ). Un joueur sans place se fait juste chier - ce qui peut paraître totologique, mais reste globalement quelque chose de très fréquent en JdR. Bon, la faute m'en incombe pour moitié, puisque j'ai voulu mon personnage volontairement incompétent en terme de puissance scénaristique. La raison est simple : se farcir du Dark Heresy à  longueur d'année pour retomber sur un monastère envahi par l'inquisition en quick-shot... j'avais le choix entre me mettre en avant, au risque d'empiéter sur les plates-bandes du MJ ( ce que je ne supporte pas lorsque je suis moi-même MJ ), ou au contraire prendre de la distance d'avec le scénario et ne faire un personnage qui aurait qu'une puissance de réaction face aux évènements. Qui plus est, cette position permettait aux deux joueuses débutantes de se mettre en avant et comme elles avaient l'air d'être très volontaires, elles allaient pouvoir s'amuser. Bon, et elles étaient les deux seules à  se connaître du groupe, ce qui fait une sacré force lorsqu'il s'agit de mener une histoire... après, lorsqu'on est débutant ce n'est jamais facile, et avec le recul j'ai peut-être commis une erreur en m'excluant tout seul.

Deuxième analyse : celle de la carte. Encore une fois, deux joueurs qui tentent simplement de trouver leur place à  une table remplie d'inconnus. Tout est dans le rapport de force, et soit on le garde, au risque de coller une salle ambiance autour de la table, soit quelqu'un se désiste très vite : ce que j'ai fait lorsque j'ai compris qu'une seconde carte était en train d'être dessinée. Baser un JdR sur de la compétition n'est, à  mon sens, jamais bon lorsqu'on ne connaît pas la personne en face. Mais, de fait, j'ai encore échoué à  prendre ma place. Et là  : c'est l'enfer. J'ai choisi un personnage qui ne peut rien faire et, de plus, je suis incapable de faire quoique ce soit en tant que joueur autour de la table. Qui plus est, mon personnage n'aura eu au final ( parce qu'on a rien creusé du tout ) aucun impact sur un scénario qui reste de l'ordre du très très très classique - donc aucune surprise, même en tant que personnage passif ( et qui écoute l'action ). Dans ce dernier registre, j'ai eu l'impression de jouer strictement, et pendant trois heures, le scénario qu'on s'était péniblement acharné à  monter pendant quatre heures auparavant.

Bref, la partie n'est pas un véritable fiasco, de mon point de vue, puisqu'elle m'aura permis de comprendre pas mal de choses concernant les mécanismes d'interactions entre joueurs. D'où mon intérêt pour la réponse à  la question que tu te posais concernant les quick shots et la sélection de joueurs aléatoire.

Quoiqu'il en soit, j'espère pouvoir jouer un jour à  Sombre dans de meilleures conditions. Et bonne continuation. Beaucoup de monde te l'a déjà  dit, mais j'en rajouterai parce qu'il n'y en a jamais assez : Sombre, en tant que jeu, c'est vraiment du bon travail et grâce à  l'énergie que tu déploies, ça se voit."
Titre: Sombre
Posté par: Stéphane/Ex-Bartab le 30 septembre 2012 à 17:59
Le monsieur au cigarillo et au chapeau salut ici la volonté de faire vivre les débats sur une partie de la part de Johan, bon après c'est pas comme si je ne l'avais pas croisé sur quelques conventions  :19:

Par contre si je peux mettre mon grain de sel .... sans pour autant répondre à  la place de Johan....

Le choix aléatoire des pj, que ce soit par une bourse aux parties ou tout simplement "premier arrivé, premier servi" comme le pratique Johan et Pika sur des quick shot en 90min, n'est pas, à  mon sens, ce qui peut expliquer l'implication des joueurs envers une partie et a fortiori un scenario, un  meneur.

Je tiens aussi à  dire que voir Johan et Pika venir de loin pour Eclipse, et cela depuis plusieurs années, est une chance pour une convention de jdr. Alors à  mon petit niveau, je leur dis merci! Ne serait ce que parceque Johan poste ses résumés de parties ici et pas seulement celles jouées à  Eclipse.

Je laisse Johan te faire une réponse.

Bartab
Titre: Sombre
Posté par: Stéphane/Ex-Bartab le 08 octobre 2012 à 13:25
T'es un fou, tu le sais hein Johan?

Mais heureusement que le jdr francophone a des support comme toi!

Mon Sombre n°2 je le veux à  Eclipse et dédicacé svp !

Bartab
Titre: Sombre
Posté par: Johan Scipion le 08 octobre 2012 à 13:59
Citation de: Stéphane/Ex-Bartab,t=1349695505,id=96961
T'es un fou, tu le sais hein Johan?


Ouais, j'ai pas de limites.  :mrgreen:  



Citer
Mon Sombre n°2 je le veux à  Eclipse et dédicacé svp !


Ça marche !
Titre: Sombre
Posté par: Stéphane/Ex-Bartab le 04 novembre 2012 à 12:15
Citation de: Johan Scipion,t=1351991635,id=98666
From Russia with Blood – Les 24h du jeu  â€“ octobre 2012


Des news :

+ Sombre dispose désormais de sa propre rubrique sur le Sden (http://www.sden.org/sombre), animée par l'excellent Gap. On peut d'ores et déjà  y lire tout plein d'articles passionnants, dont un collector de 2003, qui fut en fait le tout premier papier écrit sur Sombre. Inutile de dire qu'à  l'époque, le jeu était encore loin d'être ce qu'il est devenu aujourd'hui. Super sympa de pouvoir mesurer le chemin parcouru.

+ La fiche de Sombre 2 est disponible sur le Grog (http://www.legrog.org/jeux/sombre/sombre-n-2-fr). Merci monsieur Charcuto !




A tiend, je croyais que c'était déjà  fait sur le grog... enfin puisque cela n'était pas fait, cette erreur est donc corrigée! Et en ce qui concerne le Breton, il est aussi accueillant! vivement Eclipse !
Titre: Sombre
Posté par: Johan Scipion le 13 novembre 2012 à 22:46
Les Joutes du Téméraire – novembre 2012 – Nancy



Putain de conv de ouf malade !

Levé avant le soleil pour choper un train zaux zaurores à  Gare de l'Est, je débarque à  Nancy vers 10 heures. Quand j'arrive à  la conv, le stand Opale est déjà  opérationnel. C'est la première fois que je viens aux Joutes. L'événement se déroule dans un bâtiment de l'Université des Sciences. Y'a un rez-de-chaussée, où son concentrés l'accueil, la buvette et divers stands marchands, et un étage, où qu'on peut jouer à  un peu tout (platal, Magic, jeux vidéo et bien sûr, jdr). Le stand Opale est idéalement placé, en haut de la rampe qui mène à  l'étage.

Moi, je suis là  pour faire de l'initiation. Mes parties, comme toutes celles proposées par Opale, avec qui je collabore (hé, on ne change pas une équipe qui gagne), sont gratuites. Ce sont les parties longues et les tournois qui sont payants. Et justement, à  peine installé que déjà  j'ai cinq joueurs. Les conditions de jeu sont bonnes en ce début de conv : pas trop de monde donc pas trop de brouhaha, et pas encore d'animations musicales (ça déboulera plus tard, en aprème). Et puis, je suis frais et les joueurs aussi. Résultat, une super partie, très cinématographique et vraiment bien rythmée. On finit en TPK mais les joueurs applaudissent. Ça fait plaisir.

J'enchaîne trois autres White trash dans la journée et termine par un Sombre zéro. Je pense que j'aurais eu la pèche pour un cinquième Sombre classic, ce qui aurait constitué pour moi une sorte de record assez hallucinant, mais il est tard et les joueurs sont pressés. Ensuite, les parties nocturnes se mettent en place, avec un event organisé par Mando : une nuit survivor, sponsorisée par Terres Etranges. Les survivants des parties nocturnes sont téléportés en fin de nuit dans une arène Sombre pour s'entretuer jusqu'au dernier. Le dernier survivant, une cheerleader, gagne un Sombre 2. À côté de ça, Krom enchaîne deux parties de Sombre dans un coin, hum, sombre. Globo mène également du Sombre, une première pour lui. Il récupère Les chasses du comte Lassary, un scénar Malef qu'il bidouille à  la sauce Sombre. Visiblement, ça prend bien. Moi pendant ce temps, je dors.

Le lendemain matin, retour à  la conv. Ma première partie est un cran en dessous de celles de la veille car, en dépit d'une nuit très correcte, j'accuse la fatigue. Je me dope au soda et aux oursons gélifiés (pitin, ct'une drogue ces machins) puis repart pour une deuxième partie nettement meilleure. En toute fin de conv, alors que plus personne ne mène (les meneurs de la nuit sont épuisés, c'est zombieland derrière le stand Opale), j'enquille deux Sombre zéro d'affilée puis remballe. Le temps de serrer quelques pognes et de claquer quelques bises, et me voilà  reparti vers mon train. J'arrive à  Paris en mode mort-vivant mais super content de mon geek-end (comme dirait Globo). Ce fut juste énorme !

Orga carrée, bénévoles disponibles et accueillants, public nombreux, les Joutes c'est bon, mangez-en. Ce n'était pas le rush de Cidre & Dragon, où les gens attendaient à  côté de ma table pour la partie suivante, mais y'avait un bon flux. Je ne suis jamais resté plus de vingt minutes sans mener.

Spéciale dédicace à  Mario, un orga comme on aimerait en avoir à  chaque conv, et aux gens d'Opale, qui roxxent toujours autant du poney moldave. En particulier, merci à  Chr, Marcus et Emilie, qui m'ont rempli ma table. Merci à  Globo, Krom et Mando, qui ont mené du Sombre. Ça me fait toujours autant kiffer de voir mon jeu tourner à  d'autres tables que la mienne. Merci encore à  Mando, qui s'est accrochée à  son idée de nuit du survival, un event pile poil taillé pour Sombre.



*



Ils l'ont dit, l'ont presque dit ou auraient pu le dire, mais pour respecter leur anonymat, je ne citerai que leurs prénoms :

+ Xavier : la narration partagée, ça me fait des choses bizarres dans le dedans de mon moi-même.

+ Emilie : Dark Heresy, fastoche que je le lis sans les mains, et même sans les yeux.

+ Ghislain : j'aime lire des jeux narrativistes, mais pour ce qui est de jouer, je préfère le tambourin. Au moins, je sais comment ça fonctionne.

+ Renaud : mes parties courtes, je préfère quand elles durent onze heures. Là , t'as bien le temps d'expliquer les règles.

+ Benjamin : quand vous me voyez avec ma mallette et ma casquette FBI, appelez-moi Grissom siouplait.

+ Lionel : mes aides de jeu, c'est des capotes. Après ça, on pourra pas dire que le jdr, c'est un truc de puceau.

+ Vincent : quand j'étais jeune, mon cocktail de conv, c'était café + Guronsan + Coca, mais j'ai arrêté. Maintenant, je fais café + Guronsan + Red Bull, c'est bien mieux.

+ Delphine : y'a pas photo, mon actrice préférée dans Star Trek classic, c'est Sasha Grey.

+ Christian : j'attends une promo pour des strings Opale, faut sauter dessus parce que t'as que 72 heures pour envoyer le modèle.

+ Fabien : le jdr traditionnel, faudrait l'interdire. Et comme ça, on pourrait écrire un jdr indie où on jouerait des rebelles réactionnaires en lutte contre l'anticonformisme.



*



Pour finir, mon bilan perso :

Sombre classic - White trash :
+ Partie 1 : cinq joueurs, zéro survivant.
+ Partie 2 : cinq joueurs, zéro survivant.
+ Partie 3 : cinq joueurs, zéro survivant.
+ Partie 4 : cinq joueurs, un survivant.
+ Partie 5 : cinq joueurs, un survivant.
+ Partie 6 : cinq joueurs, un survivant.

Sombre zéro - Overlord :
+ Partie 1 : six joueurs, deux survivants.
+ Partie 2 : cinq joueurs, zéro survivant.
+ Partie 3 : cinq joueurs, zéro survivant.

Au total : 9 parties, 46 joueurs, 41 morts.


Ah, et je viens de faire le cacul : j'ai désormais 65 parties de White trash au compteur. On me l'aurait dit en février 2011, lors du crash-test de ce scénario, je ne l'aurais pas cru.
Titre: Sombre
Posté par: Johan Scipion le 17 décembre 2012 à 04:15
Sombre light 7 et Sombre zéro.



(http://terresetranges.net/images/th_Sombre_light_5.jpg)  (http://terresetranges.net/images/th_Sombre_zero_tuiles_vierges.jpg)



Ho ho ho, c'est déjà  Noël sur Terres Etranges.

+ La septième version du kit de démo de Sombre est disponible (http://terresetranges.net/sombre.php3). Les changements par rapport à  la version précédente sont minimes. Je les liste  ici (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=9376#p9376).

+ Dans Sombre 2, j'ai publié Sombre zéro, une variante de Sombre qui se joue sans crayon, juste avec un d6 et de petites tuiles de personnage. Pour faciliter la vie des meneurs de Sombre zéro, je mets aujourd'hui une planche de tuiles vierges à  dispo (http://terresetranges.net/sombre.php3).



Bonne lecture, bon jeu, bonnes fêtes.
Titre: Sombre
Posté par: Stéphane/Ex-Bartab le 19 décembre 2012 à 23:56
et bien sur tu viens avec tout cela à  Eclipse ;-)
Titre: Sombre
Posté par: Johan Scipion le 20 décembre 2012 à 00:00
Ouaip.  :cool:
Titre: Sombre
Posté par: Stéphane/Ex-Bartab le 10 janvier 2013 à 19:50
la naissance d'une oeuvre d'art ;-)
Titre: Sombre
Posté par: Johan Scipion le 28 janvier 2013 à 09:18
Sombre fait sa pub sur YouTube.



« La peur comme au cinéma » c'est bien joli, mais en vrai, ça donnerait quoi ? Et bien, ça pourrait par exemple donner ça :

https://www.youtube.com/watch?v=QHr7rLxZ1Gg


Ce teaser vidéo est une coproduction Projets R + Terres Etranges.

Et perso, j'overkiffe !



Réalisation, images, montage :
Krom.isback

Acteurs :
Nicolas Frébourg : Freddy, le cadavre
Kevin Durand : le prêtre, le fantôme
Marie Dufays : l'œil

Musique :
Nors'Klh - La machinerie phallique du mont hurlant : http://myspace.com/norsklh
Produit par Alchemic Sound Museum : http://alchemicsoundmuseum.com

Remerciements :
Antoine Ruins, Cédric M.
Titre: Sombre
Posté par: Stéphane/Ex-Bartab le 28 janvier 2013 à 13:20
je vais voir cela dès que je rentre chez moi!!!!
Titre: Sombre
Posté par: Erendis le 28 janvier 2013 à 17:18
Pour ma part, j'émettrai qq critiques négatives :
- je trouve que ça va beaucoup trop vite : les scènes s'enchaînent avant même qu'on ait eu le temps de les apprécier vraiment ; ça donne un effet stroboscopique... attention aux épileptiques ;-)
- la fin... on a l'impression que la coupure n'est pas faite au bon moment
Titre: Sombre
Posté par: Stéphane/Ex-Bartab le 28 janvier 2013 à 19:10
Et bien moi pour 12 secondes je trouve cela bien!
Titre: Sombre
Posté par: Johan Scipion le 28 janvier 2013 à 19:39
Citation de: Erendis,t=1359389925,id=102033
je trouve que ça va beaucoup trop vite : les scènes s'enchaînent avant même qu'on ait eu le temps de les apprécier vraiment


Faut le regarder plusieurs fois de suite, ça compense.  :mrgreen:

(Moi, j'ai pas vu le fantôme tout de suite.)


On est partis dès le départ sur un format de 10 secondes. Je veux dire, Krom ne s'est pas retrouvé avec seulement 10 secondes d'images exploitables, hein. Il a travaillé spécifiquement pour un résultat de 10 secondes. L'objectif, c'était vraiment de faire un teaser. Un truc ultra ultra court.



Citer
la fin... on a l'impression que la coupure n'est pas faite au bon moment


Ah, ça c'est intéressant. Tu pourrais être plus précise ? Qu'est-ce qui, exactement, te gêne ?



*



Citation de: Stéphane/Ex-Bartab,t=1359396618,id=102041
Et bien moi pour 12 secondes je trouve cela bien!


Meurchi tout plein.
Titre: Sombre
Posté par: Erendis le 28 janvier 2013 à 19:52
Citation de: Johan Scipion,t=1359398361,id=102042
On est partis dès le départ sur un format de 10 secondes. Je veux dire, Krom ne s'est pas retrouvé avec seulement 10 secondes d'images exploitables, hein. Il a travaillé spécifiquement pour un résultat de 10 secondes. L'objectif, c'était vraiment de faire un teaser. Un truc ultra ultra court.

Et bien le résultat me donne une impression très (trop) précipité.

Citer
Citer
la fin... on a l'impression que la coupure n'est pas faite au bon moment

Ah, ça c'est intéressant. Tu pourrais être plus précise ? Qu'est-ce qui, exactement, te gêne ?

Surtout la musique : on a l'impression que ça s'arrête avant la fin du morceau ; on sent qu'il "fade", mais on ne le laisse pas finir correctement. C'est comme une belle agonie qu'on achève trop brusquement à  la hache... ^^



*



Citation de: Stéphane/Ex-Bartab,t=1359396618,id=102041
Et bien moi pour 12 secondes je trouve cela bien!


Meurchi tout plein.[/quote]
Titre: Sombre
Posté par: Johan Scipion le 28 janvier 2013 à 21:11
Citation de: Erendis,t=1359399154,id=102044
Surtout la musique : on a l'impression que ça s'arrête avant la fin du morceau


Ah oui oui, c'est un (très) court extrait. La zique n'a pas été composée spécialement pour le teaser.


C'est fait avec les moyens du bord tout ça, ma pôv dame.  :mrgreen:
Titre: Sombre
Posté par: antoine le 29 janvier 2013 à 16:02
Hum une coupure plus propre sur la musique donnerait quand même un sentiment de finitude plus abouti.


Ceci dit les images sont sympa.
Titre: Sombre
Posté par: Johan Scipion le 18 février 2013 à 15:13
Teaser Sombre : harder, better, faster, stronger.



(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre_mosaique_clip_zps3cdd105b.jpg)

Il y a peu, Sombre se payait un petit teaser de 10 secondes. C'était notre tour de chauffe. Là , on passe à  la vitesse supérieure avec un clip promo de 40 secondes. Plus c'est long, plus c'est bon, pas vrai ? ^^


Pour zieuter : https://www.youtube.com/watch?v=-5sJzJfEgKY



Réalisation, images :
Krom.isback

Montage :
Krom.isback, Johan Scipion

Acteurs :
Nicolas Frébourg : Freddy
Kevin Durand : le prêtre, le fantôme
Marie Dufays : l'œil

Musique :
Nors'Klh - La machinerie phallique du mont hurlant : http://myspace.com/norsklh
Produit par Alchemic Sound Museum : http://alchemicsoundmuseum.com

Remerciements :
Antoine Ruins, Cédric M.



*



Sombre en conventions.


La saison des conv rôlistes reprend et Terres Etranges sera, cette année encore, fidèle au poste. Nous tiendrons des stands et/ou animerons des parties de Sombre durant les événements suivants :

+ 22 au 24 février : Zone Franche - Bagneux

+ 2 mars : Colloque Bob le Rôliste - Nantes

+ 15 au 17 mars : Ludesco - La Chaux-de-Fonds (Suisse)

+ 5 au 7 avril : Eclipse - Rennes


Tous les détails qui vont bien ici : http://terresetranges.net/forums/viewforum.php?id=30



*



Le fanzine Sombre, toujours vaillant.

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre_commande_zps64c69fc1.jpg)


Sombre 1 et Sombre 2, les deux premiers numéros de la revue consacrée à  Sombre, sont toujours disponibles. 72 pages au format A5 et à  pas cher (prix libre, minimum 7 euros par numéro + port). Pour commander, c'est par ici (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589).
Titre: Sombre
Posté par: Johan Scipion le 25 février 2013 à 10:40
Terres Etranges à  Zone Franche – février 2013 – Bagneux



(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Bagneux_2013_zpsc1dadf55.jpg)



Vendredi

Zone Franche, Terres Etranges y participe tous les ans. Cette année, on y est venus en force. Enfin, aujourd'hui c'est plutôt la force tranquille : Krom et moi. Bon, y'a pas forcément besoin de plus, vu qu'il s'agit de la journée des scolaires. Tandis que Krom lutte avec son portable, qui refuse obstinément de diffuser le teaser Sombre (on soigne la promo, hein), des collégiens se pointent en grappes avec leurs profs. Mis à  part eux, pas des masses de public. Business as usual, c'est tous les ans pareil.

Moi, sur le coup de midi, je m'emmerde comme un rat mort. Les gamins sont repartis manger et y'a plus personne d'autre sur le festival que les exposants. Ça fait trois heures que je tiens le stand Terres Etranges en mode Nanouk l'esquimau et c'est juste plus trop possible. Cette année, le village jeu de rôle a été déplacé vers l'entrée du festival. On est pile poil sur le passage obligé des gens, ce qui est cool. Mais on se les pèle de chez pèle, ce qui est vachement moins cool. Faut que je m'agite sinon je vais finir congelé.

Comme y'a zéro visiteur, je fais le tour des stands, à  commencer par le mien, pour débaucher du rôliste. Je me retrouve avec une table de cinq joueurs, dont Alatar (Opale), Jemrys (Les Écuries d'Augias) et Krom (Projets-R). Ni une ni deux, un petit Deep space gore. Partie trèèès sympa, qui m'a permis de valider toutes les idées que j'avais eues après mes démos à  l'IRL Opale de mardi. Et bin ça dépote grave, on s'est offerts un climax d'enfer !

J'overkiffe ce scénario, alors que la science-fiction horrifique n'est pas à  la base mon sous-genre favori. Deep space gore est encore en rodage mais il est déjà  super sympa à  mener et je n'ai vraiment pas le sentiment qu'il produit des démos de Sombre au rabais. Je lui trouve une certaine densité narrative et technique, qui fait défaut à  Overlord, plus basique.

Je suis hyper content car ça m'ouvre pas mal d'horizons niveau démos et ça révèle le gros potentiel ludique de Sombre zéro. Comme je l'ai constaté au fil de mes improvisations de ces derniers mois, on peut faire autre chose que du speed gaming avec. Y'a bien moyen de viser des formats (et donc des scénarios) un tantinet plus ambitieux, de l'ordre de 45 à  60 minutes. Forcément, ça me fait grave cogiter.

Après la pause repas, retour des scolaires. Je commence à  être fatigué (le froid, ça me crève. Demain, je me pointe en cosplay Bibendum Michelin, une couche de vêtements sur l'autre) mais accepte une démo à  six joueurs, un garçon et cinq filles. DSG étant trop complexe pour toute une table de collégiens inexpérimentés, je me rabats sur Overlord.

Ça ne se passe pas trop mal mais ça traîîîîîne en longueur. Les ados sont très moyennement attentifs et un poil turbulents, ce qui m'oblige à  faire le gendarme (alors que je devrais plutôt faire l'animateur). Surtout, ils mettent des plooombes à  déclarer leurs intentions. Je fais ce que je peux pour speeder le bousin, mais même la phase PVP ne met pas vraiment de oomph dans leur moteur. La dynamique ludique n'est pas bonne du tout. Résultat, on met plus d'une demi-heure à  boucler un scénar qui devrait normalement être torché en quinze minutes. Moyen, voire moyen moins.

Du coup, j'en reste là . J'avais vaguement l'intention de remonter un DSG avec d'autres exposants, ceux qui s'étaient montrés intéressés mais n'avaient pu se libérer durant la pause repas. Froid et fatigue aidant, j'y renonce. Hé, le festival dure 72 heures. S'agirait pas de s'épuiser dès la première journée.



Samedi

L'interassocatif rôliste, c'est pas si compliqué. Prenez Bagneux et son village jdr. Folklorique, bigarré mais un peu à  l'étroit dans l'espace qu'on lui a alloué. Y'avait pas mal de monde aujourd'hui, aussi bien du côté exposants que public. Les tables sont pleines à  ras bord et on en arrive, en début d'aprème, à  un point où on risque, si la demande augmente encore un poil, de devoir se mettre à  jouer par terre. Pas que ça nous fasse peur à  Terres Etranges mais quand même, assis sur des chaises c'est mieux. Et pis y'a des gens qui n'ont plus de place où poser leur matos promo, because stands tournants.

Hop, hop, hop, petite réorganisation éclair. On accueille Opale sur un bout de notre table. Je veux dire, on était déjà  à  deux assos dessus (Terres Etranges c'est bon mangez-en + Projets-R ça gère), c'est pas une troisième (Opale c'est d'la balle) qui va nous déranger. Faudra juste attendre un poil plus longtemps pour s'asseoir, à  tour de rôle, sur les deux chaises dont on dispose. Les conventions, c'est rien que du fun, je vous dis.

À côté de ça, Antoine d'Imaginez.net déplace son matos sur le stand de la Fédé, tandis que Véronique nous trouve des chaises supplémentaires pour transformer la table ainsi libérée en espace de démo. Du coup, Mando peut s'y installer pour improviser un Sombre à  la mode Poudlard. Le concept est bien barré : un survival dans lequel les joueurs doivent buter Harry Potter, ce terriiiiible sorcier maléfique. Bon sang, elle est pas belle la vie à  Terres Etranges, hmmm ?

Moi, j'ai déjà  deux démos dans les pattes. Une première avec Mando (Projets-R), Oblivion (Projets-R), David Best (Opale), Nico (La petite bibliothèque ronde) et Eric Nieudan (Irlande for ze win). Une seconde avec Polo et une famille de quatre personnes, dont le fiston s'est mis à  Sombre parce que sa mère lui a offert le premier numéro du zine, acheté à  Zone Franche l'année dernière. Juste énorme ! Dans les deux cas, je mène un Deep space gore.

Mais en début d'aprème, y'a plus de place nulle part. Du coup, je vais voir le stand d'en face, celui des gens de La petite bibliothèque ronde. Ils ont à  dispo trois guéridons, genre petites tables de café, qui ne sont pas super remplis. Je demande à  Nico, un garçon adorable, si je ne peux pas en squatter un. Il accepte volontiers. On récupère des chaises auprès de l'orga du festival et bam, j'enchaîne deux parties sur mon petit bout de table. Les conditions de jeu sont un poil plus rock'n'roll que sur le village jdr car on est juste à  côté de la buvette donc plus proche de la petite scène, où les annonces micro se succèdent, mais cette histoire de guéridon me met la grosse banane.

Ceux qui ont un peu suivi la genèse de Sombre zéro se souviennent que cette variante est née d'une expérience ludique malheureuse. Durant une convention littéraire qui se déroulait à  la terrasse d'un café, je m'étais retrouvé à  tuer le temps autour de l'une de ces petites tables rondes. On avait fait plusieurs parties de Thiercelieux et j'avais été particulièrement frustré de réaliser que je ne pouvais pas enchaîner sur une démo de Sombre. J'avais des joueurs mais y'avait physiquement pas la place de jouer. La table n'était pas assez grande pour mes feuilles de perso. D'où l'idée de Sombre zéro, une variante jouable sans crayon sur une minuscule surface.

Un an et demi plus tard, me revoilà  dans une situation analogue, sauf que là , j'ai l'outil qui va pile poil bien. Rhaaaaa nom de Dieu, ce sentiment d'accomplissement que j'ai ressenti lorsqu'on s'est assis autour de ce guéridon pour jouer ! Un truc de fou, le genre de machin qui récompense grave le game design un minimum exigeant auquel je m'astreins. Super sensation, bon sang.

J'enchaîne donc deux Overlord sur ma chtite table car mon cast est à  chaque fois composé d'un père et de ses deux jeunes enfants (10 et 12/13 ans). Bagneux est un festival très familial. Mener du DSG avec des mômes aussi jeunes ne serait pas optimal, le scénario est un chouïa trop pointu pour eux. Overlord est nettement plus adapté. Simple, direct, bourrin. Sans fioritures, quoi. Je récupère deux Opaliens pour compléter mes tables, Cialf pour la première, Altaric pour la seconde.

Enfin, je termine la journée avec une cinquième et dernière partie, un DSG à  quatre joueurs, dont Antoine d'I.net et Daniel Chestel Danjean. J'adore jouer avec Daniel. C'est un joueur retors, qui a toujours l'idée qui va bien pour grappiller un petit avantage. Il joue malin et moi, j'aime ça. C'est bien fun à  gérer et ça pousse les scénars dans des directions souvent inédites, ce qui est excellent pour le playtest. Au final, DSG passe le test Danjean haut la main. La partie est super et si elle se termine en TPK, on est à  un cheveu d'avoir un survivant.

Décidément, je kiffe ce scénar. Il est ultra fun, cadré mais très ouvert, et assez ardu. Depuis que je l'ai calé, c'est-à -dire depuis hier, je n'ai eu aucun survivant. Je suis convaincu que c'est possible, mais ça demande une sacrée combo d'intelligence tactique, de jeu coompétitif (il s'agit d'un soft PvP) et de moule aux dés. Comme dans House, en fait. Putain, je m'éclate à  mener DSG, mais quelque chose de bien. C'est de la grosse baballe !



Dimanche

Troisième jour de conv et j'ai pas la grande forme. La journée d'hier fut bien rude. J'arrive sur le festoche en mode « J'ai beau être matinal, j'ai mal ». Et là , rien que des bonnes nouvelles. D'une, il fait plus chaud (on se caille toujours autant dehors mais les orgas ont poussé la clim dans notre couloir, ce qui est cool). De deux, Krom et Oblivion ont déjà  monté le stand. Le teaser Sombre, qui depuis hier passe correctement (Krom 1 - portable foireux 0), boucle sur notre écran télé. Je sors ma bannière, mes visuels, mes zines, mes flyers et pof, nous voilà  opérationnels.

On ne le sait pas encore mais ça va être une journée de ouf malade. À un moment, tandis que Polo mène Refuge, son survival montagnard made in Cthulhu DDR, on tombe à  court de place. Tout pareil qu'hier mais en pire. Ni une ni deux, on convertit la moitié de notre stand en table de démo. Je pousse le matos d'un côté, Krom s'installe de l'autre avec ses trois joueurs et leur improvise un quickshot à  base de blob et de viande de cheval. Ouais ouais, à  Sombre, y'a juste aucune limite.

De mon côté, je mène cinq parties, trois Deep space gore et deux Overlord. Je termine la dernière sur les rotules mais super content. Cinq bonnes démos, avec plein de kopaings : Jef du Grog (un aficionado de Sombre zéro), Marc (trois ans qu'on se promettait de jouer, enfin on l'a fait !) et même Akae, que j'ai eu un vif plaisir à  accueillir à  ma table... et qui a failli survivre à  son DSG. Il s'en est fallu d'un jet et ce fut excellent !

Beaucoup de jeunes à  ma table aujourd'hui, des ados et des préados de 10 à  14 ans, dont un frère et une sœur qui ont participé à  trois (ouais, trois) de mes parties. Ce sont eux qui sont revenus me demander de refaire un Overlord en fin de journée (les garous, ça plaît). C'est le genre de truc qui fait super, mais alors super, plaisir. Et puis aujourd'hui, j'ai eu une survivante à  DSG. Il est donc bien possible d'arriver au générique en un seul morceau !

Et à  la fin, la consécration ultime : tonton Alias himself m'a dit que, oui peut-être probablement pas sûr, il tenterait un DSG à  Ludesco, Eric Nieudan lui ayant « survendu » le scénario. C'est là  qu'on voit la supériorité écrasante de l'Irlande sur la France quand il s'agit de causer à  la Suisse. L'effet leprechaun, je vois que ça. Parce que moi, ça doit bien faire cinq ans que, de conv en conv, j'essaie d'asseoir Alias à  ma table. Mais c'est un garçon très occupé. Piscine, dentiste, poney, tricotage de chamalows en peluche, rien que des cas de force majeure. Là , je le sens, je tiens le bon bout. Mais du coup, la putain de pression que ça me met pour Ludesco. Ah bon sang, j'gobe un Lexomil et j'reviens.



Le bilan

Un excellent festival ! Épuisant mais super riche à  tous points de vue. Pleins de kopaings, plein de parties, plein de fun. Première fois que je ne mène que du Sombre zéro sur une conv et ça l'a super bien fait. Le système est accessible à  tous, même aux débutants, même aux plus jeunes. Les scénars tournent super bien (putain, DSG est vraiment cool) et le format (15 à  25 minutes) est pile poil adapté. J'adore cette variante, elle roxxe trop du poney moldave !



Les mercis

+ Merci à  la Fédé pour son accueil et la qualité de son orga. Spéciale dédicace à  Véro, pour sa réactivité, sa gentillesse et sa bonne humeur. Ce fut un plaisir de bosser avec toi durant ces trois jours.

+ Merci à  Projets-R, une assoce qu'elle gère grave. Des gens sérieux (et fun !) qui n'ont pas peur de mouiller la chemise et avec qui on a plaisir à  partager un stand. Reviendez quand vous voulez, les gars.

+ Merci à  tous les exposants qui, parce qu'on avait besoin de compléter des tables pour lancer des démos là  maintenant tout de suite, ont bien voulu s'asseoir avec nous quelques minutes pour jouer à  Sombre alors qu'ils avaient par ailleurs plein de trucs à  faire sur leurs propres stands.



*



Mon body count

Deep space gore :
+ Partie 1 : cinq joueurs, zéro survivant.
+ Partie 2 : cinq joueurs, zéro survivant.
+ Partie 3 : cinq joueurs, zéro survivant.
+ Partie 4 : quatre joueurs, zéro survivant.
+ Partie 5 : quatre joueurs, une survivante.
+ Partie 6 : quatre joueurs, zéro survivant.
+ Partie 7 : cinq joueurs, zéro survivant.

Overlord :
+ Partie 1 : six joueurs, zéro survivant.
+ Partie 2 : quatre joueurs, zéro survivant.
+ Partie 3 : cinq joueurs, zéro survivant.
+ Partie 4 : six joueurs, zéro survivant.
+ Partie 5 : six joueurs, une survivante.

Total : 12 parties, 59 joueurs, 57 morts.



*



Et pour finir, promo

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre_commande_zps64c69fc1.jpg)


Sombre 1 et Sombre 2, les deux premiers numéros de la revue consacrée à  Sombre, sont toujours disponibles. 72 pages au format A5 et à  pas cher (prix libre, minimum 7 euros par numéro + port). Pour commander, c'est par ici (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589).
Titre: Sombre
Posté par: Stéphane/Ex-Bartab le 03 mars 2013 à 17:33
Citation de: Johan Scipion,t=1362327689,id=103338
Sombre et les geeks à  boobs.


Geeks à  boobs

Si on prend les choses en très très gros, mon avis est que la rôliste est un homme (presque) comme les autres. Une joueuse, c'est grosso merdo un geek à  boobs.



Johan, il ne faut pas me faire rire quand j'ai les bronches prises... je risque d'en mourrir de rire! vivement Eclipse
Titre: Sombre
Posté par: Erendis le 04 mars 2013 à 17:14
Citation de: Johan Scipion,t=1362327689,id=103338
Dans Sombre 3, je vais publier un scénario mélo dans lequel les prétirés sont une famille (papa, maman, un fils, une fille). Je l'ai mené une petite douzaine de fois, dont sept dans sa version actuelle (il a beaucoup évolué au fil du temps). J'ai fait de très bonnes parties avec quatre joueurs, mais dans mes trois meilleures parties – et putain, elles furent excellentes – j'ai eu trois joueurs et une joueuse. Indépendamment des qualités de roleplay des uns et des autres, je suis convaincu que la présence d'une femme à  table a, dès le départ, mis la partie sur de bons rails.

 :msp_blushing:
Dis... dans les 3 auxquelles tu penses, y'a celle de la CJDRA 7 (et dernière) ?  :msp_love:
(t'as le droit de me désillusionner méchant si c'est pas le cas  :msp_smile:
Titre: Sombre
Posté par: Johan Scipion le 04 mars 2013 à 21:24
Très sincèrement : ce fut la meilleure.


Une partie de folie, hein ?
Titre: Sombre
Posté par: Erendis le 05 mars 2013 à 03:24
Rhâlala... nostalgie... j'en ai été hantée plusieurs jours... et elle est dans mon top five de ma vie rôlistique (qui commence à  être longue) :02:
Mon corps n'a jamais été aussi loin dans la somatisation d'états psychiques imaginaires (et tout à  fait maîtrisés par l'esprit !).

Bref, ce fut une magnifique rencontre ludique !
Titre: Sombre
Posté par: Johan Scipion le 26 mars 2013 à 06:03
9 démos aux Rencontres du Grimoire – mars 2013 – Issy-les-Moulineaux



(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Grimoire_2013_zpsef26bda2.jpg)
Photo Benoît Cherel



Tous les ans, le Grimoire, l'assoce qui édite Manga BoyZ et Loup Solitaire, organise une journée portes ouvertes. J'y étais passé il y a deux ans (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=6443#p6443), y avais posé du Sombre en mode White trash et avais trouvé l'événement ma foi fort sympathique. Du coup, cette année je suis bien chaud pour retenter le drop.

Juste, c'est le week-end suivant Ludesco (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=9977#p9977) et j'imagine déjà  que je vais être en vrac de chez vrac. Ce qui n'est pas loin d'être le cas. Mais Sébastien Boudaud, le boss du Grimoire, est hyper cool : il accepte que je confirme ma venue au dernier moment. Ce que je fais. Je reviens de Suisse à  moitié défoncé mais me sens suffisamment d'attaque pour tenter au moins le samedi. En fait, j'y passerai les deux jours.

Car la conv est vraiment agréable. Ça se passe au Musée frââânçais de la carte à  jouer, à  Issy-les-Moules, un lieu que je découvre et trouve très cool. Labyrinthique au possible mais cool. J'accroche grave à  la déco, tout en parquets sombres, béton brut, métal gris et éclairage tamisé. Ça change des locaux universitaires. Sur place, je retrouve plein de kopaings. Sophie et Benoît des Chroniques d'Altaride, Picsou de la Ligue ludique, Gabriel Féraud du Grimoire, Vincent d'Orc'Idée et, last but not least, toute une troupe d'Opaliens : Audrey, Alatar, Mika (trop merci pour le covoiturage), Tsuki et Christian, biclassé RRX pour le week-end. Que des gens top cool, qui travaillent en bonne intelligence. Du coup, l'orga tourne bien.

Niveau public, ce n'est pas la ruée mais y'a suffisamment de flux pour irriguer nos tables, qui ne désemplissent pas. On croise essentiellement des figurinistes, venus se mettre sur la tronche à  grands coups de plastoc peint (l'événement est co-organisé par Warfo) et, surtout le dimanche, des familles qui cherchent à  occuper la marmaille à  peu de frais (l'entrée est gratuite). Résultat, je mène neuf parties dans le week-end, tout en Sombre zéro évidemment. Je fais surtout du Deep space gore. Le scénar tourne vachement bien maintenant (aucun plantage, neuf démos qui ont bien tenu la route) mais il me réserve encore quelques petites surprises très agréables. Des configurations de départ et de fin inédites, essentiellement. Je kiffe.

Je retiens tout particulièrement deux de mes quatre parties dominicales. D'abord une initiation pure familiale (papa, maman, le fils, la fille, super rigolo) puis, à  la toute fin de la journée, un truc qui ne m'était jamais arrivé en conv. Un peu plus tôt dans l'après-midi, j'avais recruté deux adolescentes qui traînaient du côté des stands jdr pour compléter l'une de mes tables. J'ai un pitch d'enfer : « Vous toutes seules en slip, dans un vaisseau spatial, avec un gros monstre qui veut vous démonter la tronche ». Ça vend grave du rêve.

En fin de journée, la mère de l'une d'elles vient me trouver sur mon stand et me demande si c'est moi qui fais jouer un jeu dans l'espace. Je réponds oui. Et est-ce que c'est y possible de le faire avec des enfants de 7 ans, rapport au fait que les mômes ont trop envie d'essayer parce que leurs grandes sœurs leur ont parlé de leur partie et que, voilà , y'a pas grand-chose d'adapté aux mômes (ah bin oui, la fig c'est bien mais c'est plutôt un truc d'ados) ? Je réponds oui aussi. C'est pas dur, moi en conv, je réponds toujours oui. Par contre, j'insiste pour que la maman s'installe elle aussi à  la table. Hé, ça me semble le minimum du minimum.

Et donc, je finis la convention avec une table de cinq gamins, entre 7 et 9 ans, plus une mère de famille. Tout ce petit monde se retrouve en pleine Seconde Guerre mondiale, à  poutrer du garou au fin fond de la forêt des Ardennes (je leur fais un Overlord, nettement plus accessible qu'un DSG). Et vraiment, les joueurs poutrent : les garous ont une poisse pas possible aux dés. Mais bon, ça n'empêche pas le TPK final. Réaction des mômes juste après la partie : « On le refait ! On le refait ! ». Content, Johan.



Mon body count

Sombre zéro : Deep space gore
+ Partie 1 : quatre joueurs, un survivant.
+ Partie 2 : cinq joueurs, un survivant.
+ Partie 3 : cinq joueurs, zéro survivant.
+ Partie 4 : cinq joueurs, zéro survivant.
+ Partie 5 : cinq joueurs, zéro survivant.
+ Partie 6 : cinq joueurs, zéro survivant.
+ Partie 7 : cinq joueurs, zéro survivant.
+ Partie 8 : cinq joueurs, zéro survivant.

Sombre zéro : Overlord
+ Partie 1 : six joueurs, zéro survivant.

Total : 9 parties, 45 joueurs, 43 morts.
Titre: Sombre
Posté par: Johan Scipion le 26 avril 2013 à 03:35
Millevaux tue des arbres.



(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Millevaux_Source_zpsbc53d3be.jpg) (http://s433.photobucket.com/user/SombreXT/media/Millevaux_Source_zpsbc53d3be.jpg.html)

Ceux d'entre vous qui s'intéressent un peu à  Sombre savent qu'il cultive, entre autres paradoxes, celui d'être un jeu sans univers dédié pour lequel il existe trois univers officiels.

Parmi eux, Millevaux de Thomas Munier, un décor de jeu post-apocalyptique dans lequel l'Europe du XXVe siècle, envahie par une forêt primale et mutante, est retombée dans la barbarie. Les personnages, nomades ou marginaux, y sont tiraillés entre les objectifs souvent contradictoires de la survie individuelle et collective.

Les documents constituant Millevaux furent longtemps hébergés sur le site de Terres Etranges. Ce n'est plus le cas désormais car Thomas a fait son coming out d'auteur indépendant et ouvert un blog dédié à  son activité, sur lequel on trouve bien entendu une section Millevaux :

http://thomasmunierauteuroutsider.comyr.com/millevaux/


Mais il y a plus et mieux. Le livre source de Millevaux, premier ouvrage de la gamme Millevaux, est désormais disponible. On le commande sur Lulu.com en version papier (14 € HT) ou électronique (6,30 € HT). On peut aussi le télécharger gratuitement (texte intégral, mais sans maquette ni illustrations) sur le blog de Thomas. Ce dernier répond à  toutes vos questions sur les forums de Terres Etranges, qui continuent bien entendu à  accueillir une section Millevaux :

http://terresetranges.net/forums/viewforum.php?id=16


Tout ceci me remplit de joie, de plaisir et de satisfaction. Constater qu'après toutes ces années de travail et de playtest acharnés, Thomas lance avec succès son univers dans l'aventure autoéditoriale, me fait chaud au cœur. Longue vie à  Millevaux !
Titre: Sombre
Posté par: Johan Scipion le 27 mai 2013 à 17:01
14 démos à  Geekopolis – mai 2013 – Montreuil



(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Geekopolis_2013_zpsf36fdb28.jpg)
Photo Christian Riesner pour Opale



Alors voilà , j'étais ce week-end à  la première édition de Geekopolis, le salon du geek par le geek. Ouais je sais, dit comme ça, ça fait un peu flipper, mais en fait non, c'est super sympa. Ça se passe à  Montreuil, dans un lieu que je connaissais déjà  pour y avoir déjà  mené du Sombre. C'était du temps de l'éphémère GenCon (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=3201#p3201) française. Pas du tout jeune, donc.

Et bin ça n'a pas changé. Devant, un pur terrain vague tendance dépotoir. Dedans, deux étages avec sanitaires à  l'entresol. J'en gardais un souvenir de lieu hyper bruyant, mais en fait ça l'a bien fait, sans doute parce que c'était nettement plus rempli que du temps de la GenCon, qui n'exploitait qu'un niveau sur les deux et encore, pas complètement. Il y avait donc nettement moins d'écho.

En plus, le stand jdr était bien placé, c'est-à -dire le plus loin possible de la scène et de ses animations bruyantes. Ce qui n'empêche qu'on a quand même un peu souffert dimanche, en fin de salon. Je ne sais pas, il doit y avoir une sorte de compulsion qui pousse les animateurs à  brailler dans leur micro et à  monter le son à  fond les ballons dans les dernières heures. L'effet bouquet final sans doute.

Donc y'avait plein de stands, répartis en cinq univers, dont je n'ai pas trop bien pigé l'intérêt, si ce n'est d'embrouiller grave les plans du salon. Allez, disons que c'était une manière doucement poétique de regrouper les stands par thèmes. Mais en pratique, l'orga était celle d'un festival standard, avec une tétrachiée de stands gros et petits, pros et associatifs, collés les uns contre les autres.

Et y'avait vraiment de tout, j'ai pris un quart d'heure en arrivant le samedi pour faire un tour rapide et c'était assez fun. Des décors steampunk ultra bien chiadés, des statues Star Wars en Lego (bien le trooper, moins bien le Yoda), une DeLorean équipée de son convecteur temporel, du Naheulbeuk en Playmo, du nougat à  la tonne et, bien sûr, des stands pour jouer.

Le nôtre, c'est l'Agence Dream Destiny, un concept à  forte valeur ajoutée acronymique, tenu par tout ce que la région parisienne compte d'assos rôlistes mobilisables en conv : Opale, Projets R, le Grog, la Boîte à  Chimère, la Ligue ludique. Ah bon sang, ne sentez-vous pas ce puissant souffle interassociatif qui vous ébouriffe les cheveux ? J'en avais le bandana tout frétillant.

Alors ouala, y'a un concept de chez concept (une agence de voyage de l'imaginaire, qui propose de la partie de jdr sur catalogue) mais dans les faits, c'est business as usual (racolage éhonté des passants, tableau véléda, tout ça) et donc ça tourne bien. La vraie innovation, c'est le stand fermé. Les orgas ont tendu des bâches bleues qui isolent les tables de l'allée au bord de laquelle le stand est installé.

Et à  l'usage, c'est pas mal du tout. Bon, je ne sais pas si, en terme de recrutement, ce n'est pas suboptimal. Voir des gens qui se marrent autour de plein de tables, ça donne toute de suite envie de s'y mettre, je trouve. Y'avait des fenêtres dans la bâche, mais ça restait limité car elles étaient petites. À l'intérieur par contre, on avait l'avantage du calme relatif. Peut-être un poil moins sonore que si le stand avait été ouvert (quoique pas sûr) mais surtout plus cosy. Du coup, j'ai trouvé les joueurs en moyenne plus concentrés que, disons, à  la Japan, où tu as masse de trucs qui déambulent dans les allées juste devant toi et qui, fatalement, attirent en permanence l'œil et l'attention des gens. Donc moi, les bâches, j'ai bien aimé.

J'ai assuré des démos flash de Sombre en après-midi du samedi et du dimanche (et je ne fus pas le seul, Krom a mené deux ou trois parties courtes de son côté). Ce fut sportif de chez sportif parce que ça n'a pas désempli et que j'étais encore un peu beaucoup à  la ramasse. Le week-end précédent, j'avais assuré par moins de onze démos, dont une longue. Les ELFIC (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=10396#p10396) m'a tuer, Geekopolis m'a retuer. Je termine en mode zombie après avoir enchaîné quatorze parties en deux jours. Du Sombre zéro exclusivement, Deep space gore ou Overlord selon le nombre de joueurs que j'avais à  ma table.

Ce fut fun et jeune. Le moins qu'on puisse dire, c'est que je ne me suis pas emmerdé une seule seconde. Des fois, j'ai essayé très fort de me faire chier pendant cinq minutes d'affilée, genre le temps d'aller pisser ou manger un sandwich, mais c'était vraiment hyper dur tellement ça n'arrêtait pas. C'est bien simple, dès que ma table était vide, il se trouvait toujours un Opalien ou un Grogiste pour me la remplir.

Et puis quand même, dans mon avant-dernière partie du dimanche, j'ai exterminé cinq joueurs en six Tours avec un seul antago ! Et pas un gros boss, hein, juste un bad guy somme toute très moyen. Un enchaînement de réussites comme je n'en avais jamais fait, qui a produit un TPK totalement hallucinant. ÉNORME !

Geekopolis fut bien bien cool et j'espère qu'il y aura une deuxième édition l'année prochaine. Si c'est le cas, clair que j'en serai.



*



Les mercis

Merci à  Aurélia et à  toutes les assos pour l'orga carrée et la bonne humeur. Merci en particulier à  Opale (Marcus, Talah, July, Selrahc, Audrey) et au Grog (Jiohn). Vous roxxxez du poney moldave, les gens. Spéciale dédicace à  Krom de Projets R pour ses deux véhiculages porte à  porte. Dans l'état où j'étais, ce n'était carrément pas du luxe.



*



Les vraies fausses citations

Ils l'ont dit, l'ont presque dit ou auraient pu le dire, mais pour respecter leur anonymat, je ne citerai que leurs prénoms :

+ Aurélia : Mes maisons de poupées, je préfère quand elles font trois mètres de haut et cinq de large. Tout de suite, t'es plus à  l'aise pour jouer.

+ Renaud : Est-ce que tes rangers sont puissantes ? Nan parce que si c'est le cas, c'est des power rangers !

+ Richard : Là  tu vois, j'innove. Deux démos en une. Cats! + Bloodlust = Catlust. Trop facile.

+ Christian : Je tente le cosplay Blues Brothers. Le truc chiant, c'est que quand j'enlève mes lunettes noires, ça le fait plus. Du coup, j'les garde et j'y vois que dalle.

+ Sandra : Les smartphones, ct'une drogue. Surtout quand y'a des dés dedans.

+ Fabrice : Quand je me mets en kilt, j'enfile mes gantelets d'armure. Comme ça, le premier qui vanne, c'est bourre-pif direct.

+ Delphine : Depuis que j'ai un alien dans le bide, c'est juste trooop cool. J'remplis mes bonnets A !

+ Ludovic : Les écrans, c'est le Mal. Même pour Over the edge, qui est le Bien. Parfaitement.

+ Audrey : La nuit du geek, c'est comme la journée du geek, sauf qu'en fait c'est la nuit. Mais bon, t'peux pas comprendre, c'est sur invite uniquement.

+ Benjamin : Moi, je me gare à  la pifette. Comme ça, quand je reviens chercher ma voiture, ça fait jeu de piste. Et pis c'est cool, je peux aussi faire jouer les copains. Mais d'abord, je le charge comme des mulets. C'est plus drôle.

+ Jérôme : Trop bien la dédication, euh, le dédicacement, euh non merde, comment qu'on dit déjà  ? Enfin bref, c'est cool quand des gens y viennent dans les convs pour sauver le jdr qu'est tout mort.



*



Mon body count

Sombre zéro : Deep space gore
+ Partie 1 : cinq joueurs, zéro survivant.
+ Partie 2 : cinq joueurs, trois survivants.
+ Partie 3 : cinq joueurs, zéro survivant.
+ Partie 4 : cinq joueurs, zéro survivant.
+ Partie 5 : cinq joueurs, zéro survivant.
+ Partie 6 : cinq joueurs, trois survivants.
+ Partie 7 : cinq joueurs, un survivant.
+ Partie 8 : cinq joueurs, deux survivants.
+ Partie 9 : cinq joueurs, zéro survivant.
+ Partie 10 : cinq joueurs, zéro survivant.

Sombre zéro : Overlord
+ Partie 1 : six joueurs, zéro survivant.
+ Partie 2 : six joueurs, un survivant.
+ Partie 3 : six joueurs, zéro survivant.
+ Partie 4 : six joueurs, zéro survivant.

Total : 14 parties, 74 joueurs, 64 morts.



*



Promo :

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre_commande_zps64c69fc1.jpg)


Sombre 1 et Sombre 2, les deux premiers numéros de la revue consacrée à  Sombre, sont toujours disponibles. 72 pages au format A5 et à  pas cher (prix libre, minimum 7 euros par numéro + port). Pour commander, c'est par ici (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589).
Titre: Sombre
Posté par: Johan Scipion le 23 juin 2013 à 14:53
...
Titre: Sombre
Posté par: Erendis le 24 juin 2013 à 01:58
Initier des gamins de 5 ans à  un jeu d'horreur... oO

J'ai du mal à  croire que c'est faisable... (c'est l'âge de mon fils) Ton expérience me laisse perplexe.
Titre: Sombre
Posté par: Johan Scipion le 24 juin 2013 à 02:09
Citation de: Erendis,t=1372031896,id=107122
J'ai du mal à  croire que c'est faisable...


Et bin écoute, c'est la deuxième fois que je le fais.  :mrgreen:
Titre: Sombre
Posté par: Johan Scipion le 08 juillet 2013 à 12:07
23 démos à  Japan Expo – juillet 2013 – Villepinte



(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/JapanExpo2013_zps5d6de428.jpg)
Photo Christian Riesner pour Opale



Jeudi

La Japan, je commence à  connaître. Troisième année que je viens y faire des démos. Quatre jours fun, jeunes, bruyants et épuisants au possible. Mais là , on commence piano. Le jeudi, y'a pas encore trop de monde. Ce qui n'empêche pas que les allées de la Comic Con sont déjà  archi blindées, ça promet pour le week-end. Invité par Projets R, une assoce qui gère sa mère, je me pointe en début d'aprème sur le stand jeu de rôles. Les kopaings d'Opale sont là  aussi bien sûr, qui assurent recrutement et meujeutage.

Krom, le boss de Projets R, a mis les petits plats dans les grands : des tables tout bien décorées et une scène avec des gens qui causent dans le micro. Quand j'arrive, c'est tonton Alias qui finit son speech. Sûr et certain qu'il a dit plein de trucs intelligents mais bon, j'étais pas là  pour les entendre. Je trouverais bien à  me rattraper. Krom a filmé donc ça devrait être dispo quelque part sur le Net d'ici pas trop longtemps.

Dans le fond du stand, y'a des petites salles ambiance, dont une dédiée à  l'horreur. Des chaînes rouillées sur la table, une main coupée, une tronçonneuse (ouais, farpaitement), des spots rouges et des draps tendus au-dessus du box pour faire genre on est dans une grotte. Excellent ! Je serais parti pour une nuit de jeu à  Eclipse, j'aurais sauté dessus. Mais là , je viens enchaîner de la démo flash en pleine Japan. M'enfermer quatre jours dans une petite pièce, je le sens moyen car j'y perdrais vachement en visibilité. Je suis venu pour faire autant que possible buzzer Sombre, faut donc qu'on me voie mener. Du coup, je préfère m'installer sur une table toute simple. Je vire même la nappe, un truc que je fais systématiquement ces derniers temps. Bin oui, je me suis rendu compte que les tuiles de Sombre zéro accrochaient sur le tissu. Pas top pratique pour les tourner.

Tandis que Renkir mène un Overlord, je me mets au boulot. Cet après-midi, c'est spécial TPK : cinq parties, un seul survivant, Krom justement. Je mène trois Deep space gore des familles, dont un vraiment excellent, bien déconne et dynamique. J'ai même le plaisir de compter Alias à  ma table. Rhâââ mais ouiiii, depuis le temps qu'on en causait (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=9831#p9831). Bon, je ne suis pas persuadé que le plaisir ait été si partagé que ça car il ne m'a pas semblé super impliqué dans le truc (Alien, c'pas trop son trip à  tonton) mais moi, j'ai trouvé ça hyper cool. J'ai également joué avec les auteurs de One percent, des gars super sympas qui développent un jeu de bikers qui a l'air de dépoter. Et aussi Talah et Cédric d'Opale, et même JeF du Grog.

Ouais, j'ai fini par taper dans les exposants pour monter une ultime partie. Parce que j'avais besoin de playtester mon nouveau scénar Sombre zéro, celui que j'ai écrit pour les gamins mais que je rode pour le moment avec des adultes. Ça s'appelle Les Grimmies et c'est un conte de fées noir. Comme l'indique le titre, on y joue des personnages tirés des récits des frères Grimm (et de Perrault), qui doivent survivre à  des bad guys eux aussi piochés dans le folklore merveilleux. Ça me parle grave, j'adore les contes. Enfin, certains. J'espère que ça parlera autant aux mômes. On verra ça.

Présentement, ça tourne plutôt pas mal. En milieu d'après-midi, je mène une partie trèèès sympa, la troisième avec ce scénar, après mes deux playtests au dernier week-end opalien (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=10551#p10551). À la table, j'ai deux novices, un grand débutant et un rôliste confirmé. Ça se passe très bien, mais la partie dure une heure. Vâââchement trop long pour du flash, je dois absolument raccourcir d'au moins la moitié. La deuxième partie ne fait que 35 minutes et c'est déjà  nettement mieux. Il faut que je trouve moyen de descendre au-dessous de la demi-heure. Ça me paraît jouable.

Fondamentalement, j'ai un problème de rythme assez criant. Et le souci vient de moi. J'utilise mal mon matos, qui par ailleurs me semble plutôt très carré. Les aides de jeu sont top, j'ai juste un gros problème de mise en scène. Le scénar est pur linéaire et je le mène comme s'il était ouvert. Mais Les Grimmies n'est pas Deep space gore, faut que je change mon fusil d'épaule. Je vais y travailler. Au rayon des détails à  corriger, va aussi falloir que je bride un Avantage, over trop cheaté, et peut-être un deuxième. Pour ce dernier, j'hésite. J'ai besoin de playtester plus pour en avoir le cœur net.



Vendredi

Allez, on remet ça. Renkir, fidèle au poste, enchaîne de l'Overlord et de l'Ubiquité. De mon côté, six démos dont cinq TPK. En tout et pour tout, un survivant. Tout pareil qu'hier en fait, sauf que là , aucune de mes parties n'a dépassé la demi-heure de jeu. Du coup, j'ai pu en caser une de plus. Au menu, deux Deep space gore et quatre Grimmies.

Ce n'est pas tant que j'aie fait le forcing sur le nouveau scénar, mais quand je me retrouve avec quatre joueurs à  table, je n'aime pas trop mener DSG, qui est vachement plus fun à  cinq. Du coup, je passe d'un scénar à  l'autre en fonction de la table qu'on me recrute (super boulot des gens d'Opale, comme d'hab). À quatre joueurs, Grimmies. À cinq, DSG. À six, Overlord. Très pratique cette affaire.

Donc ouala, je suis dans la zone de calage, entre cinq et dix démos. Là  où le scénar commence à  devenir bien carré. Et de fait, j'ai réglé mes problèmes d'hier. Au niveau rythme, c'est nettement plus fluide. Je commence à  prendre mes antagos par le bon bout, donc forcément ça marche mieux. Pour ce qui est de la durée de jeu, je suis passé au-dessous de la barre des trente minutes. Les Grimmies restera un poil plus long que DSG, mais en l'état, il est très gérable en conv. Techniquement, c'est un billard. J'ai bridé l'Avantage cheaté et c'est une très bonne chose. Tout le reste tourne pile poil bien. Oui oui, je m'enduis d'autosatisfaction, mais après deux jours de Japan, j'ai bien le droit.

Le truc vraiment intéressant, c'est que je suis en train de voir assez clairement que je vais pouvoir mener ce scénario sur deux formats. Une version flash, pour des démos en convention (25 minutes de jeu pur bourrin), et une autre courte (entre 45 et 60 minutes de jeu, moitié bourrin moitié roleplay) pour des parties dans des endroits plus tranquilles. Au hasard, en ludothèque. Les démos courtes ressembleront à  celles que j'ai menées chez Yuz ou à  la première que j'ai jouée hier (mais avec un meilleur rythme, je vais travailler sur la question). Les flash auront la gueule de celles que j'ai menées aujourd'hui.

Disposer d'un scénar Sombre zéro modulable m'intéresse à  fond car c'est vraiment super pratique. Je ne peux pas le faire avec Overlord ou DSG, dont le format flash est strict. Je pourrais essayer de les étirer, mais ce serait très artificiel et ça marcherait beaucoup moins bien. Ou alors, il faudrait ajouter de la matière. Avec Les Grimmies, y'a rien besoin d'ajouter. Il s'agit simplement de gérer le truc un peu différemment. Top de chez top, cette affaire.



Samedi

Rhâââ, troisième jour ! Ça commence à  devenir sérieux. La fatigue s'accumule et côté fréquentation, la Japan bat son plein. Rien que pour arriver jusqu'au stand jeux de rôle, c'est le parcours du combattant. Des gens partout, l'invasion du retour de la vengeance des otakus et des geeks. Ça fait trois ans maintenant que je fais la Japan, mais ça reste impressionnant. Putain, cet event draine un max de people !

Je serre des louches, claque des bises et me mets au boulot. Renkir a déjà  mené plusieurs parties en matinée, Picsou et Krom assureront eux aussi de la démo Sombre dans l'après-midi. Pour ma pomme, six parties. Business as usual, me direz-vous. Oui, toutafé. Mais quand même, les deux dernières furent un micro-poil laborieuses. J'ai moins de patate qu'il y a deux jours. Du coup, j'alterne Grimmies (une grosse demi-heure) et Deep space gore (une petite demi-heure) pour garder les neurones en éveil. Quand j'enchaîne le même scénario et que je suis fatigué comme ça, je finis par ne plus savoir ce que j'ai dit à  qui. Tout se mélange.

Les parties sont très cool. Quatre TPK et trois survivants, un sur les Grimmies, deux sur Deep space gore. La fin de DSG est rare (les deux PJ finissent Indemnes) mais pas inédite : je l'avais déjà  vue à  Eclipse 2013 (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=10209#p10209), durant mon ultime démo. Cette fameuse partie dont Amaranth est ressorti invincible.

La démo des Grimmies à  laquelle un joueur a survécu était super intéressante. Niveau rythme, c'était un poil lent. Je n'avais que de grands débutants à  la table et deux d'entre eux tisaient bière sur bière. La Karlsberg, c'est bien mais pour se concentrer sur le jeu, c'est pas le mieux. À côté de ça, les joueurs avaient des profils de gamers. Ils ont joué tactico-tactique et ça m'a fait super plaisir de constater que le scénario répondait présent. En dépit de sa structure ultra linéaire, il leur a donné du grain à  moudre. Bon, c'est pas du wargame ou du jeu de figs, hein, mais y'a quand même un vrai petit challenge tactique. Très cool, je trouve. Et la fin fut super classe. Le dernier PJ s'en est tiré d'extrême justesse. Il termine Mutilé et la scène fut d'anthologie.

Le seul défaut, c'est la longueur. 35 minutes de jeu, même en tentant compte du facteur bière, c'est trop long. M'en vais tenter un truc demain pour essayer de me rapprocher le plus possible des 25.



Dimanche

Au réveil, j'ai beau être matinal, j'ai mal. Ça fait trois jours que je bosse Japan, mange Japan, dors Japan, chie Japan, et putain ça crève. Mais j'ai l'œil du tigre. C'est la dernière ligne droite, je ne vais pas flancher maintenant. Ce n'est pas non plus comme si je n'avais pas l'expérience du truc. J'en suis à  ma troisième, quand même. Bon, il faut reconnaître que cette année est particulièrement intense. La faute à  Sombre zéro, qui me permet d'enchaîner les démos comme un gros taré.

Six encore aujourd'hui, trois Grimmies et trois Deep space gore. Cinq TPK, un seul survivant sur toute la journée, ce qui porte à  six le nombre de PJ qui s'en sont sortis à  ma table durant cette Japan. Sur 103 joueurs. Un taux de létalité très correct, moi je dis.

La bonne nouvelle, c'est qu'après une douzaine de démos, je commence à  avoir Les Grimmies bien en main. Je boucle ma dernière partie en moins d'une demi-heure, dont vingt petites minutes de jeu. Dans l'affaire, je sacrifie clairement une bonne part de ce qui fait le charme particulier de ce scénar, mais c'est quelque chose qui ne me dérange pas outre mesure. Moins de roleplay, moins d'ambiance, plus de baston, ça me va pile poil bien pour du flash en pleine Japan.

Par contre, je vais bosser sur la version longue (enfin plus longue, ça restera de l'ordre de 45 à  60 minutes) et j'y réintègrerai la quasi-totalité de ce que j'ai été contraint d'expurger de la version flash. À vue de pif, j'ai encore pas mal de playtest devant moi pour caler tout ça pile poil. Ça va être assez délicat, je le sens. Et donc diablement intéressant.



Les mercis

+ Merci à  Projets R pour l'invitation.

+ Merci à  Projets R et Opale pour la logistique (restauration, recrutement) et la chaleur humaine. Ce fut juste royal. Bosser avec vous est toujours aussi cool, je kiffe grave.

+ Merci en particulier à  Renkir, Picsou et Krom. On était quatre à  mener du Sombre à  la Japan cette année et ça m'a fait rudement chaud au cœur.

+ Merci encore à  Krom, dont le sens tactique m'a permis de mettre le doigt sur un bug bien chiant dans Les Grimmies. Toujours aussi cool de playtester avec toi, monsieur Krom.

+ Merci enfin à  Richard et Audrey pour le véhiculage dominical. Dans l'état où j'étais, ça m'a juste sauvé la life.



Les vraies fausses citations

Ils l'ont dit, l'ont presque dit ou auraient pu le dire, mais pour respecter leur anonymat, je ne citerai que leurs prénoms :

+ Benjamin : Les tronçonneuses, c'est hyper dangereux. Surtout celles qui marchent pas.

+ Francis : Quand je crie sur les gens, ça leur fait peur. C'est géniâââl !

+ Jean : La sexitude, c'est trop un truc de soubrette.

+ Renaud : Rolemaster, j'adore. Juste, je le montre pas. Je suis pudique.

+ Audrey : L'amiante c'est bon, mangez-en !

+ Richard : Depuis que j'ai découvert Fatal, j'ai élargi le cercle de mes amis.



Mon body count

Sombre zéro : Deep space gore

+ Partie 1 : cinq joueurs, zéro survivant.
+ Partie 2 : cinq joueurs, zéro survivant.
+ Partie 3 : cinq joueurs, zéro survivant.
+ Partie 4 : cinq joueurs, zéro survivant.
+ Partie 5 : cinq joueurs, zéro survivant.
+ Partie 6 : cinq joueurs, zéro survivant.
+ Partie 7 : cinq joueurs, zéro survivant.
+ Partie 8 : cinq joueurs, deux survivants.
+ Partie 9 : cinq joueurs, un survivant.
+ Partie 10 : cinq joueurs, zéro survivant.
+ Partie 11 : cinq joueurs, zéro survivant.


Sombre zéro : Les Grimmies

+ Partie 1 : quatre joueurs, zéro survivant.
+ Partie 2 : quatre joueurs, un survivant.
+ Partie 3 : quatre joueurs, un survivant.
+ Partie 4 : quatre joueurs, zéro survivant.
+ Partie 5 : quatre joueurs, zéro survivant.
+ Partie 6 : quatre joueurs, zéro survivant.
+ Partie 7 : quatre joueurs, zéro survivant.
+ Partie 8 : quatre joueurs, zéro survivant.
+ Partie 9 : quatre joueurs, un survivant.
+ Partie 10 : quatre joueurs, zéro survivant.
+ Partie 11 : quatre joueurs, zéro survivant.
+ Partie 12 : quatre joueurs, zéro survivant.


Total : 23 parties, 103 joueurs, 6 survivants.



*



News : Sombre 3 en approche


(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre3_Greg_Guilhaumond_zps950708a4.jpg)
Illustration Greg Guilhaumond


À peine la Japan terminée que je me remets déjà  à  l'écriture du troisième numéro du fanzine Sombre. Il me reste actuellemement une vingtaine de pages à  rédiger, mon été s'annonce studieux. Si tout va comme je le veux, je prévois une sortie à  l'automne.


Au sommaire cette fois-ci :

+ Deep space gore, un scénario pour Sombre zéro, inspiré d'Alien.

Sombre zéro est une variante de Sombre pour faire des parties flash (15 à  30 minutes) et initier facilement les débutants, même très jeunes. Je l'ai publiée dans Sombre 2 avec un scénario d'introduction.

Deep space gore est le scénario que je mène actuellement le plus souvent en conventions. Je passe largement les cent parties, il est donc très bien rodé. Il s'agit d'un survival en mode soft PvP, c'est-à -dire que ce sont les joueurs eux-mêmes qui décident s'ils veulent jouer plutôt coopératif ou plutôt compétitif. Souvent, c'est un peu des deux.

Son pitch, tel que je le présente en convention : « Vous tout seuls, en slip, dans un vaisseau spatial, avec un gros monstre qui veut vous bouffer la tronche ». Oui je sais, ça vend du rêve. ^^


+ Une nouvelle liste d'Avantages et de Désavantages. Améliorée et augmentée, elle est accompagnée d'un énôôôrme article sur les Traits (plus d'une quarantaine de pages).

À l'époque de la publication de la première liste de Traits, dans Sombre 1, je savais qu'elle était perfectible. Je l'avais déjà  abondamment testée, mais je pensais que je pouvais faire plus et mieux. C'est ce à  quoi je me suis employé dans mes playtests de ces deux dernières années.

Depuis Sombre 1, Sombre classic (le jeu de base, par opposition à  ses variantes, Sombre zéro et bientôt Sombre max) n'a pas bougé. J'ai ajusté un micro poil deux règles mineures, mais c'est bien tout. Le système est carré de chez carré, il n'évoluera plus. Résultat, j'ai pu me concentrer sur les Traits. Cela fait donc deux ans que je les teste intensivement, ou plutôt que nous les testons car j'ai reçu le soutien très bienvenu de plusieurs meneurs. C'est le produit de nos efforts à  tous que je publie dans Sombre 3.

Dans cet article, j'enchaîne notes de game design et feedbacks. La première partie s'intéresse à  la mécanique des Traits, le pourquoi du comment de son inclusion dans Sombre. La seconde est une collection de commentaires, routines et exemples appuyés sur mon expérience personnelle. Tous les Traits y passent, les un après les autres.


Rendez-vous à  la rentrée pour prendre votre dose annuelle de Sombre. D'ici là , bonnes vacances et bon jeu.



*



Promo

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre_commande_zps64c69fc1.jpg)


Les deux premiers numéros de la revue consacrée à  Sombre, sont disponibles. 72 pages au format A5 et à  pas cher (prix libre, minimum 7 euros par numéro + port). Pour commander, c'est par ici (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589).
Titre: Sombre
Posté par: Stéphane/Ex-Bartab le 21 août 2013 à 18:34
tu sais que j'adore toujours autant te lire mon cher? lol en tout cas tu merite ton propre sous forum (hein les admin?)

A très vite

Bartab
Titre: Sombre
Posté par: Johan Scipion le 21 août 2013 à 18:44
Citation de: Stéphane/Ex-Bartab,t=1377102870,id=108342
tu sais que j'adore toujours autant te lire mon cher?


Vous m'en voyez fort aise, cher ami.  :cool:
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 15 octobre 2013 à 15:58
Pour sa sortie, Sombre 3 fait son Dark Day.



(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Dark_Day_2013_zpsf5c66fe9.jpg)
Illustration Greg Guilhaumond



Sombre est un jeu de rôle pour se faire peur comme au cinéma. Chaque partie est un film d'horreur dans lequel les joueurs incarnent les victimes. Publié sous forme de revue, son troisième numéro est, au moment où je poste ces lignes, chez l'imprimeur.


La date de sortie officielle de Sombre 3 est Halloween 2013.

Fascicule de 72 pages au format A5, Sombre 3 contient un scénario (Deep space gore, survival spatial pour Sombre zéro, inspiré d'Alien), ainsi qu'un énôôôrme article sur les Traits, accompagné d'une nouvelle liste d'Avantages et de Désavantages.


Pour commander Sombre 3, c'est là (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589).

J'accepte les précommandes postales dès aujourd'hui et les honorerai lorsque mon imprimeur m'aura remis les fanzines. En revanche, je n'assurerai aucune remise en mains propres avant les premiers jours de novembre, de façon à laisser la primeur de la vente directe au Dark Day.


Dimanche 27 octobre, de 12h à 18h, Terres Etranges fête la sortie de Sombre 3 au Dernier Bar avant la Fin du Monde.

Au menu de cet après-midi de fôôôlie, vente et dédicace de Sombre 3 par son auteur (moi, donc). Les numéros précédents, Sombre 1 et Sombre 2, seront également disponibles. Et bien sûr, il y aura des parties de Sombre et de Sombre zéro, sa variante qui dépote, par la fine fleur des meneurs de Terres Etranges et le renfort très bienvenu de plusieurs autres associations rôlistes. Programme détaillé à venir tout bientôt.


Les infos pratiques :

Le Dernier Bar avant la Fin du Monde
19 avenue Victoria
75001 Paris
Métro Châtelet
(sortie Théâtre du Châtelet)


La FAQ :

Je n'ai jamais joué à Sombre, est-ce que je peux venir ?
Oui bien sûr, on adore initier.

En fait, je ne connais rien au jeu de rôle. C'est un souci ?
Pas du tout. Comme je te le disais, on adore initier.

Et si je viens avec mes gamins, c'est un problème ?
Carrément pas. Sombre zéro est accessible aux enfants à partir de sept ans. Donc viens en famille, on trouvera à vous occuper.

Ouais mais bon, j'ai pas envie d'acheter de fanzine.
Franchement, on s'en fout. Tu achètes, tu n'achètes pas, c'est pas ça qui va nous empêcher de te faire jouer.

Je voudrais mener au Dark Day. C'est possible ?
Oui bien sûr, à partir du moment où il s'agit de Sombre ou de Sombre zéro. Tu peux proposer des scénarios officiels ou de ton cru, sur tous les formats, flash (30 min), court (1 à 2h) ou long (3 à 4h). Contacte-moi en privé pour qu'on en discute.
Titre: Re : Sombre
Posté par: Stéphane/Ex-Bartab le 15 octobre 2013 à 21:52
Hey ben mon cher vois tu, je ne pré commanderais pas sombre 3.... >:D

Parce que j’espère bien cette année encore te l'acheter direct avec sa dédicace..;

Bartab qui commence à avoir une belle collect de JDR(A ou pas) dédicacé par les auteurs..;
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 18 octobre 2013 à 14:22
Sombre light 8 spoile Sombre 3.


(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre3_BAT_zps3e018280.jpg)

J'ai signé hier le bon à tirer de Sombre 3, et récupéré par la même occasion ce proto que je vous ai pris en photo parce que, hum hum, il a trop la clâââsse. ^^

Blague mise à part, cela signifie que je vais bientôt récupérer mon stock de Sombre 3. Sauf imprévu de dernière minute, je pourrai honorer les précommandes postales que j'ai déjà reçues dans les premiers jours de la semaine prochaine.

D'ici là, et pour ceux d'entre vous qui seraient curieux des innovations apportées par Sombre 3, cette fameuse liste de Traits remaniée, améliorée et étendue, sachez que la huitième version de Sombre light est d'ores et déjà disponible sur la page officielle (http://www.terresetranges.net/sombre.php3).

Quelles différences avec la version précédente, demandez-vous ? Fastoche : strictement aucune. Ce qui change, c'est la feuille de création, sur laquelle on trouve la nouvelle liste des intitulés des Traits. Oui oui, c'est bien un petit spoiler.

Cette nouvelle feuille de création est téléchargeable séparément sur la page officielle, mais l'ancienne reste dispo (ainsi que celle de Sombre light 5, d'ailleurs) sur notre forum (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=2786#p2786).


*


Une dernière info : je mènerai aujourd'hui (vendredi 18 octobre) du Sombre zéro à la soirée d'initiation au jeu de rôle (http://www.antre.fr/forum/viewtopic.php?f=3&t=1165) organisée par l'Antre, le club de l'Epita, dans leurs locaux du Kremlin-Bicêtre. Et bien sûr, j'aurai avec moi mon proto de Sombre 3, pour que les gens puissent le feuilleter en vrai.
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 21 octobre 2013 à 20:26
Le programme du Jour le plus Sombre.



(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Dark_Day_2013_zpsf5c66fe9.jpg)
Illustration Greg Guilhaumond



Dimanche prochain, nous serons une petite dizaine à vous accueillir au Dernier Bar avant la Fin du Monde, entre 12h et 18h, pour vous faire jouer à Sombre.

Pour l'occasion, Terres Etranges reçoit le soutien de meneurs et meneuses appartenant à plusieurs associations rôlistes : Projets R, Les j3ux sont faits, Opale et La Ligue Ludique. Merci à tous !

Nous proposerons trois formats de parties, flash (30 min), court (1 à 2 heures) ou long (environ 3 heures), en Sombre classic (système standard) ou Sombre zéro (variante simplifiée). Il y aura des scénarios officiels, et d'autres écrits par les meneurs eux-mêmes.

Thierry Salaün, l'auteur de Cthulhu DDR, un univers officiel pour Sombre, sera présent et assurera des démos.

Que vous n'ayez que le temps de nous faire un petit coucou ou que vous souhaitiez passer toute l'après-midi au Dernier Bar, nous aurons les moyens de satisfaire toutes vos envies de Sombre. Voici notre programme.



FLASH (30 MIN)

+ Cthulhu DDR - Bunker bl!tz : des militaires, un bunker, un huis clos. Officiel, inédit.

+ Cthulhu DDR - Die Grenze : vivre libre ou mourir. Officiel, inédit.

+ Deep space gore : survival spatial à la Alien. Officiel.

+ Les Grimmies : conte de fées noir. Officiel, inédit.

+ Overlord : Seconde Guerre mondiale surnaturelle. Officiel.

+ Supérette of the dead : un supermarché, des zombies, what else ?



COURT (1-2 H)

+ Carrie : vous êtes une bande de jeunes et vous vous croyez drôles, mais vos blagues ne font rire que vous. D'après Stephen King.

+ Cthulhu DDR - Kellershaus : Dresden 1962, dans un vieil immeuble. Officiel, inédit.

+ Dalek arena : Battle Royale, façon Doctor Who.

+ Harry fucking Potter : Harry revient et il est trop pas content.

+ It : des enfants, un clown, du sang. D'après Stephen King.

+ No return alley : des soldats, de la jungle et des trucs bizarres dedans.

+ Quickshot court : partie improvisée à partir d'un brainstorming des joueurs.

+ Le radeau : petite plongée dans un lac tranquille.

+ White trash : survival forestier. Officiel, inédit.



LONG (~3H)

+ Evil Dead next gen : un petit week-end tranquille dans les bois.

+ No Life : aie aie aie, des geeks dans la matrice.

+ Quickshot long : partie improvisée à partir d'un brainstorming des joueurs.

+ Un taxi pour El Ray : des gangsters, un braquage, qui a dit Tarantino ?

+ House of the rising dead : zombie apocalypse au Texas. Officiel.




Venez nombreux !

Le Dernier Bar avant la Fin du Monde
19 avenue Victoria
75001 Paris
Métro Châtelet
(sortie Théâtre du Châtelet)
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 31 octobre 2013 à 14:58
Dark Day : le jour le plus Sombre - octobre 2013 - Le Dernier Bar avant la Fin du Monde



Ça fait un peu beaucoup longtemps que je n'ai pas posté de comptes rendus de conventions. Pas que je sois resté inactif ces derniers mois, mais le bouclage et la sortie de Sombre 3 m'ont pas mal occupé. Si j'ai malgré tout trouvé le temps d'assurer quelques démos ici et là, je n'ai en revanche guère eu le temps de le raconter sur le Net. Pour rattraper un peu mon retard, je vais faire d'une pierre douze coups et vous expliquer par le menu comment j'ai organisé la première convention Sombre, et comment elle s'est déroulée. Attention, séquence émotion.

La première fois que j'ai publié un fanzine Sombre (c'était en 2011), je l'ai fait en catimini. Enfin, j'en ai tartiné le Net rôliste en long en large et en travers, mais dans le vrai monde, nada. Et j'ai trouvé ça un peu triste. Du coup, lorsque Sombre 2 est sorti, j'ai organisé un petit truc IRL, aux Caves Alliées. Ce fut très fun et très jeune, mais plus sur le mode sortie de bouquin que soirée de jeu. J'avais mobilisé des meneurs mais, faute de tables disponibles, on n'avait pu dérouler que deux parties. Frustration.

Cette année, pour Sombre 3, je voulais quelque chose de plus ludique. C'est bien beau de dédicacer des zines, mais un jeu de rôle, c'est tout de suite mieux quand on y joue. Et puis bon, cet été, lorsque Seb Lenoir était monté sur Paris, on avait organisé une mini-conv Sombre tout à fait à l'arrache, aux Caves Alliées encore. Deux pelés, trois tondus, mais plusieurs meneurs et quelques parties bien fun qui m'avaient donné envie de rééditer l'exploit avec plus de préparation et à une date plus favorable. Parce que Paris au mois d'août, c'est quand même Waterloo morne plaine. Je voulais plus d'espace aussi, de quoi faire tourner, allez soyons fous, une dizaine de tables.



You are who you know

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Dark_Day_1_F_zps201f3fea.jpg)
photo Fabien Marteau pour le Dernier Bar avant la Fin du Monde


Que fait un geek lorsqu'il veut communiquer ? Il poste sur Facebook. C'est en tout cas par ce biais que j'ai appris que les gens du Dernier Bar avant la Fin du Monde cherchaient des animations pour meubler leur mois d'octobre. Des trucs à thème horrifique, rapport à Halloween. Tout de suite, je me suis senti vachement concerné et ai postulé comme un malâââde. J'ai eu la bonne surprise d'être pris en charge par nul autre que Fabien Marteau, un garçon adorable que je connais du temps où je bossais dans la presse rôliste, ce qui ne date pas tout à fait d'hier. On s'était rencontrés à Halloween Concept (ouais ouais, on reste dans les citrouilles), lorsque je pigeais à Backstab. Le monde geek n'est pas bien grand.

Il est même tout petit en fait. Ces deux dernières années, j'ai participé aux ELFIC, une convention super sympa, garantie pur cochon grillé, qui se déroule sur le campus de Centrale. C'est là-bas que j'y ai croisé les gens de Les j3ux sont faits (ouais, contient du leet), tout un tas de filles et de gars super sympas, qui font rien qu'à vendre des serviettes de toilette brodées sur leur stand (véridique !). Comme leur nom l'indique, ils aiment les jeux, et ont le très bon goût d'apprécier Sombre. Des gens de qualité, que je vous dis. Or justement, Les j3ux sont faits organise des après-midi ludiques au Dernier Bar avant la Fin du Monde, tous les deuxièmes dimanches du mois.

Et même, ils font des soirées à thème. Là par exemple, ils coorganisaient une animation zombie avec l'équipe de Zombies World, un site dédié au macramé. Nan je déconne, aux morts-vivants qui titubent et qui courent, bien sûr. Or j'avais rencontré le boss de ZW, Mélanie, aux ELFIC de l'année dernière, cette excellente convention avec supplément de cochon. Elle avait joué un Deep space gore à ma table.



Johan Scipion, un problème, une solution

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Dark_Day_5_F_zps6225428e.jpg)
photo Fabien Marteau pour le Dernier Bar avant la Fin du Monde


Vous imaginez bien que je n'allais pas me pointer au Dernier Bar comme une fleur le jour de mon event. Je voulais tester par moi-même les conditions de jeu avant d'y faire débouler tout un tas de kopaings meneurs. J'ai donc participé aux deux animations des J3ux sont faits, celle sur les zombies et leur dimanche ludique à suivre. Je ne vous cache pas que ce fut rock'n'roll.

Super accueil de Mathilde et Clémence, chevilles ouvrières de LJSF, mais Johan en montée de crève (la soirée zombie) et en mode crevard de la mort (le dimanche ludique). Le dimanche surtout fut bien tendu du slip car la veille, j'étais au Megeek, une micro-conv organisée par Rôl'ENS, le club de Normale Sup. Là aussi super accueil (big up à Ted) pour une aprème de fôôôlie. Six ou sept parties, je ne sais plus trop bien tellement j'étais à l'ouest. Heureusement que je connais mes scénars Sombre zéro sur le bout des doigts, sinon je ne sais pas comment j'aurais fait. Alors forcément, le lendemain j'étais total à la ramasse. J'ai quand même déroulé deux Deep space gore à l'aprème de LJSF avant de retourner chez moi me pieuter. Le Doliprane, c'est juste la meilleure invention du monde. Le week-end d'après, j'étais à l'Epita pour la soirée d'initiation de l'Antre, le club local. Je n'étais pas retourné sur les lieux depuis la CJDRA. Putain 150 joueurs, l'amphi était blindé ! Pas encore assez remis pour proposer du long, j'avais quand mêmme assuré trois démos flash bien sympa. Très cool.

Dans l'intervalle, j'avais bouclé Sombre 3. Un truc un peu épique parce qu'il y a eu cette fois-ci pas moins de neuf relecteurs. J'avais sollicité plus de gens que d'habitude à cause du thème de l'énôôôrme article qui occupe les deux tiers de ce numéro : les Avantages et les Désavantages. Vu l'importance de la mécanique dans les parties de Sombre, j'avais besoin de multiples avis. Les relecteurs ont tout cassé : j'ai eu ce que je voulais et bien plus encore. Mais du coup, la réécriture fut looongue, si bien que j'ai directement enchaîné le bouclage puis la préparation du Dark Day. Sportif, nom de Dieu. Et évidemment, fatigue + premiers frimas, j'avais chopé la crève.

Enfin bref, on avait fini par convenir que le 27 octobre, je disposerai pendant six heures, de midi à 18h, du Nexus, le second sous-sol du Dernier Bar. En tout quatre salles en enfilade : le bar du bas (par opposition à celui du haut, qui se trouve dans la salle du rez-de-chaussée), le spatiobar (quatre guéridons inamovibles, ambiance SF), la salle pirate (quatre guéridons également, mais un poil plus grands) et la salle médiévale (quatre grandes tables rectangulaires avec des bancs, façon auberge). Pas mâââl.

Lorsque j'étais venu y mener pour LJSF, je m'étais rendu compte que le lieu, sous-sol oblige, était passablement bruyant. J'estimais cependant qu'on pouvait aller jusqu'à deux, voire trois, parties par salle sans trop de problème. J'avais de toute façon l'intention de solliciter des gens rompus aux conditions de jeu en convention, où le brouhaha n'est pas un vain mot. Vu que je voulais utiliser au mieux mes trois salles, une petite dizaine de meneurs me semblait indiquée. J'ai donc fait appel aux kopaings, rien que des gens qui mènent du Sombre en conv et que j'apprécie grave.

Polo tout d'abord, mon comparse de Terres Etranges, infatigable démonstrateur de son Cthulhu DDR, un univers pour Sombre. Puis les gens de Projets R, venus en force. Krom et Mando pour mener. Tom, Chewba et Guislain pour m'aider à tenir mon stand et à prendre des photos. Des gars d'Opale, Cialf, qui hacke Esteren avec Sombre, et Globo, hardcore fan de Sombre. Picsou de la Ligue Ludique, qui a fait des étincelles à la Japan avec du Sombre zéro. Et enfin, Mathilde et Clémence des J3ux sont faits. Rien que des vétérans, je vous dis. Ouais, les Expendables du jdr !



D-Day, le jour le plus fou

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Dark_Day_3_F_zps9161301e.jpg)
photo Fabien Marteau pour le Dernier Bar avant la Fin du Monde


Dimanche 27, 11h30, j'arrive au Dernier Bar avec mon gros sac tout plein à ras bord de fanzines. Krom, qui est déjà sur place, est bientôt rejoint par d'autres R-Men. Puis Globo, Polo et Picsou arrivent. Les autres suivent en ordre dispersé. À 14h30, on est au complet. Je n'avais trop rien prémédité à ce niveau, mais la montée en puissance s'est avérée idéale : à mesure que le public arrivait, l'équipe se renforçait, ce qui nous a permis d'absorber sans trop de souci l'afflux de joueurs. Nickel, vraiment.

J'explique mon plan : dans la salle médiévale, celle où les tables sont les plus grandes, jeu long. Dans la salle pirate, scénarios courts (1 à 2h, pas plus). Dans le spatiobar, là où il n'y a que de petits guéridons, parties flash en Sombre zéro. On part sur une base de deux tables par salle et en cas d'affluence, on monte à trois, voire quatre pour la salle médiévale. Moi, j'installe le stand sur deux petites tables rondes, dans la toute première salle, face à l'escalier, à côté du bar. Si vraiment on n'a plus de place dans les trois autres salles, on pourra monter une table supplémentaire derrière le stand. Y'a la place.

L'idée est de faire jouer tous les gens qui le veulent, aussi longtemps qu'ils le veulent, avec le moins d'attente possible. Si à un instant T, on a des joueurs mais qu'ils ne sont pas assez pour qu'on puisse lancer une partie, on complète avec des meneurs. Mais on essaie de les bloquer le moins longtemps possible pour pouvoir répondre à la demande si elle augmente. Dans le cours de l'après-midi, on débauchera même un meneur parmi le public, Créateur d'Opale, qui nous dépannera de deux parties flash. Tom aussi finira par mener (avec sa propre mère à table, supercool l'initiation transgénérationnelle), alors qu'il n'était a priori pas venu pour ça. Chewba et moi, qui tenons le stand, on gère au feeling en essayant d'être les plus réactifs et fluides possible.

À nous tous, on propose pas moins d'une vingtaine de parties, sur trois formats. Y'a de tout. Les scénars officiels made in Johan, menés par Globo, Picsou, Mathilde, Créateur et Tom, côtoient les productions personnelles de certains meneurs, des plus attendues aux plus délirantes. À côté du Supérette of the dead de Mathilde, un scénar flash d'un classicisme bon teint (supermarché + zombie, équation imparable), il y a la Dalek Arena de Mando, un Battle Royale à la mode Doctor Who, dans lequel les PJ ne sont autres que les protagonistes de, mais oui, Glee ! Polo mène bien sûr du DDR. Krom attaque avec un quickshot (partie improvisée à partir d'un brainstorming des joueurs) puis enchaîne sur des valeurs sures du cinéma d'horreur, Evil Dead et Carrie. Cialf, lui, tape dans le survival de jungle.

Au milieu de l'après-midi, tandis que les parties battent leur plein, j'ai un moment de pur bonheur. Huit ou neuf tables, je ne sais plus trop bien, tournaient en même temps, et tandis que je passais d'une pièce à l'autre, j'ai réalisé à quel point mon jeu tenait ses promesses de généricité horrifique. Des Daleks à Evil Dead, de la jungle au Texas, des zombies à l'Allemagne de l'Est, on peut vraiment tout jouer avec Sombre, à partir du moment où on veut se faire peur comme au cinéma. Putain, il fait le job et c'est juste excellent ! Ce n'était pas vraiment une découverte, hein, j'avais déjà eu maintes fois l'occasion de le constater. Mais là, y'avait près d'une dizaine de tables en simultané et ça m'a comme qui dirait sauté à la gueule. Je souriais comme un con dans le deuxième sous-sol du Dernier Bar.

Voir tous ces gens investir mon jeu de leur talent, de leur énergie, de leur créativité, c'était juste énôôôrme. Ça l'était d'autant plus que tout se déroulait de manière super fluide. Franchement, une équipe comme ça, c'est rien que du bonheur. On a enchaîné sans discontinuer des parties pendant six heures avec une efficacité remarquable. Rien que du boulot comme j'aime : super propre, super carré, dans la convivialité et la chaleur humaine. Pro et fun. La prochaine fois qu'un abruti vous soutient que les rôlistes ne sont bons à rien d'autre qu'à bouffer des chips en se branlant la nouille sur des bombasses en bikini-maille, soyez assez aimable pour lui cracher à la gueule de ma part. Quand on s'en donne un minimum la peine, on est capables de faire des trucs de folie. Et clairement, ce Dark Day en fut un.

J'étais parti dans l'idée que je mènerais en cas de besoin, mais je n'en ai en fait eu ni le temps ni l'occasion. J'ai passé mon dimanche à causer de Sombre, vendre et dédicacer des zines, porter des pichets d'eau (bin oui, dans le second sous-sol du Dernier Bar, y'a comme qui dirait un microclimat tropical) et faire de la retape pour le Dark Day. Une ou deux fois par heure, je remontais au premier sous-sol et au rez-de-chaussée pour distribuer des flyers et informer les clients qu'il y avait une animation gratuite là-bas, tout en bas. Ce qu'il y a de bien dans un bar geek, c'est que quand tu proposes à des gens des initiations à un jeu de rôle d'horreur, on ne te regarde pas comme un extraterrestre. Enfin si, ça arrive, mais quand même moins souvent que dans un lieu plus ordinaire. Quelque part, c'est vachement agréable. Ça change, on va dire.

Et ça a marché ! J'ai réussi à faire descendre quelques personnes, qui ont grossi le flot des joueurs venus tout exprès pour jouer à Sombre (spéciale dédicace à Charlotte, Vincent, Dorothée, Patrick, Francis, René, David et les autres). Au final, c'est environ une centaine de personnes qui se sont assises à nos tables durant ces six heures. Certaines pour une partie, d'autres pour plusieurs. De mon côté, j'ai fini la journée sur les rotules. C'est la première fois en dix ans que je participe à une convention sans mener et je suis reparti aussi claqué que si j'avais enchaîné une dizaine de démos. Mais comme dirait ma grand-mère, c'était de la bonne fatigue. J'ai quitté le Dernier Bar le sourire aux lèvres et des étoiles plein la tête. Ce Dark Day fut excellent et il est clair qu'il ne sera pas le dernier. On remettra ça, sûr et certain.



*



Les mercis

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Dark_Day_2_G_zps533c4d01.jpg)
photo Guislain Gluzicki pour Projets R


+ Merci à tous les meneurs et meneuses qui ont donné de leur temps et de leur énergie pour faire vivre Sombre durant ces six heures. Vous roxxez du poney moldave par paquets de douze !

+ Merci à Projets R, dont les membres se sont déplacés en masse. Vous avez grave assuré, les kopaings.

+ Merci à l'équipe du Dernier Bar, qui nous a accueilli durant cette journée. Merci en particulier à Fabien, Thibaud, Bobby et Lucas.

+ Merci aux gens qui se sont assis à nos tables. On a eu grand plaisir à jouer avec vous et on espère que ce fut réciproque.



*



Notre body count

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Dark_Day_4_G_zps989b8631.jpg)
photo Guislain Gluzicki pour Projets R


Cialf :
+ No return alley : quatre joueurs, un survivant.
+ No return alley : trois joueurs, un survivant.

Clémence :
+ Deep space gore : cinq joueurs, deux survivants.
+ Deep space gore : cinq joueurs, deux survivants.
+ Deep space gore : quatre joueurs, deux survivants.
+ Deep space gore : quatre joueurs, zéro survivant.

Créateur :
+ Overlord : six joueurs, zéro survivant.
+ Deep space gore : trois joueurs, un survivant.

Globo :
+ Overlord : quatre joueurs, un survivant.
+ Overlord : quatre joueurs, un survivant.
+ White trash : cinq joueurs, zéro survivant.

Krom :
+ Quickshot : quatre joueurs, zéro survivant.
+ Evil Dead next gen : quatre joueurs, zéro survivant.
+ Carrie : quatre joueurs, zéro survivant.

Mandoline :
+ Dalek arena : cinq joueurs, zéro survivant.
+ Dalek arena : six joueurs, un survivant.

Mathilde :
+ Supérette of the dead : quatre joueurs, zéro survivant.
+ Supérette of the dead : cinq joueurs, deux survivants.
+ Supérette of the dead : cinq joueurs, zéro survivant.
+ Supérette of the dead : quatre joueurs, zéro survivant.

Picsou :
+ Overlord : quatre joueurs, zéro survivant.
+ House of the rising dead : cinq joueurs, zéro survivant.
+ Overlord : six joueurs, deux survivants.

Polo:
+ Kellerhaus : quatre joueurs, zéro survivant.
+ Kellerhaus : cinq joueurs, deux survivants.

Tom :
+ Overlord : quatre joueurs, un survivant.
+ Overlord : trois joueurs, zéro survivant.

Total : 27 parties, 119 personnages, 19 survivants.
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 13 novembre 2013 à 16:52
Dans le cyberspace, personne ne vous entend crier.


(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre123_promo_zps1f67abe2.jpg) (http://terresetranges.net/sombre)


Pour la sortie de Sombre 3, j'ai répondu à deux interviews :

+ La première sur Outsider, le blog de mon camarade Thomas Munier : http://outsider.rolepod.net/des-univers-pour-se-faire-peur-comme-au-cinema

+ La seconde dans le numéro 18 des Chroniques d'Altaride, webzine rôliste et néanmoins gratuit : http://www.altaride.com/spip/spip.php?article1330


Ouais ouais, un plan média de fôôôlie. ^^



*



Incidemment, j'organise une partie de Sombre samedi dans la journée en région parisienne et je cherche des joueurs. Inscriptions et infos qui vont bien sur Opale : http://forum.opale-roliste.com/index.php?topic=12287.msg658351#new
Titre: Re : Sombre
Posté par: Stéphane/Ex-Bartab le 14 novembre 2013 à 00:25
j'adore toujours.....

 >:D
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 29 novembre 2013 à 20:10
Around the world, around the world (air connu).



(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre123_promo_zps1f67abe2.jpg) (http://terresetranges.net/sombre)


+ Du Sombre sur HuMu :

Faisant suite à sa critique (http://hu-mu.blogspot.ca/2013/11/sombre.html) de la semaine dernière, Cédric Ferrand me tend le micro sur son blog. Résultat ? Une interview (http://hu-mu.blogspot.ca/2013/11/entrevue-avec-johan-scipion.html) lôôôngue comme un jour sans pain.


+ Du Sombre à Montreuil :

J'assurerai des démos de Sombre samedi et dimanche au Salon du livre de jeunesse de Montreuil. Je serai aux côtés de Charlotte Bousquet et Fabien Fernandez, qui mèneront eux aussi des jeux de leur création. Toutes les infos sur le forum (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=11529#p11529) de Terres Etranges.


+ Du Sombre dans votre chez vous :

Les trois numéros de la revue consacrée à Sombre, sont disponibles. 72 pages au format A5 et à pas cher (prix libre, minimum 7 euros par numéro + port). Pour commander, c'est par ici (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589).
Titre: Re : Sombre
Posté par: Erendis le 29 novembre 2013 à 22:09
c'est bientôt Noël !!

cadeau (à développer pour un setting inédit !!)

http://www.youtube.com/watch?v=TZhFUHuY0KI

 :msp_laugh:
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 29 novembre 2013 à 22:50
Oulala, je donne pas cher de la peau du chamalow. :mrgreen:


Mais pour Noyel, j'ai âââchement mieux : dans mon nouveau scénario Sombre zéro, on joue des jouets. C'est pas une connerie, hein. J'ai *vraiment* écrit un scénar Sombre où que les PJ sont des jouets.

Et putain, il est fun.  8)
Titre: Re : Sombre
Posté par: Yaneck le 21 janvier 2014 à 17:14
Franchement, je te découvre, ainsi que ton jeu, depuis trois posts que tu mets, et j'ai vraiment envie de découvrir ton jeu sur Eclipse, voir ce que peut faire un meneur avec tout ça (moi, en l'occurence ^^).
Ca me donne envie de sortir de mes/ mon jeu fétiche.
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 22 janvier 2014 à 01:43
Hello Yaneck.

Bien content que mes comptes rendus te donnent envie, vu que bon, c'est un peu (beaucoup) le but. ^^

Quant à Eclipse, j'ai toujours pensé que les conventions étaient pile poil faites pour ouvrir ses horizons ludiques. J'espère bien que tu auras l'occasion de t'asseoir à ma table.

À tout bientôt.
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 17 février 2014 à 14:30
Des news de Sombre.



(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre123_promo_zps1f67abe2.jpg) (http://terresetranges.net/sombre)



Sombre 4 est en chantier.

J'ai écrit une quinzaine de pages du prochain numéro de Sombre. Je travaille actuellement sur un article consacré à la création collective des personnages. Il y en aura un autre sur les quickshots, très probablement accompagné d'un compte rendu de partie facilement jouable.



Je cause de Sombre dans Les Chroniques d'Altaride 21.

(http://i3.calameoassets.com/140204202847-56c8e4c36bcbd64d6e62a7af6d8578e1/thumb.jpg)

Plus particulièrement, j'y cause de Sombre zéro (contient du gros scoop) et aussi un peu de Sombre max, la nouvelle variante de Sombre pour jouer des persos badass dans des actioners horrifiques façon Predator, Terminator, Aliens, Dog Soldiers ou Vampires. Merci à Benoît Chérel de m'avoir à nouveau tendu le micro de l'Internet.

On peut zieuter (http://fr.calameo.com/read/0005091677bdd3c325ce2) ou télécharger (http://fr.calameo.com/books/0005091677bdd3c325ce2) Les Chroniques d'Altaride et c'est gratuit.



Je mène une campagne Sombre.

Ça se passe à la fin des années soixante, dans un camp de vacances. C'est un mix de survival forestier, de slasher et de ghost story gore. J'ai pour l'instant joué trois parties, dont les comptes rendus détaillés sont lisibles sur les forums de Terres Etranges :

+ Épisode 1 : The man who shot the sixties (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=11597#p11597)

+ Épisode 2 : Une scream queen qui surgit hors de la nuit (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=11607#p11607)

+ Épisode 3 : Un couteau dans l'eau (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=11675#p11675)



La saison des conventions reprend.

Dans les prochaines semaines, j'assurerai des démos de Sombre dans au moins trois conventions et festivals :

+ 15 et 16 mars : Eclipse (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=11660#p11660) à Rennes.

+ 22 et 23 mars : Les RRX (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=11706#p11706) à Palaiseau.

+ 4 au 6 avril : Zone Franche (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=11661#p11661) à Bagneux.



Sombre 3 est référencé sur le Grog.

Le dernier numéro de la revue Sombre a désormais sa fiche (http://www.legrog.org/jeux/sombre/sombre-n-3-fr) sur le Grog, et même une première critique. Super merci à Batronoban.

Ce troisième numéro est, de même que les deux précédents, toujours disponible. 72 pages au format A5 et à pas cher (prix libre, minimum 7 euros par numéro + port). Pour commander, c'est par ici (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589).
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 17 mars 2014 à 14:58
12 démos à Eclipse – mars 2014 – Rennes



(http://farm3.staticflickr.com/2849/13212779344_77f998c302.jpg)
Photo Stéphane Gallay


Cette année, c'est déjà ma septième Éclipse. Je me souviens qu'à la première, le système de Sombre n'était pas encore opérationnel, et que j'avais pour cette raison mené mon scénario sans règles. Limite si ça ne remonte pas à la préhistoire, cette affaire. Putain, comme le temps passe ! En sept éditions, j'ai fait des Éclipses dans un peu tous les états, du moyen moins au super en forme. Cette année, c'est moyen moins : j'ai la crève. Pas la crève de compétition, celle qui te cloue au lit avec des glaçons dans le slip. La crève de croisière, celle qui te permet de mener une activité quasi normale mais te ralentit dans tout ce que tu fais. Pas spectaculaire, mais bien chiante quand même.

Du coup, j'ai été contraint de me décommander au dernier moment. Pas pour la conv bien sûr, j'aurais été à l'agonie que je serais venu quand même. Pour la partie longue en nocturne. Je n'aime pas faire faux bond comme ça la veille, mais je commence à bien connaître mes limites. Et là, je me voyais aller droit dans le mur. Ça n'en a peut-être pas l'air quand ont lit mes comptes rendus, n'empêche qu'un quickshot de six heures, c'est assez sportif. Mine de rien, ça demande pas mal de pèche. Et la pèche ce week-end, j'en n'ai pas trop. À la limite le noyau, mais c'est bien tout. Can't win them all, hein.

Allez, contre mauvaise fortune bon cœur. Johan, il se motive grave pour se lever zaux zaurores et prendre son train. Il arrive à Rennes en début d'après-midi du samedi, avec une demi tonne de matos (c'est que ça pèse son poids un carton de zines). Direct, il monte son stand et déjà, il est assailli par des gens qui veulent acheter le dernier numéro de Sombre. Ça lui fait grave plaisir et ça lui redonne un peu la patate. D'autant que ses camarades de Terres Etranges ne tardent pas à se pointer en masse : Krom est déjà là, à la barre du stand Projets R, Polo arrive bientôt, suivi de Thomas Munier, en mode « Les cartons c'est pour les petits joueurs, moi j'ai une grosse caisse en plastoc. Ça fait les muscles », et même de Gauvain, venu en touriste. Super cool de le rencontrer enfin en vrai, depuis le temps qu'on bosse ensemble (il playteste et relit Sombre).

Le stand est monté, j'ai serré toutes les pognes et claqué toutes les bises que j'ai pu, je suis opérationnel. Hop, au taf. Une démo, puis une autre, puis encore une autre, dont un Deep space gore pile poil sous le crabe géant qu'on voit sur la photo d'Alias en ouverture de ce compte rendu. Est-ce que y'a pas des super aides de jeu à Eclipse, hmmm ? Tout ça ne se passe pas trop mal. Je n'ai pas la forme olympique, mais les parties sont courtes (c'est du flash) et les scénars ultra rodés. Poser du jeu à longueur d'année dans les bars parisiens, ça a du bon. Un peu comme le violon avec des gants de boxe : quand tu les retires, direct t'as une impression de facilité. Et bin là pareil. Je suis tellement habitué à mener du Sombre zéro dans un brouhaha pas possible avec des joueurs à moitié bourrés, qu'à Eclipse, où les conditions de jeu sont excellentes, ça passe, en dépit de ma crève, tout seul. Je me permets même le luxe d'un petit playtest Sombre max en PvP. Super rigolo d'ailleurs car pour compléter la table, je me retrouve à faire le huitième joueur dans ma propre partie. Fun !

Tant et si bien qu'en milieu d'aprème, j'hésite à annuler mon annulation pour la bourse aux scénars du soir. C'est que j'ai envie de la faire cette partie longue ! Mais ce ne serait guère raisonnable. Si je ne m'en sors pas trop mal en journée, je sais que ce sera une toute autre paire de manches en nuit. Je pourrais à la limite faire illusion jusqu'à 23h ou minuit, mais je risque de m'écrouler comme une vieille merde après. Or vu l'horaire du créneau du soir, c'est justement après que les choses sérieuses vont commencer. Parce qu'en première partie de soirée, on brainstormerait. Ce n'est qu'à partir de minuit qu'on commencerait à jouer. Et là, clairement, je n'ai pas les ressources.

Donc je laisse, à regrets, filer le truc. J'ai convenu avec Gaël, mon gentil hébergeur qui nous a rejoint sur le stand dans l'après-midi, qu'on passera la soirée sur la conv et que lorsque le joueur se sera fait rare, on ira se pieuter. Donc voilà, après avoir descendu un petit sandwich, je m'en vais à la pêche au rôliste désoeuvré. Et ça mord plutôt pas mal. Je termine sur une table de la cantoche, pardon de la taverne, avec un petit Deep space gore des plus sympathiques. C'est ma septième partie de la journée et je sens qu'il serait purement déraisonnable de pousser plus loin. Gaël, sous perfusion de café, ne tient plus sur ses jambes et moi, je suis juste tout déchiqueté à l'intérieur. Vraiment, je suis vidé. J'ai eu bien raison d'esquiver la bourse, le quickshot aurait sans doute été un monstrueux plantage.

Hop, dodo.

Dimanche en fin de matinée, retour à la conv. Je suis fatigué, mais pas trop. Même si je me suis levé en mode golem de morve, la nuit fut plutôt bonne. J'ai la patate pour quelques démos. J'en ferai cinq aujourd'hui : trois avec un groupe de petits jeunes, qui viennent me supplier de les occuper parce que y'a trop rien d'autre qui tourne en jdr à ce moment. Hop, je me dévoue. Des parties bien cool, un Deep space gore qui se termine en TPK, et deux Camlann très sympas. Ensuite, je me pose directement sur le stand d'Étienne Bar (ouais je suis comme ça, moi, je squatte) pour un autre Deep space gore, qui celui-là se termine au finish : une survivante, dont la vie s'est jouée au tout dernier Tour sur un jet de d6. 1 à 4, je la tuais. J'ai fait 5. Épique !

Comme l'année dernière, mon ultime démo de la conv est une spéciale 7ème Cercle. À ma table, cinq joueurs dont Florrent, Amaranth et Udo (de CasusNO. En force, les Casusiens cette année). Une partie de la table a déjà joué Deep space gore, Amaranth a lu Overlord, Les Grimmies ne tourne pas à cinq joueurs. Reste Camlann (facile) et Toy Scary (difficile). Va pour Toy Scary. Après tout, il n'y a que des gamers endurcis autour de la table et c'est à ce profil de joueurs que s'adresse ce scénar. Malgré mon état de fatigue avancé (je tiens assis parce que c'est la mode), et grâce au bon esprit et à l'allant des joueurs (mention spéciale à Udo, énorme en ours polaire), la partie a grave de la gueule. Dynamique et tout. Une bonne stratégie, des initiatives pertinentes, des décisions rapides, un peu de chance aux dés (il en faut), les joueurs gagnent, ce qui n'est pas si fréquent avec ce scénar. Congrats, les gars.

Bien sympa de finir la conv sur une partie comme ça. Et je me demande si ça n'est pas en train de devenir une sorte de tradition, genre la 7eme démo avant la fin de l'Éclipse, ou un truc dans le genre. Allez, il est plus que temps de plier mes gaules. Démontage de stand, petite causette en mode semi zombie avec Tonton Alias en attendant de prendre le train, retour sur la région parisienne et (at long last) dodo. Ce fut, en dépit de mon état de santé précaire, une excellente Éclipse. Plein de parties (douze, quand même. J'ai mené tous mes scénars zéro sauf Les Grimmies. Pas mal pour un crevard), plein de gens super cool, plein de vannes pourries et de barres de rire. Vivement la prochaine !



*



Les mercis

Merci aux orgas et aux bénévoles, en particulier à Galaad (carré, chaleureux, réactif, un orga de chez orga) et merson (un taxi pour Tobrouk, euh non, deux taxis pour Rennes). Un énorme merci à Gaël et Sophie pour l'hébergement et le véhiculage. Merci aux meneurs (Pika, Polo, Krom) qui ont porté haut les couleurs de Sombre tout au long de ce week-end. Vous gérez grave les gars. Merci à Gaël et Polo pour le tenage (tenation ? tenure ? tenement ? Whatever) de stand. Pendant que j'étais au four, vous étiez au moulin et ça m'a juste sauvé la life.



*



Les vraies fausses citations

Ils l'ont dit, l'ont presque dit ou auraient pu le dire, mais pour respecter leur anonymat, je ne citerai que leurs prénoms :

+ Grégory : Les féministes, c'est rien que des bombasses. Et réciproquement.

+ Thomas : J'ai tué cinquante milliards de personnes et je suis même pas fatigué.

+ Kévin : Les écureuils à boobs, c'est trop hot.

+ Sophie : Le plus dur avec la Bretagne, c'est le décalage horaire.

+ Mathieu : J'ai le même problème à Paris. Parce que des fois, quand je me réveille la nuit, c'est le jour. Du coup, je me rendors.

+ Étienne : J'aime les jeux d'horreur à l'insu de mon plein gré.

+ Renaud : Mon poignet, c'est un radar à blagues pourries.

+ Malvina : Ah ouais ? Parce que le mien, c'est un airbag.

+ Emmanuelle : Je fais des trucs avec des machins et des bidules. Ça m'occupe pas mal.

+ Delphine : Moi, je vis dans le caca et c'est trop du bonheur.

+ Benjamin : Le jeu de rôle en nocturne, c'est juste une question d'endurance. À la huitième partie, t'es bien chaud.

+ Stéphane : La monomanie, demain j'arrête.



*



Mon body count

Sombre zéro : Deep space gore
+ Partie 1 : cinq joueurs, zéro survivant.
+ Partie 2 : cinq joueurs, zéro survivant.
+ Partie 3 : cinq joueurs, zéro survivant.
+ Partie 4 : cinq joueurs, quatre survivants.
+ Partie 5 : cinq joueurs, zéro survivant.
+ Partie 6 : cinq joueurs, zéro survivant.
+ Partie 7 : cinq joueurs, une survivante.

Sombre zéro : Camlann
+ Partie 1 : quatre joueurs, zéro survivant.
+ Partie 2 : quatre joueurs, deux survivants.

Sombre zéro : Overlord
+ Partie 1 : six joueurs, deux survivants.

Sombre zéro : Toy Scary
+ Partie 1 : cinq joueurs, deux survivants.

Sombre max :
+ Partie 1 : huit joueurs, deux survivants.


Total : 12 parties, 62 joueurs, 49 morts.



*



Promo

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre123_promo_zps1f67abe2.jpg) (http://terresetranges.net/sombre)

Les trois numéros de la revue consacrée à Sombre, sont disponibles. 72 pages au format A5 et à pas cher (prix libre, minimum 7 euros par numéro + port).

Pour commander, c'est par ici (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589).
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 24 mars 2014 à 14:50
16 démos aux RRX – mars 2014 – Palaiseau



(http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/6/68/Polytechnique_1er_carre_Bastille_Day_2008.jpg/800px-Polytechnique_1er_carre_Bastille_Day_2008.jpg)
Les polytechniciens, un micro poil crispés, mais hyper balaises en cosplay.


Les Rencontres Rôlistes de l'X (comprenez de Polytechnique), je ne connaissais que de nom et de réputation. Alors que, quand même, ils en sont à leur dix-huitième édition. Explication simple : c'est certes en région parisienne, du côté de Palaiseau, mais pas non plus à deux pas de chez moi, et c'est somme toute relativement confidentiel. Une petite conv. Du coup, je n'avais jamais fait l'effort. Sauf que cette année, je suis invité. Je cogite dans le dedans de mon moi-même car accepter ne serait pas très raisonnable. Le week-end d'avant, c'est celui d'Eclispse (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=11778#p11778). Grosse conv, déplacement en province, super fatiguant. Mais bon, j'ai envie de découvrir les RRX et ce n'est pas non plus comme s'il fallait que je bouge de l'autre côté de la France. Un coup de RER et j'y suis. Allez, je tente le drop ! On n'est jamais à l'abri d'un succès, pas vrai ?

Avez-vous déjà regardé un épisode me Mission : Impossible ? Phelps a toujours un super plan, compliqué mais réglé comme du papier à musique. Il envoie Barney sur le terrain pour bricoler des machins technologiques, et là, bam!, y'a un truc imprévu qui tombe méchamment sur le coin de la gueule à Barney. Consternation, tension, suspense. Et bin mon Barney à moi, c'est la crève. À Eclipse, c'était déjà pas la joie et depuis, ça ne s'est guère amélioré. Pas pire, notez bien, mais pas mieux non plus. Bon, j'avais anticipé le coup – la fatigue, je veux dire – et ne m'étais pas engagé à mener long aux RRX. À la base, j'y venais pour enchaîner du flash. Mais même ça, ce n'est a priori pas gagné. C'est qu'il n'a pas la forme olympique, le Johan.

J'ai pu le mesurer dès la montée des marches. Car le campus de Polytechnique est construit sur un putain de plateau. Pour y grimper à partir de la gare RER Lozère, y'a un putain d'escalier. Il est putain de raide, putain de long et moi, j'en savais putain de rien. Total noob des RRX, que je vous dis. Or je suis putain de chargé, trois gros putain de sacs. Mon matos de stand et de démo, mon couchage et surtout, un gros carton de fanzines. Ouais, le même que je me suis traîné à Eclipse. Johan en mode conv, ça devient un pur trip escargot : toute sa maison sur son dos. Et j'ai la crève, et je suis fatigué. Rhâââ bon sang de putain de bordel de ta mère en slip qui suce des Schtroumpfs à la fraise, j'ai bien cru que je n'arriverais jamais en haut de cet escalier interminâââble.

Le premier qui me dit que le jeu de rôle, c'est pas du sport, je lui retourne mon carton de zines dans la gueule. Damned, j'en ai chié : la montée m'a carbonisé. Et ce n'est pas fini : arrivé en haut de l'escalier, faut encore traverser la moitié du campus pour arriver au grand hall, où se déroule la conv. Ça n'a l'air de rien mais ce terrain est immense. Je veux dire, y'a des arrêts de bus dedans, hein. Enfin bref, je galère un poil, mais fini par trouver. Je pose mes gros sacs et m'écroule sur mon stand, voisin de celui d'Opale. David et André sont déjà sur place. Le reste de la bande ne tarde pas à rappliquer. Krosp, Héloïse, Ein, que des kopaings. Pendant ce temps-là, je monte mon stand. Puis je m'offre une petite pause. Puis je commence à m'intéresser à la conv.

Donc y'a une buvette, quelques stands et autant de tables de jeu (cartes, platal, société, fig, bizness as usual) dans un grand hall moderne et froid. Dans tous les sens du terme, hein, c'est bien moche et on s'y caille bien comme il faut. Les parties longues se déroulent dans des salles séparées, un classique des convs estudiantines. Du coup, y'a pas des masses de flux. Les gens ne circulent pas trop, sauf entre les créneaux longs pour venir se restaurer à la buvette et trouver leur meneur pour la partie suivante. Et y'a pas non plus la déferlante de public qui noierait les tables de jeu du hall. Olala, ça ne s'annonce pas super gagné cette affaire. Basiquement, j'ai deux options. Soit je reste planté derrière mon stand en mode Nanouk l'esquimau, et sûr et certain que je finis congelé avant la fin de la journée (en aprème, avec le soleil, ça va encore, mais la soirée et la nuit s'annoncent glaciales). Soit je me bouge le cul pour trouver des joueurs, me réchauffer un peu et, accessoirement, éviter de me faire chier comme un rat mort tout seul comme un con derrière mon stand.

Option 2, y'a pas photo.

Donc hop, Johan il monte au front. Il prend ses flyers, il fait le tour du hall une fois, deux fois, trois fois, trente fois, et il essaie de décider des gens à s'asseoir à sa table pour des démos de quinze minutes. On a beau être dans une conv, un endroit où les gens sont venus pour jouer, c'est pas si facile qu'on pourrait le croire. Mais bon, Johan il a l'habitude. Et aussi, l'œil du tigre. De toute façon, c'est ça ou mourir congelé. Et petit à petit, ça commence à marcher. Je gratte du joueur là où y'en a : dans les coins détente, là où que les gens causent. Sur les stands, là où qu'ils se font chier (un Sombre max en PvP avec des opaliens désoeuvrés). Sur les tables de jeu, entre deux parties de platal ou de cartes. Je profite également de l'afflux de joueurs entre et après les créneaux longs. Certaines parties se terminent relativement tôt dans la nuit, ce qui rabat des gens vers le hall. Vers 2 heures du mat', je mène un Camlann pour une table de jeunes gens fin bourrés (mais sympas). Ça aussi j'ai l'habitude.

À quatre heures, le hall se désertifie et moi, je suis en mode full zombie. Ça fait près de treize heures que je suis sur le pont, il est plus que temps d'aller faire dodo. Bilan rapide : douze parties. Ouais, j'ai fait douze putain de démos durant la même journée. Truc de fou. Ça ne m'était jamais arrivé, le record de Geekopolis 2013 (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=10417#p10417) est enfoncé. Je m'écroule comme une masse et le lendemain, me repointe avant midi dans le hall. Je suis tout déchiqueté de partout, mais suis loin d'être le seul. Y'a un petit côté réunion dominicale de zomblards, quand même. Allez, brunch, dopage au thé sucré et ça repart pour quatre démos. Buzz aidant, le recrutement est un poil plus aisé qu'hier alors que y'a en fait moins de monde. Ça repose.

Au final, très bon bilan sur le week-end : seize parties, quatre-vingt joueurs et de bonnes barres de rire. D'autant plus satisfaisant que ce n'était carrément pas gagné d'avance. Tout à la force du poignet, on va dire. Je suis rentré fourbu (putain, je dormais dans le RER) mais très content. Il y a donc bien des chances que je retente les RRX l'année prochaine. Par contre, je viendrai équipé parce que le congélateur polytechnicien n'a pas fait de bien à ma crève. Ce matin, level up du golem de morve. La bonne nouvelle, c'est que j'ai deux petites semaines pour me retaper avant Zone Franche. Ouais ouais, la vie de game designer, c'est rien que des aventures qui s'enchaînent en une sarabande sans fin.



*



Les mercis

Merci aux orgas, en particulier à Paul et Martin, pour leur accueil chaleureux et leur efficacité.



*



Mon body count

Sombre zéro : Deep space gore
+ Partie 1 : cinq joueurs, zéro survivant.
+ Partie 2 : cinq joueurs, un survivant.
+ Partie 3 : cinq joueurs, zéro survivant.
+ Partie 4 : cinq joueurs, zéro survivant.
+ Partie 5 : quatre joueurs, zéro survivant.
+ Partie 6 : cinq joueurs, deux survivants.

Sombre zéro : Camlann
+ Partie 1 : cinq joueurs, zéro survivant.
+ Partie 2 : cinq joueurs, un survivant.
+ Partie 3 : cinq joueurs, zéro survivant.

Sombre zéro : Overlord
+ Partie 1 : cinq joueurs, zéro survivant.
+ Partie 2 : six joueurs, un survivant.
+ Partie 3 : six joueurs, zéro survivant.
+ Partie 4 : cinq joueurs, zéro survivant.

Sombre zéro : Les Grimmies
+ Partie 1 : quatre joueurs, zéro survivant.
+ Partie 2 : quatre joueurs, zéro survivant (trois ensorcelés).

Sombre max :
+ Partie 1 : six joueurs, deux survivants.


Total : 16 parties, 80 joueurs, 73 morts.



*



Promo

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre123_promo_zps1f67abe2.jpg) (http://terresetranges.net/sombre)

Les trois numéros de la revue consacrée à Sombre, sont disponibles. 72 pages au format A5 et à pas cher (prix libre, minimum 7 euros par numéro + port).

Pour commander, c'est par ici (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589).
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 07 avril 2014 à 13:47
16 démos à Zone Franche – avril 2014 – Bagneux



(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/ZF2014_Lejeune_zps8f634fb5.jpeg)
photo Véronique Lejeune



Vendredi

Aujourd'hui, journée des scolaires. Exactement deux pelés et trois tondus. Je me démène tout l'après-midi pour trouver des joueurs, mais ne réussis qu'à monter deux parties. Un Deep space gore super sympa, qui commence piano mais termine sur les chapeaux de roues, et un Camlann en mode Terminator. Je réalise trois instakills en trois Tours, pulvérisant d'emblée les trois quarts d'un groupe de PJ. Radical, putain.

Le reste du temps, stand avec Krom et concours de vannes pourries. On a essayé très fort d'atteindre le niveau d'Obi (ze blagounette master) et c'est hyper dur. Mais on va s'entraîner, hein, je sens qu'on a une vraie marge de progression.



Samedi

Aujourd'hui, y'a du monde. Enfin plus. Rien de comparable à l'année dernière cela dit, où le village jeux de rôle fut littéralement pris d'assaut. Là, y'a du flux mais ce n'est pas non plus la ruée. La date plus tardive du festival peut-être ? Ou tout simplement le soleil, qui détourne le quidam des manifestations indoor ?

Quelle que soit l'explication, c'est pas la foule. Et du coup, mon orga est surdimensionnée : on est trois sur le stand, Krom (de Projets R), Picsou (de la Ligue Ludique) et moi, mais on ne serait que deux, on s'en sortirait tout aussi bien. Un peu chiant car je n'aime pas solliciter des gens pour rien, mais impossible à anticiper.

Niveau démos, ça tourne bien quand même. Krom tient le fort tandis que je mène sur la table d'à côté. C'est une affaire qui roule. La journée commence doucement, mais à partir du début de l'après-midi, j'enchaîne tranquillou. Bon, je rame un peu pour compléter mes tables, mais hé, ce n'est pas comme si je n'avais pas l'habitude de gratter du joueur à droite et à gauche. Avec parfois des résultats assez improbables, dont un Deep space gore avec deux jeunes adolescentes top fashion et trois géénistes cosplayés babare, poitrails à l'air, peaux de bêtes et armes en latex. Plutôt très fun.

Au final, huit parties dans la journée, ce qui est trèèès correct. Trois Deep space gore de très bonne tenue, avec à chaque fois des survivants, dont quatre à la première partie (rarissime). Deux Camlann, un Toy Scary assez excellent et qui aurait pu se terminer en victoire pour les joueurs. Ça s'est joué à pas grand-chose. Enfin, deux Grimmies, dont un dernier à l'arrache, juste avant la fin de la journée.

À part ça, j'ai tué le docteur Who et on a essayé de nous voler un fanzine. Première fois que ça nous arrive. N'écoutant que son courage, Krom a fait rempart de son corps et sauvé le zine. Ce fut grand, ce fut beau, ce fut épique. Enfin, j'imagine. Pendant ce temps-là, j'étais en train de mener. :-D



Dimanche

La même qu'hier, en version courte (aujourd'hui, le festival ferme une heure plus tôt). Waterloo morne plaine en matinée, de l'affluence en après-midi. Pas le raz-de-marée non plus, mais quelques joueurs intéressés, qui arrivent en ordre dispersé. Je cours à droite à gauche pour compléter mes tables, et réquisitionne même Polo, venu nous prêter main forte sur le stand.

Six parties, deux Grimmies, le premier dans des conditions apocalyptiques, le second plutôt très cool. Un Deep space gore des familles, deux Camlann avec des gamins (« On la refait, on la refait ! ». Fun) et un excellent Overlord pour finir. Longtemps que je n'avais mené une partie aussi cool avec ce scénar. Comme c'était la dernière du festival, j'ai donné tout ce qu'il me restait et ça a payé. Super satisfaisant.



*



Les mercis

Merci à Fabien et Véronique pour l'orga aux petits oignons. Super merci à Krom, teneur de stand hors pair. Merci aussi à Picsou et Polo, pour leur disponibilité et leur bonne humeur. Ce fut bien cool de faire Zone Franche avec vous, les gars.



*



Les vraies fausses citations

Ils l'ont dit, l'ont presque dit ou auraient pu le dire, mais pour respecter leur anonymat, je ne citerai que leurs prénoms :

+ Delphine : Je n'accepte que la purée de qualité.

+ Richard : J'ai envie de dire que je vais dire un truc.

+ Benjamin : Quand je veux faire du sport, je regarde un anime. Ça crève bien.

+ Samuel : J'utilise des bouteilles de vin en cache-sexe, c'est la version utile de la feuille de vigne.

+ Estelle : Je vends des anthos plus vite que mon ombre, mais faut aller les chercher au Pakistan. Ça m'épuise.

+ Julien : Je signe des bouquins, même ceux des autres. Probablement.

+ Véronique : Je me suis fait agresser par un coin de porte, ça fait hyper mal !



*



Mon body count :

Deep space gore :
+ Partie 1 : cinq joueurs, un survivant.
+ Partie 2 : cinq joueurs, quatre survivants.
+ Partie 3 : cinq joueurs, deux survivants.
+ Partie 4 : cinq joueurs, deux survivants.
+ Partie 5 : cinq joueurs, un survivant.

Camlann :
+ Partie 1 : quatre joueurs, zéro survivant.
+ Partie 2 : cinq joueurs, zéro survivant.
+ Partie 3 : cinq joueurs, quatre survivants.
+ Partie 4 : trois joueurs, zéro survivant.
+ Partie 5 : cinq joueurs, zéro survivant.

Les Grimmies :
+ Partie 1 : quatre joueurs, zéro survivant (un ensorcelé).
+ Partie 2 : quatre joueurs, zéro survivant.
+ Partie 3 : quatre joueurs, une survivante.
+ Partie 4 : quatre joueurs, zéro survivant.

Toy Scary :
+ Partie 1 : six joueurs, zéro survivant.

Overlord :
+ Partie 1 : cinq joueurs, zéro survivant.


Total : 16 parties, 74 joueurs, 59 morts.



*



Promo

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre123_promo_zps1f67abe2.jpg) (http://terresetranges.net/sombre)

Les trois numéros de la revue consacrée à Sombre, sont disponibles. 72 pages au format A5 et à pas cher (prix libre, minimum 7 euros par numéro + port).

Pour commander, c'est par ici (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589).



*



Promo 2

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/En_Dessous_200_zpse4f92061.jpg)

À Zone Franche est parue En Dessous, une anthologie dirigée par Estelle Faye et publiée par Parchemins & Traverses.

Or je suis dedans, avec une courte nouvelle dans laquelle je trahis honteusement l'œuvre impérissable de Lewis Carroll. Ouais je sais, c'est mal. Mais c'est trop bon.

On se renseigne ici (http://www.parcheminstraverses.com/node/143).
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 05 mai 2014 à 14:49
17 démos à Kaysersberg – mai 2014 – Alsace



(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Kaysersberg_2014_zpsfc6b4074.jpg)
photo Steeve Constanty pour les Dernières Nouvelles d'Alsace



Kaysersberg, mot compte triple et petite bourgade alsacienne. Assiégée par les vignes, elle cultive son centre ville typique de chez typique. Hé, faut bien vivre. Ce n'est pas moi qui habite en banlieue de Paris, ce musée haussmannien à ciel ouvert, qui dirait le contraire. Donc voilà, le bourg médiéval a tout de l'attraction pour touristes (aaah, les colombages, c'est choli), et ça tombe bien parce que des touristes, ce week-end, y'a en plein. Dont moi.

Bon, j'ai l'air blasé comme ça, mais c'est parce que je ne suis pas un médiéviste dans l'âme et que le rustique, même alsacien, me laisse assez froid. Par contre, j'imagine bien le pied énôôôrme que ça doit être pour les (très) nombreux GNistes et cosplayeurs qui ont fait le déplacement (le pourcentage de gens déguisés est remarquablement élevé). Si tu kiffes la fantasy, Kaysersberg est juste le décor de tes rêves.

Mais moi, comme je n'hésite jamais à faire valoir ma différence, je suis venu mener des scénars horreur. Oui parfaitement, au milieu des armures en plastoc, des armes en mousse, des démos de trollball et des échoppes médiévales. Aucun effort, Johan ? Même pas vrai ! J'ai mes deux scénars med-fan avec moi, mon conte de fées dark et celui avec les chevaliers de la Table Ronde. Est-ce que je ne suis pas de bonne volonté, hmmm ?



Samedi

J'arrive en début d'après-midi, par le même train qu'Aurélia et John, du Naheulband. Ah bin ouais, y'a des stââârs à Kaysersberg. Tandis qu'on les conduit au carré VIP, je m'esquive vers le stand Opale. Hé, je ne suis qu'un vil péon, moi. Un péon chargé comme un mulet, qui plus est. Comme c'est mon premier Kaysersberg, impossible de dimensionner correctement mon orga. Par peur de manquer de stock (cette hantise de tous les éditeurs indépendants), je me suis blindé de fanzines. Faut que je pose ça vite, sinon je vais me démettre une épaule.

Et puis, je ne suis pas invité par les orgas du festoche, mais par Opale, qui gère la partie démos du pôle jeu de rôle (y'a des stands aussi, dans un bâtiment connexe). Donc hop, Johan au rapport. Je claque des bises, serre des mains et me mets au taf. Ça se passe dans la mairie, plus précisément dans deux grandes salles historiques. La partie administrative du bâtiment est bien entendu hors limites. Le décor en jette grave, mais faut aimer les boiseries sombres et les grôôôs meubles. La plupart des tables sont grandes comme un demi terrain de basket, ça rigole pas.

Je vois tout de suite la difficulté. D'une, c'est hyper sonore car les pièces sont vastes et peu meublées (j'imagine qu'elles le sont un poil plus à l'ordinaire et qu'on les a débarrassées pour le festival). Y'a pas mal d'écho. De deux, cette histoire de tables géantes est anti ludique. Tu te retrouves loin de tes joueurs, faut brailler comme un goret pour qu'ils t'entendent. Pas mon truc, surtout quand ça résonne. Du coup, je kidnappe la plus petite table, une pliante moderne et moche. Je m'installe sur un grand côté, dos à un mur. Un petit truc appris en conv pour réduire les désagréments liés à l'écho.

OK, je suis à pied d'œuvre. Et ça tombe bien car les joueurs, recrutés au stand du rez-de-chaussée (les parties ont lieu à l'étage), commencent à arriver. Ce n'est pas la ruée, mais y'a un bon flux. Aujourd'hui, je vais enchaîner onze démos, dont pas mal de Camlann, mon fameux scénar accessible aux enfants à partir de 7 ans. Car il y a, charme de ce genre de festivals, pas mal de gamins, et même des familles entières. Des rôlistes plus ou moins avertis aussi bien sûr, dont certains vont enchaîner les parties quasi non-stop pendant les deux jours. C'est très mélangé, j'aime beaucoup ça.

Je mène mes cinq scénars durant la journée, même Toy Scary, ce qui n'est pas si courant dans ce genre d'événement. Ce scénario, hyper technique, ne rend rien avec un public familial. Mais là, j'ai une table plus aguerrie et je tente le coup. Super partie ! Content, Johan. Je termine à une heure du matin par un double feature en Sombre zéro, un petit Camlann enchaîné avec une version longue des Grimmies, ce qui est cool car je n'ai pas souvent l'occase de le mener sur ce format. Bien que pas mal crevé, je fais l'effort pour une table de rôlistes expérimentés a priori super dubitatifs sur les formats flash et court. Or ils en sortent emballés. Ça fait plaisir. Mais à la fin, je suis tout crevé, genre sur les rotules. Lessivé de chez lessivé.

Je rassemble mon matos, enfile mon manteau et traverse le bourg jusqu'au Badhus, la salle des fêtes communale, dans laquelle vont se dérouler certaines parties nocturnes. Ah putain de vache, niveau amplitude thermique, l'Alsace c'est du lourd ! Samedi jour, automne. Samedi nuit, hiver (on n'est pas loin des températures négatives, impressionnant). Dimanche jour, printemps. Car oui, après une bonne nuit de sommeil, me voilà de retour à la mairie pour une deuxième journée de démos.



Dimanche

Un peu de chômage technique dans l'heure de midi (récup du concert de la veille + pause repas + animation conteur sur la place), mais ça repart en début d'aprème. Six parties avant de reprendre le train, dont, juste pour le fun, un Sombre max en PvP avec huit joueurs à table. M'a bien fait kiffer, ça. Je termine sur un Deep space gore plutôt très bon, en dépit d'un joueur à la limite de l'antijeu (can't win 'em all, eh). Mais le reste de la table est übermotivé, particulièrement trois jeunes joueuses grave au taquet. Rhâââ, ça m'a fait bien plaize de les voir trépigner ! Big up à Julie, cosplayée barbare et hardcore fan de Sombre (à ma gauche sur la photo, en bout de table). Pas moins de cinq parties sur le week-end ! Total respect.

Et le soir, supplément de festoche : suicide sur la voie TGV, arrêt en pleine campagne, pompiers, flics, remplacement du conducteur. Retour à Paris en cinq heures au lieu de trois.



Bilan

Très positif.

Des orgas sympas, accueillants, hyper polis (l'Alsace, l'autre pays du vouvoiement) et très serviables, quoique grave noyés dans la masse. Hé les gars (et les filles), payez vous des t-shirts orange, qu'on vous voie bien de loin. Ouais je sais, c'est moyen médiéval, mais faut être lucide : la boucle d'oreille d20, ça marche juste pas. J'ai passé le week-end à vous chercher dans la foule. Un point info serait une bonne idée aussi, pour les noobs comme moi. Y'en avait peut-être un cela dit, mais je l'ai non vu (ce qui serait en soi un problème).

Niveau Opale, c'était super carré, comme d'hab'. Orga, recrutement, couchage, tout nickel de chez nickel. Merci les kopaings, c'est toujours un super plaisir de bosser avec vous. Spéciale dédicace à Cédric, hyper réactif dans la phase préparatoire et super disponible durant le week-end, allant jusqu'à interrompre sa partie de L5R pour me conduire au gîte samedi soir, lorsque j'étais en mode demi zombie. Être pris en charge de cette manière, c'est vraiment royal. T'as rien à penser, rien à gérer, juste à te concentrer sur tes démos. J'apprécie grave. Merci tout plein, mon petit.



*



Mon body count

Deep space gore :
+ Partie 1 : cinq joueurs, zéro survivant.
+ Partie 2 : cinq joueurs, zéro survivant.
+ Partie 3 : cinq joueurs, zéro survivant.

Camlann :
+ Partie 1 : quatre joueurs, zéro survivant.
+ Partie 2 : cinq joueurs, deux survivants.
+ Partie 3 : cinq joueurs, un survivant.
+ Partie 4 : quatre joueurs, un survivant.
+ Partie 5 : quatre joueurs, zéro survivant.
+ Partie 6 : cinq joueurs, zéro survivant.

Les Grimmies :
+ Partie 1 : quatre joueurs, zéro survivant.
+ Partie 2 : quatre joueurs, zéro survivant.

Toy Scary :
+ Partie 1 : cinq joueurs, trois survivants.

Overlord :
+ Partie 1 : six joueurs, zéro survivant.
+ Partie 2 : quatre joueurs, zéro survivant.
+ Partie 3 : six joueurs, un survivant.
+ Partie 4 : six joueurs, un survivant.

Sombre max :
+ Partie 1 : huit joueurs, un survivant.


Total : 17 parties, 85 joueurs, 78 morts.



*



Promo

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre123_promo_zps1f67abe2.jpg) (http://terresetranges.net/sombre)

Les trois numéros de la revue consacrée à Sombre, sont disponibles. 72 pages au format A5 et à pas cher (prix libre, minimum 7 euros par numéro + port).

Pour commander, c'est par ici (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589).
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 20 mai 2014 à 11:36
16 démos à Geekopolis – mai 2014 – Paris



(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Geekopolis2014_zps7dcdb71b.jpg)
Photo Christophe Delsart pour Opale



Geekopolis 2, le retour. L'année dernière (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=10417#p10417), j'avais trouvé la convention très sympa et promis de revenir. Donc hop, direction le Parc des expos. Ouais, la conv a migré. 2013 à Montreuil, 2014 à Porte de Versailles. Allez, c'est parti pour un week-end de fôôôlie.

Je me pointe samedi, en fin de matinée comme d'hab'. À peine ai-je fait trois pas dans le hall que déjà, je suis perdu. Ce ne serait pas un gars nommé Dédale qui leur aurait dessiné leur plan, des fois ? Labyrinthique, y'a pas d'autre mot. Heureusement, je croise Jérôme, Grogiste à casquette qui m'oriente vers notre stand, l'Agence Dream Destiny (oui bon, humour rôliste, hein).

De dehors, très sympa : un comptoir pour accueillir les gens, des recruteurs en blouse blanche, des accessoires qui font joli. Par contre, s'il y a bien un gros logo Agence Dream Destiny, y'a trop rien qui indique de loin que c'est un endroit où on peut jouer gratos à des jeux de rôle. Et puis, le stand est complètement clos. Y'a même pas les deux fenêtres dont on disposait l'année dernière. Cette fois, les cloisons sont en dur, ce qui à l'avantage de l'isolation phonique.

Le défaut est que ça envoie un peu beaucoup un message auquel je n'adhère pas trop, genre le jeu de rôle, c'est un truc fermé. Je préfère, surtout dans un salon très mélangé comme celui-ci, qu'on joue l'ouverture. On est là pour montrer le hobby, pas vrai ? Et puis ça vend du rêve : voir des gens se marrer en lançant des dés, ça donne envie d'essayer. Sauf que là, les gens qui lancent les dés, on les voit juste pas. Ils sont de l'autre côté du mur. Heureusement, ça n'empêche pas le public d'affluer. Il afflue même carrément pas mal. Limite trop, en fait.

Car dedans, les places sont chères. Le stand est de bonne taille, mais il accueille quinze tables. Ouais, quinze. Heureusement qu'elles sont petites (comme j'aime, c'est cool) parce que sinon je ne sais pas comment on ferait. Là déjà, c'est le gymkhana pour traverser le stand. Je serre des pognes, claque des bises. Les kopaings de Projets R sont là, avec leurs trois tables décorées (sous auvent s'il vous plait, on rigole pas avec l'ambiââânce), et y'a aussi tout un tas de meneurs d'Opale et de matelots du Grog.

Je ne sais pas qui a eu l'idée d'allouer quatre chaises à chaque table, mais ce gars, faut juste le pendre. Le jeu de rôle en conv, ça tourne fastoche à cinq ou six joueurs plus un meneur. Mais avec quatre chaises seulement, comment que tu fais ? Tu mènes debout, comme l'ont fait certains, et/ou tu grattes des chaises sur les autres tables, que tu dépouilles. À un moment, y'en avait trois de vides. Pas parce qu'il n'y avait pas de demande, les joueurs étaient là. Mais juste, on ne pouvait pas les asseoir.

Avant de me mettre à bosser, je pose mon barda et m'en vais faire le tour des autres stands rôlistes pour serrer des louches. Rhâââ bon sang, ce merdier ! Y'a des tonnes de trucs à voir et c'est vraiment super cool, mais qu'est-ce que c'est mal organisé. Une truie n'y retrouverait pas ses petits. Entre les allées qui zigzaguent, celles qui finissent en cul-de-sac, les plans muraux qui ne te disent pas où tu es (les pastilles You are here, ça coûte pas cher et c'est le Bien), impossible de les localiser tous. Pas grave, je repasserai demain. D'ici là, retour à l'Agence et boulot.

Je m'assois, enchaîne les parties et lutte pour garder mes chaises même quand elles ne sont pas toutes occupées. J'ai un taux de rotation nettement plus élevé que la moyenne des autres tables, ce qui fait que je ne peux pas me permettre de lâcher une chaise pendant trois heures. Parce qu'en trois heures, des démos, moi j'en fait quatre. Si je laisse filer des chaises parce que je n'ai que quatre joueurs et que j'en récupère six à la partie suivante, je ne peux plus asseoir tout le monde. Putain, le jeu des chaises musicales en plein coup de feu (le stand est blindé de chez blindé), c'est chiant. Non en fait, c'est *très* chiant. Heureusement, les Grogistes nous sauvent. Jet de Baratin à l'appui, ils parviennent à gratter quelques chaises dans une salle de conférence. D'un coup, on respire.

Et en dehors de ça, demandez-vous, comment se passe le jeu ? Et bin, j'arrête pas : huit démos dans la journée, du Sombre zéro bien sûr. Je grille Krom, qui n'a enquillé « que » sept Carrie, mais il prend sa revanche sur le body count : deux survivants chez lui, trois de mon côté. Damned ! Huit (très) bonnes parties en tout cas, au fil desquelles j'ai retrouvé le public qui m'avait plu l'année dernière, au premier Geekopolis. Un mélange de rôlistes confirmés et de noobs curieux, qu'on n'a pas besoin de forcer beaucoup pour entrer dans le trip JdR. Un public geek, quoi. Réceptif et tout, ce qui produit des parties vraiment agréables. Ça vaut bien le coup de s'emmerder avec des histoires de chaises à la con, moi je dis.

Dimanche, rebelote. Me pointe un poil plus tôt que samedi car le salon ferme une heure en avance, mais c'est déjà la ruée : stand archi plein, zéro table de libre. Au chômage technique, Johan. Ça tombe bien parce que j'ai comme qui dirait des serrages de pognes à rattraper. Après avoir bien potassé le guide de Geekopolis dans la soirée, j'ai la ferme intention de trouver les stands qui m'ont échappé hier. + 20 % à mon jet d'Orientation, nom de Dieu !

12h30, je suis à pied d'œuvre. Votre mission, si vous l'acceptez, est d'enchaîner les démos jusqu'à la fermeture, 18h. Cinq heures trente de Sombre zéro in your face, and again, and again, and again. Aujourd'hui, on a les chaises qui vont bien, les recruteurs dépotent et moi j'enquille : huit démos également, mais en une heure de moins qu'hier. Putain, sportif. À la fin de la sixième, j'avoue, je commençais à être pas mal à l'ouest. Cinq minutes de pause, dopage aux sucres rapides, et je remets ça avec un truc que je n'avais jamais tenté : un Overlord à sept joueurs. Ouais, petit fumble de recrutement. Je termine avec un autre Overlord pour une table de jeunes adolescentes cosplayées en lycéennes japonaises. Partie bien fun. Très cool de finir là-dessus. Je m'en repars tout content, en mode full zomblard mais le sourire aux lèvres. Ce fut un très bon Geekopolis

Sur mes seize parties, j'ai mené neuf Overlord, et je dois dire que j'ai redécouvert le scénar. En fait non, je mens : le déclic s'était produit il y a quinze jours à Kaysersberg (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=12001#p12001), où j'avais mené quatre Overlord très sympas. Après avoir produit Deep space gore, plus riche et plus pointu, j'avais un peu écarté ce scénario, que j'avais écrit pour roder Sombre zéro et qui m'apparaissait basiquement bourrin. Ce qu'il est, hein. Mais en fait, c'est exactement pour ça qu'il est super fun à mener. Moins technique que Deep space gore, moins exigeant, moins cadré. Je n'irai pas jusqu'à dire que c'est de la maîtrise relax, parce que faut quand même y mettre pas mal du sien, mais c'est plus décontracté du gland.

Ce qui n'empêche pas d'être pointu, notez bien. Je dois avoir plusieurs centaines d'Overlord au compteur et je croyais qu'il ne bougerait plus, mais je me trompais. Je me suis rendu compte qu'au fil des démos, j'avais densifié la fin alternative. Je l'ai développée un micro poil et surtout mieux structurée. Je m'en vais donc faire la modif adéquate dans le texte et ajouter l'aide de jeu qui va bien. Est-ce que le JdR n'est pas un média juste génial ? Tu crois que plus rien ne peut te surprendre, et boum, y'a un truc qui poppe et relance le bousin. J'adore.

Et puis, il y a eu cette partie à sept joueurs, qui m'a fait réfléchir. Mais vraiment, hein, ça m'a interpellé dans le dedans de mon vécu d'auteur et meneur de Sombre. Y'a un truc qu'a fait chboum là-dedans. J'ai eu une idée sur le moment, j'y pensais en rentrant le soir, dans le métro, et en me couchant. J'avais le thème (une référence qui me tient depuis que je suis ado) et le concept, je butais sur le gameplay. Ce matin, en deux petites heures, ça s'est débloqué. Alors que j'aurais normalement dû rédiger ce compte rendu, qui du coup a pris du retard, j'ai écrit un nouveau scénario Sombre zéro. Ouais, comme ça, en deux heures. Hallucinant comment tout s'est vite mis en place. Sans doute que le truc mûrissait depuis pas mal de temps dans un coin de mon cerveau, à l'insu de mon plein gré. En y réfléchissant, je vois d'ailleurs d'où ça vient : l'inspi, ce sont mes derniers playtests de Sombre max.

Toujours est-il que j'ai désormais à dispo (enfin presque, faut que je mette ma tuile de plan au propre), un nouveau scénario Sombre zéro pour jouer jusqu'à onze joueurs. Ouais, vous lisez bien, onze. Alala, c'te grôôôs délire. Trop hâte de tester ! Bon, va y avoir pas mal de boulot niveau équilibrage, et je ne vais bien sûr pas me lancer tout de suite avec onze. On va y aller petit à petit. Cinq ou six pour commencer. Mais quand même, ce truc m'éclâââte. Faut que je le mène, et vite ! Ah décidément, je n'ai pas perdu mon temps à Geekopolis ce week-end.



*



Les mercis

Merci à Opale pour l'invitation et l'orga. Merci en particulier à Mélisande, qui avait la charge du bousin. Merci aux recruteurs, qui n'ont pas cessé de remplir ma table et m'ont permis d'enchaîner les démos comme un gros taré pendant deux jours. Merci à tous les kopaings, Opaliens, Projéristes et Grogistes. J'ai pas trop eu le temps de faire société, mais c'était bien cool de passer ces deux jours avec vous.



*



Mon body count

Sombre zéro : Deep space gore
+ Partie 1 : cinq joueurs, trois survivants.

Sombre zéro : Overlord
+ Partie 1 : six joueurs, un survivant.
+ Partie 2 : six joueurs, zéro survivant.
+ Partie 3 : six joueurs, zéro survivant.
+ Partie 4 : six joueurs, zéro survivant.
+ Partie 5 : quatre joueurs, zéro survivant.
+ Partie 6 : cinq joueurs, zéro survivant.
+ Partie 7 : six joueurs, un survivant.
+ Partie 8 : sept joueurs, zéro survivant.
+ Partie 9 : six joueurs, deux survivants.

Sombre zéro : Camlann
+ Partie 1 : quatre joueurs, deux survivants.
+ Partie 2 : six joueurs, zéro survivant.
+ Partie 3 : quatre joueurs, zéro survivant.
+ Partie 4 : quatre joueurs, zéro survivant.

Sombre zéro : Les Grimmies
+ Partie 1 : quatre joueurs, zéro survivants (deux ensorcellés).
+ Partie 2 : quatre joueurs, zéro survivants (deux ensorcellés).

Total : 16 parties, 83 joueurs, 74 morts.



*



Promo

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre123_promo_zps1f67abe2.jpg) (http://terresetranges.net/sombre)

Les trois numéros de la revue consacrée à Sombre, sont disponibles. 72 pages au format A5 et à pas cher (prix libre, minimum 7 euros par numéro + port).

Pour commander, c'est par ici (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589).
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 26 mai 2014 à 11:03
11 démos aux Elfic et au W-Day – mai 2014 – région parisienne



(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/W-Day_2014_zps3a3796e6.jpg)
photo Émilie Jobin pour Opale



Je vous vois venir. Vous vous dites « Olala, encore un compte rendu de conv long comme le bras, et c'est jamais que le troisième ce mois-ci ». Bin oui, Kaysersberg (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=12001#p12001) début mai, Geekopolis (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=12098#p12098) la semaine dernière, et maintenant les Elfic + le W-Day durant le même week-end. Je repousse les frontières des bornes de mes limites, ce qui n'est pas, on le verra, la meilleure idée que j'aie eue. Il faut dire aussi que Geekopolis, c'était du lourd. Gros salon bien fatiguant. Seize parties en deux jours. Kaysersberg aussi fut crevant. Pas la porte à côté, l'Alsace. Sans compter que depuis Geeko, je n'ai pas arrêté. Grôôôsse semaine.



Samedi : Elfic

Du coup, aux Elfic, je ne m'y pointe pas zaux aurores. J'arrive en fin de matinée et c'est pile poil, vu que y'a juste personne. J'installe mon stand, serre des louches, claque des bises. Les kopaings d'Opale sont déjà à pied d'œuvre, et y'a aussi tout un tas d'éditeurs et d'assos sympas. Je fais société en attendant Polo, qui ne tarde pas à se pointer. Plutôt que de me la jouer Nanouk l'esquimau (les courants d'air, ça tue bien), je monte péniblement un Overlord. Une petite partie, quatre joueurs seulement, pour me chauffer. J'ai besoin car on ne peut pas dire que je pète le feu.

Hop, retour au stand. Sur la conv, c'est toujours Waterloo morne plaine. Heureusement, ça ne dure pas. En début d'aprème, les gens se pointent. Ça démarre doucement, puis ça monte en puissance. Trois heures plus tard, on se bouscule à ma table et je dois refuser du monde. Ce n'est pourtant pas faute de blinder mes parties: deux Overlord et un Camlann à cinq joueurs chacun. Et surtout, deux Sombre max assez hallucinants.

Dans le premier, huit joueurs. Costaud, mais j'avais fait mieux à l'IRL Opale de mardi (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=12103#p12103). Et heureusement d'ailleurs parce que ce playtest m'avait permis de dégonfler une vieille usine à gaz, montée au fil de mes démos précédentes. Une sombre histoire d'initiative, procédure fonctionnelle mais un peu (beaucoup) lourde, dont j'avais pu constater à l'IRL qu'elle ralentissait et complexifiait sensiblement le jeu. En revenant chez moi, dans le métro, j'avais cogité à une alternative, que j'ai mise en pratique aux Elfic : j'ai tout viré ! Et comme souvent quand je finis par faire simple après avoir fait compliqué, ça marche nettement mieux. Super content.

En fin d'aprème, Opale me recrute un groupe de sept personnes, que je complète avec quatre autres, récupérées à droite et à gauche. On est onze. Rolala, c'est trop du ballon. Mais j'ai encore un prétiré sous le coude. Je pourrais le jouer (être joueur en même temps que je mène, je l'ai déjà fait) mais préfère le proposer à Polo, qui l'accepte de bon cœur. Il connaît déjà Sombre max pour avoir participé à certains de mes playtests (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=11607#p11607) initiaux, ce qui va m'être précieux. Parce qu'à douze joueurs, c'est gentiment la foire. Un meneur auxiliaire n'est pas de trop.

La partie est carrément super. Les règles tournent bien, les persos sont carrés, et puis j'ai les illus de Greg. Car oui, je lui ai commandé des portraits pour mes prétirés. Personnellement moi-même, je les overkiffe. Putain, Greg c'est trop un gars qui roxxxe du poney moldave par paquets de trente. Et si un jour on m'avait dit que je mènerai une partie de Sombre pour douze joueurs, je ne l'aurais pas cru. Purée, ce pied que j'ai pris ! C'était énorme. En rentrant dans le RER, j'étais sur un petit nuage. Exténué mais content



Dimanche : W-Day

Le lendemain, changement de crèmerie. Direction le Musée frââânçais de la carte à jouer pour le W-Day, la conv des Warhammer Forums. De la gurine à perte de vue sur trois niveaux, dans une ambiance feutrée et surchauffée. Y'a pas de clim' et rien qu'avec 20 degrés dehors, c'est tropical à l'intérieur. Cette année, le jeu de rôle est à l'entresol, drivé par Opale, le Grimoire et la Ligue ludique. Côté War-Fo, l'orga est, comme l'année dernière (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=10032#p10032), très carrée. J'apprécie. Seul petit défaut, rigoureusement indépendant de la volonté des uns et des autres : y'a quasi zéro visiteur. Encore moins qu'aux Elfic hier à la même heure, c'est dire. Les figurinistes sont à fond dans leurs parties, mais à côté de ça, exactement un pelé et un demi tondu. La combo élections européennes + fête des mères peut-être ?

Allez, contre mauvaise fortune, bon cœur. Je suis sur place, autant essayer de ne pas trop perdre mon temps. Je pose mon matos et commence à recruter. Je me démène parce que c'est pas fastoche du tout. Les figuristes sont hyper réfractaires : soit ils n'ont pas le temps (ce qui est normal, y'a des tournois), soit ils ne sont pas du tout intéressés. Des visiteurs lambda, y'en a juste pas, ou si peu. Les animateurs communaux ne sont pas hyper motivés. Reste les Opaliens, toujours enthousiastes (merci les gens, ça fait chaud au cœur !), mais je n'ai pas traîné mes guêtres jusqu'à Issy-les-Moules pour jouer avec des kopaings que je vois tous les quinze jours aux Caves. Me faut du noob.

À mesure que la journée avance, j'ai la sensation de plus en plus nette de ramer à contre-courant. La rareté du public a tôt fait de dégrader mes conditions de travail car remplir ma table s'avère très sportif. D'abord, je choppe un ou deux joueurs, envoyés depuis le stand du rez-de-chaussée ou recrutés à l'arrache parmi les gens qui passent devant ma table. Je les assois, puis je monte et descends dans tout le musée pour tenter de compléter ma table. Je me magne pour que les joueurs qui m'attendent ne se barrent pas. J'aborde les gens qui glandent autour des tables (pas ceux qui jouent bien sûr) et me mange 90 % de refus. Je m'accroche jusqu'à récupérer un gars ou une fille (ouais, y'avait une maquilleuse qui n'en voulait du Sombre !). Je retourne à l'entresol avec ma recrue et complète avec un ou deux Opaliens. À chaque démo, je recommence. Ça use vite.

Sans doute que ça m'aurait moins pesé si j'avais été plus en forme, vu que c'est le genre de truc que j'ai déjà vécu des milliers de fois par le passé. Mais en y réfléchissant un peu à froid, je me dis qu'il y a peut-être autre chose. Il se pourrait bien que je sois en train de changer. Ces derniers temps, depuis la parution du premier numéro de la revue, il s'est passé pas mal de trucs autour de Sombre. Je me demande si je n'ai pas, à l'insu de mon plein gré, franchi un cap. Est-ce que, toute question de fatigue mise à part, je ne serais pas moins disposé qu'autrefois à accepter de galérer comme un taré pour monter des parties ? Avec trois numéros au compteur et un quatrième sur le feu, il est clair que j'ai moins à prouver.

Quoi qu'il en soit, j'enchaîne : cinq parties dans l'après-midi, deux Overlord, deux Camlann et même, pour finir, un Sombre max à huit joueurs (servi sur un plateau par Émilie, merci tout plein). Là pour le coup, je me suis vraiment éclaté, mais il aurait été étonnant que ce ne soit pas le cas. Encore toute nouvelle toute belle, cette variante commence à bien tourner. Je suis à la charnière, autour de vingt playtests, et c'est toujours un moment super agréable. Je profite grave.

Au global, le bilan est quand même mitigé. Pas mal de fatigue, des parties en zéro plutôt sympas, le recrutement difficile au point de gâcher le plaisir, un max final overcool, une orga carrée, un lieu joli mais mal adapté. Il y fait super chaud, on n'a pas le droit d'y boire because les vitrines, et les gens du Musée font appliquer la consigne avec une amabilité toute pénitentiaire. L'un de mes joueurs étant par mégarde descendu à l'entresol avec une canette à la main, on a frisé l'incident diplomatique. Par-dessus tout ça, une séquence un tantinet what the fuck, durant laquelle je me fais gentiment recadrer par un orga War-Fo. Pas le top de la convivialité, on va dire.

Clairement, c'était la conv de trop. J'aurais dû m'en tenir à trois dans le mois, ce qui est déjà plus que beaucoup. Quitte à passer mon dimanche à mener, il aurait mieux valu que je reste aux Elfic, où le jeu de rôle est moins accessoire qu'au W-Day. Parce que là, avec un public réduit aux hardcore fans de figs, j'ai vraiment eu une violente sensation de cinquième roue du carrosse. Allez, c'est le jeu. Des fois ça marche, des fois moins. Can't win them all. Pis bon, l'échec (enfin le demi échec. Ce n'était pas la cata non plus, faut rien exagérer) est riche d'enseignements. Ça me fait cogiter sur ma politique de démos. Sombre évolue, il faut que je suive le mouvement.



*



Mon body count

Sombre zéro : Overlord
+ Partie 1 : quatre joueurs, zéro survivant.
+ Partie 2 : cinq joueurs, zéro survivant.
+ Partie 3 : cinq joueurs, un survivant.
+ Partie 4 : six joueurs, un survivant.
+ Partie 5 : quatre joueurs, zéro survivant.

Sombre zéro : Camlann
+ Partie 1 : cinq joueurs, zéro survivant.
+ Partie 2 : quatre joueurs, zéro survivant.
+ Partie 3 : cinq joueurs, zéro survivant.

Sombre max : The Darkly Dozen
+ Partie 1 : huit joueurs, un survivant.
+ Partie 2 : douze joueurs, un survivant.
+ Partie 3 : huit joueurs, un survivant.

Total : 11 parties, 66 joueurs, 61 morts.



*



Promo

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre123_promo_zps1f67abe2.jpg) (http://terresetranges.net/sombre)

Les trois numéros de la revue consacrée à Sombre, sont disponibles. 72 pages au format A5 et à pas cher (prix libre, minimum 7 euros par numéro + port).

Pour commander, c'est par ici (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589).
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 20 octobre 2014 à 21:23
6 démos pour l'inauguration d'une ludothèque – La Rochelle – octobre 2014



(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/2014_Rochelle_zpsa3f0e0b7.jpg)
photo Mandoline pour Projets R


Vous souvenez-vous d'El Medico ? Mais si voyons, ce vieux briscard latino, qui fume des barreaux de chaise et survit à mes impros (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=6733#p6733) sans même lancer de dé. Dans la vraie vie, El Medico s'appelle Benoît (oui je sais, un mythe s'effondre) et est ludothécaire.

Or moi, Benoît, c'est un gars que je trouve ultra sympa. D'une, il est gentil comme tout. De deux, il a hyper bon goût (il aime Sombre, hein). De trois, il a des idées (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=8216#p8216) que je me sens raccord avec. Oui parce que bon, aussi surprenant que cela puisse paraître, la masse des ludothécaires est loin d'être hyper aware du jdr. Je lis régulièrement sur les forums, celui de la Fédé notamment, les grandes envolées lyriques de rôlistes qui veulent faire rentrer (de force, s'il le faut) le hobby dans les bibliothèques, rapport à la culture du livre et tout ça. Oh les gars, essayez déjà de le faire rentrer dans les ludothèques. Ça me paraît de base plus adapté et y'a comme qui dirait du pain sur la planche.

Enfin bref, Benoît est en plein levelling. Il est parti à La Rochelle pour devenir boss d'une ludothèque toute nouvelle toute belle. Et pour l'inauguration, il organise une teuf. Avec des jeux bien sûr. Oui parce que c'est quand même un peu beaucoup le concept du bouzin, hein. Il m'a invité et moi, j'ai dit oui. Je sais d'avance qu'un Paris - La Rochelle - Paris dans la journée va être sportif, mais bon. On est à la rentrée, je sors d'un été de playtest intense certes, mais sans conventions. Du coup, j'ai encore de l'énergie à revendre. J'en profite tant que ça dure.

Or donc, le Mireuil, quartier populaire à base de grosses barres bien moches posées dans tous les sens. Mais plutôt proprettes, notez bien. On sent que y'a une politique de la ville qui, avec ses petits bras musclés, essaie d'amortir un petit poil les errements urbanistiques du passé. D'où la ludothèque flambant neuve, je suppose. Et pis y'a le soleil aussi, ça donne un côté pimpant à l'affaire et ça aide pas mal. Moi, j'arrive dans le minibus du centre sociââal, celui-là même qui gère le jardin sociâââl, le café sociâââl et la ludothèque (pas sociâââle, par contre. Normale).

Benoît me fait faire le tour du propriétaire, c'est mignon tout plein. Enfin, si on aime l'architecture contemporaine. Genre tout carré comme des Lego, avec du bois par-dessus parce que ça fait bobo. Euh pardon, écolo. Ah non scusez, développement durable. À l'intérieur, c'est agréable. Lumineux et semble-t-il raisonnablement fonctionnel. Benoît a un bureau que tu installerais un half pipe dedans, y'aurait encore de la place pour un demi terrain de basket. C'est pas dur, on pourrait y vivre à huit sans se croiser tous les jours. Bon, faudra juste mettre un bon coup d'huile de coude sur la déco parce que les murs gris moche et orange flashouille, c'est à se tirer une balle. À part ça, très cool.

L'animation jdr est prévue dans un autre bâtiment, au fond de la cour. Trois salles au calme. Tandis que Benoît, accaparé par ses responsabilités, retourne vaquer à ses occupations de boss de fin de niveau, je cogite. Dans la fameuse cour, débordant sur la chaussé attenante (goudronnée de frais), y'a tous les stands stratégiques : la bouffe (ah bin ouais, pas d'inauguration sans cocktail), les jeux d'adresse en bois et les animations genre course en sac et chamboule tout. Du coup, jouer indoor, je le sens très moyen parce que ça va être hyper dur de recruter des gens. Tandis que, côté rue, ça inaugure à tout va, discours, congratulations et coupage de ruban, je prends la décisions de m'installer dehors.

Je gratte une table pliante, des chaises (pliantes aussi) et me pose à l'entrée du bâtiment dans lequel j'étais censé mener. Les conditions sont bonnes. Il fait chaud juste ce qu'il faut, je suis à l'ombre, y'a pas trop de vent (cet ennemi des aides de jeu en papier) et je me retrouve plus au contact des diverses activités ludiques. Le seul micro défaut, c'est que je suis juste à côté des agrès pour les petits, machins à bascule et autres bidules à escalader. Et bon, quand ils jouent, les mômes de cet âge ont tendance à brailler pas mal. Cela dit, ce n'est pas tout à fait comme si je n'avais pas l'habitude de mener dans le brouhaha, hein.

Et voici que les copaings de Projets R débarquent en force ! Krom, Mando, Obi et une putain de grosse fly case de matos, où que si t'as pas de lit, tu peux dormir dedans. Le Krom truck est juste fantastique, tu y mets toute ta maison et y'a encore de la place. Tandis que Mando installe une table à côté de la mienne et que Krom sort ses accessoires dans une pièce à l'intérieur, la foule (toute relative) commence à débarquer. Je m'en vais donc quérir le joueur. Et c'est bien hardcore. Les adultes sont là pour inaugurer, pas pour jouer (same old story). Quant aux gamins, y'en a bien sûr pas un qui connaît le jdr. Et puis, y'a masse d'autres activités qui vendent bien plus de rêve. Les billards en bois, par exemple. Okaaaay, c'pas gagné.

Mais j'ai l'œil du tigre. Putain de bordel de merde de chierie de ta mère en slip panthère, je ne me suis pas tapé trois heures de TGV pour faire de la figuration derrière ma table. Heu-reu-ze-ment, Benoît a pensé à nous, pôv' rôlistes que nous sommes. Ils nous a adjoint l'arme ultime en terme de recrutement de gamins : deux clowns. Ouais, des clowns. Nez rouge, chapeau rigolo, veste improbable, la totale. Et ça marche plutôt pas mal car ça rabat effectivement du môme vers ma table. Ajouté aux proches de Benoît (dans la famille El Medico, je demande le grand-père, le frère et la nièce) et au renfort de Mando (demi à la ramasse car transie de froid en fin d'aprème), je me retrouve à enchaîner pas moins de six parties. Bilan très correct, moi je dis.

Mes joueurs étant très jeunes, entre 7 et 10 ans pour la plupart, je fais chauffer Camlann. Ça se passe trèèès bien. Le scénar est bien rodé, il est pile poil à la portée des gamins, c'est cool. Je déroule trankillement. Sur le tas, une bonne grosse majorité de TPK. Y'a des aprèmes comme ça, j'ai la pure moule aux dés. Avant de m'en retourner vers la capitale, je me fais un petit plaisir avec un Grimmies ma foi fort sympathique. On ne passe pas loin du happy end, il s'en est fallu d'une ou deux minutes. Très cool de terminer la journée là-dessus.

À la fin du créneau de jeu, je serre des louches, claque des bises et repars par le minibus (sociâââl) puis le TGV (pas sociâââl). Ce fut une longue, fatigante, mais intéressante journée. Merci tout plein aux gens, tous très sympas, qui m'ont accueilli et véhiculé (Lucie, Maud, Bastien) et à Benoît bien sûr. Bon vent à La Rochelle, grand. Que l'Achtuche soit avec toi.



*



Promo

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre123_promo_zps1f67abe2.jpg) (http://terresetranges.net/sombre)

Les trois numéros de la revue consacrée à Sombre, sont disponibles. 72 pages au format A5 et à pas cher (prix libre, minimum 7 euros par numéro + port).

Pour commander, c'est par ici (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589).
Titre: Re : Sombre
Posté par: Stéphane/Ex-Bartab le 21 octobre 2014 à 20:09
Bizzz et à bientôt à Eclipse, c'est toujours un plaisir de t'y voir!

Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 21 octobre 2014 à 23:53
Plaisir partagé, il va de soi.


(Et c'est vrai que ça va arriver vite maintenant. Bon sang, on n'est déjà pas loin de Noël !)
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 03 novembre 2014 à 12:53
20 démos au Salon fantastique – octobre 2014 – Paris



C'était mon premier Salon fantastique, j'ai fait les trois jours et j'en reviens sur les rotules. Je n'ai plus de voix et suis total rincé. Longtemps que je n'avais été aussi crevé au retour d'une conv. Impressions en vrac :

+ Un salon transmédia (littérature, illustration, fringues, jeux et plus si affinités) très sympa, accolé à un autre, où qu'on trouvait des livres anciens et des vieux journaux. De la diversité, quoi. J'aime ça, même si ce n'est pas forcément l'idéal pour trouver des joueurs. Le stand Opale n'a pas désempli, mais ce n'était pas non plus la ruée, justement parce que le public était très mélangé.

+ Le steampunk, ça change des elfes et je dois dire que ça fait du bien. Au rythme où ça va, m'est avis que je ne vais pas tarder à overdoser, mais en attendant, je trouve ça plutôt agréable. Pas super fan des goggles et autres gimmicks un peu cheap, mais j'apprécie les cosplays néo-victoriens. Ça parle à mon vieux fond de culture gothique. C'est frais, quoi. Enfin, façon de parler. Ils doivent crever de chaud là-dessous. Déjà que moi avec un simple t-shirt, je suais comme un porc. Mais bon, faut souffrir pour être beau, c'est bien connu.

+ Une joueuse hyperactive à table, c'est trop fun. Je ne pense pas que je tiendrais trois heures, mais pour quinze minutes, c'était le pied intégral. Barre de rire sur barre de rire. J'ai adoré. Je ne connais ni ton nom ni ton pseudo, gente demoiselle, mais tu as ensoleillé mon dimanche. Merci tout plein.

+ La sono sur les stands de jeu de rôle, c'est le Mal. La musique déjà, c'est pas la joie, mais les quizz de super-héros à fond les ballons dans le micro, c'est carrément de la torture. Sauvez un rôliste, tuez un speaker.

+ Dracula redux, mon nouveau scénar, est vraiment trèèès cool. Je le kiffe de chez kiffe. C'était la première fois que je le faisais tourner en intensif durant une conv et ce fut très convainquant. Huit parties, de 4 à... 9 joueurs ! Ouais ouais, j'ai terminé le salon avec une démo qui a assis une petite dizaine de joueurs à ma table. C'te folie furieuse !

+ J'ai même risqué deux Toy Scary, ce que je fais rarement en conv. Si j'ai ainsi été amené à m'aventurer sur ce terrain ludique moins balisé, c'est parce que j'ai croisé pas mal de gens qui avaient déjà joué un ou plusieurs de mes scénars. Au final, j'ai bien fait : deux bonnes parties, dont une très intéressante niveau playtest. L'un des joueurs, particulièrement inventif, a tenté deux trucs inédits. Rien de capilotracté, hein. Des machins très logiques, mais que je n'avais pas anticipés à l'écriture. Excellent !

+ Pas un seul Deep space gore. Avec trois jours de conv devant moi et des scénars Zéro plein le slip (six, quand même), j'ai préféré m'économiser. J'adore DSG, mais il est assez exigeant. Faut être au taquet tout le temps. Quinze minutes de sprint narratif. Pas trop le genre de truc que je peux me permettre quand j'enchaîne vingt démos en trois jours.

+ Aucun Camlann non plus. Pas de gamins, juste des ados, des adultes et des jeunes adultes. Du coup, j'ai tapé dans des scénars à leur mesure.

+ Je surkiffe mes nouveaux flyers !



Mon body count

20 parties, 102 joueurs, 76 morts.

Pas mâââl. ^^



Les mercis

Merci à Opale pour l'invitation et l'orga sur place. Merci en particulier à Audrey pour l'encadrement, et aux recruteurs (Paul, Lisa, Loïc, Celdric, j'en oublie sans doute) qui m'ont rempli ma table durant ces trois jours. Ce fut comme d'hab un grand plaisir de bosser avec vous, les gens.



*



Promo

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre123_promo_zps1f67abe2.jpg) (http://terresetranges.net/sombre)

Les trois numéros de la revue consacrée à Sombre, sont disponibles. 72 pages au format A5 et à pas cher (prix libre, minimum 7 euros par numéro + port).

Pour commander, c'est par ici (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589).
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 17 novembre 2014 à 17:31
17 démos au Festival en Jeux ! – novembre 2014 – Belgique



(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/FestivalEnJeux2014_Etienne_Martin_zpsbd120212.jpg)
photo Etienne Martin


La dernière fois que j'étais allé en Belgique pour une convention, c'était en, pfff, 2007. « Mon Dieu, tout ce temps déjà... » disait Doc Brown. À l'époque, Terres Etranges s'était déplacée en masse à Trolls et Légendes pour faire la promo de son projet Extinction.

En sept ans, tout à changé : Extinction est devenu un univers pour Sombre, et Sombre lui-même un vrai jeu qui tue des arbres pour les transformer en fanzines. Mais en fait non, en sept ans, rien n'a changé : Olivier Joiris organise toujours des convs, et moi j'écris toujours du jeu de rôle. On a tous les deux un peu plus de poils blancs, mais on continue de s'agiter dans le milieu ludique.

Cette année, il m'a invité au Festival en Jeux !, qui se déroule à Court-Saint-Etienne, en plein cœur du Brabant-Walon. Le Parc à Mitrailles est un site post-industriel comme la Belgique en a le secret. Un hall immmmense, que si tu construis un avion dedans, t'as encore de la place pour ta petite maison. Et quand j'arrive, y'a des tables de jeux sur plusieurs rangées à perte de vue. Impressionnant, putain.

Le coin rôliste se trouve juste à côté de la buvette. Je kidnappe une table au bord de l'allée et me mets à bosser. C'est pas simple. Y'a du public, mais la concurrence est rude. Plein de tables avec plein de jeux connus, du matos qui vend grave du rêve (de la fig en veux-tu je t'en donne, des plateaux, des pions et des cartes tous plus colorés les uns que les autres) et moult tournois durant tout le week-end. Dans l'autre coin du ring, Johan, tout seul avec son bandana, six d6, des petits bouts de papier même pas en couleur, une bouteille de flotte, sa bite et son couteau. Hardcore.

Mais hé, j'ai l'œil du tigre. Et l'habitude des convs aussi. Donc hop, au taf. Trois étapes : 1/ Recrutement. 2/ Démo. 3/ Promo. Over and over and over again. Et ça marche plutôt pas mal. Je racole devant ma table et partout où les gens stationnent plus de quinze secondes, à la buvette et jusqu'à la brocante ludique. Résultat, 8 démos samedi, 9 dimanche. Et certaines parties à 7, 8 et même 9 joueurs. Supercool.



Impressions en vrac

+ J'ai mené tous mes scénarios Zéro sur le week-end, preuve que le public était très mélangé. J'aime ça.

+ Un Camlann avec trois gamins de 10-12 ans (ceux de la photo), pour lequel j'ai été rémunéré en bonbons.

+ Une joueuse retraitée. Pleine de bonne volonté, mais un petit poil dépassée par les événements. J'aurais voulu l'accompagner mieux, mais j'avais sept autres joueurs à table au même moment et la partie était timée. Difficile dans ces conditions d'être au four et au moulin.

+ Des auteurs rôlistes super sympas. Quentin Forestier, seul maître à bord de Vivere, et Eric Nieudan, dont on ne présente plus le White Books. Ils ont trouvé tous deux quelques minutes pour s'asseoir à ma table et ce fut bien cool.

+ Des Belges fans de Sombre ! Ouais, y'en a. Parce que j'ai vendu un certain nombre de zines en Belgique, par correspondance. Carrément bien de pouvoir causer en vrai avec des gens qui soutiennent la revue depuis ses débuts. En particulier, j'ai regretté de ne pas avoir eu plus de temps pour discuter avec Eric Dewinter, lecteur attentif, meneur passionné (überfan de Bring me sun, le garçon) et fin connaisseur de Sombre. Les convs, c'est toujours un peu la course...

+ Je m'éclate sur Les Grimmies. J'ai toujours kiffé ce scénar, mais depuis deux-trois convs, y'a eu comme un déclic. Je ne sais pas trop à quoi c'est dû parce que le texte et les aides de jeux, pile poil bien calés, n'ont pas évolué depuis longtemps. L'aisance qui vient avec l'habitude sans doute. Toujours est-il que j'ai pris un sacré pied à le mener ce week-end. Quatre parties, toutes différentes, toutes passionnantes, et la dernière avec le sieur Nieudan à table.

+ J'ai encore pas mal de taf sur Dracula redux. Ça tourne vraiment bien, mais à l'usage, y'a un souci assez criant d'équilibrage. Et ça tombe bien, après ce week-end, j'ai tout un tas d'idées pour ajuster le bousin. Ça va m'occuper pendant les deux ou trois prochains jours, je pense. La combo démo + playtest est quand même assez royale pour faire avancer les scénarios.



Mon body count

17 parties, 87 joueurs, 53 morts.

Business as usual.



Les mercis

Merci à Olivier Joiris pour l'invitation et l'orga. Super accueil et bonne gestion de crise. Tout bien carré de chez carré, pile poil comme j'aime. Merci tout plein monsieur Jolan.

Merci aux bénévoles qui se sont occupés de moi durant ce week-end, notamment Sébastien, Sandrine et Jean. Spéciale dédicace à Sandrina, qui m'a sauvé la life samedi soir.



*



Promo

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre123_promo_zps1f67abe2.jpg) (http://terresetranges.net/sombre)

Les trois numéros de la revue consacrée à Sombre, sont disponibles. 72 pages au format A5 et à pas cher (prix libre, minimum 7 euros par numéro + port).

Pour commander, c'est par ici (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589).
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 24 novembre 2014 à 12:54
11 démos à FTL – novembre 2014 – Boulogne-Billancourt



(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/CNJ_Olivier_Rousselin_zpsd2973100.jpg)
photo Olivier Rousselin pour Dices


Donc samedi, c'était FTL au CNJ. Vous n'y comprenez rien ? Allez, juste pour vous, décryptage d'acronymes : Faster Than Light se déroulait ce week-end au Centre National du Jeu. Une petite conv trèèès sympa, à thème science-fiction (comme son nom l'indique).

J'avais participé à l'édition 2013 (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=11580#p11580), dans des conditions un poil rocambolesques, enchaînant dans la même journée une animation pour l'anniversaire d'un gamin, une conv littéraire et trois démos de Sombre. Sportif.

Cette année, ça ne l'est pas moins parce qu'il s'agit quand même ma troisième conv du mois, après le Salon fantastique (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=12635#p12635) et, pas plus tard que le week-end dernier, un Festival en Jeux ! (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=12691#p12691) bien crevant because beaucoup de démos + déplacement en Belgique.

Du coup, pour FTL, j'étais très incertain. Attendant de voir comment je me remettrais de la Belgique, je n'ai contacté les orgas que dans le courant de la semaine dernière. Heureusement, ils sont super cool et n'ont vu aucune objection à me caser à l'arrache dans un petit coin de leur conv. Merci à eux, et en particulier à Alexia, très réactive et qui m'a pris en charge durant l'événement.



Impressions en vrac

+ J'ai fait mes huit heures, tel le bon ouvrier rôliste que je suis. Arrivé à 15h, reparti à 23h. Manquait juste la pointeuse.

+ Il y a du jeu de rôle à FTL, une salle à l'ambiance feutrée lui est consacrée, mais mon format de démonstration s'accorde mal avec celui du rôliste moyen. Du coup, c'est dans la salle des jeux de plateau, où la durée des parties est souvent bien plus courte, que je me suis posé. Pour le reste, business as usual : recrutement, démo, promo. Onze parties, quand même.

+ Pour moi, SF + JdR = R.Mike. Et de fait, Renaud était là ! Trop fort, monsieur Mike, trop fort.

+ Plusieurs parties avec des gamins car il y avait un peu de public familial. Pour eux, j'ai mené de l'Overlord et surtout du Camlann, ce qui m'a donné grande satisfaction. Parce qu'à FTL 2013, je m'étais méchamment viandé avec ce scénar, encore tout jeune à l'époque. Un gadin de chez gadin. Un an plus tard, revu de fond en comble et playtesté intensivement, il est réglé comme un coucou suisse. Ça fait plaisir, nom de Dieu !

+ Putain, les adolescentes, des fois, c'est pas un public facile.

+ Dans la semaine, j'ai pris le temps d'amender Dracula redux et ai risqué un playtest durant la conv. Il est encore beaucoup trop tôt pour dire si le nouvel équilibrage est meilleur que l'ancien, mais j'ai le sentiment que mes modifications vont dans le bon sens. Très encourageant.

+ Super sympa de recroiser Philippe, qui s'était assis à ma table à FTL 2013 et en avait gardé un très bon souvenir. C'est le genre de retour qui fait chaud à mon petit cœur de game designer.



Mon body count

11 parties, 49 joueurs, 37 morts.



*



Promo

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre123_promo_zps1f67abe2.jpg) (http://terresetranges.net/sombre)

Les trois numéros de la revue consacrée à Sombre, sont disponibles. 72 pages au format A5 et à pas cher (prix libre, minimum 7 euros par numéro + port).

Pour commander, c'est par ici (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589).
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 11 décembre 2014 à 13:44
Sombre 4 sur les (bons) rails !



Il y a deux mois (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=12552#p12552), lors de mon précédent point sur l'avancement du zine, j'avais présenté un présommaire qui avait cette gueule-là :

+ Un article sur la création collective des PJ.
+ Un article sur l'écriture de scénarios.
+ Un (petit) scénario. Du Classic de préférence.

Première nouvelle, il est toujours à l'ordre du jour. Bon, il va peut-être falloir que je pousse un peu les murs, entendez par là que je rajoute une (4 pages) ou deux (8 pages) feuilles à la revue, mais je n'ai pas changé de cap.


Allez, comme c'est bientôt Noël, quelques news un peu plus fraîches sur le contenu de l'intérieur du dedans de Sombre 4 et de là où que j'en suis de sa rédaction :

+ Les deux articles sont bouclés. Le deuxième, celui sur l'écriture de scénarios, est encore en attente de relecture écran + papier, mais je le laisse reposer un petit peu. Présentement, j'ai trop la tête dans le guidon et je ne vois plus rien de chez rien.

+ Le premier article (sur la créa collective) tape dans la trentaine de pages, le second dans la grosse vingtaine. Pour ce dernier, j'ai cherché une manière d'éviter le pur texte théorique. Je ne le sentais pas trop d'écrire vingt pages de conseils généraux sur la façon de monter un scénar pour Sombre. Je suis un garçon pratico-pratique, il me faut du concret. Du coup, j'ai fait un making-of. Dans cet article, je raconte comment j'ai écrit et playtesté (treize fois) ce que je considère comme le scénario-type de Sombre : House of the rising dead, mon scénar zomblards paru dans Sombre 1.

+ En ce moment même, je suis en train de mettre au propre le scénario Classic qui doit compléter mon sommaire. Il s'agit de White trash (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5229#p5229), un survival forestier brutal, gore et fun inspiré de Massacre à la tronçonneuse, Deliverance et Détour mortel. Quelques tonnes de brutes dans un monde de finesse et d'élégante subtilité. Tout moi, ça. Je l'ai mené près de 70 fois en démo et c'est, je l'avoue, hyper plaisant de revenir dessus. Déjà, c'est vachement plus fun à écrire qu'un article. Ensuite, j'ai gratté un peu de pEx depuis l'époque où je le menais en conv (2011-2012), ce qui me permet d'améliorer quelques petits trucs ici et là, les aides de jeu notamment. Ça fait bien plaize.



*



Promo

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre123_promo_zps1f67abe2.jpg) (http://terresetranges.net/sombre)

Les trois numéros de la revue Sombre sont disponibles.
Pour les commander, c'est par ICI (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589).
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 20 janvier 2015 à 17:31
3 démos au Championnat européen de Call of Cthulhu The Card Game – janvier 2015 – Issy-les-Moulineaux



(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/CoC_2015_forums_zps81ef7207.jpg)
photo Blacksun pour Le Cénacle Chthonien



Je vous vois venir avec vos gros sabots. Vous vous dites que, quand même, j'abuse. Y'a pas si longtemps (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=12118#p12118), je racontais mes déboires en marge d'un tournoi de figurines organisé au Musée frââânçais de la carte à jouer, et v'là-t'y pas que je retente le drop au même endroit pour à peu près la même chose. Serait-ce que, oh-oui-vas-y-plus-fort-c'est-bon, j'aime quand ça fait mal ?

Oui mais en fait non.

Bon j'avoue, animer du Sombre en side d'un tournoi de figouzes, j'ai laissé tomber l'idée. Tout naïvement, je pensais qu'il y avait des passerelles certaines entre figurines et JdR. Les univers déjà. Dans les faits, c'est carrément pas trop ça et je ne tiens pas particulièrement à rééditer l'expérience. Mais et les carteux, alors ? Réussirais-je à intéresser ces gens à de courtes démos de Sombre ? Y aurait-il plus de points communs entre cartistes et rôlistes qu'entre figurinistes et rôlistes ? Oui je sais, je me pose les vraies véritables questions cruciales de la vie et de la mort. Mon petit côté intello rôliste, on va dire. Vu qu'Issy-les-Moules n'est pas trop loin de chez moi, je me suis dit comme ça que ça ne me coûterait qu'une après-midi pour avoir la réponse. Au pire du pire, je pourrais profiter du spectacle.

Oui parce que si je n'ai jamais sérieusement tâté de la figurine (une ou deux parties, juste pour voir), j'ai pas mal joué à certains jeux de cartes à collectionner. Jamais de Magic cela dit car l'univers et la politique commerciale ne me branchaient pas des masses. Je suis venu au hobby par Kult, ce JdR dont je suis überfan ayant été décliné en JCC. Tout buggué de partout, avec d'énôôôrmes failles de game design, mais fun quand même. Par la suite, j'ai enchaîné sur Call of Cthulhu CCG, nettement meilleur.

Je me souviens avoir fait mes premières parties dans ma cuisine, avec les decks de démo que Léo (Vesperini) avait ramené de la GenCon. J'ai tout de suite accroché, au point que j'ai ensuite couvert l'actu du jeu pour Lotus Noir et Mana Rouge. Tout me plaisait, l'univers (celui de L'Appel), les visuels (zolies illus, bon sang) et la mécanique, vraiment excellente (je n'en attendais pas moins d'Eric Lang, auteur du déjà très bon Mystick).

J'ai commencé à décrocher au moment du reboot, lorsque le jeu est devenu non collectionnable. Le format de distribution me convenait bien mieux, mais la complexité des règles avait crû dans des proportions assez significatives (capas toujours plus nombreuses et compliquées, FAQ longue comme un jour sans pain). Et aussi, j'avoue qu'avec l'âge, l'arithmétique inhérente au jeu (calculer les skills, calculer les icônes, over and over again) m'apparaissait de plus en plus comme une contrainte. Bref, je prenais moins mon pied. Et puis, il y avait Sombre, tellement chronophage que j'ai fini par lui consacrer l'intégralité de mon temps de jeu.

N'empêche que, même si je n'ai plus de cartes à la maison, je garde une vraie tendresse pour Call of Cthulhu CCG/LCG. Je ne vais plus guère sur le forum officiel américain, mais traîne toujours du côté du français, Le Cénacle Chtnonien (http://cenacle-hd.bb-fr.com/forum), pour mater les previews des nouvelles extensions (auxquelles je ne comprends pas grand-chose, il va de soi).

Ce sont ces deux jeux de cartes, Kult et CoC, qui m'ont donné certaines de mes meilleures leçons de game design. Mon « System matters » n'est pas le moins du monde forgien (moi la Forge, j'y entrave que dalle), il est pur cartiste. Sans les CCG auxquels j'ai joué, Sombre ne serait pas ce qu'il est aujourd'hui. Je ne veux pas dire par là qu'il serait différent. Je pense très sincèrement qu'il serait beaucoup moins abouti.

Donc oualà, de mon point de vue d'auteur et de joueur, des démos de Sombre en side au Championnat d'Europe de Call of Cthulhu faisaient complètement sens. Restait à voir si j'arriverais à intéresser des gens sur place. Parce que c'est carrément pas fastoche de gratter du joueur durant un tournoi. Les rondes s'enchaînent bite à cul et pendant les temps de pause, on préfère relâcher un peu la pression (les jeux de cartes, ça demande pas mal de concentration) plutôt que de se rasseoir à la table d'un gars qui propose une démo d'un truc qu'on ne connaît ni d'Ève ni d'Adam.

J'arrive tranquille en début d'après-midi. Je n'ai pas fait le forcing sur les horaires car je savais pertinemment qu'il n'y aurait, en dehors des carteux, aucun public. Avec les attentats et l'hiver qui caille, c'est pas trop la période où les gens décident inopinément comme ça que, youpla boum, ce serait trop cool d'aller visiter le Musée de la carte à jouer ce week-end. De fait, y'a juste un pelé et deux tondus, venus pour la plupart récupérer des indices pour une sorte de jeu de piste. Évidemment, impossible de les décider à s'asseoir quinze minutes. Pour le reste, un troupeau de carteux (tournois de CoC donc, mais aussi de Netrunner) et une poignée de figurinistes (tournoi de X-Wing), mais eux je n'ai même pas essayé de les débaucher. J'ai retenu ma leçon, hein.

Les gens de Call of Cthulhu sont dans une petite pièce à part. Je déboule en plein ruling. Jef, l'orga en chef, doit trancher une question de règles soulevée par un joueur espagnol dans le cadre d'une partie contre un Français, sur la base d'un mail envoyé par un designer américain en réponse à une question posée par un Hollandais. Tout ça dans un anglais de cuisine, que Shakespeare s'en retournerait dans sa tombe. Sachant que ce genre de discussion est déjà un pur casse-tête quand tous les interlocuteurs causent dans leur langue maternelle, la version tour de Babel est assez épique. Je dis rien, mais je me marre bien. ^^ Comme tous les joueurs présents ont globalement très bon esprit, ça se règle dans le calme et en moins de vingt minutes. Cool.

Ensuite, Jef me pose à une table, dans la salle principale, à côté du tournoi de Netrunner. Ouais, cette fois-ci, j'ai demandé à être au sous-sol, là où tout se passe. Pas question de retenter un plan mezzanine. Donc je kidnappe des chaises, m'installe et commence à recruter. J'y vais tranquille (je prends le temps de causer entre les parties, ce que je n'ai pas toujours l'occasion de faire) et ça ne fonctionne pas trop mal.

Trois démos, tout en Zéro : un Overlord, un Camlann et même un Toy Scary à six joueurs, après le tournoi Netrunner. Le luxe. Honnêtement, je n'en attendais pas tant. Niveau body count, je poutre sévère : trois TPK. Net et sans bavures. Le Toy Scary en particulier est un pur massacre. Les joueurs sont désorganisés au possible et je tire trois ou quatre 3. Ça plie le truc vite fait bien fait.

Je termine en spectateur de la finale européenne de Call of Cthulhu, qui voit la victoire de Sectario, un joueur espagnol (à gauche sur la photo). Bilan, une journée très sympa. Merci à Jef et Moussine, pour l'orga cool et l'accueil chaleureux.



Mon body count

3 parties, 14 joueurs, 14 morts.



*



Promo

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre123_promo_zps1f67abe2.jpg) (http://terresetranges.net/sombre)

Les trois numéros de la revue Sombre sont disponibles.

Pour les commander, c'est par ICI (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589).
Titre: Re : Sombre
Posté par: Stéphane/Ex-Bartab le 31 janvier 2015 à 23:17
cela va être long d'attendre avril pour te croiser mon cher!

Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 01 février 2015 à 03:36
T'inquiète, ça va arriver vite. Imagine-toi qu'on est déjà en février !  :shock:
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 09 février 2015 à 17:52
Rhâââââ mais OUI !


(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre1234_promo_1_zps4427f77b.jpg)


Un cri de libération pour fêter la fin de l'écriture de White trash, le scénario de Sombre 4. Parce que oui, j'en ai bien bien chié. La section Feedback en particulier fut un pur casse-tête à rédiger.

Ce scénar, assez technique, demande au meneur d'ajuster l'adversité en temps réel. Les variables sont nombreuses et imbriquées, y'en a dans tous les sens. À mener, aucun souci. À expliquer de façon linéaire par contre, c'est à se taper la tête contre des murs en crépi (ça fait plus mal). Un peu comme de dessiner en 2D un truc en 3D sans perte d'information graphique. Pas fastoche. Mais ça y est, c'est fait.



Et du coup, je peux annoncer le sommaire définitif de Sombre 4 :

+ White trash, un survival forestier pour Sombre classic, inspiré de Deliverance et Massacre à la tronçonneuse.

+ Casting, un article pour tout savoir sur la création collective des personnages.

+ Making-of House, un autre article pour apprendre par l'exemple à écrire des scénarios pour Sombre.

+ 8 pages d'aides de jeu.


Là présentement, Casting est bouclé, le Making-of House est en attente de relecture et je dois refaire deux passages un peu serrés sur Whitre trash. Pas encore le bout du tunnel, mais je commence à entrapercevoir la lumière.

Oui parce que comme rien n'est simple, j'avais trois pages de trop ce matin. J'ai taillé dans le gras de Casting et me voici rendu à 73 pages. Encore quelques efforts et je vais réussir à me glisser dans mon 72 fillette. Faut juste que je rentre un peu le ventre et que j'arrête de respirer. Ça va le faire, j'en suis sûr. Par contre, pour fermer le bouton du haut, ça s'annonce bien chaud. L'édito risque d'être rikiki cette fois-ci.

Et à part ça, demandez-vous ? Ben, Greg a commencé à bosser sur la couv et ce qu'il m'a envoyé dépote sévère. Pour changer un peu des précédentes c'est – comment dire ? – touffu ! Plus d'infos dans tout bientôt.

Stay tuned.
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 16 février 2015 à 18:23
Sombre light 9 est dispo.


(http://terresetranges.net/images/Sombre_logo_TE.jpg)


La neuvième édition de Sombre light, le kit de démo gratuit de Sombre est téléchargeable depuis la page officielle (http://terresetranges.net/sombre.html).


Il s'agit d'un aggiornamento, une petite mise à jour qui lisse et améliore quelques points de détail. Pas de gros changements, juste du fignolâââge.

+ Le mot « gore » a disparu du chapeau de la section Combat car il me semblait inapproprié. Dans Sombre, le gore n'est pas une mécanique, juste une inclinaison du meneur, qui en met ou pas (ou peu) dans ses parties. Je ne voulais donc plus que le mot apparaisse dans le chapitre de règles.

+ Dans cette même section, ajout de « dégainer » dans la liste des exemples d'actions de combat. Je l'utilise très souvent dans mes parties, son absence dans mon texte était un vrai manque.

+ Réécriture de la section Antagonistes pour nommer formellement les cercles qui se trouvent sur les cartes de PNJ. Sachez donc qu'il s'agit de cercles de Corps. L'objectif de ce petit ajustement est une meilleure convergence sémantique entre Sombre classic et Sombre max, sa seconde variante. Pour les mêmes concepts techniques, les mêmes mots, ou au moins des mots pas trop différents.

+ Dans la section Santé, la règle de récupération évolue. L'unité de mesure n'est plus le scénario mais la partie. Par ailleurs, Corps et adrénaline peuvent désormais (à la discrétion du meneur) n'être que partiellement récupérés en début de partie suivante.

+ La partie plutôt que le scénario devient également l'unité de mesure des Traits à usage unique. Plus de souplesse pour le meneur (« partie » est plus vague que « scénario ») et là aussi, souci de convergence avec Sombre max. Cette modification est invisible dans Sombre light, qui ne présente que la liste des Traits, sans leurs descriptions. Elle est cependant déjà effective dans les dernières éditons de Sombre 1 et 3, actuellement disponibles à la vente.

+ Un mot justement sur la cinquième édition de Sombre 1, qui bénéficie de plusieurs améliorations substantielles de ses aides de jeu. Nouveau design des cartes de PNJ (convergence avec Max toujours) ainsi que des plans, et surtout cinq nouvelles cartes pour gérer plus efficacement la première scène de House of the rising dead (dont un nouveau plan).

+ Enfin, j'ai amélioré l'ergonomie de la feuille de personnage de Sombre classic en remplaçant certains cercles par, je vous le donne Émile, des carrés. Quatre en tout, deux par jauge, qui correspondent aux deux basculements de phase (1 à 2 et 2 à 3). Il y a donc désormais sur la feuille de perso une indication graphique qui rappelle au joueur quand changer de carte de Personnalité ou quand il vient de débloquer un cercle d'adrénaline. Tellement pratique que je n'arrive pas à comprendre pourquoi je ne l'ai pas fait plus tôt.

+ La nouvelle feuille de personnage est disponible en version papier dans Sombre 1 et .pdf à la fin de Sombre light. Ce même .pdf est aussi téléchargeable séparément en version éditable sur la page officielle. Champs pour renseigner du texte et cercles/carrés cochables par simple clic, voilà qui est idéal pour imprimer de zolis prétirés. J'en profite pour remercier chaleureusement Julien De Monte de sa précieuse aide technique.



*



Last but not least, une nouvelle qu'elle me fait bien plaisir : les textes de Sombre 4 sont en dernière phase de relecture et l'illustration de couverture finalisée. Ça arrive, ça arrive, ça arriiiiive ! :-D

Hop, teasing :

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/S4_couv_teaser_zpsea92a558.jpg)



*



Promo

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre1234_promo_1_zps4427f77b.jpg)

Les trois numéros de la revue Sombre sont disponibles.

Pour les commander, c'est par ICI (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589).
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 23 février 2015 à 19:51
La couverture de Sombre 4 !



(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/S4_Greg_Guilhaumond_forums_zpsc4d5a14b.jpg)

illustration de Greg Guilhaumond
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 02 mars 2015 à 13:59
Sombre 4 est paru !



(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/S4_Greg_Guilhaumond_forums_zpsc4d5a14b.jpg)
illustration Greg Guilhaumond


Sombre est un jeu de rôle pour se faire peur comme au cinéma. Chaque partie est un film d'horreur dans lequel les joueurs incarnent les victimes.

La revue Sombre est entièrement dédiée à Sombre (logique ^^). Chaque numéro se présente sous la forme d'un fascicule de 72 pages au format A5.



SOMMAIRE DÉTAILLÉ DE SOMBRE 4 :


+ Scénario >  White trash
Un survival forestier pour Sombre classic, inspiré de Deliverance et Massacre à la tronçonneuse.

+ Article >  Casting
Tout sur la création collective des personnages.

+ Article >  Making-of House
Comment écrire un scénario pour Sombre ?

+ 8 pages d'aides de jeu



Pour commander par la Poste : toutes les infos qui vont bien sont ICI (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589).

Pour acheter en direct : je participe mercredi (4 mars) à la prochaine IRL Opale (http://forum.opale-roliste.com/index.php?topic=14077.msg684705#msg684705) aux Caves Alliées (un bar près d'Odéon, à Paris) et ce week-end (7 et 8 mars) aux RRX (http://www.faerix.net/news), sur le campus de Polytechnique (Palaiseau). Je serai bien sûr présent sur d'autres conventions en 2015, mon programme est consultable ici (http://terresetranges.net/forums/viewforum.php?id=30).
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 10 mars 2015 à 11:00
14 démos aux RRX – mars 2015 – Palaiseau



(http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/6/68/Polytechnique_1er_carre_Bastille_Day_2008.jpg/800px-Polytechnique_1er_carre_Bastille_Day_2008.jpg)
Ho les gââârs, c'est quoi ce bordel ?!? On avait dit cosplay Pikachu cette année !



Il doit y avoir une malédiction RRX, je ne vois pas d'autre explication. L'année dernière, crevard (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=11818#p11818). Cette année, la même. Explication simple : bouclage de Sombre 4 + animation longue chez Léo + promo du zine + IRL Opale épuisante trois jours avant = grôôôsse fatigue = gros rhume. Imparable. Je sentais la crève qui montait vendredi, ça n'a pas loupé. Mais du coup, j'étais venu équipé. Doliprane, sirop, spray, blindé du slip le Johan. Et ça m'a bien dépanné samedi soir, quand j'avais l'impression que chaque mot m'arrachait la gorge. Le Doliprane, c'est rien que du bonheur en comprimés.

Et la conv, me dites-vous ? Et bin très sympa. Les orgas sont vraiment super cool, tout un tas de jeunes gens en sweater rouge, réactifs, efficaces et arrangeants. Spéciale dédicace à Maxence (pour l'orga générale) et Antoine (pour le couchage). Cette année en plus, il a fait moins froid dans le grand hall de l'X. Un peu de soleil était le bienvenu, mais c'est sans doute ce qui a planté la convention : les gens ont profité du beau temps pour sortir. Du coup, désistements en pagaille et pas grand monde dans le hall. Nettement moins que l'année dernière, en tout cas.

Malgré la crève, je me démène pour enchaîner les parties. Mais c'est rude, le dimanche surtout. Calme, très calme, très très trèèèès calme. Or moi, je préfère quand c'est un peu moins trop calme. Ce sont les orgas qui me sauvent : comme eux aussi s'emmerdent, ils se pointent à ma table pour se faire étriper. Ça occupe mon après-midi dominicale et c'est très sympa.



En vrac

+ Comment que je me les suis mangés les escaliers de Lozére ! Et avec mon gros sac de zines encore, bien plus lourd que la dernière fois puisque j'avais un numéro de plus. Mais cette année, j'étais prévenu et j'avais l'œil du tigre. Johan en mode vénère, Antisocial à donf dans les écouteurs.

+ Bon sang, ça faisait looongtemps que je n'avais pas viré un joueur de ma table ! À la base, l'histoire est plutôt sympa. Samedi tard dans la soirée, débarque un groupe de jeunes gens plus ou moins avinés, le même qui s'était pointé à ma table l'année dernière à la même heure.

Doit y'avoir une sorte de contre soirée RRX où que les gens se murgent la gueule et que passé minuit, ils se font grave chier. Je ne vois que ça. Pas rôlistes, ni même gamers pour un sou, mais ils veulent refaire un Sombre, dont ils gardent un bon souvenir. Y'en a même un qui a encore une photo de la partie de l'année dernière sur son portable. Sympa tout plein, je vous dis.

Sauf que cette année, ils sont une tétrachiée. Mais ça tombe bien, maintenant j'ai le matos pour gérer : mon scénar Dracula, que je peux mener jusqu'à onze joueurs. En l'occurrence, y'en a dix, dont un fin bourré. Le jeune con dans toute sa splendeur. Sans doute pas méchant à jeun, mais juste insupportable avec trois bières dans le pif. Je vais l'appeler Kevin (pardon aux familles, tout ça).

Kevin, je le sens grave pas et le lui dit direct. Mais sa voisine me répond que, pas de problème, ils vont jouer un perso à deux. Mouais. J'attaque mon briefing. Kevin est à l'ouest mais ne se tient pas trop mal, si on considère que poser le front sur la table pendant de le meneur cause, c'est pas trop mal. Mais bon, il ne braille pas trop. Deux ou trois éructations à contretemps, j'ai connu pire.

Sauf qu'à un moment, Kevin se penche pour attraper le gobelet de bière de son voisin et en renverse tout plein sur la table. Par miracle, mes aides de jeu, que j'avais déjà distribuées, échappent à l'inondation. Okay c'est bon, j'ai atteint ma limite. J'arrête tout et lui demande de quitter la table sur le champ. Ouais, là maintenant tout de suite, et pronto. Pas content, Kevin.

Dans l'état où moi je suis – fatigué, malade, avec déjà huit parties dans les pattes et une dizaine de joueurs à ma table (on ne s'en rend pas bien compte, mais animer pour un cast de cette ampleur, c'est du gros taf, surtout quand ils sont tous en mode festif) –, je crois bien que s'il avait insisté, je lui aurais retourné une mandale. Il était assis juste en face de moi, je n'avais qu'à tendre la main pour le gifler. Je veux dire, à un moment faut arrêter les conneries : y'a des limites à l'irrespect. Un peu fait, je veux encore bien. Tous les quinze jours aux Caves, j'ai l'habitude. Totalement torché, c'est juste pas possible.

À travers les brumes de l'alcool, Kevin a dû sentir que j'étais assez remonté. L'instinct de conservation, hein. Il se laisse bon gré mal gré évacuer par sa voisine, qui annonce qu'elle va le coucher, mais se repointe en fait deux minutes plus tard, Kevin dans son sillage. Et Kevin, il braille et il danse (mais assez loin de moi, quand même). On le jette de nouveau, il revient. Puis il re-revient. Et en bouquet final, Kevin il fait des glissades sur le ventre à même le carrelage du hall, genre je surfe sur la boue. Kevin, quel est le mot que tu ne comprends pas dans « Arrête » ?

+ À part ça, la partie fut plutôt très sympa. J'ai assuré en fait deux gros Dracula dans le week-end, celui-ci à neuf joueurs et un autre à huit le lendemain. Supercool à chaque fois, je commence à prendre le pli. Et je progresse sur l'équilibrage technique, ce qui est bien. C'est assez ardu, justement parce qu'il y a plein de PJ, mais ça avance. D'ailleurs, ces RRX furent assez enrichissantes niveau playtest, sans doute parce que les parties ne se sont pas enchaînées bite à cul. J'avais le temps de les débriefer tranquillement. Du coup, j'ai aussi repéré quelques petits trucs à micro-fignoler sur Camlann et Toy Scary. Toujours bon à prendre, moi je dis.



Mon body count

14 parties, 73 joueurs, 63 morts.



*



Promo

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre1234_promo_final_zps2944c168.jpg) (http://terresetranges.net/sombre)

Les quatre numéros de la revue Sombre sont disponibles.

Pour commander, c'est par ICI (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589).
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 20 mars 2015 à 14:28
Les Chroniques d'Atlaride parlent de Sombre.


(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Altaride_34_zpsk43n0gue.jpg)

Dans le dernier numéro des Chroniques d'Altaride, une interview de moi-même à l'occasion de la sortie de Sombre 4.

Elle est accompagnée de L'île aux chimpanzés, un scénario (non officiel mais néanmoins supercool) de Gabzéta, adapté d'une nouvelle de Marija Nielsen.

Merci à Benoît Chérel et à toute l'équipe des Chroniques pour leur soutien.


On consulte et télécharge gratuitement ce numéo ici : http://www.altaride.com/spip/spip.php?article1388 (http://www.altaride.com/spip/spip.php?article1388)



*



(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre1234_promo_final_zps2944c168.jpg) (http://terresetranges.net/sombre)

Les quatre numéros de la revue Sombre sont disponibles.

Pour commander, c'est par ICI (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589).
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 23 mars 2015 à 14:13
Une partie de Sombre sur YouTube.



(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/chair_de_poule_zps84jffo3a.jpg)


Fin janvier, un gars s'est inscrit sur le forum de Terres Etranges :

Citation de: Tentacle
Moi c'est Axel, 24 ans. J'ai découvert Sombre sur internet, étant fan de système light et d'horreur en jdr.
J'ai terminé de faire jouer tous les scénarios des volumes 1-2-3 et mes joueurs/joueuses en redemandent ! Du coup j'ai créé mes propres scénarios, je vais tenter de mettre tout ça en page et de les poster au bon endroit sur ce forum.
Encore merci pour ce jeu !

Puis avant-hier, sur Google+, je tombe sur un lien vers une vidéo, posté par un certain Axel Tentacle. Je clique et tombe sur un blog rôliste, Le jeudi c'est JdR. Et quoi que je découvre ? L'enregistrement audio d'une partie très courte, limite flash (trente minutes) de Sombre zéro.

Citation de: Axel
Petite partie de Sombre Zéro, intitulée "Chair de Poule". Nathan joue Eddy, Rudy joue Hubert, Cédric joue Natalie, Alice joue Mathieu, Rémy joue Sarah et Hugo joue Vanessa.


Le scénario est une création originale d'Axel, sur laquelle il a donné quelques infos tout à l'heure sur Terres Etranges : « Le cadre était juste sous forme de notes, après j'aime me laisser une part d'impro en fonction des décisions des joueurs. »

Et le résultat est excellent : rythmé, gore, fun. Rhâââ bon sang, le pied que j'ai pris à écouter cette partie. Indescriptible ! Merci les gens, vous avez fait battre fort mon petit cœur de game designer.



+ La vidéo sur le blog : http://jeudijdr.blogspot.fr/2015/03/sombre-zero-chair-de-poule.html (http://jeudijdr.blogspot.fr/2015/03/sombre-zero-chair-de-poule.html)

+ La vidéo sur YouTube : https://www.youtube.com/watch?v=5YKYifQ_91E (https://www.youtube.com/watch?v=5YKYifQ_91E)



*



Promo

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre1234_promo_final_zps2944c168.jpg) (http://terresetranges.net/sombre)

Les quatre numéros de la revue Sombre sont disponibles.

Pour commander, c'est par ICI (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589).
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 13 avril 2015 à 19:09
10 démos à Eclipse – avril 2015 – Rennes



(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Eclipse_2015_photo_Antoine_Berlon_zpssmd1lya2.jpg)
Photo Antoine Berlon pour Eclipse

(De gauche à droite, Bouclier, Étienne, Cédric et Charlène. Contre le mur, notre pin-up de charme à nous qu'on aime : Bartab.)



Comme à mon habitude, j'arrive en mode mulet en début d'après-midi du samedi, mon gros carton de zines sous le bras. Heureusement, Manue est venu nous chercher à la gare, Globo et moi. J'installe la table Terres Etranges à côté de celle de Thomas Munier, et comme on en a une troisième à dispo sur notre stand commun, on invite Julien Pouard à y improviser un stand Chroniques d'Altaride. Plus on est de fous, plus on rit, pas vrai ?

J'aurais pu utiliser cette troisième table pour mener, mais je préfère migrer vers la zone des jeux de plateau, qui se trouve juste à côté de notre stand (pas un hasard, je l'ai demandé aux orgas). Les démos de Sombre zéro peuvent être très animées, surtout quand j'ai pas mal de joueurs à table (une partie à huit le dimanche, quand même). Je ne voudrais pas déranger Thomas, qui déploie sa promo dans un registre nettement plus feutré.

Donc j'enchaîne les parties flash, cinq le samedi, quatre le dimanche. Du Grimmies, du Toy Scary, de l'Overlord, du Dracula, et même un Camlann spécial blonde (une mère de famille, grande débutante rôliste). Rien que de bonnes parties, et certaines purement excellentes. Mon deuxième Dracula, dernière démo de la conv, est, en dépit de mon état de fatigue avancée, énorme, avec un final dantesque. Supercool de terminer Eclipse XIII là-dessus.

Mais mon véritable morceau de bravoure fut la démo nocturne. En 2014 (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=11778#p11778), une méchante crève m'avait contraint à annuler ma participation à la bourse aux scénars du samedi soir, ce que j'avais amèrement regretté. Cette année, je veux ma revanche. Bonne nouvelle, je suis bien en jambes (pas malade, pas encore trop crevé) et ultra préparé. J'arrive avec un scénario, un vrai, mon fameux scénar-qui-ne-doit-pas-être-nommé (les années précédentes, j'ai improvisé des quickshots). Et je me suis grave entraîné, ambiance Rocky : des pompes dans la neige, des bûches fendues à la hache et de la course à pied à flanc de montagne. J'ai une demi-douzaine de playtests derrière moi, dont un dernier (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=13125#p13125) il y a deux semaines, juste pour être bien certain d'assurer le jour J.

La bourse aux scénarios augure déjà du meilleur. Sur la trentaine de parties proposées, pas moins de quatre Sombre. Ouais, quatre. Voilà qui fait bien chaud à mon petit cœur de game designer. À côté de la mienne, il y a celles de Globo (un hack Malef), Krom (au choix parmi sa multitude de scénars) et Zev, un garçon super sympa que je ne connaissais ni d'Ève ni d'Adam, mais que j'ai été très content de rencontrer. Il a écrit un scénario d'horreur gothique et psychologique pour Sombre, l'a présenté au concours de scénarios d'Eclipse et a reçu le deuxième prix. Congrats !

Hop, c'est moi qui ouvre la bourse. Comme tous les ans, la concurrence est rude. Des tonnes de bons jeux, dans tous les genres possibles et imaginables, du post-apo japonisant à la vie des écureuils (oui, parfaitement), pour une large majorité proposés par leurs auteurs. Et puis bon, comment voulez-vous lutter contre une présentation avec trois danseuses orientales à demi nues ? Y'a des Olaf qui mettent la barre vachement haut, moi je dis. OK mais moi, en pin-up, j'ai un Bartab et c'est pas rien. Du coup, même pas peur, même pas mal, je vends mon scénar, un métaslasher inspiré de Vendredi 13 et Scream, puis récupère quatre joueurs.

La bourse est une loterie, au sens premier du terme : les tables sont constituées par tirage au sort parmi les volontaires. Bon, la notoriété de Sombre à Eclipse et le fait que j'assure pas mal de petites démos en aprème du samedi a tendance à diminuer le risques, les gens qui postulent à ma table le faisant souvent en toute connaissance de cause. Mais quand même, c'est la pochette surprise. Et ça fait partie du fun bien sûr. En soi, c'est un challenge de produire une bonne partie avec une table de gens qui ne se connaissent pas bien, voire pas du tout, et qui ont des profils rôlistes parfois très divers. En 2012 (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=6875#p6875) notamment, j'avais hérité d'une table très hétérogène, dont je n'avais pas su tirer le meilleur.

Cette année aussi, y'a de tout. Bouclier tout d'abord. Oui, le Bouclier, célèbre orga de la CJDRA, que j'ai un immense plaisir à accueillir à ma table. Rôliste expérimenté, auteur d'un jeu humoristique et très porté sur la déconne. Cédric, vieux routard également, qui n'aime pas particulièrement l'horreur ludique, mais est disposé à sortir un peu de sa zone de confort rôliste. Charlène, qui a joué cet après-midi à ma table et a bien accroché à Sombre. Étienne enfin, jeune rôliste. Putain, plus hétéroclite, y'a juste pas moyen. C'est pas dur, on dirait presque l'un de mes casts tokénistes. ^^

De mon côté, j'ai retenu les leçons de 2012. De cette hétérogénéité, je veux faire une force. Mon avantage cette année est que je dispose d'un scénar solide et que je connais bien, ce qui me rend plus disponible pour les joueurs. Je le suis un poil moins en quickshot car l'impro me focalise pas mal sur la fiction. Alors que là, tout est déjà prêt. Cela faisait longtemps que je n'avais pas mené un scénar long en conv et j'ai eu une vraie sensation de facilité, genre comme quand tu joues du piano avec des gants de boxe qu'à un moment, tu les retires. Tout de suite, ça va mieux. Et bin ça, je l'ai grave ressenti et ça m'a porté durant toute la séance.

Je ne la raconterai pas en détail parce que je veux laisser le plaisir de la découverte aux joueurs qui, à l'avenir, s'assiéront à ma table pour jouer mon scénar-qui-ne-doit-pas-être-nommé. Je dirais juste que oui, on peut mener des parties longues avec Sombre zéro (la nôtre à duré trois heures). Que oui, un pur slasher avec Sombre, c'est possible. Et même un métaslaher tant qu'on y est. Que oui, le mélo potentialise grave l'horreur. Et que oui, on peut se taper des mégas barres de rire (putain, ce qu'on s'est marré) et flipper grave dans la même partie (rhâââ, c'te climax de fôôôlie !). Tout ça sous la lumière crue des néons d'une salle de cours (plus la place de prendre mes bougies désormais, mon gros tas de zine m'encombre trop).

Pour en revenir à la question de l'hétérogénéité de la table, elle a en fait servi le jeu. Cette année, la bourse aux scénars m'a livré une table idéale. Bouclier, Cédric et Charlène sont trois joueurs solides sur lesquels j'ai pu m'appuyer durant toute la séance. La présence de Charlène était particulièrement bienvenue. Je l'ai constaté à de nombreuses reprises, c'est souvent mieux d'avoir au moins une femme à table lorsqu'on joue mélo dark. Et quand en plus, elle assure niveau roleplay, c'est idéal.

Quant à Etienne, sa jeunesse et sa relative inexpérience ont produit un arc psychologique absolument brillant. La manière dont il est entré en conflit avec Bouclier et Cédric, plus âgés et plus expérimentés, et la façon qu'il a eu, sur la fin, de se rebeller contre eux, a produit un crescendo dramatique sur lequel je n'ai eu aucun mal à accorder mon crescendo horrifique. Le climax de taré qu'on a eu, c'est en grande partie à Étienne qu'on le doit. Il est prévu par le scénario, hein, mais le parcours d'Étienne l'a transcendé.

Du coup, la fin fut trèèès puissante. La mayonnaise rôliste a pris et a monté super haut. Après le générique, les joueurs ont applaudi et ça m'a fait grave plaisir. J'étais tout fier, j'avoue. Je suis sorti de la salle le sourire au lèvres et avec la satisfaction du travail bien fait. Ce fut une putain d'excellente partie ! L'une des meilleures que j'aie menée en conv. Content de chez content, Johan.



*



Les mercis

Merci aux orgas et aux bénévoles pour la chaleur de leur accueil et leur orga carrée. Une pensée particulière pour les gardiens de porte. J'ai souffert pour vous, les gens. Vigipirate, c'est bien la galère tout de même. Heureusement que les jeux sur téléphone existent...

Un merci particulier à Antoine (photos), Manue (véhiculage), Bartab (véhiculage, hébergement) et Kévin (véhiculage encore). Oui parce qu'avec mon grôôôs sac de zines, je commence à être moyen autonome, voyez-vous.

Spéciale dédicace aux meneurs de Sombre, Krom, Globo et Zev. Vous avez porté haut les couleurs de mon jeu et je vous en remercie tout plein.

Enfin, une bise à mes collègues de stand : Thomas, vieux compagnon de route que j'ai toujours autant plaisir à revoir lorsque je m'aventure sur ses terres bretonnes. Globo, qui a vaillamment tenu le fort tandis que j'évangélisais le bon peuple rôliste à grands coups de parties flash. Et Julien, un garçon décidément fort sympathique. Ce fut bien cool de bosser deux jours avec vous, les gars.



*



Mon body count

11 parties, 56 joueurs, 59 morts.

Non, y'a pas d'erreur. Cette année, j'ai tué plus de personnages que je n'ai eu de joueurs à ma table. How weird.



*



Promo

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre1234_promo_final_zps2944c168.jpg) (http://terresetranges.net/sombre)

Les quatre numéros de la revue Sombre sont disponibles.

Pour commander, c'est par ICI (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589).
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 21 avril 2015 à 10:43
11 démos à Orc'idée – avril 2015 – Lausanne



(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Orcidee_2015_photo_Stephane_Gallay_zpsocwkhzqh.jpg)
photo Stéphane Gallay

(Pour l'initiation, moi je dis que le plus tôt est le mieux. Dès le berceau, ça me paraît pile poil bien.)



Je m'étais pourtant juré de ne plus le faire.

Deux conventions lointaines deux week-ends de suite, c'est vraiment éreintant. La semaine dernière, j'étais en Bretagne pour une excellente édition d'Eclipse (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=13185#p13185). Il n'était vraiment pas raisonnable d'enchaîner sur une autre conv, surtout si elle se déroulait en Suisse. Parce que la Suisse, c'est biiien et c'est loiiin.

Mais.

Mais ça faisait hyper longtemps que je voulais faire Orc'idée, l'un des plus gros événements rôlistes de la Confédration. J'en avais lu et entendu beaucoup de bien. Et puis, j'aime la Suisse. Plus spécifiquement, j'aime l'orga suisse. Leur combo amabilité + efficacité + carré de chez carré me convient pile poil. En 2013, j'avais été épaté par Ludesco (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=9977#p9977).

En fait, toute cette histoire remonte à au moins sept ou huit ans. Avant le fanzine, avant même la première édition de Sombre light, je crois bien. C'était au détour d'une petite conv parisienne. J'y avais croisé Vincent Mottier, l'un des orgas historiques d'Orc'idée, et il m'avait invité à venir y mener du Sombre. J'avais failli honorer l'invitation à plusieurs reprises, mais cela ne s'était jamais concrétisé. Sauf que Vincent est du genre tenace. Très tenace. Très très tenace. Très très *très* tenace.

Et mirâââcle, cette année, les astres furent (enfin) propices. Y'avait juste un micro problème : au moment où Vincent m'a relancé, je m'étais engagé il y a plusieurs mois pour Eclipse et n'envisageais pas une seconde de me décommander. Eclipse, c'est sacré. Mais comme je suis un gros taré qui fait semblant de ne pas connaître ses limites, je me suis dit que j'arriverais à enchaîner les deux. Même pas peur, même pas mal. Donc hop, à peine rentré de Bretagne, j'expédie les affaires courantes puis refais mes gros sacs, direction la Suisse. Et putain, je l'ai grave pas regretté.

Ah bon sang, ce fut juste É.N.O.R.M.E !

Donc ça se passe à l'École Polytechnique Fédérale de Lausanne, une sorte de grand complexe plein de bâtiments ultra modernes que tu dirais qu'ils ont été fabriqués chez Lego. Le lieu a changé par rapport aux précédentes éditions (pas le même étage), mais comme je n'ai pas de point de comparaison, je ne saurais dire si c'était mieux ou pas. Moi en tout cas, j'ai trouvé ça très bien. Un long et large couloir, avec tout plein de stands contre les murs, des deux côtés. Et dans le tas, pas mal de kopaings : Tonton Alias et ses comparses de 2DSF, Eric Nieudan, que bientôt on le verra plus sous sa barbe, Sylvie et Christoph, qui font des jeux sur des cartes postales (sans les timbres), une grappe entière de Grogistes (JeF, Jérôme, Patrice), Les Écuries d'Augias en force (Yann, Daniel, Jérémie), Loris en podcasteur fou, Lionel et Laurent avec leurs jeux du terroir, certifiés made in Switzerland, Florent cosplayé en cafard géant, etc.

Pour les parties longues, des salles de classe, dans lesquelles je n'ai pas mis les pieds car j'ai passé tout le week-end dans le couloir. Terres Etranges avait à sa disposition une table de stand, tenue par Gap, un gars qu'il est bien (fan et meneur de Sombre, un homme de goût), et une table de démos, où j'ai enchaîné les parties de Sombre zéro. Onze, quand même, dont un Dracula à huit joueurs dès mon arrivée. Ça commençait fort ! Pas de préinscriptions bien sûr, recrutement à l'arrache directement devant le stand et un peu partout dans le couloir. Bizness as usual.

Les conditions de jeu étaient trèèès correctes, surtout le samedi car notre table de démo était dans un petit renfoncement, ce qui était idéal. Le dimanche, on a, sous la pression de nos voisins figurinistes qui s'étaient multipliés durant la nuit (parthénogenèse, je vois que ça), migré dans le couloir lui-même, un poil plus bruyant. En arrivant le matin du deuxième jour, j'ai envisagé de faire mon chieur pour récupérer ma table de la veille, mais y ai renoncé. Je savais que la journée serait beaucoup plus calme, la plupart des gens ayant joué toute la nuit.

De fait, trois démos seulement (contre huit le samedi), dont un Darkly Dozen pour montrer Sombre max à Gap. La partie fut carrément excellente, tendue jusqu'au dernier Tour, et les Orcs de Staline sont entrés au Hall of Fame (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=9913#p9913). Un peu plus tôt dans la journée, Gap avait déroulé un Deep space gore sur le stand. Et la nuit, il avait mené un House of the rising dead, qui s'est terminé en TPK.

Niveau orga, un véritable plaisir. Vincent d'abord, super sympa et arrangeant au possible. Et tous les autres, aimables, efficaces et disponibles. Un exemple tout con : à deux reprises durant le week-end, j'ai eu des petits soucis logistiques. Rien de bien méchant, hein. Besoin d'un panneau d'affichage pour y scotcher mes visuels et de chaises en plus. J'interpelle un orga totalement au pif, le premier que je croise en remontant le couloir, et en trois minutes, il règle mon problème. Rhâââ bon sang, j'overkiffe ! Ça paraît rien dit comme ça, mais je vous assure que quand vous enchaînez les convs comme je le fais, cette réactivité est hyper confortable.

À part ça, Sombre a fait un carton absolument inattendu. Ça m'a total pris de court, j'avoue. J'étais venu chargé comme une mule avec un gros sac plein à craquer de zines et j'ai quasi tout vendu. On est tombés en rupture de Sombre 1 samedi soir, et des numéros 2 et 3 le lendemain. À la fin, il ne nous restait que du 4, dont j'avais pris plus d'exemplaires parce que c'est le dernier numéro. Ça ne m'était jamais arrivé. Dans aucune conv avant celle-ci, je ne suis tombé en rade de fanzines. Truc. De. Ouf.

À cela deux raisons. D'abord la cherté de la vie suisse, qui fait de mes petites revues des produits très bon marché. Ça aide pas mal dès lors qu'il s'agit de les vendre. Mais à mon sens, la vraie explication tient en trois lettres : Gap. Cela fait plusieurs années qu'il assure de bonnes démos de Sombre à Orc'idée et ça a produit une demande : pas mal de ses joueurs sont passés sur le stand pour acheter le jeu auquel ils avaient apprécié de jouer à sa table. Ajoutez à cela son professionnalisme (bibliothécaire dans la vraie vie, ça aide bien pour accueillir et renseigner des gens sur un stand) et vous saurez pourquoi et comment on a cassé la baraque. Putain, ce fut juste grandiose.

Orc'idée c'est bon, mangez-en !



Les mercis

+ Merci aux orgas. J'ai pris énormément de plaisir à participer à votre événement et la qualité de votre travail y est pour beaucoup.

+ Un grand merci à Magali et Vincent pour l'accueil chaleureux, l'hébergement et les nombreux véhiculages.

+ Un énôôôrme merci à Gap. Bosser avec toi durant ces deux jours fut de la grôôôsse baballe. Du professionnalisme, de l'enthousiasme (ta passion manifeste pour Sombre m'a fait chaud au cœur) et de la bonne humeur, ce fut juste royal. Quand tu veux, on remet ça.



Mon body count

11 parties, 50 joueurs, 44 morts.



*



Promo

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre1234_promo_final_zps2944c168.jpg) (http://terresetranges.net/sombre)

Les quatre numéros de la revue Sombre sont disponibles.

Pour commander, c'est par ICI (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589).
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 18 mai 2015 à 20:36
16 démos aux ELFIC – mai 2015 – Châtenay-Malabry



(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/ELFIC_2015_zps8cimn69n.jpg)
photo Mathilde Chevallier pour Les Jeux Sont Faits



Les ELFIC et moi, ça commence à faire un bail. Et ce n'est pas un hasard car c'est vraiment une conv que j'aime beaucoup. Tellement que cette année, j'ai maintenu ma participation alors même que c'était une petite (grosse) folie. Parce que le week-end prochain, y'a Geekopolis, un grôôôs salon parfaitement éreintant. Vu que je ne suis pas encore tout à fait remis de mes aventures bretonnes et suisses d'il y a à peine quelques semaines, la chose intelligente à faire aurait été de décommander les ELFIC pour me concentrer sur Geeko.

Oui mais voilà, j'aime *vraiment* les ELFIC. Y'a un côté jeune et bigarré assez kiffant dans cette conv, façon mini festoche des cultures de l'imaginaire. De la littérature de genre, des illustrateurs qui aiment les mangas, des goodies geek improbables, des conteurs cosplayés, de la zique celtique, des gars en armure qui se bourrent la tronche et aussi, oui oui, du jeu, dont de rôle. Extrêmement sympathique.

À côté de ça, c'est un événement étudiant, organisé par de gens de passage dans leur école (Centrale, pour ne pas la nommer), ce qui n'est pas sans me poser certains soucis. Les orgas se repassant la patate chaude ELFIC d'une année sur l'autre, c'est hyper dur d'établir des relations de travail un tant soit peu solides. À peine tu commences à connaître les gens que déjà ils ne sont plus là. De ce point de vue, Eclipse est nettement plus confortable. C'est aussi une conv étudiante à la base (ou du moins, organisée dans des locaux universitaires), mais elle est adossée à un club de jeu de rôle, ce qui change un peu tout. Les orgas passent, mais les anciens ne sont jamais très loin, ce qui facilite vachement le taf.

Pour les RRX et les ELFIC, où la rotation des orgas est ultra rapide et les anciens quasi inexistants (plein de têtes nouvelles tous les ans, ça donne le tournis), c'est moins évident, surtout quand les transmissions ne sont pas tip top d'une édition sur l'autre. Résultat, cette année avant les ELFIC, petite mise au point sur les conditions d'accueil de Terres Etranges. Johan en mode chieur, ce que j'aime moyen. Monter sur mes grands chevaux d'auteur, c'pas trop mon style à la base. Heureusement, tout se finit bien dans le monde merveilleux des Bisounours qui éjaculent des arcs-en-ciel par leur bidon. Du coup, Terres Etranges se radine en force pour la conv, comme il était prévu.

Samedi, Julien tient le stand tandis que j'enchaîne les démos. On arrive en début d'aprème (le matin, y'a jamais personne), on s'installe en trois minutes montre en main et on passe direct au recrutement. Je mène, Julien renseigne les gens, fait de la retape pour le zine et gère les inscriptions pour les démos. Hyper efficace, le gars Julien. Du coup, cinq parties dans l'après-midi : du Dracula, de l'Overlord et même un Camlann, plus deux Deep space gore par Julien parce que bon, des fois faut quand même que je me pose un minimum. Mine de rien, manger un peu ça aide à tenir debout.

18h, remballage. Oui parce qu'aux ELFIC, la zone dévolue aux jeux sert aussi de cantine pour le repas du soir, toute une histoire à base de cochon grillé à la broche. Un truc sympa dans l'idée, mais qui en pratique confine à l'usine à gaz parce qu'il contraint orgas et exposants à une logistique d'enfer (heureusement, notre stand Terres Etranges se remballe en un tournemain). Surtout, le cochon interrompt l'activité de la conv durant trois bonnes heures. De 18h à 21h, bouffe. Et c'est, gnignigni, assez frustrant. Parce qu'à 18h, les tables tournent à plein régime et les joueurs n'ont pas encore faim. Dans une conv rôliste standard, la coupure aurait lieu vers 19h30/20h et le repas serait expédié en moins d'une heure à coup de sandwiches et de pizzas. Mais aux ELFIC non, on prend le temps de mangeailler tranquille.

Moi, je migre. Démonte le stand, récupère mes gros sacs et monte vers la salle du haut. Car il y a, deux étages au-dessus de la zone de jeu, une pièce dévolue aux parties longues et gérée par les kopaings d'Opale. Ils ont leur stand juste au pied des marches qui mènent à la dite salle. Elle a une belle surface, mais c'est un gros cube tout vide avec un plafond très haut, donc super sonore. Y'a un écho de folie, qui pousse les meneurs à se délocaliser sur la terrasse pour être plus au calme. Moi perso, je préfère me la jouer indoor. Après mon aprème de démos, je suis demi zombie. Bien qu'il fasse plutôt beau dehors, je me connais : si je joue dans le vent, même suréquipé en écharpe et bonnet, sûr et certain que je chope la crève. Et ça, je ne peux pas me le permettre. Le week-end prochain, c'est Geeko. Et Geeko malade, ce serait une torture.

Du coup, je récupère la petite table carrée que personne ne veut (les rôlistes préfèrent les grandes rondes ^^), me pose dessus, kidnappe des chaises et continue à recruter. Ça marche plutôt bien : un Dracula à onze joueurs (ouais, onze !), un Toy Scary à six et, après une petite pause repas en compagnie de Julien et Polo (qui nous à rejoint après son taf), un Grimmies et un autre Toy Scary. Enfin, pour finir la soirée, un dernier Overlord. Julien qui se tâtait pour une partie longue en nuit, y renonce finalement et rentre chez lui. Polo, quant à lui, déroule une trilogie Cthulhu DDR en nocturne, avec huit puis neuf joueurs. Moi qui suis rincé de chez lessivé, je vais me pieuter. Dix parties dans la journée, ça crève.

Le lendemain, rebelote. Remontage de stand et démos à gogo. Comme d'hab', pas grand monde en matinée, puis ça se monte tranquille en aprème. Les conditions ne sont pas optimales, mais c'est le lot du jeu dans les événements qui ne sont pas pur rôlistes. Dans une conv JdR, tu n'aurais pas toutes les heures des gars qui viennent brailler de toute la force de leurs poumons pour attirer le chaland vers leurs animations, contes et autres tournois médiévaux. Tu n'aurais pas non plus, et ça quand même ce fut bien hardcore, de groupe de musique celtique en concert à huit mètres des tables de démo. J'ai rien contre le violon, le tambourin ou la harpe. Ça fait glong glong et c'est joli. Mais à donf les ballons pendant que je mène, j'avoue que c'est hyper rude. M'a rappelé les pires moments du Monde du Jeu, tiens. Rhâââ Dance Dance Revolution, cette pure engeance ! ^^

Du coup, je re-migre. J'abandonne lâchement Polo sur le stand et remonte vers la salle de l'étage, où je me remets à enchaîner les démos sur ma petite table carrée à moi que je l'aime. Au total, six dans la journée. Pas mâââl. Et quand je redescends, je trouve Polo en train de mener un Overlord directement sur le stand. Cet homme est un warrior. Total respect.

Au final, une excellente édition des ELFIC. Plein de démos, de joueurs top sympas (une centaine à ma table quand même), plein de kopaings, de têtes connues, de fatigue aussi. Bon sang, dans le RER du retour, j'étais au radar. Et bien sûr, j'allais les oublier, les fameux Vécés of the dead, un film d'horreur que quand t'es aux chiottes, ça ferme pas et que quand tu te torches, c'est avec des serviettes en papier. Le jeu de rôle est une épreuve de survie qu'on vous dit.



Les mercis

Merci aux orgas, tous ces jeunes gens habillés en vert, aimables, réactifs et fort serviables.

Merci à Opale pour l'aide au recrutement et la mise à dispo d'une table de repli lorsque sévissaient le cochon et les ziquos celtiques.

Et bien sûr, un super merci à Julien et Polo. Ce fut vraiment supra cool de bosser avec vous durant ce week-end, les gars.



Mon body count

16 parties, 99 joueurs, 74 morts.



*



Promo

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre1234_promo_final_zps2944c168.jpg) (http://terresetranges.net/sombre)

Les quatre numéros de la revue Sombre sont disponibles.

Pour commander, c'est par ICI (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589).
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 26 mai 2015 à 14:07
12 démos à Geekopolis – mai 2015 – Paris



(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Geekopolis_2015_Chirstophe_Delsart_zps8ktbgvme.jpg)
photo Christophe Delsart pour Opale



Il ne fait pas encore jour à Philadelphie quand Johan se lève, enfile sont survêt' gris et son 'tit bonnet, gobe deux œufs crus, s'étire puis sort dans la nuit pour son footing matinal. Il court après un train dans le soleil levant, choppe des poulets avec les mains, tape dans des quartiers de bœuf et fait des pompes sur une main. Johan, il a l'œil du tigre.

Et heureusement d'ailleurs, parce que c'est un petit poil rude. Le week-end dernier, pas moins de seize démos aux ELFIC (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=13303#p13303), et le mois d'avant, Eclipse (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=13185#p13185) et Orc'idée (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=13207#p13207) enchaînées. Le premier qui me dit que le JdR c'est pas du sport, je lui balance mon carton de zines à la tronche.

Or donc, Geekopolis troisième du nom, deuxième édition à Porte de Versailles. Toujours aussi fun, toujours aussi jeune, toujours aussi bordélique. Ah non, je mens : les plans sont mieux et y'avait même quelqu'un qui, en dernière minute, y avait collé des pastilles « Vous êtes ici ». Bon, ça ne m'a pas empêché de me perdre deux fois le samedi en revenant des chiottes. Oui parce que les toilettes, y'en avait que deux, et super loin de la Zone de jeux, là où que j'étais en train d'enchaîner les parties comme un gros taré.

La deuxième fois que je me puis paumé, ce fut juste épique. Je raconte. Donc je suis sur le Laboratoire du jeu de rôle, parmi tout un tas d'autres meneurs drivés par Opale, et je bois beaucoup. De l'eau, hein. Parce que sinon, je me tue la gorge. Car Geeko est un gros salon bien bruyant, avec une scène et des animations musicales. Par là-dessus, la surface du stand JdR n'est pas énorme eu égard au nombre de tables qu'il abrite (elles n'ont bien sûr pas désempli du week-end, énorme succès comme à l'habitude). En clair, y'a grave du brouhaha. Donc je picole pour garder un peu de voix et tenir les deux jours. Mais forcément, quand je picole, je pisse.

Et là, c'est le drame.

Expédition jusqu'aux toilettes. On est samedi, je n'ai pas eu le temps de visiter le salon avant de me mettre à bosser, je découvre. À l'aller, ça va. Je trouve les chiottes sans trop de souci. Au retour par contre, je me perds dans le dédale des allées. Oui parce que dédale, c'est bien le mot. Ça poppe de tous côtés, ça fait des méandres, des tours et des détours. J'ai le tournis. Enfin, je rejoins le Lab.

Un peu plus tard dans l'après-midi, nouvelle expédition pipi. Mais là, j'ai pris des points de repère : le stand mangas Machin, l'expo murale bidule, tout ça. Rien n'y fait. Johan perdu de chez perdu en plein milieu du salon. Co-mi-que. Je croise une petite troupe d'Opaliens en goguette, qui me donne des indications. Ça marche pas. Toujours pedu. Enfin, je tombe Julien des Chroniques d'Altaride, qui lui sait où il va. Rhâââ trop bien ! Donc je le suis. Vingt secondes plus tard, on est perdus à deux. É.N.O.R.M.E !

Le dimanche, quand même, ça va mieux. D'une, j'ai compris que l'enseigne Zone de jeux est un piège : positionnée à l'angle de deux allées, elle est parfaitement invisible quand on arrive de côté. Ensuite, j'ai mis au point un système de guidage à l'odorat : le stand Haribo et ses millions de bonbecs, puis le traiteur asiate. Et au retour, l'inverse. Pas forcément le chemin le plus court, mais au moins j'arrive à bon port. Bon sang, ces aventures qu'on a dans les salons, quand même...

Côté taf, super cool. Je bosse avec les gens d'Opale et ils assurent grave. Déguisés en laborantins fous, ils me recrutent des joueurs et me les amènent directement à ma table. Royal. De mon côté, j'enchaîne les parties à raison de six par jour du début de l'après-midi à la fermeture. C'est sportif. Le dimanche surtout car je fais autant de parties que la veille avec une heure de moins (le salon ferme plus tôt pour le démontage).

Durant ces deux jours, je n'ai mené que de l'Overlord et du Dracula, mes deux scénars les mieux adaptés aux public de Geeko, qui est hyper mélangé (plein de débutants et de noobs complets, dont pas mal d'ados) et, gros salon oblige, plutôt nombreux : des parties à six, sept, huit et même neuf joueurs (dont un gars debout, y'avait pas assez de chaises !). Absolument éreintant, mais trèèès fun.

Geekopolis c'est bon, mangez-en.



Les mercis

Super merci à Opale pour l'invitation, l'orga et le recrutement. Ce fut excellent de bout en bout. Vous roxxxez du poney moldave, les gens.

Spéciale dédicace à Raph et Pacco, qui ont mené mon jeu à leur table. Car oui, je n'étais pas le seul à dérouler du Sombre sur Geekopolis cette année et ça a fait bien chaud à mon petit cœur d'auteur.



Mon body count

12 parties, 77 joueurs, 62 morts.



*



Promo

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre1234_promo_final_zps2944c168.jpg) (http://terresetranges.net/sombre)

Les quatre numéros de la revue Sombre sont disponibles.

Pour commander, c'est par ICI (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589).
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 15 juin 2015 à 17:02
5 démos au colloque Les 40 ans du JdR – juin 2015 – Paris



(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/40ansjdr_eric_dubourg_zpsi9kgv0qb.jpg)
photo Eric Dubourg



Me revoilà parti pour une après-midi de démos au Dernier Bar avant la Fin du Monde. Si vous suivez un peu les comptes rendus de mes sombres aventures, vous savez que la dernière fois (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=12857#p12857), j'en étais revenu avec une impression mitigée. Du fun et du moins fun, comme souvent au Dernier Bar.

Sauf que là, c'est différent : il ne s'agit pas d'une animation dominicale standard, comme j'en ai assuré un bon paquet l'année dernière, mais de démos dans le cadre d'un colloque universitaire. Oui parce que quand on sort de la fac, c'est bien connu qu'on va se bourrer la gueule dans le premier bar branché qu'on croise. Une tradition pluriséculaire, nom de Dieu.

Et moi, ça m'intéresse. Pas trop le colloque en lui-même, parce que 1/ la jeuderologie n'est pas tout à fait ma tasse de thé (je préfère quand ce sont des gars comme Brand qui le font, ils sont vachement plus compétents que je ne le serai jamais) et que 2/ dès lors qu'il s'agit de vider le trop plein d'idées de mon gros cerveau, j'ai ma propre tribune, qui me va pile poil bien : le fanzine Sombre, dans lequel je publie (aussi) des articles. Donc le colloque, j'ai esquivé. La journée de démos à suivre me convenait par contre carrément bien. Là, je me sentais dans mon élément.

Donc je me pointe tranquillou au Dernier Bar, où que y'a déjà tout un nid de rôlistes qui bourdonnent. Plein de têtes connues et de kopaings, dont pas mal d'Opaliens. Je pose mes affaires, serre des louches, claque des bises. Pour ce qui est des auteurs/meneurs, y'a carrément du beau monde. Putain, j'ai même pu croiser Thomas Munier (qui a mené du Millevaux motorisé par Sombre) durant exactement quatre secondes, avant que nos obligations ne nous rappellent à nos tables respectives. Ouais, on est les speedsters du JdR ! :-D

Comme les parties tournent depuis la fin de matinée et que je me pointe en début d'aprème (les démos matinales, c'est moyen mon truc en général), y'a déjà pas mal de gens qui jouent au premier sous-sol. Hyper bruyant. Je pousse mon exploration jusqu'au deuxième sous-sol. Le bar du bas n'est pas ouvert, mais les salles oui car il s'y déroule un tournoi Pokémon. Je cause avec les orgas, qui m'apprennent qu'ils n'utilisent en fait que la salle médiévale, celle du fond. Je demande la permission de squatter la petite salle SF et on me répond que y'a pas de souci. Kewl.

Une partie plus tard, tandis que les orgas Pokémon on remballé leur stand d'accueil, je migre à ma place habituelle, devant le bar du bas. Pure question de logistique : dans la salle SF, les tables sont fixes, ce qui pose problème pour accueillir beaucoup de gens autour. Or je vais assurer deux parties à sept joueurs durant cette aprème. Parce que l'effet colloque est bien cool : je recrute fastoche du rôliste en stand-by, des gens qui attendent entre deux parties longues, et complète avec des clients lambda. Carrément royal.

Les parties sont trèèès sympa, de l'Overlord, du Dracula avec plein de monde et même un Grimmies pour une table de vieux routards (spéciale dédicace à Fred, venu avec son édition princeps de Sombre 1. Un early bird, un vrai !). On s'en doute, le volet promo fut nettement plus satisfaisant que lors de mes précédentes incursions au Dernier Bar. Cette fois-ci, je n'ai pas eu l'impression de pisser dans mon violon rôliste et ça m'a mis la banane. En sortant, j'étais lessivé mais très content. Les colloques JdR dans des bars c'est bon, mangez-en.



Mon body count

5 parties, 28 joueurs, 26 morts.



*



Promo

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre1234_promo_final_zps2944c168.jpg) (http://terresetranges.net/sombre)

Les quatre numéros de la revue Sombre sont disponibles.

Pour commander, c'est par ICI (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589).
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 22 juin 2015 à 12:05
4 démos au club Arcane – juin 2015 – Champigny-sur-Marne



(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Club_Arcane_2015_Daniel_Eymard_zpskb4vo4lv.jpg)
photo Daniel Eymard pour le club Arcane



Ce fut une longue, très longue, très très longue semaine. Dimanche dernier, Colloque des 40 ans du JdR au Dernier Bar (5 démos (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=13345#p13345)). Mardi, IRL Opale (2 démos + 1 playtest plutôt cool. Hé, mon nouveau scénar Zéro, celui où qu'on joue des chats, commence à prendre tournure). Hier, Le labyrinthe de la mort (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=13368#p13368), quickshot solo avec une petiote de six ans (du Zéro premium qui dépote). Entre tout ça, pas mal d'obligations de la vraie vie, de l'administratif en veux-tu, je t'en donne, de la relecture, des allers retours chez l'imprimeur et, oui oui c'est possible, un peu d'écriture. « Le sommeil, c'est pour les faibles. Moins tu dors, plus t'es fort », me dit Benjamin Frébourg. J'opine à mort.

Pour finir cette semaine de fôôôlie, une après-midi de démos en club, ce qui ne m'arrive pas souvent. La dernière fois, c'était il y a six mois, au Cercle des Investigateurs (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=12757#p12757) de Saint-Michel-sur-Orge. Une fois par semestre, c'pas les cadences infernales, hein ? Le fait est que je ne vais pas au devant de ce genre d'événements. En fait si, j'ai tenté une année de faire le tour des forums des clubs de ma région pour proposer des séances de démos. Échec sur toute la ligne, façon « J'aime l'odeur du napalm au petit matin ». Ça m'a bien calmé.

Je schématise (et mon expérience au Cercle fut un bon contre exemple) mais mon sentiment général est que les gens ne viennent pas en club pour découvrir de nouveaux jeux. Ils y viennent pour jouer sur un rythme hebdomadaire une ou plusieurs campagnes à des jeux qu'ils connaissent et apprécient déjà, ou que d'autres ont découvert pour eux (mais ailleurs, sur le Net, en conv, en boutique). Donc forcément, quand un auteur se pointe pour faire connaître sa prod, ça dérange plus qu'autre chose. Quand je l'ai eu compris, je me suis mis en stand-by : je ne propose rien, j'attends qu'on vienne me chercher. Ce fut le cas de Laurie et Alexis du Cercle des Investigateurs. On s'était croisés à Geekopolis, ils avaient accroché à mes démos et m'avaient ensuite mailé.

Je ne me rappelle plus exactement comment j'ai noué le contact avec le club Arcane. Ça remonte à un bail, du temps de leur ancien prez, et ça avait lamentablement capoté à l'époque, le gars qui devait me véhiculer s'étant désisté en dernière minute. Découvrant l'anecdote au détour d'un post sur le forum d'Opale, Daniel, le nouveau secrétaire, m'avait joint pour me proposer de remettre ça dans de meilleures conditions. Démarche pure sympa et très pro, je trouve.

Bon, j'avoue que j'étais quand même moyen emballé parce que la première fois, les réactions à l'annonce de ma séance de démos n'avaient pas été d'un fol enthousiasme. Mais faut savoir sortir de sa petite zone de confort. Et puis, Daniel me semblait un gars sérieux, et moi j'aime bosser avec des gens sérieux. Donc hop, je dis oui. On cale ça pour fin juin, on (re)fait un peu de retape sur le forum du club et comme attendu, ça ne déplace pas les foules. En intégrant le facteur « Super désolé, désistement de dernière minute parce que poney », ça sent le plan à trois ou quatre présents. En fait, ils sont huit, Daniel compris. Bonne surprise.

Sur le tas, deux habitués de la table de DeathAmbre, qui donc connaissent bien Sombre, Didier, un gars que j'ai déjà eu plusieurs fois à ma table en conv, au Grand Nain Porte Quoi (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=8842#p8842) notamment, et un dernier joueur qui a fait un Toy scary dans une autre conv. Plus Daniel bien sûr, déjà aware du jeu. Restent trois joueurs qui vont vraiment le découvrir, ce qui ne fait pas lourd pour une aprème entière de boulot. Du coup, je saute sur un ado et sa mère, venus au club pour une inscription. De l'ado, hein, pas de la mère, plutôt ludo-réticente. Mais hé, ce n'est pas comme si je n'avais pas l'habitude d'asseoir des noobs à ma table. Hop, un petit Overlord très sympa (la photo qui ouvre ce post).

Après leur départ, j'enchaîne. Un Grimmies d'abord, puis un Dracula et un Darkly Dozen (aaah, y'avait longtemps) avec tout le monde. 8 joueurs donc. En tout, quatre parties, entrecoupées de discussions sur Sombre. Les joueurs sont cool, les parties fun, les causeries détendues. J'argumente pied à pied sur les fondamentaux de Sombre, défends mon jeu, ma démarche, jusqu'au ciné d'horreur (ouais, je pars de loin). Et ne convaincs strictement personne. Les gens sont polis, leurs critiques à la fois modérées, respectueuses et argumentées (ça fait plaisir), l'ambiance sympathique. Mais sur le fond, c'est un échec total. Can't win them all, hein.

Évidemment, ça me fait cogiter. Comme l'autre jour au Dernier Bar (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=12857#p12857), je me pose des questions métaphysiques sur le volet promo de mon boulot. Cette après-midi au club Arcane, j'avais à table des rôlistes a priori réfractaires. Pas qu'ils ne se soient pas pliés de bonne grâce à mes démos, mais c'était juste pas du tout leur tasse de thé. Ce sont des joueurs expérimentés, qui mènent et/ou jouent en campagne dans de gros univers persistants, apprécient les jeux d'aventures, les PJ (plus ou moins) héroïques et, je le subodore, les systèmes un peu denses. Moi, je propose de jouer de pures victimes dans des parties de 15 minutes avec des règles ultra légères. On n'est pas sur la même planète rôliste.

Ce n'était pas une surprise. Je savais dès le départ que ça allait être l'Everest en tongs, et je n'ai pas été déçu. Mais j'ai beau me creuser la tête, je ne vois pas trop comment résoudre le problème. Je pourrais mener du Classic en long, du House par exemple ou un quickshot. C'est le système et le format qui conviendraient le mieux à leurs profils rôlistes. Bon, il faudrait quand même que je leur fasse avaler la pilule du PJ-victime et du système en sept pages seulement, mais pour le reste, on s'approcherait du JdR dont ils ont l'habitude. Je l'ai fait autrefois dans certains clubs, au Cercle Fantastique et à Légendes d'Autres Mondes notamment, mais ne le veux plus parce que c'est épuisant. Quatre à six heures de gros gros taf pour, au final, toucher quatre ou cinq joueurs, c'est rude. Même si ça fait ensuite tache d'huile, un meneur motivé pouvant contaminer une bonne partie du club, ça reste hardcore.

Alors, y'a aussi le court. Pas aussi proche du JdR classique que le long, mais quand même moins radical que le flash. Niveau fatigue, les formats d'une heure sont plus gérables que les longs, y compris en quickshot. Là non plus, je ne me sens plus trop de faire du Classic. J'ai re-mené du White trash dernièrement, pour valider quelques petites innovations avant sa publication dans Sombre 4, mais je ne me vois pas en faire une habitude. Zéro est tellement mieux adapté au court, ne serait-ce que parce que l'explication des règles est beaucoup plus rapide.

Pour tout dire, j'avais NASM et du matos pour quickshoter en Zéro dans mon sac (20 minutes de brainstorming, 40 de jeu, comme je l'ai fait en playtest ces derniers temps), mais ne l'ai pas sorti. J'ai préféré m'en tenir à du flash car je n'étais pas en jambes pour du court. J'avais une trop grosse semaine dans les pattes. Par ailleurs, ça n'aurait pas réglé la question du cast pléthorique. Avec Dracula, je monte jusqu'à 11 joueurs. 12 avec Dozen. En quickshot format 1 heure ou avec NASM, je suis à 4 seulement, 5 si je pousse le truc dans ses derniers retranchements (mais ça devient inconfortable à mener). Or là, j'avais 8 joueurs.

Ct'un peu la quadrature du cercle et je ne suis pas certain de vouloir solutionner le problème. En général, quand j'en identifie un, je réagis en développant une variante, voire une variante de variante, et/ou un scénario spécifique. Mais pour un event tous les six mois, est-ce que ça en vaut vraiment la peine ? Je doute vachement.


Citation de: Sur le forum de Terres Etranges, Badury
La solution : Sombre Max ;-) !!! ???

Mais j'en ai fait !

The Dirty Dozen est un scénar Max. Sauf qu'il est overbourrin et super court. C'est du flash. J'ai hésité à venir avec L'appel du bayou, un autre scénar Max narrativement plus élaboré, et qui aurait sans doute mieux répondu aux attentes de mes joueurs, mais y ai renoncé. La faute à la fatigue, et à l'impréparation aussi un peu (je ne l'ai playtesté qu'une fois et ce n'est pas encore assez pour être en confiance).

Au delà du système, la question est celle du format. Quatre heures de démos, ça crève. Et même si certains scénars sont plus exigeants que d'autres (DSG est redoutable à ce niveau et c'est pour ça que je ne le mène plus), on peut dire grosso merdo que ça crève d'autant plus que les démos sont longues. Parce que plus tu mènes long, moins t'as de pauses. À conditions de jeu égales, quatre parties flash sont moins fatigantes que deux parties courtes, elles-mêmes moins fatigantes qu'une partie longue. Et bien sûr, l'impro est plus crevante que la maîtrise d'après scénar.

Or je cherche à me ménager parce que sinon, je ne tiens pas la distance. Là déjà, c'est super sportif. Je suis disposé à faire ponctuellement de gros efforts quand je pense que le buzz en vaut la chandelle. À Geekopolis par exemple, j'enchaîne le flash bite à cul pendant quatre ou cinq heures dans une ambiance super bruyante. Ça me met sur les rotules, mais plusieurs dizaines de personnes s'assoient à ma table en une aprème. Niveau promo, ça dépote.

Hier, j'ai eu huit joueurs, dont seulement trois ne connaissaient pas le jeu. C'est pas le même braquet, donc forcément j'y vais un poil plus à l'économie. Toutes proportions gardées, hein, j'ai quand même déroulé quatre démos en quatre heures. Ça reste du gros taf. J'étais crevé en sortant et n'ai pas fait grand-chose de très productif en soirée, juste écrit le CR. Mais aujourd'hui, je suis opérationnel. Si j'avais mené un quickshot long, ou deux ou trois courts, je serais encore en train de récupérer. Ce n'est pas du tout gérable vu la masse de taf en retard que j'ai accumulé ces dernières semaines.

Clairement, je ne peux pas me permettre de rentrer chez moi le soir totalement défoncé par des démos pour trois joueurs seulement. En fait, je ne le peux plus. Il y a quelques années, ça le faisait encore, mais mon rythme était moins trépidant. Je faisais moins de convs et ne publiais pas le fanzine. Depuis, je n'ai pas rajeuni et ma charge de travail s'est considérablement alourdie (ce qui est übercool bien sûr, je kiffe d'être invité à droite à gauche et d'éditer la revue). Mais le résultat est que si j'essaie de gérer mon bizness comme il y a encore cinq ou six ans, j'y laisse ma santé.

Au final, la question de fond est : est-ce que les démos en club valent encore le coup ? Si c'est comme au Cercle en décembre, clairement oui. C'était de la grosse balle. Mais si c'est comme samedi, est-ce que je n'accumule pas la fatigue pour pas grand chose ? N'aurait-il pas été plus raisonnable et utile de consacrer cette journée à l'écriture de Sombre 5 ? Je suis dans une période où je commence à devoir prioriser. C'est ça ou le surmenage.

Je l'écrivais déjà dans les premiers temps de ce forum et c'est plus que jamais vrai : Sombre n'est pas un sprint, mais une course de fond. Et je dois tenir la distance.



Mon body count

4 parties, 25 joueurs, 18 morts.



*



Promo

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre1234_promo_final_zps2944c168.jpg) (http://terresetranges.net/sombre)

Les quatre numéros de la revue Sombre sont disponibles.

Pour commander, c'est par ICI (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589).
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 01 juillet 2015 à 17:15
Sombre jeu du mois sur le Grog !


Citation de: Dans son édito, le Grog
Sombre : Fuyez tant que vous pourrez, vous ne passerez pas Juillet

Une partie de jeu de rôle de 30 minutes, où tous les personnages trépassent un à un. Pour bien des jeux ce serait une anomalie entraînant l'incrédulité et la révolte des joueurs ! Pas pour Sombre. D’honnêtes individus de tous âges, de l’enfant pré-pubère au rôliste blanchi sous le harnais en passant par le figuriniste voire l’élève de Polytechnique, tous se mettent à vouloir être des victimes dans un film d’horreur et ressentir la peur, comme au cinéma. Sombre c'est le total-player-kill érigé comme un art de vivre, de vivre une intense expérience de jeu de rôle !

Les raisons de cette réussite se trouvent à la fois dans l’originalité du propos (jouer des victimes de films d’horreur est une expérience relativement peu proposée en jdr), la fiabilité d’un système qui est l’un des plus playtestés au monde et dans la modularité du jeu. En effet, en plus des scénarios et de nombreux conseils, les trois premiers opus de Sombre déclinaient chacun des styles de jeu différents, aux arômes de cola. Jouer sur un coin de table, des one shot courts et endiablés, c’est possible avec Sombre Zéro. Incarner de gros durs confrontés à encore plus dur qu’eux c’est possible avec Sombre Max. Sans oublier la variante classique, Sombre, qui permet de jouer les traditionnelles victimes des films d’horreurs : une bande d’étudiants-campeurs-survivants de l'apocalypse (rayer la mention inutile ou mélanger le tout) confrontés à des hors de zombies-fermiers dégénérés-loup-garous (idem). On aurait pu donc croire qu’avec ces trois propositions, différentes mais toutes réussies, l'auteur de Sombre, Johan Scipion, avait dit son dernier mot.

Mais, tel Michael Myers, l’homme au bandana est increvable et, alors que son bodycount atteint des sommets statistiques au fil des conventions qu'il hante en toute impunité, l’auteur de Sombre est de retour ! Sombre 4 contient d’abord White Trash, vingt pages de péquenauderie appalachienne, flingueuse, tranchante et psychopathe. Johan Scipion rappelle ainsi qu’il est un excellent auteur de scénario. Mais la suite prend le risque de sortir des sentiers battus, fussent-ceux qui explorent le thème de la consanguinité en contexte post-industriel de moyenne-montagne. En effet, les deux articles qui suivent donnent de nombreux conseils pour mettre en scène Sombre. Le premier propose une réflexion sur la création collaborative, le second dissèque House of the Rising Dead, scénario paru dans Sombre 1. Distribuant des conseils clairs, pédagogiques et appuyés sur son incroyable expérience, Johan Scipion donne ici un vrai cours d’écriture scénaristique. A l’heure où le sandbox est à la mode mais ne se résume souvent qu’à des tables et des listes aléatoires et que la réflexion sur la création rôlistique se perd parfois dans des méandres théoriques verbeux, Sombre 4 propose des conseils utiles et une réflexion pertinente sur ce qu'est un scénario pour un jeu d'horreur. C’est cet effort pédagogique et la qualité du contenu, ainsi que la démarche toujours obstinée de l’auteur pour populariser le JdR, que les matelots du grog ont voulu récompenser par ce titre de jeu du mois.


Je m'enduis d'autosatisfaction et me roule dedans comme un gros cochon. Merci tout plein aux matelots du Grog.

Les gars, votre timing est juste parfait. C'est le genre de petite douceur qui me met du cœur à l'ouvrage au moment où j'attaque le gros morceau de l'écriture de Sombre 5.



*



Promo

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre1234_promo_final_zps2944c168.jpg) (http://terresetranges.net/sombre)

Les quatre numéros de la revue Sombre sont disponibles.

Pour commander, c'est par ICI (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589).
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 07 juillet 2015 à 15:00
5 démos à Senlud – juillet 2015 – Lieusaint



(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Senlud_2015_Julien_De_Monte_zpsp8txrzq2.jpg)
photo Julien De Monte pour Terres Etranges



Y'a dix jours, je reçois un mail de Julien qui me dit comme ça que y'a un festoche dans un coin de sa contrée lointaine (le sud 77, cette antichambre du Mordor). Senlud que ça s'appelle. Je réponds que ouais, pourquoi pas, faut essayer pour voir. Je contacte les orgas en dernière minute et bien entendu, y'a plus de stand dispo (normal, on est à une semaine de l'event). Par contre, je peux toujours venir poser du jeu à l'arrache sur une table libre.

Julien n'étant pas dispo le samedi (astreinte BBQ rôliste, un cas de force majeure), on convient d'y passer dimanche dans l'après-midi. Et heureusement d'ailleurs parce que samedi, il faisait encore 35 °C. On aurait littéralement cuit dans le gymnase de Lieusaint. Déjà qu'avec presque dix degrés de moins, c'était chaud patate. Alors la veille, j'ose pas imaginer le sauna...

Donc on se pointe en début d'aprème et c'est vachement sympa. Une grande salle avec plein de tables de jeu alignées au milieu et des stands sur les côtés. Classique et efficace. Y'a des familles, des gamins partout et une déco acidulée qu'elle flaire bon le platal. Parce qu'en vrai, c'est ça la conv : du jeu de plateau pour petits et grands. Y'a trois ou quatre rôlistes, je croise même deux Opaliens, mais c'est bien tout. Comme je m'y attendais, « La peur comme au cinéma » s'annonce ardue. Et de fait, elle l'est.

Le public est agréable, juste complètement pas du tout dans la cible de Sombre. Deux conséquences : 1/ le recrutement n'est pas super fastoche (il n'y a pas non plus des masses de monde, ça n'aide pas), et 2/ le public manque un poil de cette proactivité qui fait le fun des parties de Sombre. Résultat, je dois pas mal mouiller la chemise pour tirer le bousin vers le haut. Or je suis fatigué. Usé par la canicule et les démos de IRL Opale de mercredi, le petit père Johan.

Mais on lâche rien. On y croit, on se bat, on se démène. Julien et moi faisons ce qu'il faut pour que la table ne désemplisse pas : 5 démos dans la journée, dont un Dracula à huit joueurs. On va jusqu'à recruter un gamin de 6 ans (pour un Camlann assez fun) et une retraitée (un micro poil larguée la p'tite dame ^^). Tout ça est très laborieux. Un peu comme de courir un cent mètres au fond d'une piscine. T'avances, mais pas dans la facilité. On bosse, quoi.

Du coup, je décide que pour la dernière partie, on va se faire plaisir. Le travail est une chose, mais on a aussi droit à notre petite dose de fun. Je sors mon Chombre (scénar Zéro en cours de rodage, où qu'on joue des chats) et risque un playtest en conv, ce qui est rare. Bon, le risque n'est pas non plus démesuré car je l'ai déjà mené quatre fois aux Caves. C'était une première à cinq joueurs, cela dit. Car bien sûr, j'ai proposé un PJ à Julien pour lui montrer un peu la bêêête. Vu le gros coup de patte qu'il m'a donné durant toute l'aprème, il méritait bien cette petite exclu. La partie fut très plaisante. Ce n'est pas encore tout à fait ça (une grosse erreur de maîtrise, quelques détails techniques à affiner) mais ça commence à tenir debout. Cool !

À mesure que la culture ludique se démocratise en France (ce qui est excellent, j'applaudis des deux pognes), je vois de plus en plus d'events comme Senlud qui se montent : salle municipale, jeux pour petits et grands, ambiance famille et marmaille. Je kiffe. Le souci, c'est de faire tourner du Sombre dedans. Enfin, zéro souci en ce qui concerne le jeu. Il tourne bien. Les parties tiennent debout et, même quand je suis un peu crevé comme dimanche, je n'ai pas à en rougir. C'était très honnête.

Mais ça ne débouche sur rien. Pas tout à fait le même public (moins jeune adulte, plus famillial), mais exactement le même problème qu'au Dernier Bar (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=12857#p12857) en janvier dernier. Entendons-nous bien, je kiffe les casual gamers. Ils n'ont pas les réflexes rôlistes et si ça a ses inconvénients, ça a aussi pas mal d'avantages. La fraîcheur notamment. Le challenge aussi. Ça me sort de ma zone de confort et j'apprécie assez.

Le souci, c'est quand le public n'est que casual parce que là, c'est challenge sur challenge sur challenge. Et bon, cinq de suite, ça use un micropoil. Je préfère quand c'est un peu plus trop mieux mélangé, ce qui est le cas des events ludiques grand public un chouïa plus orientés culture geek. Niveau promo et buzz, je m'y retrouve plus. Là, je suis revenu avec une impression de journée à blanc. Cinq coups pour rien, on va dire. À (re)faire, mais pas trop souvent.



Les mercis

Merci aux orgas pour leur réactivité et leur accueil. Super merci à Julien pour la logistique et l'assistance sur place.



Mon body count

5 parties, 27 joueurs, 21 morts



*



Promo

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre1234_promo_final_zps2944c168.jpg) (http://terresetranges.net/sombre)

Les quatre numéros de la revue Sombre sont disponibles.

Pour commander, c'est par ICI (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589).
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 07 septembre 2015 à 14:53
Semaine Sombre : lundi – Back in bla-a-ack


(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Playtest_or_die_zps32e5ec9a.jpg)


Bonjour à tous.


C'est la rentrée. Tout beau, tout bronzé, vous reprenez le collier. Moi aussi, sauf qu'en fait, je ne l'ai jamais lâché. Plage, soleil, chips ? Que nenni ! Écriture (Sombre 5 est sur les bons rails) et playtest. Tout à vos vacances bien méritées, sans doute avez-vous raté mes comptes rendus estivaux. Hop, rattrapage express :

+ Fin juillet (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=13458#p13458), X-Corpse et L'exorciste du Soleil Levant. Du Max qui dépote (apocalypse zombie, story deck, soft reboot, que du bonheur) et de l'horreur japonisante en Zéro premium.

+ Mi-août (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=13489#p13489), Kill Karl et Patchwork, du Max bien fun (votre mission, si vous l'acceptez, buter Hitler trois fois de suite) et de l'horreur surréaliste en Zéro. Un week-end, deux séances, neuf parties. Pas mâââl.


Tout cela est bel et bon, mais ce n'est pas le seul objet de ce post. J'inaugure par le présent message la semaine Sombre, cinq jours durant lesquels je vais vous causer boutique.

Je le fais rarement, la dernière fois c'était en 2011, pour faire le bilan (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=6364#p6364) du premier numéro du fanzine. Je remets le couvert aujourd'hui parce que j'ai des bonnes (et des moins bonnes, mais heureusement surtout des bonnes) nouvelles à annoncer.


À demain !



*



Promo

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre1234_promo_final_zps2944c168.jpg) (http://terresetranges.net/sombre)

Les quatre numéros de la revue Sombre sont disponibles.

Pour commander, c'est par ICI (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589).
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 08 septembre 2015 à 15:37
Semaine Sombre : mardi – Pushing the limits ?


(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre_La_peur_comme_zps4gxlynwb.jpg)


Je fais entre douze et quinze events par an, plutôt quinze ces derniers temps : conventions, festivals, salons, animations en clubs ou ludothèques. Et deux fois par mois, j'assure des parties aux Caves Alliées, le bar parisien dans lequel l'association Opale organise ses IRL. Au total, environ 200 démos annuelles.

Je pourrais peut-être faire plus, mais ce serait au détriment de ma santé (tout ça crève bien) et de ma productivité. Sombre ne s'écrit pas tout seul, en tout cas pas pendant que je suis par monts et par vaux. Or la publication est le nerf de la guerre : si je ne publie pas, ma carrière d'auteur fait du sur place et mon jeu crève. Je m'emploie donc à équilibrer mon temps de travail entre playstests, démos, écriture et édition. J'überkiffe cette diversité. Clairement, j'ai le meilleur boulot du monde. Il m'éclate et je m'éclate. En particulier, j'adore les conventions.

N'empêche que j'atteins ma limite. Sauf à me cloner, je ne vois pas comment faire plus. Ce d'autant que je plafonne niveau notoriété. Depuis dix ans que je suis dans le business des convs, comme dirait Inigo Montoya, j'en suis grosso merdo resté au même point : un auteur obscur qui promeut un jeu méconnu. Un petit gars qui pond un zine horrifique par an. Cela me convient par-fai-te-ment car je ne veux pas faire autre chose. C'est même, vous le lirez dans les prochains jours, l'exact objet de la semaine Sombre : trouver les moyens de continuer à faire ce que je fais, et si possible le faire mieux.

Entendons-nous bien, je ne suis pas un black metalleux. Je ne fais pas d'effort particulier pour que ma production reste confidentielle, le true underground n'est pas mon credo. Au contraire, je me bouge le cul pour faire connaître mon jeu. Juste, je veux avancer à mon rythme et selon mes conditions. Cramer les étapes aurait d'autant moins de sens que je suis bien aware de la réalité de mon activité et de ses perspectives de développement. Y'a carrément moyen de faire mieux et je m'y emploie, mais faut pas non plus que je rêve trop fort. La désillusion serait cruelle.

Pourquoi est-ce que je vous parle de tout ça ? Parce que dans le business des convs, la notoriété se mesure aux kilomètres de défraiement (et inversement). Plus un auteur est connu, plus on peut se permettre de le faire venir de loin. Or moi, j'ai de la notoriété pour aller jusqu'en Bretagne, en Belgique ou en Suisse, mais pas dans le Sud de la France. Ouais, la Suisse c'est loin aussi, mais le coût de la vie y est vachement plus cher, ce qui me rend meilleur marché. Marseille, Cannes, Toulouse, ça ne le fait pas et c'est bien parti pour ne pas le faire pendant encore longtemps.

Or moi, je veux diffuser Sombre jusque loin là-bas où qu'ils causent patois, y compris dans le deep deep South. Du coup, j'ai cogité sur les moyens de porter la bonne parole horrifique dans tous ces lieux où la main du Johan ne peut pas mettre le pied. Évidemment, j'ai pensé aux boutiques. Si j'arrivais à placer des revues sur leurs étagères, ça pourrait faire avancer mon petit bousin. Je ne les écoule pour le moment qu'en conventions et par correspondance. Y'a donc comme qui dirait un marché vierge qui me tend les bras.

En continuant à cogiter, je me suis dit que mon cadre juridique serait sans doute assez mal adapté à la vente en boutiques. Une asso 1901 ne me paraissait pas le meilleur outil pour faire du vrai business. Upgrader Terres Etranges serait cool. Monter une petite entreprise, voilà un projet super kiffant. Johan, éditeur de ses propres mains. Par Crom, ça aurait de la gueule ! Tellement en fait que j'ai commencé à me renseigner un peu sérieusement sur la question.


La suite demain.



*



Promo

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre1234_promo_final_zps2944c168.jpg) (http://terresetranges.net/sombre)

Les quatre numéros de la revue Sombre sont disponibles.

Pour commander, c'est par ICI (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589).
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 09 septembre 2015 à 13:56
Semaine Sombre : mercredi – Reality check


(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre_La_peur_comme_zps4gxlynwb.jpg)


Résumé de l'épisode précédent : je cherche à mieux diffuser Sombre, mais mes moyens sont limités. Je me dis que le marché des boutiques serait peut-être la solution à mes problèmes. Du coup, je me renseigne pour évaluer la faisabilité du truc.


Je prends contact avec la boîte qui distribue la plupart des jeux de rôle en France. J'y vais la bouche en cœur, j'avoue. Ben oui, je fais un JdR et voudrais le vendre en magasin. Or y'a des gens dont le métier est justement de mettre du JdR dans des boutiques. Forcément qu'on va pouvoir bosser ensemble. Impéritie, dites-vous ? Oui, complètement. J'apprends mon boulot d'éditeur sur le tas et grappille du pEx à mesure que j'avance. Parfois (souvent, en fait), c'est un peu violent.

Or donc, je prends contact avec ce gros distributeur. Par mail, ça ne marche pas trop bien, alors je relance par téléphone. Coup de bol, je tombe direct sur un big boss. C'était pendant un gros festoche ludique. Tandis que ses subalternes étaient sur le pont, lui tenait le fort. Je lui explique mon projet. Blablabla Sombre blablabla quatre numéro parus, un cinquième en chantier blablabla boutiques.

Et là, le gars me répond « Ah mais non, c'est pas du jeu de rôle votre truc ». « Heiiiin ?!? » que je lui fais. « Ben oui, un jeu de rôle est un produit format A4, de 200 à 300 pages, avec une couverture cartonnée et en couleur. Tout le monde sait ça, voyons. Donc votre machin là, c'est pas du jeu de rôle. C'est juste un fanzine ». Oulala, c'te vieille odeur de napalm au petit matin !

Je tombe de ma chaise, me raccroche d'une main à mon bureau et contre argumente. Pas que je conteste l'idée que Sombre soit publié sous forme de fanzine. Je le revendique et ça m'éclate. Mais ce n'en est pas moins un jeu de rôle. Le nier, c'est confondre le fond et la forme, l'œuvre et le produit. Je défends mon bout de steak, quoi. En vain, vous vous doutez bien.

Avec le recul, je comprends la position du mec. Le ton était un poil, euh, rude, mais je saisis sa logique commerciale. Sombre serait de l'épicerie pour lui. Micro tirages, faibles marges, format non standard. Beaucoup de prises de tête pour pas grand-chose. Et bon, la distribution est un pur business. Carrément pas un milieu de mécènes ni de philanthropes amis des arts, hein.

Si je me suis mangé le truc si violent dans la face, c'est aussi parce que cette conversation téléphonique a eu lieu à peine une quinzaine de jours après que le BHL du JdR, ce cuistre, ait mis en ligne son podcast dans lequel il déniait à Sombre la qualité de jeu de rôle. Coup sur coup comme ça, ce fut bien hardcore. Prends ça dans les dents, Johan.

Alors quoi ? Trop indé pour le mainstream et trop mainstream pour l'indé, Sombre ? Il semblerait que je doive tracer ma propre voie, comme je le fais depuis le début de mon aventure éditoriale. J'espérais qu'à un moment, cela deviendrait un tantinet moins difficile. Mais en fait, non.


La suite demain.



*



Promo

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre1234_promo_final_zps2944c168.jpg) (http://terresetranges.net/sombre)

Les quatre numéros de la revue Sombre sont disponibles.

Pour commander, c'est par ICI (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589).
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 10 septembre 2015 à 11:33
Semaine Sombre : jeudi – Beam me up, Scotty


(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre_La_peur_comme_zps4gxlynwb.jpg)


Résumé des épisodes précédents : cherchant à mieux diffuser Sombre, je contacte un gros distributeur pour voir s'il y a moyen de bosser avec lui et me fais napalmer la tronche. Le verdict est sans appel, Sombre n'est pas un jeu de rôle.


Après ce coup de fil, je dois dire que j'étais tout éparpillé de partout, façon puzzle. Déjà, j'ai commencé par me regrouper. Une fois que ce fut fait, je me suis remis à cogiter. OK, la distro pro c'était mort. Fallait-il donc que j'en reste là ? Continuer à écumer les convs avec mon assoce et à me heurter à ce plafond de verre qui me criiiispe ? J'avais trop le seum. Parce que cette idée d'entreprise me bottait bien. Elle me semblait aboutir si logiquement ma démarche d'écriture et d'édition que je rageais de devoir la remettre dans mon slip.

Sauf que sans l'ouverture vers le marché des boutiques, c'était un peu chaud. En passant d'une assoce à une entreprise, je me prendrais toute la fiscalité frââânçaise sur le coin de la gueule. En 1901, t'es grosso merdo en franco d'impôts. Si tu montes une boîte, t'as pas encore vendu un zine que déjà ça te coûte un rein. J'ai refait mes calculs dans tous les sens et suis arrivé à la conclusion qu'il y avait un vrai gros risque de plantage.

Actuellement, la revue Sombre va carrément bien. Elle génère du bénef et c'est cool. Mais pas assez pour faire vivre une boîte, fut-elle microscopique. Je ne parle même pas de me rémunérer, hein, juste d'arriver à l'équilibre financier sans prélever un centime sur le bousin. Rien que l'objectif zéro euro serait un putain de challenge. D'où l'espoir que je fondais sur le distributeur. Avec les boutiques, ça pouvait peut-être le faire.

Raaah.

Bon.

Sang.

De.

Putain.

De.

Merde.

Je n'ai qu'une vie. Ce n'est pas quand je serai mort que réaliserai mes projets. Et bordel, si y'a un truc que je veux faire avant de manger les pissenlits par la racine, c'est bien Sombre. J'ai la passion, la motivation, la détermination. L'œil du tigre, nom de Dieu. Ce ne sont pas un podcast à deux balles et un de coup de fil au napalm qui vont me démobiliser. Fuck les chieurs ! J'ai cassé ma tirelire et monté ma petite société. Terres Etranges est désormais une maison d'édition en bonne et due forme.


La suite (et la fin) demain.



*



Promo

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre1234_promo_final_zps2944c168.jpg) (http://terresetranges.net/sombre)

Les quatre numéros de la revue Sombre sont disponibles.

Pour commander, c'est par ICI (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589).
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 11 septembre 2015 à 14:47
Semaine Sombre : vendredi – Dark Aid


(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre_La_peur_comme_zps4gxlynwb.jpg)


Résumé des épisodes précédents : cherchant à mieux diffuser Sombre, je contacte un distributeur, mais y'a pas moyen. Je ne me laisse pas démonter et crée quand même mon entreprise. Terres Etranges est désormais une maison d'édition pro.


Monsieur Scipion, votre mission, si vous l'acceptez, est d'éviter de planter votre boîte en deux ans. Cela implique de continuer à faire ce que vous faisiez jusque là, c'est-à-dire courir les convs et publier au moins un numéro de votre revue par an (sachant qu'en 2014, ça ne l'a pas fait. Vous étiez en retard sur Sombre 4), tout en passant à la vitesse supérieure sur le volet commercial. Hop hop hop, en petites foulées. Tout seul, je n'ai bien sûr aucune chance d'y arriver. Et c'est pour ça que je vous ai pris la tête durant toute cette semaine : je sollicite votre aide.


Primo, j'ai besoin de soutien financier. Ben oui, dans le business, les sous sont le nerf de la guerre. Et non, je ne vais pas lancer de crowdfunding. Cela viendra peut-être, mais il n'est pas temps encore. Sombre n'est pas prêt et moi non plus. Par contre, là tout de suite maintenant, j'avoue que je ne cracherais pas sur un petit pic de commandes pour mettre le bousin sur de bons rails. Donc si

+ vous avez depuis longtemps l'intention de m'acheter le fanzine sans avoir jusque là pris la peine de franchir le pas,

+ vous m'avez déjà contacté, mais n'avez pas finalisé parce que vous aviez piscine, ou peut-être poney,

+ vous m'avez déjà acheté un numéro ou deux il y a quelques mois ou années, la revue vous a bien plu et vous vous êtes dit que vous prendriez bien les suivants, mais ça ne s'est jamais fait parce que vous aviez, euh, water-polo (poney combo piscine),

+ vous connaissez quelqu'un dont vous pensez qu'il apprécierait Sombre et êtes disposé à le lui offrir,

+ vous aimez soutenir les auteurs qui savent bien ce qu'ils veulent et se sortent grave les doigts pour l'obtenir,

+ vous lisez avec intérêt les comptes rendus que je poste un peu partout sur le Net depuis des années et pensez qu'acheter la production payante d'un auteur est une bonne manière de le remercier de sa production gratuite,

+ tel Pierre Desproges, vous êtes d'avis que l'entartage des cuistres est une grande cause humanitaire,

+ mécène dans l'âme, vous avez tellement plein de thunes que vous ne savez qu'en faire (assez peu probable par les temps qui courent, mais sait-on jamais. Sur un malentendu, ça peut marcher),

jetez donc un œil à ce sujet (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589). J'y explique comment vous pouvez recevoir Sombre dans votre chez vous ou le parachuter dans le chez eux de vos amis. C'est pas cher (10 euros), c'est facile (on peut régler par chèque ou virement bancaire), ça fait les dents blanches, l'œil vif et le poil soyeux. Je suis toi, madame, j'achète.


Secundo, j'ai besoin de contacts. Parce que les boutiques, il va quand même falloir que je m'y colle. En l'état actuel des choses, c'est juste impossible de faire tourner ma boîte sans. Sauf que vu ma charge de travail, je n'ai pas le temps de les démarcher une à une en partant de l'annuaire. Il faut que je trouve un moyen de cibler. Ce moyen, c'est vous.

Ce que vous ne devez surtout *pas* faire : me parler de votre boutique préférée ou de celle qui se trouve près de chez vous pour la simple raison que c'est votre préférée ou la plus proche de chez vous. Le name dropping tout azimut ne va carrément *pas* m'aider. Entre ça et l'annuaire, aucune différence.

J'ai besoin de coordonnées de boutiques en France (je n'envisagerai l'Europe francophone que dans un second temps car ça coûte bonbon en port), susceptibles d'être intéressées par Sombre. Comment savoir qu'une boutique pourrait être intéressée par Sombre ?

+ Vous en êtes le gérant. Contactez-moi s'il vous plaît pour qu'on cause business. J'ai préparé une proposition commerciale à votre intention.

+ Ce n'est pas votre boutique, mais vous savez que son gérant apprécie Sombre. Ou peut-être que vous en avez discuté avec un vendeur et qu'il a semblé intéressé par mon jeu.

+ Personne ne connaît Sombre dans cette boutique, mais elle vend des trucs qui y ressemblent. On y trouve un rayon jeux de rôle assez fourni et diversifié, avec peut-être même quelques produits indépendants.


Ouala, la semaine Sombre est terminée, vous pouvez reprendre une activité rôliste normale. Merci de l'avoir suivie, désolé pour le dérangement et à tout bientôt en conv ou sur le Net. Ah, j'oubliais : Sombre c'est bon, mangez-en !



*



Promo

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre1234_promo_final_zps2944c168.jpg) (http://terresetranges.net/sombre)

Les quatre numéros de la revue Sombre sont disponibles.

Pour commander, c'est par ICI (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589).
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 23 septembre 2015 à 09:48
15 démos à Cidre et Dragon – septembre 2015 – Merville-Franceville



(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/CED2015_zpsfky3147z.jpg)
photo Arnaud Leplanquais pour l'association Ephémère



C'est mon deuxième Cidre et Dragon. La première fois (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=8697#p8697), en 2012, j'avais été charmé par l'ambiance de ce festoche en plein air. Cette année, tout pareil. Des nuits froides et pluvieuses mais du beau temps en journée (les orgas ont décidément une moule de pendu), un public ultra nombreux, des échoppes à perte de vue (même pas eu le courage d'aller jusqu'à la plage tellement y'en avait trop), un village GN tout bariolé de partout, des quantités de gens déguisés façon medfan ou steampunk. Et au milieu de tout ça, un stand jeux de rôle sous tentes.

Je suis invité par Opale, l'assoce rôliste qu'elle est trop de la balle. J'arrive dans l'heure de midi le samedi et repars en fin d'aprème le dimanche. Dans l'intervalle, quinze parties et plus de soixante-dix joueurs. Business as usual. En 2012, cette fameuse année du déclic du meujeutage en large, j'avais surtout mené du White trash (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5229#p5229), le survival forestier ambiance Délivrance que j'ai publié dans Sombre 4 (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=12870#p12870). Depuis, je suis passé au tout Sombre zéro en conv.

J'enchaîne donc les Overlord (Seconde Guerre mondiale fantastique, paru dans Sombre 2 (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=7439#p7439)) parce que c'est un scénar bien adapté à l'initiation et que grand public oblige, pas mal de noobs s'assoient à ma table. Sept Overlord en deux jours, quand même. À côté de ça, je fais un peu de Toy scary (à venir dans Sombre 5) et de Grimmies (celui-là, ce sera pour le numéro 6). Surtout, je risque trois Chombre, mon tout nouveau scénar où qu'on joue des chats. Je tente même une partie à six joueurs, alors que je n'avais jusque là jamais dépassé cinq. Et bin, ça le fait carrément bien ! Trèèès content Johan.

Je n'ai même pas défait mes bagages en rentrant car je repars pour l'ouest dans quelques jours. Le week-end prochain, je me pointe à Lannion, en Bretagne cette fois-ci, pour le festival Scorfel. Ça va être fun, ça va être jeune, ça va être épuisant. ^^



Les mercis

+ Le catering et l'hébergement assurés par le festoche ont été très cool. Orga carrée, bénévoles souriants, serviables et sympas. Que du bonheur. Merci également aux diverses assos ludiques pour l'accueil et l'orga du stand JdR.

+ Quant à la prise en charge de ma petite personne par Opale, elle fut excellente. Merci à Myan et Chrno pour leur efficace aide au recrutement. Grâce à eux, ma table n'a pas désempli du week-end. Spéciale dédicace à Chrno pour ses nombreux véhiculages, dont le dernier fut carrément épique !



Mon body count

15 parties, 74 joueurs, 69 morts.



Rien à voir – Dark Aid

Un mot pour remercier les gens qui m'ont commandé du Sombre ces derniers jours. À l'issue de la semaine Sombre (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=13600#p13600), j'appelais de mes vœux un petit pic de commandes pour (re)lancer mon activité. Il a bien eu lieu. Super merci à tous ceux qui ont donné de leurs sous durement gagnés pour que Sombre continue d'avancer. Votre soutien me fait chaud au cœur, les gens.



*



Promo

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre1234_promo_final_zps2944c168.jpg) (http://terresetranges.net/sombre)

Les quatre numéros de la revue Sombre sont disponibles. Pour commander, c'est par ICI (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589).

Vous travaillez dans une boutique de jeux et souhaitez mettre du Sombre sur vos étagères ? Prenez donc contact : terresetranges at gmail point com
Titre: Re : Re : Sombre
Posté par: M'Bowwarrior le 23 septembre 2015 à 10:06


Secundo, j'ai besoin de contacts. Parce que les boutiques, il va quand même falloir que je m'y colle. En l'état actuel des choses, c'est juste impossible de faire tourner ma boîte sans. Sauf que vu ma charge de travail, je n'ai pas le temps de les démarcher une à une en partant de l'annuaire. Il faut que je trouve un moyen de cibler. Ce moyen, c'est vous.

Johan, j'ai suivi ta chronique... pas glop la grosse baffe version hulk en 3D surround...
je me trompe peut-être, mais je sais avoir quelque part un jour pour Eclipse trouvé sur le site de fdjrd des coordonnées de rôlistes (e-mails, etc..) et aussi de boutiques et de clubs "officiels" ou disons existants...

une solution à moindre cout et étant tout de même assez ciblée pourrait être de les utiliser ? (je peux te retrouver ce que j'avais fait à l'époque, même si c'est maintenant vieux de 5-6 ans...) ?

si cela peut t'aider.

Titre: Re : Re : Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 23 septembre 2015 à 10:19
Citation de: M'Bowwarrior
pas glop la grosse baffe version hulk en 3D surround...

Ouais, ça s'appelle la réalité et en général, ça fait bien mal aux dents. XD



Citer
sur le site de fdjrd des coordonnées de rôlistes (e-mails, etc..) et aussi de boutiques et de clubs "officiels" ou disons existants...

(je peux te retrouver ce que j'avais fait à l'époque, même si c'est maintenant vieux de 5-6 ans...) ?

si cela peut t'aider.

C'est super sympa de ta part, mais ne te donne pas cette peine. Vu ma charge de travail, je n'ai pas le temps de faire du démarchage systématique. Ce dont j'ai besoin, c'est de contacts ciblés.
Titre: Re : Sombre
Posté par: LarrxX le 23 septembre 2015 à 10:55
Pas glop de t'être fait tej comme ça, mais comme tu le dis, s'ils n'ont pas l'habitude de publier dans ton format, ça leur fait trop de taf pour peu de marge.

Par contre, y'en a des maisons d'éditions qui publient en petit format. Je pense notamment à John Doe, la Boîte à Meuh ou aux Ecuries d'Augias (je peux te filer le mail d'un contact aux Ecuries si tu veux). Tu pourrais pas éventuellement faire un Sombre Anthologie qui regroupe les 5 volumes publiés (ou en cours) pour en faire un truc plus consistant à envoyer aux éditeurs?

Mais sinon, pendant les conv que tu fais, tu peux pas discuter en live avec les éditeurs? Tu me préviens à la prochaine Eclipse, je les immobiliserai pendant que tu leur pitch ton truc de force ;)

Bon courage Johan!
Titre: Re : Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 23 septembre 2015 à 11:33
Yo LarrxX.



ça leur fait trop de taf pour peu de marge.

C'est exactement ça.



Citer
Par contre, y'en a des maisons d'éditions qui publient en petit format.


Alors en fait, je ne cherche pas du tout d'éditeur : j'en suis un. ^^

Je me suis toujours considéré comme auteur pro, mais maintenant, je bosse en pro aussi sur le volet éditorial. Depuis que j'ai monté ma boîte, Terres Etranges est devenue une maison d'édition en bonne et due forme.

Ce qu'il me faut, c'est un distributeur.



Citer
Tu pourrais pas éventuellement faire un Sombre Anthologie qui regroupe les 5 volumes publiés (ou en cours) pour en faire un truc plus consistant à envoyer aux éditeurs?

Pas aux éditeurs, hein, directement aux magasins.

Mais sinon oui, c'est la conclusion à laquelle j'arrive petit à petit, à mesure que je prends contact avec les boutiques (je n'ai pas chômé depuis la semaine Sombre) : mon produit est inadapté à leur marché. Ou alors, il faudrait que je le vende à 15 euros, ce que je refuse. Je veux que mes zines restent accessibles au plus grand nombre, notamment aux jeunes rôlistes désargentés.

Le souci dans l'affaire est que sortir un nouveau produit, adapté au marché des boutiques, me prendrait un max de temps et d'énergie (même s'il ne s'agit que de réédition). Cela me retarderait grave sur la sortie de nouveaux zines et ça, je ne le veux pas. La publication de matos inédit est *ultra* prioritaire.

Du coup, y'a pas trop de solutions. Pas dans l'immédiat, en tout cas.



Citer
Bon courage Johan!

Merci tout plein, tes bons mots me font chaud au coeur.
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 29 septembre 2015 à 09:27
11 démos à Scorfel – septembre 2015 – Lannion



(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Scorfel_2015_zpscwzp1ndf.jpg)
photo Benoît Chérel pour Les Chroniques d'Altaride



Scorfel, j'en avais entendu plein de bien sans y avoir jamais mis les pieds. Mais je suis faible : quand on m'invite à une conv, je dis généralement oui. Même quand elle est à Perpète-les-oies (Lannion, là-bas tout là-bas, dans la Bretagne profonde) et que ce n'est guère raisonnable. Parce que le week-end dernier, j'étais à Cidre & Dragon (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=13640#p13640), en Normandie. Enchaîner deux conv lointaines en dix jours, en plein bouclage de Sombre 5 qui plus est, ça scie les genoux à la cuillère à café rouillée. Mais pour être juste, c'est surtout avec C&D que j'ai fait une folie, Scorfel était calé bien avant.

Or donc, une salle municipale bien vaste, à température du freezer. Enfin, ça ne gêne pas trop les Bretons. Y'a une cosplayeuse nombril à l'air, je ne sais même pas comment c'est possible. Perso, je suis en plein trip Nanouk l'Esquimau : pelure sur pelure, mitaines, veste, bonnet, capuche, façon bibendum. Paré pour les températures extrêmes, le Johan. Et du coup, tandis que Polo tient le stand, je m'active pour éviter les engelures. Onze parties en deux jours, ce qui n'était pas gagné d'avance car le public n'est pas aussi nombreux que le mériterait l'événement. La faute à une malheureuse collision de dates avec une autre conv bretonne.

Allez, contre mauvaise fortune bon cœur. Je mouille la chemise, vais à la pêche aux rôlistes (y compris ceux qui s'ignorent) et, appuyé par l'efficace travail de rabattage des kopaings d'Opale, remplit ma table. Près d'une soixantaine de joueurs sur le week-end, dont une partie à sept le samedi (la photo qui illustre ce compte rendu). Pas mâââl. Une majorité d'Overlord bien sûr car le public, très mélangé (geeks vs familles), compte bon nombre de grands débutants.

Je m'accorde aussi quelques douceurs, un Dracula (ouuuh, longtemps que je ne l'avais mené celui-là, j'étais tout rouillé), deux Grimmies super sympas, un Chombre (qui commence à dépoter sévèèère) et même un Camlann pour un gamin de dix ans. Il a grave kiffé et c'était tout rigolo de le voir s'extasier devant sa mère sur le mode « Ah mais c'est géniâââl, c'est comme dans ce jeu vidéo d'horreur que j'adôôôre ! ». Mignon tout plein.

À côté de ça, et vu que personne n'est trop débordé, discutage de bout de gras et vannes à balledeux avec les gens des autres stands. Parce que y'avait quand même la patate de stââârs des cultures de l'imaginaire à Scorfel ce week-end : Tristan Lhomme, Mélanie Fazi, Kristoff Valla, Julien Morgan, Thomas Munier, Romain d'Huissier, David Bauwens, Benoît Chérel, Sophie Pérès, Éric Dubourg, etc. La fine fleur du JdR, de la littérature de genre et de l'illustration. Deux jours épuisants, mais trèèès sympas.



Les mercis

+ Merci aux orgas pour l'accueil chaleureux, l'hébergement et les nombreux véhiculages. Prévoyants, réactifs, arrangeants, aimables, un sans faute ! Bon s'il fallait vraiment trouver matière à critique, je dirais que les animations micro à fond les ballons n'étaient pas essentielles. Hardcore pour mener et ambiance de supermarché pas super raccord avec l'esprit du festoche. Sauvez un rôliste, tuez un speaker ! ^^

+ Merci à Opale pour l'aide au recrutement et la bonne humeur. Toujours un plaisir de bosser avec vous, les gars.



Mon body count

11 parties, 58 joueurs, 52 morts.



*



Promo

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre1234_promo_final_zps2944c168.jpg) (http://terresetranges.net/sombre)

Les quatre numéros de la revue Sombre sont disponibles. Pour commander, c'est par ICI (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589).

Titre: Re : Sombre
Posté par: M'Bowwarrior le 14 octobre 2015 à 17:14
j'en profite pour te dire : j'ai une amie à qui j'ai parlé de ton "cas"... elle m'a dit qu'il existait un système (surtout aux US) de plateforme de JDR qui ne sont publié que par pdf, avec achat en ligne et tout et tout...
Elle m'a dit qu'elle achète et essaie comme ça plein de JDR.

Je me suis dit que cela pouvait être une (peut-être pas là) solution non ? ce serait une extension de ce que tu as déjà fait, mais à une échelle plus globale.

Potentiellement, le marché Ricain serait accessible aussi avec un (gros... très gros...) boulot de traduction.
Elle doit me donner les noms des plateforme et liens, elle s'en souvenait pas par coeur. quand je les ai je te les donne.
Titre: Re : Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 14 octobre 2015 à 17:23
avec un (gros... très gros...) boulot de traduction.

C'est le problème.

Du coup, Sombre en anglais, ce n'est pas pour tout de suite. Ça viendra un jour, hein, mais les boeufs avant la charrue : Sombre en français d'abord.
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 15 octobre 2015 à 14:13
Un petit mot pour remercier les cinq premiers Tipeurs de Johan Scipion raconte Sombre (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre). Wow ! Très honnêtement, je n'en attendais pas tant ni si vite. Merci les gars et les filles, votre générosité me fait du chaud tout partout dans le cœur.

Grâce à vous, ma page est désormais référencée sur Tipeee, c'est une étape. Alors oui bon d'accord, je ne vois pas trop qui taperait par hasard « Sombre » ou « Scipion » dans la barre de recherche du site, mais au moins, quand on affiche la catégorie Geek (https://www.tipeee.com/creators/geek), et bin on tombe sur la miniature Sombre. Ouais ouais, tout en bas. Plus bas. Encore plus bas. Voilààà, en tout dernier. ^^

Sûr et certain maintenant que des milliers de Tipeurs vont se ruer sur ma page. Je veux dire, sur un malentendu, ça ne peut que marcher, pas vrai ? :-D



*



Promo

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre1234_promo_final_zps2944c168.jpg) (http://terresetranges.net/sombre)

Les quatre numéros de la revue Sombre sont disponibles. Pour commander, c'est par ICI (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589).
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 21 octobre 2015 à 15:27
Le sommaire définitif de Sombre 5.


(http://terresetranges.net/images/Sombre_logo_TE.jpg)


Donc je suis en plein bouclage de Sombre 5. Les textes sont écrits et relus, me reste juste à faire un ultime passage de pur fignolage. Greg travaille sur l'illustration de couverture, que je posterai ici même aussitôt qu'il l'aura finalisée. D'ici là, voici ce qu'on pourra trouver dans ce numéro :


+ Scénario : Toy scary
Un combat jouets contre monstres pour Sombre zéro. 4 à 6 joueurs – 15 minutes

Références : Toy Story de John Lasseter. Monstres et Cie de Pete Docter. Small Soldiers de Joe Dante. Little Fears de Jason L. Blair. Jeu d'enfant de Tom Holland. Puppet master de David Schmoeller.

Playtesté plusieurs dizaines de fois à ma table.


+ Article : Quickshots
Comment improviser des parties de Sombre ?

Ma méthode personnelle d'improvisation à partir d'un brainstorming initial des joueurs. Du jeu sans scénario, qui à ma table produit ce genre de parties (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5233#p5233).


+ Feedback : La guerre des vers
Compte rendu jouable d’un quickshot préhistorique.

Ce texte (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=6798#p6798), revu, corrigé, complété et abondamment commenté pour servir d'illustration par l'exemple à l'article précédent. Qui plus est accompagné d'un plan, pour être aussi facilement jouable que possible.


+ Setting : Paradise lake
Une cabane dans les bois prête à l’emploi.

Description et plan des lieux en deux versions. C'est le setting dans lequel j'ai improvisé cette partie (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=11923#p11923), et celle-ci (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=12367#p12367), et celle-là (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=12429#p12429) aussi, et celle-là (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=13240#p13240) encore (scrollez down).


+ 4 pages d'aides de jeu
Deux planches en tout. Au recto, les tuiles de Toy scary. Au verso, les plans de La guerre et des vers et Paradise lake.



*



Promo

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre1234_promo_final_zps2944c168.jpg) (http://terresetranges.net/sombre)

Les quatre numéros de la revue Sombre sont disponibles. Pour commander, c'est par ici (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589).


(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/banniere_Tipeee_zps6sya4h24.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)

Un euro pour un compte rendu, soutenez Sombre sur Tipeee (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre).
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 23 octobre 2015 à 16:35
De la news comme s'il en pleuvait


(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre_La_peur_comme_zps4gxlynwb.jpg)


+ Dix tipeurs soutiennent Sombre. Merci tonton Alias !

+ Pour fêter ça, un petit bonus gratuit sur la page Tipeee.

+ J'ai commencé à recueillir des questions pour le projet d'interview collective.

+ La première contrepartie payante (un énôôôrme compte rendu de quickshot, plus de quinze pages de situations improbables, de morts brutales et de blagues à la Johan) est toujours prévu pour Halloween.

+ Ce week-end, direction Belli'Games, une convention à Fontainebleau : http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=13765#p13765



*



Promo

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre1234_promo_final_zps2944c168.jpg) (http://terresetranges.net/sombre)

Les quatre numéros de la revue Sombre sont disponibles. Pour commander, c'est par ici (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589).


(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/banniere_Tipeee_zps6sya4h24.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)

Un euro pour un compte rendu, soutenez Sombre sur Tipeee (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre).
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 26 octobre 2015 à 15:10
14 démos à Belli'Games – octobre 2015 – Fontainebleau



(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/BelliGames2015_SebastienPerseval_Fumbles_zpss7smpjii.jpg)
OMFG, six Proumfs bleus contre un Proumf noir ! Hashtag l'hallu. ôO
photo Sébastien Perseval pour Fumbles



Tout auteur de jeu de rôle devrait être équipé d'un Julien, cet assistant personnel indispensable au travail en convention. Le Julien est cool, le Julien est efficace, le Julien est fiable, le Julien est multifonction. Chauffeur, hébergeur, teneur de stand, recruteur, démonstrateur, limite s'il ne fait pas grille-pain par un bout tellement il est pratique. Last but not least, le Julien a le même humour pourrache que le Johan, ce qui le rend éminemment sympathique au dit Johan, rapport à l'effet vanne/contre-vanne, genre duo comique à la ramasse.

Surtout, le Julien est passionné par Sombre, qu'il mène souvent en club et pour lequel il écrit (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=8626#p8626) de nombreux scénarios, comptes rendus, settings et variantes. Ça prépare vachement le terrain quand ensuite je me pointe sur ses terres pour faire des démos. À Belli'Games ce week-end, une convention ludique (figs, platal, retrogaming, jdr, you name it) sise à Fontainebleau, j'ai constaté un effet Gap, le même que j'ai ressenti à Orc'idée (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=13207#p13207) en avril. C'est hyper, mais alors hyper confortable d'arriver sur un événement où les gens connaissent déjà Sombre, alors que c'est en fait ma première participation. Ça facilite tout.

Belli'Games donc, conv ultra sympa organisée par le club Fumbles dans le théâtre municipal de Fontainebleau, un lieu qui en jette grave, mais a le petit défaut d'être un poil sonore (joli les plafonds à six mètres, sauf que ça fait de l'écho). Enfin bon, ce n'est pas comme si je n'avais pas l'habitude du brouhaha, hein. On nous a réservé une table de démos à l'étage, dans le pôle jeu de rôle, là où que c'est plus calme, mais je gratte quand même un stand au rez-de-chaussée pour qu'on puisse recruter dans de bonnes conditions. Les orgas sont arrangeants au possible et Julien connaît tout le monde. Du coup, zéro problème.

Montage éclair du stand et hop, au boulot. Ma table ne va pas désemplir du week-end. Sept parties le samedi, autant le lendemain. J'enchaîne et mène tous mes scénars, preuve que le public était très mélangé. Il y a de tout à ma table, du gamin de six ans à la retraitée, du pur noob au rôliste hardcore. Éminemment sympathique. Julien, qui tient le fort, assure en parallèle deux démos supplémentaires, ce qui amène notre total à seize parties sur deux jours. Carrément pas mal, moi je dis. En vrac :

+ Trois Dracula, avec six, huit et même neuf joueurs. Oh pinaise, ça m'a bien dérouillé. Il y avait looongtemps que je ne l'avais pas mené, celui-là. La dernière partie, celle à neuf joueurs, fut excellente. D'abord parce que la table était familiale et transgénérationnelle. La grand-mère, les parents et les enfants qui se tirent la bourre dans le château du Comte vampire, c'était grave kiffant, je dois dire. Ensuite parce que la partie elle-même fut super tendue. Les chasseurs ont gagné dans un duel au finish. Tout s'est joué entre deux persos dans les deux derniers Tours et chacun avait autant de chances de l'emporter. Top !

+ Une table de gamines, préados et ados. Rhâââ bon sang, c'est vraiment pas un public facile ! Mais c'est de ma faute aussi, j'aurais dû faire un Camlann plutôt qu'un Overlord. Y'avait pas de gameuse dans leur groupe. « Un jeu de quoi ? De, hein, rôle ? ». Okayyyy... ^^ Du coup, le gameplay rôliste était un poil too much pour elles. Un truc plus orienté platal l'aurait mieux fait. J'ai hésité, ai fait le mauvais choix. Shit happens. Bon, la partie a quand même tenu debout, mais Camlann aurait été plus à leur portée.

+ Un Toy scary (à paraître dans Sombre 5) enlevé, deux très bons Chombre (ce qui fait plaisir, ce scénar commence à avoir de la gueule) et trois Grimmies, dont le troisième à clôturé la convention. J'étais le denier à jouer, les orgas démontaient les cloisons et les tables autour de nous. La partie fut très cool. Super content de finir là-dessus.

Belli'Games c'est bon, mangez-en !



Les mercis

+ Merci à tous ces jeunes gens en t-shirt bleu pour la cordialité de leur accueil et l'efficacité de leur orga. Clairement, votre event fut une réussite. Et j'ai beaucoup apprécié d'y participer.

+ Super merci à Julien. Ce fut bien bien cool de bosser avec toi durant ce week-end, kopaing. Quand tu veux, on remet ça.



Mon body count

14 parties, 76 joueurs, 64 morts.



Rien à voir

13 tipeurs !  \o/

Merci à Vincent, Florent et Capecarlate. Vous roxxez du poney moldave, les gars.



*



Promo

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre1234_promo_final_zps2944c168.jpg) (http://terresetranges.net/sombre)

Les quatre numéros de la revue Sombre sont disponibles. Pour commander, c'est par ici (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589).


(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/banniere_Tipeee_zps6sya4h24.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)

Un euro pour un compte rendu, soutenez Sombre sur Tipeee (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre).
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 02 novembre 2015 à 12:03
La couverture de Sombre 5 !


(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/S5_Greg_Guilhaumond_zps7ngbw6ff.jpg)
illustration Greg Guilhaumond


Combat à mort entre Teddy, l'ours polaire en peluche, et le Vipérisson, un reptile à épines, monstre de ténèbres sorti du placard. Saurez-vous trouver le Charaignée qui se dissimule dans cette image ?



J'en profite pour rappeler le sommaire de ce numéro :


+ Scénario : Toy scary
Bataille jouets contre monstres pour Sombre zéro.
4 à 6 joueurs – 15 minutes

Références : Toy Story de John Lasseter. Monstres et Cie de Pete Docter. Small Soldiers de Joe Dante. Little Fears de Jason L. Blair. Jeu d'enfant de Tom Holland. Puppet master de David Schmoeller.

Playtesté plusieurs dizaines de fois à ma table.


+ Article : Quickshots
Comment improviser des parties de Sombre ?

Ma méthode personnelle d'improvisation à partir d'un brainstorming initial des joueurs. Du jeu sans scénario, qui à ma table produit ce genre de parties (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5233#p5233).


+ Feedback : La guerre des vers
Compte rendu jouable d’un quickshot préhistorique.

Ce texte (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=6798#p6798), revu, corrigé, complété et abondamment commenté pour servir d'illustration par l'exemple à l'article précédent. Qui plus est accompagné d'un plan, pour être aussi facilement jouable que possible.


+ Setting : Paradise lake
Une cabane dans les bois prête à l’emploi.

Description et plan des lieux en deux versions. C'est le setting dans lequel j'ai improvisé cette partie (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=11923#p11923), et celle-ci (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=12367#p12367), et celle-là (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=12429#p12429) aussi, et celle-là (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=13240#p13240) encore (scrollez down).


+ 4 pages d'aides de jeu
Deux planches en tout. Au recto, les tuiles de Toy scary. Au verso, les plans de La guerre et des vers et Paradise lake.



*



Des nouvelles de Sombre sur Tipeee


+ Un quatorzième tipeur, qui en l'occurrence est une tipeuse. Merci tout plein Kayaane.

+ Les tipeurs ont eu la primeur de la couverture que vous découvrez aujourd'hui. Je l'ai postée samedi, pour fêter Halloween, sur la page Tipeee de Sombre. Autant que faire se peut, j'essaierai à l'avenir de continuer à leur ménager de genre de petites avant-premières.

+ J'écrirai un making-of de cette couverture. Greg m'a livré tout un tas de matériel hyper intéressant, des roughs et des steps. Je mettrai tout ça en forme dès que j'en aurai le temps. Sans doute après la sortie de Sombre 5.

+ La première contrepartie payante Tipeee (l'énorme compte rendu d'une campagne sérielle menée en Sombre zéro) est en approche. Encore quelques jours de patience, cela ne devrait plus tarder maintenant.



*



Promo

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre1234_promo_final_zps2944c168.jpg) (http://terresetranges.net/sombre)

Les quatre numéros de la revue Sombre sont disponibles. Pour commander, c'est par ici (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589).


(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/banniere_Tipeee_zps6sya4h24.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)

Un euro pour un compte rendu, soutenez Sombre sur Tipeee (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre).
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 10 novembre 2015 à 12:04
15 démos au Festival du Jeu – novembre 2015 – Villepreux



(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Villepreux_2015_Stephane_Gallay_zpsijoelacv.jpg)
« Oh la putain de vache, dans quelle merde on est ! »
photo Stéphane Gallay



Or donc, Villepreux, commune de l'ouest parisien, se paie un festoche ludique. De l'orga municipale, ce qui a ses avantages et ses inconvénients. Voire les inconvénients de ses avantages, et inversement. Méga avantage, le lieu. Carrément tout un gymnase pour le week-end, c'te pur luxe ! Un poil bruyant rapport à la hauteur sous plafond, mais super vaste, que dedans tu mets des dizaines de tables à l'aise et même une arène GN. Deuxième avantage, une orga carrée de chez carrée. Administrative, quoi. On dit ce qu'on fait, on fait ce qu'on dit. Pile-poil exactement. Et ça c'est cool. Bon par contre, on le dit à coup de questionnaires et de messages type. Moyen convivial. À un moment, j'ai fini par décrocher mon téléphone pour avoir une vraie personne au bout du fil. Juste parce que causer à de vraies personnes, c'est le Bien. J'ai directement appelé Sylvain, l'orga en chef, un garçon ultra sympa.

Un autre avantage d'avoir la municipalité derrière soi, c'est la comm'. Des affiches sur tous les panneaux d'information de la commune. Par contre, quasi rien pour les gens de l'extérieur, même pas de fléchage à partir de la gare la plus proche. Ah ça quand même, ce fut épique. Pas un putain de panneau pour t'indiquer le chemin du festoche, alors que la gare est quand même à près d'un kilomètre ! Donc Johan, avec son sac de zines qui pèse un demi quintal et son téléphone qui ne fait que téléphone (même pas grille-pain ni GPS, le con), perdu aux Clayes (ouais, la gare de Villepreux n'est pas à Villepreux, ce qui n'aide pas à trouver son chemin) et à la bourre en plus (j'avais loupé ma correspondance à Montparnasse, 40 minutes d'attente à côté d'un type qui massacrait Chopin sur un piano public). La loose internationale.

Pour l'hébergement, pas moyen non plus, sauf option dortoir collectif. Mais ça, j'ai clairement plus l'âge. L'intérêt des convs organisées par des clubs ou des assos, c'est qu'il y a pléthore de bénévoles et qu'il s'en trouve toujours pour prêter un lit ou un canapé. Niveau accueil des auteurs, l'hébergement est le point le moins problématique. Avec une mairie, tout de suite, c'est moins pratique. Je veux dire, on ne va pas s'inviter dans la chambre d'amis du maire, hein. Résultat, j'étais initialement parti pour ne faire que le samedi, ce qui me plaisait moyen vu que la conv n'ouvrait qu'à 15h (une contrainte liée à la disponibilité de l'équipement, je suppose). Ça faisait beaucoup de transport (Villepreux n'est pas tout près de chez moi) et de fatigue pour quelques heures sur place. Mais bon, je m'étais engagé, je ne voulais pas me dédire.

Riddle, rôliste ultra sympa, me propose un hébergement d'urgence à Saint-Cyr, mais le plan est compliqué de partout et la logistique un pur casse-tête. Je décline et en reste au samedi. C'est Raph qui me sauve in extremis en m'aiguillant sur des amis à lui, villepreusiens. Super sympas lesdits amis, au point de venir me chercher en voiture à pas d'heure dans la nuit de samedi. Oui parce qu'évidemment, sans téléphone qui fait GPS ni plan public (y'en a qu'un dans toute la ville, devant la mairie. Hashtag l'hallu ôO), je me suis paumé en essayant de me rendre chez eux. En pleine nuit. Avec mon gros sac. Totalement déchiqueté après plusieurs heures de démos. Rhâââ bon sang, y'a des fois où rien ne va !

Ces aventures mises à part, un festoche vachement sympa. Au point que j'y ai passé tout le week-end, alors que même avec mon hébergement assuré, je n'étais pas certain de faire le dimanche. Je craignais un plan Senlud (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=13428#p13428), la conv pure familiale où que tu patines dans la semoule ludique quand t'essaies de poser du JdR sur ta table. Bon, y'a eu pas mal de ça quand même, faut avouer. Le gros du public était du coin, des familles venues occuper les gamins à moindres frais (entrée et parties gratos) durant une aprème. Et des Proumfs aussi, euh pardon, des scouts en uniforme bleu. Oui parce que c'est bien connu, l'ouest parisien est le pays des scouts. D'ailleurs, y'en avait tout un troupeau (de la variété beige, car on les trouve en plein de couleurs, comme les Petits Poneys) dans le wagon de mon Transilien, celui que j'ai attendu quarante minutes. C'te folklore, tout de même.

Et moi, j'ai la cote avec les Proumfs. C'pas dur, ils m'ont élu meilleur meneur. M'a fait super plaisir. Oui parce que j'ai eu pas mal de jeunes gamins à ma table durant le week-end, avec ou sans leurs parents. Le truc cool, c'est que maintenant, j'ai le matos qui va bien : le dimanche je n'ai quasi tourné que sur Camlann et Overlord. Encore et encore et encore. Neuf démos, à la chaîne. Plus mes six de la veille. Si on ajoute les cinq de Valentin, qui m'a prêté main forte le samedi, ça nous fait 20 parties de Sombre en deux jours. Pas mal. Évidemment, j'ai fini sur les rotules. Ah la vâââche, le dimanche fut difficile. La tête dans le pâté le matin et sur la fin, zombie de chez zombie. Hardcore, putain. Et ensuite, retour à pinces à la gare, avec un sac de zines heureusement un poil plus léger. Je me suis écroulé comme une vieille merde dans le train qui me ramenait à Montparnasse.

Niveau business, ça n'a pas été tout à fait payé à hauteur de l'effort, mais je m'en doutais très fort avant de venir. Oui parce qu'avec Terres Etranges qui a viré à l'entreprise, l'aspect commerce commence à compter pas mal. Les maisons d'éditions, aussi modestes soient-elles, ne vivent pas d'amour et d'eau fraîche. Ça se saurait depuis le temps. Les démos furent bonnes, hein. Parents et enfants ont passé dans leur écrasante majorité un (très) bon moment à ma table, mais ce n'est pas, sauf exception rarissime, à ce public que je vends du zine. J'arrive à accrocher quelques personnes, mais la plupart ne se voient pas rééditer l'exploit rôliste dans leur salon. Same old story (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=12857#p12857). Du coup, à Villepreux ce week-end, le dimanche surtout, ça a plus ressemblé à de l'animation (bénévole et épuisante, combo fatale) qu'à de la démo. Et mine de rien, j'ai de moins en moins de temps pour ça. Surtout en plein bouclage de Sombre 5.

Mon cœur de cible, ce sont les rôlistes et, plus généralement, les gamers et le geeks. Des gens que l'idée de faire tourner Sombre à leur table n'effraie pas. Le quidam, lui, ne s'en sent pas capable. À tort selon moi, mais bon, va-t'en les convaincre du contraire. Valentin, qui découvrait les démos en conv, a mesuré toute la difficulté du problème le samedi. Le point, c'est que des rôlistes, y'en avait pas des masses à Villepreux ce week-end. Sur les stands, du beau linge pourtant : les kopaings d'Opale, l'inoxydable Tonton Alias, Julien Pouard de Cendrones, Vonv et ses TOCeurs (une Nuit Poulpique tous les dix ans, quand les astres sont propices), Goomy en dédicaces, JdR éditions (trois jeux par an, en petites foulées), une asso de GNistes biclassés rôlistes (la misère que je leur ai mis samedi soir à Toy scary et dimanche matin à Chombre !). Mais dans le public, deux pelés et trois tondus. Bien moins qu'à Belli'Games (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=13774#p13774) il y a quinze jours.

La différence bien sûr est que derrière Belli'Games, y'a Fumbles, un club où on joue aux jeux de rôle. Et ça change un peu tout en terme de public. Ça produit un truc plus mélangé, où les familles télescopent les gamers plus ou moins hardcore, ce qui me convient mieux. Du coup, si j'avais un conseil à donner aux clubs rôlistes des Yvelines, ce serait de prendre contact avec la mairie de Villepreux pour voir si y'aurait pas moyen de taper l'incruste à la prochaine édition de leur festival ludique. L'orga chef kiffe le JdR et il a à dispo un local immense, dans lequel n'importe quel club rêverait de faire une nuit de jeu. Ce serait bien le diable que tout cela ne puisse pas synergiser un minimum.



Les mercis

+ Merci à Sylvain pour l'orga carrée et la bonne humeur.

+ Merci à Opale pour le recrutement efficace. Toujours aussi cool de bosser avec vous, les gars et les filles.

+ Merci à Valentin pour le gros coup de patte de samedi. Un gars que quand tu arrives en retard, il est déjà en train de mener du Deep space gore à sa table. Qu'il enchaîne cinq démos comme si de rien n'était. Qu'il tient un stand comme s'il avait fait ça toute sa vie. Qu'il est top cool et d'une bonne humeur à toute épreuve. Un bon gars, moi je dis. Quand tu veux on remet ça, kopaing.

+ Merci à Raph pour le plan de dernière minute qui me sauve mon week-end.

+ Merci à Colline et Antoine pour leur gentillesse, leur disponibilité et la chaleur de leur accueil.



Mon body count

15 parties, 78 joueurs, 72 morts.



*



Promo

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre1234_promo_final_zps2944c168.jpg) (http://terresetranges.net/sombre)

Les quatre numéros de la revue Sombre sont disponibles. Pour commander, c'est par ici (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589).


(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/banniere_Tipeee_zps6sya4h24.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)

Un euro pour un compte rendu, soutenez Sombre sur Tipeee (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre).
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 18 novembre 2015 à 16:00
Sombre 5 est paru !


(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/S5_Greg_Guilhaumond_zps7ngbw6ff.jpg)
illustration Greg Guilhaumond



Au sommaire cette fois-ci :

+ Scénario : Toy scary
Bataille jouets contre monstres en Sombre zéro.
4 à 6 joueurs – 15 minutes

+ Article : Quickshots
Comment improviser des parties de Sombre ?

+ Feedback : La guerre des vers
Compte rendu jouable d’un quickshot préhistorique.

+ Setting : Paradise lake
Une cabane dans les bois prête à l’emploi. 

+ 4 pages d'aides de jeu


Pour commander, c'est par ici : http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589 (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589)



ATTENTION !

+ Si vous souhaitez commander par correspondance, sachez que j'accepte désormais les règlements par PayPal.

+ Si vous m'avez autrefois réglé par virement et souhaitez le faire à nouveau, sachez que les coordonnées bancaires dont vous disposez sont sans doute obsolètes. Contactez-moi pour que je vous donne les nouvelles.

+ Si vous êtes le gérant d'une boutique et souhaitez mettre du Sombre sur vos étagères, contactez-moi, j'ai préparé une (nouvelle) proposition commerciale à votre intention.

+ Si vous préférez un achat en direct, la soirée de lancement de Sombre 5 aura lieu le mercredi 2 décembre aux Caves Alliées (un bar parisien, près d'Odéon) à l'occasion de la 89ème IRL Opale. J'ai créé un événement Facebook : https://www.facebook.com/events/446841485522164/ (https://www.facebook.com/events/446841485522164/)

+ Pour les gens qui voudraient acheter de la main à la main mais sont loin de Paris, je participerai à de nombreuses conventions en province et à l'étranger en 2015-2016. Mon programme est consultable ici : http://terresetranges.net/forums/viewforum.php?id=30 (http://terresetranges.net/forums/viewforum.php?id=30)
Titre: Re : Sombre
Posté par: M'Bowwarrior le 18 novembre 2015 à 16:14
Sombre 5 est paru !


+ Si vous préférez un achat en direct, la soirée de lancement de Sombre 5 aura lieu le mercredi 2 décembre aux Caves Alliées (un bar parisien, près d'Odéon) à l'occasion de la 89ème IRL Opale. J'ai créé un événement Facebook : https://www.facebook.com/events/446841485522164/ (https://www.facebook.com/events/446841485522164/)

yehaa !
dis-moi, faut réserver ?  car je pense qu'il va y avoir du monde non  ?
ça m'intéresserait. :)
Titre: Re : Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 18 novembre 2015 à 16:44
dis-moi, faut réserver ?

Non, du tout. C'est un bar tout ce qu'il y a de plus public. Je ne le privatise pas ni rien, juste je me pose sur une table avec mon stock de zines.



Citer
car je pense qu'il va y avoir du monde non  ?

Absolument aucune idée. ^^



Citer
ça m'intéresserait. :)

Tu es le bienvenu !
Titre: Re : Sombre
Posté par: M'Bowwarrior le 18 novembre 2015 à 16:48
et... si je t'amène des gus, on pourrait jouer et se faire tuer ? (enfin essayer de survivre...)
Titre: Re : Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 18 novembre 2015 à 16:58
et... si je t'amène des gus, on pourrait jouer et se faire tuer ? (enfin essayer de survivre...)

Je ne peux pas te le promettre. À la précédente soirée de lancement aux Caves, pour la sortie de Sombre 4, j'ai été trop occupé pour mener.

Si tu veux jouer à ma table avec tes potes, mieux vaut choisir une autre IRL Opale (je les fais quasi toutes).
Titre: Re : Sombre
Posté par: M'Bowwarrior le 18 novembre 2015 à 17:38
oki noté. faudra que je regarde quand elles ont lieu. j'initierais bien du monde à Sombre avec le Createur, et puis comme ça ça me remettrai dans le bain pour mener :)
Titre: Re : Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 18 novembre 2015 à 17:47
oki noté. faudra que je regarde quand elles ont lieu.

http://forum.opale-roliste.com/index.php?topic=13819.msg682223#msg682223
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 23 novembre 2015 à 20:24
De la news neuve (et moins neuve)


(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre_Le_jeu_dont_zpsyxgxg7my.jpg)


+ Sombre 5 est donc paru. On peut le commander dès à présent par correspondance (le lien qui va bien est au bas de ce post). J'accepte les règlements par chèque, virement bancaire et (c'est une nouveauté) PayPal.

+ Pour ceux qui préfèrent acheter en direct, j'organise une soirée de lancement aux Caves Alliées (un bar à Odéon) le mercredi 2 décembre, à l'occasion de la 89e Rencontre opalienne (http://forum.opale-roliste.com/index.php?topic=15414.msg699646#msg699646). Je tiendrai mon stand de 19h à 23h.

+ La première critique de Sombre 5 d'après lecture a été postée par Pseudo sur Casus NO. On peut la lire ici (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=13909#p13909).

+ Un nouveau tipeur ! Merci à Furst77.

+ Les tipeurs ont reçu hier le premier contenu payant, un énôôôrme (37.000 signes, quand même) compte rendu de partie. Une mini campagne sérielle en quatre épisodes, improvisée dans ma cuisine durant une journée de playtest.



*



Promo

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre12345_zpsmslarrjk.jpg) (http://terresetranges.net/sombre)

Les cinq numéros de la revue Sombre sont disponibles. Pour commander, c'est par ici (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589).


(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/banniere_Tipeee_zps6sya4h24.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)

Un euro pour un compte rendu, soutenez Sombre sur Tipeee (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre).
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 01 décembre 2015 à 16:04
Demain, soirée Sombre 5 aux Caves Alliées


(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/S5_Greg_Guilhaumond_zps7ngbw6ff.jpg)
illustration Greg Guilhaumond

Je profite des 89e Rencontres opaliennes (http://forum.opale-roliste.com/index.php?topic=15414.msg699646#msg699646) pour organiser la soirée de lancement de Sombre 5 aux Caves Alliées, un bar rôliste près d'Odéon (Paris).

Le mercredi 2 décembre (demain), on pourra donc acheter Sombre 5 en direct aux Caves Alliées, ainsi bien sûr que les précédents numéros de la revue. Je tiendrai un stand de vente de 19h à 23h.

J'ai créé un événement sur Facebook (https://www.facebook.com/events/446841485522164).



*



En fin de semaine, La Rochelle puis Nantes


(https://fbcdn-photos-d-a.akamaihd.net/hphotos-ak-xpt1/v/t1.0-0/s480x480/12274667_1653933778216601_6490997524047685462_n.png?oh=984c9fc3e4a4f67cea91db204d8defe6&oe=56F4FC7E&__gda__=1458808178_60ca815337ea8d67b9d8954ea34ac4e5)


Vendredi et samedi (4 et 5 décembre), j'anime des parties (gratuites) de Sombre dans une ludothèque de La Rochelle. Venez nombreux !

Au retour, samedi 5 décembre, j'ai une correspondance d'une heure (19h à 20h) à Nantes. Si tu es nantais, que tu veux me serrer la louche et/ou m'acheter en direct des fanzines Sombre (j'aurais du stock avec moi), fais-toi connaître par MP ou en répondant à ce post.
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 03 décembre 2015 à 21:12
De la grôôôsse baballe !


Excellente soirée hier aux Caves Alliées.

Plein de gens cool, dont certains que je n'avais vus depuis longtemps, et des fans de Sombre que ça m'a fait super plaisir de causer avec.

Merci à tous !


Pour rappel, je suis à La Rochelle demain et après-demain (vendredi et samedi), et je transite par Nantes au retour. Les infos qui vont bien ici : http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=13854#p13854
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 11 décembre 2015 à 20:57
Du Sombre sous le sapin ?


(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/S5_Greg_Guilhaumond_zps7ngbw6ff.jpg)
illustration Greg Guilhaumond


Mardi 15 décembre, je participerai à la 90e Rencontre Opalienne (http://forum.opale-roliste.com/index.php?topic=15438.msg699924#msg699924) aux Caves Alliées (un bar près d'Odéon). Je serai sur place de 19h à 22h, assurerai comme à mon habitude des démos de Sombre et aurai du stock de fanzines avec moi (tous les numéros).

Si vous voulez mettre du Sombre dans vos petits souliers ou ceux de vos amis et que vous habitez la région parisienne, ce sera la dernière occasion avant Noël de m'en acheter en mains propres. Ensuite, il faudra commander par correspondance (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589).


À mardi !
Titre: Re : Sombre
Posté par: M'Bowwarrior le 14 décembre 2015 à 09:55
l'expression "ça sent le sapin" est plus qu'adaptée ici :)

malheureusement, le mardi (les mardis) je suis pris... :(

ce sera pour 2016 ou bien ...

bonne rencontre >:D
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 16 décembre 2015 à 02:04
Nouvelle contrepartie Tipeee


Les tipeurs de Sombre ont reçu hier une nouvelle contrepartie, le compte rendu digressif (comme le dit Valentin ^^) d'une petite convention à La Rochelle. Il sera libéré dans quelques jours sur l'Internet rôliste.


(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/banniere_Tipeee_zps6sya4h24.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)

Un euro pour un compte rendu, soutenez Sombre sur Tipeee (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre).
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 18 décembre 2015 à 15:53
9 démos à Créateurs en jeux – décembre 2015 – La Rochelle


(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Createurs_en_jeux_2015_Maud_Hamonic_zpsm7fxcj5m.jpg)
Le vert fluo, c'est stylé
photo Maud Hamonic pour La Ludothèque



Au milieu de Mireuil, un quartier populaire de La Rochelle, il y a une ludothèque flambant neuve dirigée par Benoît, El Medico (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=6733#p6733) pour les habitués de ma table. J'étais présent, il y a un peu plus d'un an, lors de son inauguration (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=12598#p12598), et voilà t'y pas qu'on m'y réinvite. C'est loin, fatiguant et les perspectives de business sont faibles (je sais d'avance que je ne vais pas vendre des kilos de zines), mais je dis oui parce que Benoît est un bon pote, que l'invitation s'accompagne d'un défraiement complet et que j'ai été hyper bien reçu la dernière fois. La qualité de l'accueil, pour moi, ça compte. J'y reviendrai plus bas, en même temps que je vais causer de tout un tas d'autres trucs. Un peu en vrac et je m'en excuse, mais ça vient comme ça vient, au fil de la plume.

Initialement, j'avais l'intention de pondre un petit compte rendu rapide comme je fais ces derniers temps pour les conventions, genre ouais-génial-c'était-cool-bodycount-de-ouf-malade-tavu. Mais en fait non. Je sens que je suis parti pour en chier un roman façon ma vie, mon œuvre, mes démos. Effet de saison sans doute. La fin d'année est propice aux bilans, ce d'autant que cela fait presque six mois que j'ai monté Terres Etranges, l'entreprise. Un semestre, ça se fête. Pour tout dire, j'ai besoin de cette bafouille. Je suis un littéraire à la base. Pour bien faire le point, faut que j'écrive. Si je peux poser noir sur blanc ce qui me trotte dans la tête, c'est grâce aux tipeurs de Sombre. Merci les gens, vos sous m'achètent du temps d'écriture.

Or donc, La Ludothèque, adossée au centre sociâââl Le Pertuis, dans un coin de La Rochelle où que les immeubles le disputent aux barres. Folichon tout plein, Mireuil. Dedans le gros cube en béton couvert d'espaliers, une équipe de ludothécaires dont n'importe quelle commune rêverait. Jeunes et moins jeunes, dynamiques, efficaces, impliqués, curieux, concernés, pas blasés pour un sou. Qui plus est super sympas et adeptes de la vanne qui tache. Je vivrais dans le coin, je ferais des pieds et des mains pour bosser le plus souvent possible avec eux. Leur event, Les créateurs en jeux, consiste (comme son nom l'indique) à rassembler des auteurs et des éditeurs pendant deux jours dans leurs (chouettes) locaux pour qu'ils y assurent des démos de leurs jeux.

Franchement, ça m'a carrément bien plu. C'était super agréable de passer deux jours avec des pros du jeu, et surtout d'avoir assez de temps pour s'intéresser à leur production. Parce qu'en conv standard, tu ne causes pas avec les gens. Tout le monde est mobilisé par son stand et ses démos. Là, on a pu échanger et ce fut hyper enrichissant. C'était d'ailleurs le but : la rencontre était aussi bien avec le public qu'entre nous. Oui, les gens de la Ludothèque ont *vraiment* pensé à nous. Pas juste à ce qu'on pourrait apporter à leur événement, mais ce qu'on pourrait en retirer. Et ça c'est classe. Mais Benoît est un gars classe, c'est bien raccord que son event le soit aussi.

Pour ce qui est de moi-même personnellement tout seul, l'objectif fut atteint : ce week-end m'a carrément mis les neurones en mouvement. D'où la présente tartine. Mais d'abord, un poil de contextualisation. Dans notre pool d'auteurs, j'étais le vilain petit canard (normal, je m'habille en noir). J'entends par là le seul pur rôliste au milieu de gens qui font du jeu de société grand public ou du platal une chouille plus pointu. Y'avait des biclassés, hein, j'ai même vendu un Sombre 1 à un éditeur. Des rôlistes pratiquants ou ayant pratiqué, mais dont la production ludique ne s'inscrit pas dans le hobby, même si certains s'en inspirent pas mal. Je pense en particulier à Christophe Pinson de Woody Ludie, dont l'un des jeux en bois est un PMT ripoliné jeu de société.

Et bin, y'a un truc qui m'a juste sauté à la gorge des yeux : les démos de jeux de société ou de plateau, c'est fingers in ze nose à côté de celles de Sombre ! Putain, les cartes ou le platal, c'est carrément les vacances. Quelque part, ça m'a fait tout bizarre de le découvrir après plus de dix années de conventions, mais 1/ je fais en majorité des events rôlistes, 2/ même quand c'est plus mélangé, les zones de jeu sont généralement compartimentés, et 3/ en temps normal, j'ai pas trop le loisir de regarder comment se déroulent les parties des autres parce que j'enchaîne les miennes comme un taré. Mais le samedi fut très très trèèès tranquille, et j'ai donc eu tout le temps de zieuter ce qui se passait autour de moi.

Frédéric Guerard, qui présentait le proto d'un jeu de plateau un peu technique, avec la patate de matos, genre la grôôôsse boîboîte d'un demi-quintal, gavée ras la gueule de pions, cartes, figs et autres tuiles, jouait à sa propre table. Les autres se contentaient généralement d'arbitrer (ils ne jouaient qu'en cas de pénurie de volontaires, pour compléter), voire simplement d'expliquer les règles puis, après deux ou trois tours, de laisser les joueurs se prendre en main. Christophe mettait carrément son matos à dispo sur sa table et allait jouer sur une autre, à d'autres jeux. Putain de vâââche, c'est là que tu touches du doigt les limites intrinsèques du jeu de rôle. Je ne peux pas faire ça, moi. Une démo de Sombre, c'est de l'animation pleine bourre du début à la fin. Si je me barre au milieu d'une partie (ce que j'ai d'ailleurs été contraint de faire samedi en fin d'après-midi pour choper mon train), y'a plus de jeu. Et ce n'est pas non plus de la démo relax, genre je fais avancer un pion toutes les trente secondes. En flash, je suis à fond les ballons tout le temps. Et ça me crève.

J'y cogite pas mal ces derniers temps. D'abord parce que depuis que j'ai monté la boîte, le taf s'accumule et la fatigue des conventions me pèse de plus en plus. Je suis revenu totalement déchiqueté de La Rochelle, mais j'étais déjà à demi mort lorsque j'y suis parti. L'avant-veille, j'étais aux Caves Alliées jusqu'à tard pour la soirée de lancement de Sombre 5. Super sympa d'ailleurs. C'est hyper plaisant de constater que, numéro après numéro, des gens se déplacent pour le jeu. Ces soutiens fidèles me font vraiment chaud au cœur. Damned, y'avait des vrais fans de Sombre ce soir-là aux Caves et ça m'a carrément fait kiffer !

Pour en revenir aux convs, je m'interroge sur le futur. Parce qu'en dehors d'accumuler le taf, je ne rajeunis pas. Fringuant quinca, tonton Alias continue de courir les events comme il le faisait il y a trente ans (ouais, quand j'étais ado, il était déjà en photo dans old Casus, à sa table de Tigres Volants. Respect), mais pour ma part, je me vois mal continuer sur mon rythme actuel encore dix ans. Je ferais du jeu de société, je ne me poserais pas la question. Dans notre petit groupe d'auteurs de La Rochelle, la moyenne d'âge était assez élevée. La différence est que si la fatigue pesait sur les épaules de tout le monde le deuxième jour, moi j'étais *total* à la ramasse.

En 2015, ça va encore. En bonne santé et pas trop mauvaise forme, je fais ce qu'il faut pour le rester. Ça aide bien. Très sérieusement, le JdR tel que je le pratique est sportif. C'est hyper exigeant pour l'organisme. Du coup, clair qu'en 2025, ça ne le fera plus. Or il n'est pas dit que dans dix ans, j'aurai définitivement tourné la page Sombre. Je me connais, je vais avoir du mal à lâcher le morceau avant d'avoir complètement abouti le projet. Hé, Alias s'accroche encore au sien. Or lui et moi, on se ressemble pas mal pour ce qui est de l'entêtement tendance obsessionnel jusqu'au-boutiste. Sauf qu'à un moment, et je sais que ça va sans doute arriver plus tôt que je ne le pense, enchaîner les démos flash des week-ends entiers quinze fois par an ne sera plus du tout gérable. Le souci est que ces démos sont le nerf de la guerre. Ce sont elles qui font vendre les zines et tourner la boîte. Si je lève le pied sur les convs, patatras, tout s'écroule.

Alors oui, je me démène pour essayer de diffuser le jeu par d'autres canaux, en particulier les boutiques de jeux. Mais le marché est super rude et mes marges si faibles que s'il n'y avait pas les ventes directes, dont une bonne partie sont réalisées en convs, je n'aurais strictement aucune chance de prétendre équilibrer les comptes de Terres Etranges. Parce qu'il ne faut pas rêver : j'espère bien augmenter mon volume de ventes annuel en passant par les magasins, mais je ne vais pas du jour au lendemain y écouler du Sombre par palettes entières. Ce serait trop beau. Du coup, les perspectives d'avenir ne sont pas super roses. Mais pas non plus super, euh, sombres non plus, notez bien.

Je suis encore loin de maîtriser aussi bien que je le voudrais tous les paramètres comptables et commerciaux (j'apprends, hein, ça va venir), mais depuis juin que je turbine à faire avancer la boîte, et en dépit des quelques portes que je me suis prises dans la gueule (bon sang, ce phoner « Sombre n'est pas un JdR », quel grand moment !), je me dis que y'a moyen. Sur un malentendu, ça peut marcher. Si je ne le pensais pas, je ne me serais pas lancé dans le monde merveilleux de l'entreprise. Juste, y'a pas de voie royale. Pas de martingale. Aucune super combo imparable qu'il me suffirait de sortir de mon slip pour que ça le fasse à coup sûr, seulement un ensemble de micro stratégies convergentes. Des ajustements à droite et à gauche pour que les petits ruisseaux fassent de grandes rivières. Parce que j'en suis là : grappiller quelques sous ici et là pour au final tenir l'objectif, ce fameux zéro euro (pas de déficit la première année) qui me met des étoiles dans les yeux.

La page Tipeee fait partie de ce mouvement. Je me suis assez vite aperçu qu'avec l'accroissement de ma charge de travail, ma to do list avait de plus en plus tendance à se décanter, les trucs qui mettent des jetons dans la tirelire passant avant ceux qui ne rapportent rien, ou du moins pas directement. Or, et c'est là qu'on en revient à La Rochelle, j'ai une tendance certaine à enchaîner les animations. Je ne fais pas que ça, mais j'en fais pas mal. Trop sans doute pour mon propre bien et celui de Terres Etranges. Si vous avez été attentifs à mes derniers comptes rendus de conv, vous avez sans doute remarqué que j'en ai déjà parlé. J'ai identifié le problème il y a un certain temps, mais peine à le résoudre. Il va falloir que je me discipline plus, que je trie mieux les events auxquels je participe. J'explique.

Au fil du temps, j'en suis venu à faire la nuance entre animes et démos. Une animation, c'est Johan qui mène du Sombre. Je pose l'ambiance, fais des blagues, déroule mon scénar Zéro, décime les personnages. Dans 99% des cas, les gens sont contents. Ils se marrent bien, flippent un peu (les jump scares, c'est le Bien), gerbent un peu (le gore, cet autre Bien). Fun et jeune. Une démonstration, c'est Johan qui mène du Sombre. Je pose l'ambiance, fais des blagues, déroule mon scénar Zéro, décime les personnages. Dans 99% des cas, les gens sont contents. Ils se marrent bien, flippent un peu (les jump scares, c'est le Bien), gerbent un peu (le gore, cet autre Bien). Fun et jeune.

Bon chasseur, mauvais chasseur ? Toutafé. Pratiquement, il n'y a pas de différence entre animation et démonstration. Enfin si quand même, le public n'est pas le même, ce qui impacte la partie aussi bien que la manière dont je la mène, et jusqu'au matériel que j'utilise (tel scénar plutôt que tel autre). En anime, la table est constituée de noobs du JdR, typiquement des enfants ou des familles standard (par oppositions aux familles de gamers. Ouais y'en a, et de plus en plus, c'est übercool). Des gens à qui je n'ai strictement aucune chance de vendre un fanzine. Enfin, je mens : ça arrive de loin en loin, mais c'est de l'ordre du mirâââcle. Un plan Bernadette (Soubirous) comme j'appelle ça, genre j'allume un cierge tellement ça n'existe normalement pas. Une opération du Saint-Esprit rôliste, quoi. Les parties sont bonnes, hein, et souvent, les gens en redemandent. Ils reviennent à ma table plus tard dans la journée ou le lendemain. C'est hyper flatteur, ça fait du bien à l'ego, mais ça ne fait pas avancer mon bizness d'un centime.

A contrario, la démo est une partie avec des gens un minimum aware du JdR et/ou des cultures de l'imaginaire. Des rôlistes ou des geek branchés horreur, fantasy, SF, whatever. Des gens que je n'ai pas à pousser beaucoup pour qu'ils m'achètent des zines. Une partie où quand j'attaque mon briefing, je peux me dire que j'ai une chance raisonnable de faire une ou plusieurs ventes à la fin. Bon, ça ne marche pas à tous les coups. Des fois, les joueurs accrochent moins que je ne l'espérais, soit que la partie n'a pas été aussi bonne qu'il aurait fallu (même avec des milliers de playtests dans les pattes, le JdR n'est pas une science exacte), soit que j'ai mal jugé leurs profils ludiques, soit qu'ils sont tentés mais, pour une raison ou une autre, ne passent pas le cap de l'achat. Sortir des sous de son porte-monnaie pour se faire plaisir avec un produit ludique est un acte fortement irrationnel. Le rapport de l'humain à l'argent et à ses loisirs est complexe. Au sortir d'une démo (par opposition à une commande par correspondance), on est dans le cadre de l'achat d'impulsion et tout un tas de facteurs entrent en jeu. Ça bouillonne grave dans la ciboule.

Alors on pourrait se dire que cette dichotomie anime/démo n'a aucune sorte de pertinence. Que le boulot d'un auteur est de montrer son jeu partout, tout le temps, au plus grand nombre. Sauf que non, parce que l'auteur en question, il n'est pas qu'animateur/démonstrateur. À côté de ça, il doit créer du matériel de jeu, écrire et mettre en forme au moins un zine par an (mais deux seraient mieux), playtester sérieusement ses règles et ses scénars, faire imprimer sa revue et depuis peu, s'échiner à la placer en boutiques. Or l'auteur, il est comme tout le monde, il n'a que 24 heures par jour.

Hop, petit calcul rapide. Je fais environ 200 parties publiques de Sombre par an. Dans leur écrasante majorité, du Zéro au format flash. 15 à 25 minutes de jeu, 35 à 45 si on compte l'explication des règles, le briefing et la promo. Allez, on va dire 40 minutes en tout. 200 x 40 = 8000 minutes, soit 133 heures. Rapporté à la durée légale du travail en France, presque quatre semaines de boulot. C'est de la connerie par paquets de douze, hein, mes semaines de taf font bien plus de 35 heures, mais c'est pour donner un ordre d'idée.

133 heures, ce n'est pas rien, surtout par les temps qui courent (Johan de plus en plus occupé, toussa). Il faut que je les optimise, ce qui veut dire faire en sorte de privilégier autant que possible les démos. Ou au moins, les events présentant une forte probabilité de nombreuses démos. Sinon, je fonce droit dans le mur. Alors bon, c'est un peu beaucoup au doigt mouillé, bien sûr. Je ne sais jamais trop exactement dans quoi je mets les pieds et souvent, il faut essayer au moins une fois pour en avoir le cœur net. Juste, il va falloir à l'horizon 2016 que je privilégie sérieusement les animations qui sont rémunérées. Oui, certaines le sont, et je vais en assurer quelques unes en début d'année prochaine (je vous en reparlerai sans doute). Faut aussi que j'arrête de me laisser convaincre de traîner mes guêtres dans les micro-convs à public familial parce que « Ouais mais tu sais, y'aura des rôlistes, d'ailleurs y'a un club dans la commune d'à côté ». Parce que les rôlistes en question, ils ne se déplacent pas pour ce genre d'events. Ils restent tranquilles au chaud, à jouer dans leur club.

Bon, à proportion animes/démos égale, la qualité de l'orga fait la différence. Comme je le disais, pour moi, l'accueil est important. Foncièrement, je n'ai rien contre un peu de bénévolat quand on me le demande gentiment et qu'on fait l'effort d'un accompagnement de qualité. Je dis ça parce que les gens de La Rochelle ont été exemplaires : défraiement du transport à l'avance, prise en charge complète, hébergement gracieux (on était logés dans un appart de la mairie, le même qu'ils utilisent pour les artistes de Francofolies. C'te luxe) et aide au recrutement pour remplir ma table. La totale. Du bénévolat sympa. Pas très raisonnable, mais sympa. Oui parce que le week-end dernier, j'ai quand même pas mal fait le ludothécaire à zéro euro de l'heure, occupant les gamins et les familles du voisinage. La différence avec Benoît et son équipe est que je ne présentais qu'un jeu, le mien. Mais sinon, même taf tout pareil que.

Si je compare avec Villepreux et son festoche du jeu, c'est le jour et la nuit niveau accueil (alors que les structures organisatrices sont similaires, municipalité et ludothèque). La différence ? À La Rochelle, j'étais considéré comme un auteur invité. À Villepreux, comme un bénévole lambda. Or moi, je préfère être auteur invité. Parce que quinze convs par an en temps que bénévole, c'est juste l'enfer. Pour pouvoir les enchaîner comme je le fais, j'ai besoin que les orgas me simplifient la vie avant, pendant et après l'event. Sinon, je perds un temps et une énergie colossales. Faut être juste, la quasi-totalité des convs rôlistes avec lesquelles je bosse tous les ans sont super carrées. Et c'est d'ailleurs pour cela qu'elles durent. Tu ne fais pas cinq, dix ou quinze éditions de ta conv sans un gros minimum de sérieux. Si t'es un branlo, ça se pète la gueule avant. Ils ont certes l'excuse de la première fois, mais à Villepreux, personne n'est venu me chercher ni me raccompagner à la gare (putain, ce kilomètre aller et retour avec mon gros sac de zines), il a fallu que je me trouve moi-même un hébergement (merci encore, Raph) et pour ce qui est du défraiement, c'est en train de virer à l'ubuesque. Un mois plus tard, pas encore remboursé de deux malheureux tickets de RER. Le tout englué dans une comm' hyper administrative à base de formulaires et mails type, que t'as l'impression de te retrouver au guichet des Assedic. Truc. De. Ouf.

Clairement, quitte à faire l'animateur municipal non rémunéré, je préfère aller le faire à La Rochelle. Bon, y'avait carrément plus de monde et de rôlistes à Villepreux (sur les stands surtout, les rôlistes), mais c'est sans doute un truc qui pourrait être amélioré à La Rochelle. Je précise que je ne connais rien à la ville. J'y ai mis les pieds deux fois dans ma vie. Le concept général de banlieue populaire, je connais un petit peu bien par contre. Et bon, l'ambiance au Mireuil, c'est téci. À vue de pif, pas trop déglingue (plutôt propret, le grand ensemble), mais téci quand même. La Ludothèque est un équipement pur classe. Un gros investissement, avec un budget de fonctionnement visiblement très correct. J'applaudis des deux pognes. Dans les cités, en général, on construit plutôt des terrains de sport pour occuper les jeunes. Ça ne coûte pas cher et ça fait vaguement illusion. Là, on est clairement dans la catégorie supérieure. Clap clap clap.

Par contre, ça reste un équipement de quartier. Jamais de la vie tu vas faire venir au Mireuil des gens des classes moyennes et bourgeoises pour un événement ludique. Eux ne se radinent en téci que pour acheter du chichon ou travailler dans le sociâââl (les ludothécaires n'habitent pas le quartier et on les comprend. Quand on a le choix, on préfère vivre ailleurs), pas pour pousser du pion ou taper le carton. Or le point, c'est que mes clients, ce sont plutôt lesdites classes moyennes et bourgeoises (surtout moyennes d'ailleurs, me semble-t-il). Aux gens de Mireuil, des zines, j'en vends pas. Deux fois que je viens, deux fois que je repars avec mon carton de revues quasi plein. Donc moi, très égoïstement et parce qu'il faut que je fasse tourner ma chtite boîte, j'aimerais bien que Créateurs en jeux brasse un peu plus large, socialement parlant.

Pour qui habite hors Mireuil, un event culturel au pied des HLM, même relayé par de la comm' en centre ville (flyers et tutti quanti) ne vend grave pas du rêve. Du coup, il ne mobilise que le public des HLM, en l'occurrence les habitués de La Ludothèque. Les quelques joueurs venus d'ailleurs étaient en grande majorité des amis des orgas, m'a-t-il semblé. Au passage, certains d'entre eux connaissaient Sombre pour y avoir joué à la table de Benoît. Super sympa. Mais bon, au global, ces deux après-midi ludiques furent business quasi as usual. La Ludothèque telle qu'en elle-même, juste avec des jeux et des animateurs supplémentaires. Nous, les zoteurs.

Comment faire pour développer le machin ? Parce qu'à mon avis, il mérite de prendre de l'ampleur. L'orga et les orgas sont super, y'a pas de raison que ça ne puisse pas grossir un peu. Mon souhait serait que d'un événement pur Mireuil, ça mute en événement plus globalement rochelais, qui me permettrait de mettre un peu de démos dans mes animes. À mon avis à moi que je partage, il faudrait deux lieux, le vendredi aprème animation à la Ludo du Mireuil. Le samedi, journée jeux quelque part en centre ville, dans une salle prêtée par la mairie. La logistique et l'orga seraient certes un poil plus costauds (et encore, peut-être pas tant que ça vu que Benoît et ses collègues ont passé deux jours à nous convoyer) mais ça risquerait bien de booster un poil la fréquentation.

Allez, après ces digressions diverses et (a)variées, je finis sur un compte rendu plus classique, avec quelques anecdotes qui vont bien. Vendredi, à La Grosse Boîte, une boutique de jeux très sympa, où que y'a de tout sauf du JdR (alors que le patron est ancien rôliste, sad but true), démo de Sombre pour les ludothécaires et les invités de Créateurs en jeux. Dix joueurs sur une table dans le fond de la boutique pour un Dracula trèèès sympa. En soirée, des démos, euh des animes, à La Ludothèque. Pas moins de cinq parties, du Camlann, de l'Overlord, du Chombre et encore un Dracula (à huit joueurs, celui-là).

Samedi, le rush attendu n'a pas eu lieu. Public plus clairsemé, majoritairement des gamins avec ou sans leur mère. Je ne fais pas le forcing niveau recrutement car je suis à la ramasse. J'attaque par un Camlann avec quatre mômes, dont un qui avait déjà joué hier (Esteban, le fils du gérant de La Grosse Boîte, archi-fan de Sombre). Je gagne, les gamins me demandent une partie de plus. Je réponds que j'attends un peu pour voir si d'autres personnes, qui ne connaîtraient pas le jeu, voudraient le découvrir. Comme y'a pas foule, ça n'arrive pas. Du coup, les mômes se repointent. Re-Camlann. Là, ce sont eux qui gagnent. Ils veulent refaire une partie, mais avec des monstres. Parce que Camlann, ça ne fait pas peur (répète en boucle la plus âgée de la table). Truc rigolo, j'ai affiché mes visuels sur le mur derrière moi et les enfants croient qu'il s'agit des scénarios que je propose et qu'on peut choisir comme sur un menu de restaurant. Ouais, ils sont à la Ludo comme chez eux. De vrais habitués.

Leur idée n'est d'ailleurs pas tout à fait fausse. Les dessins de Greg illustrent bien des scénars, mais sur le tas, il n'y en a qu'un que je propose en conv, Toy scary. Pas question de le jouer avec les mômes bien sûr, son gameplay est bien trop complexe. Le plus jeune joueur de la table ayant neuf ans, Overlord pourrait seul faire l'affaire. Mais je ne le sens pas. Ils ne connaissent rien au JdR et n'ont pas vraiment le profil gamer. Avec des gamins type Esteban, la transition depuis Camlann n'aurait pas posé de problème. Ct'un p'tit gamer, le gars Esteban (mais il a de qui tenir). Par contre, les trois que j'ai en face de moi n'en sont pas tout à fait là. Je le leur dis. Ils insistent, et la fille continue de répéter en boucle « Sombre ça fait pas peur ». J'avoue, ça me fatigue un petit poil. Le fond du problème est que c'est le genre de public qui exige un animateur frais et dispo. Sauf que là, en milieu d'aprème, je suis loin du compte.

Autre souci, Overlord propose de jouer des soldats alliés, dont des Français. Et je sais que ça ne passe en général pas super bien avec les ados et préados issus de l'immigration. Ça ne leur vend pas du rêve, ils préfèreraient jouer des Allemands pour mettre sur la gueule des froggies. D'ailleurs, la fille m'en fait aussitôt la demande. Sauf que non, chérie, à Sombre, on ne joue pas de nazis. C'est une position de principe de l'auteur. Faut poser des bornes aux limites des frontières, sinon c'est la porte ouverte à toutes les fenêtres. J'ai déjà été confronté à ce type de réaction. Je me souviens notamment d'une anime à Bagneux il y a presque trois ans, avec des collégiens. Durant la journée scolaire et professionnelle du festival Zone Franche. Une cata, cette démo. Le JdR en milieu scolaire, oui, mais sur la base du pur volontariat. Quand les profs obligent leurs élèves à s'asseoir à ta table, et même si c'est fait avec la meilleure intention du monde (éveil culturel, initiation ludique, blablabla), ça a de bonnes chances de produire de la merde. J'évite désormais.

À La Rochelle, aucun problème de motivation. Les joueurs sont plus que volontaires. Vu qu'ils ne sont que trois, la limite basse d'Overlord, je pourrais virer les deux prétirés français pour ne laisser que les anglais et les américains. Sauf que je suis tellement crevé que je n'y songe pas. Et y aurais-je pensé que ne l'aurais de toute façon pas fait. Hé, le principe du jeu de rôle, c'est de faire un petit poil d'efforts pour jouer un (je vous le donne en mille) rôle, c'est-à-dire se mettre dans la peau d'un Autre (avec une majuscule pour faire savant, genre universitaire lacanien). Ça te sort la tête du cul, élargit ton horizon culturel, t'aide (un petit peu) à comprendre que les vaches du pré voisin, là-bas derrière la haie (au delà des barres, je veux dire), ne sont pas si différentes. Vu l'époque qu'on vit, on a bien besoin de ce genre passerelles, s'pas ? Je suis le premier à dire que le JdR tient bien debout tout seul, sans alibi culturel ou pédagogique, mais je peux moi aussi faire dans le sociâââl quand je veux. Animateur municipal à zéro euro de l'heure, que je vous dis.

Donc Overlord as usual. Et le hasard faisant bien les choses, les deux Français du cast sont tirés par les joueurs. Pas super enchantée de se retrouver avec un Gaulois sur les bras, l'ado. Mais bon, la pilule finit par passer. T'façon, y'a pas le choix : c'est ça ou c'est rien. Or les gamins veulent jouer, donc c'est ça. Comme je l'avais prévu, le contexte (la Seconde Guerre mondiale) et le gameplay rôliste leur passent grave au-dessus de la tête, ce d'autant que je suis trop fracasse pour le leur expliquer pas à pas. La fatigue me rend impatient. Mais c'est pas grave parce que je sais pertinemment que dans ce scénar, la phase de roleplay initiale n'accroche pas les gamins.

Avec des joueurs de ces âges, il commence à tourner à partir de la jump scare. Du coup, je soigne mon effet. C'est LE truc qui doit les mettre dans la partie. Je braille comme un goret, bien à contretemps comme il faut, et ça marche du feu de Dieu. Les mômes font des bonds d'un mètre cinquante sur leur chaise et clairement, ça leur plaît. Content, Johan. Alors, ça fait toujours pas peur Sombre ? Gaffe à ce que tu demandes, jeune fille, tu pourrais bien l'obtenir. La suite est fingers in ze nose, avec une grosse baston bourrine et un peu de flottement à la fin lorsqu'il s'agit de fuir (normal). Une partie cool.

À la suivante par contre, je me vautre. C'est la dernière avant de repartir et comme Esteban se rassoit à ma table (hardcore fan, hein), je n'ose pas lui infliger un troisième Camlann en deux jours. J'aurais dû pourtant, les gamins de son âge ont une tolérance hyper élevée au replay. Au lieu de ça, je me mets en tête de faire un Chombre. Bad move. D'une, je suis trop crevé pour ce scénar, surtout à cinq joueurs. De deux, il est surdimensionné par rapport aux capacités de la table. Les profils ludiques et les âges sont hyper disparates et dans ces cas là, il vaut toujours mieux se mettre à la hauteur des moins aware. Oui, ça nivelle par le bas, mais la partie tient debout et ça n'empêche pas ensuite d'enchaîner avec une autre, plus exigeante. Double feature power.

Sauf qu'avec mon choix de scénar, c'est carrément pas ça que je fais. Bon, j'ai des excuses aussi, et pas que la fatigue. Chombre est calé, mais cela ne fait pas encore très longtemps que je le mène (à vue de pif, une grosse vingtaine de parties) et je commence tout juste à en prendre la véritable mesure. À cerner un peu son public cible, qui n'était carrément pas celui de la table, ça c'est sûr. Résultat, une partie un tantinet poussive, façon gentil pédalage dans la choucroute. Pas la grosse cata, mais le truc un peu mal embrayé, au rythme trop lent et qui donc s'étire en longueur. Par là-dessus, un meneur tellement à la ramasse qu'il n'a que peu de chances de redresser la barre. Je ne saurai jamais si j'y serais parvenu parce que j'explose mon créneau de jeu et suis contraint d'interrompre la partie pour attraper mon train. D'autant plus rageant qu'en fait, il a eu vingt minutes de retard. J'aurais pu le terminer, ce Chombre !



Mon body count

9 parties, 50 joueurs, 39 morts.



*



Remerciements

Ce texte vous est offert par les mécènes qui, via Tipeee (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre), soutiennent la production de contenu officiel gratuit pour Sombre.

Merci de tout cœur à Glayroc, Chroniques d'Altaride, Alias, Kayaane, Florent, BATRO, Tholgren, furst77, Dorothée, Valentin Thouzeau, Kyorou, pseudo, kF, Vincent.

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/banniere_Tipeee_zps6sya4h24.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)



*



Promo

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre12345_zpsmslarrjk.jpg) (http://terresetranges.net/sombre)

Les cinq numéros de la revue Sombre sont disponibles. Pour commander, c'est par ici (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589).



Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 29 décembre 2015 à 13:25
Casus Belli 17 est paru


En version .pdf pour les abonnés, du moins. Hop :

(https://fbcdn-sphotos-f-a.akamaihd.net/hphotos-ak-xfp1/v/t1.0-9/11215811_1173973259298760_4518483270573510560_n.jpg?oh=a2345a22e50539e13306947ad75cdc2b&oe=56D4A2C2&__gda__=1461595282_acbbe8586e026a398998d9416ad42994)

Quel rapport avec la choucroute, demandez-vous ? Approchez-vous, zieutez un peu mieux. Plus près. Encore plus près. Là, vous y êtes :

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/CB17_detail_zpsrdgjd4ij.jpg)

Ouais, y'a du Sombre dans le nouveau Casus.

Un scénario de Laurent Devernay et une interview de ma pomme.


Merci monsieur Bob.
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 29 décembre 2015 à 19:39
Nouvelle contrepartie Tipeee


Les tipeurs de Sombre viennent de recevoir le compte rendu d'un quickshot. Un diptyque dystopique en Sombre zéro, qui s'est terminé de manière surprenante par un gros coup de calgon de l'un de mes joueurs. Cela faisait des années que cela ne m'était plus arrivé.

Il sera libéré dans le courant de la première semaine de janvier sur l'Internet rôliste.


(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/banniere_Tipeee_zps6sya4h24.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)

Un euro pour un compte rendu, soutenez Sombre sur Tipeee (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre).
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 15 janvier 2016 à 00:23
Sombre 5 fiché sur le Grog


Ici : http://www.legrog.org/jeux/sombre/sombre-n-5-fr (http://www.legrog.org/jeux/sombre/sombre-n-5-fr)


(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/S5_Greg_Guilhaumond_zps7ngbw6ff.jpg)
illustration Greg Guilhaumond


Merci !



*



Promo

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre12345_zpsmslarrjk.jpg) (http://terresetranges.net/sombre)

Les cinq numéros de la revue Sombre sont disponibles. Pour commander, c'est par ici (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589).
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 24 janvier 2016 à 03:04
Les mécènes de Sombre ont reçu une nouvelle contrepartie


Il s'agit d'un making-of un peu spécial, dont je ne dirai rien si ce n'est qu'il exhale le doux parfum de la fraise.

Bientôt sur vos écrans.


*

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/banniere_Tipeee_zps6sya4h24.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)

Un euro pour un compte rendu, soutenez Sombre sur Tipeee (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre).
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 22 février 2016 à 05:19
7 démos aux RRX – février 2016 – Palaiseau



(http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/6/68/Polytechnique_1er_carre_Bastille_Day_2008.jpg/800px-Polytechnique_1er_carre_Bastille_Day_2008.jpg)
Wâââ, trop cool votre cosplay steampunk ! C'est juste un peu dommage que tout le monde ait le même costume, je trouve...



Troisième année aux RRX et c'est la première fois que je n'ai pas la crève. Joie, bonheur et volupté. Bon sang, ça change la vie ! Bosser avec la crève dans le freezer, pardon le grand hall, de Polytechnique, n'est pas tout à fait une sinécure. Cette fois-ci, j'ai pris l'option light : samedi seulement. D'une, le dimanche de l'année dernière avait été hyper trop calme. De deux, je rentre dans un tunnel de convs, qui s'annonce bien long et bien rude. J'enchaîne pas plus tard que le week-end prochain sur le Salon Fantastique. Faut que je me ménage un minimum.

Du coup, je rentre chez ouame dans la nuit noire et obscure, avant que les gars torchés n'envahissent le hall, ce qui m'évite les déboires à la Kevin (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=12977#p12977) de l'année dernière. Ce n'est pas plus mal, je dois dire. Malgré un après-midi façon Waterloo morne plaine, le bilan de la journée est plutôt bon : sept parties, dont trois Chombre (j'avais des petits trucs à playtester dessus) et même un Dracula à sept joueurs (partie hyper fun, ce n'est pas souvent qu'il n'y a qu'un survivant. J'ai le sentiment de progresser sur la question de l'équilibrage).

À part ça, j'ai croisé quelques kopaings, ai eu le plaisir de rejouer avec Piouh et d'entrevoir kF juste avant qu'il ne file mener Chains (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=13706#p13706), son super scénar d'horreur psychologique pour Sombre classic. Toujours sympa de mettre un visage sur un pseudo, même en coup de vent. Niveau orga, rien que du cool : une tétrachiée de jeunes gens en t-shirts rouges, aimables et efficaces. Merci tout plein à Gabriel et son équipe.



Mon body count

7 parties, 39 joueurs, 37 morts



*



Les mécènes de Sombre ont reçu une nouvelle contrepartie


Il s'agit de Bons baisers de l'Enfer, un compte rendu de quickshot en Sombre max. Une partie bien bourrine et bien fun, menée dans ma cuisine deux jours après Run like an Egyptian, la fameuse séance au débriefing de la moreûûûh.

Bientôt sur vos écrans.


(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/banniere_Tipeee_zps6sya4h24.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)

Un euro pour un compte rendu, soutenez Sombre sur Tipeee (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre).



*



Promo

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre12345_zpsmslarrjk.jpg) (http://terresetranges.net/sombre)

Les cinq numéros de la revue Sombre sont disponibles. Pour commander, c'est par ici (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589).


Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 29 février 2016 à 11:54
5 Trucs Sombre sur Tartofrez, le blog de Jérôme Larré



Brand m'invite à causer de Sombre dans son chez lui de l'Internet, et moi bien sûr j'accepte.

Résultat, un article long comme un jour sans pain que vous pouvez lire ici (http://www.tartofrez.com/5-trucs-sombre/).



*



Remerciements

Cet article vous est offert par les mécènes qui, via Tipeee (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre), soutiennent la production de contenus gratuits pour Sombre.

Merci de tout cœur à Glayroc, Chroniques d'Altaride, Alias, Kayaane, Florent, BATRO, Tholgren, furst77, Dorothée, Valentin Thouzeau, Kyorou, pseudo, kF, Vincent et Peggy.

Si ce texte vous a plu et que vous voulez me donner les moyens de continuer à en écrire de semblables, soutenez Sombre sur Tipeee (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre).

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/banniere_Tipeee_zps6sya4h24.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)



*



Promo

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre12345_zpsmslarrjk.jpg) (http://terresetranges.net/sombre)

Les cinq numéros de la revue Sombre sont disponibles. Pour commander, c'est par ici (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589).
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 03 mars 2016 à 12:57
9 démos au Salon fantastique – février 2016 – Paris


(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Salon_Fantastique_2016_Caroline_Viphakone_pour_nfinite_RPG_zpsdv7qyr2y.jpg)
Sombre, le jeu qui rend dingoooo !
photo Caroline Viphakone pour infinite-rpg.com



Mon deuxième Salon Fantastique en trois ans. J'avais fait celui de 2014 (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=12635#p12635), mais pour une raison que je ne m'explique plus (sans doute un chevauchement de dates avec une autre conv, j'ai oublié), pas celui de l'année dernière.

Et bin, c'est toujours aussi sympa ! Plein de gens costumés et même cosplayés, un public plutôt jeune et trèèès agréable, des tas de stands dans tous les coins. Les cultures de l'imaginaire en force. Tout ça en parallèle d'un autre salon, celui du livre ancien. Les mélanges improbables, c'est le Bien.

Invité par Opale sur le stand jeu de rôle, j'assure neuf parties en deux après-midis. J'ai séché le vendredi pour me ménager un petit peu car la saison des convs s'annonce bien rude cette année.

Je fais un peu de tout, de l'Overlord, du Chombre, du Camlann et même un Grimmies. Essentiellement mes scénars d'initiation car j'ai une large majorité de noobs à table. Plus quelques têtes connues pour faire bonne mesure, les fameux usual suspects. Ça se passe trèèès bien. Les conditions ne sont pas faciles (y'a pas mal de brouhaha), mais les parties sont bonnes et c'est tout ce qui compte.

Samedi, je monte un Overlord à l'arrache avant mon créneau, sur une table désertée en avance par son meneur. Un survivant, qui d'ailleurs fut peut-être bien une survivante (me souviens plus trop, j'avoue). Ce sera le seul du week-end car j'enchaîne ensuite huit TPK d'affilée. Longtemps que cela ne m'était plus arrivé. Rigolo tout plein.

Sinon, une bonne nouvelle : Chombre tourne vâââchement mieux. D'une, je l'ai mieux en main. De deux, j'ai modifié un micro truc à la suite d'un retour de playtest de Renaud. Et il s'avère que c'est le genre de micro truc qui fait la différence. Merci monsieur Mike.

Pour finir, un énorme merci aux blouses blanches d'Opale. Efficacité et coolitude, rien que du bonheur. Super orga, comme d'hab.



Mon body count

9 parties, 48 joueurs, 47 morts



*



Promo

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre12345_zpsmslarrjk.jpg) (http://terresetranges.net/sombre)

Les cinq numéros de la revue Sombre sont disponibles. Pour commander, c'est par ici (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589).


(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/banniere_Tipeee_zps6sya4h24.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)

Un euro pour un compte rendu, soutenez Sombre sur Tipeee (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre).
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 14 mars 2016 à 15:04
15 démos à Ludesco – mars 2016 – La Chaux-de-Fonds (Suisse)


(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Ludesco_2016_Guillaume_Pasquier_zpsdkdbgtcs.jpg)
Les tentes suisses, c'est bien carré.
photo Guillaume Pasquier pour Terres Etranges



Johan 2, le re-retour. La dernière (et d'ailleurs première) fois que j'avais mis les pieds à Ludesco, c'était il y a trois ans (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=9977#p9977). J'en gardais un si bon souvenir que je n'ai pas hésité une seconde à accepter leur invitation cette année. On s'y pèle bien comme il faut (putain, les montagnes, c'est clairement pas mon milieu naturel), mais l'orga y est top de chez top, et les gens super sympas.

L'événement est transludique (ouais, j'invente des mots car les néologismes, c'est trop du ballon de la hype), c'est-à-dire qu'on peut y jouer à tout et même à n'importe quoi (platal, cartes, JdR, GN, you name it) pendant une grosse cinquantaine d'heures. Non-stop. Bon, moi quand même, j'ai dormi. Parce que deux jours et demi de conv lointaine, c'est bien fatiguant. Fatiguant, mais excellent.

Grâce à l'appui logistique des orgas et de Gap, mon fidèle comparse en Helvétie, j'ai pu enchaîner pas moins d'une quinzaine de parties. J'ai mené partout : en salle commune (dans le brouhaha), sur mon propre stand (converti en table de jeu), sous la tente (ouais, ils avaient monté une tente JdR, voyez la photo), et même dans l'espace dédié aux rôlistes (j'ai pas de limites : des fois, je pose du JdR là où on est censé le faire. How weird).

Une écrasante majorité de trèèès bonnes parties, une ou deux plus moyennes (à la dernière du samedi, ma neuvième de la journée, j'étais un gros poil à la ramasse), et une poignée de franchement excellentes. Mention spéciale au Grimmies de samedi après-midi. Trois gamins à table (deux filles, un garçon, tous entre 10 et 11 ans) et une mère de famille. Un petit poil largué la maman, mais les mômes étaient au taquet. L'une des filles était à 150 % dans la fiction et c'était super plaisant de jouer avec elle. Excellente partie, nom de Dieu. L'une des meilleures que j'aie menées cette année à Ludesco. Les gamins sont bien sûr revenus à ma table le jour suivant pour un Camlann (qu'ils ont gagné) puis un Overlord, qui fut ma dernière démo du week-end.

Un énorme merci aux orgas, tous ces gars et ces filles en t-shirt noir et tablier bleu, qui m'ont facilité la vie de mille et une manières durant tout le week-end. Spéciale dédicace à Laurent, Lionel et Marco, qui se sont particulièrement occupés de moi avant et pendant l'event. Accolade fraternelle et chaleureuse à Gap, qui a tenu le fort (enfin, le stand) durant deux jours, tandis que j'étais par monts et par vaux, exterminant du PJ par paquets de douze. Toujours aussi cool de bosser avec toi, kopaing.

Par contre, je ne remercie pas Projets-R, nos voisins de stand, adeptes des effets saucisson-gore, et sponsorisés par une marque célèbre de Viagra pour vieux (à consommer de préférence par piscines entières). Ces énergumènes m'ont fait subir deux jours de vannes pourries au seul prétexte que moi aussi, j'ai un humour de merde. Si ça continue comme ça, va falloir que ça s'arrête ! Faut poser des limites aux bornes des frontières des blagues nulles. Il en va de la survie de la civilisation, nom de Dieu.

Allez, prochaine convention dans trois semaines, toujours en Suisse, mais à Lausanne cette fois-ci, pour ce qui sera ma deuxième Orc'idée (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=13207#p13207) en deux ans. D'ici là, dans quinze jours, j'assurerai une animation d'une journée à la médiathèque de Lillebonne (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=14079#p14079), en Seine-Maritime. Venez nombreux mourir à ma table. Ça va être fun, je vous assure.



Mon body count

15 parties, 79 joueurs, 74 morts



*



Promo

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre12345_zpsmslarrjk.jpg) (http://terresetranges.net/sombre)

Les cinq numéros de la revue Sombre sont disponibles. Pour commander, c'est par ici (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589).


(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/banniere_Tipeee_zps6sya4h24.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)

Un euro pour un compte rendu, soutenez Sombre sur Tipeee (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre).


Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 16 mars 2016 à 10:24
Nouvelle contrepartie Sombre sur Tipeee


(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre_La_peur_comme_zps4gxlynwb.jpg)



Les mécènes de Sombre sur Tipeee ont reçu leur contrepartie de mars, un (long) compte rendu d'une série de quatre animations que j'ai effectuées courant janvier et jusqu'à début février dans un lycée un peu spécial du Val-de-Marne.

Le Microlycée 94 est une petite structure qui s'efforce de réacclimater aux études des jeunes en décrochage. Dans leur emploi du temps, à côté des cours ordinaires, des activités culturelles et sportives. Dont le JdR, ce sport de l'extrême. ^^

Je me suis donc retrouvé à animer un atelier de quatre fois deux heures de Sombre. Exercice super intéressant, qui m'a bien agité les neurones.

La prochaine contrepartie, à venir en avril, amalgamera deux comptes rendus de parties : un court quickshot Zéro ambiance pulp horrifique et le crash test de mon prochain scénario d'horreur gothique.


Stay tuned.



*



Promo

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre12345_zpsmslarrjk.jpg) (http://terresetranges.net/sombre)

Les cinq numéros de la revue Sombre sont disponibles. Pour commander, c'est par ici (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589).


(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/banniere_Tipeee_zps6sya4h24.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)

Un euro pour un compte rendu, soutenez Sombre sur Tipeee (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre).
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 23 mars 2016 à 11:51
4 animations au Microlycée 94 – janvier et février 2016


(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre_La_peur_comme_zps4gxlynwb.jpg)



L'année dernière, un gars me contacte par Internet. Pour préserver son anonymat, je l'appellerai Mathieu. Il a lu certains de mes comptes rendus sur les forums rôlistes et Sombre a éveillé son intérêt. Il voudrait m'acheter les zines pour se rendre compte en vrai. OK que je lui dis, donne-moi ton adresse et je t'envoie ça. Stupeur ! Il habite à deux rues de chez moi. Sa réaction : « Ah oui donc, c'était bien Johan Scipion le mec au bandana que je voyais déambuler entre la boulangerie, Carrouf Market et la Poste ». Ouais, j'ai des aventures de taré dans mon quartier. Des fois, j'achète des yaourts. Truc de malade.

Tout de suite, je me sens un peu gêné de lui faire payer des frais de port pour lui envoyer son petit tas de zines. La Poste pour une livraison à moins de cent mètres de ma porte, ce serait quand même du n'importe quoi en barre. Donc je lui propose de les lui apporter en mains propres. Terres Etranges, c'est un peu le luxe extrême de l'édition : les auteurs viennent eux-mêmes te livrer leurs œuvres dans ton salon. C'est pas chez Gallimard qu'ils feraient ça, hein.

On en profite pour discuter un peu le bout de gras. Il s'avère que Mathieu est un gars over sympa, rôliste curieux et passionné. Pile-poil le genre de personne avec qui je m'entends bien en général. Vu qu'on est voisins, je l'invite à ma table pour quelques playtests. Le courant passe, on est effectivement ludico-compatibles. Une chose en entraînant une autre, il finit par me proposer d'animer un atelier de découverte du jeu de rôle dans le lycée où il travaille. Car Mathieu est prof. Vous avez remarqué comme la moitié des rôlistes bossent à l'Éducation Nationale, pendant que l'autre moitié turbine dans l'informatique ? Y'a un pattern, moi je dis.

Mathieu m'explique que son établissement est particulier. Il s'agit d'un tout petit lycée (d'où le « micro » dans le titre de ce compte rendu, suivez un peu siouplait sinon on va pas s'en sortir). 90 élèves en décrochage qu'une équipe pédagogique mo-ti-vée s'efforce de remettre dans le circuit scolaire. Des jeunes qui, pour des raisons diverses et variées, ont pris un, deux ou trois ans dans la vue et qu'on essaie de réacclimater aux études. Dans leur emploi du temps, à côté des cours ordinaires, des activités culturelles et sportives. Dont le JdR évidemment, ce sport de l'extrême.

Moi, ça m'intéresse carrément bien. Parce que des interventions en milieu scolaire, je n'en ai jamais fait. Je bosse régulièrement avec des enfants, des préados, des ados et/ou des jeunes adultes, mais c'est en contexte rôliste (les convs), chez des particuliers, en ludothèque ou en centre de loisirs. Dans une école, cela ne m'est pas encore arrivé. Donc forcément, je suis curieux. Et puis, c'est payé. De l'animation qui rapporte des sous, je ne vais carrément pas cracher dessus. Hé, j'ai un petit bizness à faire tourner et la thune ne pousse pas sous les sabots des chwals.

Quand même, je m'informe un peu plus. En particulier, je demande à Mathieu si ces ateliers ont une quelconque ambition pédagogique. Le plan serait-il d'apprendre des trucs aux élèves par le biais du jeu de rôle ? Non, me répond-t-il, il s'agit uniquement de faire découvrir l'activité. Tout de suite, je respire. Pas que j'aie quoi que ce soit contre le JdR qui cherche à te faire réfléchir sur la vie, la mort, l'Histoire, les grands problèmes de société ou le prix des tomates cerises, mais ce n'est pas mon créneau. Moi mon truc, c'est de découper des gens. Des petits films d'horreur imaginaires autour de la table. Des bons, si possible.

De la flippe et du fun, sans alibi pédagogique ou culturel. Parce que, très sincèrement, je ne pense pas que le jeu de rôle en ait besoin. C'est un média puissant et riche, qui tient bien debout tout seul. Il mérite d'être apprécié pour ses qualités propres, au même titre que le cinéma, la littérature, la peinture ou la bande dessinée. Il n'est pas nécessaire qu'il soit le vecteur de quelque connaissance ou grande idée que ce soit. Il peut l'être bien sûr, comme tout média narratif, mais ce n'est pas une condition sine qua non, ni même une condition tout court. De mon point de vue, le divertissement suffit amplement à justifier la pratique. L'éclate, m'voyez. Y compris à l'école. Oui, parfaitement. J'ai pas de limites.



Première séance

Voilà donc qu'à la rentrée de janvier, Johan vient poser du Sombre au Microlycée. Du fait de ses particularités, l'établissement a des règles de fonctionnement différentes d'un bahut ordinaire. Mathieu m'a prévenu, je ne saurai jamais à l'avance combien j'aurai d'élèves dans mon atelier. Y'a douze inscrits, mais c'est carrément pas sûr qu'il y ait douze présents. En toute probabilité, ils seront moins, voire beaucoup moins. Et de fait, ils sont cinq.

Pour une première expérience en milieu scolaire, ça me va bien. Un petit comité, c'est cool. C'est d'autant plus cool que la plupart de mes casts de prétirés proposent de 4 à 6 personnages. Je vais donc pouvoir faire jouer tout le monde à ma table sans être contraint de recourir à quelque expédient. Pas de spectateurs, pas de jeu en rotation, pas non plus besoin de débaucher Mathieu pour qu'il fasse deuxième meneur. Pratique.

Allez, deux petites minutes de présentation et on se met à jouer. Cinq joueurs, trois hommes, deux femmes. Des profils assez divers en termes d'origines sociales, ethniques et culturelles. Ma banlieue, quoi Juste un point commun : de purs noobs. « C'est quoi un jeu drôle ? ». Okaaay, on part de loin. Du coup, j'amorce avec un Camlann. Petit tour de chauffe, juste pour briser la glace, présenter le concept rôliste et le système sur une base proche du jeu de société classique. Partie cool, qui se termine (c'est assez rare) sur un match nul.

Profitant que tout le monde est chaud, j'enchaîne bite à cul avec un Overlord, un petit cran au-dessus en terme de rôle. Ça passe plutôt bien. Durant la mise en place, l'un des joueurs me refait le fameux coup du « Je veux jouer un Allemand ». Prévisible. J'en avais d'ailleurs touché deux mots à Mathieu durant notre réunion préparatoire. Deuxième partie cool. Trois survivants parce que je ne mets pas trop la pression sur la fin et que les joueurs ont le bon réflexe, celui de la fuite.

Il nous reste une petite demi-heure. En faisant le forcing, je pourrais caser une troisième partie, mais je profite que rien ne me presse pour nous offrir un vrai débriefing. L'atelier est prévu en quatre séances de deux heures et je n'en suis qu'à la première. Y'a pas de rush. Putain, ça me change du rythme des convs, où j'enchaîne comme un taré. Là, je peux y aller tranquille et c'est super agréable. Je prends le temps de répondre de façon détaillée aux questions que me posent les élèves. On cause de Sombre, du cinéma d'horreur, de narratologie aussi (ce n'est pas sale). Trèèès sympa.



Deuxième séance

Aujourd'hui, affluence : neuf élèves, dont trois que j'avais vus la semaine dernière, soit six nouveaux. Ajoutés aux cinq de la fois précédente, on arrive à onze, c'est-à-dire presque l'intégralité de l'effectif. Et c'est cool, parce qu'on ne peut pas continuer à enchaîner les séances d'initiation. À un moment, va falloir passer la seconde.

Mais pas aujourd'hui. Aujourd'hui, on repart sur la présentation du hobby. Je confie les trois vétérans à Mathieu, qui s'isole dans une salle voisine pour leur mener un Deep space gore. Très bonne partie semble-t-il. Première maîtrise Sombre pour Mathieu, qui en revient enchanté. Ça fait plaisir. De mon côté, je lance un Overlord à six joueurs avec les novices. Et ça dépote.

En deuxième heure, je réunis tout le monde, Mathieu compris, pour un Dracula à dix. Parce que ouais, j'ai peur de rien. Et même, je m'autorise un petit poil de playtest car j'ai toujours mes soucis d'équilibrage. Suite à mes dernières démos, j'avais gonflé les vampires, qui me semblaient un poil faibles. Oulaaah, j'ai été trop généreux ! Over costauds, ils sont devenus. Je m'en vais les brider, y'a besoin. Heureusement, cela ne nous a pas gêné. La partie fut cool et tout s'est terminé au finish. Très sympa.

J'avoue, cette séance m'a plongé dans des abîmes de perplexité. Les élèves sont plutôt cool et raisonnablement intéressés par l'activité. Certains plus que d'autres bien sûr, mais en moyenne, Sombre suscite l'intérêt. Ça fait plaisir. Par contre, je me trouve à gérer des trucs dont je n'ai pas l'habitude. D'abord, il y a cette question d'effectif à géométrie variable, qui m'empêche de planifier. Mon idée est d'emmener les élèves vers un quickshot en quatrième séance, mais comme je ne sais jamais ni qui ni combien seront présents, je n'ai pas moyen de bien doser la progression. Je bricole mon programme sur place et ce n'est pas idéal.

La taille du groupe n'est par contre pas un souci. Avec Mathieu qui mène en parallèle, ça le fait bien. Évidemment, ça reste sportif quand tout le monde joue ensemble, mais je ne prévois pas de rééditer l'exploit. Alors que je pourrais, hein, y'aurait moyen que je sorte un Dozen de mon slip. En PvP, il tourne à douze joueurs. Sauf que jusque là, on n'a fait que du Zéro. Je n'ai pas envie d'embrouiller le truc en présentant un autre système. J'ai mon matos Max dans mon sac à chaque séance, mais ne le dégainerai qu'en cas d'urgence.

Nan, le vrai truc qui me cause souci, c'est l'hétérogénéité des profils ludiques. Pas que je n'y sois pas habitué. Avec le nombre de démos que j'ai au compteur, il n'y a plus grand-chose qui me surprend de ce côté. Je pense avoir vu à ma table tous les types de joueurs possibles et imaginables. J'ai même mené pour un groupe de trisomiques, ce qui se pose là en terme d'expérience rôliste extrême. Sauf qu'au Microlycée, les conditions sont particulières. J'explique.

En conv, je fais avec ce qui vient. Les gens s'assoient à ma table, plus ou moins aware du JdR, plus ou moins gamers, plus ou moins actifs, plus ou moins éveillés. Au sens propre comme au figuré : y'a des gens un peu lents, d'autres un peu (beaucoup) fatigués, surtout après deux jours de festoche. Et puis, y'a aussi ceux qui sont un peu éméchés. Ah bin oui, dans les bars, on boit de la bière (et pas que). Du coup, passé 22h, tout le monde n'a plus tout à fait les yeux en face des trous. Au final, certains percutent vite, d'autres moins vite, d'autres pas du tout vite.

En début de démo, je fais un tour de table rapide pour évaluer rapido le degré d'awareness de chacun, choisis celui de mes scénars qui me semble le mieux adapté et avanti. Durant la partie, je joue avec ceux qui le veulent/peuvent : les plus motivés, les plus concentrés, les plus impliqués, les plus actifs, les plus sobres. S'ils sont deux ou trois, ça tire le reste de la table et fait de bonnes démos. Parfois, la mayonnaise monte moins bien, certains joueurs passent, pour tout un tas de raisons différentes, plus ou moins à côté de la partie. Ce n'est pas un drame. Au pire du pire, s'ils se sont emmerdés, elle n'aura duré qu'un quart d'heure. Y'a pas mort d'homme.

Dix minutes plus tard, parfois moins lorsque y'a un gros flux de joueurs, je repars pour une autre démo avec un autre groupe. Assez souvent, les gens qui ont apprécié l'expérience finissent par se repointer à ma table, un peu plus tard dans la conv ou à un autre event. Ceux qui se sont fait chier l'évitent désormais. Rien que de très normal. Le quotidien de n'importe quel démonstrateur.

Sauf qu'au Microlycée, ça ne marche pas comme ça. Les élèves se sont inscrits pour quatre fois deux heures de Sombre et même si on ne leur tape pas sur les doigts lorsqu'ils sèchent, ils sont censés tenir leur engagement, c'est-à-dire assister à toutes les séances. En pratique, une (toute) petite minorité fera les huit heures. Après la deuxième séance, seuls trois élèves peuvent prétendre au grand chelem. L'effectif global n'en demeure pas moins constant. Douze inscrits, toujours les mêmes, ce dont je n'ai pas l'habitude. En huit heures de conv, j'assois *beaucoup* plus de douze joueurs à ma table.

Au Microlycée, je ne peux pas me dire que les gens un peu à la traîne (ceux qui ont moins d'aptitudes et/ou moins d'expérience parce qu'ils ont séché certaines séances) vont prendre leur mal en patience pendant quinze minutes et iront ensuite faire un tour du côté de l'arène GN, du concours de cosplay ou du karaoké de génériques de séries animées. Nan, ils vont rester à ma table au moins deux heures, peut-être plus. Faut donc que je trouve le moyen de les mettre à niveau. Parce qu'à côté d'eux, y'en a d'autres qui percutent vite et avec lesquels je suis vachement tenté de faire des trucs plus exigeants. De l'impro, notamment.

En clair, j'ai le problème de n'importe quel prof : dans ma classe, y'a une tête et une queue. Je ne peux pas trop ralentir la tête parce que sinon, je risque la démotivation et par voie de conséquence, l'absentéisme. En même temps, faut que je tire grâââve la queue pour essayer de réduire l'écart. L'objectif est que d'ici deux séances, je sois en mesure d'improviser un quickshot qui tienne à peu près la route. Voire s'il y a assez d'affluence, qu'on puisse, Mathieu et moi, le faire chacun de notre côté. Y'a du challenge.



Troisième séance

Tandis que je patiente en salle commune, j'apprends que Sombre a fait le buzz dans l'établissement. On a parlé du Dracula de la semaine dernière, me dit une prof de français, rapport aux vampires lesbiennes. Je lui explique que j'ai pillé Le Fanu. Là où y'a de la gêne, y'a pas de plaisir. Peu après, Mathieu me briefe : « Aujourd'hui, on risque de n'avoir que cinq ou six élèves ». Tout ce bel optimisme fait plaisir à voir, parce qu'en fait, ils ne sont que trois !

La faute à des perturbations sur le RER dans la matinée... alors que l'ateliers se déroule en fin d'après-midi. L'effectif du Microlycée est tellement volatile que dès que y'a un piti truc qui déconne, ça produit de l'absentéisme pour toute la journée. « Tu touches du doigt la difficulté de notre métier », me dit Mathieu. Ah oui, tout à fait. Et même que j'y mets la main jusqu'au coude. Je m'en étais déjà un peu rendu compte sur les deux premières séances. Là, ça me saute à la gorge des yeux. 5 présents il y a quinze jours, 9 la semaine dernière, 3 aujourd'hui. Putain, c'est les montagnes russes ! Et jamais les mêmes personnes, en plus. Ah si, il y a *un* assidu. S'il vient à la quatrième séance, il aura fait le grand chelem, mais ce sera bien le seul. Quel suspense, mes amis, quel suspense.

Clairement, ce public à géométrie (très) variable me complique le boulot. Pas la maîtrise en elle-même. Il y a quelques années, ça m'aurait mis salement dans la merde. Aujourd'hui, j'ai assez de matos de démo pour gérer à peu près n'importe quelle configuration de jeu, de trois à onze joueurs. Hé, c'est que j'ai gratté du pEx au fil des convs. Il n'existe pas de génération spontanée du scénar. J'ai bossé dur pour développer les outils rôlistes dont j'ai besoin pour être efficace dans un maximum de configurations de démo.

Que les élèves se pointent à trois, huit ou douze, pas de souci : je vais pouvoir les occuper. Mais cela me semble un peu faible dans le cadre d'un atelier de découverte. Je veux dire, on ne me paie pas à faire le babysitter. Je ne viens pas simplement divertir, comme je peux le faire lorsqu'on loue mes services pour un anniversaire. Avec mes quatre fois deux heures d'atelier, je m'inscris dans une démarche d'apprentissage du hobby. Le format m'autorise à être plus ambitieux que pour une animation standard. J'ai la possibilité de pousser un peu l'initiation, ce serait ballot de ne pas en profiter.

Sauf que pour le faire bien, il faudrait que je puisse établir un programme et m'y tenir. Or ce n'est pas possible si je ne sais pas d'une séance sur l'autre combien j'aurai de présents. En l'état actuel des choses, j'en suis réduit à du bricolage au jour le jour et c'est un peu frustrant. Les conditions de jeu sont super (j'ai une salle de cours pour moi tout seul, deux si je veux), le nombre d'heures plus que confortable, mais l'intendance ne suit pas. Rhâââ, ça me criiiispe ! Et encore, je ne viens que pour poser du jeu de rôle dans le cadre d'un atelier de découverte. Zéro enjeu scolaire. Mathieu, lui, prépare ses élèves au Bac. Je ne l'envie pas, putain.

En cas d'affluence, j'avais prévu de le mobiliser en tant que second meneur, mais vu qu'on est en petit comité, je réduis la voilure et m'en tiens à mon programme perso : un Not another slasher movie à quatre joueurs, les trois élèves + Mathieu. L'idée est de dépasser le flash pour se lancer dans le court (une seule partie sur toute la séance, cette fois). Les séances précédentes ayant été plutôt orientées jeu, je voudrais aussi appuyer un peu le côté rôle. En clair, il s'agirait de dépasser le stade de l'initiation pure pour passer level 2.

Allez, trêve de bavardages, on s'y met. Je briefe et on joue. Partie super sympa ! Comme il y a bien longtemps que je n'ai mené NASM, j'ai de la fraîcheur. Par ailleurs, c'est la seconde (et pour l'un d'entre eux, la troisième) fois que ces trois joueurs s'assoient à ma table. Du coup, je cerne mieux leur profil ludique. Y'a de fortes disparités d'ailleurs, avec un effet tête et queue assez marqué. Avec quatre joueurs seulement à table, j'ai le temps de travailler à réduire (un peu) le delta. Je m'appuie autant que possible sur Mathieu, vieux routard qui montre l'exemple, et la mayonnaise prend bien. On gratte même un petit quart d'heure en fin de séance, après la sonnerie, pour boucler le climax, preuve que les joueurs accrochent. Clairement, la meilleure parties que j'aie menée jusque là au Microlycée. Le challenge maintenant, c'est de faire au moins aussi bien la prochaine fois, dans quinze jours. Vu que ce sera un quickshot, y'a du boulot.

En sortant, comme on est le troisième mardi du moi, j'enchaîne avec une Rencontre opalienne aux Caves Alliées. Deux démos dans des conditions un poil difficiles (pas mal de monde, beaucoup de brouhaha). Un Overlord très très cool, suivi d'un Dracula un chouïa plus rock'n'roll. Huit joueurs aux Caves, ce n'est jamais très raisonnable. Une grosse mais bonne journée.



Quatrième séance

« Alors aujourd'hui, on invente un exercice, on le fait et on le corrige ! ». Enfin, en théorie. Mon idée depuis le départ, c'est-à-dire depuis avant la première séance, est de terminer mon atelier rôliste sur un petit quickshot Zéro en deux heures. C'est très gérable. En playtest dans ma cuisine, je les boucle en soixante minutes, voire quarante-cinq. Sauf que je ne suis pas en playtest, mais en animation, pas dans ma cuisine, mais dans un lycée, pas avec la dream team, mais avec des noobs. Ça change un peu tout.

Et faut être honnête, là comme ça, le quickshot, je ne le sens pas. Aujourd'hui, il y a cinq joueurs, dont une majorité d'habitués. Loïs a fait le grand chelem, il était présent à toutes les séances et c'est le seul. Spéciale dédicace, gars. Victoria et Clémence en sont à leur troisième. Céline et Mehdi à leur seconde seulement. Et là, clairement, ce n'est pas assez : il leur faudrait un peu plus de bouteille pour brainstormer efficace. Sans compter qu'il y a de tout à cette table, du gros déconneur doucement relou à la pure timide. Vache de vache, c'est le grand écart. Comme d'hab, en fait.

Rhâââ.
Gnééé.
Chiotte.
Ça se goupille mal.

OK, laisse béton le quickshot. J'avais l'intention de sortir mon plan Paradise lake, je le remets dans mon slip. À la place, un Patchwork, scénar tout nouveau tout beau, qui a l'intérêt d'être proche du format quickshot. La partie s'ouvre par un brainstorming, mais dans un cadre assez précis. Pas de la vraie impro, mais ça y ressemble pas mal. Un ersatz, on va dire, qui a l'avantage d'être plus accessible qu'un quickshot pur. Pour moi, ça reste un petit peu casse-gueule parce que 1/ il ne s'agit que de ma deuxième partie (la troisième en fait car je l'ai écrit à partir d'un quickshot) et 2/ je ne l'ai jamais mené à plus de quatre joueurs. Or là, avec Mathieu que je ne veux pas laisser spectateur (c'est toujours moins cool que de jouer, et puis ça m'arrange d'avoir un joueur expérimenté dans le cast), j'en ai six. C'pas grave, je me lance. Faut savoir mener dangereusement.

Je ne vais faire de compte rendu détaillé. Pour être exact, je l'ai écrit pour garder la trace de la fiction, mais comme pour mes deux parties précédentes, ne le publierai pas de suite. Je veux éviter de spoiler ce scénar car je vais sans doute le mener en convention dans le courant de l'année. Je dirais simplement que la partie fut plutôt cool, malgré que six joueurs (dont cinq noobs), c'était un peu beaucoup. Quand même, on a eu du fun. Ah bon sang, ce scénario est barré juste comme j'aime !

Allez, petit bilan de cette première expérience en milieu scolaire. Comme je le disais à Mathieu lorsque nous en avons parlé après notre dernière partie, j'ai trouvé ça hyper intéressant parce qu'assez ardu. J'ai l'habitude des contraintes de maîtrise. Pas qu'on me mette le couteau sous la gorge, mais mener aux Caves Alliées, à Geekopolis ou à la Japan n'est pas toujours simple. La combo brouhaha + noobs + alcool (parfois) est loin d'être idéale, pour dire le moins. Or là, et c'est ce que je trouve intéressant, je découvre de nouvelles contraintes, liées à la structure qui m'accueille. Je mets de côté la question de la volatilité de l'effectif, énôôôrme contrainte dont j'ai déjà causé en long en large et en travers.

Comme je l'ai expliqué en introduction, je n'avais d'autre objectif que de montrer ce qu'était un JdR, en l'occurrence le mien. Je ne l'utilisais pas comme support d'apprentissage et ne donnais pas non plus de notes. On jouait pour jouer et c'est top. N'empêche qu'on reste dans le cadre de l'école, assez différent de celui des convs. En conv, tu trouves facilement à remplir ta table avec des gens venus pour jouer et qui aiment beaucoup ça. Au Microlycée, c'était loin d'être le cas. Bon, ce n'était pas une nouveauté pour moi, vu que je mène dans des bars est des events transmédia. Le public, très mélangé, n'y est pas forcément plus réceptif. Sauf qu'aux Caves Alliées, au Dernier Bar ou à Cidre & Dragon, les gens sont en mode détente. Y'a bien que les tabergistes, les orgas et les démonstrateurs tels que moi qui bossent. Les autres sont là pour prendre du bon temps avec leurs amis.

Au Microlycée, j'ai mené dans une salle de classe, durant les horaires des cours, dans le cadre d'une activité encadrée et (semi) contrainte, qui plus est avec un prof à ma table. Qu'on le veuille ou non, ça ne pose pas le jeu sur les mêmes bases. Du coup, j'ai appris plein de trucs. Pas du tout sûr que j'aie été significativement meilleur à la quatrième séance qu'à la première (j'étais plus détendu en tout cas), mais j'ai gratté du pEx. Il va me falloir un certain temps pour décanter tout ça et en tirer les leçons qui s'imposent. Par contre, je peux d'ores et déjà affirmer que je suis partant pour une deuxième saison. En dehors de toute question financière, j'entends. C'est une évidence que je n'ai pas les moyens de cracher sur des animes rémunérées, mais y'a pas que ça.

Je découvre des conditions de jeu et un public spécifiques. Comme toujours, ça m'interpelle. Durant ces quatre séances, je ne pense pas avoir démérité. J'ai tenu mes huit heures sans plantage, ce qui est déjà cool, mais je vois bien que j'ai une marge de progression. Y'a du challenge et ça me stimule. Je sens mes neurones qui bougent dans tous les sens, ça me fait des guilis rigolos dans le dedans de mon cerveau. C'est tout plein festif. Comme le dit Annie Cordy, cette immense poétesse des temps modernes, « Moi, j'aime ça quand ça fait ding ding ding di-gue-ding comme une samba ».



*



Remerciements

Ce texte vous est offert par les mécènes qui, via Tipeee (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre), soutiennent la production de contenus gratuits pour Sombre.

Merci de tout cœur à Glayroc, Chroniques d'Altaride, Alias, Kayaane, Florent, BATRO, leiatortoise, Tholgren, furst77, Dorothée, Valentin Thouzeau, Kyorou, pseudo, kF, Vincent, Peggy, Yusei et Eliador.

Si ce texte vous a plu et que vous voulez me donner les moyens de continuer à en écrire de semblables, soutenez Sombre sur Tipeee (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre).

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/banniere_Tipeee_zps6sya4h24.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)



*



Promo

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre12345_zpsmslarrjk.jpg) (http://terresetranges.net/sombre)

Les cinq numéros de la revue Sombre sont disponibles. Pour commander, c'est par ici (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589).
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 29 mars 2016 à 11:02
5 animations en médiathèque – Lillebonne – mars 2016


(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Lillebonne_Chrystel_Hue_zpsyb4qqn3w.jpg)
Des gorilles dans la brume ? Que nenni, du JdR au milieu des bouquins.
photo Chrystel Hue pour la médiathèque de Lillebonne



Le réseau rôliste existe, David Vincent, euh nan Johan Scipion, l'a vu. Vincent justement, que je connais depuis la CJDRA (vache, ça commence à faire un bail), a une sœur bibliothécaire, Audrey. En recherche d'une animation dans le cadre d'une thématique sur la couleur rouge, elle me propose de venir dans ses locaux mener des parties de mon jeu. Moi tout de suite, je dis oui. Rouge > sang > gore > films d'horreur > Sombre, le raisonnement me paraît sans faille.

Je débarque donc avec armes et bagages en Seine-Maritime, fais un petit crochet par Le Havre (qui me permet de taper la discute avec Christophe, un gars over sympa et qui kiffe bien Sombre), puis m'en vais poser du jeu à la médiathèque de Lillebonne. Super équipement. À l'extérieur, ça ne paie pas mine. Dedans, le bâtiment a la classe. C'est pas dur, pendant toute la journée, je me suis cru dans la bibli de The Breakfast Club, en vachement plus grand. L'hallu.

Je ne suis pas le seul à animer, il y a aussi un calligraphe, qui avance sur la voie du chemin de la route de l'humilité, option art contemporain. Ouloulou, ça rigole carrément pas. Moi à côté, je fais dans le jeune et fun, as usual. L'éclate horrifique, m'voyez. Pas tout à fait la même approche. Chacun son style, on va dire. Du coup, je migre. On m'avait d'abord installé en section adulte, sauf qu'à force de brailler sur les joueurs (des joueuses surtout, en fait) pour les faire flipper (une jump scare dans le silence feutré d'une bibli, ça pète bien), ça bousculait un poil la zénitude calligraphique. Pô grave du tout, à l'étage, au fond de la discothèque, c'est bien aussi.

Au total, j'enchaîne cinq parties dans la journée, du Grimmies, de l'Overlord et du Camlann. Cinq bonnes parties, la dernière un peu speed parce que je commençais à être bien rincé et qu'il fallait que j'attrape mon train. Une démo à sens unique d'ailleurs : j'ai dû réussir deux jets de dés en vingt minutes et me suis fait poutrer bien comme il faut.

Merci à toute l'équipe de la médiathèque (Audrey, Valérie, Chrystel, Pascale et les autres, dont les prénoms m'échappent) pour l'accueil convivial et chaleureux. Merci en particulier à Vincent pour la mise en relation, à Audrey pour l'invitation et l'orga, et à Chrystel pour l'hébergement. Ce fut une journée bien bien cool.



Mon body count

5 parties, 24 joueurs, 18 morts



*



Promo

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre12345_zpsmslarrjk.jpg) (http://terresetranges.net/sombre)

Les cinq numéros de la revue Sombre sont disponibles. Pour commander, c'est par ici (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589).


(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/banniere_Tipeee_zps6sya4h24.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)

Un euro pour un compte rendu, soutenez Sombre sur Tipeee (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre).
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 06 avril 2016 à 06:56
Nouvelle contrepartie Sombre sur Tipeee.


(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Playtest_or_die_zps32e5ec9a.jpg)



Les mécènes de Sombre sur Tipeee ont reçu leur contrepartie d'avril, qui amalgame deux comptes rendus : un quickshot Zéro ambiance pulp horrifique, façon Indy vs Yig, et le crash test d'un scénario d'horreur gothique à paraître dans Sombre 7. J'ai mené le premier à la fin de l'année dernière, le second début 2016.

La prochaine contrepartie, à venir en mai (ou peut-être même fin avril car je suis en bonne voie de l'avoir bouclée), sera un looong compte rendu d'une partie pourtant courte, improvisée en Zéro. Un quickshot sur lequel j'ai *beaucoup* à dire car il nous a bien remués, mes joueurs et moi.


Stay tuned.



*



Promo

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre12345_zpsmslarrjk.jpg) (http://terresetranges.net/sombre)

Les cinq numéros de la revue Sombre sont disponibles. Pour commander, c'est par ici (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589).


(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/banniere_Tipeee_zps6sya4h24.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)

Un euro pour un compte rendu, soutenez Sombre sur Tipeee (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre).


Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 11 avril 2016 à 09:51
12 démos au Festival des Mondes de l'Imaginaire – avril 2016 – Montrouge


(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/FMI_2016_Poulpy_zpsv332rmct.jpg)
Au bout du tunnel de convs, il fait toujours Sombre.
photo Poulpy



RâââhputaindenomdeDieudetamèreensplip ! Six conventions en huit week-ends, ce pur truc de ouf malade. J'avoue, ça pique un peu. Heureusement que je finis sur le Festival des Mondes de l'Imaginaire (l'autre FMI) parce qu'après la Suisse, la Normandie et la re-Suisse, je ne me voyais pas boucler à nouveau mes valises. Sur les rotules, le petit père Johan. L'avantage avec le FMI est que je joue (enfin, mène) quasi à domicile. Les convs à quelques stations de Métro, ça me change la vie.

C'était ma première année et j'ai été enchanté. Les cultures de l'imaginaire en force, de la littérature, du JdR, du platal, de la fig, you name it. Le tout dans un lieu grandiose, limite trop. Grosse surface, mais segmentée sur plein de niveaux avec des escaliers à rallonge. Pas le plus facile pour circuler. Car oui, les plafonds à la française, c'est clâââsse, mais ça a le défaut de faire des étages de quatre mètres de haut. Heureusement, y'a un ascenseur qui fait ting (environ une fois toutes les deux minutes).

Initialement, on m'avait réservé une table au second, mais je préfère migrer vers le sous-sol. Je veux dire, mon jeu s'appelle Sombre. En vrai, c'est surtout qu'au niveau - 1, y'a tous les kopaings : Opale, la Ligue Ludique, le véléda magique. Autant être à côté du pôle de recrutement rôliste, que je réfléchis dans le dedans de l'intérieur de mon cerveau. J'ai tout de même gratté un peu de pEx en douze années de convs. Poulpy, un Casusien ultra sympa, m'aide à rapatrier mes chaises du second. Je réquisitionne une table tranquille un peu à l'écart, dans les vestiaires, et me mets au boulot.

Ma table n'a pas désempli du week-end. Deux bonnes grosses aprèmes de Sombre. Six parties le samedi, autant le dimanche. Pas eu le temps de me poser plus de cinq minutes entre chaque. Manger puis digérer en pointillés, c'est tout un art, dans lequel je commence à devenir hyper bon. Johan, grand maître international du demi-sandwich mâchouillé vite fait.

Douze bonnes parties. J'ai tourné sur mes scénarios les plus accessibles car le public était très mélangé. Des rôlistes avertis, mais aussi plein de noobs et pas mal de familles. Une ribambelle de gamins à ma table sur ces deux jours. Sympa comme tout. Du coup, trois Camlann. Au premier, je me fais méchamment poutrer : quatre survivants sur cinq. Au second, c'est un peu moins pire, mais pas de beaucoup. Au troisième, c'est enfin moi qui poutre bien comme il faut. Faut juste s'entêter, moi je dis. ^^

Mention spéciale au dernier Overlord du festoche : table complète, six joueurs, deux adultes et quatre enfants, tous autour de dix ans. Super partie ! Dynamique et fun, ultra plaisante à mener. Également ce week-end, deux Dracula vachement intéressants. Sept joueurs à chaque fois. Je crois bien que là vraiment, je tiens le bon bout niveau équilibrage. Pas tout à fait carré (j'hésite encore sur la procédure de placement), mais ça commence à sentir vachement bon, ce qui me met la banane.


Merci à tous les gens du Festival et en particulier à Serge, qui a géré toute mon orga en amont de l'event, ainsi qu'aux potes d'Opale et de la Ligue pour l'encadrement sur place. Vous avez grave assuré. Mon FMI 2016 fut un grand cru et c'est grâce à vous. Il me tarde de remettre le couvert en 2017.


Ma prochaine animation (hors IRL Opale), ce sera pour le dimanche 15 mai, dans un bar du côté de Bastille. Cornaqué par un coach timidité, j'y mènerai du Sombre dans le cadre d'une après-midi jeux de société entre timides (http://www.meetup.com/fr-FR/Paris-Timidite-Meetup/events/229970694/?eventId=229970694). Oui, parfaitement. J'ai pas de limites. Et d'ici là, repos ? Que nenni ! Enfin si quand même, deux jours. J'ai *vraiment* besoin de souffler un peu. Ensuite, back in business : écriture et playstest. Sombre 6 ne va pas se faire tout seul, n'est-ce pas.



Mon body count

12 parties, 65 joueurs, 51 morts



*



Promo

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre12345_zpsmslarrjk.jpg) (http://terresetranges.net/sombre)

Les cinq numéros de la revue Sombre sont disponibles. Pour commander, c'est par ici (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589).


(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/banniere_Tipeee_zps6sya4h24.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)

Un euro pour un compte rendu, soutenez Sombre sur Tipeee (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre).
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 15 avril 2016 à 11:08
Batro licencié de chez Sombre !


(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Vertical_zpszapyiy8t.jpg)


Après Thomas Munier et son Millevaux Sombre, la petite famille des suppléments à licence pour Sombre s'agrandit. Batronoban, un auteur qu'on ne présente (http://www.legrog.org/biographies/batronoban) plus, inaugure la Batrocave, sa collection perso de suppléments pour mon jeu.


+ De la bouche même de son auteur : « Vertical est un supplément cyberpunk et un générateur d'aventures pour le jeu de rôle Sombre. Il propose 500 idées d'aventures en plus de 50 tables rock'n roll, et une méthode pour jouer à 8 joueurs ou plus en écoutant Punish Yourself ! ».

+ Ma version à moi, d'après lecture : du cyberkeupon bien barré de la tête avec des tonnes et des tonnes de tableaux pour faire jouer des PJ-victimes dans un futur dystopico-déjanté façon Gibson percute Brazil. Contient du gun porn.


On l'achète sur la boutique Lulu de Batro au prix imbattable de 4,22 € en .pdf et 11,60 € en arbre mort. Toutes les infos qui vont bien sont sur le blog de l'auteur :

http://batrogames.blogspot.fr/p/vertical-pour-sombre.html (http://batrogames.blogspot.fr/p/vertical-pour-sombre.html)
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 22 avril 2016 à 01:31
Nouvelle contrepartie Sombre sur Tipeee.


(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Playtest_or_die_zps32e5ec9a.jpg)


Les mécènes de Sombre sur Tipeee ont reçu leur (deuxième) contrepartie d'avril, un looong compte rendu d'une partie pourtant courte, improvisée le mois dernier en Zéro. J'ai eu beaucoup à dire (20 pages, rien de moins) sur ce quickshot car il nous a bien remués, mes joueurs et moi.

La prochaine contrepartie, à venir en mai, pourrait être une interview collective, constituée de questions posées par mes tipeurs. À moins que je n'opte pour un nouveau compte rendu de partie (j'ai prévu des playtests dans les semaines qui viennent) ? Je n'ai rien décidé encore.


Stay tuned.



*



Promo

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre12345_zpsmslarrjk.jpg) (http://terresetranges.net/sombre)

Les cinq numéros de la revue Sombre sont disponibles. Pour commander, c'est par ici (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589).


(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/banniere_Tipeee_zps6sya4h24.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)

Un euro pour un compte rendu, soutenez Sombre sur Tipeee (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre).
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 09 mai 2016 à 13:01
Sweet sixteen : Sombre Grog d'Or 2016 !


(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/GrogdOr_David_Lihard_zpsjwzrjbvu.gif) (http://www.legrog.org/editorial/grogdor)



Avant toute chose, spéciale dédicace à tous ceux qui triment avec moi sur Sombre. Greg Guilhaumond, qui illustre de main de maître les couvertures de la revue. Les relecteurs qui s'usent les yeux et le cerveau sur mes textes. Les playtesteurs qui se déplacent jusque dans ma cuisine pour se faire découper en rondelles. Les auteurs, fans ou licenciés, qui produisent du matos pour mon jeu. Les mécènes qui le soutiennent sur Tipeee. Les amis qui me donnent un coup de patte en convention ou sur le Net. Je vous overkiffe le boule, les gars et les filles.

Pour ce qui est de moi personnellement moi-même, j'ai la banane. Je ne suis carrément pas blasé. En fait, c'est la première fois que je gagne un truc. Jamais reçu aucun prix de ma vie, donc je savoure. Mais en toute lucidité. Je tiens à le préciser car je suis bien aware des polémiques que suscite le Grog d'Or. Il est archi clair pour moi que même plaqué or (soooo glitter), Sombre n'est ni « meilleur » ni « le meilleur » quoi que ce soit. C'pas un comice agricole, hein. On parle de jeux de rôle, pas de courgettes ni de vaches laitières.

Parce que si les prix culturels étaient des labels d'excellence, ça se saurait depuis le temps. Les Palmes d'or cannoises ne sont pas toutes des chefs-d'œuvre, n'est-ce pas. Du coup, je prends ce Grog d'Or exactement pour ce que, de l'aveu même des Groguistes, il est : un coup de cœur. Mieux, un triple coup de cœur. Sombre a remporté trois votes, celui du jeu du mois en juillet dernier, le premier tour du Grog d'Or, et enfin le second. Tout à l'arrache d'après ce qu'en dit El Presidente (http://www.legrog.org/grog/hebdo/09-05-2016). P'tain, y'a des matelots qui kiffent grâââve mon jeu. Ils l'ont défendu une fois, deux fois, trois fois sur la mailing list du Grog. Ça pour le coup, ça me fait *vraiment* super plaisir. Merci tout plein, les gens.

Ah, il y a encore une chose.

Le Grog a donc élu Sombre, affirmant ainsi avec force qu'il est bien un « vrai » jeu de rôle. C'est un baume au cœur, je vous avoue. Pas que la controverse autour de mon jeu ait une quelconque importance. Je réalise bien que ce n'est qu'une minuscule tempête dans un tout petit verre d'eau. N'empêche qu'elle me soucie beaucoup. Hé, c'est de mon petit verre d'eau dont il s'agit ! Donc le prochain qui me soutient que Sombre n'est pas un jeu de rôle, je lui fais un bon gros doigt et lui rétorque, en souriant jusqu'aux oreilles, qu'il a obtenu le Grog d'Or en 2016.


Yeah, motherfucker, yeah !



*



Promo

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre12345_zpsmslarrjk.jpg) (http://terresetranges.net/sombre)

Les cinq numéros de la revue Sombre sont disponibles. Pour commander, c'est par ici (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589).


(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/banniere_Tipeee_zps6sya4h24.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)

Un euro pour un compte rendu, soutenez Sombre sur Tipeee (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre).
Titre: Re : Sombre
Posté par: LarrxX le 09 mai 2016 à 14:09
Félicitations Johan! Tu l'as bien mérité, toi et ton "vrai jeu de rôle" :D
Titre: Re : Sombre
Posté par: M'Bowwarrior le 09 mai 2016 à 14:15
c'est super cette bonne nouvelle !

 8) la classe internat... heu nation... heu, grogesque ;)
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 11 mai 2016 à 16:44
Sombre plaqué or : merci pour vos bons mots


(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/GrogdOr_David_Lihard_zpsjwzrjbvu.gif) (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=14624#p14624)


Je viens de passer deux jours super agréables à lire vos petits messages. J'ai liké tant que j'ai pu vos comm' sur les réseaux sociaux, mais ai choisi de ne pas vous remercier individuellement sur les forums de façon à ne pas faire remonter trop souvent les fils dédiés à Sombre (ce qui aurait été un peu pénible pour tout le monde).

Du coup, je me fends d'une réponse générale : merci pour vos bons mots, vos félicitations et vous encouragements. Ils m'ont vraiment fait chaud au cœur. Même si je n'ai rien répondu sur le moment, j'ai tout lu avec attention et plaisir, la preuve (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=14626#p14626).

Ça met la banane et ça regonfle à bloc. Merci tout plein !



*



Pendant le Grog d'Or, les travaux continuent


(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Playtest_or_die_zps32e5ec9a.jpg) (http://terresetranges.net/sombre)


J'ai profité du long week-end de l'Ascension pour organiser deux playtests de mon scénario d'horreur gothique pour Sombre classic, à paraître dans Sombre 7.



Playtest 2 – chez ouame – mai 2016


Deuxième partie de mon scénar d'horreur gothique, avec quatre joueurs cette fois-ci : Axel, Polo, Renaud et Valentin. La dream team en action. Et putain, ça a dépoté.

En ouverture, un petit Dozen next-gen (aaaah que cette variante est décidément méga cool) pour se chauffer et attendre Renaud, un poil à la bourre. Puis le gros morceau : 4h30 d'une excellllente séance.

Grosse implication des joueurs, super niveau de roleplay, ambiance mortelle, climax réussi (yesss !) et qui plus est méchamment gore. Par-dessus tout ça, une jump scare de niveau olympique. Olala, je crois bien que Valentin va s'en rappeler longtemps de celle-là !

Bon sang, ce scénar se cale à une vitesse hallucinante, et ça me fait carrément plaisir. De la grosse babalounette. Après-demain, je ne reprends pas les mêmes (ils seront cinq, full cast) et je recommence. Ouais, playtest plus plus plus. Vive le pont de l'Ascension, moi je dis.



Playtest 3 – chez ouame – mai 2016


Aujourd'hui, au Cuisine Club (comme le Fight Club, sauf qu'on n'est pas torse nu et que ça se passe dans ma cuisine), re-playtest. Il y a deux jours, super partie à quatre joueurs. Profitant du pont de l'Ascension, je remets ça. Un poil rude, j'avoue, parce que les séances un peu longues comme ça, ça crève bien.

Cette fois-ci, full cast. Un trio de Mathieu (bon sang, on est envahis !), tous plus ou moins habitués des playtests du Cuisine Club, rejoints par Marina et Niko, un couple de rôlistes / costumistes (ça se dit ?), que je croise régulièrement en conv depuis quelques années et qui ont bien accroché à Sombre.

Même programme qu'avant-hier, c'est-à-dire qu'on attaque par du Dozen next-gen, mais avec trois équipes, un truc que je n'avais jamais tenté. Ah c'te pur délire ! La vache, ce scénar ne cesse de me surprendre. Trop du ballon.

Ensuite, le gros morceau : horreur gothique pendant presque cinq heures. Ma deuxième partie avec un cast complet. Elle fut excellente, comme celle d'hier. Côté joueurs, très bon niveau de roleplay théâtral. Côté meneur, je commence à prendre la mesure du machin, ce qui est bien cool. Content, Johan.

Bon, je n'en suis pas encore au point de pouvoir mener sans mes notes, mais j'ai moins le nez dans le guidon. Du coup, le flow narratif est meilleur, plus fluide. Et aussi, j'exploite mieux mes plans. Même si ce n'est pas encore idéal, y'a eu du progrès depuis avant-hier.

Comme j'ai appris plein de trucs durant ces deux parties, ce qui était évidemment le but, je vais avoir plusieurs jours de taf sur mon texte pour le mettre à jour. C'est mon objectif du début de la semaine prochaine. Hop hop hop, en petites foulées.



*



Sombre zéro en mode spéléo


(http://i.imgur.com/jHlI9vm.jpg) (https://www.youtube.com/watch?v=AUKKS7hKRQc)


Axel Tentacle, un jeune meneur de Sombre avec plein d'idées de ouf malade dans le dedans de son cerveau, joue à mon jeu avec, je vous le donne en mille, une caméra GoPro sur le front ! Et c'est carrément excellent.

Dernièrement, il a improvisé un court quickshot en Sombre zéro, qu'on peut visionner sur son blog, Le jeudi c'est JdR ! (http://jeudijdr.blogspot.fr/2016/04/dans-lil-du-mj-sombre-zero.html)

Axel et ses amis n'en sont pas à leur premier coup d'essai. Ils ont déjà enregistré et diffusé (en audio seulement) de nombreuses parties de Sombre zéro, dont la liste est consultable au bas de ce sujet (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=12161#p12161).



*



Bientôt, des démos de Sombre près de chez vous


(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre_Le_jeu_dont_zpsyxgxg7my.jpg) (http://terresetranges.net/sombre)


+ Dimanche 15 mai - 15h à 18h

Je poserai du Sombre au Falstaff Café, un bar sur la place Bastille à Paris, dans le cadre d'une rencontre Paris Timidité Meetup (http://www.meetup.com/fr-FR/Paris-Timidite-Meetup/events/229970694/?eventId=229970694).

Vous êtes timiiiide et voulez découvrir le jeu de rôle qui fait peuuur ? Venez donc vous asseoir (et mourir ^^) à ma table. Je mènerai en compagnie d'un coach timidité, histoire de vous aider à améliorer prise de parole, interprétation théâtrale, négociation et répartie. Accessoirement, y'aura du fun par paquets de douze.


+ Mercredi 8 juin - 19h30-20h à 23h

J'assurerai des démos à  Robin des Jeux (http://robindesjeux.com), une boutique du 11e arrondissement de Paris.

J'enchaînerai les parties de Sombre zéro tant qu'il y aura des volontaires. Cette animation (gratuite) est organisée en partenariat avec la Ligue Ludique. C'est donc sur  leur forum (http://www.ligueludique.fr/boards/sujet/2841/#post-2841) qu'il faut se faire connaître si on veut participer.



*



Promo

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre12345_zpsmslarrjk.jpg) (http://terresetranges.net/sombre)

Les cinq numéros de la revue Sombre sont disponibles. Pour commander, c'est par ici (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589).


(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/banniere_Tipeee_zps6sya4h24.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)

Un euro pour un compte rendu, soutenez Sombre sur Tipeee (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre).
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 25 mai 2016 à 16:37
Nouvelle contrepartie Tipeee


Les mécènes qui soutiennent Sombre sur Tipeee viennent de recevoir une nouvelle contrepartie. Voici la news :

Citer
En ce joli mois de mai, vous cherchez de la lecture pour meubler vos nuits debout ? Voici une nouvelle contrepartie Sombre à lire au coin des piquets de grève et des feux de pneus.

La dernière fois, je vous disais que j'hésitais entre une interview collective d'après vos questions et un compte rendu de partie. J'ai commencé à répondre à l'interview, mais c'est un gros boulot car j'ai beaucoup à dire. J'en suis déjà à 15.000 signes et c'est loiiin d'être fini.

Très occupé par la refonte de mon scénario d'horreur gothique après mes récents playtests, je n'ai pu la boucler pour ce mois-ci. Je remets donc à plus tard et vous propose à la place le récit d'un playtest bien fun, mené le mois dernier dans ma cuisine.



*



Promo

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre12345_zpsmslarrjk.jpg) (http://terresetranges.net/sombre)

Les cinq numéros de la revue Sombre sont disponibles. Pour commander, c'est par ici (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589).


(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/banniere_Tipeee_zps6sya4h24.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)

Un euro pour un compte rendu, soutenez Sombre sur Tipeee (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre).
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 06 juin 2016 à 13:26
Sombre sur Patreon


Je viens d'ouvrir une page Sombre sur Patreon à l'intention de ceux qui voudraient soutenir le jeu, disposent déjà d'un compte Patreon et n'ont pas envie d'en créer un autre sur Tipeee.

Les deux pages sont identiques et j'y posterai en simultané les mêmes contreparties. Hop, c'est par ici que ça se passe :


(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre_Tipeee_zpss9hf0gtu.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre_Patreon_zpspvrd2pqb.jpg) (https://www.patreon.com/sombre)



*



Sombre en démo à Robin des Jeux


Mercredi qui vient (le 8 juin), j'assurerai des démos dans une boutique de jeux parisienne :

Robin des Jeux
37 Boulevard de Charonne
75011 Paris
http://robindesjeux.com (http://robindesjeux.com)


Le créneau est 19h30-20h à 23h. J'enchaînerai les parties tant qu'il y aura des volontaires. Venez nombreux mourir à ma table. Ça va être fun, je vous assure.


Cette animation (gratuite) est organisée en partenariat avec la Ligue Ludique (http://www.ligueludique.fr/boards/sujet/2841/#post-2841).



*



Acheter Sombre

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre12345_zpsmslarrjk.jpg) (http://terresetranges.net/sombre)

Les cinq numéros de la revue Sombre sont disponibles. Pour commander, c'est par ici (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589).
Titre: Re : Sombre
Posté par: M'Bowwarrior le 06 juin 2016 à 16:05
y serai vers 22h, j'ai un dernier opus à récupérer, et si j'ai la chance de pouvoir, essayer de survivre entre tes mains :)

normalement j'aurais quelques sbires avec moi, (cf notre discussion d'il y a un bout de temps), encore faut-il qu'ils soient sages :D
Titre: Re : Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 06 juin 2016 à 16:18
y serai vers 22h

Oulah, c'est peut-être un petit poil tard.

Parce que s'il n'y a que deux pelés et trois tondus, ce n'est pas sûr du tout que je sois encore sur place à cette heure-là.

Le créneau de jeu est celui de la soirée JdR de la boutique, pas celui de mon anime. Je serai sur place entre 19h30 et 20h, mais ne m'engage pas à rester jusqu'à 23h si je n'ai plus de joueurs à partir de (par exemple) 21h30. Une heure trente à rien branler, c'est long. ^^

Comme je le dis dans l'annonce, j'enchaîne les parties tant qu'il y a des volontaires. Mais si à un moment, y'a plus personne qui n'en veut du Sombre, et bin je plie mes gaules et me rentre tranquillou dans mon chez moi.
Titre: Re : Sombre
Posté par: M'Bowwarrior le 06 juin 2016 à 16:50
arf...
faut dire que je suis du coté de Jaurès jusqu'à 21h30... ben écoute je passerai et si t'es plus là tant pis pour moi :)

Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 06 juin 2016 à 17:29
Écoute, j'espère bien être encore sur place à mener à 22h. Ce serait cool qu'il y ait plein de gens à ma table. Mais si pas, je préfère prévenir.
Titre: Re : Sombre
Posté par: M'Bowwarrior le 09 juin 2016 à 10:12
eh bien, je ne regrette pas d'avoir bougé mon cul pour venir le poser dans cette boutique ma foi très recommandable !

Cela faisait longtemps (vraiment longtemps) que je n'avais pas joué à Sombre, et ma première à sombre Zéro (il parait que ça a le même goût que Sombre Light, même si les avertis ne s'y trompent pas) ne m'a pas déçue.

Merci !
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 09 juin 2016 à 13:24
2 démos à Robin des Jeux – juin 2016 – Paris



(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre_Le_jeu_dont_zpsyxgxg7my.jpg) (http://terresetranges.net/sombre)


Soirée d'animation Sombre hier dans une boutique parisienne. Après la défection de la Ligue Ludique (deux préinscrits, zéro présent), nous nous retrouvâmes deux joueurs en arrivant au port : le patron de la boutique, un garçon super sympa, et Guillaume, fan de Sombre de longue date.

C'était attendu. Le recrutement par forums et réseaux sociaux ne m'ayant pas donné l'impression de faire des étincelles, je ne pensais pas que ce serait la ruée. Mais deux joueurs quand même, c'est pas bézef. Voyant lui aussi venir le coup, Robin m'avait proposé d'annuler, mais j'ai maintenu. Toujours délicat d'annuler une anime en dernière minute quand on en a fait la promo un peu partout. On ne sait jamais si les gens potentiellement intéressés auront connaissance de l'annulation.

L'avantage est qu'à trois, on a la (petite) boutique pour nous tous seuls. Gênés par personne. L'inconvénient est que je ne dispose d'aucun scénar pour un cast aussi réduit. Tout mon matos de conv tourne à partir de 3 joueurs. Quickshot alors ? En fait non, j'ai une autre idée en tête, qui explique en partie pourquoi j'ai maintenu l'anime : mener NASM avec un cast très réduit. J'y pense depuis que Nefal m'en a donné l'envie (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=14486#p14486) sur Casus NO.

Et ça mââârche ! À deux joueurs, ça le fait. Même à un, je pense que ça tournerait. Faudra que j'essaie pour en avoir le cœur net, mais je le sens bien. C'est une excellente nouvelle. J'avais déjà tutoyé la limite haute du scénario (passé 5 joueurs, ça tourne moins bien. Quoique j'ai là aussi une petite idée pour arranger le problème. À tester un jour de ruée), je suis hyper content de constater que sa limite basse est en fait nettement plus basse que ce que j'avais anticipé.

Et comme une bonne nouvelle n'arrive jamais seule, voilà qu'un troisième joueur se pointe à la boutique : Thomas, que j'ai déjà eu à ma table aux RRX et aux Caves, lors d'une IRL Opale. Un fan, un vrai. Quoi que je fais ? Je l'intègre à la partie en cours pardi ! C'est un autre truc que je pensais possible avec NASM, mais n'avais jamais testé non plus : le jeu en table ouverte. Et ça aussi, ça marche. Wow, super cool. Thomas termine la partie avec nous et elle est bien bien fun. J'adôôôre ce scénar.

C'est le moment que choisit Manuel pour débarquer. Lui aussi connaît Sombre pour m'avoir croisé plusieurs fois à Éclipse. Petit pause kébab, arrivée de Daniel (un pote de Manuel), et voilà t'y pas qu'on se retrouve à cinq joueurs. Byzaaance ! Allez, pour finir la soirée en beauté, un petit Chombre des familles. Longtemps que je ne l'avais mené, ça m'a fait du bien de me dérouiller un peu.

Au final, une excellente soirée, même si en terme de promo et de buzz, ce ne fut carrément pas l'Annapurna. De ce point de vue, les IRL Opale demeurent bien plus efficaces. Y'a largement plus de flux. Mais les conditions de jeu étaient très bonnes (mener sans bruit ni d'alcool, ça me change quand même pas mal ma vie), l'accueil chaleureux (vous ai-je dit que le patron était un gars trèèès cool ?) et les joueurs super sympas. Cerise sur le gâteau, niveau playtest, ça l'a carrément bien fait. Bilan plus que positif donc.


Les retours sur les forums :

Citation de: Sur le forum de l'ASCREB, M'Bowwarrior
eh bien, je ne regrette pas d'avoir bougé mon cul pour venir le poser dans cette boutique ma foi très recommandable !

Cela faisait longtemps (vraiment longtemps) que je n'avais pas joué à Sombre, et ma première à sombre Zéro (il parait que ça a le même goût que Sombre Light, même si les avertis ne s'y trompent pas) ne m'a pas déçue.

Merci !

Citation de: Sur le forum de la Ligue Ludique, Robin des Jeux
Super soirée hier soir ! Bon on a pris très cher, et avoir plusieurs vies ne nous a permis que de mourir plus souvent, mais c’était quand même terrible, merci Johan !



*



Sombre sur Tipeee et Patreon

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre_Tipeee_zpss9hf0gtu.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre_Patreon_zpspvrd2pqb.jpg) (https://www.patreon.com/sombre)



*



Acheter Sombre

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre12345_zpsmslarrjk.jpg) (http://terresetranges.net/sombre)

Les cinq numéros de la revue Sombre sont disponibles. Pour commander, c'est par ici (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589).

Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 13 juin 2016 à 15:48
Sombre light 10 est dispo


(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre_La_peur_comme_zps4gxlynwb.jpg) (http://terresetranges.net/sombre)


La dixième édition de Sombre light, le kit de démo gratuit de Sombre est téléchargeable depuis la page officielle (http://terresetranges.net/sombre.html). Il s'agit d'un aggiornamento, une petite mise à jour qui lisse et améliore quelques points de micro détail. Pas de changements substantiels, juste du fignolâââge.

+ Mon souci premier était de mettre à niveau mon kit de démo dans la perspective de la sortie prochaine de Sombre 6, qui sera un nouveau livre de base pour Sombre, mais consacré à sa variante Zéro. Du coup, j'ai besoin de signaler clairement que le précédent livre de base (Sombre 1, dont les quinze premières pages constituent Sombre light) est consacré à Classic, le système standard. J'ai donc modifié le titre principal du document.

+ Tant que j'y étais, j'en ai profité pour reprendre la mise en page, qui souffrait de petites incohérences dans la hiérarchie des titres. Les titres de section étaient mis en forme comme des titres de chapitre, ce qui portait à confusion et foutait le bordel dans le sommaire de Sombre 1, en quatrième de couverture du numéro. Le souci venait du fait que j'avais importé sans la retoucher la mise en page que j'utilisais à l'époque où je bossais sur un gros livre de base, avant que je ne me mette en tête de publier Sombre au format revue. Ces incohérences dans la présentation, pas trop gênantes jusque là, commençaient à me poser sérieusement problème à l'heure où je commence à bosser sérieusement sur Sombre 6.

+ Les champs de la feuille de personnage de Sombre classic sur lesquels on renseigne les Traits ont désormais un nom officiel, ce sont des slots. Un d'Avantage et un de Désavantage. Je ne fais qu'officialiser l'appellation que nous utilisons depuis des années sur le forum de Terres Etranges. Quand on écrit de la règle, du scénar, de l'article de conseils ou du compte rendu de partie, c'est toujours pratique d'avoir un mot précis pour désigner chaque zone de la feuille de personnage.

+ Les ajustements de maquette m'ont permis de fusionner le paragraphe Protections et l'entrée de la FAQ qui le concernait. Le lecteur n'est plus contraint d'attendre plusieurs pages pour savoir comment fonctionne exactement cette mécanique, ce qui est bien cool.

+ La seule vraie modification technique un tant soit peu signifiante de cette mise à jour concerne les antagonistes, dont le Niveau est désormais limité à 14 (contre 15 anciennement). J'y songeais depuis longtemps, essentiellement parce qu'il s'agit d'une évolution de ma pratique : je n'utilise plus de PNJ 15. 14 est devenu de facto mon maximum. Cela correspond également à un souci de convergence avec Sombre max, la seconde variante de Sombre que j'ai pas mal playtestée ces derniers temps. Mais je ne m'étendrai pas sur le sujet car il n'est pas temps encore de rentrer dans les détails techniques de Max.

+ À la suite de ce playtest (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=14082#p14082), j'ai très légèrement ajusté le wording du Désavantage Panne, dont la jouabilité n'était à mon sens pas optimale.

Cette dernière modification n'est pas apparente dans Sombre light 10 car le kit de démo ne présente que les intitulés des Traits en non leur description, mais on la trouve dans la nouvelle édition de Sombre 1 (la huitième), qui n'est en fait pas si nouvelle puisque je la commercialise déjà depuis plusieurs mois. Ouais, toutes les modifs dont je vous parle sont déjà officielles depuis longtemps. Il s'agissait simplement de remettre Sombre light au goût du jour avant l'été.



*



Et sinon, d'autres news

Tirant les enseignements de mes trois premiers playtests (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=14516#p14516), je viens de boucler la révision de mon scénario d'horreur gothique. Du gros taf. Pas mal d'ajustements sur les prétirés, réorganisation de tout le briefing, réécriture complète des events de mid-game, refonte du climax. J'ai même ajusté quelques micro-détails sur les plans. Merci aux playtesteurs pour leurs pertinents retours, et en particulier à Renaud, dont le feedback par mail me fut super utile.

Avec tout ça, me voilà fin prêt pour la prochaine partie. D'ici une quinzaine, normalement. Du coup, je vais pouvoir me remettre aux autres trucs que j'ai laissés en suspens :

+ ma prochaine contrepartie Tipeee/Patreon

+ le premier hors-série Sombre

+ Sombre 6

Je sens que je vais encore avoir un été studieux, moi.

Waiiiit ! Whaaaat ? Un hors-série Sombre ?!? Ouais ouais, c'est dans les tuyaux. Et quoi qu'il va y avoir dedans, demandez-vous ? Et bin, je vous le dirais pas. Nananèreuh. Stay tuned. ;-)



*



Sombre sur Tipeee et Patreon

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre_Tipeee_zpss9hf0gtu.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre_Patreon_zpspvrd2pqb.jpg) (https://www.patreon.com/sombre)



*



Acheter Sombre

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre12345_zpsmslarrjk.jpg) (http://terresetranges.net/sombre)

Les cinq numéros de la revue Sombre sont disponibles. Pour commander, c'est par ici (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589).
Titre: Re : Sombre
Posté par: M'Bowwarrior le 13 juin 2016 à 16:30
 
[...] on la trouve dans la nouvelle édition de Sombre 1 (la huitième), qui n'est en fait pas si nouvelle puisque je la commercialise déjà depuis plusieurs mois.

J'ai regardé, mon sombre 1 est dédicacé de Eclipse 2015. c'est laquelle de version ? je rate beaucoup ?

de toute façon, j'échange pas mon exemplaire dédicacé contre rien au monde (sauf peut-être un autre dédicacé ;) )
Titre: Re : Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 13 juin 2016 à 16:34
J'ai regardé, mon sombre 1 est dédicacé de Eclipse 2015. c'est laquelle de version ?

Zieute dans l'ours, à côté de la date de parution. Le numéro après la puce, c'est l'édition. Si y'a pas de numéro, c'est une princeps.
Titre: Re : Re : Re : Sombre
Posté par: M'Bowwarrior le 13 juin 2016 à 18:04
J'ai regardé, mon sombre 1 est dédicacé de Eclipse 2015. c'est laquelle de version ?

Zieute dans l'ours, à côté de la date de parution. Le numéro après la puce, c'est l'édition. Si y'a pas de numéro, c'est une princeps.
numéro 1 - mai 2001 - 5
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 19 juin 2016 à 21:20
Nouvelle contrepartie Sombre sur Tipeee et Patreon.


(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre_Le_jeu_dont_zpsyxgxg7my.jpg) (http://terresetranges.net/sombre)


C'est l'été et on dirait qu'on est en automne ? Do not panic ! Tout est normal, vous lisez Sombre.

Les mécènes de Sombre sur Tipeee et Patreon ont reçu leur contrepartie de juin, une interview de moi-même par eux-mêmes. En vrai, le eux-mêmes est Batro, dont j'ai sélectionné deux questions en rapport avec l'aspect graphique de Sombre, un sujet sur lequel j'avais pas mal à dire.

J'ai bien sûr conservé leurs autres questions bien au chaud dans mon slip. Soyez assurés que je ne tarderai pas à les en ressortir. Cette interview n'est que la première d'une série que j'espère longue.

Stay tuned.



*



Sombre sur Tipeee et Patreon

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre_Tipeee_zpss9hf0gtu.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre_Patreon_zpspvrd2pqb.jpg) (https://www.patreon.com/sombre)



*



Acheter Sombre

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre12345_zpsmslarrjk.jpg) (http://terresetranges.net/sombre)

Les cinq numéros de la revue Sombre sont disponibles. Pour commander, c'est par ici (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589).

Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 04 juillet 2016 à 12:48
7 démos à Pas Sage En Seine – juillet 2016 – Choisy-le-Roi


(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/PSES_2016_zpsb7qqwxzk.jpg)
Oui, ce visuel vend massivement du rêve
photo LP/F.D. pour leparisien.fr


Y'a des fois où que les petites convs, c'est du taf de chez taf. Pas Sage En Seine, un festival de hackers avec petit supplément de rôlistes, fut de celles-là. J'ai mouillé la chemise, et pas qu'un peu. Quatre parties samedi, trois dimanche. Sept bonnes démos, ce qui fait plaisir. Sur le tas, six Overlord because plein de noobs. Me suis quand même offert un Grimmies en arrivant dimanche, juste pour me délasser.

Par contre, tout à la force du poignet. Rude de chez rude, le recrutement. Genre dix refus pour un joueur assis. Vache, ça use. Micro festoche, donc pas des masses de public. Plein de conférences enchaînées bite à cul, donc pas des masses de gens disponibles. Plein de nerds archi-pointus, donc grave réfractaires. Plein d'orgas pas super occupés mais pas un pour s'asseoir un quart d'heure à ma table, donc pas de renforts. Putain, heureusement que j'ai un moral en acier au carbone !

Clairement, le dimanche fut une erreur. Encore moins de monde, encore plus de froid. Il a même plu. J'aurais dû m'en tenir au samedi, qui avait été correct pour une chtite conv. Pas l'Annapurna, pas non plus la cata. Bilan raisonnablement positif, on va dire. J'ai péché par excès d'optimisme en me repointant le lendemain. Alleeez, c'pas si grave : un dimanche de perdu, dix de retrouvés !

Heureusement que la médiathèque était ouverte tout le week-end, ça m'a permis de mener au chaud durant deux jours. Parce que figurez-vous que le festoche est à moitié à l'intérieur (les confs) et à moitié à l'extérieur (les stands, dont celui de Projets R). Une année où que y'a le gros cagnard, ça doit être cool. Une année comme cette année, c'est juste une torture. J'ai tenté une démo à l'extérieur en arrivant samedi et ai aussitôt constaté que ce n'était pas trop possible : du vent, du froid, la sono d'une radio libre à moins de cinq mètres. Plan baaad.

Illico, j'ai fait mon chieur et demandé à être relocalisé à l'étage, dans les locaux de la médiathèque. Les bibliothécaires m'ont accueilli avec le sourire et je les en remercie. Ça m'a comme qui dirait sauvé mon week-end. Merci également à Rolisteam (une assoce faite main), qui a invité Projets R (une assoce qui contient du fun. Aucun rapport avec la main de Rolisteam, je le précise), qui m'a ensuite invité moi. Double rasade de mercis à Projets R pour l'orga générale, le véhiculage, le défraiement, la bonne humeur malgré le froid, et les vannes moisies. J'ai fait mes provisions de rigolade pour l'été !


Mon body count

7 parties, 36 joueurs, 34 morts



*



Sombre sur Tipeee et Patreon

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre_Tipeee_zpss9hf0gtu.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre_Patreon_zpspvrd2pqb.jpg) (https://www.patreon.com/sombre)



*



Acheter Sombre

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre12345_zpsmslarrjk.jpg) (http://terresetranges.net/sombre)

Les cinq numéros de la revue Sombre sont disponibles. Pour commander, c'est par ici (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589).
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 08 juillet 2016 à 01:40
Il y aura du Sombre mardi prochain (12 juillet) aux Caves Alliées



(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Dark_Day_2_zpszrefsf5g.jpg)


J'assurerai des démos (gratuites) à partir de 19h.

Je prévois trois créneaux d'une heure : 19h à 20h, 20h à 21h, et 21h à 22h. 4 à 6 joueurs par créneau. Au menu, du Sombre zéro au format flash : séances d'environ 40 minutes + un quart d'heure de repos pour le démonstrateur (bibi) avant d'enchaîner sur la suivante.

Je m'engage à rester aux Caves Alliées au moins jusqu'à 20h30. Si à ce moment, il n'y a plus de volontaires pour s'asseoir à ma table, je rentre dans mes pénates. Si y'a encore du monde qui n'en veut du Sombre, je mène au maximum jusqu'à 22h, horaire au delà duquel il n'est guère raisonnable de jouer dans un bar, le taux d'alcoolémie moyen dépassant le seuil critique.

J'aurai évidemment mes fanzines avec moi. On pourra m'acheter sur place tous les numéros de la revue.

Venez nombreux mourir à ma table mardi prochain. Ça va être fun, je vous assure.



*



Le lieu

(http://ch.r.free.fr/opale/BanniereCavesAlliees.jpg) (http://lescavesalliees.fr/?page_id=42)
Cliquez sur l'image pour les infos pratico-pratiques



*



Sombre sur Tipeee et Patreon

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre_Tipeee_zpss9hf0gtu.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre_Patreon_zpspvrd2pqb.jpg) (https://www.patreon.com/sombre)



*



Acheter Sombre

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre12345_zpsmslarrjk.jpg) (http://terresetranges.net/sombre)

Les cinq numéros de la revue Sombre sont disponibles. Pour commander, c'est par ici (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589).
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 13 juillet 2016 à 17:28
Dark Day 2 – juillet 2016 – Les Caves Alliées


(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Dark_Day_2_zpszrefsf5g.jpg)


Au départ, l'idée était de se faire une petite soirée de jeu avec Batronoban à l'occasion de son séjour estival parisien. Rien de trop funky, hein, juste deux tables réservées aux Caves Alliées. Donc j'en parle à Christophe, le boss des dites Caves, qui me répond oui, pas de souci. Mais le plan tombe à l'eau en dernière minute. Cas de force majeure, Batro est retenu dans son fief montpellierinois montpellierinais montpelliérinot. Rhââââ ça m'agace ! Il est coincé à Montpeul.

Du coup, est-ce que j'annule ? Ça m'embête parce que je n'aime pas trop me dédire, surtout quelques jours avant un event. D'un autre côté, ce n'est pas super raisonnable. J'avais fait l'effort pour Batro, mais en vérité, j'ai bien d'autres chats à fouetter : du taf par-dessus les oreilles et mon premier playtest de l'été qui est calé en fin de semaine. Par dessus tout ça, j'étais aux Caves il y a quelques jours pour la dernière IRL Opale et y reviendrai sans doute la semaine prochaine pour la suivante. En plus, le Dark Day est prévu pour mi-juillet, en plein milieu de semaine. Qui que je vais bien pouvoir rameuter à une date pareille ? À la base, la soirée jeux était surtout un prétexte pour se voir avec Batro. Sans lui, ça ne tient plus trop.

Ah pis fuck, je le fais quand même !

Je confirme auprès de Christophe, fais un peu de promo sur les forums rôlistes et les réseaux sociaux, ce grand désert estival, et me pointe hier comme prévu aux Caves. Et bin, j'ai eu bien raison car ce fut une soirée pure excellente. Déjà, y'a des gens qui se sont déplacés spécialement pour Sombre, des fans qu'ils sont super cool. Franchement, la communauté qui se monte autour de mon jeu me met grave la banane : tout un tas de jeunes gens super sympas, avec qui j'ai grand plaisir à jouer et à discuter. Ça fait plaize, nom de Dieu !

Au final, quatre démos. La première, un Grimmies, dans des conditions idéales : tout seuls dans la cave des Caves. Royal. Les suivantes, deux Overlord et un Chombre, furent un tantinet plus rock'n'roll because les deux autres tables du sous-sol étaient occupées. Pas mal bruyant, pour dire le moins. La vache, une partie de Vampire : TES, ça envoie, surtout quand les joueurs s'engueulent sur des points de règle. Mais bon, j'étais frais, donc ça l'a fait. Du coup, moi qui avais annoncé que je mènerais pas au delà de 22h, j'ai ajouté un quatrième créneau et terminé à près de minuit.

Merci les gens, ce fut extrêmement fun. Clairement, je le referai. Il y aura d'autres Dark Days, peut-être avant la fin de l'année, très certainement en 2017.



Mon body count

4 parties, 20 joueurs, 18 morts



*



Sombre sur Tipeee et Patreon

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre_Tipeee_zpss9hf0gtu.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre_Patreon_zpspvrd2pqb.jpg) (https://www.patreon.com/sombre)



*



Acheter Sombre

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre12345_zpsmslarrjk.jpg) (http://terresetranges.net/sombre)

Les cinq numéros de la revue Sombre sont disponibles. Pour commander, c'est par ici (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589).



Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 23 juillet 2016 à 22:46
Nouvelle contrepartie Sombre sur Tipeee et Patreon



Le soleil est enfin là. Plage, soleil, chips ? Que nenni ! Écriture et playtest. Quand je ne suis pas en train de rédiger les futurs numéros de Sombre, je les mène. Parce que ouais, l'été c'est pas les vacances !

Les mécènes de Sombre sur Tipeee et Patreon ont reçu leur contrepartie de juillet, de nouveau une interview de moi-même, réalisée celle-là par Laurent Devernay pour Casus Belli. Un entretien par mail : il m'a envoyé ses questions, je lui ai renvoyé mes réponses. Le résultat est paru dans le numéro 17 du magazine.

Une fois n'est pas coutume, je ne reproduirai pas mon texte sur tous les forums rôlistes de France et de Navarre, pas même celui de Terres Etranges. Cette contrepartie est une exclusivité.

Merci à Laurent Devernay, Tête Brûlée et toute la rédaction de Casus Belli pour leur franc soutien et l'autorisation de diffusion sur Tipeee et Patreon.

Ma prochaine contrepartie, à venir fin août (si j'ai le temps de la rédiger d'ici là) ou début septembre (si Sombre m'occupe trop cet été), sera un making-of un peu spécial, dans lequel je ferai quelques annonces concernant la revue, mais aussi Tipeee et Patreon.

Expect the unexpected.



*



Sombre sur Tipeee et Patreon

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre_Tipeee_zpss9hf0gtu.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre_Patreon_zpspvrd2pqb.jpg) (https://www.patreon.com/sombre)
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 09 août 2016 à 01:38
11 démos au CRôC – août 2016 – Tulle


(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/CROC_2016_Lunart_zpsrus5zki8.jpg)
Sombre, le jeu qui rend flou
photo Lunart (https://www.facebook.com/lunartbook/?ref=bookmarks&__mref=message_bubble)



L'été est ma saison studieuse, écriture et playtest dans ma cuisine. Cette année fait exception. Me voilà qui embarque pour le CRôC, convention rôliste et plus largement ludico-culturelle. Y'avait un peu de tout, de la carte, de la fig, des illustrateurs, des photographes, de l'escrime, et tout ça et tout ça.

Alors déjà, c'est loiiin, surtout quand le train y marche pas et que ça dure une heure de plus. À l'arrivée, Uzerche : la campâââgne. P'tain, c'te vieille impression de Twin Peaks avec la gare au milieu des bois ! La conv elle-même se déroule à Tulle. Deux grandes salles, dont une à l'étage entièrement consacrée au jeu de rôle. Vachement bien, mais un poil chaud. Par rapport au rez-de-chaussée, quatre à cinq degrés supplémentaires. Heureusement qu'il faisait beau sans excès. On aurait cuit sinon.

J'arrive vendredi soir pour être opérationnel dès l'ouverture, samedi à 10 h. Je choisis ma table, m'installe et rameute le bon peuple rôliste. Première partie, un Overlord, mon scénar d'échauffement. Pile-poil bien pour me mettre en jambes. Ensuite, j'enchaîne : recrutement, partie, promo, une courte pause repas à midi, une autre en soirée. Johan en conv, quoi.

Après mon troisième Overlord, je me dis que je me ferais bien un petit Grimmies pour m'aérer un peu les neurones, mais les circonstances sont contraires. Outre qu'il y a pas mal de débutants et de noobs complets, pour lesquels Overlord est plus indiqué, je ne me retrouve jamais avec quatre joueurs à table, condition sine qua non pour lancer un Grimmies. C'est la seule vraie contrainte de ce scénar. Plusieurs fois, je ne passe pas loin, mais il se trouve toujours un ou deux joueurs pour rejoindre la table en dernière minute.

Au bout du sixième Overlord, je ne suis tout simplement plus capable de mener autre chose. Je suis au radar et dans cet état, je sais qu'il n'y a trop rien d'autre qui passe. Tous mes autres scénars, parce qu'ils sont plus techniques, exigent plus de fraîcheur. Du coup, je continue à enchaîner les Overlord. Au total, huit (oui, huit) de suite. Ça ne m'était encore jamais arrivé.

Le premier qui me dit que l'animation en conv rôliste n'est pas un vrai travail, je lui retourne mon gros sac de zines dans la tronche. À minuit, je suis rincé de chez rincé. Totalement cuit, le petit père Johan. Quatorze heures de taf d'affilée. La vâââche, c'te marathon Overlord de fôôôlie. ôO

Tandis que Krom assure une partie longue de Classic en nocturne (une, euh, sombre histoire de maison hantée), je vais me pieuter. Le lendemain, rebelote. En mode tranquille, hein. Je suis un (gros) poil à la ramasse, les joueurs aussi. Entre ceux qui n'ont pas dormi et ceux qui cuvent, y'a pas foule en matinée. Trois parties tout de même avant de reprendre le train, un Overlord (encore !) et deux Grimmies.

Ce fut un excellent week-end. Exténuant, mais fun et gratifiant. C'est hyper agréable d'arriver dans une conv que je ne connais pas (cette troisième édition du CRôC était ma première) et où pas mal de gens ont pourtant déjà entendu parler de Sombre. Pour un bon nombre même, y ont déjà joué. Ça fait plaisir et met carrément de l'huile dans le moteur.

Des kilotonnes de mercis à Aka et Julien pour l'orga, l'accueil et l'hébergement. Merci également à l'ensemble des bénévoles d'ACDC (pas le groupe, l'asso) pour leur gentillesse, leur efficacité et leur disponibilité. Merci enfin à Mehdi, qui a porté la parole Sombre loin là-bas en Corrèze, ainsi qu'aux kopaings de Projets R pour la mise en contact, le soutien et la bonne humeur (une tradition ancestrale, à ce qu'il paraît).



Mon body count

11 parties, 53 joueurs, 51 morts



*



Sombre sur Tipeee et Patreon

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre_Tipeee_zpss9hf0gtu.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre_Patreon_zpspvrd2pqb.jpg) (https://www.patreon.com/sombre)



*



Acheter Sombre

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre12345_zpsmslarrjk.jpg) (http://terresetranges.net/sombre)

Les cinq numéros de la revue Sombre sont disponibles. Pour commander, c'est par ici (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589).
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 29 août 2016 à 05:42
Nouvelle contrepartie Sombre sur Tipeee et Patreon



La semaine écoulée, canicule. Dans quelques jours, rentrée sous un ciel gris. Entre les deux, un brin de lecture Sombre pour garder encore un peu le goût de l'été. Sea, sex, sun, JdR. What else ?

Les mécènes de Sombre sur Tipeee et Patreon ont reçu leur contrepartie d'août. En juillet, je leur avais promis un making-of un peu spécial, dans lequel je ferais quelques annonces concernant la revue, mais aussi les pages Tipeee et Patreon. Je le leur ai livré.

Ma prochaine contrepartie, à venir courant septembre, sera un compte rendu de partie. J'ai pas mal joué à Sombre cet été dans ma cuisine. Mes playstesteurs et moi y avons improvisé quelques quickshots bien sympa. Je passerai sans doute une bonne partie de la saison froide à les raconter par le menu.


Stay tuned.



*



Sombre sur Tipeee et Patreon

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre_Tipeee_zpss9hf0gtu.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre_Patreon_zpspvrd2pqb.jpg) (https://www.patreon.com/sombre)
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 12 septembre 2016 à 15:38
Le présommaire de Sombre 6


Habituellement, c'est mon feuilleton de l'été sur le forum de Terres Etranges. J'y poste des news régulières de l'avancement du prochain numéro de Sombre. En temps ordinaire, je suis à cette époque de l'année en train de mettre la dernière main au dit numéro. Sauf que cette fois-ci, je suis à la bourre, et pas qu'un peu.

Il faut dire aussi que j'ai eu un été chargé. Quatre longues et bonnes séances de playtest, suivies de la rédactions de longs (et j'espère bons) comptes rendus (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=15088#p15088) + une convention (supercool) loin là-bas en Corrèze (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=15037#p15037) + le bouclage du premier hors-série Sombre, sur lequel je reviendrai dans une prochaine news.

Résultat, je me retrouve à courir après le temps. Pas que ça me change, hein, c'est business as usual, mais quand même, cette fois-ci c'est assez sportif. Il faut *absolument* que je boucle Sombre 6 avant mes premières conventions d'automne. Mon mois de novembre s'annonce hyper chargé (http://www.terresetranges.net/forums/viewforum.php?id=30).


Or donc, Sombre 6, numéro spécial Sombre zéro. Le concept est de produire un nouveau livre de base, entièrement dédié à la première variante officielle de Sombre (ouais, il en existe déjà une deuxième, mais n'embrouillons pas les choses, voulez-vous ? ^^).

Dans Sombre 2 (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=7439#p7439), j'ai publié un article expliquant comment adapter les règles de Sombre classic (le système standard, celui qui est disponible dans Sombre light (http://terresetranges.net/sombre.html)) pour jouer en Sombre zéro, une variante (encore) plus simple et plus rapide. Elle s'est avérée tellement fun et pratique que je l'ai menée intensivement en convention et ailleurs. Aujourd'hui, la quasi-totalité de mes démonstrations de Sombre tournent en Zéro.

Depuis 2012, j'ai aussi beaucoup playtesté cette variante. Des tonnes et des tonnes de parties dans ma cuisine, avec des pitches tous plus invraisemblables les uns que les autres. L'objectif était de produire un deuxième système complet pour Sombre, avec la liste de Traits qui va bien et des règles nickel chrome carrées. C'est cela que je vais publier dans Sombre 6. Au sommaire donc :



+ Règles : Sombre zéro
Un jeu d'horreur complet.

Bouclé.


+ Article : Mener Zéro
Des conseils, encore des conseils, toujours des conseils.

Un texte pour bien prendre en main la variante. Elle a ses spécificités techniques, donc narratives et ludiques. Mener en Zéro n'est pas tout à fait comme mener en Classic. Y'a une nuance, qui mérite bien une petite bafouille.

En cours de rédaction.


+ Scénario : Camlann
Les chevaliers de la Table ronde en version Sombre zéro. 3 à 5 joueurs – 15 minutes – dès 7 ans

Références : Excalibur de John Boorman, d'après Thomas Malory.

Mon scénario pour l'initiation rôliste des plus jeunes (et de leur famille). Playtesté plusieurs dizaines de fois à ma table. Rédigé, en attente de relecture.


+ Scénario : Les Grimmies
Un conte de fées noir pour Sombre zéro. 4 joueurs – 20 ou 45 minutes

Références : les contes recueillis par Charles Perrault et les frères Grimm. La compagnie des loups de Neil Jordan, d'après Angela Carter. Les Goonies de Richard Donner.

L'un de mes scénarios Zéro préférés, jouable au format flash (20 minutes) ou court (45 minutes). Playtesté plusieurs dizaines de fois à ma table. Rédigé, en attente de relecture.


+ 8 pages d'aides de jeu
Quatre planches en tout.

+ Les tuiles vierges de Sombre zéro dans une nouvelle version, à l'ergonomie ludique affinée.

+ Les tuiles de création.

+ La feuille de Traits Zéro, une douzaine d'Avantages et autant de Désavantages.

+ Et bien sûr, les tuiles pour jouer Camlann et Les Grimmies.


Alleeez, j'ai encore masse de taf devant moi. J'y retourne !



*



Sombre sur Tipeee et Patreon

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre_Tipeee_zpss9hf0gtu.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre_Patreon_zpspvrd2pqb.jpg) (https://www.patreon.com/sombre)



*



Acheter Sombre

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre12345_zpsmslarrjk.jpg) (http://terresetranges.net/sombre)

Les cinq numéros de la revue Sombre sont disponibles. Pour commander, c'est par ici (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589).


Titre: Re : Sombre
Posté par: M'Bowwarrior le 12 septembre 2016 à 19:46
vivement sa sortie !
  >:D
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 19 septembre 2016 à 14:58
Le sommaire de Sombre HS1


Or donc, j'écris des nouvelles. Ouais ouais, de la littérature. Avec des mots. Plein. Et pas de dés. Aucun. Truc de fou. Bon, ça n'a pas tout à fait rien à voir avec Sombre non plus. Il s'agit de textes fantastiques et/ou horrifiques, dont certains me sont venus parce que je travaillais sur mon jeu, qui est quand même une sacrée source d'inspi vu que j'y bosse à peu près 8 heures par jour... et 6 heures par nuit.

Ça fait looongtemps que j'écris des nouvelles qui font flipper dans le noir, ou du moins essaient. En fait, j'ai été publié en littérature avant de l'être en jeu de rôle. Dans des fanzines au début, puis dans de « vrais » livres, de ceux qui calent les armoires. Des anthologies, chez tout un tas de petits éditeurs. Zieutez ma biblio (http://noosfere.com/icarus/livres/auteur.asp?numauteur=-48296&niveau=nouvelles) si vous êtes curieux.

J'ai commencé à penser à un recueil il y a plusieurs décennies. La *très* bonne nouvelle et qu'il va bientôt voir le jour sous la forme du premier hors-série de la revue Sombre. Je prévois de le sortir avant la fin de l'année, en même temps que Sombre 6. À partir de 2017, les parutions des numéros réguliers et hors-série seront décalées, une au printemps, une autre à l'automne, mais pour le premier, il m'a semblé opportun de jumeler.

Ce HS1 est d'ores et déjà finalisé. Écrit, relu, corrigé, maquetté. Ne manque que la couv, sur laquelle Greg bosse en ce moment. Je suis donc en mesure de vous présenter son sommaire définitif. Il y aura au menu, et dans l'ordre :

+ Le suaire
+ Boy Meat Girl
+ Sweet dreams
+ Les mille visages
+ Le terrier
+ Les âmes captives
+ Oedipe superstar
+ N’a-qu’un-oeil
+ Patient zéro
+ Sweet dreams
+ BLAM !

Si vous êtes un fan transi de mes textes littéraires (mais y'a peu de chances, hein), vous avez reconnu la majorité de ces titres. La plupart de ces nouvelles ont été publiées ici et là ces dernières années, chez des éditeurs tiers, dans des ouvrages aujourd'hui épuisés. L'objectif premier du HS1 était de les réunir (enfin !) en un seul volume. J'y ai bien sûr ajouté quelques inédits. Je vous parlerai de tout cela plus en détail dans une prochaine news.

(Et sinon ouais, y'a deux Sweet dreams au sommaire. How weird.)



*



Il y aura du Sombre dimanche au Nid


Répondant à l'aimable invitation de l'association The Roleplayers, j'assurerai des démonstrations de Sombre au Nid, un bar à jeux parisien.

+ la date : dimanche 25 septembre

+ les horaires : 15h à 19h

+ le lieu : 227 rue Saint Martin, 75003 Paris - 07 82 75 23 00

+ le programme : du Sombre zéro au format flash

+ inscriptions sur place, directement à ma table

+ les tarifs sont ceux habituellement pratiqués par le Nid : 3 € qui donnent libre accès à leur ludothèque et droit à une boisson


Liens utiles :

+ l'événement Facebook : https://www.facebook.com/events/1768923120063511/ (https://www.facebook.com/events/1768923120063511/)

+ The Roleplayers sur Facebook : https://www.facebook.com/TheRoleplayers/ (https://www.facebook.com/TheRoleplayers/)

+ le Nid sur Facebook : https://www.facebook.com/lenidcoconludique/ (https://www.facebook.com/lenidcoconludique/)

+ le site du Nid : http://lenid-coconludique.com/ (http://lenid-coconludique.com/)



*



Sombre sur Tipeee et Patreon

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre_Tipeee_zpss9hf0gtu.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre_Patreon_zpspvrd2pqb.jpg) (https://www.patreon.com/sombre)



*



Acheter Sombre

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre12345_zpsmslarrjk.jpg) (http://terresetranges.net/sombre)

Les cinq numéros de la revue Sombre sont disponibles. Pour commander, c'est par ici (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589).
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 29 septembre 2016 à 16:12
Nouvelle contrepartie Sombre sur Tipeee et Patreon



Un deuxième redneck course Kevin. Junior est un jeune gars tout maigre avec un Bowie et un drapeau américain noué sur la tête. Il n'a pas de mal à rattraper Kevin. Le stripteaseur est bodybuildé de partout, et ce n'est pas l'idéal pour la course en forêt. L'autre par contre est un trappeur. La traque dans les bois, il a l'habitude.


Les mécènes de Sombre ont reçu (in extremis, mais le bouclage de Sombre 6 m'occupe jour et nuit depuis la rentrée) leur contrepartie de septembre. Ce document est exclusif, je ne le diffuserai pas ailleurs sur Internet. Il s'agit de The bloody red wedding, compte rendu de l'une de mes parties estivales. Rien d'extraordinaire, juste un quickshot en Sombre zéro standard, bouclé en 90 minutes (30 de brainstorming + 60 de jeu).

Mais c'est justement parce qu'il n'a rien d'extraordinaire qu'il est intéressant. Il montre comment on peut monter une impro de Sombre à partir du plan Paradise lake que j'ai publié dans Sombre 5. Pas de grosses ambitions narratives, pas de personnages super complexes, rien qu'un survival horrifique bien fun. Le truc à la portée de n'importe quel meneur un minimum aware de mon jeu.

J'espère en effet que ce compte rendu contribuera à dédramatiser le format quickshot. Oui c'est facile, oui c'est accessible, oui c'est fun. Il suffit de partir sur des bases modestes et d'appliquer la méthode que j'ai détaillée dans Sombre 5. Ce soir-là dans ma cuisine, je n'ai pas fait autre chose. Et j'ai kiffé, ce fut une partie bien cool.

Le mois prochain, nous attaquerons un plus gros morceau, le premier épisode d'une mini campagne en trois segments, jouée en deux séances à ma table cet été. Son concept de base défonce tout, jugez vous-même : American Horror Ninja. Ouais ouais, rien que ça.

Vous portiez la coupe mulet, des vestes à épaulettes, et étiez fan de Michael Dudikoff ? Rendez-vous en octobre !


*


Soutenir Sombre sur Tipeee ou Patreon

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre_Tipeee_zpss9hf0gtu.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre_Patreon_zpspvrd2pqb.jpg) (https://www.patreon.com/sombre)



*



Acheter Sombre

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre12345_zpsmslarrjk.jpg) (http://terresetranges.net/sombre)

Les cinq numéros de la revue Sombre sont disponibles. Pour commander, c'est par ici (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589).
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 03 octobre 2016 à 14:43
Cosmo [†] Orbüs critique Sombre


(http://saint-epondyle.net/blog/wp-content/uploads/2016/08/sombre-jdr-johan-scipion-1070x512.jpg)


Cosmo [†] Orbüs, blog culturel et néanmoins rôliste, cause de Sombre. L'article est très informé, ce qui me fait bien plaisir.


On le lit ici : http://bit.ly/2dnDJcH (http://bit.ly/2dnDJcH)
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 07 octobre 2016 à 03:03
Radio Rôliste cause de Sombre


(http://www.radio-roliste.net/wp-content/uploads/2015/09/cropped-cropped-LogoRR-900.jpg)


Je viens de passer 90 minutes délicieuses à écouter le hors-série que Radio Rôliste (http://www.radio-roliste.net/?p=1461) a consacré à Sombre. Un podcast très informé, animé par des connaisseurs du jeu, ce qui fait doublement plaisir.

Ah bon sang, il semblerait que ces derniers temps, on commence à causer de Sombre en l'ayant lu, mené et/ou joué avec attention. Et je vais vous dire, c'est carrément le pied. Du coup, je ne trouve rien à redire ni répondre. C'était juste excellent.

Merci à Steve, Thomas, Félix et Marine. Vous m'avez fait mon Noël avant l'heure, les gens. C'est un peu comme ma récompense de fin de double bouclage. J'apprécie grave.
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 10 octobre 2016 à 14:17
Interview Sombre par les Roleplayers


L'autre jour, à l'occasion de mon après-midi d'animation au Nid (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=15171#p15171), les Roleplayers (https://www.facebook.com/TheRoleplayers/?fref=ts), association jeune, fun et dynamique, m'ont interviewé.

Le résultat est visible sur YouTube (https://www.youtube.com/watch?v=ZNhCHDLK3Ts). Un quart d'heure de Sombre et de digressions diverses, filmées en contre-plongée parce que bon, un pied de cam, c'est cher. ^^

Un super merci à Neil et Corwin !



*



Soutenir Sombre sur Tipeee ou Patreon

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre_Tipeee_zpss9hf0gtu.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre_Patreon_zpspvrd2pqb.jpg) (https://www.patreon.com/sombre)



*



Acheter Sombre

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre12345_zpsmslarrjk.jpg) (http://terresetranges.net/sombre)

Les cinq numéros de la revue Sombre sont disponibles. Pour commander, c'est par ici (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589).



Titre: Re : Sombre
Posté par: M'Bowwarrior le 11 octobre 2016 à 09:17
les premières secondes on pourrait avoir peur du brouhaha, mais en fait non.

Tu réussis à garder accroché ton public (moi en tout cas), c'est clair et fluide ;)  :+1:

dommage que la vidéo ne soit pas référencée, tu ne feras pas 1000M de vues comme gangnam  >:D

Titre: Re : Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 11 octobre 2016 à 11:56
tu ne feras pas 1000M de vues comme gangnam

Ouais mais c'est normal aussi, ma choré est toute pourrie. ;D
Titre: Re : Sombre
Posté par: M'Bowwarrior le 11 octobre 2016 à 12:18
rha... tu sais que tu me donnes une idée de scénario pour Sombre, basée sur cette vidéo qui pourrait déraper... :
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 17 octobre 2016 à 12:35
Sneak peek : les couvertures des prochains Sombre



Sombre 6

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre_6_Greg_Guilhaumond_zpsdiybvlti.jpg)
illustration Greg Guilhaumond


+ Règles : Sombre zéro
Un jeu d'horreur complet.

+ Article : Mener Zéro
Les recettes des bonnes parties de Sombre zéro.

+ Scénario : Camlann
Les chevaliers de la Table ronde version Sombre zéro.
3 à 5 joueurs – 15 minutes – dès 7 ans

+ Scénario : Les Grimmies
Un conte de fées noir pour Sombre zéro.
4 joueurs – 20 ou 45 minutes

+ 8 pages d'aides de jeu



Sombre hors-série 1

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre_HS1_Greg_Guilhaumond_zpsponavptu.jpg)
illustration Greg Guilhaumond


Onze nouvelles fantastiques et horrifiques par l'auteur de Sombre :

+ Le suaire
+ Boy Meat Girl
+ Sweet dreams
+ Les mille visages
+ Le terrier
+ Les âmes captives
+ Oedipe superstar
+ N’a-qu’un-oeil
+ Patient zéro
+ Sweet dreams
+ BLAM !



Bientôt sur vos tables de jeu et de chevet.
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 31 octobre 2016 à 00:19
Nouvelle contrepartie Sombre sur Tipeee et Patreon


Est-ce que Yuki est bien conscient de ce qu'il fait en aidant Rei ? S'il continue, ils vont connaître une éternité de servitude en enfer ! Kappa tire et lui arrache la moitié du crâne. John s'écroule, la tête en demi bouillie. Le masque de Yuki, intact, se détache de son visage écorché. Enfin, de ce qu'il en reste.


Les mécènes de Sombre ont reçu leur contrepartie d'octobre. Ce document est exclusif, je ne le diffuserai pas ailleurs sur Internet.

Il s'agit du premier épisode d'une trilogie d'actioners horrifiques au concept totalement fumé : American horror ninja. Cette mini campagne sévèrement burnée est le produit du croisement improbable de Daredevil, Michael Dudikoff, Johnny Rotten et Sid Vicious. Avec des bikers, des mafieux et des yokai.

Bienvenue à Las Vegas !


*


Soutenir Sombre sur Tipeee ou Patreon

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre_Tipeee_zpss9hf0gtu.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre_Patreon_zpspvrd2pqb.jpg) (https://www.patreon.com/sombre)


*


Acheter Sombre

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre12345_zpsmslarrjk.jpg) (http://terresetranges.net/sombre)

Les cinq numéros de la revue Sombre sont disponibles. Pour commander, c'est par ici (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589).
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 07 novembre 2016 à 13:05
Sombre 6 et Sombre HS1 sont parus


(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/S6HS1_parus_zpsenwopv8c.jpg)

Les commandes par correspondance sont ouvertes aux particuliers.

+ Sommaire de Sombre 6 (livre de base de Sombre zéro) : http://bit.ly/2fgpdTQ (http://bit.ly/2fgpdTQ)

+ Sommaire de Sombre HS1 (recueil de nouvelles) : http://bit.ly/2eeQARh (http://bit.ly/2eeQARh)

+ Les infos pour commander : http://bit.ly/2fKF4yi (http://bit.ly/2fKF4yi)


*


Mardi 15 novembre, de 19h à 23h, je profiterai de la 112e Rencontre Opalienne pour organiser la soirée de lancement de Sombre 6 et Sombre HS1 aux Caves Alliées, un bar rôliste près d'Odéon (Paris).

Venez nombreux découvrir, acheter et vous faire dédicacer les nouveaux numéros de Sombre (et aussi les anciens, j'aurai du stock). Ça va être fun et y'aura de la bière !

+ L'événement Facebook : http://bit.ly/2fKC6d7 (http://bit.ly/2fKC6d7)

+ La 112e IRL Opale : http://bit.ly/2f9bh0j (http://bit.ly/2f9bh0j)


*


Le week-end du 12 et 13 novembre, je participerai à la RJDRA, convention organisée par Opale Rôliste au Kremlin-Bicêtre. J'y assurerai des démos de Sombre et y vendrai ma revue. On pourra y acheter tous les numéros, y compris bien sûr les deux nouveaux.

+ La RJDRA : http://bit.ly/2eEKxUM (http://bit.ly/2eEKxUM)


*


Mercredi 23 novembre, à partir de 15h, j'assurerai deux animations Sombre à la médiathèque Arthur Rimbaud d'Antony. Deux quickshots pour un public adolescent sur le thème « Vivre ensemble : filles, garçons ». Bon, ce sera plutôt « Mourir ensemble : filles, garçons », mais ça va être fun ! ^^

Là aussi, j'aurai un peu de stock de revues avec moi. Si vous êtes dans le coin et voulez profiter de l'occasion pour faire vos achats, manifestez-vous par MP.

+ Infos utiles : http://bit.ly/2fKM2Dt (http://bit.ly/2fKM2Dt)


*


(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre_Tipeee_zpss9hf0gtu.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre_Patreon_zpspvrd2pqb.jpg) (https://www.patreon.com/sombre)
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 14 novembre 2016 à 17:39
5 démos à la RJDRA – novembre 2016 – Le Kremlin-Bicêtre


C'était il y a presque dix ans, la dernière CJDRA. Une convention qui a eu une incidence énôôôrme sur le développement de Sombre. Une décennie plus tard, on remet le couvert. Même lieu, même concept, une initiale qui change. Comme son illustre aînée, la RJDRA est une conv où qu'on ne joue qu'à des jeux d'auteur avec leurs auteurs. Par rapport à l'ancienne version, pas de bourse aux scénars, pas de chauffage (ah vache, ce que je me suis pelé !) et une coterie de narrativo-vegans, preuve s'il en est que les temps changent.

Mais vous savez quoi ? Plus ça change, plus c'est la même chose ! Comme autrefois, ce fut juste excellent de bout en bout, au point que j'y suis retourné pour deux heures dimanche en sachant pertinemment que je ne trouverais pas de joueurs pour remplir ma table. Juste pour le plaisir d'être là et de causer à des gens cool. Ah bon sang, que cette conv m'avait manqué !

Après toutes ces années, après tous ces changements dans ma vie, après les nombreuses métamorphoses de Sombre (songez que du temps de la CJDRA, je n'avais rien : pas de zines, pas de kit de démo, pas même de système fonctionnel, juste un scénar sans règles), je me suis retrouvé pile poil chez moi au milieu des amateurs / indépendants / auteurs passionnés (rayez la mention inutile ou plutôt non, ne rayez rien). Comme le disait Ramirez, ce vieux coq espagnol « Nous sommes pareil, nous sommes frères, faisons-nous des bisous ! ». Oui même toi, le narrativo-vegan. Je te kiffe le boule.

Cette conv était une folie. Il y a trois semaines, Belli'Games (sept démos), le week-end dernier Oll'Games (douze en deux jours), demain le lancement de Sombre 6 et Sombre HS1 aux Caves Alliées. Et dans l'intervalle, avec la sortie, promo et diffusion des nouveaux zines, je n'ai pas eu une minute à moi. Mais je ne regrette pas une seconde d'avoir fait l'effort. Tout déchiqueté que j'aie été, ce furent deux jours de bonheur.

Cinq parties, deux Overlord, un Dracula en mode speed (mais absolument excellent, partie dynamique et fin remarquable), un NASM de 2h30 en milieu de journée à cinq puis six joueurs, et un quickshot nocturne qui a tout déchiré. Une top partie, nom de Dieu. Mille fois meilleure que ce que j'anticipais étant donné mon état de fatigue avancée. Cerise sur le gâteau, j'ai tué Pierre Rosenthal six fois. Est-ce que ce n'est pas trop la classe, ça ?

Merci à David Best pour son raise dead réussi. Merci aux gens d'Opale et d'Antre pour leur énergie, leur orga, leur bonne humeur. Les locaux étaient glacials mais l'accueil chaleureux, on n'y a pas perdu au change. On remet ça l'année prochaine, hein ?


Mon body count

5 parties, 26 joueurs, 40 morts



*



Lancement de Sombre 6 et Sombre HS1


(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/S6HS1_parus_zpsenwopv8c.jpg)


La soirée de lancement de Sombre 6 et Sombre HS1, c'est demain (mardi) aux Caves Alliées. De 19h à 23h, des zines (les nouveaux et les anciens, j'aurai du stock), des dédicaces et un auteur dââârk. What else ? Ah si, de la bière ! ^^



*



Soutenir Sombre sur Tipeee ou Patreon

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre_Tipeee_zpss9hf0gtu.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre_Patreon_zpspvrd2pqb.jpg) (https://www.patreon.com/sombre)



*



Acheter Sombre

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre_ligne_minis_123456HS1_zpstpmttpef.jpg) (http://terresetranges.net/sombre)

Tous les numéros de la revue Sombre sont disponibles. Pour commander, c'est par ici (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589).
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 24 novembre 2016 à 20:00
2 démos à la médiathèque Arthur Rimbaud – novembre 2016 – Antony


(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Antony_2016_zpsugscypar.jpg)
Gaffe derrière toi, un clown !
photo Marina Ramo pour la médiathèque Arthur Rimbaud



Hier, animation en médiathèque. J'aime carrément bien, ça me change agréablement des convs. Pour tout dire, j'aime tellement que je cherche à en faire plus souvent. Si vous êtes quoi que ce soit en -thécaire (ludo / biblio / média, rayez la mention inutile) et que vous verriez d'un bon œil une animation Sombre par son auteur dans vos locaux, contactez-moi pour qu'on en cause : terresetranges at gmail point com

Or donc, d'un côté la médiathèque Arthur Rimbaud, bâtiment tout moderne, tout propre et tout beau. De l'autre, Johan, auteur de jeu de rôle tout pas moderne, mais quand même tout propre (hé, je me lave !) et tout beau (ouais, j'avais mon bandana des grands jours). L'animation a été organisée à l'initiative de Marina, rôliste et costumiste (ça se dit ?) émérite, qui plus est fan de Sombre. Le bon goût, clairement.

Elle a géré les préinscriptions sur mes recommandations : quatre, cinq joueurs maxi par partie, 7 ans et plus, deux démos d'une heure chacune. L'animation s'inscrit dans le cadre plus vaste d'une opération de sensibilisation des jeunes à la question du sexisme. « Vivre ensemble : filles, garçons » que ça s'appelle. Dans la salle où elle m'installe, une exposition sur le thème (panneaux et livres). Alors bon, comme vous le savez si vous lisez mes comptes rendus, le jeu de rôle comme support pédagogique n'est pas trop ma tasse de thé. Je préfère le jeu de rôle pour le jeu de rôle. C'plus fun.

D'un autre côté, je n'ai rien contre les contraintes créatives, qui souvent sont fécondes. C'est même l'une de mes routines habituelles de playtest. Donc quand Marina m'a parlé de sa thématique, je lui ai répondu que le plus simple et le plus fonctionnel était de partir sur une combo quickshot + contrainte de créa collective. Partie improvisée, dans laquelle chaque joueur crée un personnage féminin et chaque joueuse un personnage masculin. L'idée étant que les enfants se rendront vite compte que ça ne change absolument rien. Puisqu'on y joue des victimes horrifiques, les règles de Sombre ne s'encombrent pas des questions de genre. Face à Jason, boobs ou pas boobs, c'est tout comme pareil : tu meurs. L'égalité par la machette, c'est tout moi.

Me voilà donc parti pour décliner la thématique. À ma table aujourd'hui, ce sera « Mourir ensemble : filles, garçons », un programme qui me semble bien cool. J'enchaîne deux quickshots d'une heure environ chacun (le premier un micro poil plus long que le second), avec une pause de quinze minutes entre les deux. Sportif, mais j'ai l'habitude. Cinq gamins à chaque fois, des filles et des garçons, de 6 à 13 ans. Deux bonnes parties, déroulées dans mon setting Paradise lake (le petit plan forestier publié dans Sombre 5). Au menu, des détectives, un chasseur de fantômes, une pharmacienne vénère, un braquage qui finit mal, un killer klown, une armée de squelettes et, parce que sinon c'est pas drôle, un ours agressif. Du fun par paquets de douze. Comptes rendus détaillés à venir sur Tipeee (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre).

Les gamins se sont bien amusés et moi aussi. Content, Johan. Je laisse le mot de la fin à Marina, qui assistait en spectatrice aux parties et a ensuite écrit sur Facebook : « La satisfaction cet après midi de trouver du sens à son travail par la transmission et la création : l'organisation d'une après-midi jeux de rôles pour les enfants/ados horrifiquement fun avec son créateur Johan Scipion (auteur de Sombre) avec pour trame de fond l'égalité filles/garçons ».



Mon body count

2 parties, 10 joueurs, 9 morts



*



Soutenir Sombre sur Tipeee ou Patreon

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre_Tipeee_zpss9hf0gtu.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre_Patreon_zpspvrd2pqb.jpg) (https://www.patreon.com/sombre)



*



Acheter Sombre

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre_ligne_minis_123456HS1_zpstpmttpef.jpg) (http://terresetranges.net/sombre)

Tous les numéros de la revue Sombre sont disponibles. Pour commander, c'est par ici (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589).
Titre: Re : Re : Sombre
Posté par: M'Bowwarrior le 29 novembre 2016 à 17:34
2 démos à la médiathèque Arthur Rimbaud – novembre 2016 – Antony

Hier, animation en médiathèque. J'aime carrément bien, ça me change agréablement des convs. Pour tout dire, j'aime tellement que je cherche à en faire plus souvent. Si vous êtes quoi que ce soit en -thécaire (ludo / biblio / média, rayez la mention inutile) et que vous verriez d'un bon œil une animation Sombre par son auteur dans vos locaux, contactez-moi pour qu'on en cause : terresetranges at gmail point com

j'ai une amie bibliothécaire qui gère les animations dans la bibli, près de nation. Si tu veux, mail ou sms et on en parle, et je te mets en relation !
Titre: Re : Re : Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 29 novembre 2016 à 17:42
j'ai une amie bibliothécaire qui gère les animations dans la bibli, près de nation. Si tu veux, mail ou sms et on en parle, et je te mets en relation !

Oh cool, merci ! 

Dans un premier temps, renvoie-la vers le site de Sombre, qu'elle découvre le jeu.

Je préfère que les bibliothèques viennent vers moi à leur rythme, selon leurs besoins et quand elles ont du budget, plutôt que de jouer les commerciaux façon " Achetez mon anime, c'est bon, c'est frais ! ". :-)

Je ne vais pas entrer dans le circuit des bibs comme je suis entré sur le marché des boutiques, c'est pas le même milieu. Les usages sont différents.

Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 30 novembre 2016 à 01:48
Nouvelle contrepartie Sombre sur Tipeee et Patreon



Sur le mur du fond sont accrochés une douzaine de masques de chair sanguinolents. Au milieu de la pièce, dos à l'entrée, Miko dans ses fringues punk, dégoulinante de rouge des pieds à la tête, un ninjato à la main. Lorsque les flics pénètrent dans la cave, les visages se mettent tous à chanter en chœur Anarchy in the U.K.


Les mécènes de Sombre ont reçu leur contrepartie de novembre. Ce document est exclusif, je ne le diffuserai pas ailleurs sur Internet. Il s'agit de du second épisode de la trilogie American horror ninja, ce pur concept de ouf malade. Cette mini campagne sévèrement burnée est le produit d'un croisement contre nature entre Daredevil, Michael Dudikoff et Sid Vicious. Des bikers, des mafieux, des yokai ? Bienvenue à Las Vegas !


*


Je profite de l'occasion pour dresser un petit bilan. Avec la fin de l'année qui arrive, c'est de saison. Je voulais le faire le mois dernier, à l'occasion d'Halloween (la date anniversaire de Sombre sur Tipeee), mais n'ai pas eu une minute à moi. Les sorties de Sombre 6 et HS1 m'ont beaucoup occupé.

Or donc, cela fait un an que j'ai ouvert ma page Tipeee (quelques mois pour la Patreon, qui est arrivée après) et je ne cesse de m'en féliciter. L'année écoulée fut riche de bouleversements pour Sombre. La création de l'entreprise Terres Etranges a changé la donne et modifié en profondeur mon activité professionnelle.

J'étais déjà éditeur, j'ai récupéré quelques casquettes supplémentaire : diffuseur, distributeur, commercial, you name it. Très intéressant, hyper formateur à tous points de vue et puissamment chronophage. Sur les douze derniers mois, j'ai passé une partie non négligeable de mon temps à envoyer des mails, passer des coups de fil, faire des factures et des colis, les poster. Et puis relancer aussi, encore et encore et encore. Sombre n'est pas arrivé par l'opération du Saint-Esprit rôliste sur les étagères des boutiques de France et de Navarre. Y'a un gars qui a pas mal mouillé la chemise.

Ce fut un immense effort, absolument nécessaire pour 1/ faire connaître Sombre sur le marché pro du JdR, 2/ réussir son implantation en boutiques, et 3/ assurer à Terres Etranges un petit matelas de trésorerie, qui lui évite le naufrage immédiat. Les micro structures sont fragiles. Tout ceci étant heureusement acquis, je vais pouvoir lever un peu le pied. Il le faut, je ne pourrai pas tenir ce rythme longtemps. Vache, la fin d'année est rude de chez rude ! Je suis en mode zombie depuis deux mois.

2017 sera résolument tournée vers l'écriture. Je continuerai à faire du commerce, c'est une nécessité vitale pour Terres Etranges et Sombre, mais je vais y aller plus cool. Finies les journées entières pendu au téléphone pour démarcher les boutiquiers aux quatre coins de l'Hexagone. Mes priorités seront autres : je veux tenir mes objectifs de deux numéros par an, un régulier + un hors-série. C'est jouable, je viens de le faire, mais rééditer l'exploit tous les ans n'est pas gagné d'avance. Cela représente une montagne de gros taf.

Or, et c'est là que Tipeee me fut utile durant l'année écoulée, l'écriture est pour une bonne part question de routine. Pour moi en tout cas, mais j'ai l'impression que c'est un paradoxe que vivent pas mal d'auteurs. D'un côté, tu cherches à produire de l'extraordinaire, de l'original, du jamais vu (enfin, t'essaies). De l'autre, ton activité en elle-même est d'une affligeante banalité : toi derrière ton clavier, à aligner les signes des heures et des jours durant. Ça demande une certaine discipline de travail, une habitude aussi.

Durant tous ces mois où j'ai dû me la jouer commerce, Tipeee puis Patreon me rappelaient à l'écriture : je devais livrer ma contrepartie mensuelle. En fait non, je ne devais pas, rien ne m'y forçait. Juste, je le voulais. Car voyez-vous, cette histoire de mécénat au long cours est hyper motivante. En dehors de l'aspect financier, sur lequel je ne crache carrément pas (hé, personne ne vit de l'air du temps, faut des sous pour acheter des pâtes), Tipeee et Patreon ont l'énorme avantage de matérialiser mon lectorat. Je sais exactement pour qui je produis ma contrepartie mensuelle et c'est super plaisant. Vraiment, je kiffe. Merci à vous qui me suivez depuis un an, et à vous qui nous avez rejoints entretemps. Votre soutien me réjouit et me stimule. Grâce à vous, j'ai gagné en souplesse : je m'auto-botte le cul plus facilement qu'avant !

Je termine sur une information pratico-pratique. À l'usage, j'ai pu constater que le rythme mensuel était ce qui me convenait le mieux. De tête, il n'y a eu qu'un mois de l'année écoulée où j'ai proposé deux contreparties. Dorénavant, et j'ai modifié la présentation de mes pages Tipeee et Patreon en ce sens, je m'en tiendrai à une contrepartie mensuelle. Bon, il y aura peut-être des mois où, accaparé par d'autres obligations, je ne pourrai rien fournir. Ce mois-ci par exemple, ce fut juste de juste ! Dans tous les cas, cette nouvelle disposition permettra à mes mécènes de calibrer plus facilement leur soutien. Ils sauront exactement sur quel pied danser.


*


Soutenir Sombre sur Tipeee ou Patreon

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre_Tipeee_zpss9hf0gtu.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre_Patreon_zpspvrd2pqb.jpg) (https://www.patreon.com/sombre)


*


Acheter Sombre

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre_ligne_minis_123456HS1_zpstpmttpef.jpg) (http://terresetranges.net/sombre)

Tous les numéros de la revue Sombre sont disponibles. Pour commander, c'est par ici (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589).
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 25 décembre 2016 à 03:12
Nouvelle contrepartie Sombre sur Tipeee et Patreon


(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Playtest_or_die_zps32e5ec9a.jpg) (http://terresetranges.net/sombre)


Couvrant les arrières de Jack, Ron entre dans le labo. Il tombe sur Jimmy, qui remballe la marchandise. Le biker attrape son fusil à pompe. Ron tire, tire et tire encore. S'acharne sur son amour de jeunesse. Jimmy lui aussi tire, mais rate. La décharge explose l'éclairage au néon, une pluie d'étincelles ruisselle sur les deux hommes. Jimmy s'effondre dans une mare de sang.


Pile-poil à l'heure pour remplir leurs petits souliers, les mécènes de Sombre ont reçu leur contrepartie de décembre, un compte rendu de partie exclusif.

Il s'agit du troisième et dernier épisode de la mini campagne American horror ninja, produit du croisement contre nature de Daredevil, Michael Dudikoff et Sid Vicious.

C'est le bouquet final avec encore plus de ninjas, de bikers et de yokai. Bigger is better, n'est-il pas ?


Joyeux Noël !




(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre_Tipeee_zpss9hf0gtu.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre_Patreon_zpspvrd2pqb.jpg) (https://www.patreon.com/sombre)
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 03 avril 2017 à 20:16
7 démos à Eclipse – avril 2017 – Rennes


(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Eclipse_2017_zpsrlgzxpey.jpg)
Miaou !
photo Astre / convention Eclipse


Je rempile. Il y a quinze jours, Montpeul (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=15819#p15819). Ce week-end, la Bretâââgne. Rennes pour être précis et sa convention Eclipse, à laquelle je participe chaque année depuis, pfff, loin. Enfin, chaque année c'est vite dit : en 2016, il n'y en a pas eu. Celle de 2017 est donc un redémarrage.

De mon côté en tout cas ce fut un poil laborieux. Mon orga s'étant calée vachement tard, ce retard à l'allumage m'a contraint à me rabattre sur des horaires de train pas faciles. J'arrive le vendredi soir et repars le dimanche bien après la fermeture. Long, long, looong week-end. Habituellement, je me pointe en tout début d'après-midi du samedi, monte rapido le stand, enchaîne quelques démos Zéro et propose une partie longue à la bourse aux scénars du soir. Je termine dans la nuit, puis me repointe pas trop tôt le dimanche pour deux ou trois démos flash supplémentaires avant de plier mes gaules.

Cette année, je vais être présent dès l'ouverture, samedi matin. Du coup, je ne me vois a priori pas trop mener en nuit après toute une journée passée à enchaîner les démos sur mon stand. Surtout que quinze jours plus tôt, y'a eu Montpeul, dont je ne suis pas encore tout à fait remis, et que le week-end prochain, c'est le FMI à Montrouge. Je suis dans mon tunnel de convs du printemps, faut que je me ménage pour tenir la distance. J'hésite longtemps à inscrire une partie le samedi soir, puis renonce. Je verrai sur place.

L'autre souci, c'est le retour de la crève. Et ça commence à faire un peu beaucoup, je trouve, au point que je m'interroge. Oui je suis fatigué (bouclage Sombre 7 + tunnel de convs = pas top combo du tout), oui je vieillis, oui la météo ne fait rien qu'à passer du beau au pas beau au re-beau (le chaud-froid-chaud, ce Mal qu'on ne dénonce pas assez), oui les convs sont, du fait de l'affluence du public, des repères à microbes. Mais. Quand. Même. J'y ai droit plus souvent qu'à mon tour. Je me demande sérieusement si je n'ai pas, avec l'âge, développé une allergie au pollen ? Une visite chez l'allergologue me semble une bonne idée.

Quelle qu'en soit la raison, j'ai la crèèève. Et bientôt, plus de voix. Dès la seconde démo, je souffre. Je finis la troisième en mode death metal. Clairement, je paie Montpeul : j'ai trop forcé il y a quinze jours. Heureusement qu'à Rennes, les conditions de jeu sont très bonnes. Ma table est à l'extrémité du hall, au calme, juste à côté de mon stand.

(À ce propos, anecdote rigolote. Nous sommes en matinée, le soleil brille, il fait même chaud. Ouais, en Bretagne début avril, cette hallu. Je dédicace un Sombre sur mon stand. Passent un père et sa fille ado, qui s'effondre pile-poil devant moi. Rien de grave, juste un petit malaise hypo. Deux minutes et un Kit Kat plus tard, elle est sur pied. Tout de même : ils ont remonté tout le hall et c'est précisément devant mon stand qu'elle tombe dans les pommes. Que je sois damné si Sombre ne fait pas peur !)

Or donc, je m'accroche et continue à recruter, ce qui en soi n'est pas simple car il n'y a pas des masses de flux. C'est toujours le cas à Eclipse, où les tables de jeu sont éparpillées dans les différents étages du bâtiment, une par salle de classe (la conv se déroule dans une fac), mais cette année, y'a vraiment pas un chat durant les créneaux de jeu. J'assure malgré tout quatre démos dans la journée. Très correct. De toute façon, je ne suis pas en mesure de tenir un rythme plus soutenu. En soirée, ça ne va pas trop mal. Je n'ai plus de voix, c'est un fait, et mon nez est bien encombré, mais je suis raisonnablement d'attaque. Pas de maux de tête, pas trop crevé. Fatigué bien sûr, mais pas plus que n'importe quel autre samedi soir dans n'importe quelle autre conv. Y'a donc moyen que je tienne encore un peu.

Kevin Baussart, depuis longtemps fan de Sombre (il est l'auteur de Kakurenbo (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=8819#p8819), un scénario J-horror pour Zéro), m'a demandé un peu plus tôt dans la journée si j'étais disposé à mener un quickshot en soirée. Jugeant que mon état me le permet, je lui confirme que oui. Avant cela, j'assure encore une démo flash, un Dracula à huit joueurs très réussi. À 23h, nous voici à pied d'œuvre. Je suis toujours dans le hall, sur ma table de démos (je mène en side de la conv, en contrebande comme qui dirait). Autour de moi, quatre joueurs, Kevin et ses amis.

J'avais prévenu que vu mon état, il ne fallait attendre qu'une partie courte. Je tablais sur 90 minutes. La séance (brainstorming + impro) durera finalement le double. Nous terminons à 2h du mat' sur un bilan très positif. En dépit de ma voix défaillante et de ma fatigue grandissante, la partie fut vachement bonne (j'en enverrai le compte rendu à mes tipeurs dans 1d6 mois). Je n'ai pas regretté de m'être fait douce violence pour mener en nocturne. Il n'aurait pas fallu que cela dure plus longtemps cependant car j'étais au bout de mon rouleau. Je rentre et m'écroule.

Le lendemain, retour à la conv en fin de matinée. Waterloo morne plaine : un pelé et deux tondus, voire un pelé tout seul. Une dernière partie tout de même, notre traditionnelle démo de fin d'Eclipse avec les gens du 7e Cercle et, ce qui me fait particulièrement plaisir, Vincent Mathieu, l'auteur de Cats. Car bien sûr, je mène un Chombre, mon scénario dans lequel on joue des chats, et qui me fut inspiré par le jeu de Vincent. Un pur massacre. Les PJ prennent ultra cher, ce qui n'empêche pas la partie d'être bien cool. Je commence à avoir ce scénar bien en main, ça fait plaize.

Au total, une excellente Eclipse, qui m'a permis de revoir tout un tas de gens hyper sympas et m'a laissé le temps de causer avec plein d'auteurs, éditeurs et simples rôlistes que je n'ai pas forcément l'occasion de voir très souvent. Le week-end fut certes un poil moins trépidant que les années précédentes, mais dans l'état où j'étais, cela m'a parfaitement convenu. J'ai donné tout ce qui me restait, je n'aurais pu faire plus. Vivement l'année prochaine.



Les mercis

+ Merci aux orgas et aux bénévoles pour leur travail et leur coolitude. Spécial dédicace à Olaf, qui s'est occupé personnellement de mon orga avant et pendant la conv.

+ Super gros merci à Bartab pour l'accueil chaleureux, l'hébergement façon dortoir, les discussions rôlistes et les nombreux véhiculages tout au long du week-end. Tu roxxxes, copain.

+ Merci à Krom de Projets R, qui a mené un Sombre à la mode Shining vendredi soir. Sa partie fut un succès, j'en ai eu des échos flatteurs durant tout le week-end. GG !



Mon body count

7 parties, 38 joueurs, 32 morts
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 11 avril 2017 à 03:41
10 démos au Festival des Mondes de l'Imaginaire – avril 2017 – Montrouge


(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/FMI_2017_zps5w5nabnp.jpg)
Je veux la même moquette dans mes toilettes.
photo Kinayla pour Opale-Rôliste


Pour vous qui suivez avec passion chaque nouvel épisode de mon soap médical, sachez qu'à Rennes, ce n'était sans doute pas une allergie au pollen. Car les jours suivants, revenu sur Paname, gros état grippal avec kilos de morve, tête à l'ouest et courbatures qui vont bien. La grippe, ou un virus approchant, n'excluant pas l'allergie (avec Johan, toutes les combos sont possibles), j'irai tout de même faire quelques test à l'automne, histoire d'en avoir le cœur net.

La bonne nouvelle, c'est que samedi, après une semaine à roleplayer consciencieusement l'amibe, je suis relativement d'attaque. Pas la forme des grands jours, mais assez en jambes pour tenir deux après-midi au Festival des Mondes de l'Imaginaire. Ce fut tout de même rude. Cinq démos par jour en mode sortie de crève, moins d'une semaine après une autre conv, ça reste hyper sportif. Au total, trois en quatre week-ends tout de même.

Heureusement, j'avais un moral d'acier. Super content de sortir enfin la tête de ma mare de morve. Super content d'être présent à ce festoche, que je kiffe grave. Super content de bosser avec tout un tas de gens que je surkiffe surgrave, dans des conditions qui plus est très correctes. J'aurais pu squatter la même salle que l'année dernière, mais elle est en béton nu donc assez sonore. Vu que le nombre de tables s'annonçait plus important cette année, j'ai préféré migrer dans le hall moquetté pour éviter de me retrouver à mener à côté d'un autre meneur dans une pièce bruyante. Un deuxième plan Montpeul, non merci.

Dans les faits, il n'y a pas eu foule de joueurs. J'aurais donc pu rester tout seul dans ma pièce. Mais bon, une fois installé dans le hall, mes parties rythmées par les « Ping ! » de l'ascenseur tout proche, je m'y suis senti plutôt bien. J'ai donc fait les deux jours sur la (superbe) moquette que vous voyez sur la photo qui ouvre ce compte rendu. Surstylé.

Comme je le disais, on n'a pas croulé sous les joueurs, mais ma table fut, par une conspiration des Ligueurs et des Opaliens, irriguée d'un flux régulier. Résultat, des tables bien pleines. J'ai mené deux parties de moins que l'année dernière pour quasi autant de joueurs (62 contre 65). Jamais moins de cinq personnes donc pas de Grimmies, qui ne se joue à quatre seulement.

Par contre, je termine le samedi sur un Dracula à onze participants. M'était arrivé depuis longtemps. Après avoir enchaîné quatre parties, j'étais un gros poil crevé, ce qui a ralenti le rythme, mais ce fut néanmoins très fun. Le dimanche, fatigue accumulée et noobs obligent, tunnel d'Overlord. La première démo pour me chauffer. À la deuxième, rebelote. Au bout de la troisième, je ne suis plus en état de mener quoi que ce soit d'autre. Enfin si, je pourrais dérouler du Camlann, qui est assez reposant, mais n'ai jamais moins de six joueurs à table. Or c'est cinq maxi pour les chevaliers de la Table Ronde.

Après mes cinq Overlord de suite (sept en deux jours), je termine rincé mais content : ce fut un très bon week-end. Maintenant, repos. Parce qu'après j'enchaîne sur la sortie de Sombre 7, dont j'avais d'ailleurs quelques exemplaires en avant-première avec moi à Montrouge. De quoi m'occuper jusqu'à la reprise de mon calendrier de convs, début mai. Sombre par Johan, c'est rien qu'une sarabande sans fin.



Les mercis

+ Merci aux orgas et notamment à Serge pour leur soutien, leur amabilité et leur efficacité.

+ Merci à Opale et à la Ligue Ludique pour l'orga du pôle JdR et le recrutement. À peine avais-je terminé une démo que ma table était de nouveau pleine. Royal.

+ Merci à Projets R et à Krom en particulier, qui a mené du Sombre dans sa salle de torture du second étage et rabattu des joueurs vers le sous-sol pour que je les finisse sur la moquette. Un vrai duo de serial killers.

+ Merci à Saint Epondyle, digne représentant de Cosmo Orbüs, qui lui aussi à mené mon jeu à sa table et rabattu du gentil joueur vers la mienne.



Mon body count

10 parties, 62 joueurs, 49 morts
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 13 avril 2017 à 17:36
Sombre 7 pour Pâques


(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/S7_Net_zpskytchej1.jpg)
illustration Greg Guilhaumond
d'après Johann Heinrich Füssli



Sombre 7 paraît en début de semaine prochaine !

+ La traditionnelle soirée de lancement aura lieu mardi 18 avril aux Caves Alliées, un bar rôliste près d'Odéon, à l'occasion d'une IRL Opale. Je tiendrai mon stand et ferai des dédicaces de 18h à 22h30. On pourra m'acheter Sombre 7 ainsi que tous les autres numéros car j'aurai du stock. J'ai créé un événement Facebook : http://bit.ly/2oa0S5f (http://bit.ly/2oa0S5f)

+ Je lancerai la VPC aux particuliers dans la foulée. Les habitués de Sombre recevront l'habituel mail de sollicitation dans le milieu de la semaine. La procédure de commande n'a pas changé : http://bit.ly/2fKF4yi (http://bit.ly/2fKF4yi)



Le blurb de Sombre 7 :

Au menu cette fois-ci, une aide de jeu que je playteste depuis quatre ans et un scénario que je brûle d'écrire depuis un quart de siècle.

Le story deck est un paquet d'une trentaine de cartes, accompagné d'une mécanique et d'un article dédiés. Leur objectif est d'enrichir la création des personnages et d'injecter du drama (dark, il va de soi) dans les parties de Sombre. Car le drama potentialise l'horreur en favorisant l'immersion des joueurs.

Le story deck est l'outil technique et narratif idéal pour créer facilement des liens forts à l'intérieur d'un groupe, inventer des secrets aux PJ, et maximiser les chances que ces derniers soient révélés durant la partie par les joueurs eux-mêmes. Un scénario inédit le (dé)montre. Ce one-shot long (une nuit de jeu) pour Sombre classic est un mélodrame horrifique et gothique dans l'ambiance des films de la Hammer.

La nuit sans été donne à jouer cinq prétirés : Lord Byron, Mary et Percy Shelley, Claire Clairmont et John Polidori. Il se déroule dans une villa des bords du lac Léman, lors de cette fameuse nuit d'orage de 1816 durant laquelle fut conçu le roman Frankenstein. De nombreuses aides de jeu l'accompagnent : feuilles de personnage prêtes à jouer, story cards personnalisées, plans, cartes de PNJ et cinq portraits réalisés par Greg Guilhaumond d'après des tableaux d'époque.



Le sommaire, en bref :

+ Article : Drama dark
Le mode d'emploi du story deck.

+ Scénario : La nuit sans été
Un mélodrame horrifique pour Sombre classic.
4 ou 5 joueurs – 5 à 6 heures

+ 28 pages d'aides de jeu
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 22 mai 2017 à 18:15
Sombre trilogie


Des gens jouent à mon jeu, et je trouve ça cool. Parmi eux, un bon paquet produit son propre matos, et je trouve ça encore plus cool. Certains le mettent gratuitement à la disposition du public rôliste, ce qui est plus cool que plus cool : übercool. Ces derniers jours, ce ne sont pas moins de trois dark worlds, des univers pour Sombre, qui ont poppé sur le Net.


*


Batronoban publie Etrange Empire, un scénario rejouable dans lequel les PJ sont des acteurs prisonniers d'un film maudit. Du Sombre onirique et surréaliste, entre David Lynch, Robert Chambers (Le Roi en Jaune) et John Tynes (The Hastur Mythos).

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Etrange_Empire_zpsfobtpdpf.jpg)

« Etrange Empire, c'est comme conduire la nuit sur une route déserte, en prenant des Polaroïds de sa berline qui crame en contrebas. C’est baiser une statuette des Oscars en hurlant à la fin du monde. C'est prendre une caméra, tuer un passant au hasard et filmer le tout dans les moindres détails. »

Et moi, depuis que j'ai lu ça, je me demande ce que ça fait de « baiser une statuette des Oscars ». Se faire baiser par une statuette, je visualise. C'est un plan façon L'Exorciste, sauf qu'au lieu de Jésus, c'est Oscar (rhâââ, déceptif). Mais baiser une statuette ?!? Voilà bien un mystère qui mérite d'être éclairci (ou pas) par une partie d'Etrange Empire !

Etrange Empire est ici : http://bit.ly/2rtCJMM (http://bit.ly/2rtCJMM)


*


DeathAmbre publie Darkline, qui donne à jouer des flics confrontés à l'horreur surnaturelle. Du contemporain fantastique sévèrement burné pour Sombre zéro, un peu comme si, dans Supernatural, les frères Winchester étaient les adjoints du sheriff venus constater les dégâts, ou les membres de l'équipe SWAT appelés en renfort.

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/DarkLine_zpsaosuhonf.jpg)

« Servir & Protéger lorsque le monde bascule et que la réalité part en vrille. Lorsque Aujourd'hui & Maintenant n'est plus ce quotidien bien connu et rassurant. Survivre & Résister lorsque les ténèbres et les ombres deviennent une menace et que l'aube tarde trop à venir. Un système Zéro avec 4 archétypes borderline et 4 plaques de police, pour jouer des films noirs mâtinés de fantastique inquiétant et meurtrier. »

Darkline est ici : http://bit.ly/2qMYczr (http://bit.ly/2qMYczr)


*


Saint-Epondyle publie Mad World, une série de scénarios d'horreur indépendants, inspirés de la vie réelle. Destinées à Sombre classic et zéro, ces histoires cyniques et violentes parlent du monde tel qu’il est. En pire. Aviez-vous jamais rêvé de jouer C'est arrivé près de chez vous ? Et bien, aujourd'hui c'est possible.

(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/MadWorld_zpsuc3hmqse.jpg)

« Tous les scénarios de Mad World partent d'une situation réelle ou archétypale dans laquelle le monde vire à la folie : la frénésie autour des soldes, l'industrie du mariage, le sérieux des candidats de télé-réalité, etc. Dans Fast-Food Massacre, premier segment de la série, les personnages sont les équipiers et clients d'un fast-food de seconde zone. Assiégés par un commando de liquidateurs écologistes, ils doivent défendre le restaurant au péril de leur vie. »

Mad World est ici : http://bit.ly/2q3pS3V (http://bit.ly/2q3pS3V)



*


Quant à moi, je serai ce week-end à Ludinam, le festival ludique de Besançon. Deux journées de démos non-stop. Venez nombreux mourir à ma table, ça va être trèèès fun.
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 26 mai 2017 à 02:55
Mercredi 31 mai : nouvelle contrepartie Sombre sur Tipeee et Patreon



(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre_La_peur_comme_zps4gxlynwb.jpg) (http://terresetranges.net/sombre)


Dans l'écran de contrôle de la caméra, Nicolas reconnaît Maxime, son frère jumeau. Vêtements déchirés, membres brisés, nombreuses plaies sur le visage et le corps, mâchoire inférieure arrachée. Il pisse le sang et s'avance vers lui, son couteau de chasse à la main.


Mercredi prochain, les mécènes de Sombre recevront leur contrepartie de mai, le compte rendu du quickshot que j'ai improvisé en avril dernier à la convention Eclipse. On y lira la manière dont j'ai, en plein jeu et en temps réel, entièrement refondu un PJ via son environnement pour les mettre l'un et l'autre au diapason du cinéma d'horreur.

Ce texte d'une dizaine de pages A5 (25.000 signes) est une exclusivité. Je ne le diffuserai pas sur les forums rôlistes. Si vous voulez le recevoir dans votre boîte mail, abonnez-vous avant mercredi à la page Tipeee ou Patreon de Sombre. Il ne vous coûtera qu'un euro ou un dollar.

+ Sombre sur Tipeee (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)

+ Sombre sur Patreon (https://www.patreon.com/sombre)
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 29 mai 2017 à 14:33
12 démos à Ludinam – mai 2017 – Besançon


(http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre_La_peur_comme_zps4gxlynwb.jpg) (http://terresetranges.net/sombre)


Ludinam premier du nom fut cool, mais é.p.u.i.s.a.n.t. Je suis tout mouru d'avoir bataillé ferme pendant deux jours. Y'a des convs, elles glissent toutes seules. Y'en a d'autres, t'as l'impression de ramer contre le courant tout un week-end. Florilège.

+ De gros gros moyens grâce au soutien municipal. Affiches en 4 par 3 dans toute la ville, lieux de prestige, tétrachiée de bénévoles. Mais c'est pas parce qu'on a de gros muscles qu'on est le plus fort. Les meilleurs haltérophiles ne sont pas des body builders, n'est-ce pas. La technique, en l'occurrence l'orga, compte. De ce point de vue, y'a une marge de progression.

+ Les orgas étaient hyper sympas, réactifs et très rendant service, mais pas toujours bien coordonnés ni informés. Mon début de soirée de samedi fut épique. Moi et mes gros sacs de zines qu'on cavale dans tout le festoche et même jusque dans la ville à la recherche de 1/ le lieu où les gens jouent à Crimes (bon sang, retrouver cette partie fut un pur challenge), et 2/ un endroit où je pourrais dépoter de la démo après la fermeture précoce du Musée du Temps, le lieu rôliste officiel (18h le samedi, en conv, c'est atrocement tôt). Au final, j'ai squatté la salle des jeux de société jusqu'à minuit. C'était là où se trouvaient les joueurs.

+ Un festoche éparpillé sur divers lieux. Connexes certes, mais suffisamment éloignés pour être cloisonnés. Peu de synergie en dépit d'un jeu de piste incitant les visiteurs à passer un peu partout, et un très faible flux du côté du JdR, excentré on s'en doute. Je fais 12 parties, mais sauf la première, qui m'est tombée toute cuite dans les bras à mon arrivée (big up les gars), ce fut tout à la force du poignet. Johan en mode sergent recruteur pendant deux jours. J'ai l'habitude, mais ça use quand même pas mal.

+ J'ai tourné sur trois scénars. Overlord as usual. Camlann aussi, dont je commence à me dire qu'il le fait plutôt très bien avec les adultes grands débutants. Et Dracula, pas moins de cinq fois en deux jours, avec toujours au moins huit joueurs à table, et jusqu'à dix le samedi (le recrutement, c'est un métier ^^). Cinq parties hyper éclairantes : j'ai *vraiment* un souci d'équilibrage. Ça fait hyper longtemps que j'hésite à faire certains ajustements techniques, il va falloir que je m'y colle avant Paris est Ludique.

+ Des températures de la moreuh. Ce cagnââârd, putain ! Il faisait encore 36 ° dimanche en fin d'après-midi, lorsque je suis reparti de Besançon. Hardcore. Par bonheur, le pôle jeu de rôle disposait d'une salle (un peu) au frais pour les démos. Un poil sonore, cela dit. Heureusement qu'il n'y a jamais eu plus de trois (une fois, quatre) parties en même temps. Ça aurait été l'enfer.

+ Des vigiles relou de chez relou. Sérieux les gars, moins de poses martiales à deux balles et plus de neurones. Appliquer les règles avec intelligence, c'est possible. Je le fais tous les jours dans mon boulot.

+ Un pôle JdR supercool. Rien que des potes, dont certains que je n'avais pas revus depuis longtemps et avec qui j'ai eu grand plaisir à bavarder entre deux parties. Dimanche, j'ai franchement hésité à migrer dans la salle jeux de société pour recruter plus facilement (en début d'aprème, y'avait pas un chat par chez nous), mais suis resté au Musée du Temps pour le seul plaisir d'être entouré de gens cool. Hé, ma famille ludique, c'est vous !

+ Les pizzas froides, c'est juste dégueu. Un micro-ondes à la buvette centrale serait un vrai plus. Et vendre des modèles standard, sans garniture funky, genre des margueritas ou des reines, serait aussi une bonne idée.



Les mercis

+ Merci aux orgas de Ludinam. Ce premier essai est très prometteur, reste à le transformer pour la seconde édition.

+ Merci à Yann, à Joffrey et aux Écuries d'Augias pour l'invitation, l'orga en amont et la prise en charge sur place.

+ Merci tout particulièrement à Nico pour l'accueil, l'hébergement et les véhiculages durant tout le week-end.



Mon body count

12 parties, 80 joueurs, 63 morts



*



31 mai : un CR Sombre sur Tipeee

Comme annoncé vendredi dernier (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=16108#p16108), je livrerai ma prochaine contrepartie Tipeee mercredi. Il s'agira du compte rendu d'une partie improvisée à Eclipse 2017.

Si vous souhaitez recevoir ce pdf dans votre boîte mail, il vous reste deux jours pour vous abonner à la page Tipeee de Sombre (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre).
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 15 septembre 2017 à 13:21
Sobre, il cause de son jeu à des rôlistes demi bourrés


(http://www.terresetranges.net/images_johan/17_Jeudi_JdR.jpg) (https://www.youtube.com/watch?v=qrEXh1egGFA)


La fine équipe de Jeudi JdR m'a reçu pour une fort sympathique discussion à bâtons rompus autour de Sombre et de quelques bouteilles de bière. Il y avait dans l'assistance de fins connaisseurs de mon jeu, ce qui a produit l'interview filmée la plus riche (et la plus longue !) à laquelle j'ai participé jusqu'ici.

Nous avons décortiqué toute la gamme, détaillant le sommaire de chaque numéro de Sombre. Chemin faisant, nous avons évoqué souvenirs de parties et impressions de jeu, parlé cinéma d'horreur et game design rôliste.

Pour finir, nous nous sommes arrêtés sur Sombre HS2, à paraître d'ici un à deux mois. J'ai révélé sa couverture ainsi que son sommaire. Vous en jugerez vous-même, il y a quelques petite surprises sympa dans ce deuxième hors-série.


La vidéo est sur YouTube (https://www.youtube.com/watch?v=qrEXh1egGFA).
Titre: Re : Sombre
Posté par: M'Bowwarrior le 14 octobre 2017 à 11:52
en voyant cette vidéo du monde, j'ai pensé à toi...

Titre: Re : Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 14 octobre 2017 à 13:52
en voyant cette vidéo du monde, j'ai pensé à toi...

Merci pour le partage. C'était intéressant à regarder. Et je suis complètement pas d'accord. XD
Titre: Re : Re : Re : Sombre
Posté par: M'Bowwarrior le 14 octobre 2017 à 16:25
Et je suis complètement pas d'accord. XD
serai curieux de savoir pourquoi. :)
Vous n’êtes pas autorisés à voir ce contenu.
Titre: Re : Re : Re : Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 14 octobre 2017 à 17:16
serai curieux de savoir pourquoi. :)

Déjà parce que pour moi, jump scare, c'est féminin. XD

Sérieusement : je ne pense pas que la jump scare soit une facilité. La jump scare moisie est facile, mais tout ce qui est moisi est facile. Y'a qu'a voir la plupart de celles que montre la vidéo. Mais quand on veut utiliser cet effet avec efficacité, et ben c'est comme pour un peu tout, ça devient difficile. Ça demande une super bonne maîtrise du rythme, tout autant que de faire monter le suspense (de ce point de vue, je trouve le premier Conjuring absolument extraordinaire).

L'opposition de l'un et de l'autre, même en prenant des pincettes comme dans la vidéo, me paraît stérile au possible. C'est un vieux discours cinéphile moisi, qui a tout du jugement de classe : le cinéma sophistiqué vs la culture populaire. Dans le cadre du cinoche de trouille, ça me paraît particulièrement mal venu.



Vous n’êtes pas autorisés à voir ce contenu.

Vous n’êtes pas autorisés à voir ce contenu.
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 16 octobre 2017 à 11:11
Sombre HS2 est paru !


(http://www.terresetranges.net/images_johan/HS2_grand.jpg)
photo Johan Scipion


Sombre est un jeu de rôle pour se faire peur comme au cinéma. Chaque partie est un film d'horreur imaginaire dans lequel on joue des victimes.

Fascicule format A5 de 72 pages (dont 64 numérotées), le deuxième hors-série de la revue Sombre contient deux aides de jeu pour Sombre zéro, trois articles, deux comptes rendus de partie et une fiction littéraire à thème zombie apocalypse.



Blurb :

Le casting minute et le mini deck sont deux nouvelles aides de jeu pour Sombre zéro. Une table pour créer des personnages funky cool + un paquet de trente tuiles pour mettre en scène des ellipses narratives façon bobine manquante, comme dans Planète Terreur de Robert Rodriguez. Deux articles leur sont consacrés, ainsi que deux comptes rendus de parties improvisées, Miami Vice Versa et Ecclesia Satani.

On trouve également dans ce numéro un article de conseils de maîtrise pour Overlord, le scénario Seconde Guerre mondiale publié dans Sombre 2. J'ai beaucoup à dire sur lui car c'est celui que je mène le plus souvent, environ une centaine de parties par an.

Sombre HS2 se termine par la novélisation de House of the rising dead, le scénario zombies de Sombre 1. Elle est intéressante pour elle-même, en tant que fiction littéraire, mais aussi à titre d'aide de jeu. Je recommande de la lire avant de mener ce scénario. Elle est par ailleurs accompagnée des stat blocks de cinq personnages prétirés.



Sommaire détaillé :

+ Article : Casting minute
Des personnages funky cool en un clin d'œil.

+ Article : Mini deck
Des ellipses narratives qui déchirent.

+ Deux comptes rendus
Miami Vice Versa et Ecclesia Satani.

+ Article : Overlord
Mieux mener le scénario Zéro de Sombre 2.

+ Fiction : House of the rising dead
Novélisation du scénario de Sombre 1 + cinq prétirés.

+ 28 pages d'aides de jeu



Infos pratiques et liens utiles :

+ Je présente et commente ce sommaire sur YouTube, dans le numéro hors-série de Jeudi JdBière consacré à Sombre. On le visionne sur la chaîne Jeudi JdR (http://bit.ly/2wCjHY0). La partie concernant Sombre HS2 est à la fin, à partir de 2:40:20.

+ La VPC est ouverte aux particuliers. Pour commander, c'est par là (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589).

+ La soirée de lancement aura lieu demain soir aux Caves Alliées, un bar parisien près d'Odéon. Mardi 17 octobre, de 18h30 à 22h30, vente sur stand et dédicaces. J'aurai avec moi du stock de tous les numéros.

+ Ce week-end, je participe au festival Scorfel de Lannion, en Bretagne. Démos non-stop les deux jours. Et là aussi, j'aurai avec moi du stock de tous les numéros.
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 20 mars 2018 à 15:37
9 démos à Éclipse – mars 2018 – Rennes


(http://www.terresetranges.net/images_johan/Eclipse.jpg)
So dââârk


L'année dernière, Éclipse avait été difficile. Laminé par la fatigue (Monpeul m'a tuer) et la crève, j'avais assuré en mode demi-zombie. Cette année, ça va nettement mieux. Je sors d'un gros tunnel de taf (Sombre 8, what else ?) et suis un poil à la ramasse (la charnière écriture/convs est toujours délicate), mais pas malade. Par ailleurs, la nouvelle ligne LGV Paris Rennes raccourcit la durée du trajet de moitié, ce qui change pas mal de trucs. Quand même, l'aprème est un poil rude.

Pris au piège d'un recrutement trop performant (ouais des fois, tu demandes à des gens s'ils veulent jouer et ça marche. Cette hallu ôO), j'attaque avec un Dracula à 7 joueurs. Très bonne partie, qui me conforte dans l'idée que mes derniers équilibrages vont dans le bon sens. Ensuite, je me ménage. Quatre Camlann d'affilée, mon scénario le moins exigeant niveau maîtrise. Je me réserve pour la partie longue en nocturne.

Car cette année, je fais mon retour à la bourse aux scénars du samedi soir. J'appréhende un peu. Pas la bourse, hein. Depuis le temps, je suis rodé. Mais une démo longue en nuit après le train + une après-midi de flash, ça reste du gros taf. Allez hop, un dernier Camlann à l'arrache, puis une pause pizza roborative en bonne compagnie (la linguistique, c'est ouf), puis la bourse. Je récupère quatre joueurs et monte au troisième étage, dans la salle qui nous a été allouée. Au menu, un Camlann d'échauffement (ouais, encore), suivi d'un quickshot, que je raconterai bientôt en détail à mes tipeurs. Il fut vraiment très très bon. Grosse ambiance, TPK hyper tendu, et une jump scare d'anthologie. Content, le gars Johan.

Le lendemain, retour à la conv en fin de matinée. Waterloo morne plaine, as usual. Le désert dominical, ce classique rôliste. Encore un Camlann, que je prends décidemment l'habitude de mener pour les adultes (pas un Overlord du week-end, how strange), puis une partie à dix joueurs pour, comme c'est de tradition, décimer le 7ème Cercle en fin d'Éclipse. Vu le faible passage dans le hall, je savais que je ne trouverais sans doute pas à monter d'autre partie avant la fermeture. Donc quand j'ai vu que j'avais réussi à rassembler cinq joueurs, j'ai poussé le recrutement autant que je l'ai pu pour pouvoir dégainer Parousie, mon nouveau scénario qu'il est trop bourrin et que je le kiffe.

Il est encore en rodage (je l'ai mené avec mon texte sous les yeux) mais y'a moyen d'en faire quelque chose de vraiment funky. En théorie, je devrais pouvoir le mener pour 16 joueurs, c'est vous dire si ça va être du gros nawak. En pratique, je n'ai pour l'instant pas dépassé 10. Faut que je le (et me) cale bien, mais il me tarde de pousser le truc jusqu'au déraisonnable.

Au global, une super Éclipse. Épuisante mais vraiment très fun. Vu et causé avec un quintal de copains, mené plein de parties cool. Du nanan rôliste. Je ne me suis même pas trop caillé en Bretagne. J'étais équipé, il faut dire. Mais voilà que je rentre sur Paname et que y'a de la neige partout. Da fuck !?!


Les mercis

+ Merci aux orgas et aux bénévoles. Super accueil, super orga, super tout. 2018 fut une excellente cuvée.

+ Merci en particulier à Lapin et Marwan pour l'orga en amont. À Alci pour l'animation (très efficace) de la bourse aux scénars. À Tanguy, à Clémentine, à Antoine, et à tous ces jeunes gens en t-shirt rouge qui ont fait de cette édition d'Éclipse un franc succès.

+ Chaleureux remerciements à Étienne pour l'hébergement et la chaleur humaine. Spéciale dédicace à Bastien, aware de sa belgitude.

+ Merci à Antoine et Vincent pour les véhiculages. La Benz Benz Benz, c'est ouf.

+ Et coucou à Bartab. On se voit l'année prochaine, copain.


Mon body count

9 parties, 44 joueurs, 38 morts


*


Il y aura du Sombre par son auteur mercredi à Découverte jeux Paris XIII


(https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/27332695_1776840035669178_6650827669231932936_n.jpg?oh=bcfbb0df8ecbdc3f6bdee8e9dd6541ff&oe=5B42E29A)


Je me pose un micro poil et enchaîne dans deux jours (mercredi 21 mars) sur une animation en après-midi dans une cave à vin parisienne (La Fine Gueule, dans le 13e). Si vous êtes sur Paname, bravez donc le froid sibérien pour venir y goûter du Sombre. Démos flash et vente de fanzines de 13h à 19h. Ça va être fun, je vous assure.

Infos ici : https://www.facebook.com/events/2078784925738843/?active_tab=about
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 23 mars 2018 à 15:05
Bientôt, une nouvelle contrepartie Sombre sur Tipeee


(http://www.terresetranges.net/images_johan/promo_Tipeee.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)


« Du sang partout, la moitié de la gueule arrachée, la pommette et l'oreille en lambeaux, la langue déchiquetée, des dents qui ont volé en tous sens. Joe s'effondre sur plancher, mais a encore la force de refermer la porte. Bruce se précipite dans la salle de bains pour y chercher des bandages. Y'en a pas, juste des serviettes sales. Elles feront l'affaire. Dans la cuisine-salon, Joe rampe vers l'évier et y récupère un couteau à viande. »


Jeudi 29 mars, les mécènes de Sombre recevront leur contrepartie mensuelle. Il s'agira du compte rendu de la partie que j'ai menée dans la nuit de samedi dernier à Éclipse, convention rôliste bretonne qu'on ne présente plus. Un très bon survival horrifique : grosse ambiance, boucle de causalité improvisée, TPK hyper tendu et jump scare d'anthologie.

Si vous souhaitez recevoir ce texte dans votre boîte mail, abonnez-vous à la page Tipeee de Sombre : http://bit.ly/2a3GHz3
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 26 mars 2018 à 15:55
Jeudi, une nouvelle contrepartie Sombre sur Tipeee


(http://www.terresetranges.net/images_johan/promo_Tipeee.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)


« Du sang partout, la moitié de la gueule arrachée, la pommette et l'oreille en lambeaux, la langue déchiquetée, des dents qui ont volé en tous sens. Joe s'effondre sur le plancher, mais a encore la force de refermer la porte. Bruce se précipite dans la salle de bains pour y chercher des bandages. Y'en a pas, juste des serviettes sales. Elles feront l'affaire. Dans la cuisine-salon, Joe rampe vers l'évier et y récupère un couteau à viande. »


Jeudi 29 mars, les mécènes de Sombre recevront leur contrepartie mensuelle. Il s'agira du compte rendu de la partie que j'ai menée dans la nuit de samedi dernier à Éclipse, convention rôliste bretonne qu'on ne présente plus. Un très bon survival horrifique : grosse ambiance, boucle de causalité improvisée, TPK hyper tendu et jump scare d'anthologie.

Si vous souhaitez recevoir ce texte dans votre boîte mail, abonnez-vous à la page Tipeee de Sombre : http://bit.ly/2a3GHz3 (http://bit.ly/2a3GHz3)
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 27 avril 2018 à 21:18
Sombre 8 est paru !


(http://www.terresetranges.net/images_johan/S8_grand.jpg)
illustration Greg Guilhaumond


Sombre est un jeu de rôle pour se faire peur comme au cinéma. Chaque partie est un film d'horreur imaginaire dans lequel on joue des victimes.

Fascicule format A5 de 72 pages (dont 64 numérotées), le huitième numéro régulier de la revue Sombre est consacré au slasher. Il contient un setting (Indian Lake), un compte rendu de partie improvisée en Sombre classic (avec le story deck), et deux scénarios pour Sombre zéro.



Blurb :

Sombre 8 est mon concept album, un numéro construit autour d'un décor unique, un camp de vacances américain, et d'un sous-genre du cinéma d'horreur, le slasher. Au sommaire, le setting en question, un compte rendu de partie et deux scénarios. L'un d'eux présente la particularité d'être le premier scénario officiel de Sombre jouable en configuration 1 meneur + 1 joueur.

Camp Indian Lake est un camp de vacances qui rappelle beaucoup celui de Vendredi 13 : un lac, la forêt, des chalets. Le biotope idéal des boogeymen à machette. Ce décor prêt à jouer est livré avec son plan format A5, sa description détaillée, une douzaine d'accroches de scénarios et quatre antagonistes.

The Y girl from the deep est le récit d'une partie improvisée à ma table dans le setting Indian Lake. Il s'agit d'un survival horrifique joué avec le story deck, l'aide de jeu drama dark publiée dans Sombre 7.

A man after midnight est un slasher old school inspiré de Vendredi 13. Ce scénario se déroule à la fin des années soixante-dix dans Camp Indian Lake. En ouverture de la haute saison, une soirée d'intégration entre moniteurs. Rien d'extraordinaire, la petite fête a lieu tous les ans à la même date. Mais cette fois-ci, un psycho killer armé d'un kukri rôde dans les bois. Il va y avoir du sang et des morts.

Not another slasher movie est un méta-slasher, dans la veine de Scream. Ce scénario se déroule de nos jours. On y joue de jeunes rôlistes américains qui ont décidé de jouer une partie de Sombre à Camp Indian Lake. Leur scénario, A man after midnight bien sûr, s'inspire de la tragédie sanglante qui a conduit à la fermeture du camp il y a plusieurs dizaines d'années. Mais le Mal rôde encore dans les bois.



Sommaire détaillé :

+ Setting : Indian Lake
Un camp de vacances américain prêt à l’emploi

+ Feedback : The Y girl from the deep
Compte rendu d’une partie improvisée dans Indian Lake

+ Scénario : A man after midnight
Un slasher old school pour Sombre zéro
1 à 7 joueurs – 1 à 3 heures

+ Scénario : Not another slasher movie
Un méta-slasher pour Sombre zéro
3 à 5 joueurs – 2 à 3 heures

+ 8 pages d'aides de jeu



Infos pratiques :

+ La VPC est ouverte aux particuliers. J'envoie mon mail de sollicitation dans la journée. Pour commander, c'est par là (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589).

+ La soirée de lancement aura lieu mercredi 2 mai aux Caves Alliées, un bar parisien près d'Odéon. De 18h30 à 21h30, vente sur stand et dédicaces. J'aurai du stock de tous les numéros.

+ Avant-première demain (samedi 28 avril) à la Bibliothèque Louise Michel. 14h à 18h, démos non-stop et vente de zines. J'aurai bien sûr des exemplaires de Sombre 8 avec moi.



Tournée Sombre :

En mai et juin, j'assurerai une tournée de promotion et de démonstration de Sombre pour soutenir la parution du denier numéro. Je serai :

+ Samedi 28 avril à la bibliothèque Louise Michel (Paris) – avant-première

+ Mercredi 2 mai aux Caves Alliées (Paris) – soirée de lancement

+ Samedi 12 mai au Nid (Paris)

+ Samedi 19 mai à la Fine Gueule (Paris)

+ Samedi 26 mai à Ludicité (Paris)

+ Mercredi 13 juin à Athis-Mons (Essonne)

+ Samedi 16 juin à Fouesnant (Finistère)

+ Samedi 23 et dimanche 24 juin à Paris est Ludique (Paris)

Toutes les infos qui vont bien (horaires, lieux, inscriptions) concernant ces différents événements se trouvent ici : http://bit.ly/2og6avY (http://bit.ly/2og6avY)
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 08 mai 2018 à 12:53
Il y aura du Sombre samedi au Nid


(https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/20374642_662349310626412_6621442818493124748_n.png?_nc_cat=0&oh=ad61a5b4097b483606268eeaef632f1e&oe=5B53EB9F)


Rencontre ludique entre des timides et un Johan.

Samedi 12 mai, de 14h30 à 16h30, au Nid.

Vente de zines et démos non-stop.

Venez nombreux !



Inscription et infos :

+ Le Meetup : https://www.meetup.com/fr-FR/Paris-Timidite-Meetup/events/249833237/?_locale=fr-FR (https://www.meetup.com/fr-FR/Paris-Timidite-Meetup/events/249833237/?_locale=fr-FR)

+ Le Nid : 227 rue Saint Martin, 75003 PARIS - Métro Arts et Métiers (ligne 3)


*


Tournée Sombre :

+ Samedi 12 mai au Nid (Paris)

+ Samedi 19 mai à la Fine Gueule (Paris)

+ Samedi 26 mai à Ludicité (Paris)

+ Mercredi 13 juin à Athis-Mons (Essonne)

+ Samedi 16 juin à Fouesnant (Finistère)

+ Samedi 23 et dimanche 24 juin à Paris est Ludique (Paris)

Toutes les infos qui vont bien (horaires, lieux, inscriptions) ici : http://bit.ly/2og6avY (http://bit.ly/2og6avY)
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 11 mai 2018 à 14:47
La fiche de Sombre 8 est sur le Grog


(http://www.terresetranges.net/images_johan/S8_grand.jpg)
illustration Greg Guilhaumond


C'est ici : http://www.legrog.org/jeux/sombre/sombre-n-8-fr (http://www.legrog.org/jeux/sombre/sombre-n-8-fr)

Merci monsieur Mike.


*


Tournée Sombre 3/8

Je serai demain après-midi en démo au Nid, un café jeux parisien. J'aurai évidemment du stock de Sombre avec moi, notamment du dernier numéro.

+ Samedi 12 mai au Nid (Paris)

+ Samedi 19 mai à la Fine Gueule (Paris)

+ Samedi 26 mai à Ludicité (Paris)

+ Mercredi 13 juin à Athis-Mons (Essonne)

+ Samedi 16 juin à Fouesnant (Finistère)

+ Samedi 23 et dimanche 24 juin à Paris est Ludique (Paris)

Toutes les infos qui vont bien (horaires, lieux, inscriptions) ici : http://bit.ly/2og6avY (http://bit.ly/2og6avY)
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 13 mai 2018 à 02:57
2 démos au Nid – mai 2018 – Paris


(http://www.terresetranges.net/images_johan/slogan_peur.jpg)


OK, les choses deviennent sérieuses. Troisième date de ma tournée Sombre, première de mon tunnel de mai. Je vais enchaîner deux animations et une convention en trois samedis. Ça s'annonce sportif.

J'attaque par une rencontre ludique entre timides, durant laquelle, je viens mener du Sombre. Habituellement, on joue dans un bar à Bastoche. Cette fois, c'est au Nid, un café jeux super sympa mais passablement bruyant. Je n'y avais pas remis les pieds depuis longtemps, et vache, ce fut hardcore. J'ouvre avec un Overlord à six joueurs et déjà, c'est bien costaud.

La deuxième partie le fut plus encore. Dix joueurs, tous ultra novices, et moi qui suis à la ramasse. Petite forme, le gars Johan. Je paie les longues heures de boulot avant, pendant et après la sortie de Sombre 8. Dans ces conditions, pas question de dérouler un Dracula. Du coup, Parousie. Plus simple en théorie, pas forcément en pratique, vu que justement, de la pratique, je n'en ai pas encore trop. Le scénar est en rodage. Résultat, la partie fut super exigeante. J'ai fini sur les rotules, en mode Romero.

Zombie, mais Zombie content. J'ai testé le patch technique auquel j'avais cogité après ma démo ultra trop courte à la bibliothèque Louise Michel l'autre jour (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=17186#p17186). Et ça marche grave bien. Cette fois-ci, on a eu nos quinze minutes de jeu réglementaires, ce dont je m'auto-félicite tout plein. Hop, un bisou.


Les mercis

+ Merci à Rodolphe pour l'invitation et l'orga.

+ Merci à l'équipe du Nid pour l'accueil.


Mon body count

2 parties, 16 joueurs, 12 morts


*


Tournée Sombre 3/8 et tunnel de convs 1/3 : Cobra Kai never dies

Prochaine date : animation dans une cave à vins alternative (ouais, ça existe) avec Projets R !

+ Samedi 19 mai à la Fine Gueule (Paris)

+ Samedi 26 mai à Ludicité (Paris)

+ Mercredi 13 juin à Athis-Mons (Essonne)

+ Samedi 16 juin à Fouesnant (Finistère)

+ Samedi 23 et dimanche 24 juin à Paris est Ludique (Paris)

Toutes les infos qui vont bien (horaires, lieux, inscriptions) ici : http://bit.ly/2og6avY (http://bit.ly/2og6avY)

Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 14 mai 2018 à 16:51
Samedi 19 mai, il y aura du Sombre à la Fine Gueule, une cave à vins alternative (Paris 13, Métro Maison Blanche)



(https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/31590069_1137192053084935_7965653304455725056_n.jpg?_nc_cat=0&oh=0eb632c567a8c50661bbe2cc26102714&oe=5B7C534D)



De 16h à 20h : jeu de rôle

+ Au sous-sol, du jeu : deux tables de Sombre décorées et animées par Projets R. Parties courtes ou longues, en Zéro ou Classic, selon le nombre de joueurs et leurs envies.

+ Au rez-de-chaussée, des dédicaces : je tiendrai un stand Sombre, où on pourra causer, acheter la revue et se la faire dédicacer. J'aurai du stock de tous les numéros, y compris bien sûr de Sombre 8.


Vers 21h30 : littérature

+ Lecture de Les mille visages par Cyril Torok. Ce texte est une nouvelle fantastique de Johan Scipion, publiée dans Sombre HS1 (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=15252#p15252).



Infos

+ La Fine Gueule : 21 rue du docteur Leray - Paris 13 - Métro Maison Blanche (ligne 7) - 06 31 27 69 44

+ Facebook : https://www.facebook.com/events/821344358059994/ (https://www.facebook.com/events/821344358059994/)
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 17 mai 2018 à 15:21
Bientôt, une nouvelle contrepartie Sombre sur Tipeee


(http://www.terresetranges.net/images_johan/promo_Tipeee.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)


« Je ne pense pas que Sombre soit ancré dans le paysage. Il est dans le rôle game, c'est certain, mais si demain j'arrête de produire des zines, il sera aussitôt oublié et remplacé par d'autres. L'horreur ludique a beau être une niche, elle n'en est pas moins riche de nombreux produits, dont beaucoup sont de grande qualité. Les rôlistes qui aujourd'hui kiffent mon jeu n'auront pas de mal à lui trouver des remplaçants s'il venait à disparaître. »


Jeudi 24 mai, les mécènes de Sombre recevront leur contrepartie mensuelle. Il s'agira d'une interview de moi-même par eux-mêmes, dans laquelle nous parlerons de la manière dont je produis et promeus Sombre, de ce que cela me rapporte, et des raisons pour lesquelles j'ai opté pour l'indépendance.

Si vous souhaitez recevoir ce texte dans votre boîte mail, abonnez-vous à la page Tipeee de Sombre : http://bit.ly/2a3GHz3 (http://bit.ly/2a3GHz3)
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 20 mai 2018 à 14:36
8 démos à la Fine Gueule – mai 2018 – Paris


(http://www.terresetranges.net/images_johan/18_FineGueule.jpg)
Mes bien chers frères, mes bien chères sœurs, prions le dieu des réussites critiques.


Hier, la tournée Sombre a fait un crochet par un lieu improbable, une cave à vins du XIIIe arrondissement de Paris. Et cette fois-ci, l'association d'événementiel ludique Projets R me prêtait main forte. Tandis que je tenais un stand au rez-de-chaussée, Mando et Krom assuraient des démonstrations de Sombre (Classic et Zéro) au sous-sol, sur des tables décorées par leurs soins.

Il n'y a pas eu foule, mais tout de même une dizaine de joueurs, dont pas mal de têtes connues (bien cool de vous voir, les gars et les filles). Ils ont enchaîné les parties durant tout l'après-midi, d'où le gros body count. Les scénarios étaient pour la plupart made in Projets R : Daleks vs Glee, Stephen King avec supplément de sang de porc, Harry psycho killer Potter, et même un blob tout dégueu. Festival geek, quoi.

Samedi prochain, les choses sérieuses reprennent pour bibi : Ludicitié s'annonce sportive.


Les mercis

+ Grand merci à Iago pour l'invitation et l'orga.

+ Merci à Cyril pour la mise à disposition du lieu.

+ Super merci à Projets R pour les animations et le véhiculage retour.


Le body count de Projets R

8 parties, 34 joueurs, 26 morts


*


Tournée Sombre 4/8 et tunnel de convs 2/3 : still going strong

+ Samedi 26 mai à Ludicité (Paris)

+ Mercredi 13 juin à Athis-Mons (Essonne)

+ Samedi 16 juin à Fouesnant (Finistère)

+ Samedi 23 et dimanche 24 juin à Paris est Ludique (Paris)

Toutes les infos qui vont bien (horaires, lieux, inscriptions) ici : http://bit.ly/2og6avY (http://bit.ly/2og6avY)
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 21 mai 2018 à 15:48
Il y aura du Sombre samedi à Ludicité 2018


(http://garexp.org/thumbs/ludicite2018light-7e592172f85c1ee3391972b1b3f109cd.jpg)


Cette année, la conv a lieu à la Gare XP, dans le 19e.

Je serai présent depuis l'ouverture jusqu'en début de soirée, toute l'après-midi donc (je ne fais pas la nocturne). Au programme, démos non-stop et vente de fanzines.

Venez venez, venez nombreux.



Infos :

+ Facebook : https://www.facebook.com/events/1550866584978035/ (https://www.facebook.com/events/1550866584978035/)

+ La Gare Expérimentale - 18 bd Sérurier, 75019 Paris - Métro Portes des Lilas

+ La Gare XP sur le Net : http://garexp.org/actus/05-festival-ludicite-2018
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 22 mai 2018 à 10:28
Jeudi, une nouvelle contrepartie Sombre sur Tipeee


(http://www.terresetranges.net/images_johan/promo_Tipeee.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)


« Je ne pense pas que Sombre soit ancré dans le paysage. Il est dans le rôle game, c'est certain, mais si demain j'arrête de produire des zines, il sera aussitôt oublié et remplacé par d'autres. L'horreur ludique a beau être une niche, elle n'en est pas moins riche de nombreux produits, dont beaucoup sont de grande qualité. Les rôlistes qui aujourd'hui kiffent mon jeu n'auront pas de mal à lui trouver des remplaçants s'il venait à disparaître. »


Jeudi 24 mai, les mécènes de Sombre recevront leur contrepartie mensuelle. Il s'agira d'une interview de moi-même par eux-mêmes, dans laquelle nous parlerons de la manière dont je produis et promeus Sombre, de ce que cela me rapporte, et des raisons pour lesquelles j'ai opté pour l'indépendance.

Si vous souhaitez recevoir ce texte dans votre boîte mail, abonnez-vous à la page Tipeee de Sombre : http://bit.ly/2a3GHz3 (http://bit.ly/2a3GHz3)
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 24 mai 2018 à 21:41
Des news de Sombre !




Les mécènes de Sombre ont reçu leur contrepartie de mai


(http://www.terresetranges.net/images_johan/promo_Tipeee.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)


Bienvenue à bord et chaleureux remerciements à Jicey, récemment abonné à la page Tipeee de Sombre, et à Pierre, qui tipe en direct.

Bonne lecture, merci de votre soutien et à dans un mois.



*


La VPC de Sombre 8 est ouverte aux professionnels


(http://www.terresetranges.net/images_johan/S8_grand.jpg)
illustration Greg Guilhaumond


Je leur ai envoyé un mail de sollicitation il y a une dizaine de jours. Les boutiques les plus réactives ont reçu leurs commandes aujourd'hui.

Si vous souhaitez acheter Sombre dans votre crèmerie habituelle, mais qu'il ne s'y trouve pas, réclamez-le à votre crémier. Les commerçants n'achètent que ce qu'ils pensent pouvoir vendre, c'est une évidence.

Et si vraiment, y'a pas moyen, sachez que l'achat par correspondance directement auprès de l'auteur fonctionne trèèès bien. Toutes les infos ici : http://bit.ly/2fKF4yi (http://bit.ly/2fKF4yi)


*


Il y aura du Sombre samedi à Ludicité


(http://garexp.org/thumbs/ludicite2018light-7e592172f85c1ee3391972b1b3f109cd.jpg)


Je serai présent toute l'après-midi (je ne fais pas la nocturne). Au programme, démos non-stop et vente de fanzines.

Venez venez, venez nombreux.


*


La tournée Sombre continue !

+ Samedi 26 mai à Ludicité (Paris)

+ Mercredi 13 juin à Athis-Mons (Essonne)

+ Samedi 16 juin à Fouesnant (Finistère)

+ Samedi 23 et dimanche 24 juin à Paris est Ludique (Paris)

Toutes les infos qui vont bien (horaires, lieux, inscriptions) ici : http://bit.ly/2og6avY (http://bit.ly/2og6avY)

Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 27 mai 2018 à 15:32
6 démos à Ludicité – mai 2018 – Paris


(http://www.terresetranges.net/images_johan/18_Ludicite.jpg)
La Gare XP, petit train-train gauchiste.
photo la Gare Expérimentale


Ludicité, sympathique convention anarco-punk et nomade. Un lieu différent chaque année, ce qui explique que je ne la fasse pas régulièrement. Faut être lucide, tous les squats parisiens ne se prêtent pas à l'organisation d'une convention ludique. Des fois, c'est franchement limite. Leur plan 2018 me semblait pas mal. J'avais zieuté quelques photos de la Gare XP sur le Net, un squat artistique a priori pas trop déglingue. De fait, le lieu est plutôt cool. Un bar, des chiottes (crades mais fonctionnelles. Avec Radio Libertaire en fond sonore, ça ne s'invente pas), plusieurs salles en intérieur, des barnums dans la cour.

Juste un défaut, sous dimensionné : vachement plein trop de monde au regard de la surface de jeu. Clairement, Ludicité est victime de son succès (et du beau temps aussi sans doute). Gros avantage, je n'ai eu aucun mal à remplir ma table. Corollaire un tantinet moins fun, les conditions de jeu furent (très) difficiles. C'est pas dur, j'ai passé la journée à migrer. Johan, meneur itinérant dans une convention nomade, ça fait sens.

Quand j'arrive, on me case dans une pièce en parquet, un dojo qui a l'inconvénient qu'on doit s'y déchausser. Vu que mon turn-over de joueurs est assez important, je préfère m'installer dans la salle d'à côté, où qu'on peut garder ses shoes pour jouer au mah-jong. Seul souci, elle est en béton brut, façon bunker, donc très sonore. Et puis le mah-jong, ça n'a l'air de rien, mais c'est vachement bruyant. Tant pis, je me rabats sur le dojo.

Dans l'aprème, d'autres rôlistes s'y installent. La pièce est petite et à trois tables, on ne s'entend plus causer. Je m'en vais zieuter le mah-jong, constate que les parties sont finies, reviens au bunker. Sauf que le soleil tourne et que dos à la fenêtre, je cuis de chez cuis. Pis y'a Mando de Projets R, qui s'est installée avec ses joueurs parce que dans la cour aussi, sous les barnums, c'est hyper bruyant. Pour prendre un peu de frais et de distance, je change à nouveau de table.

Autogestion et démerden sie sich, j'étais pile-poil dans l'esprit de l'event. Ce fut quand même bien rude. Pas tant les déménagements successifs (j'ai peu de matos) que les parties elles-mêmes. C'était vraiment très bruyant, il faisait super chaud, et à mesure que l'après-midi avançait, les gens étaient de plus en plus alcoolisés. Ouais, le soleil donne soif de bière. Du coup, cinq Camlann, la plupart à quatre joueurs parce que dans ces conditions, cinq auraient été over too much.

Ah si quand même, dans l'après-midi, un Overlord à six joueurs dans le dojo, pour une bande de rôlistes qui l'avaient joué à une autre table que la mienne et n'avaient pas été convaincus par la prestation de leur meneur. Je suis content de dire que ce fut une très bonne partie, la meilleure de ma journée.

J'ai presque fait mes huit heures. Arrivé avant 14h, parti à plus de 21h, rincé de chez rincé. Recrutement, jeu, recrutement, jeu, un marathon Sombre. Au global, bilan positif. Accueil chaleureux, orga et lieu corrects, conditions difficiles mais public agréable, et plein de potos rôlistes. Projets R, des Ligueurs, des anciens d'Opale, même un Seb Lenoir revenu du Diable Vauvert. Une bonne fête du jeu, quoi.


Les mercis

+ Merci à La Mare aux diables pour l'invitation.

+ Merci à Boz pour l'orga en amont.


Mon body count

6 parties, 27 joueurs, 24 morts


*


Tournée Sombre 5/8 + tunnel de convs 3/3 : bien mais rude

+ Mercredi 13 juin à Athis-Mons (Essonne)

+ Samedi 16 juin à Fouesnant (Finistère)

+ Samedi 23 et dimanche 24 juin à Paris est Ludique (Paris)

Toutes les infos qui vont bien (horaires, lieux, inscriptions) ici : http://bit.ly/2og6avY (http://bit.ly/2og6avY)
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 11 juin 2018 à 16:31
Il y aura du Sombre cette semaine à Athis-Mons (Ilde de France) et Fouesnant (Bretagne)



(http://mediatheques.grandorlyseinebievre.fr/Default/basicimagedownload.ashx?itemId=3416)


Mercredi 13 juin, de 15h à 18h, Sombre en démos par son auteur à la ludothèque la Marelle.


Infos :

+ Ludothèque la Marelle - Place Mendès France - 91200 ATHIS-MONS

+ Sur le Net : http://www.mairie-athis-mons.fr/annuaire/structure_185.htm (http://www.mairie-athis-mons.fr/annuaire/structure_185.htm)


*


(http://archipel-fouesnant.fr/wp-content/uploads/2017/08/cosplay.jpg)


Samedi 16 juin, de 10h30 à 13h et de 14h à 16h, des démos de Sombre par son auteur.

À Fouesnant, loin loin là-bas, dans le Finistère de la Bretagne.

Venez nombreux mourir à ma table, ça va être fun. Mais gaffe quand même aux zombigoudens, hein. ^^


Infos :

+ Médiathèque de Fouesnant - 1 rue des îles - 29170 FOUESNANT

+ Page Facebook : https://www.facebook.com/mediathequefouesnant/ (https://www.facebook.com/mediathequefouesnant/)

+ Event Facebook : https://www.facebook.com/events/255804868316205/ (https://www.facebook.com/events/255804868316205/)

+ Site Internet : http://archipel-fouesnant.fr/agenda/cosplay-et-jeux-video-a-la-mediatheque (http://archipel-fouesnant.fr/agenda/cosplay-et-jeux-video-a-la-mediatheque)
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 14 juin 2018 à 00:08
3 démos à la ludothèque La Marelle – juin 2018 – Athis-Mons


(http://www.terresetranges.net/images_johan/18_Athis.jpg)
La façade de la Marelle, un damier. Logique.
photo mairie d'Athis-Mons


– Dites-moi, mister Scipion, quelle serait selon vous la pire période pour tomber malade ?
– Je ne sais pas trop, docteur Johan. Vu mon emploi du temps, on ne peut pas dire que la perspective d'être contraint à une activité réduite durant plusieurs jours me réjouisse, quelle que soit la date.
– Quand même, il y a bien un moment de l'année où cela vous emmerderait particulièrement ?
– Lors de mon pic d'activité du printemps, je dirais. Durant la saison haute des conventions et des animations. C'est vraiment une période intense. Et puis, pour l'avoir déjà fait, je peux vous assurer que mener malade est atroce.
– OK c'est parfait. Je vous colle donc une bonne grosse crève des familles à la mi-juin, en plein dans votre second tunnel de convs. Vous m'en direz des nouvelles !

Rhâââ lâââ vâââche. Je sors d'une semaine de Doliprane, la gorge façon papier de verre (celui à gros grain), le nez défoncé, le cerveau à l'ouest. Il y a moins de 48 heures, j'étais étalé au fond de mon pieu en mode amibe de morve. Aujourd'hui, je dois assurer trois heures d'animation dans une ludo. Pour ne rien arranger, c'est la grève à la SNCF, qui me supprime mes RER à l'improviste. Bon sang, quand ça part de traviole, ça ne fait pas semblant.

Mais j'ai l'œil du tigre. Je serre les dents, les fesses, et tout ce que je peux. Je m'accroche et j'ai bien raison car à côté, y'a plein beaucoup de bonnes nouvelles : la ludothèque est très sympa, l'équipe vraiment cool et elle contient du rôliste. Je tourne depuis assez longtemps en bibli / média / ludo pour commencer à voir émerger une nouvelle génération de ludothécaires, vachement plus aware du JdR que la précédente.

Pour l'auteur que je suis, cela change tout. C'est très confortable de pouvoir travailler avec un public qui a déjà intégré les fondamentaux du hobby pour y avoir été initié par des ludothécaires rolistophiles. Luxe du luxe, Dorine, par l'intermédiaire de qui j'en suis venu à assurer cette animation (elle s'était assise à ma table au Salon Fantastique et aux RRX, il y a de cela quelques années), a déjà mené du Sombre à La Marelle.

Résultat, carton plein : trois parties en table complète, deux Camlann pour des enfants (une Bretagne sauvée de justesse, l'autre perdue) + un Overlord pour des ados (qui ont ensuite passé le reste de l'aprème à créer leurs persos Knight à la table d'un ludothécaire).

Post-crève oblige, ce fut rude, l'Overlord surtout car il est plus exigeant niveau maîtrise. À la fin des trois heures, j'étais lessivé. Mais ce fut aussi très agréable : lieu sympa, joueurs cools et intéressés, venus en famille pour certains, parties très fun, encadrement aimable et efficace, organisation nickel. Le top de l'anime en ludo.

Maintenant, j'ai deux jours pour me retaper avant Fouesnant. Parce que là, c'est pas trois heures, mais toute la journée, avé la fatigue du train en bonus. Hé ouais, l'animation en conditions extrêmes est un métier.


Les mercis

+ Merci à Dorine, sans qui.

+ Merci à Fabienne pour l'organisation, l'administratif et le véhiculage.

+ Merci à l'ensemble des ludothécaires pour leur efficacité, leur gentillesse et la chaleur de leur accueil.


Mon body count

3 parties, 15 joueurs, 13 morts


*


Tournée Sombre 6/8 + semaine de la mort 1/2 : no pain, no gain

+ Samedi 16 juin à Fouesnant (Finistère)

+ Samedi 23 et dimanche 24 juin à Paris est Ludique (Paris)

Toutes les infos qui vont bien (horaires, lieux, inscriptions) ici : http://bit.ly/2og6avY (http://bit.ly/2og6avY)
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 17 juin 2018 à 23:06
6 démos au West Coast Play – juin 2018 – Fouesnant


(http://www.terresetranges.net/images_johan/18_WCP.jpg)
Alors donc, c'est une bataille de carrés.
photo médiathèque L'Archipel


La Côte Ouest, mais de la France. Le Finistère, quoi. Tout comme pareil que celle des USA, sauf le climat. Mais ça va, j'ai pris le pli depuis le temps. C'est pas dur en fait, quand un Breton te dit « Cet après-midi, il va faire bon », tu dois comprendre « Putain de ta mère, on va se cailler sévère ». Donc quand Alexandra, orga en cheffe du West Coast Play, me présente mon stand outdoor, une table sous barnum, en me disant, rassurante, « Mais t'inquiète, cet après-midi, il va faire bon », tout de suite, y'a une petite lumière rouge qui se met à clignoter dans un coin de mon cerveau.

Direct, je me reconfigure en mode chieur pour expliquer que les démos en extérieur, ça ne va pas être possible. Avec la crève que je me tape, je vais mouriiiir. J'en suis déjà à une boîte de Kleenex par jour. Si on ne me recase pas en intérieur, je vais virer au golem de morve. Et je ne veux pas, c'est sale. Ce ne serait pas cool pour aujourd'hui, ce ne serait pas cool non plus pour Paris est Ludique, que je dois assurer dans une semaine. Heureusement, on me trouve un bout de couloir (près des chiottes, la place attitrée du JdR en conv :-D) et même une cloison mobile. Tout de suite, je suis mieux. Je commence à ronronner, faire mes griffes sur les pieds de chaise et balancer les graviers de ma litière un peu partout. C'est le bonheur.

Qu'est-ce donc que ce West Coast Play, demandez-vous ? Un festival de, oui parfaitement, cosplay, organisé par la médiathèque de Fouesnant dans ses immenses locaux. La vache, l'équipement est pur impressionnant. Y'a des salles partout, grandes comme des terrains de foot et super bien équipées, le tout flambant neuf. Je connais des maires de banlieue qui tueraient pour la moitié de ça.

Déambulant dans les allées de L'Archipel, des gens déguisés en Jedi agricoles (avé les bottes en caoutchouc), en héros de comics (là ça va encore, je suis) ou de manga / japananime / jeux vidéo japonais (là par contre, totalement largué). Et aussi de la réalité virtuelle, du jeu vidéo classique, des flippers, de la calligraphie, des musiciens et des stands de goodies. La Japan Expo en tout rikiki, sous le ciel plombé de la Bretâââgne.

Au milieu de ce très sympathique foutoir, Johan, ses petites tuiles et ses dés en plastoc. Wesh gros, MC Dark. Représente le rôle game. S.O.M.B.R.E. dans la place. Spéciale kasdédi à toutes les victimes.

De l'animation grand public, juste quatre cinq authentiques rôlistes dans la journée. Business as usual : recrutement, partie, recrutement, partie, six fois en tout. Je suis carrément rodé. Le truc cool est que je n'ai pas eu trop de mal à remplir ma table. En fin d'aprème, il y avait même des gens qui attendaient autour pour la partie suivante.

Quatre Camlann, deux Overlord, une petite trentaine de joueurs. Six parties très sympa. Je repars un poil tôt pour attraper le dernier train à Quimper, mais étais de toute façon au bout. Avec la crève et la fatigue (la Bretagne, c'est quand même loin), je ne pense pas que j'aurais pu en faire une septième. J'avais tout donné et atteint ma limite.

Au global, une excellente journée, dont j'espère qu'elle connaîtra une suite l'année prochaine. Franchement, ça mérite de grossir. Par contre, un peu plus de soleil (et moins de crève, tant qu'à faire) ne ferait pas de mal. Mais bon, ça ne se commande pas.


Les mercis

+ Merci à Alexandra pour l'invitation et l'orga. Sérieux, réactivité, professionnalisme, amabilité, le sans faute.

+ Merci à tout le personnel de L'Archipel pour leur accueil, leur gentillesse et leur efficacité.


Mon body count

6 parties, 29 joueurs, 24 morts


*


Tournée Sombre 7/8 + semaine de la mort 2/2 : California dreaming

+ Samedi 23 et dimanche 24 juin à Paris est Ludique (Paris)

Toutes les infos qui vont bien (horaires, lieux, inscriptions) ici : http://bit.ly/2og6avY (http://bit.ly/2og6avY)
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 19 juin 2018 à 15:27
Terres Etranges en force à Paris est Ludique 2018


(https://sites.google.com/a/parisestludique.fr/paris-est-ludique-2018/_/rsrc/1517163860531/home/Affiche_2018_Vignette.jpg?height=400&width=283)


Il y aura plein de démos de Sombre sur le stand " Initiation aux Jeux de Rôle " (numéroté 2 sur le plan. Il est dans la zone grise, c'est-à-dire à droite en entrant) :


Johan Scipion, auteur de Sombre sera présent les deux jours, en après-midi, pour enchaîner les démos flash.


DeathAmbre, fondateur du label DarkFarm (http://terresetranges.net/forums/viewforum.php?id=44), sera présent samedi après-midi. Il mènera du Sombre Zéro :

+ AnteDivine (anges vs démons, un match "amical" de 30min)

+ Behind the doors (5min de claustrophobie dans un ascenseur)

+ Deep Space Gore (hurlez dans l'espace pendant 15min)

+ Sanctuaire (un tombeau, des barbares, du sword & sorcery en 30min)

+ Tanks & Dragons (de l'acier et des flammes, 30min de tourisme en uchronie)


Polo, auteur de Cthulhu DDR (http://terresetranges.net/cthulhuddr.html), un univers lovecraftien pour Sombre, sera présent dimanche après-midi. Il propose :

+ Les abominations du Gare : mini campagne montagnarde en 3 actes où vous incarnez successivement des fugitifs, des gardes frontaliers et des vacanciers confrontés au surnaturel (2h, splitable en parties flash).

+ Kellershaus : vous avez été relogés dans un immeuble rénové dans les faubourgs de Dresde et une horreur venue du passé vient vous chasser (2h)


Antoine Saint-Epondyle, blogueur chez Cosmo Orbus (http://saint-epondyle.net/blog/), sera présent dimanche après-midi. Son programme :

+ The Fast Food Massacre : survie entre friteuse et piscine à boules

+ Urgence(s) : survie en milieu hospitalier

+ Cinema Paradiso : série B à monter soi-même, vibrant hommage aux mauvais films d'horreur de notre jeunesse

+ Les Grimmies

+ Deep Space Gore


*


Infos :

+ Site : https://sites.google.com/a/parisestludique.fr/paris-est-ludique-2018/ (https://sites.google.com/a/parisestludique.fr/paris-est-ludique-2018/)

+ Facebook : https://www.facebook.com/events/210051662906606/ (https://www.facebook.com/events/210051662906606/)
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 22 juin 2018 à 16:25
Bientôt, une nouvelle contrepartie Sombre sur Tipeee


(http://www.terresetranges.net/images_johan/promo_Tipeee.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)


« Peggy Sue et Brenda ont eu un accident. Elles ont renversé le chien de Snake, le dealer de meth du coin. Et au bout de sa laisse, y'avait sa mère (à Snake, pas au chien). Snake a trop les glandes : son chien, putain, son chiiiien ! Ça. Va. Chier. »


Jeudi 28 juin, les mécènes de Sombre recevront leur contrepartie mensuelle. Il s'agira de deux comptes rendus de parties improvisées dans ma cuisine. Un quickshot court d'horreur naturelle en Zéro, avec le casting minute, une aide de jeu publiée dans Sombre HS2. Et un quickshot flash en Max version Sludge (spéciale dédicace à Thomas Munier ;-)), une sous-variante pour faire des actioners horrifiques ultra speed. Exploitée en l'occurrence avec des chibis. Parce que les chibis, c'est fun.

Pour recevoir vous aussi ce texte dans votre boîte mail, abonnez-vous : http://bit.ly/2a3GHz3 (http://bit.ly/2a3GHz3)
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 25 juin 2018 à 13:59
12 démos à Paris est Ludique – juin 2018 – Paname


(http://www.terresetranges.net/images_johan/18_PeL.jpg)
Tu vas mooouuurrriiirrr !
photo Pierre pour Antre


Dernière date de ma tournée Sombre, et je suis un poil à la ramasse. Ma crève s'accroche (la morve, rien que du bonheur qui n'en finit jamais) et la fatigue accumulée durant cette looongue saison pèse lourd sur mes épaules. Il est temps que cela se termine, j'ai besoin d'une pause.

Heureusement, la dernière conv de la saison est un festoche übercool. Deux jours de jeu non-stop sur la pelouse, pardon les graviers, de Reuilly. J'ai découvert l'année dernière et suis revenu avec plaisir cette année. Ce festival ludique est grâââve sympa. Et puis cette fois, il ne fait même pas trop chaud. Du soleil sans excès, un peu de vent qui fait voler mes petites tuiles, mais au global des conditions de jeu assez confortables pour de l'outdoor. La tente du pôle rôliste est bruyante bien sûr, mais c'est un signe de santé : ses tables n'ont pas désempli du week-end.

Dans l'état où j'étais, je n'ai pas fait le forcing. Alternance de Camlann et d'Overlord, douze fois en deux jours. Sportif. Des tables hyper variées, du hardcore rôliste au total noob. Le public était super agréable, comme l'année passée. Du bon esprit, de la franche rigoladeuh, des chevaliers et des soldats qui ont pris cher. On s'est marrés !

Mais il y a plus et mieux. Je n'étais pas seul à mener Sombre. Plein de kopaings de Terres Etranges étaient venus en renfort. À nous tous, ce ne sont pas moins de cinq tables qui ont tourné ce week-end. J'ai fait les deux jours, DeathAmbre le samedi (du DSG et de l'AnteDivine, un scénario de sa main), Saint-Epondyle et Polo (Cthulhu DDR for ze win) le dimanche. Un peu plus loin, sur un autre stand, Meroub de la Boîte à Chimère a enchaîné trois Camlann dominicaux.

Ce fut absolument e.x.c.e.l.l.e.n.t.

We'll be back.



Les mercis

+ Merci aux meneurs qui m'ont fait l'extrême plaisir d'animer mon jeu à leur table durant ce week-end. Vous avez assuré, les gars.

+ Merci aux bénévoles qui donné de leur temps et de leur énergie pour faire vivre le stand jeux de rôle. Accueil chaleureux et bonne humeur, que du bonheur.

+ Merci à Camille pour son invitation, la rigueur de son orga et ses qualités de recruteuse. Bon sang, c'est comme ça que tous les stands de démos rôlistes devraient tourner !



Le body count de Terres Etranges

DeathAmbre : 10 parties, 53 joueurs, 46 morts
Meroub : 3 parties, 13 joueurs, 11 morts
Polo : 4 parties, 19 joueurs, 16 morts
Saint-Epondyle : 2 parties, 12 joueurs, 11 morts
Johan Scipion : 12 parties, 63 joueurs, 54 morts

Total : 31 parties, 160 joueurs, 138 morts
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 26 juin 2018 à 13:04
Jeudi, une nouvelle contrepartie Sombre sur Tipeee


(http://www.terresetranges.net/images_johan/promo_Tipeee.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)


« Peggy Sue et Brenda ont eu un accident. Elles ont renversé le chien de Snake, le dealer de meth du coin. Et au bout de sa laisse, y'avait sa mère (à Snake, pas au chien). Snake a trop les glandes : son chien, putain, son chiiiien ! Ça. Va. Chier. »


Jeudi 28 juin, les mécènes de Sombre recevront leur contrepartie mensuelle. Il s'agira de deux comptes rendus de parties improvisées dans ma cuisine. Un quickshot court d'horreur naturelle en Zéro, avec le casting minute, une aide de jeu publiée dans Sombre HS2. Et un quickshot flash en Max version Sludge (spéciale dédicace à Thomas Munier ;-)), une sous-variante pour faire des actioners horrifiques ultra speed. Exploitée en l'occurrence avec des chibis. Parce que les chibis, c'est fun.

Pour recevoir vous aussi ce texte dans votre boîte mail, abonnez-vous : http://bit.ly/2a3GHz3
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 29 juin 2018 à 01:17
Les mécènes de Sombre ont reçu leur contrepartie de juin


(http://www.terresetranges.net/images_johan/promo_Tipeee.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)


Chaleureux remerciements à Glayroc, Benoît Chérel, Alias, Steve J, Batro, leiatortoise, Corrigans, Tholgren, furst77, Dorothée, Valentin T., pseudo, kF, Vincent, Peggy, Etienne Bar, Barth Barth, Eliador, Nefal, Sevoth, Nicolas, Olivier, Sandra, Abyss Andromalius, Esteren, Orlov, Passelune, Tolkraft, Hunter_Chameleon, Harmelin Nicolas, antoahn, eugenie, boucher allan, Das, Grégory, Clément, Raccoon, Juan et Jicey.


Bonne lecture et à dans un mois pour une nouvelle contrepartie.
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 03 juillet 2018 à 14:57
Il y aura du Sombre au prochain Meetup Paris Timidité


(https://external-cdg2-1.xx.fbcdn.net/safe_image.php?d=AQBp2S5SYz9B79TX&w=476&h=249&url=https%3A%2F%2Fsecure.meetupstatic.com%2Fphotos%2Fevent%2Fe%2F6%2Fe%2F2%2F600_449219106.jpeg&cfs=1&upscale=1&fallback=news_d_placeholder_publisher&_nc_hash=AQBqxdPjijGkonqI)
La première règle du Fight Club, on ne parle pas du Fight Club



Samedi 7 juillet de 15h à 17h30 au Falstaff café, des démos de Sombre par son auteur.

Si vous êtes timiiiide, viendez. Si vous n'êtes pas timiiiide, viendez quand même. On travaillera particulièrement le « fun », comme c'est écrit dans la présentation de l'event. :-D

Et j'aurai aussi un peu de stock de zines avec moi, pour ceux qui n'en voudraient.


Infos :

+ Inscriptions : https://www.meetup.com/fr-FR/Paris-Timidite-Meetup/events/251378777/ (https://www.meetup.com/fr-FR/Paris-Timidite-Meetup/events/251378777/)

+ Le lieu : 10-12 Place de la Bastille

+ Facebook : https://www.facebook.com/CoachingTimidite/ (https://www.facebook.com/CoachingTimidite/)
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 19 juillet 2018 à 16:59
Bientôt, une nouvelle contrepartie Sombre sur Tipeee


(http://www.terresetranges.net/images_johan/promo_Tipeee.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)


« C'est le moment que choisit François pour surgir de derrière la porte, son épluche patate à la main. Mais il merdoie dans ses jets, se prend un méchant coup de tournevis et perd la confiance. Il fuit par l'arrière de la maison à travers la fenêtre façon vitrail. Ruisselant de sang, le voilà qui atterrit dans un enclos à chèvres. »


Jeudi 26 juillet, les mécènes de Sombre recevront leur contrepartie mensuelle. Il s'agira du compte rendu d'une partie jouée avec le mini deck à l'époque où cette aide de jeu, publiée depuis dans Sombre HS2, était encore en playtest.

Pour recevoir ce texte dans votre boîte mail, abonnez-vous : http://bit.ly/2a3GHz3 (http://bit.ly/2a3GHz3)
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 23 juillet 2018 à 15:29
Jeudi, une nouvelle contrepartie Sombre sur Tipeee


(http://www.terresetranges.net/images_johan/promo_Tipeee.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)


« C'est le moment que choisit François pour surgir de derrière la porte, son épluche patate à la main. Mais il merdoie dans ses jets, se prend un méchant coup de tournevis et perd la confiance. Il fuit par l'arrière de la maison à travers la fenêtre façon vitrail. Ruisselant de sang, le voilà qui atterrit dans un enclos à chèvres. »


Jeudi 26 juillet, les mécènes de Sombre recevront leur contrepartie mensuelle. Il s'agira du compte rendu d'une partie jouée avec le mini deck à l'époque où cette aide de jeu, publiée depuis dans Sombre HS2, était encore en playtest.

Pour recevoir ce texte dans votre boîte mail, abonnez-vous : http://bit.ly/2a3GHz3 (http://bit.ly/2a3GHz3)
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 27 juillet 2018 à 00:56
Les mécènes de Sombre ont reçu leur contrepartie de juillet


(http://www.terresetranges.net/images_johan/promo_Tipeee.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)

Chaleureux remerciements à Glayroc, Benoît Chérel, Alias, Qui Revient de Loin, Steve J, Batro, leiatortoise, Corrigans, Tholgren, furst77, Dorothée, Valentin T., pseudo, kF, Vincent, Peggy, Etienne Bar, Barth Barth, Eliador, Nefal, Sevoth, Olivier, Sandra, Abyss Andromalius, Esteren, Orlov, Passelune, Tolkraft, Hunter_Chameleon, Harmelin Nicolas, antoahn, eugenie, boucher allan, Das, Grégory, L, Clément, Juan et Jicey.


Bonne lecture, bonnes vacances et à dans un mois pour une nouvelle contrepartie.
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 11 septembre 2018 à 21:39
Il y aura du Sombre à Cidre & Dragon 2018


(https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/36222541_10160518787445055_2985279927470784512_n.jpg?_nc_cat=0&oh=e1f5f08554bd85db1a0fefc3f87af88c&oe=5BD1E777)


J'arrive samedi en début d'après-midi et fais les deux jours.

Démos non-stop sur le stand associatif rôliste.



Infos :

+ Site : https://www.cidreetdragon.eu/ (https://www.cidreetdragon.eu/)

+ Facebook : https://www.facebook.com/events/290320771742851/ (https://www.facebook.com/events/290320771742851/)
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 17 septembre 2018 à 16:59
10 démos à Cidre & Dragon – septembre 2018 – Merville-Franceville


(http://www.terresetranges.net/images_johan/18_CetD.jpg)
Grande comme ça !
photo Terres Etranges



Quinze ans que je fais des conventions, première fois que je loupe un train. Ça m'vénère. Ce d'autant plus que je suis arrivé à la gare Montparnasse dans les temps. Je n'avais pas des masses de marge, mais étais à l'heure à la gare. Sauf que mon train pour la Normandie part du Hall 3. Et où qu'il est le Hall 3, je vous le demande ? À onze minutes de marche des Halls 1 et 2. Onze putain de minutes. Putain de ta mère de putain de putain. Faut remonter tout un quai et je le savais paaas ! Pas la première fois que je prends le train à Montparnasse, mais je n'avais jusque là pas eu le bonheur de découvrir le Hall 3. Bien sûr, je suis chargé comme un gros taré, sac à dos blindé pour deux jours et carton de zines ras la gueule. Rhâââ ! Je m'arrache les poumons sur les tapis roulants en mode mulet de la moreuh. Ça ne suffit pas, une minute de retard. Vé-nè-re.

Le train suivant part de Saint-Lazare, mais en fait non : incident sur les voies, annulé. Le suivant du suivant, c'est de Montparnasse qu'il démarre. Dans le Hall 3. La bonne nouvelle, et c'est vraiment la seule, est que j'y suis déjà. Par contre, faudrait que j'attende deux heures, ce qui me mènerait en milieu d'après-midi à Caen. Beaucoup beaucoup trop tard. Parce qu'arrivé à Caen, je ne suis pas encore au festoche. Faut que je trouve mieux. Donc plan B : ouature. Orga à l'arrache, galère à la sortie de Paname (week-end + soleil = bouchons), arrivée en fin du début de l'aprème au festival, première démo à 15h. Correct. Initialement, je visais 14h. J'ai perdu un créneau, y'a pas mort d'homme. Je me rattraperai en soirée. Par contre, je le paie en fatigue. Pas encore commencé à bosser que déjà, je suis cuit. Le sprint mulet, ça défonce.

Or donc Cidre & Dragon, première conv de l'automne pour bibi. Du gros festoche med-fan en plein air, dans lequel on ne vient pas que pour montrer son beau costume, dévaliser les boutiques d'accessoires GN et claquer ses derniers euros dans des petites merdouilles elfico-geek. On peut aussi y jouer à des jeux drôles, et d'autres moins. Une petite rue perpendiculaire à l'artère principale nous est dédiée, à nous autres ludistes de tous poils. Les orgas m'ont proposé un stand du côté des auteurs ou une table de démos avec les assos rôlistes. J'ai opté pour l'associatif.

C'est mon troisième Cidre & Dragon, je sais dans quoi je mets les pieds. Les conditions sont dures : en plein air, au bord d'une rue passante donc bruyante, collé à d'autres tables de jeu, assis toute la journée sur des bancs qui te cassent le cul et le dos. En plus, y'a le cagnard, pour lequel je ne suis pas équipé. M'appuyant sur les prévisions météo, j'ai tablé sur du beau un peu frais (la Normandie en septembre, n'est-ce pas), alors qu'en fait, on a du grand beau. En soirée, je suis hyper content d'avoir pris mon bonnet et mon écharpe parce que la température chute bien comme il faut. En journée par contre, j'aurais donné un rein pour échanger mon pantalon contre un bermuda. Global warming m'a tuer.

En un mot, sportif.

Samedi, j'enchaîne cinq parties et finis à 23h. Un poil plus tard que je ne l'avais prévu, mais ça reste raisonnable. Je m'en va me coucher dans ma pas maison (une résidence étudiante) et passe une nuit cataclysmique. L'hébergement est très cool, un mini dortoir rôliste partagé avec mes potes de Projets R. Microsouci, l'un d'eux démarre son diesel à quatre heures du mat'. J'ai des bouchons d'oreille, rien n'y fait : ça passe allègrement les 35 dB. Impossible de me rendormir. Je migre dans la salle de bain et m'installe tant bien que mal à même le carrelage. Les deux portes fermées, j'entends encore ronfler ! Impressionnant. Ça me rappelle mon Cidre & Dragon précédent. Exactement le même plan, sauf que c'était dans un mobil home avec Opale. Là aussi, j'avais terminé ma nuit sur le plancher du salon. La fois d'avant encore, mon premier C&D, le gars qui occupait la couchette du haut de notre lit superposé avait débarqué en pleine nuit complètement torché. J'ai bien réfléchi à la question, ma conclusion est sans appel : l'enfer rôliste, c'est les autres.

Le matin évidemment, je suis en miettes. Le réveil est rude de rude. Ah bon sang, quand ça part de traviole, ça fait pas semblant. Mais je m'accroche. Comme dirait l'autre, « c'est Mission : Impossible, monsieur Hunt, pas Mission : Difficile ». Motivation, concentration, professionnalisme, j'assure cinq autres démos dans la journée, dont une pour une table de gamins. Plus jeune joueur quatre ans, choupi tout plein. Je termine ma dernière partie à la fermeture, total en vrac. Quatre Overlord et six Camlann en deux jours. Il faut vraiment que je finalise un nouveau scénar flash aussi efficace que ces deux-là. J'en ai d'autres dans ma besace, mais aucun qui ne soit à la hauteur lorsque 1/ les conditions de jeu sont aussi difficiles et que 2/ je suis fatigué de chez fatigué. Je travaille sur la question, ça n'avance malheureusement pas vite. Niveau game design, c'est très pointu.



Les mercis

+ Merci aux orgas du Raid Tolkien et aux bénévoles pour la chaleur de leur accueil, leur amabilité et leur efficacité. Merci en particulier à Arnaud pour l'invitation, Clémentine et Pascal pour l'orga en amont, Clémentine encore et Alexandra pour l'accompagnement sur place.

+ Énôôôrme merci à Projets R, qui font de mon Cidre & Dragon 2018 une réussite. Si j'enchaîne dix parties en deux jours, c'est grâce à leur sens de l'organisation et leur expérience du recrutement. Vous gérez grave, les gens.

+ Merci aux membres des diverses assos rôlistes locales pour leur aide et leur bonne humeur.

+ Pas merci au vigile bas du front avec lequel je me suis pris la tête samedi en arrivant. Gros, si tu veux fouiller les sacs correctement lorsqu'ils sont pleins à craquer, tu prévois une table pour qu'on puisse les poser. C'est la base dans ton taf, je vais pas te l'apprendre.



Mon body count

10 parties, 51 joueurs, 47 morts
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 18 septembre 2018 à 11:30
Bientôt, une nouvelle contrepartie Sombre sur Tipeee


(http://www.terresetranges.net/images_johan/promo_Tipeee.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)


« Yozoka incante. Après les habituels sacrifices animaux, la température ambiante descend très bas, les ampoules du pentacle électrique virent au bleu, et elle mute. Des protubérances biomécaniques poussent dans son dos. La technosorcière exulte : ça marche vraiment !»


Jeudi 27 septembre, les mécènes de Sombre recevront une nouvelle contrepartie. Il s'agira d'un compte rendu d'une partie improvisée en Max, suivi d'un bilan des trois premières années de Sombre sous le Tipeee.

Pour recevoir vous aussi ce texte dans votre boîte mail, abonnez-vous : http://bit.ly/2a3GHz3 (http://bit.ly/2a3GHz3)
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 24 septembre 2018 à 13:19
Jeudi, une nouvelle contrepartie Sombre sur Tipeee


(http://www.terresetranges.net/images_johan/promo_Tipeee.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)


« Yozoka incante. Après les habituels sacrifices animaux, la température ambiante descend très bas, les ampoules du pentacle électrique virent au bleu, et elle mute. Des protubérances biomécaniques poussent dans son dos. La technosorcière exulte : ça marche vraiment ! »


Jeudi 27 septembre, les mécènes de Sombre recevront une nouvelle contrepartie. Il s'agira d'un compte rendu d'une partie improvisée en Max, suivi d'un bilan des trois premières années de Sombre sous le Tipeee.

Pour recevoir vous aussi ce texte dans votre boîte mail, abonnez-vous : http://bit.ly/2a3GHz3 (http://bit.ly/2a3GHz3)
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 27 septembre 2018 à 23:22
Les mécènes de Sombre ont reçu leur contrepartie de septembre


(http://www.terresetranges.net/images_johan/promo_Tipeee.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)

Chaleureux remerciements à Glayroc, Benoît Chérel, Alias, Qui Revient de Loin, Steve J, Batro, leiatortoise, Corrigans, Tholgren, furst77, Dorothée, Valentin T., pseudo, kF, Vincent, Peggy, Etienne Bar, Barth Barth, Eliador, Nefal, Sevoth, Olivier, Sandra, Abyss Andromalius, Esteren, Orlov, Passelune, Tolkraft, Hunter_Chameleon, Harmelin Nicolas, antoahn, eugenie, boucher allan, Das, Grégory, Clément, Juan, Jicey.


Bonne lecture et à bientôt pour une nouvelle contrepartie.
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 01 octobre 2018 à 14:08
Bientôt un nouveau numéro de Sombre


(http://www.terresetranges.net/images_johan/HS3_grand.jpg)
photo Johan Scipion


Et je reviens demain pour vous révéler son sommaire.
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 02 octobre 2018 à 13:43
Que trouve-t-on au sommaire de Sombre HS3 ?


(http://www.terresetranges.net/images_johan/HS3_grand.jpg)
photo Johan Scipion


Sombre est un jeu de rôle pour se faire peur comme au cinéma. Chaque partie est un film d'horreur imaginaire dans lequel on joue des victimes.

Fascicule format A5 de 72 pages (dont 68 numérotées), le troisième numéro hors-série de la revue Sombre présente le compte rendu d'une campagne en sept épisodes improvisée dans le setting Indian Lake.



Blurb :
(Version courte et de bon goût, pro de chez corporate.)

Sombre 8 fut mon concept album, un numéro construit autour d'un décor unique, un camp de vacances américain. Sombre HS3 est son bootleg, la captation live d'une campagne improvisée dans ce setting.

Sept épisodes joués en Sombre Classic, Zéro et Max sur une période de près de cinq ans. Une histoire de meurtres et de fantômes à la fin des années soixante, sur fond de trafic de drogue et de guerre du Vietnam. Sombre HS3 montre par l'exemple la manière dont on construit une campagne Sombre une improvisation après l'autre.



Blurb 2, la suite :
(« Y'en a un peu plus, je vous le mets quand même ? »)

Copain rôliste, je pense à toi. Toi qui en convention, lorsque nous discutons après l'une de mes démos, me dit « Ah oui mais non, olala, pas moyen. Parce que tu vois, le one-shot, c'pas du vrai jeu de rôle. Moi, c'est campagne ou rien ». Mets donc tes yeux sur ce numéro et tu constateras par toi-même que Sombre se prête très bien au jeu long façon franchise cinématographique.

En plus, le septième épisode est jouable à ta table. Ouais je sais, one-shot tout ça, mais t'auras qu'à faire semblant que tu as mené les six autres. Reconnais que la proposition ludique n'est pas commune. Ils sont légion les auteurs qui veulent que tu commences leur campagne. Moi, je t'invite à finir la mienne. J'ai prévu tout le matos qui va bien : les comptes rendus de mes parties évidemment, mais aussi des prétirés accrocheurs et une énôôôrme carte relationnelle. Tu vois comme je te chouchoute, copain.

En plus du plus, ce dernier épisode a un dispositif funky, que tu n'as peut-être pas souvent utilisé : la table est répartie entre joueurs, auxquels échoient des victimes standard de Sombre, et assistants du meneur, ces derniers interprétant chacun une faction entière d'antagonistes. Rivales les factions bien sûr, pour que ce soit vraiment fun.



Sommaire détaillé :

The man who shot the sixties, récit de campagne en sept épisodes :

1.  The Canadian Connection
2.  De pire en fils
3.  Bloody Bowie
4.  Love overdose
5.  Le jour de la Sainte Pelle
6.  Rape and no revenge
7.  Retour en enfer

+ 4 pages d'aides de jeu



Je re-reviens demain pour préciser les infos pratico-pratiques.
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 03 octobre 2018 à 13:34
Sombre HS3 paraît la semaine prochaine. La VPC est ouverte.


(http://www.terresetranges.net/images_johan/HS3_grand.jpg)
photo Johan Scipion


Sombre est un jeu de rôle pour se faire peur comme au cinéma. Chaque partie est un film d'horreur imaginaire dans lequel on joue des victimes.

Fascicule format A5 de 72 pages, le troisième numéro hors-série de la revue Sombre présente le compte rendu d'une campagne en sept épisodes, improvisée dans le setting Indian Lake.



Blurb :

Sombre 8 fut mon concept album, un numéro construit autour d'un décor unique, un camp de vacances américain. Sombre HS3 est son bootleg, la captation live d'une campagne improvisée dans ce setting.

Sept épisodes joués en Classic, Zéro et Max sur une période de près de cinq ans. Une histoire de meurtres et de fantômes à la fin des années soixante, sur fond de trafic de drogue et de guerre du Vietnam. Sombre HS3 montre par l'exemple la manière dont on construit une campagne Sombre une improvisation après l'autre.



Infos pratico-pratiques :

+ Sombre HS3 paraîtra la semaine prochaine. Il est actuellement à l'impression.

+ La VPC est ouverte aux particuliers. J'envoie mon mail de sollicitation dans la journée, après avoir posté ce texte sur le forums et les réseaux sociaux. Mes conditions de vente n'ont pas changé. Pour commander, c'est toujours par là (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589).

+ La soirée de lancement aura lieu jeudi 11 octobre aux Caves Alliées, un bar parisien près d'Odéon. De 18h30 à 21h30, vente sur stand et dédicaces. J'aurai du stock de tous les numéros, mais pas tous en grande quantité. N'hésitez pas à me contacter à l'avance pour réserver votre commande et être sûr de trouver sur place ce qui vous intéresse. J'ai créé un événement Facebook (https://www.facebook.com/events/490983794749365/) pour l'occasion.



Tournée Sombre :

En octobre et novembre, j'assurerai une tournée d'animations et démonstrations pour soutenir la parution de Sombre HS3. Mes dates :

+ Week-end du 20 et 21 octobre au festival Scorfel de Lannion (Bretagne)

+ Samedi 27 octobre à la médiathèque L'Astrolabe de Melun (Seine-et-Marne) pour une animation Halloween

+ Samedi 17 novembre (et peut-être dimanche 18) au Festijeux de Villepreux (Yvelines)

Toutes les infos qui vont bien (horaires, lieux, inscriptions) concernant ces différents événements se trouvent ici : http://bit.ly/2og6avY (http://bit.ly/2og6avY)
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 10 octobre 2018 à 12:44
Demain (jeudi) aux Caves Alliées, soirée de lancement de Sombre HS3


(http://www.terresetranges.net/images_johan/HS3_paru.JPG)

De 18h30 à 21h30, dédicaces de l'auteur + vente sur stand de la nouveauté et de tous les anciens numéros. Venez nombreux !

J'ai créé un événement Facebook (https://www.facebook.com/events/490983794749365/) pour l'occasion.
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 15 octobre 2018 à 15:50
Il y aura du Sombre par son auteur ce week-end à Scorfel


(https://1.bp.blogspot.com/-nJik_xKgQqc/W0NQL9tutVI/AAAAAAAAFR4/fXR46MwzG8IFJkytAgjgT-seVOusiyFGgCLcBGAs/s1600/Scorfel_2018_web.png)


Le festival se déroule à Lannion, en Bretagne.

Je serai présent les deux jours. J'arrive samedi en début d'après-midi, taffe jusque tard dans la soirée, reviens le dimanche, et repars en fin d'après-midi.



Mon programme :

+ Démos Zéro non-stop.

+ Vente de zines. J'aurai du stock de tous les numéros avec moi, y compris bien sûr de Sombre HS3, ma nouveauté toute chaude.


Venez nombreux mourir à ma table, on va bien se marrer.



Infos :

+ Site : http://scorfel.blogspot.com/ (http://scorfel.blogspot.com/)

+ Facebook : https://www.facebook.com/events/2124759751078465/?event_time_id=2124759754411798 (https://www.facebook.com/events/2124759751078465/?event_time_id=2124759754411798)
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 19 octobre 2018 à 17:42
Bientôt, une nouvelle contrepartie Sombre sur Tipeee


(http://www.terresetranges.net/images_johan/promo_Tipeee.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)


« John retient son pantalon d'une main, fait de l'autre des moulinets avec sa ceinture, et poursuit l'animal en jurant. Jennifer et Christopher suivent. On est au climax, tous les personnages sont rassemblés pour la dernière scène. Normalement, c'est là que devrait débouler mon psycho killer. Pourtant, j'attends encore, espérant une explosion PvP... qui a bien lieu ! »


Vendredi 26 octobre, juste à temps pour Halloween, les mécènes de Sombre recevront une nouvelle contrepartie. Il s'agira d'un compte rendu d'une partie improvisée en Zéro pour une table de débutants, dans le cadre d'une animation chez un particulier.

Pour recevoir vous aussi ce texte dans votre boîte mail, abonnez-vous : http://bit.ly/2a3GHz3 (http://bit.ly/2a3GHz3)
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 22 octobre 2018 à 14:20
14 démos à Scorfel – octobre 2018 – Lannion


(http://www.terresetranges.net/images_johan/18_Scorfel.jpg)
Vous êtes ici
photo Scorfel


Que dire de Scorfel 2018 ? Étonnement, pas grand-chose. Il faut bien avouer que quand une conv se déroule bien, c'est business as usual. Les gens heureux n'ont pas d'histoire, n'est-ce pas. De fait, les orgas sont rodés, et moi aussi. Sans compter que cette fois, je n'ai pas loupé mon train à Montparnasse. Que. Du. Bonheur.

Par contre, je pense avoir saturé Scorfel. C'est la troisième édition à laquelle je participe en quatre ans et il s'agit d'une conv communale, dont le public est local. Du coup, la plupart des rôlistes ou potentiellement rôlistes du coin connaissent déjà Sombre pour s'être assis à ma table lors d'une précédente édition. Ça limite vachement mon marché. Restent les familles, venues en masse le dimanche (c'est classique), mais ce n'est pas à ces gens que j'ai une chance de vendre du jeu de rôle horrifique. Même à l'approche d'Halloween.

Résultat, un samedi avec pas mal de têtes connues et un dimanche pur garderie. Johan qui occupe les mômes, avec Papa qui se dévoue pour compléter la table (car souvent, Maman n'a pas trop envie de jouer, elle regarde assise à côté). En tout, onze Camlann en deux jours. Le dimanche, je n'ai même fait que ça. Un looong tunnel de chevaliers, seulement entrecoupé d'un Grimmies pour me délasser les neurones et ne pas perdre le contact avec le scénario. J'ai d'ailleurs pu constater à quel point j'étais rouillé. Bon, fatigué aussi. Ces deux jours furent bien rudes. Allez, j'ai une semaine pour souffler avant mon anime à Melun.



Les mercis

+ Merci aux orgas et aux bénévoles pour la chaleur de leur accueil, leur amabilité et leur efficacité. Merci en particulier à Nicolas et Élodie pour l'hébergement et les véhiculages.

+ Merci à Opale pour l'aide au recrutement.



Mon body count

14 parties, 67 joueurs, 57 morts
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 23 octobre 2018 à 12:45
Vendredi, une nouvelle contrepartie Sombre sur Tipeee


(http://www.terresetranges.net/images_johan/promo_Tipeee.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)


« John retient son pantalon d'une main, fait de l'autre des moulinets avec sa ceinture, et poursuit l'animal en jurant. Jennifer et Christopher suivent. On est au climax, tous les personnages sont rassemblés pour la dernière scène. Normalement, c'est là que devrait débouler mon psycho killer. Pourtant, j'attends encore, espérant une explosion PvP... qui a bien lieu ! »


Vendredi 26 octobre, juste à temps pour Halloween, les mécènes de Sombre recevront une nouvelle contrepartie. Il s'agira du compte rendu d'une partie improvisée en Zéro pour une table de débutants, dans le cadre d'une animation chez un particulier.

Pour recevoir ce texte dans votre boîte mail, soutenez vous aussi Sombre sur Tipeee : http://bit.ly/2a3GHz3 (http://bit.ly/2a3GHz3)
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 24 octobre 2018 à 18:06
Il y aura du Sombre samedi à la médiathèque Astrolabe de Melun


(https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/39923930_1778531195558773_6193653792169263104_n.jpg?_nc_cat=0&oh=06e7a5803172ab45a413d1ad41ced083&oe=5C06434E)


DeathAmbre et moi assurerons des animations de Sombre à l'occasion d'un temps fort Halloween.



Samedi 27 octobre, de 14h à 19h

+ 14h à 16h : trois créneaux pour les 8-12 ans

+ 17h à 19h : deux créneaux pour les ados/adultes (de 13 ans et plus)



Orga

+ Les parties sont gratuites.

+ Pour jouer à ma table, il faut se préinscrire auprès de la médiathèque.

+ Si vous n'êtes pas inscrit, vous pourrez sans doute jouer quand même, mais peut-être pas à ma table. Cela dit, DeathAmbre est un meneur qu'il est bon !

+ J'aurai un peu de stock de Sombre avec moi. Si vous êtes dans les alentours et que vous souhaitez acheter des numéros de la revue en direct, c'est l'occasion. Pensez simplement à prendre des sous avec vous.

+ Je n'aurai qu'un stock modeste avec moi, donc pour être sûr de trouver votre bonheur, le mieux est de me passer commande avant : http://bit.ly/2fKF4yi (http://bit.ly/2fKF4yi)



Infos diverses et préinscriptions

+ Médiathèque Astrolabe - 25 rue du château - 77017 MELUN - 01 60 56 04 70 - www.astrolabe-melun.fr (http://www.astrolabe-melun.fr) - contact at astrolabe-melun point fr

+ L'annonce sur le site de l'Astrolabe : http://www.astrolabe-melun.fr/cms/articleview/id/2096 (http://www.astrolabe-melun.fr/cms/articleview/id/2096)

+ Facebook : https://www.facebook.com/events/232854254067783/?notif_t=event_description_mention&notif_id=1535120913096816 (https://www.facebook.com/events/232854254067783/?notif_t=event_description_mention&notif_id=1535120913096816)
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 26 octobre 2018 à 18:52
Les mécènes de Sombre ont reçu leur contrepartie d'octobre


(http://www.terresetranges.net/images_johan/promo_Tipeee.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)

Chaleureux remerciements à Glayroc, Benoît Chérel, Alias, Qui Revient de Loin, Steve J, Batro, leiatortoise, Corrigans, Tholgren, furst77, Dorothée, Maazileov, pseudo, kF, Vincent, Peggy, Etienne Bar, Barth Barth, Eliador, Nefal, Sevoth, Olivier, Sandra, Esteren, Orlov, Passelune, Tolkraft, Hunter_Chameleon, Harmelin Nicolas, antoahn, boucher allan, Das, Grégory, Clément, Juan et Jicey.


Bonne lecture et à bientôt pour une nouvelle contrepartie.
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 28 octobre 2018 à 14:54
5 démos à la médiathèque L'Astrolabe – octobre 2018 – Melun


(http://www.terresetranges.net/images_johan/18_MelunHalloween.jpg)
Trick or treat ?
visuel promotionnel par L'Astrolabe


Julien et moi étions hier en bibliothèque pour assurer une animation Sombre à l'occasion d'un temps fort Halloween. Pendant que je menais dans une petite pièce séparée (un poil frisquette, mais super bien décorée), Julien faisait de même à quelques mètres, en salle de lecture. Il a enchaîné de l'Overlord en mode platal, du Deep space gore et du Camlann. De mon côté, trois créneaux pour les enfants, une courte pause, puis deux pour les adultes. Le body count au bas de ce post ne rend compte que de mes parties, Julien n'ayant pas fait de stats sur les siennes.

Ce fut très, mais alors *très* bien. Après Cidre & Dragon et Scorfel, tous les deux super rudes, c'était un plaisir de retrouver des conditions de jeu optimales. Une salle à moi, pas de brouhaha ni de passage, pas non plus de musique ni d'annonces micro. La vache, j'ai kiffé ma mère. Cinq parties, dont une majorité de Camlann bien sûr. J'ai quand même risqué un Overlord avec une table de préados (10-11 ans). Résultat très correct, même si le scénar s'est révélé un micro-poil surdimensionné. La proactivité ludique est un apprentissage, n'est-ce pas.

Mention spéciale à ma troisième table, qui m'a offert un excellent Camlann. J'avais face à moi quatre garçons bien aware des jeux de société. Très bon sens technique et grosse générosité ludique. Le cinquième joueur était une gamine plus jeune et moins expérimentée, mais ils ont tous fait l'effort de bien l'intégrer à la partie. Excellent état d'esprit. Résultat, ça a dépoté sévère.

Pour les adultes, un Camlann encore, et avant cela, un Grimmies parce que j'avais le temps (il est un poil plus long que la plupart de mes scénars flash) et que je m'étais fait un peu peur à Scorfel en constatant à quel point j'étais rouillé. Hier, j'étais nettement plus dans le tempo et ça ma fait plaisir. L'entraînement, y'a que ça de vrai.



Les mercis

+ Merci à Sophie pour l'invitation, l'orga carrée avant et pendant, l'accueil chaleureux et les véhiculages.

+ Merci à Julien. Une prestation impeccable et un total look Sombre qui m'a fait plaisir à voir.

+ Merci à l'ensemble du personnel de L'Astrolabe pour son amabilité et sa disponibilité.



Mon body count

5 parties, 23 joueurs, 23 morts
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 12 novembre 2018 à 14:18
Sombre HS3 fiché par le GROG


(http://www.terresetranges.net/images_johan/HS3_grand.jpg)
photo Johan Scipion


La fiche est ici (http://www.legrog.org/jeux/sombre/sombre-hs-n-3-fr).

Et pour le commander, c'est toujours par là (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589).
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 14 novembre 2018 à 09:10
Il y aura du Sombre au Festijeux de Villepreux


(https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/45395538_2385282634847771_4895102307470934016_n.jpg?_nc_cat=111&_nc_ht=scontent-cdg2-1.xx&oh=597d5f091bc7946229d248e375ca5403&oe=5C7FF467)


Je suis invité par Projets R, qui gère le pôle jeu de rôle.


Mon programme : démos non stop, mais seulement le samedi.

Présent dès l'ouverture (14 h) et jusque dans la soirée, mais je ne sais pas exactement à quelle heure je repars. Cela dépendra du public et de son envie de Sombre. 20h au moins, je pense.

J'aurai du stock de Sombre avec moi. Les gens qui voudraient m'acheter la revue sur place pourront le faire sans souci.


Venez nombreux mourir à ma table. C'est fuuun et c'est rapiiide !



Infos :

+ https://www.facebook.com/events/338793620032100/ (https://www.facebook.com/events/338793620032100/)

+ https://www.facebook.com/events/2059631650755934/?event_time_id=2059631670755932 (https://www.facebook.com/events/2059631650755934/?event_time_id=2059631670755932)
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 18 novembre 2018 à 13:47
6 démos à Festijeux – novembre 2018 – Villepreux


(http://www.terresetranges.net/images_johan/slogan_victime.jpg)
Même pas de photo, cette pure loose


Ma première fois à Villepreux, c'était en 2015. Festival ludique municipal, accueil des auteurs minimal, faibles opportunités de business, relativement loin de chez moi (3 heures de RER aller et retour), je n'avais pas remis le couvert. Je n'y suis revenu cette année que parce que le pôle rôliste était géré par mes potes de Projets R.

Sans surprise, mon bilan est identique à celui d'il y a trois ans. Et même carrément moins bon. C'est toujours une conv communale à faible rayonnement. Le public, fort agréable au demeurant, est massivement local et familial, ce qui n'est pas idéal pour moi. Le recrutement est difficile, le commerce encore plus.

Sombre marche avec quasi tout le monde, et je fais de bonnes démos à Villepreux comme ailleurs, mais va-t'en vendre du zine horrifique à des quidams. L'Everest en tongs. Malgré des invités de prestige (Didier Guiserix, Jean-Marie Noël), le public rôliste était tout rikiki. Y'en avait encore moins qu'en 2015, c'est dire.

Ce fut donc une longue et rude et froide (on se pèle à tarte dans ce gymnase) journée. Du gros taf, carrément pas payé à hauteur de l'effort. Vache, j'ai vendu mon premier zine à ma quatrième démo. Faut avoir un mental en acier au carbone pour repartir bon pied bon œil après trois parties blanches. Mais hé, c'est un métier.



Les mercis

+ Merci aux orgas et aux bénévoles.

+ Merci à Projets R pour l'invitation, l'accueil, les véhiculages, le catering et la bonne humeur. Un sans faute.



Mon body count

6 parties, 30 joueurs, 24 morts
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 21 novembre 2018 à 16:24
Il y aura du Sombre par son auteur samedi 8 décembre au Cercle Fantastique


(http://www.terresetranges.net/images_johan/affiche_CF.jpg)


Je suis invité par le Cercle Fantastique, club rôliste de Châtenay-Malabry, dans le sud parisien, pour y assurer une après-midi de démonstrations à l'occasion de l'une de leurs journées jeux de plateau.

+ Je serai présent de 14h à 18h, et pousserai peut-être jusqu'à 19h ou 20h s'il y a de la demande.

+ J'enchaînerai des démos flash en Sombre zéro et présenterai pour la première fois en parties publiques un tout nouveau scénario, inspiré du Silence des Agneaux.

+ En parallèle, des gens joueront à des jeux de plateau.

+ L'entrée est gratuite car il s'agit d'une journée portes ouvertes. Le 8 décembre, tout le monde pourra venir au Cercle s'asseoir à ma table ou jouer à des jeux de plateau, qu'il s'agisse de découvrir Sombre ou le club lui-même.

+ J'aurai du stock de fanzines avec moi. Si vous souhaitez (vous) faire un cadeau Sombre pour Noël, ce sera la dernière occasion de me l'acheter en mains propres avant les fêtes. Il s'agit de mon ultime animation de l'année, et je compte bien terminer 2018 en fanfare. Venez donc nombreux !



Infos :

+ Le Cercle Fantastique : http://www.cerclefantastique.fr/ (http://www.cerclefantastique.fr/)

+ Adresse et itinéraires : http://www.cerclefantastique.fr/?page_id=1797&page=3 (http://www.cerclefantastique.fr/?page_id=1797&page=3)

+ L'event sur le site du club : https://www.cerclefantastique.fr/?event=journee-jeux-de-plateau-demos-sombre (https://www.cerclefantastique.fr/?event=journee-jeux-de-plateau-demos-sombre)
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 22 novembre 2018 à 16:06
Bientôt, une nouvelle contrepartie Sombre sur Tipeee


(http://www.terresetranges.net/images_johan/promo_Tipeee.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)


« Pour qu'un auteur fasse son beurre chez un éditeur, il faut des ventes de ouf. À moins, il n'y a que l'éditeur, l'imprimeur, le distributeur/diffuseur et le détaillant qui gagnent leur vie. Publié chez un éditeur, l'auteur gagne des petites miettes. S'il vend beaucoup très plein de jeux, ça fait un gros tas de petites miettes. Il peut manger. Le souci est qu'en jeu de rôle en France, tu ne peux pas, sauf quelques rares grosses marques, vendre beaucoup très plein de jeux. Le marché n'est juste pas assez grand. »


Jeudi 29 novembre, les mécènes de Sombre recevront une nouvelle contrepartie. Il s'agira d'une interview de moi-même par Jicey, l'un de mes Tipeurs. Nous parlerons des productions fan made et des licences pour Sombre, des publications dans la presse rôliste, de l'éventualité d'un produit Sombre, en particulier Zéro, chez un éditeur tiers, et de tout un tas d'autres sujets connexes.

Pour recevoir vous aussi ce texte dans votre boîte mail, soutenez Sombre sur Tipeee : http://bit.ly/2a3GHz3 (http://bit.ly/2a3GHz3)
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 26 novembre 2018 à 14:10
Jeudi, une nouvelle contrepartie Sombre sur Tipeee


(http://www.terresetranges.net/images_johan/promo_Tipeee.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)


« Pour qu'un auteur fasse son beurre chez un éditeur, il faut des ventes de ouf. À moins, il n'y a que l'éditeur, l'imprimeur, le distributeur/diffuseur et le détaillant qui gagnent leur vie. Publié chez un éditeur, l'auteur gagne des petites miettes. S'il vend beaucoup très plein de jeux, ça fait un gros tas de petites miettes. Il peut manger. Le souci est qu'en jeu de rôle en France, tu ne peux pas, sauf quelques rares grosses marques, vendre beaucoup très plein de jeux. Le marché n'est juste pas assez grand. »


Jeudi 29 novembre, les mécènes de Sombre recevront une nouvelle contrepartie. Il s'agira d'une interview de moi-même par Jicey, l'un de mes Tipeurs. Nous parlerons des productions fan made et des licences pour Sombre, des publications dans la presse rôliste, de l'éventualité d'un produit Sombre, en particulier Zéro, chez un éditeur tiers, et de tout un tas d'autres sujets connexes.

Pour recevoir vous aussi ce texte dans votre boîte mail, soutenez Sombre sur Tipeee : http://bit.ly/2a3GHz3


*


J'en profite pour rappeler que je serai bientôt en démo au Cercle Fantastique, club rôliste du sud parisien.


(http://www.terresetranges.net/images_johan/affiche_CF.jpg)

Infos ici : https://bit.ly/2zmN0Nq

Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 29 novembre 2018 à 18:09
Les mécènes de Sombre ont reçu leur contrepartie de novembre


(http://www.terresetranges.net/images_johan/promo_Tipeee.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)

Chaleureux remerciements à Glayroc, Benoît Chérel, Alias, Qui Revient de Loin, Steve J, Batro, leiatortoise, Corrigans, Tholgren, furst77, Dorothée, Maazileov, pseudo, kF, Vincent, Peggy, Etienne Bar, Barth Barth, Eliador, Nefal, Sevoth, Olivier, Sandra, Esteren, Orlov, Passelune, Tolkraft, Hunter_Chameleon, Harmelin Nicolas, antoahn, eugenie, boucher allan, Das, Grégory, Clément, Juan et Jicey.


Bonne lecture et à bientôt pour une nouvelle contrepartie.


*


J'en profite pour rappeler que je serai bientôt en démo au Cercle Fantastique, club rôliste du sud parisien.


(http://www.terresetranges.net/images_johan/affiche_CF.jpg)

Infos ici : https://bit.ly/2zmN0Nq
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 03 décembre 2018 à 14:43
Il y aura du Sombre par son auteur samedi au Cercle Fantastique


(http://www.terresetranges.net/images_johan/affiche_CF.jpg)


Je suis invité au Cercle Fantastique, club rôliste de Châtenay-Malabry, dans le sud parisien, pour y assurer une après-midi de démonstrations à l'occasion de l'une de leurs journées jeux de plateau.

+ Je serai présent de 14h à 18h, et pousserai peut-être jusqu'à 19h ou 20h s'il y a de la demande.

+ J'enchaînerai des démos flash en Sombre zéro et présenterai pour la première fois en parties publiques un tout nouveau scénario, inspiré du Silence des Agneaux.

+ En parallèle, des gens joueront à des jeux de plateau.

+ L'entrée est gratuite car il s'agit d'une journée portes ouvertes. Le 8 décembre, tout le monde pourra venir au Cercle s'asseoir à ma table ou jouer à des jeux de plateau, qu'il s'agisse de découvrir Sombre ou le club lui-même.

+ J'aurai du stock de fanzines avec moi. Si vous souhaitez (vous) faire un cadeau Sombre pour Noël, ce sera la dernière occasion de me l'acheter en mains propres avant les fêtes. Il s'agit de mon ultime animation de l'année, et je compte bien terminer 2018 en fanfare. Venez donc nombreux !



Infos :

+ Le Cercle Fantastique : http://www.cerclefantastique.fr/ (http://www.cerclefantastique.fr/)

+ Adresse et itinéraires : http://www.cerclefantastique.fr/?page_id=1797&page=3 (http://www.cerclefantastique.fr/?page_id=1797&page=3)

+ L'event sur le site du club : https://www.cerclefantastique.fr/?event=journee-jeux-de-plateau-demos-sombre (https://www.cerclefantastique.fr/?event=journee-jeux-de-plateau-demos-sombre)
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 09 décembre 2018 à 14:53
3 démos au Cercle Fantastique – décembre 2018 – Châtenay-Malabry


(http://www.terresetranges.net/images_johan/affiche_CF.jpg)



J'étais en démo hier au Cercle Fantastique (http://www.cerclefantastique.fr/), club rôliste du sud parisien. On m'avait réservé une petite pièce (chauffée, ce luxe) dans laquelle j'ai pu mener à mon aise. Du coup, j'ai enchaîné trois parties dans la joie et la bonne humeur.

Un Camlann d'échauffement (Perceval qui sauve la Bretagne, cette hallu ô0), un Overlord full cast (grâce au renfort inopiné d'une paire de rôlistes extérieurs au club, venus spécialement pour Sombre. Big up, les gars), et un Corvus pour conclure (mon nouveau scénario Zéro garanti 100% chérial killeur).

Pour ce dernier, il s'agissait de ma première démo publique, et elle fut plutôt très convaincante. Bon, je suis encore approximatif sur certaines description et procédures secondaires, mais ça va se caler. Si je ne suis pas sûr d'avoir pondu le successeur d'Overlord, je trouve déjà à Corvus des qualités intéressantes, le dynamisme en particulier. Par ailleurs, il ne semble pas excessivement exigeant niveau maîtrise. Prometteur donc. On verra ce qu'il en est réellement courant 2019, lorsque je le ferai tourner intensivement en conv.

Au global, une après-midi fort agréable : top conditions de jeu, public très sympathique, et moi qui je n'étais pressé par rien. Résultat, j'ai pu causer tranquillement rôlisme horrifique en général et Sombre en particulier aux joueurs que le jeu avait le plus accroché. Des échanges très intéressants, qu'il est difficile d'avoir en convention ou en festival. Dans ces gros événements, c'est l'abattage : une démo chasse l'autre. Ce fut übercool de terminer l'année sur un event à taille humaine.



Les mercis

+ Merci au CA du Cercle, et en particulier à Renaud, pour l'invitation et l'orga impeccable. Avant, pendant et après, le sans faute. Il faudrait que ce soit pour tous les events pareil, ça me changerait la vie.

+ Merci à l'ensemble des présents pour l'accueil chaleureux, l'humour rôliste (vache, y'a eu du level ^^) et les bonnes parties.



Mon body count

3 parties, 15 joueurs, 14 morts
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 14 décembre 2018 à 18:47
Bientôt, une nouvelle contrepartie Sombre sur Tipeee


(http://www.terresetranges.net/images_johan/promo_Tipeee.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)


Jeudi 20 décembre, les mécènes de Sombre recevront une nouvelle contrepartie. Il s'agira du making-of de la couverture de Sombre 4. J'y raconterai en détail comment Greg Guilhaumond et moi (mais surtout Greg) avons travaillé sur cette illustration. Je présenterai ses croquis préparatoires, puis les différentes phases de son work in progress, ainsi que la transcription de mes mails de travail (où comme d'hab, je fais mon gros chieur). En un mot, toutes les étapes qui nous ont conduit à ce résultat :

(http://www.terresetranges.net/images_johan/S4_grand.jpg)

Pour recevoir vous aussi ce texte dans votre boîte mail, soutenez Sombre sur Tipeee : http://bit.ly/2a3GHz3 (http://bit.ly/2a3GHz3)
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 17 décembre 2018 à 17:10
Jeudi, une nouvelle contrepartie Sombre sur Tipeee


(http://www.terresetranges.net/images_johan/promo_Tipeee.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)


Jeudi 20 décembre, les mécènes de Sombre recevront une nouvelle contrepartie. Il s'agira du making-of de la couverture de Sombre 4. J'y raconterai en détail comment Greg Guilhaumond et moi (mais surtout Greg) avons travaillé sur cette illustration. Je présenterai ses croquis préparatoires, puis les différentes phases de son work in progress, ainsi que la transcription de mes mails de feedback (où comme d'hab, je fais mon gros chieur). En un mot, toutes les étapes qui nous ont conduit à ce résultat :

(http://www.terresetranges.net/images_johan/S4_grand.jpg)

Pour recevoir vous aussi ce texte dans votre boîte mail, soutenez Sombre sur Tipeee : http://bit.ly/2a3GHz3 (http://bit.ly/2a3GHz3)
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 20 décembre 2018 à 16:04
Les mécènes de Sombre ont reçu leur contrepartie de décembre


(http://www.terresetranges.net/images_johan/promo_Tipeee.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)

Chaleureux remerciements et joyeux Noël à Glayroc, Benoît Chérel, Alias, Roliste, Qui Revient de Loin, Steve J, Batro, leiatortoise, Corrigans, Tholgren, furst77, Dorothée, Maazileov, pseudo, kF, Vincent, Peggy, Etienne Bar, Barth Barth, Eliador, Nefal, Sevoth, Olivier, Sandra, Esteren, Orlov, Passelune, Tolkraft, Hunter_Chameleon, Harmelin Nicolas, antoahn, eugenie, boucher allan, Das, Grégory, Clément, Juan, Jicey et Marco.

Bonne lecture et à bientôt pour une nouvelle contrepartie.
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 17 janvier 2019 à 16:20
Bientôt, une nouvelle contrepartie Sombre sur Tipeee


(http://www.terresetranges.net/images_johan/promo_Tipeee.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)


« L'Arche d'Alliance ouverte, un faisceau d'une lumière blanche monte vers le firmament. Autour du rayon, loin là-haut dans les cieux, coagulent des nuées sombres. Pour ce qui est des cultistes qui gesticulent en cercle autour de la Boiboite, j'hésite. Vais-je me la jouer Cthulhu tradi, façon robes longues à capuchon, le bon goût cultiste depuis 1981 ? Oh et puis non ! Après tout, c'est du Sombre. Hop, tout le monde à poil, des tatouages satanistes partout sur le corps. »


Jeudi 24 janvier, les mécènes de Sombre recevront une nouvelle contrepartie. Il s'agira d'un compte rendu d'une partie de Sombre max, accompagné d'une preview de Sombre 9.

Pour recevoir vous aussi ce texte dans votre boîte mail, soutenez Sombre sur Tipeee : http://bit.ly/2a3GHz3 (http://bit.ly/2a3GHz3)
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 21 janvier 2019 à 17:56
Jeudi, une nouvelle contrepartie Sombre sur Tipeee


(http://www.terresetranges.net/images_johan/promo_Tipeee.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)


« L'Arche d'Alliance ouverte, un faisceau d'une lumière blanche monte vers le firmament. Autour du rayon, loin là-haut dans les cieux, coagulent des nuées sombres. Pour ce qui est des cultistes qui gesticulent en cercle autour de la Boiboite, j'hésite. Vais-je me la jouer Cthulhu tradi, façon robes longues à capuchon, le bon goût cultiste depuis 1981 ? Oh et puis non ! Après tout, c'est du Sombre. Hop, tout le monde à poil, des tatouages satanistes partout sur le corps. »


Jeudi 24 janvier, les mécènes de Sombre recevront une nouvelle contrepartie. Il s'agira d'un compte rendu d'une partie de Sombre max, accompagné d'une preview de Sombre 9.

Pour recevoir vous aussi ce texte dans votre boîte mail, soutenez Sombre sur Tipeee : http://bit.ly/2a3GHz3 (http://bit.ly/2a3GHz3)
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 24 janvier 2019 à 20:12
Les mécènes de Sombre ont reçu leur nouvelle contrepartie


(http://www.terresetranges.net/images_johan/promo_Tipeee.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)

Chaleureux remerciements à Glayroc, Benoît Chérel, Alias, Roliste, Qui Revient de Loin, Steve J, Batro, leiatortoise, Corrigans, Tholgren, furst77, Dorothée, Valentin T., Maazileov, pseudo, kF, Vincent, Peggy, Etienne Bar, Barth Barth, Eliador, Nefal, Sevoth, Olivier, Sandra, Esteren, Orlov, Passelune, Tolkraft, Hunter_Chameleon, Harmelin Nicolas, antoahn, eugenie, boucher allan, Das, Grégory, Clément, Juan et Jicey.


Bonne lecture et à bientôt pour une prochaine contrepartie.
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 28 janvier 2019 à 16:00
Sombre 9 paraît la semaine prochaine, mais la VPC aux particuliers est d'ores et déjà ouverte.


(http://www.terresetranges.net/images_johan/S9_forum.jpg)
illustration Greg Guilhaumond


Sombre est un jeu de rôle pour se faire peur comme au cinéma. Chaque partie est un film d'horreur imaginaire dans lequel on joue des victimes.

Fascicule format A5 de 72 pages, le neuvième numéro régulier de la revue Sombre est le livre de base de Sombre max, un jeu d'horreur et d'action complet.



Blurb 1
(pro de chez corporate)

Dans Sombre 9, tout pour jouer à Max, une variante qui émule les films d'action horrifiques. Ses références principales sont Predator de John McTiernan et Aliens de James Cameron. Plus secondaires, Vampires de John Carpenter, Dog Soldiers de Neil Marshall, et Terminator 2 du même Cameron.

Au sommaire de ce nouveau numéro, les règles intégrales de la variante, un long article de conseils destiné à ses futurs meneurs, le compte rendu d'une partie improvisée à la table de l'auteur, et un scénario de découverte prêt à jouer.

Ce scénario adapte librement Le récit de l'inspecteur Legrasse, second chapitre de L'Appel de Cthulhu, la célébrissime nouvelle de H.P. Lovecraft. Les joueurs y incarnent Legrasse et ses hommes en mission dans un bayou proche de La Nouvelle-Orléans. Leur objectif, mettre fin aux activités criminelles d'un culte qu'ils croient vaudou. C'est en vérité une secte bien plus ancienne et infiniment plus dangereuse.



Blurb 2
(by fan for fan)

Copain rôliste, je pense à toi. Toi qui en convention, lorsque je te propose de t'asseoir un quart d'heure à ma table pour une démo, me rétorque « Ah mais non, olala, pas moyen. Chuis pas une victime, moi ! ». En réalité, jouer à l'être dans le cadre d'un film d'horreur imaginaire est pur cool, mais je conçois que cela ne te vende pas a priori du rêve.

Du coup, j'ai concocté une variante à ton intention. Au lieu d'une victime ordinaire, ne préférais-tu pas une victime badass ? Ouais, cet oxymore roxe du poney. Surtout, il est porteur d'une nouvelle proposition ludique pour Sombre.

Avant que le rasta de l'espace ne t'explose avec son camouflage optique et ses armes à énergie, tu vas pouvoir te la raconter dans la jungle. Avec un peu de tactique et de chance, il se pourrait même que tu atteignes les crédits.

Parce que figure-toi que dans Predator, Arnold joue la final girl. Or il a adoré. Je suis persuadé que toi aussi, tu vas kiffer. Rejoins le côté Sombre. Nous aussi on a des gros flingues, et ils sont dââârk.



Sommaire détaillé :

+ Règles : Sombre max
Un jeu d'horreur et d'action complet.

+ Article : Mener Max
Les recettes des bonnes parties de Sombre max.

+ Feedback : That 70s Cop Show
Compte rendu d'une partie de Sombre max improvisée.

+ Scénario : L'appel du bayou
Adapté d'une nouvelle de H.P. Lovecraft.
3 à 5 joueurs – 1 à 2 heures

+ 20 pages d'aides de jeu



Infos pratico-pratiques :

+ La VPC est ouverte aux particuliers. Commandez Sombre 9 dès à présent et recevez-le au plus vite ! J'envoie mon mail de sollicitation juste après avoir posté cette annonce sur les forums rôlistes et les réseaux sociaux. Mes conditions de vente n'ont pas changé. Voyez ici (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589).

+ La soirée de lancement aura lieu mercredi 6 février aux Caves Alliées, un bar parisien près d'Odéon. De 18h30 à 21h30, vente sur stand et dédicaces. J'aurai du stock de tous les numéros, et ai créé un événement Facebook (https://www.facebook.com/events/738930273157453/) pour l'occasion.

+ Comme à mon habitude, j'assure une tournée de démonstrations pour soutenir la parution du nouveau numéro. Prochainement, je participerai à Eclipse (9-10 mars, Rennes), Orc'Idée (27-28 avril, Lausanne), et sans doute à d'autres conventions. Toutes les infos qui vont bien ici (http://bit.ly/2og6avY).
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 01 février 2019 à 16:03
Sombre 9 en stock !


(http://www.terresetranges.net/images_johan/S9_stock.jpg)


J'ai récupéré mon tirage de Sombre 9 chez mon imprimeur, ce qui signifie que je vais avoir un week-end laborieux. Hop hop hop, préparation des commandes des clients les plus réactifs. Du boulot qui me met le sourire aux lèvres ! Les courriers partiront en début de semaine prochaine.

Si vous souhaitez vous aussi être parmi les premiers à lire ce numéro, il n'est pas encore trop tard. Voyez ici pour la marche à suivre : http://bit.ly/2fKF4yi (http://bit.ly/2fKF4yi)

Autre possibilité, l'achat en direct mercredi prochain. Le 6 février, de 18h30 à 21h30, je tiendrai un stand aux Caves Alliées, un bar rôliste parisien. Toutes les infos qui vont bien ici : https://www.facebook.com/events/738930273157453/ (https://www.facebook.com/events/738930273157453/)
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 05 février 2019 à 17:57
Sombre 9 for ze win


(http://www.terresetranges.net/images_johan/S9_commandes.jpg)


Je reviens de la Poste, où j'ai déposé ma première livraison de Sombre 9. Ce fut épique. Les aventures que j'ai à moins de cent mètres de chez moi, c'est juste ouf.

Si vous souhaitez vous aussi être parmi les premiers à lire ce numéro, passez commande dès à présent. Votre précieux partira avec la seconde livraison, en début de semaine prochaine. Voyez ici pour la marche à suivre : http://bit.ly/2fKF4yi (http://bit.ly/2fKF4yi)

Autre possibilité, encore plus rapide, l'achat en direct demain soir. Mercredi 6 février, de 18h30 à 21h30, je tiendrai un stand aux Caves Alliées, un bar rôliste parisien. Toutes les infos qui vont bien ici : https://www.facebook.com/events/738930273157453/ (https://www.facebook.com/events/738930273157453/)
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 06 février 2019 à 16:45
Ce soir, lancement officiel de Sombre 9 !


(http://www.terresetranges.net/images_johan/S9_stock.jpg)


Tout à l'heure aux Caves Alliées (un bar près d'Odéon, à Paris), soirée de lancement de Sombre 9. De 18h30 à 21h30, vente sur stand, causette avec l'auteur et dédicaces.

Venez nombreux !


+ J'aurai du stock de tous les numéros.

+ J'ai créé un événement Facebook pour l'occasion : https://www.facebook.com/events/738930273157453/ (https://www.facebook.com/events/738930273157453/)

+ Les Caves Alliées - 44 rue Grégoire de Tours, 75006 Paris - Métro Odéon - 06 16 77 55 69
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 07 février 2019 à 01:32
Ce fut bien bien cool

Je reviens des Caves Alliées, où j'ai passé une excellente soirée en fort bonne compagnie. Discuté de Sombre avec plein de gens, dont certains que je n'avais vus depuis looongtemps. Serré des pognes, claqué des bises, dédicacé des zines.

Le bonheur.

Merci et cœur avec les doigts. Ce fut vraiment ultra sympa de vous voir tous.


Si vous aviez l'intention de nous rejoindre mais avez eu un empêchement de dernière minute, do not panic. La VPC est toujours ouverte : http://bit.ly/2fKF4yi (http://bit.ly/2fKF4yi)
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 14 février 2019 à 14:27
Bientôt, une nouvelle contrepartie Sombre sur Tipeee


(http://www.terresetranges.net/images_johan/promo_Tipeee.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)


« Au début, je ne voyais pas plus loin que le numéro suivant, mais j'ai vite compris que je ne pouvais pas continuer à travailler de cette manière. Pas si je voulais pérenniser la revue, m'assurer un revenu, et tenir le challenge des deux publications annuelles (qui est super balaise, mine de rien). Pour y arriver, je devais m'organiser autrement. Planifier sur le moyen terme, mieux structurer mes sommaires, prendre de l'avance sur la rédaction de certains textes. »


Jeudi 21 février, les mécènes de Sombre recevront une nouvelle contrepartie. Actualité oblige, il s'agira cette fois encore d'un spécial Sombre 9. Au menu, une interview dans laquelle je cause de H.P. Lovecraft et de Clive Barker, suivie d'un making-of de la couverture de Greg Guilhaumond.

Pour recevoir vous aussi ce texte dans votre boîte mail, soutenez Sombre sur Tipeee : http://bit.ly/2a3GHz3 (http://bit.ly/2a3GHz3)
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 18 février 2019 à 10:59
Jeudi, une nouvelle contrepartie Sombre sur Tipeee


(http://www.terresetranges.net/images_johan/promo_Tipeee.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)


« Au début, je ne voyais pas plus loin que le numéro suivant, mais j'ai vite compris que je ne pouvais pas continuer à travailler de cette manière. Pas si je voulais pérenniser la revue, m'assurer un revenu, et tenir le challenge des deux publications annuelles (qui est super balaise, mine de rien). Pour y arriver, je devais m'organiser autrement. Planifier sur le moyen terme, mieux structurer mes sommaires, prendre de l'avance sur la rédaction de certains textes. »


Jeudi 21 février, les mécènes de Sombre recevront une nouvelle contrepartie. Actualité oblige, il s'agira cette fois encore d'un spécial Sombre 9. Au menu, une interview dans laquelle je cause de H.P. Lovecraft et de Clive Barker, suivie d'un making-of de la couverture de Greg Guilhaumond.

Pour recevoir vous aussi ce texte dans votre boîte mail, soutenez Sombre sur Tipeee : http://bit.ly/2a3GHz3 (http://bit.ly/2a3GHz3)
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 19 février 2019 à 13:37
Il y aura du Sombre par son auteur à la Japan Tours 2019


(https://www.japantoursfestival.com/dist/FrontBundle/images/press/affiche.jpg)


Je suis invité par Projets R à assurer une animation Sombre sur le pôle ludique.

J'arrive samedi en fin de matinée et fais tout le week-end, jusqu'à la fermeture dimanche.

Au menu, démos non-stop de Zéro et de Max.


Venez nombreux mourir à ma table, ça va être fun !


*


Et ailleurs dans le darkverse :

+ Le Fix annonce la sortie de Sombre 9 : https://lefix.di6dent.fr/archives/7583

+ Damien joue tout seul à Max et s'éclate : https://rpsolo.blogspot.com/2019/02/sombre-max-cold-city-le-sous-lieutenant.html

+ Jeudi, je livre une nouvelle contrepartie Sombre sur Tipeee : http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=18174#p18174
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 21 février 2019 à 18:12
Les mécènes de Sombre ont reçu leur nouvelle contrepartie


(http://www.terresetranges.net/images_johan/promo_Tipeee.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)

Chaleureux remerciements à Glayroc, Benoît Chérel, Alias, Roliste, Qui Revient de Loin, Steve J, Batro, Corrigans, Tholgren, furst77, Dorothée, Valentin T., Maazileov, pseudo, kF, Vincent, Peggy, Etienne Bar, Barth Barth, Eliador, Nefal, Sevoth, Olivier, Sandra, Esteren, Orlov, Passelune, Tolkraft, clementparis, Hunter_Chameleon, Harmelin Nicolas, antoahn, eugenie, boucher allan, Das, Grégory, Clément, Juan, Jérémy Jarrié, Jicey, Bartab et Hurrycane13.


Bonne lecture et à bientôt pour une prochaine contrepartie.
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 25 février 2019 à 16:04
12 démos au Japan Tours Festival – février 2019 – Tours


(http://www.terresetranges.net/images_johan/19_Japan_Tours.jpg)
Du rêve en quantités industrielles


En 2017, j'avais participé au Games Tours Festival (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=16483#p16483), spin-off du Japan Tours Festival. Cette année, je tente la série mère, qui grossit donc migre. Du centre ville de Tours, nous voici rendus en périphérie, dans une vaste zone commerciale. Du gros hangar, trois en fait. Ayant passé tout le week-end dans le dernier, je serais bien en peine de vous dire ce qui se tramait dans les deux autres. À voir les photos, des tas de trucs cool.

Dans mon petit coin de festoche, je n'étais pas dépaysé. Cosplay, stands de goodies, assos diverses et variées, free hugs, arène GN et pôle ludique, pile-poil la Japan Paris (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=10570#p10570) du temps de la ComiCon. Sauf que j'ai dix ans de plus au compteur. Ce qui était déjà difficile au début des années 2010 l'est d'autant plus à la fin. J'avais prévu le coup et limité ma présence à deux jours sur les trois. Quand même, ce fut bien rude. Le samedi surtout.

L'espace ludique était bien foutu. Une vaste zone blindée de tables pour le jeu de société + une petite dizaine de salles dédiées au jeu de rôle. L'orga de la Japan Paris dans les dernières années. Un dispositif aussi confortable que possible étant donné des conditions de base difficiles : brouhaha, passage, animations micro, une Japan quoi. On m'a alloué une petite salle et c'est top cool. Le défaut est que je mène loin des regards, ce qui est moyen pratique pour créer le buzz. L'avantage est que les murs nous isolent du passage (les joueurs sont plus concentrés sur le jeu) et du bruit des autres tables (les cloisons ne sont pas épaisses, mais c'est quand même bien plus cool que d'être à dix dans une seule pièce, ce qui était le cas au Games Tours Festival). Par contre, ma salle ne m'isole en rien du brouhaha général, ne serait-ce que parce qu'elle n'a pas de plafond. Mais bon, le brouhaha, depuis le temps, j'ai appris à le gérer. Et à vrai dire, on était loin des records d'Au-delà du Dragon (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=15819#p15819). À Montpeul, le brouhaha est sauvâââge. À Tours, il est civilisé. Avant de te péter la tronche, il te demande gentiment la permission. Le care, what else ?

Les ventilos par contre, tu peux pas test. Parce qu'un hangar de cette taille, ça s'aère. Le pôle ludique est dans un coin, et les salles JdR dans le coin du coin. Tout contre les parois extérieures, percées de ventilos en hauteur. Comme y' a pas de plafond aux salles, ma table est à moins de dix mètres du ventilo le plus proche. À petite vitesse, çâââ vâââ. Le bruit du ventilo se noie dans le brouhaha général. À grande vitesse par contre, ça devient UN PUTAIN DE DIESEL ! Rhâââ la vache de vache. L'enfer, y'a pas d'autre mot.

À mon arrivé samedi en fin de matinée, petite vitesse. Dès le début de l'après-midi, montée en puissance. J'ai bien cru que je ne tiendrais pas la journée. Par bonheur, il s'agissait de ma première conv de l'année. J'avais encore du jus. Quand même, ce fut ultra rude. À la fermeture, j'étais épuisé d'avoir forcé sur ma voix durant toute la journée. J'ai fait mon chieur évidemment, et sans doute que ne fus-je pas le seul à me plaindre. L'info a remonté et le lendemain, les ventilos ont tourné à vitesse réduite. Du coup, aujourd'hui, je suis claqué et j'ai la voix encore un peu rauque, mais pas cassée. Heureusement parce qu'Éclipse arrive à grands pas.

Sur le front ludique, des satisfactions. Samedi spécial Max. Cinq Dozen d'affilée, juste pour voir ce que rend le scénario en convention. Très concluant, même si le format n'est pas idéal, ce à quoi je m'attendais. Un poil long, sensiblement plus que du flash en Zéro, ce qui explique que je n'aie pu caser que cinq démos dans la journée. Me voilà retourné aux grandes heures d'Ubiquité et White trash. Quoi qu'il en soit, cinq très bonnes parties. J'ai gagné les quatre premières, perdu la dernière. Le high score de la convention revient donc à l'équipe des Sept Fromages (ouaiiis je saiiis, mais c'est pas moi qui choisis les noms). 65 points, carrément pas mal. Dimanche, contraint par la fatigue, retour à l'ordinaire. En l'occurrence, un gros tunnel de Camlann. Six dans la journée, avec quand même un Overlord au milieu. Croyant monter une table à cinq joueurs, je me suis retrouvé, par un prompt renfort, avec six. Il a bien fallu que je m'adapte. Je ne l'ai pas regretté. Cette partie familiale fut vraiment très cool.



Les mercis

+ Merci au Japan Tours Festival, et notamment à Alexandre (professionnalisme et réactivité).

+ Merci aux associations Projets R (Krom et Mando, zéro défaut) et De Cape et de Dés (Cédric, accueillant et disponible).

+ Merci en particulier à Projets R pour l'invitation, le catering et l'aide au recrutement.

+ Merci à Emma (et Alban) pour les divers véhiculages et l'hébergement.



Mon body count

12 parties, 63 joueurs, 54 morts. High score 65.
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 26 février 2019 à 14:59
Interview sur SciFi-Universe à l'occasion de la sortie de Sombre 9


(http://www.terresetranges.net/images_johan/S9_forum.jpg)
illustration Greg Guilhaumond


Vincent Lelavechef, du site d'actualités geek SciFi-Universe, me tend à nouveau le micro (façon de parler, nous avons échangé par mail). Quatre questions un peu provoc', auxquelles je réponds sur le même ton. C'est que quand on attaque l'Empire, il faut s'attendre à ce que l'Empire contre-attaque. La doctrine Caius Céplus, n'est-ce pas.

Au menu de cet entretien, Sombre 9 et sa variante Max, H.P. Lovecraft et son Appel de Cthulhu, Clive Barker et Hellraiser. Que du beau monde.


Pour lire, c'est par ici : http://bit.ly/SFU-S9 (http://bit.ly/SFU-S9)


(Merci à Vincent pour le soutien et les questions cool. Ce fut super plaisant d'y répondre.)
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 27 février 2019 à 18:34
Sombre 9 : aussitôt lu, aussitôt joué !


(http://www.terresetranges.net/images_johan/S9_forum.jpg)
illustration Greg Guilhaumond


Sur le forum de Terres Etranges, premier compte rendu de partie de L'appel du bayou, le scénario lovecraftien de Sombre 9, par un autre meneur que moi.

Si vous êtes curieux de Sombre max en général et/ou de ce scénario en particulier, je ne saurais trop vous recommander la lecture du feedback de Ric Pogan.

C'est ici : http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=18221#p18221 (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=18221#p18221)
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 04 mars 2019 à 16:43
Il y aura du Sombre à Eclipse 2019


(https://scontent-cdt1-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/52867326_2105278002890910_8950251609053462528_n.jpg?_nc_cat=103&_nc_eui2=AeGoJb2Q6paP7PuM7GeuUpc1rwEjUpcKzoNUBlJXTEx3IaTQd4_MUz55t9tpY7wYGJ-n49tuAqk-8juF5MybFzfuguaBmqcsvVRBEmSR-yIqIQ&_nc_ht=scontent-cdt1-1.xx&oh=e868d08c711aceff36c25304a8dc2928&oe=5CEEB2D9)


Mon programme :

+ Arrivée samedi en début d'après-midi, départ dimanche fin de conv.

+ Deux jours de stand et de démos flash gratuites dans le hall.

+ Je participerai à la bourse aux scénars de samedi soir, où je proposerai une partie jusqu'à pas trop tard dans la nuit.

+ J'aurai évidemment du stock de fanzines avec moi.


Liens :

+ https://www.facebook.com/events/209365469942901/ (https://www.facebook.com/events/209365469942901/)

+ https://www.facebook.com/ConventionEclipse (https://www.facebook.com/ConventionEclipse)

+ https://www.conventioneclipse.org (https://www.conventioneclipse.org)
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 06 mars 2019 à 21:00
La VPC boutiques est ouverte !


(http://www.terresetranges.net/images_johan/S9_stock.jpg)


J'ai envoyé mon mail de sollicitation la semaine dernière. Les boutiques les plus réactives seront livrées dans les jours qui viennent (j'ai posté mes premiers colis hier), les autres à partir de la semaine prochaine.

Si vous souhaitez acheter Sombre 9 (ou n'importe quel autre numéro de la revue) dans votre crèmerie habituelle et qu'il ne s'y trouve pas, parlez-en à votre crémier. Les boutiques ne commandent que ce qu'on leur réclame, c'est une évidence.

Si vraiment y'a pas moyen, sachez que tous les numéros de Sombre restent disponibles en VPC directement auprès de leur auteur : http://bit.ly/2fKF4yi (http://bit.ly/2fKF4yi)
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 11 mars 2019 à 11:00
8 démos à Eclipse – mars 2019 – Rennes


(http://www.terresetranges.net/images_johan/Eclipse.jpg)
So dââârk


Une Eclipse de plus au compteur, une. Depuis le temps, j'y ai mes habitudes. Mon petit stand au bout du bout du hall, loin là-bas dans les mornes terres, des démos flash en journée et une partie longue nocturne. Business as usual.

Les particularités de l'année ? D'abord, la confirmation qu'il me faut maintenant deux tables de stand. Douze zines, ça commence à en faire du mètre linéaire. ^^ Ensuite, tunnel de Camlann. Sept démos flash dans le week-end, sept plans à la « C'est pas fauuux ! ». Samedi parce que je voulais m'économiser pour la nuit, dimanche parce que j'étais trop crevé pour mener quoi que ce soit d'autre. Et encore, service minimum : deux démos seulement le deuxième jour, j'étais vraiment à la ramasse. Allez, on va dire que l'arthurien en Bretagne fait sens.

Bilan de ces démos flash ? Une poisse pas possible qui m'a collé aux dés durant les deux jours. Je n'ai gagné que deux parties sur sept, cette pure loose. À la sixième, je me suis carrément fait démonter. Sauvetage de Bretagne à trois survivants, pas glorieux pour le meneur. Séché dès le premier Tour, ouch. Y'a des jours comme ça où le côté obscur mange sévère. Mention spéciale à la quatrième partie de samedi à l'issue de laquelle Lancelot gagne en lascar. Je tue ses trois compagnons dans le dernier Tour, une pure hécatombe. Mais il en profite pour rejoindre tranquille Guenièvre en esquivant tout combat. Alala, cette ruse de Sioux. Trop fun, j'ai kiffé.

Samedi nuit, quickshot Zéro dans Paradise lake. Une bonne partie qui a pourtant bien failli me claquer dans les mains dès le brainstorming. Des fois, les démos en conv, c'est chaud patate. On est passé à deux doigts de la catastrophe narrative et ludique, mais ça l'a au final carrément bien fait. Compte rendu détaillé à venir sur Tipeee.

Au global, une excellente Eclipse !


Les mercis

+ Merci aux orgas et aux bénévoles pour leur super travail. Merci en particulier à Flavien pour l'invitation, la prise en charge en amont et l'orga générale.

+ Spéciale dédicace et énormes mercis à Bartab pour la prise en charge sur place, l'accueil chaleureux, l'hébergement trois étoiles (avec un gros chat), les blaguounettes du matin, les divers véhiculages et l'indéfectible soutien. 

+ Merci à Yanek pour l'animation de la bourse aux scénarios et le véhiculage retour.


Mon body count

8 parties, 34 joueurs, 26 morts
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 18 mars 2019 à 16:09
Camlann for the win


(http://www.terresetranges.net/images_johan/S6_grand.jpg)
illustration Greg Guilhaumond


À l'occasion d'un anniversaire, un meneur suisse fait jouer Camlann, scénario à thème chevaliers de la Table ronde paru dans Sombre 6. Il anime pour une dizaine d'enfants de 8-9 ans et casse la baraque.


Compte rendu ici : http://bit.ly/Camlann-CR-Alaz (http://bit.ly/Camlann-CR-Alaz)
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 21 mars 2019 à 16:23
Bientôt, une nouvelle contrepartie Sombre sur Tipeee


(http://www.terresetranges.net/images_johan/promo_Tipeee.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)


« J'ai une vision métaphorique de Sombre en mode Titanic, genre la partie qui se cogne un iceberg et finit congelée au fond de l'Atlantique nord. Putain, cette démo va me claquer entre les doigts. Direct, je réagis. Malgré la fatigue, je monte au créneau. Problème, le gars est tellement en blocage qu'il ne veut même pas expliquer son blocage. Comment me sortir de ce merdier ? Tous mes brainstormings ne se sont pas déroulés idéalement, mais je ne suis jamais tombé sur un os pareil. »


Jeudi 28 mars, les mécènes de Sombre recevront une nouvelle contrepartie. Il s'agira du compte rendu de la démo longue que j'ai improvisée il y a deux semaines à la convention Éclipse. Un quickshot qui fut tout sauf une promenade de santé narrative.

Pour recevoir vous aussi ce texte dans votre boîte mail, soutenez Sombre sur Tipeee : http://bit.ly/2a3GHz3 (http://bit.ly/2a3GHz3)
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 25 mars 2019 à 14:04
Jeudi, une nouvelle contrepartie Sombre sur Tipeee


(http://www.terresetranges.net/images_johan/promo_Tipeee.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)


« J'ai une vision métaphorique de Sombre en mode Titanic, genre la partie qui se cogne un iceberg et finit congelée au fond de l'Atlantique nord. Putain, cette démo va me claquer entre les doigts. Direct, je réagis. Malgré la fatigue, je monte au créneau. Problème, le gars est tellement en blocage qu'il ne veut même pas expliquer son blocage. Comment me sortir de ce merdier ? Tous mes brainstormings ne se sont pas déroulés idéalement, mais je ne suis jamais tombé sur un os pareil. »


Jeudi 28 mars, les mécènes de Sombre recevront une nouvelle contrepartie. Il s'agira du compte rendu de la démo longue que j'ai improvisée il y a deux semaines à la convention Éclipse. Un quickshot qui fut tout sauf une promenade de santé narrative.

Pour recevoir vous aussi ce texte dans votre boîte mail, soutenez Sombre sur Tipeee : http://bit.ly/2a3GHz3
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 28 mars 2019 à 18:25
Les mécènes de Sombre ont reçu leur nouvelle contrepartie


(http://www.terresetranges.net/images_johan/promo_Tipeee.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)


Chaleureux remerciements à Glayroc, Benoît Chérel, Alias, Roliste, Qui Revient de Loin, Steve J, Batro, Corrigans, Tholgren, furst77, Dorothée, Valentin T., Maazileov, pseudo, Vincent, Peggy, Etienne Bar, Barth Barth, Eliador, Nefal, Sevoth, Olivier, Gulix, Sandra, Esteren, Orlov, Passelune, Tolkraft, clementparis, Hunter_Chameleon, Harmelin Nicolas, antoahn, eugenie, boucher allan, Das, Grégory, Clément, Juan, Jérémy Jarrié, Jicey, Bartab, Groumphillator.


Bonne lecture et à bientôt.
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 02 avril 2019 à 16:41
Plein de Sombre tout partout. Ça chatouille.



+ Samedi 6 avril à Bastille, de 14h30 à 17h30 :

Je suis invité à animer mon jeu dans le cadre d'une après-midi entre timides. Au menu, un slasher sur un format d'environ 1h30-2h (prérequis : avoir déjà joué à ma table et en vouloir encôôôre), suivi d'une démo flash ouverte à tout le monde.

Infos ici : http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=18311#p18311 (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=18311#p18311)



+ Samedi 6 avril à Châtenay-Malabry, à partir de 14 h :

Thierry Salaün, l'auteur de Cthulhu DDR, supplément d'univers pour Sombre, sera lui aussi en démo (longue) samedi après-midi, mais au Cercle Fantastique, le club rôliste du sud parisien.

Infos ici : http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=18337#p18337 (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=18337#p18337)



+ Ce week-end à Libourne, de vendredi à dimanche :

Peggy assurera des démos de Sombre aux Rencontres du Dragon Libournais.

Infos ici : http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=18029#p18029 (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=18029#p18029)



+ Le repaire de Gulix aime Sombre et le dit. Ou plutôt l'écrit.

Plein de critiques là : http://www.gulix.fr/blog/2019/04/01/toujours-plus-sombre/ (http://www.gulix.fr/blog/2019/04/01/toujours-plus-sombre/)
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 11 avril 2019 à 14:09
Bientôt, une nouvelle contrepartie Sombre sur Tipeee


(http://www.terresetranges.net/images_johan/promo_Tipeee.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)


« J'ai des emmerdes ? Ouais, j'en ai. J'ai des doutes ? Ouais, j'en ai. J'ai des appréhensions ? Ouais, j'en ai. Mais comme n'importe qui dans son travail. Et comme tout le monde, je serre les fesses et relève mes manches. Y'a juste pas de secret : pour avancer, faut bosser. »


Jeudi 18 avril, les mécènes de Sombre recevront une nouvelle contrepartie. Il s'agira d'une interview de moi-même par Groumphillator, l'un de mes tipeurs. Nous y parlerons entre autres choses de mes influences cinématographiques et littéraires, de commerce et de ligne éditoriale, de l'avenir de la revue aussi.

Pour recevoir ce texte dans votre boîte mail, soutenez Sombre sur Tipeee : http://bit.ly/2a3GHz3 (http://bit.ly/2a3GHz3)
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 15 avril 2019 à 13:29
Jeudi, une nouvelle contrepartie Sombre sur Tipeee


(http://www.terresetranges.net/images_johan/promo_Tipeee.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)


« J'ai des emmerdes ? Ouais, j'en ai. J'ai des doutes ? Ouais, j'en ai. J'ai des appréhensions ? Ouais, j'en ai. Mais comme n'importe qui dans son travail. Et comme tout le monde, je serre les fesses et relève mes manches. Y'a juste pas de secret : pour avancer, faut bosser. »


Jeudi 18 avril, les mécènes de Sombre recevront une nouvelle contrepartie. Il s'agira d'une interview de moi-même par Groumphillator, l'un de mes tipeurs. Nous y parlerons entre autres choses de mes influences cinématographiques et littéraires, de commerce et de ligne éditoriale, de l'avenir de la revue aussi.

Pour recevoir ce texte dans votre boîte mail, soutenez Sombre sur Tipeee : http://bit.ly/2a3GHz3 (http://bit.ly/2a3GHz3)
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 18 avril 2019 à 22:43
Les mécènes de Sombre ont reçu leur nouvelle contrepartie


(http://www.terresetranges.net/images_johan/promo_Tipeee.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)


Chaleureux remerciements à Glayroc, Benoît Chérel, Alias, Roliste, Qui Revient de Loin, Steve J, Batro, Corrigans, Tholgren, furst77, Dorothée, Valentin T., pseudo, Vincent, Peggy, Etienne Bar, Barth Barth, Eliador, Nefal, Sevoth, Olivier, Gulix, Sandra, Esteren, Orlov, Passelune, Tolkraft, clementparis, Hunter_Chameleon, Harmelin Nicolas, antoahn, eugenie, boucher allan, Das, Grégory, Clément, Juan, Jérémy Jarrié, Jicey, Bartab, Groumphillator.


Bonne lecture et à bientôt.
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 23 avril 2019 à 14:35
Il y aura du Sombre ce week-end à Orc'Idée 2019


(https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/48283345_2602846256399724_3454869412274765824_n.jpg?_nc_cat=108&_nc_ht=scontent-cdg2-1.xx&oh=63de5c43a7059e9393f27442b1033bd8&oe=5D754628)


Je ferai les deux jours, comme tous les ans.

+ Du stand, avec l'aide très bienvenue de l'excellent Gap.

+ Des démos non stop. Du Sombre zéro as usual, et sans doute aussi un peu de Max (scénario inédit). Parties très courtes, inscriptions directement sur le stand.

+ Et du panache, parce que c'est requis. Si j'ai bien compris, il s'agit d'un mix bière/limonade. M'a pas l'air d'être une grande idée, mais bon.



Liens :

+ Site : http://www.orcidee.ch/ (http://www.orcidee.ch/)

+ Facebook : https://www.facebook.com/events/2047344172220710/ (https://www.facebook.com/events/2047344172220710/)
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 29 avril 2019 à 15:03
9 démos à Orc'Idée – avril 2019 – Lausanne


(http://www.terresetranges.net/images_johan/19_OrcIdee.jpg)
Là, c'est mon gros doigt, m'voyez.
photo Stéphane Gallay


Samedi matin, j'avoue, je n'étais pas super frais. La tête dans le uc, comme on dit dans ma banlieue. J'installe le stand en mode demi zombie, puis profite que Guillaume est arrivé pour aller me doper au thé sucré. De toute façon, à cette heure matinale, peu de public dans le couloir. Des gens jouent déjà bien sûr, mais y'a pas grand monde qui traîne. Épaulé par Guillaume, je passe la vitesse supérieure à partir de midi. À ma première démo, dix joueurs (la photo qui illustre ce compte rendu, courtesy of tonton Alias).

Vache, ça part fort. Parfois, le recrutement en double aveugle (moi dans le couloir, Guillaume sur le stand) marche vachement mieux que prévu. Je chope des chaises supplémentaires pour asseoir tout le monde, et on s'y met. Je craignais d'être un peu rouillé car cela faisait looongtemps que je n'avais mené de Dracula. Mais en fait non, ça l'a bien fait. Je ne me suis pas trop embrouillé. Première démo de la conv, ça aide. À ce stade, j'avais encore de la fraîcheur.

Ensuite, je n'ai pas arrêté. Douze heures de taf non stop, un midi minuit dans les règles de l'art. De l'Overlord et du Camlann, as usual. Tard dans la soirée, j'ai terminé sur du Max, un Dozen à quatre par équipes parce que je n'étais plus en état de mener du Zéro. Le lendemain, rebelote en attendant de reprendre le train dans l'après-midi. Pas de grève cette année. Mine de rien, ça change la vie.

Ce fut donc un pur week-end de taf, qui ne m'a guère laissé le temps d'échanger avec mes confrères, les usual suspects du JdR made in Switzerland. Il me fut cependant fort plaisant de les recroiser tous. Allier l'agréable à l'utile est d'ailleurs le secret des conventions réussies. À ce niveau, Orc'Idée n'a de leçons à recevoir de personne. Cette édition 2019 fut cette année encore un sans faute. Vivement la prochaine !



Les mercis

+ Merci aux orgas et aux bénévoles. Nickel chrome carré, comme toujours. Félicitations à tous.

+ Merci à Vincent pour l'accueil chaleureux, l'hébergement et les véhiculages.

+ Merci à Guillaume, qui a tenu le fort samedi. Super cool de te voir, copain.



Mon body count

9 parties, 47 joueurs, 41 morts
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 13 mai 2019 à 16:20
Samedi, il y aura du Sombre en théorie et pratique au Labo de l'édition


(https://www.studio-infinite.fr/wp-content/uploads/2019/04/atelier-02022019-studio-infinite.jpg)


Samedi 18 mai, de 15h à 19h, le Studio Infinite m'invite à animer des parties de Sombre et une masterclass sur, excusez du peu, " l'écriture d'un scénario de narration interactive et collaborative ".

En français rôliste d'en-bas, je me propose d'expliquer à des gens comment j'écris des scénars pour Sombre. Une conférence pas chiante (je ferai des blagues, promis), suivie d'une séance de questions libres.

J'enchaînerai ensuite avec des démos flash, histoire de montrer ce que la théorie donne en pratique.



Infos et inscriptions :

+ https://www.studio-infinite.fr/evenements/18052019-masterclass/ (https://www.studio-infinite.fr/evenements/18052019-masterclass/)

+ https://www.studio-infinite.fr/evenements/18052019-write-play/?fbclid=IwAR3Rjl71fecyTB8nIH7sb8Oy6zR2R7pXP2O1hwc80ZsD1uze9PFkXczEhio (https://www.studio-infinite.fr/evenements/18052019-write-play/?fbclid=IwAR3Rjl71fecyTB8nIH7sb8Oy6zR2R7pXP2O1hwc80ZsD1uze9PFkXczEhio)

+ https://www.facebook.com/events/1647910185353557/?notif_t=plan_admin_added&notif_id=1556982055696462 (https://www.facebook.com/events/1647910185353557/?notif_t=plan_admin_added&notif_id=1556982055696462)

+ https://www.facebook.com/events/723172454764556/ (https://www.facebook.com/events/723172454764556/)



Prochains événements Sombre :

+ Samedi 25 mai :  Ludicité (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=18375#p18375) - Saint-Denis

+ Samedi 15 juin :  L'Antre des Jeux (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=18440#p18440) - Le Kremlin-Bicêtre

+ Samedi 22 juin :  Paris Timidité Meetup (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=18409#p18409) - Paris
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 16 mai 2019 à 15:37
Bientôt, une nouvelle contrepartie Sombre sur Tipeee


(http://www.terresetranges.net/images_johan/promo_Tipeee.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)


« En escarpins et robe de soirée noire, elle n'est pas contente. Du tout. L'air crépite autour d'elle, de petits arcs électriques courent le long de son corps, ses yeux se mettent à briller, une odeur d'ozone se répand dans le vestibule. »


Jeudi 23 mai, les mécènes de Sombre recevront une nouvelle contrepartie. Il s'agira du compte rendu d'un playtest joué il y a peu dans ma cuisine. Une courte séance Zéro ambiance Ma sorcière bien-aimée x Urotsukidoji. Crossover de ouf malade, dites-vous ? Toutafé.

Pour recevoir ce texte dans votre boîte mail, soutenez Sombre sur Tipeee : http://bit.ly/2a3GHz3
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 19 mai 2019 à 02:25
1 démo au Labo de l'Edition – mai 2019 – Paris


J'étais invité ce samedi par le Studio Infinite à animer une master class sur l'écriture d'un scénario de narration interactive. En français rôliste d'en-bas, j'ai expliqué à des gens comment j'écris des scénars pour Sombre. Attention, c'était sérieux : y'avait un paperboard et tout. Du coup, je me suis senti obligé de faire des blâââgues pour détendre l'atmosphère. Ce fut très fun.

En fin d'après-midi, je suis passé à la pratique avec une petite démo, un Camlann pour une table globalement débutante. Ambiance cool et sympa. Cinq joueurs, un survivant. C'est Lancelot qui sauve la Bretagne. Un gars solide.

Bilan ? Une excellente journée en fort bonne compagnie.



Les mercis

+ Merci à Caroline pour l'invitation et l'orga générale. Merci également à Céline.

+ Merci aux Infiniters pour leur gentillesse et la qualité de leur accueil.

+ Merci aux participants de la master class.



Mon body count

1 partie, 5 joueurs, 4 morts
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 20 mai 2019 à 14:48
Jeudi, une nouvelle contrepartie Sombre sur Tipeee


(http://www.terresetranges.net/images_johan/promo_Tipeee.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)


« En escarpins et robe de soirée noire, elle n'est pas contente. Du tout. L'air crépite autour d'elle, de petits arcs électriques courent le long de son corps, ses yeux se mettent à briller, une odeur d'ozone se répand dans le vestibule. »


Jeudi 23 mai, les mécènes de Sombre recevront une nouvelle contrepartie. Il s'agira du compte rendu d'un playtest joué il y a peu dans ma cuisine. Une courte séance Zéro ambiance Ma sorcière bien-aimée x Urotsukidoji. Crossover de ouf malade, dites-vous ? Toutafé.

Pour recevoir ce texte dans votre boîte mail, soutenez Sombre sur Tipeee : http://bit.ly/2a3GHz3
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 21 mai 2019 à 15:40
Il y aura du Sombre samedi à Ludicité


(https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/56675773_2173282129432811_8270077506904653824_n.png?_nc_cat=109&_nc_ht=scontent-cdg2-1.xx&oh=6594dfaa3d1cd700acf0705fd9563315&oe=5D49EE4E)


J'enchaînerai les démos flash en après-midi, de 14h à 19h, au pôle JdR. Et j'aurai bien sûr du stock de fanzines avec moi.

Venez, venez. Venez à plein !



Infos :

+ Site : http://lamad.net/index.php (http://lamad.net/index.php)

+ Facebook : https://www.facebook.com/events/1513665582099936/permalink/1527358547397306/ (https://www.facebook.com/events/1513665582099936/permalink/1527358547397306/)



Autres événements Sombre à venir :

+ Samedi 15 juin :  L'Antre des Jeux (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=18440#p18440) - Le Kremlin-Bicêtre

+ Samedi 22 juin :  Paris Timidité Meetup (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=18409#p18409) - Paris
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 23 mai 2019 à 22:42
Les mécènes de Sombre ont reçu leur nouvelle contrepartie


(http://www.terresetranges.net/images_johan/promo_Tipeee.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)


Chaleureux remerciements à Glayroc, Benoît Chérel, Alias, Roliste, Qui Revient de Loin, Steve J, Batro, Corrigans, Tholgren, furst77, Dorothée, Valentin T., pseudo, Vincent, Peggy, Etienne Bar, Vincent, Barth Barth, Eliador, Nefal, Sevoth, Olivier, Gulix, Sandra, Esteren, Orlov, Passelune, Tolkraft, clementparis, Hunter_Chameleon, Harmelin Nicolas, antoahn, eugenie, boucher allan, Das, Grégory, Clément, Juan, Jérémy Jarrié, Jicey, Bartab, Groumphillator HSF, DeathAmbre.


Bonne lecture et à bientôt.
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 27 mai 2019 à 15:40
6 démos à Ludicité – mai 2019 – Saint-Denis


(http://www.terresetranges.net/images_johan/19_Ludicite.jpg)
Ludicité, la conv qui squatte
photo la Mare aux Diables


Et hop, rebelotte. Fin mai de l'année dernière, Ludicité (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=17293#p17293). Fin mai de cette année, re-Ludicité. En 2018, six parties, du Camlann surtout. En 2019, pareil de chez pareil. Et même, plus que pareil : une intégrale Camlann. Six. De. Suite. Ce pur tunnel. Arrivé à 14h, reparti à plus de 21h. Sept heures de taf. Recrutement, Camlann, promo, recrutement, Camlann, promo, etc. Sportif.

Mais si on met de côté la pénibilité inhérente à la répétition, plutôt cool. Le public de Ludicité est toujours aussi sympathique. Et toujours aussi hétérogène. Un peu de rôlistes pratiquants, des anciens du hobby, beaucoup de novices et de quasi novices, des enfants également. D'où l'overdose de Camlann.

Ce fut fatiguant bien sûr. Le très bon point est que le lieu de cette année était vachement mieux adapté à un événement ludique. En 2018, ce fut dur de chez dur. Là, juste difficile. Comme n'importe quelle conv un peu bruyante, en fait. Il y avait en effet haut de plafond dans cet ancien local industriel. Mais pour le reste, nickel.

Une bonne Ludicité !


Les mercis

+ Merci à Boz pour l'invitation.

+ Merci aux orgas et aux bénévoles de La Mare aux diables.


Mon body count

6 parties, 29 joueurs, 23 morts


*


Événements Sombre à venir :

+ Samedi 15 juin :  L'Antre des Jeux (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=18440#p18440) - Le Kremlin-Bicêtre

+ Samedi 22 juin :  Paris Timidité Meetup (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=18409#p18409) - Paris
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 05 juin 2019 à 17:44
The dark side of the blogosphère


(http://www.terresetranges.net/images_johan/slogan_peur.jpg)


Des gens causent de Sombre sur les Internets et, par un effet de synchronicité dark, postent leurs textes le même jour.



+ Groumphillator publie sur Le Visage défoncé au Marteau (https://groumphillatorhsf.blogspot.com/2019/06/interview-johan-scipion-auteur-du-jdr.html?fbclid=IwAR3bE1YmUYFVmVD3oXP-yx5mKYPyhwf5a7J7x8hiE2sMpG-N4Yv5WN1Cs9E) une longue interview de ma pomme.

Elle a constitué ma contrepartie Tipeee d'avril. Un énorme merci à mes mécènes de l'époque : Glayroc, Benoît Chérel, Alias, Roliste, Qui Revient de Loin, Steve J, Batro, Corrigans, Tholgren, furst77, Dorothée, Valentin T., pseudo, Vincent, Peggy, Etienne Bar, Barth Barth, Eliador, Nefal, Sevoth, Olivier, Gulix, Sandra, Esteren, Orlov, Passelune, Tolkraft, clementparis, Hunter_Chameleon, Harmelin Nicolas, antoahn, eugenie, boucher allan, Das, Grégory, Clément, Juan, Jérémy Jarrié, Jicey, Bartab, et bien sûr Groumphillator lui-même. Sans vous, cette interview n'existerait tout simplement pas.

Et bien sûr, un merci tout particulier à Groumph. Ce fut super fun de répondre à tes questions, kopaing. N'hésite surtout pas à y revenir.



+ Antoine St Epondyle publie sur Cosmo Orbüs (https://saint-epondyle.net/blog/jdr/ecrire-du-jdr/scenario-jdr-sombre/?fbclid=IwAR2GeBj356Eb6nqvPYJyx3SEnW8nCj8yZAxKGNpYwb_xx5wxsDLr-1tyAzc) un article pour expliquer ce que Sombre lui a appris sur l’écriture de scénarios.

Merci pour ce passionnant article, Antoine. Il invite au dialogue, et je voudrais trouver le temps d'y répondre de manière un tant soit peu construite. La période est délicate (c'est la saison haute des convs et j'ai plein de taf à côté), mais il se trouve que je suis soutenu par tout un tas de mécènes super cool, dont l'appui me dégage du temps d'écriture. Ma réponse pourrait donc bien constituer une future contrepartie Tipeee. Stay tuned.



*


Rappel des événements Sombre à venir :

+ Samedi 15 juin :  L'Antre des Jeux (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=18440#p18440) - Le Kremlin-Bicêtre

+ Samedi 22 juin :  Paris Timidité Meetup (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=18409#p18409) - Paris
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 17 juin 2019 à 18:12
Samedi, il y aura du Sombre pour les timides (et les autres)


(http://www.terresetranges.net/images_johan/slogan_peur.jpg)


Le 22 juin, de 14h à 17h, je suis invité par le groupe Paris Timidité Meetup à animer des parties durant l'une de leurs après-midi ludiques.

Cela se déroulera au parc des Tuileries (s'il fait beau) ou dans un bar (s'il pleut).

Venez nombreux mourir dans les jardins du roi, ça va être fun. Hop hop hop, guillotine pour tout monde !


Infos et inscriptions :

https://www.meetup.com/fr-FR/Paris-Timidite-Meetup/events/260998216/



*


Rappel des événements Sombre à venir :

+ 29 et 30 juin :  Paris est Ludique (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=18536#p18536) - Paris
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 20 juin 2019 à 18:13
Bientôt, une nouvelle contrepartie Sombre sur Tipeee


(http://www.terresetranges.net/images_johan/promo_Tipeee.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)


« La majeure partie de ce que tu écris de mon jeu est vrai, mais surtout à ta table. Je m'empresse d'ajouter que c'est justement ce qui m'a intéressé. C'est parce que ton texte est personnel que j'ai eu envie d'y répondre. »


Jeudi 27 juin, les mécènes de Sombre recevront une nouvelle contrepartie. Il s'agira d'un article de ma main, pour faire suite à celui qu'Antoine St. Epondyle a récemment posté sur son blog Cosmo Orbüs. J'y causerai roleplay, systèmes Sombre, scénarios, et même d'Alien.

Pour recevoir ce texte dans votre boîte mail, soutenez Sombre sur Tipeee : http://bit.ly/2a3GHz3 (http://bit.ly/2a3GHz3)
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 24 juin 2019 à 17:47
Il y aura du Sombre à Paris est Ludique 2019


(https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/48424306_2287077657993580_7740620584630878208_n.jpg?_nc_cat=106&_nc_ht=scontent-cdg2-1.xx&oh=da433fdb88a5f7641c3f067f41428219&oe=5D7A0D6D)


Je ferai les deux après-midis. Arrivée vers 13 h, départ à la fermeture.

Démos non-stop sur le stand du pôle jeu de rôle (la zone en gris sur le plan du festoche, à droite en entrant).

Venez nombreux mourir à ma table, ça va être fun !


Infos :

https://www.facebook.com/events/346309372616817/ (https://www.facebook.com/events/346309372616817/)


*


Rappel des autres événements Sombre à venir :

+ 16 octobre - Animation en médiathèque (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=18542#p18542) - Antony

+ 23 novembre - Oll'Games (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=18540#p18540) - Ollainville
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 25 juin 2019 à 15:54
Jeudi, une nouvelle contrepartie Sombre sur Tipeee


(http://www.terresetranges.net/images_johan/promo_Tipeee.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)


« La majeure partie de ce que tu écris sur mon jeu est vrai, mais surtout à ta table. Je m'empresse d'ajouter que c'est justement ce qui m'a intéressé. C'est parce que ton texte est personnel que j'ai eu envie d'y répondre. »


Jeudi 27 juin, les mécènes de Sombre recevront une nouvelle contrepartie. Il s'agira d'un article de ma main, pour faire suite à celui qu'Antoine St. Epondyle a récemment posté sur son blog Cosmo Orbüs. J'y causerai roleplay, systèmes Sombre, scénarios, et même d'Alien.

Pour recevoir ce texte dans votre boîte mail, soutenez Sombre sur Tipeee : http://bit.ly/2a3GHz3
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 27 juin 2019 à 16:43
Les mécènes de Sombre ont reçu leur nouvelle contrepartie


(http://www.terresetranges.net/images_johan/promo_Tipeee.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)


Chaleureux remerciements à Glayroc, Alias, Roliste, Qui Revient de Loin, Steve J, Batro, Corrigans, Tholgren, furst77, Dorothée, Valentin T., pseudo, Vincent, Peggy, Etienne Bar, Barth Barth, Eliador, Nefal, Sevoth, Olivier, girdalas, Gulix, Sandra, Esteren, Orlov, Passelune, Tolkraft, clementparis, Hunter_Chameleon, Harmelin Nicolas, antoahn, eugenie, boucher allan, Das, Grégory, Clément, Juan, Jérémy Jarrié, Jicey, Bartab, Groumphillator HSF et DeathAmbre.


Bonne lecture et à bientôt.
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 01 juillet 2019 à 16:11
9 démos à Paris est Ludique – juin 2019 – Paris


(http://www.terresetranges.net/images_johan/19_PEL.jpg)
Tout nu de la tête
photo Farid Ben Salem


Samedi, j'active le plan canicule : boule à zède + débardeur + tunnel de Camlann auto-infligé. Il fallait bien ça pour tenir tout l'après-midi sous le barnum du stand d'initiation aux jeux de rôle. 45°C ressentis, au moins. Rude de chez rude. Cinq démos, Table ronde après Table ronde après Table ronde. Spooortif. Mais contre toute attente, cinq bonnes parties. J'en gagne deux, perds les trois autres de justesse. Un survivant à chaque fois, vraiment cool.

Dimanche, les conditions étant un peu meilleures, je suis en mesure de diversifier l'offre. Il fait toujours très chaud, mais moins. Deux Camlann en ouverture, et un Overlord à suivre. Un peu approximatif, l'Overlord. La table était sympathique, mais nombreuse (six joueurs, raison pour laquelle je n'avais pas renchaîné sur un Camlann) et difficile à tenir. Un jour où j'aurais été en jambes, ça aurait sans doute fait des étincelles. Là, j'ai juste sauvé les meubles. Le Dracula de fermeture fut de bien meilleure tenue. Onze joueurs, quand même. Ouais, onze. En sortant, j'étais lessivé de chez rincé.

Un bon PeL sous le cagnard. Épuisant, mais fun.


Les mercis

+ Merci aux bénévoles du pôle jeu de rôle, et en particulier à Camille pour l'orga générale et le recrutement super efficace.


Mon body count

9 parties, 46 joueurs, 33 morts



*


D'autres événements Sombre sont à venir :

+ 28 et 29 septembre - Les Aventuriers de la Cité Ardente (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=18564#p18564) - Liège (Belgique)

+ 16 octobre - Animation en médiathèque (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=18542#p18542) - Antony

+ 23 novembre - Oll'Games (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=18540#p18540) - Ollainville
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 04 juillet 2019 à 16:09
The dark side of the blogosphère 3, la vengeance


(http://www.terresetranges.net/images_johan/slogan_peur.jpg)


Il y a un mois (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=18490#p18490), Antoine St. Epondyle publiait sur son blog Cosmo Orbüs (https://saint-epondyle.net/blog/jdr/ecrire-du-jdr/scenario-jdr-sombre/?fbclid=IwAR2GeBj356Eb6nqvPYJyx3SEnW8nCj8yZAxKGNpYwb_xx5wxsDLr-1tyAzc) un article pour expliquer ce que Sombre lui avait appris sur l’écriture de scénarios. Je me suis fendu d'une looongue réponse, qui a constitué ma contrepartie Tipeee de juin. Antoine la publie aujourd'hui (https://saint-epondyle.net/blog/jdr/reponse-johan-scipion-sombre/?fbclid=IwAR0mnFuJaHqzW_lBLYp90rXoqGvKq8tMx_ub-LxeEEBnqiok2menmpxGc5s) sur Cosmo.

Un énorme merci à mes mécènes de l'époque : Glayroc, Alias, Roliste, Qui Revient de Loin, Steve J, Batro, Corrigans, Tholgren, furst77, Dorothée, Valentin T., pseudo, Vincent, Peggy, Etienne Bar, Barth Barth, Eliador, Nefal, Sevoth, Olivier, girdalas, Gulix, Sandra, Esteren, Orlov, Passelune, Tolkraft, clementparis, Hunter_Chameleon, Harmelin Nicolas, antoahn, eugenie, boucher allan, Das, Grégory, Clément, Juan, Jérémy Jarrié, Jicey, Bartab, Groumphillator HSF et DeathAmbre. Sans vous, cet article n'existerait tout simplement pas.

Et bien sûr, chaleureux remerciements à Antoine lui-même. Cet échange d'articles fut trèès fun.
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 09 juillet 2019 à 15:55
Une nouvelle version de Sombre light est dispo


(http://www.terresetranges.net/images_johan/slogan_peur.jpg)


Les vacances, c'est dans tout bientôt. Et quoi de plus cool pour jouer sur la plage qu'une nouvelle version du kit de démo de Sombre, je vous le demande ? Il s'agit de la onzième, et vous vous doutez bien qu'à ce stade, j'en suis au nano fignolage. Deux changements notables :

+ Le paragraphe « Mains nues » est renommé « Gêne » de manière à clarifier mes explications. Très souvent, je faisais référence à cette règle sous le nom de « procédure de gêne » sans qu'on ne trouve l'intertitre correspondant dans mon texte. Maintenant, il y est.

+ J'ai recentré le paragraphe « Groupe » sur les hordes, et déplacé les essaims dans le paragraphe « Attrition », de façon à assouplir leur gestion. Auparavant, les essaims infligeaient au moins 1 Blessure par Tour. Dorénavant, ils infligent 1 Blessure aussi souvent que le meneur le juge utile, c'est-à-dire pas forcément à chaque Tour.


Sombre light 11 est téléchargeable sur la page officielle de Sombre : http://bit.ly/Sombre-officiel


Bon été et bon jeu.
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 15 juillet 2019 à 15:07
Des scénarios pour jouer à Sombre sur la plage


(http://saint-epondyle.net/blog/wp-content/uploads/2018/04/cinema-paradisio.jpg)


Vous êtes sur le sable en train de lire la dernière version de Sombre light (http://terresetranges.net/sombre.html) quand une envie subite de Sombre vous prend aux tripes. Problème, vos fanzines sont loin là-bas, dans votre chez vous de tous les jours. Miskiiine ! Heu-reu-se-ment, des fans de Sombre pensent à vous :

+ Antoine St Empondyle a écrit Cinéma Paradiso (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=18583#p18583), « un vibrant hommage aux films d'horreur de série B et Z, aux direct-to-VHS et autres nanars bancals à petit budget. C'est un scénario semi-dirigé qui demande d'improviser dans un cadre précis et méta, une bande de jeunes qui va au cinéma pour se faire peur ».

+ Quentin B. a écrit Tosatsu Island (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=18580#p18580), un Battle Royale pour Sombre classic. «  Dans ce scénario PvP, les personnages sont parachutés sur une île contrôlée par l'armée avec un collier explosif autour du cou. Ils ont une heure pour s’entretuer. Si plusieurs sont encore en vie à la fin du temps réglementaire, leur tête explose ».

+ Groumphillator a écrit Mutter (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=18100#p18100), un survival coopératif pour 3 à 5 joueurs. « Maman navigue entre une crise de baby blues qui n'en finit pas et une dépression morbide. Les PJ, ses enfants, devront se protéger et survivre jusqu’au retour de Papa ».

Ces scénarios et beaucoup d'autres sont librement téléchargeables sur le forum (http://terresetranges.net/forums/index.php) de Terres Etranges. Un immense merci aux fans de Sombre qui partagent leurs créations avec la communauté. Votre générosité me fait chaud au cœur.


Bonnes vacances et bon jeu.
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 18 juillet 2019 à 16:48
Bientôt, une nouvelle contrepartie Sombre sur Tipeee


(http://www.terresetranges.net/images_johan/promo_Tipeee.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)


« Certains assument sans problème leur biclassage critique/auteur, et c'est cool pour eux. Mais moi, il me gênerait beaucoup. Maintenant que je fais mon propre petit caca, je ne me sens plus à ma place lorsqu'il s'agit de parler du caca des autres. Ma ligne de conduite est la réserve confraternelle. Lorsqu'il m'arrive d'avoir des opinions sur le travail d'untel, je me les carre profond dans le slip plutôt que d'en tartiner les Internets ».


Jeudi 25 juillet, les mécènes de Sombre recevront une nouvelle contrepartie. Il s'agira d'un making-of un peu spécial, dans lequel, en réponse à une question de l'un de mes tipeurs, je m'exprimerai sur la place de la critique cinématographique dans Sombre.

Pour recevoir ce texte dans votre boîte mail, soutenez Sombre sur Tipeee : http://bit.ly/Sombre-Tipeee
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 22 juillet 2019 à 15:27
Jeudi, une nouvelle contrepartie Sombre sur Tipeee


(http://www.terresetranges.net/images_johan/promo_Tipeee.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)


« Certains assument sans problème leur biclassage critique/auteur, et c'est cool pour eux. Mais moi, il me gênerait beaucoup. Maintenant que je fais mon propre petit caca, je ne me sens plus à ma place lorsqu'il s'agit de parler du caca des autres. Ma ligne de conduite est la réserve confraternelle. Lorsqu'il m'arrive d'avoir des opinions sur le travail d'untel, je me les carre profond dans le slip plutôt que d'en tartiner les Internets ».


Jeudi 25 juillet, les mécènes de Sombre recevront une nouvelle contrepartie. Il s'agira d'un making-of un peu spécial, dans lequel, en réponse à une question de l'un de mes tipeurs, je m'exprimerai sur la place de la critique cinématographique dans Sombre.

Pour recevoir ce texte dans votre boîte mail, soutenez Sombre sur Tipeee : http://bit.ly/Sombre-Tipeee (http://bit.ly/Sombre-Tipeee)
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 25 juillet 2019 à 17:52
Les mécènes de Sombre ont reçu leur nouvelle contrepartie


(http://www.terresetranges.net/images_johan/promo_Tipeee.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)


Chaleureux remerciements à Glayroc, Alias, Roliste, Qui Revient de Loin, Steve J, Batro, Corrigans, Tholgren, furst77, Dorothée, Valentin T., pseudo, Vincent, Peggy, Etienne Bar, Vincent, Barth Barth, Eliador, Nefal, Sevoth, Olivier, girdalas, Gulix, Sandra, Esteren, Orlov, Passelune, Tolkraft, clementparis, Hunter_Chameleon, Harmelin Nicolas, antoahn, eugenie, boucher allan, Das, Grégory, Clément, Juan, Jérémy Jarrié, Jicey, Mister Zombie, Bartab, Groumphillator HSF, DeathAmbre.


Bonne lecture et à bientôt.
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 29 juillet 2019 à 18:30
Je cause de Sombre dans les Internets


(http://www.terresetranges.net/images_johan/19_PEL.jpg)
photo Farid Ben Salem


Il y a un mois, j'ai assuré tête nue deux après-midi d'animation à Paris est Ludique (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=18563#p18563). J'ai fini le festoche sur une démo vampirique à onze joueurs, parmi lesquels l'équipe de BuBBle Dream (https://www.youtube.com/channel/UC1kBahDXLxpL8w5j1woxcaQ), très sympathique chaîne YouTube.

Après la partie, tandis que des bénévoles en t-shirt orange rangeaient le stand JdR, j'ai répondu à quelques questions concernant le jeu de rôle en général, et Sombre en particulier. Ça vaut ce que ça vaut car j'étais bien fatigué après ces deux jours de boulot sous la canicule. Par contre, j'avais remis mon bandana. Le dress code, quoi.

Le résultat est désormais en ligne (https://www.youtube.com/watch?v=eAuBzGxO9g8&fbclid=IwAR1B2wKc1aghpJYj-0OhPH04rPLOSG5nVIc7iYvJK48mJjzsdBo8bN0XB0U). J'interviens en fin de vidéo, à partir de 00:08:25 (https://youtu.be/eAuBzGxO9g8?t=504).


Super merci à Nelly et à toute l'équipe de BuBBle Dream.
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 22 août 2019 à 14:53
Bientôt, une nouvelle contrepartie Sombre sur Tipeee


(http://www.terresetranges.net/images_johan/promo_Tipeee.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)


« Ce que j'ai à dire en jeu de rôle commence et s'arrête à la tagline de ma revue. Je n'ai d'autre horizon que « la peur comme au cinéma ». D'aucuns rétorqueront que c'est un peu court, jeune homme. Que tous les « je » dont je caviarde mes textes m'imposent de grandes idées, des prises de position, du militantisme, de la radicalité, que sais-je. Je réponds que rien de tout ceci ne me travaille. Mon côté adulescent. Gamin, je dévorais Spécial Strange et matais des films de trouille. J'en suis resté là, j'avoue ».


Jeudi 29 août, les mécènes de Sombre recevront une nouvelle contrepartie. Il s'agira d'une preview de Sombre HS4, le numéro hors-série que je vais publier courant septembre. En avant-première mondiale, que dis-je galactique, un (très) long édito, deux blurbs, le sommaire détaillé, et bien sûr la couverture

Pour recevoir ce texte dans votre boîte mail, soutenez Sombre sur Tipeee : http://bit.ly/Sombre-Tipeee (http://bit.ly/Sombre-Tipeee)
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 26 août 2019 à 14:51
Jeudi, une nouvelle contrepartie Sombre sur Tipeee


(http://www.terresetranges.net/images_johan/promo_Tipeee.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)


« Ce que j'ai à dire en jeu de rôle commence et s'arrête à la tagline de ma revue. Je n'ai d'autre horizon que « la peur comme au cinéma ». D'aucuns rétorqueront que c'est un peu court, jeune homme. Que tous les « je » dont je caviarde mes textes m'imposent de grandes idées, des prises de position, du militantisme, de la radicalité, que sais-je. Je réponds que rien de tout ceci ne me travaille. Mon côté adulescent. Gamin, je dévorais Spécial Strange et matais des films de trouille. J'en suis resté là, j'avoue ».


Jeudi 29 août, les mécènes de Sombre recevront une nouvelle contrepartie. Il s'agira d'une preview de Sombre HS4, le numéro hors-série que je vais publier courant septembre. En avant-première mondiale, que dis-je galactique, un (très) long édito, deux blurbs, le sommaire détaillé, et bien sûr la couverture.

Pour recevoir ce texte dans votre boîte mail, soutenez Sombre sur Tipeee : http://bit.ly/Sombre-Tipeee
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 29 août 2019 à 18:21
Les mécènes de Sombre ont reçu leur nouvelle contrepartie


(http://www.terresetranges.net/images_johan/promo_Tipeee.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)


Chaleureux remerciements à Glayroc, Alias, Roliste, Qui Revient de Loin, Steve J, Batro, Corrigans, Tholgren, furst77, Dorothée, Valentin T., pseudo, Vincent, Peggy, Etienne Bar, Barth Barth, Eliador, Nefal, Sevoth, Olivier, girdalas, Gulix, Sandra, Esteren, Orlov, Passelune, Tolkraft, clementparis, Hunter_Chameleon, Harmelin Nicolas, antoahn, eugenie, boucher allan, Das, Grégory, Clément, Juan, Jérémy Jarrié, Jicey, Mister Zombie, Bartab, Groumphillator HSF et DeathAmbre.


Bonne lecture et à bientôt.
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 09 septembre 2019 à 15:19
Sombre HS4 paraît la semaine prochaine, mais la VPC aux particuliers est d'ores et déjà ouverte.


(http://www.terresetranges.net/images_johan/HS4_forum.jpg)
photo Johan Scipion


Chaque partie de Sombre, jeu de rôle pour se faire peur comme au cinéma, est un film d'horreur imaginaire dans lequel on joue des victimes.

Fascicule format A5 de 72 pages, le quatrième hors-série de la revue Sombre est le complément indispensable de Sombre 9, le livre de base de Sombre Max (une variante pour jouer des actioners horrifiques sauce eighties).



Blurb 1
(pro de chez corporate)

Paru en début d'année, Sombre 9 présentait le Max standard. Sombre HS4 enchaîne sur le Max bizarre. Du gameplay, des structures narratives et des formats atypiques. De 30 minutes à 5 heures, du jeu de cartes à l'impro rôliste, du solo au gros délire à douze joueurs. Oui, douze.

Au sommaire de ce numéro, deux scénarios prêts à jouer et qui s'emboîtent. The Darkly Dozen d'abord, celui que je mène et joue le plus souvent dans ma cuisine. Librement inspiré du Vampires de Carpenter, de l'Aliens de Cameron et des Douze Salopards d'Aldrich, il met les joueurs dans la peau de chasseurs de monstres, et est livré avec treize portraits de personnages prétirés, réalisés de main de maître par Greg Guilhaumond, auteur des couvertures illustrées de la revue.

(http://www.terresetranges.net/images_johan/HS4_Dozen.jpg)

3X3, le second scénario, rebondit sur le premier en proposant de jouer une unité d'intervention qui monte à l'assaut d'une secte surnaturelle. Il est accompagné de Sable Noir, un compte rendu de partie incluant pas moins de six plans, tous facilement exploitables. Cette mission tourne autour d'une reine extraterrestre préhistorique, prisonnière d'un temple mésopotamien depuis le crash de son vaisseau spatial.

Pour conclure ce numéro, deux courtes nouvelles horrifiques.



Blurb 2
(by fan for fan)

Copain rôliste, je pense à toi. Toi qui en convention, après une démo Zéro, entend me démontrer par a + b que Sombre n'est pas, n'a jamais été et ne sera jamais un jeu de rôle parce qu'il emprunte trop au jeu de plateau. Spéciale dédicace à toi, Jean-Michel Relou, qui m'en a chié une comtoise dans le registre « Le platal rôliste c'est le Mâââl », et que j'ai retrouvé moins d'une heure plus tard en train de mener tranquillou une initiation Donj' à l'ancienne, avec Velleda et figouzes. Faites ce que je dis, surtout pas ce que je fais.

Mais t'as raison, gros, haro sur le plateau. Vive les cartes ! Je les surkiffe, raison pour laquelle j'en ai fait le support de jeu de Max. Avec Sombre HS4, je pousse la démarche jusqu'à sa conclusion logique : le jeu de cartes (pas) à collectionner. The Darkly Dozen est mon petit Magic horrifique à moi que j'ai. Du Sombre pour taper le carton, mais avec des dés. Parce que le plastique, c'est décidemment fantastique.

3X3 réalise la synthèse des deux mondes. Selon le point de vue, du jeu de rôle cartiste ou du jeu de cartes rôliste. Depuis près d'un quart de siècle que j'écris et mène Sombre, j'ai eu maintes fois l'occasion de constater, n'en déplaise à Jean-Michel, à quel point l'hybridation ludique pouvait être féconde. C'est plus que jamais le cas ici.



Sommaire détaillé

+ Scénario : The Darkly Dozen
Mercenaires contre monstres pour Sombre max.
0 à 12 joueurs – 30 à 60 minutes

+ Scénario : 3X3
Triple assaut contre une secte criminelle pour Sombre max.
3 joueurs – environ 5 heures

+ Feedback : Sable Noir
Compte rendu d’une partie de 3X3.

+ Fiction : Les âmes captives
Deux courtes nouvelles horrifiques.

+ 28 pages d'aides de jeu



Infos pratico-pratiques :

+ La VPC est ouverte aux particuliers. Commandez dès à présent Sombre HS4, et recevez le zine au plus vite ! J'envoie mon mail de sollicitation juste après avoir posté cette annonce sur les forums rôlistes et les réseaux sociaux. Mes conditions de vente n'ont pas changé. Voyez ici (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589).

+ La soirée de lancement aura lieu mercredi 18 septembre aux Caves Alliées, un bar parisien près d'Odéon. De 18h30 à 21h30, vente sur stand et dédicaces. J'aurai du stock de tous les numéros, et ai créé un événement Facebook (https://www.facebook.com/events/1263314687206176/) pour l'occasion.

+ Comme à mon habitude, j'assure une tournée de démonstrations pour soutenir la parution de ce nouveau numéro. Prochainement, je participerai aux Aventuriers de la Cité Ardente (28 et 29 septembre, Liège), au Salon Fantastique (1er et 2 novembre, Paris), à une animation à la médiathèque Arthur Rimbaud (16 octobre, Antony), aux Oll'Games (23 novembre, Ollainville), et sans doute à d'autres conventions dans les mois à venir. Toutes les infos qui vont bien ici (http://bit.ly/Sombre-planning).
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 12 septembre 2019 à 15:13
Sombre HS4 en stock !


(http://www.terresetranges.net/images_johan/HS4_stock.jpg)


Mon imprimeur m'a livré Sombre HS4. Il est tout beau, tout chaud, et je suis en train de préparer les premières commandes. Je les posterai en début de semaine prochaine. Il n'est donc pas encore trop tard pour faire partie des premiers servis.


Infos pratico-pratiques :

+ Pour commander, c'est par ici (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589).

+ Le sommaire détaillé de Sombre HS4 est là (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=18699#p18699).

+ La soirée de lancement aura lieu mercredi 18 septembre aux Caves Alliées, un bar rôliste parisien. Plus d'infos ici (https://www.facebook.com/events/1263314687206176/).
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 17 septembre 2019 à 17:15
Demain soir, lancement officiel de Sombre HS4


(http://www.terresetranges.net/images_johan/HS4_stock.jpg)


J'ai envoyé aujourd'hui (mardi) mes premières commandes postales.


Demain (mercredi), je serai de 18h30 à 21h30 aux Caves Alliées, un bar rôliste parisien, pour y tenir un stand.


+ Mon programme : vente, causette avec le fans et dédicaces.

+ J'aurai du stock des treize numéros parus.

+ Sur place, j'accepte les règlements en espèces et en chèque.

+ Plus d'infos ici (https://www.facebook.com/events/1263314687206176/).


À demain !
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 19 septembre 2019 à 00:08
Une excellente soirée de lancement !

Merci à tous ceux, habitués ou nouvelles têtes, qui ont fait le déplacement. Ce fut un extrême plaisir de vous voir tous et de papoter avec vous.

J'ai kiffé de chez kiffé.
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 19 septembre 2019 à 16:20
Bientôt, une nouvelle contrepartie Sombre sur Tipeee


(http://www.terresetranges.net/images_johan/promo_Tipeee.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)


« Derrière les vitres, tout est noir. Skinny ouvre la porte, une violente odeur de chair putréfiée l'assaillit. L'obscurité est vivante, des pseudopodes en émergent et l'enlacent. À la surface de la masse protoplasmique, un visage distendu, celui de Mary. D'une voix grave, elle l'invite à la rejoindre. Les pseudopodes se referment sur lui et l'attirent avec une infinie douceur. Il se laisse faire. La porte se referme. »


Jeudi 26 septembre, les mécènes de Sombre recevront une nouvelle contrepartie. Il s'agira du compte rendu d'une partie de 3X3, l'un des scénarios que je viens de publier dans Sombre HS4. Le pitch ? Une mission en orbite pour empêcher une secte de crasher une station spatiale sur New York.

Pour recevoir ce texte dans votre boîte mail, soutenez Sombre sur Tipeee : http://bit.ly/Sombre-Tipeee (http://bit.ly/Sombre-Tipeee)
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 23 septembre 2019 à 15:28
Jeudi, une nouvelle contrepartie Sombre sur Tipeee


(http://www.terresetranges.net/images_johan/promo_Tipeee.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)


« Derrière les vitres, tout est noir. Skinny ouvre la porte, une violente odeur de chair putréfiée l'assaillit. L'obscurité est vivante, des pseudopodes en émergent et l'enlacent. À la surface de la masse protoplasmique, un visage distendu, celui de Mary. D'une voix grave, elle l'invite à la rejoindre. Les pseudopodes se referment sur lui et l'attirent avec une infinie douceur. Il se laisse faire. La porte se referme. »


Jeudi 26 septembre, les mécènes de Sombre recevront une nouvelle contrepartie. Il s'agira du compte rendu d'une partie de 3X3, l'un des scénarios que je viens de publier dans Sombre HS4. Le pitch ? Une mission en orbite pour empêcher une secte de crasher une station spatiale sur New York.

Pour recevoir ce texte dans votre boîte mail : http://bit.ly/Sombre-Tipeee (http://bit.ly/Sombre-Tipeee)
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 24 septembre 2019 à 15:40
Il y aura du Sombre par son auteur ce week-end à Liège (Belgique)


(https://scontent-cdt1-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/70289170_2628973210479964_5236720106364469248_n.jpg?_nc_cat=102&_nc_oc=AQnSybdxhssdGbJ5BothsB1rqE4NaBXibEDOiApTJ4clf7C7EPlWutH2l90wfnOy70M&_nc_ht=scontent-cdt1-1.xx&oh=2d57cd08d1aa8c399746c40e4dc55f3c&oe=5E05C733)


Mon programme :

+ Vente sur stand. J'aurai du stock de tous les numéros, y compris bien sûr ma nouveauté, Sombre HS4.

+ Démonstrations non-stop.

+ Ludoconférence Sombre samedi à 17h30 : présentation du jeu, de ma démarche créative et éditoriale, puis séance de questions du public.


Infos :

+ https://www.facebook.com/events/326079318327504/?active_tab=about (https://www.facebook.com/events/326079318327504/?active_tab=about)


Venez nombreux !
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 26 septembre 2019 à 15:30
Les mécènes de Sombre ont reçu leur nouvelle contrepartie


(http://www.terresetranges.net/images_johan/promo_Tipeee.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)


Chaleureux remerciements à Glayroc, Alias, Qui Revient de Loin, Steve J, Batro, Corrigans, Tholgren, furst77, Dorothée, Valentin T., pseudo, Vincent, Peggy, Etienne Bar, Barth Barth, Eliador, Nefal, Sevoth, Olivier, girdalas, Gulix, Sandra, Esteren, Orlov, Passelune, Tolkraft, clementparis, Hunter_Chameleon, Harmelin Nicolas, antoahn, eugenie, boucher allan, Das, Grégory, Clément, Juan, Jérémy Jarrié, Jicey, Mister Zombie, Groumphillator HSF et DeathAmbre.


Bonne lecture et à bientôt.
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 01 octobre 2019 à 13:08
6 démos (et 1 conférence) aux Aventuriers de la Cité Ardente – septembre 2019 – Liège


(http://www.terresetranges.net/images_johan/19_ACA.jpg)
Ce n'est pas moi, ce n'est pas ma table, ce n'est même pas mon jeu, mais à la convention, un collègue qui a le sens du marketing m'a glissé à l'oreille : « Y'a d'la meuf, ça ferait un bon visuel de promo ». J'applique.
photo Daniel Fastré (Frédéric Ghesquière menant Horrifique)


Sombre HS4 (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=18699#p18699) tout juste sorti de chez l'imprimeur, j'attaque la première convention de l'automne. Direction la Belgique, où je n'ai pas souvent l'occasion de me rendre. Je suis invité par un club liégeois, la Guilde des Fines Lames, à la huitième édition de leur convention.

Spoiler : ce fut grave bien !

D'abord, super accueil. Des orgas gentils tout plein, disponibles, réactifs et très prévenants. Ensuite, excellent esprit. Une conv modeste et bon enfant, rassemblement de passionnés. J'aime les gros festoches, mais les petits events tels que celui-ci ont un charme indéniable. Le rythme y est moins trépidant, de sorte qu'on peut y discuter tranquille. Avec le public autant qu'avec les autres auteurs. D'où les conseils en marketing.

Last but not least, Sombre était bien représenté. Ouais gros, dans la place. Le jeu est régulièrement joué au club, et il y avait pas moins de deux parties durant la nocturne. À-côté fort sympathique, j'ai pu mettre un visage sur plusieurs noms, des gens que je connaissais parce qu'ils m'avaient commandé des zines par correspondance. Super agréable de les voir enfin en vrai.

En après-midi du samedi, j'ai improvisé une conférence Sombre. Johan en roue libre, qui cause dans le micro devant un parterre de rôlistes esbaudis par tant de nawak. Le spectacle est total, aussi bien sur la scène que dans la salle : des gars se font livrer des bières (véridique), des meufs défaillent (véridique aussi), c'est hénaurme. Résultat, j'explose mon créneau horaire, genre 90 minutes au lieu de 45. Bientôt sur TuTube, et je crains le pire. ^^

J'ai mené aussi bien sûr, six parties dans le week-end, dont une moitié de Camlann. Comme les conditions de jeu étaient bonnes, j'ai même risqué une démo biclassée playtest, un Corvus, mon nouveau scénar flash. Bilan très positif. Je suis encore un poil approximatif sur certaines petites procédures, mais ça commence à ressembler à quelque chose.

Je passe le début de la nuit de samedi à naviguer d'une partie de Sombre à l'autre. Les deux tables jouent le même scénario, une production maison, et c'est passionnant de voir comment chacune se l'approprie. Je ne reste pas spectateur jusqu'à la fin car Phil, dégagé de ses obligations familiales, se repointe à la conv en deuxième partie de soirée. Il m'avait dit plus tôt qu'il voulait tâter de ma table. À cette heure, je suis trop fatigué pour mener, mais je me vois bien jouer.

Du coup, je sors Dozen. Ah ben ouais, je suis tout de même en promo officielle pour HS4, hein. Recrutement à buvette et nous voilà partis pour un cartiste à 4 joueurs individuels, dont la fin mérite d'être racontée.

+ Fred est out, il a perdu son dernier PJ au Tour précédent. Restent Jonas en position de gagne (deux persos, trois dés de Corps à eux deux), Phil (un perso, un seul dé de Corps), et moi, qui suis de facto out. Je joue toujours parce qu'il me reste mon clebs (Corps complet), mais n'ai aucune chance de remporter la victoire. Au mieux, je peux arracher le nul. Telle Bernadette dans sa grotte, j'y crois fort.

+ Jonas est joueur actif. Il réussit ses deux attaques, et sacrifie son Kamikaze pour appuyer la seconde. Ce faisant, il nettoie la table : le perso de Phil et mon chien y passent. Mais simultanéité oblige, ils ont encore droit à une ultime attaque chacun.

+ Jonas a pris un risque calculé : son dernier PJ a deux dés de Corps pour un total de 7 points. Pour l'empêcher de gagner, il faudrait que Phil et moi 1/ réussissions tous deux nos attaques et 2/ obtenions de surcroît de bons résultats à nos d6. C'est possible, mais hyper tendu. Wolf n'est que Niveau 10, et Phil tout seul ne parviendra pas à infliger plus de 6 Blessures. Son dernier personnage a déjà activé son Avantage, il est sec. Quant à mon chien, il n'en a tout simplement pas. Nos seules ressources sont nos dés.

+ Phil lance en premier car il est, après Jonas, le suivant dans l'ordre du Tour. Il réussit son attaque et produit 6 Blessures. La vache, ce pur jet ! Le perso de Jonas est réduit à Corps 1, mais toujours en vie. Si je réussis ma propre attaque, quel que soit le résultat de mon d6, la partie se termine en match nul. Si j'échoue, Jonas gagne. Une chance sur deux.

+ Je lance mon d20 et obtient 1. PUTAIN MAIS OUAIIIS ! Sa râââce de sa mèèère en sliiip, ce match nul a le goût de la victoire ! Les trois derniers joueurs se sont sortis de la partie dans le même Tour. Ce fut absolument épique, un suspense de ouf.


Les mercis

+ Merci aux orgas et aux bénévoles. Un sans faute.

+ Merci en particulier à PJ pour l'orga générale aux petits oignons, et à Phil (l'autre Phil), cet intendant de haute volée.

+ Merci également à Édouard, Phil (l'autre autre Phil, on s'y perd) et PJ, qui m'ont fort aimablement véhiculé durant tout le week-end, encombré que j'étais pas mes cartons de zines bien relous.


Mon body count

6 parties, 27 joueurs, 32 morts (dont moi)
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 03 octobre 2019 à 17:13
Sombre HS4 est paru, et la VPC aux boutiques est ouverte


(http://www.terresetranges.net/images_johan/HS4_forum.jpg)
photo Johan Scipion


J'ai envoyé hier mon mail de sollicitation aux boutiques. Les plus réactives ont déjà passé commande. Si vous souhaitez acheter Sombre HS4 dans votre crèmerie habituelle, je ne saurais trop vous recommander d'en parler à son gérant. Et s'il n'est pas en mesure de le commander, rappelez-vous que vous pouvez le faire vous-même directement auprès de son auteur.

+ Toutes les infos pratico-pratiques ici (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=5589#p5589).

+ Le sommaire détaillé de Sombre HS4 est là (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=18699#p18699).


*


Quant à ceux qui préféreraient acheter en direct, petit rappel des événements Sombre à venir :

+ 16 octobre - Animation en médiathèque (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=18542#p18542) - Antony

+ 1er et 2 novembre - Salon Fantastique (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=18570#p18570) - Paris

+ 23 novembre - Oll'Games (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=18540#p18540) - Ollainville
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 14 octobre 2019 à 11:36
Il y aura du Sombre par son auteur le mercredi 16 octobre à la médiathèque Arthur Rimbaud d'Antony


(https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/71761052_3103403553065630_8675519511954194432_n.jpg?_nc_cat=110&_nc_oc=AQmK3yIXo0gKrOfrJeK-txNVoiD4D8y5Mmzf0-tMyKuTPqIuj13EvQtKmlZfR8fiW9Q&_nc_ht=scontent-cdg2-1.xx&oh=20c9261629c3111dfa5a13fb86d5dca3&oe=5E38A37B)



De 15h à 17h, des démos flash en Zéro pour enfants de 8 à 12 ans.

Au menu, du Camlann (dans la Bretagne du roi Arthur, défendez le royaume contre la méchante sorcière Morgane) et de l'Overlord (à la fin de la Seconde Guerre mondiale, sauvez votre vie et, peut-être, celle de vos camarades).

J'aurai également quelques exemplaires de la revue avec moi, pour le cas où des gens voudraient en acheter. Si vous n'en voulez du Sombre, passez-moi commande avant, que je sache exactement quoi emporter. Je n'aurais qu'un petit stock avec moi.



Infos :

+ Inscriptions auprès de la médiathèque.

+ Facebook : https://www.facebook.com/events/349450479105184/ (https://www.facebook.com/events/349450479105184/)



Et d'autres événements Sombre sont à venir :

+ 1er et 2 novembre - Salon Fantastique (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=18570#p18570) - Paris

+ 16 novembre - Festijeux (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=18747#p18747) - Villepreux

+ 23 novembre - Oll'Games (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=18540#p18540) - Ollainville


Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 17 octobre 2019 à 17:12
4 démos à la médiathèque Arthur Rimbaud – octobre 2019 – Antony


(http://www.terresetranges.net/images_johan/19_Antony.jpg)
L'auteur de Sombre assurant une après-midi de démos pour des préados. Allégorie.
visuel de promo (détail)


Il y a (mon Dieu, déjà !) trois ans (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=15975#p15975), j'avais posé du jeu dans une médiathèque d'Antony. Deux impros dans le cadre d'une opération de sensibilisation au sexisme. J'y reviens cette année pour Le mois de l'imaginaire, avec Halloween en ligne de mire.

Cette fois-ci, point d'impro. Du scénario flash en Zéro. Trois heures, dont la première consacrée à une association de quartier. Les deux suivantes ouvertes (sur préinscription) aux usagers lambda de la médiathèque. Du coup, quatre Camlann en trois heures. Hé ouais, public jeune (des préados de 10 à 13 ans) + découverte du jeu de rôle = chevaliers de la Table ronde. Équation imparable.

Et ce fut trèèès bien. Sportif bien sûr parce que quatre parties en trois heures, ct'un rythme soutenu. En festoche, je tourne plutôt à une partie par heure. Là, j'ai attaqué fort, avec deux dans la première heure. Les deux suivantes furent plus tranquilles. Heureusement, les conditions de jeu étaient excellentes : une pièce au calme pour moi tout seul, le recrutement géré par Marina (orga référente), et des gamins franchement cool, qui pour la plupart connaissaient déjà le cycle arthurien. Mine de rien, ça aide.

Résultat, je me suis fait poutrer bien comme il faut. Vache, quatre parties, trois défaites et un nul. Pas non plus de déculottées, hein : à 5 joueurs, finir à 1 ou 2 survivants n'a rien de déshonorant pour le meneur. Mais quand même, je me suis fait rouler dessus par des mômes quatre fois de suite. How fun. La fin de la dernière partie mérite d'être racontée parce que les matchs nuls ne sont pas si fréquents à ma table, surtout dans ces conditions :

+ Au mid-game, je mange sévère. Je n'avais pas fait d'étincelles dans les premiers Tours, et voilà que pour ne rien arranger, les gamins me sortent deux 3 dans le même Tour. Me flinguent deux de mes derniers antagos. L'instakill de Méléagant en particulier me fait bien mal. Déjà que Mordred est out, voilà que je perds mon dernier Niveau 4.

+ Face à moi, trois PJ en plutôt bon état, mais encore assez loin de Guenièvre. Pour leur barrer la route, je n'ai plus que Morgane. La bonne nouvelle est qu'elle est invulnérable au Graal, mais c'est bien la seule. Une Blessure suffit à la tuer, et elle a déjà grillé sa Résurrection. Comme dirait Ray Parker Jr, it don't look good.

+ Marina elle-même, qui jette à ce moment un œil à la table, hallucine de ce poutrage en bonne et due forme. De la défonce dans les règles de l'art, on est bien d'accord. Pour tout dire, je me suis déjà résigné à ma quatrième défaite consécutive de la journée. Quand ça veut pas, ça veut pas.

+ Mais au Tour suivant, je sors un 3 et ne prends pas de Blessure. Instakill, nice. Au Tour d'après, pareil. Un autre 3, un autre PJ out, et Morgane toujours en vie. Cette pure hallu. Ne reste qu'un chevalier et un ultime combat. Il est Blessé et a le Graal, qui ne servira à rien. Moi, je suis toujours à une Blessure de perdre la partie. Vais-je réussir à tuer un troisième PJ de suite avec Morgane ?

+ Au premier Tour du combat, on rate tous les deux. Au second, on réussit tous les deux. Je le tue, il me tue, la table est nettoyée. Telle sœur Marie Berthier qui vient du diable Vauvert faire l'extérieuuur, j'arrache le nul. In-croy-a-ble.


Les mercis

+ Merci au personnel de la médiathèque pour son accueil.

+ Merci en particulier à Marina pour l'invitation et l'orga. Ce fut nickel de chez chrome.


Mon body count

4 parties, 20 joueurs, 16 morts


*


Prochains événements Sombre :

+ 1er et 2 novembre - Salon Fantastique (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=18570#p18570) - Paris

+ 16 novembre - Festijeux (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=18747#p18747) - Villepreux

+ 23 novembre - Oll'Games (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=18540#p18540) - Ollainville

Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 21 octobre 2019 à 15:08
Jeudi, une nouvelle contrepartie Sombre sur Tipeee


(http://www.terresetranges.net/images_johan/HS4_Dozen.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)


« Pour le style, nous nous étions d'abord entendus sur quelque chose d'assez pictural, à base de modelé. Mais quand Greg m'a livré ses premiers roughs, mon petit cœur de fanboy s'est mis à battre plus vite. C'est plus fort que moi, le trait comics me parle. Je lui ai écrit (on bossait par mail) que je serais super triste qu'il recouvre ses croquis. Une approche plus bédé, avec traits de contour, ne serait-elle pas envisageable ? »


Jeudi 24 octobre, les mécènes de Sombre recevront une nouvelle contrepartie. Il s'agira de la première partie d'un long making-of consacré aux illustrations intérieures de Sombre HS4. J'y expliquerai en détail la manière dont nous avons travaillé, Greg Guilhaumond et moi (mais surtout lui), sur cette grosse douzaine de persos bien badass.

Pour recevoir ce texte dans votre boîte mail : http://bit.ly/Sombre-Tipeee (http://bit.ly/Sombre-Tipeee)
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 24 octobre 2019 à 18:17
Les mécènes de Sombre ont reçu leur nouvelle contrepartie


(http://www.terresetranges.net/images_johan/HS4_Dozen.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)


Chaleureux remerciements à Glayroc, Alias, Roliste, Qui Revient de Loin, Steve J, Batro, Corrigans, Tholgren, furst77, Dorothée, Valentin T., pseudo, Vincent, Peggy, Etienne Bar, Barth Barth, Eliador, Nefal, Sevoth, Olivier, girdalas, Gulix, Sandra, Esteren, Orlov, Passelune, Tolkraft, clementparis, Hunter_Chameleon, Harmelin Nicolas, antoahn, eugenie, boucher allan, Das, Grégory, Clément, Juan, Jérémy Jarrié, Jicey, Mister Zombie, Christophe, Groumphillator HSF et DeathAmbre.


Bonne lecture et à bientôt.
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 28 octobre 2019 à 17:31
Il y aura du Sombre au Salon Fantastique 2019


(https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/72597707_2647077845337893_8316378435471540224_n.jpg?_nc_cat=111&_nc_oc=AQkeMYAV0Qg-pQBQr51jx383NbKXSXhUChcRlIIqKLDjiGmVuJC2txkjvaoIJt8h1pA&_nc_ht=scontent-cdg2-1.xx&oh=cd2c7a3cfe80f4b1ee5e2a107b964189&oe=5E635E2F)


Pas de stand, mais j'assurerai des démos sur le pôle jeux de rôle vendredi et samedi. Les deux jours, j'arriverai en début d'après-midi et repartirai à la fermeture. J'aurai du stock de tous les numéros avec moi.

Attention, je ne ferai pas le jeudi.


Infos :

+ https://www.facebook.com/events/729434914122768/ (https://www.facebook.com/events/729434914122768/)


*


Prochains événements Sombre :

+ 16 novembre - Festijeux (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=18747#p18747) - Villepreux

+ 23 novembre - Oll'Games (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=18540#p18540) - Ollainville


*


Sombre HS4 fiché sur le Grog


http://bit.ly/HS4-Grog (http://bit.ly/HS4-Grog)


Super merci au matelot qui s'en est occupé.
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 04 novembre 2019 à 14:27
12 démos au Salon Fantastique – novembre 2019 – Paris


(http://www.terresetranges.net/images_johan/19_SalonFantastique.jpg)
Sombre, le jeu qui te fait chialer des larmes de sang.
photo Ligue Ludique


Cela faisait deux ans et demi que je n'avais pas remis les pieds au Salon Fantastique. La dernière fois, c'était pour l'édition de l'Apocalypse (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=16004#p16004). Un week-end ultra rude qui avait bien refroidi mes ardeurs. Je m'étais néanmoins tenu au courant des éditions ultérieures via le réseau rôliste. Les échos en étant plutôt bons, j'ai décidé de retenter le coup cette année.

Et ce fut très bien.

Bruyant bien sûr, il ne saurait en être autrement dans un gros festival indoor, mais loin de l'enfer sonore de 2017. Des conditions de jeu difficiles, pas ingérables. Du coup, j'ai enchaîné les parties. Je menais sur le stand rôliste associatif, cogéré par Antre et la Ligue Ludique. Leur orga bien carrée m'a permis de dépoter du Sombre.

Douze parties en deux après-midi, près d'une soixantaine de joueurs. Le vendredi, six parties en six heures. Spooortif. Le samedi, six parties en cinq heures. Spooortif 2, le retour. Marathon de Camlann because pas mal de débutants, quelques enfants et brouhaha intense. Tout de même trois inserts d'Overlord sur les deux jours, pour m'aérer les neurones et m'adapter aux tables à six joueurs.

En clair, j'ai poutré du chevalier pendant deux jours. Sept victoires en neuf parties, et deux défaites avec seulement un survivant à chaque fois. La chevalerie bretonne a pris cher.


Les mercis

+ Merci aux orgas et aux bénévoles du Salon Fantastique.

+ Merci à Antre et à la Ligue Ludique pour l'accueil chaleureux, l'orga sur place et le recrutement. Efficacité, amabilité, bonne humeur, et ces bonbons Halloween en forme d'araignée que je les kiffe grave avec leurs 'tites papattes colorées. Un sans faute.

+ Merci en particulier à Wellan pour l'aimable invitation et l'orga en amont.


Mon body count

12 parties, 56 joueurs, 54 morts, 3 survivants


*


Prochains événements Sombre :

+ 16 novembre - Festijeux (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=18747#p18747) - Villepreux

+ 23 novembre - Oll'Games (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=18540#p18540) - Ollainville

+ 30 novembre - Rencontres de l'Imaginaire (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=18846#p18846) - Sèvres (en contrebande)

+ 7 décembre - Festival du roman noir et social (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=18845#p18845) - Vitry-sur-Seine (en contrebande)
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 06 novembre 2019 à 14:36
Le Fix annonce la sortie de Sombre HS4


(http://www.terresetranges.net/images_johan/HS4_forum.jpg)
photo Johan Scipion


Et en profite pour me poser trois questions.

Mes réponses ici : http://lefix.di6dent.fr/archives/8978 (http://lefix.di6dent.fr/archives/8978)


Merci à Vincent.
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 12 novembre 2019 à 14:26
Samedi, il y aura du Sombre par son auteur au Festijeux 2019


(https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/71252875_2559166797472906_7754516126683365376_n.jpg?_nc_cat=102&_nc_oc=AQlxNfrJoJ86RuQzyzv1NbhXde5zje9-8fagDhiKqvgRQenJC2M-4VwkmLJSzOEe5rU&_nc_ht=scontent-cdg2-1.xx&oh=f514c00da2f2beae4495d0cc5f74b1fc&oe=5E2A9AFA)


Je suis invité par Projets R à participer au village jeu de rôle du festival ludique de Villepreux.

Je serai présent samedi, de l'ouverture (14h) jusque tard dans la soirée.

Au programme, démos Zéro non stop (pas de préinscription, recrutement sur le stand de Projets R), et peut-être du Max s'il y a des amateurs.

Et j'aurai bien sûr du stock de tous les numéros de Sombre avec moi.


Venez nombreux !



Infos :

https://www.facebook.com/events/2297146613947888/ (https://www.facebook.com/events/2297146613947888/)



Prochains événements Sombre :

+ 23 novembre - Oll'Games (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=18540#p18540) - Ollainville

+ 30 novembre - Rencontres de l'Imaginaire (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=18846#p18846) - Sèvres (en contrebande)

+ 7 décembre - Festival du roman noir et social (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=18845#p18845) - Vitry-sur-Seine (en contrebande)
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 18 novembre 2019 à 13:55
7 démos à Festijeux – novembre 2019 – Villepreux


(http://www.terresetranges.net/images_johan/19_Festijeux.jpg)
Ouaiiiis, sauvons la Bretaaagne ! Ou pas.
photo Médiathèques Saint-Quentin-en-Yvelines


Du vrai mieux cette année à Villepreux. En 2018 (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=17929#p17929), une édition bien rude pour bibi. En 2019, de meilleures conditions de jeu, plus de public, et toujours autant de stââârs du JdR. Pierre Rosenthal, Vivien Féasson, Khelren, Julien Pouard, la crème de la crème.

Et même un poil plus de rôlistes, m'a-t-il semblé. Impression toute subjective, hein. Peut-être simplement due au fait que le jeu de rôle n'était pas cette fois-ci éparpillé dans le grand gymnase, mais regroupé dans une salle à part, que nous partagions avec les jeux vidéo (une cloison amovible bienvenue séparait les deux activités). Il y faisait un peu froid mais pas trop, et le brouhaha ne passait pas les limites.

À un moment, j'ai hésité à déplacer ma table dans le gymnase, où cette année il faisait plus chaud, et où se trouvait la foule ainsi que le stand de recrutement de Projets R. J'y ai renoncé car les allers et retours avec la salle JdR se sont avérés très gérables. Les gens de Projets R m'envoyaient des volontaires, et quand je n'en avais pas assez pour lancer une partie, j'allais compléter moi-même en recrutant à l'arrache dans le gymnase. Ça l'a bien fait.

Hors le petit troupeau de rôlistes dont je parlais plus haut, l'event était bien sûr massivement grand public et familial. Une conv municipale, hein. Un max de gamins et de préados à ma table ce samedi (je n'ai pas fait le dimanche). Quant aux adultes et jeunes adultes, franche majorité de noobs. Du coup, tunnel de Camlann. Cinq parties d'affilée, et une sixième pour terminer la journée. Trois défaites, trois victoires, ce qui est très honorable quand on sait que dans toutes ces parties sauf une, le cast était de 5 joueurs. Les chevaliers noirs n'ont pas démérité.

Un Overlord quand même en soirée pour un groupe de rôlistes adeptes de Pathfinder. Bon sang, ils ont pris cher. Ah ben ouais, Sombre et Donj', ce n'est pas tout à fait le même monde. ^^ De fait, la partie fut expéditive. Les joueurs n'étaient que 4, et j'ai enchaîné deux instakills. Au premier Tour, je sors un 4. Au second, un 3. La vâââche, j'extermine d'emblée la moitié du groupe ! Cela n'a heureusement pas empêché la suite d'être bien cool car 1/ il en faudrait bien plus pour faire dérailler un Overlord lancé à pleine vitesse (ce scénar est ultra solide), et 2/ la table avait très bon esprit. Une des parties les plus sympas de la journée.


Les mercis

+ Merci aux orgas et aux bénévoles.

+ Merci à Projets R, en particulier à Krom et Mando, pour l'invitation, l'orga sur place, le catering aux petits oignons, le recrutement et la grâce féline.

+ Merci à Benoît pour les véhiculages.


Mon body count

7 parties, 33 joueurs, 29 morts


*


Prochains événements Sombre :

+ 23 novembre - Oll'Games (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=18540#p18540) - Ollainville

+ 30 novembre - Rencontres de l'Imaginaire (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=18846#p18846) - Sèvres (en contrebande)

+ 7 décembre - Festival du roman noir et social (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=18845#p18845) - Vitry-sur-Seine (en contrebande)

+ 8 et 9 février - Convention du Troll Penché (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=18881#p18881) - Montbéliard

+ 14 et 15 mars - Histoire de Jouer (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=18880#p18880) - Caen
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 19 novembre 2019 à 13:47
Il y aura du Sombre ce week-end aux Oll'Games


(https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/73135352_1181508642034066_6174493393305993216_n.jpg?_nc_cat=107&_nc_oc=AQkpP0o87idwbQhReDFZJyGWewEu1KSZVj-Oy4WGYW9cFR_49kySMCrAWP2WFiXKPSM&_nc_ht=scontent-cdg2-1.xx&oh=d6872b0c2e06f11700fc91ca923fc39f&oe=5E214A93)


Je ferai la journée du samedi, du début de l'après-midi à la fermeture. Et peut-être aussi le dimanche, mais pas sûr. Ça dépendra du samedi.

Au programme, démos flash non-stop. Du Zéro pour petits et grands. Et du Max pour ceux qui en voudraient. J'aurai évidemment du stock de tous les numéros de Sombre avec moi.

Enfilez votre masque, votre cape, votre slip par dessus votre caleçon, et venez donc vous asseoir à ma table. Ça va être fun, ça va être jeune, va y avoir des morts.


Infos :

https://www.facebook.com/events/413530792777910/ (https://www.facebook.com/events/413530792777910/)


*


Prochains événements Sombre :

+ 30 novembre - Rencontres de l'Imaginaire (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=18846#p18846) - Sèvres (en contrebande)

+ 7 décembre - Festival du roman noir et social (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=18845#p18845) - Vitry-sur-Seine (en contrebande)

+ 8 et 9 février - Convention du Troll Penché (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=18881#p18881) - Montbéliard

+ 14 et 15 mars - Histoire de Jouer (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=18880#p18880) - Caen
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 21 novembre 2019 à 15:27
Bientôt, une nouvelle contrepartie Sombre sur Tipeee


(http://www.terresetranges.net/images_johan/promo_Tipeee.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)


« Quand je joue, j'ai besoin de pouvoir reconnaître une illustration de l'autre côté de la table, à un mètre de mes yeux. Or je suis myope comme une 'tite taupe. »


Jeudi 28 novembre, les mécènes de Sombre recevront une nouvelle contrepartie. Il s'agira de la suite de celle du mois dernier, c'est-à-dire la seconde partie d'un long making-of consacré aux illustrations intérieures de Sombre HS4. J'achèverai d'y expliquer en détail la manière dont nous avons travaillé, Greg Guilhaumond et moi (mais surtout lui), sur cette grosse douzaine de persos bien badass.

Pour recevoir ce texte dans votre boîte mail, soutenez Sombre sur Tipeee : http://bit.ly/2a3GHz3 (http://bit.ly/2a3GHz3)
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 25 novembre 2019 à 16:35
11 démos à Oll'Games – novembre 2019 – Ollainville


(http://www.terresetranges.net/images_johan/19_OllGames.jpg)
Du Sombre au crépuscule, ce pléonasme.
photo Véronique Ghesquière pour Oll'Games


Retour à Ollainville, loin là-bas tout au bout de la ligne C du RER. La dernière fois, c'était en 2017 (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=16639#p16639) et j'en étais revenu fourbu. En 2019, pareil mais moins. Les dernières conventions avant la trêve hivernale sont toujours difficiles (fatigue + froid + crève = combo toxique), mais là, c'est plutôt bien passé. Il faut dire que cette année, j'ai sorti mon numéro d'automne (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=18699#p18699) en avance, ce qui a étalé ma charge de travail. C'est nettement, mais alors nettement plus confortable.

Or donc, les Oll'Games, petite conv municipale fort sympathique. Une grande salle consacrée aux jeux vidéo, une moyenne aux jeux de société, une petite aux jeux de rôle. C'est dans cette dernière, à gauche après les chiottes, que j'ai passé le week-end. Très bonnes conditions de jeu car on n'était pas des masses à roleplayer. À un moment, il y a eu trois parties simultanées (dont la mienne), mais cela n'a pas duré. La plupart du temps, bibi tenait le fort JdR tout seul. Et bibi, ça lui va carrément bien. Il a l'habitude. Recrutement, démo, recrutement, démo. Onze fois dans le week-end. Business as usual.

Un max de Camlann bien sûr, because conv familiale et grand public. Plein de débutants qui se sont fait rouler dessus par les chevaliers noirs. Je gagne sept parties sur neuf, la plupart en full cast. Ça rigole carrément pas. Le samedi, un Overlord qui lui aussi se termine en TPK, et un Dracula à 9 joueurs pour finir la soirée. Ouais, des fois, le recrutement marche over trop bien. Le lendemain, tunnel de Camlann. Cinq parties dans la journée, je n'ai fait que ça. À la dernière, j'étais grave au radar, mais elle fut bien rigolote. Festival de nawak, courtesy of sire Gauvain. Du gros fun.


Les mercis

+ Merci aux orgas et aux bénévoles.

+ Merci en particulier à Véronique et Cyrille pour l'aimable invitation, l'accueil chaleureux, l'hébergement, les véhiculages, l'aide au recrutement, et de manière générale, l'orga bien carrée. Un sans faute, comme d'hab.


Mon body count

11 parties, 60 joueurs, 54 morts


*


Prochains événements Sombre :

+ 30 novembre - Rencontres de l'Imaginaire (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=18846#p18846) - Sèvres (en contrebande)

+ 7 décembre - Festival du roman noir et social (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=18845#p18845) - Vitry-sur-Seine (en contrebande)

+ 8 et 9 février - Convention du Troll Penché (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=18881#p18881) - Montbéliard

+ 14 et 15 mars - Histoire de Jouer (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=18880#p18880) - Caen
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 26 novembre 2019 à 15:38
Samedi, il y aura du Sombre (en contrebande) aux Rencontres de l'Imaginaire de Sèvres


(https://scontent-cdt1-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/71702466_2830192110338588_946312824387272704_n.png?_nc_cat=100&_nc_oc=AQkqHr8EZLLAxqpwpRe1LQzN4uVoOJ7fuRWw5IzFRPKEPkbBNxX1oPHUNqOjwpuzBbI&_nc_ht=scontent-cdt1-1.xx&oh=3f1e9cec9e117e0e7752c0b90d09e049&oe=5E16F2CF)


J'arriverai dans l'après-midi et repartirai lorsque je serai lassé. Pas de stand ni d'animations, juste Johan qui déambule dans les allées, un carton de fanzines à la main. Si vous voulez m'en acheter ou juste taper un peu la causette, n'hésitez pas à m'interpeller. Pour me trouver, cherchez le bandana. ^^


Infos :

+ https://www.facebook.com/events/397683444442901/ (https://www.facebook.com/events/397683444442901/)


*


Prochains événements Sombre :

+ 7 décembre - Festival du roman noir et social (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=18845#p18845) - Vitry-sur-Seine (en contrebande)

+ 8 et 9 février - Convention du Troll Penché (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=18881#p18881) - Montbéliard

+ 14 et 15 mars - Histoire de Jouer (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=18880#p18880) - Caen

Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 28 novembre 2019 à 14:42
Les mécènes de Sombre ont reçu leur nouvelle contrepartie


(http://www.terresetranges.net/images_johan/HS4_Dozen.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)


Chaleureux remerciements à Glayroc, Alias, Roliste, Qui Revient de Loin, Steve J, Batro, Corrigans, Tholgren, furst77, Dorothée, Valentin T., pseudo, Vincent, Peggy, Etienne Bar, Barth Barth, ToF, Eliador, Nefal, Sevoth, Olivier, girdalas, Gulix, Sandra, Esteren, Orlov, Tolkraft, clementparis, Hunter_Chameleon, Harmelin Nicolas, antoahn, eugenie, boucher allan, Grégory, Juan, Jérémy Jarrié, Jicey, Mister Zombie, Groumphillator HSF et DeathAmbre.


Bonne lecture et à bientôt.
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 02 décembre 2019 à 14:21
Thomas Munier publie un supplément Millevaux pour Sombre


(http://www.terresetranges.net/images_johan/Mx_Hurler.jpg)
illustration Thibault Boube


Hurler dans les forêts zéro est un recueil de six scénarios pour Sombre zéro au format flash (15 à 30 min) ou court (1 à 2 heures). Ils se déroulent dans les contrées les plus exotiques et dangereuses de Millevaux : l'Archipel d'Écosse, les routes défoncées de la Voie Déchue, le Sahara, le vieux port de Marseille.

Au programme, le cocktail Munier habituel : aventure sacrificielle, machinations lovecraftiennes, misère humaine, créatures dégueulasses et stupidement agressives.

On télécharge ce supplément gratuit ici (https://outsiderart.blog/2019/11/27/hurler-dans-les-forets-zero/).
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 03 décembre 2019 à 15:14
Samedi, il y aura du Sombre (en contrebande) au Festival du roman noir et social de Vitry-sur-Seine


(http://www.ccv-vitry.fr/wp-content/uploads/2019/12/UNE-ROMAN-NOIR-2019.jpg)
31 millions d'auteurs. Et moi, et moi, et moi. J'y pense et puis j'oublie. C'est la vie, c'est la vie


J'arriverai en début d'après-midi et repartirai lorsque je serai lassé. Pas de stand ni d'animations, juste Johan qui déambule dans les allées, un carton de fanzines à la main. Si vous voulez m'en acheter ou juste taper un peu la causette, n'hésitez pas à m'interpeller. Pour me trouver, cherchez le bandana. ^^


Infos :

+ http://www.ccv-vitry.fr/evenements/salon-du-roman-noir-et-social-de-vitry/ (http://www.ccv-vitry.fr/evenements/salon-du-roman-noir-et-social-de-vitry/)

+ https://www.facebook.com/events/948743922185391/ (https://www.facebook.com/events/948743922185391/)


*


Prochains événements Sombre :

+ 8 et 9 février - Convention du Troll Penché (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=18881#p18881) - Montbéliard

+ 14 et 15 mars - Histoire de Jouer (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=18880#p18880) - Caen
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 09 décembre 2019 à 15:45
Dark Christmas !


(http://www.terresetranges.net/images_johan/Dark_Christmas.jpg) (http://bit.ly/Sombre-commandes)
Y'a des guirlandes, c'est festif.


Noël approche à grands pas et vous ne savez quoi (vous) offrir ?

Que diriez-vous d'un jeu de rôle qui fout les pétoches et/ou d'un recueil de nouvelles, qui fout aussi les pétoches (c'est la spécialité de la maison) ?

De 10 à 130 euros, Sombre est le cadeau modulaire qu'il vous faut. Faites plaisir et/ou faites vous plaisir en mettant du Sombre sous votre sapin ou celui d'un copain. En bonus, une dédicace de l'auteur, ce gars trop sympa.


Toutes les infos qui vont bien :

+ Comment commander :  http://bit.ly/Sombre-commandes (http://bit.ly/Sombre-commandes)

+ Quoi commander :  http://bit.ly/Sombre-conseilsHA (http://bit.ly/Sombre-conseilsHA)
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 16 décembre 2019 à 13:10
Jeudi, une nouvelle contrepartie Sombre sur Tipeee


(http://www.terresetranges.net/images_johan/promo_Tipeee.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)


« Une secte néo-hippie projette d'ouvrir tout grand les portes de la perception à coup de gaz neurotoxique. Des bombes à shit pour faire communiquer notre réalité avec l'Autre Monde. Les habitants de cette dimension étrangère vivent parmi nous sans que nous les percevions. Quand on consomme de la drogue, on les voit et ils deviennent matériels. Des sortes de crevettes géantes, en fait. »


Jeudi 19 décembre, les mécènes de Sombre recevront une nouvelle contrepartie. Il s'agira du compte rendu d'une partie de 3X3, l'un des scénarios Sombre max que j'ai publiés il y a peu dans Sombre HS4 (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=18699#p18699).

Pour recevoir ce texte, soutenez Sombre sur Tipeee : http://bit.ly/2a3GHz3 (http://bit.ly/2a3GHz3)
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 19 décembre 2019 à 17:24
Les mécènes de Sombre ont reçu leur nouvelle contrepartie


(http://www.terresetranges.net/images_johan/promo_Tipeee.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)


Chaleureux remerciements à Glayroc, Alias, Roliste, Qui Revient de Loin, Steve J, Batro, Corrigans, Tholgren, furst77, Dorothée, Valentin T., pseudo, Vincent, Peggy, Etienne Bar, Vincent, Barth Barth, ToF, Eliador, Nefal, Sevoth, Olivier, girdalas, Gulix, Sandra, Esteren, Orlov, Passelune, Tolkraft, clementparis, Hunter_Chameleon, Harmelin Nicolas, antoahn, eugenie, boucher allan, Grégory, Juan, Jérémy Jarrié, Jicey, Mister Zombie, Groumphillator HSF et DeathAmbre.


Bonne lecture, joyeuses fêtes et à bientôt.
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 13 janvier 2020 à 14:42
Licenciés de chez Sombre !


(http://arkhive.free.fr/Seqell_blurb.jpg)


Bien connus des habitués du forum de Terres Etranges pour leurs nombreuses contributions de qualité sous le label DarkFarm (http://terresetranges.net/forums/viewforum.php?id=44), DeathAmbre et Sky Marshall passent la vitesse supérieure en signant une licence Sombre.

Leur projet ? Une nouvelle gamme de suppléments tout en nuances de dark. S'adressant à un public averti, ils lui promettent des expériences extrêmes et des émotions intenses. Leur première publication sous licence sera Séqell, un e-zine à paraître d'ici 1d3 mois. Cochez votre adré !


*


Prochains événements Sombre :

+ 1er février - Convention Fantastique (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=18970#p18970) - Châtenay-Malabry

+ 14 et 15 mars - Histoire de Jouer (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=18880#p18880) - Caen

+ 18 et 19 avril - Orc'Idée (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=18944#p18944) - Lausanne
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 20 janvier 2020 à 13:55
Jeudi, une nouvelle contrepartie Sombre sur Tipeee


(http://www.terresetranges.net/images_johan/promo_Tipeee.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)


« Brett exige qu'elle lui rende sa lettre. Comme elle refuse, il braque sa sœur et lui tire une balle en pleine tête, qui lui arrache la moitié du visage. Éclaboussant Madelyne de sang, de cervelle et d'esquilles d'os, Connie est éjectée de sa chaise par la puissance de l'impact. Aussitôt, j'active son Désavantage. Sa mutilation réveille le Wendigo. »


Jeudi 23 janvier, les mécènes de Sombre recevront une nouvelle contrepartie. Il s'agira du compte rendu d'un playtest à thème western horrifique, suivi d'une petite interview.

Pour recevoir ce texte, soutenez Sombre sur Tipeee : http://bit.ly/Sombre-Tipeee (http://bit.ly/Sombre-Tipeee)


*


Prochains événements Sombre :

+ 1er février - Convention Fantastique (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=18970#p18970) - Châtenay-Malabry

+ 14 et 15 mars - Histoire de Jouer (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=18880#p18880) - Caen

+ 18 et 19 avril - Orc'Idée (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=18944#p18944) - Lausanne
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 23 janvier 2020 à 22:37
Les mécènes de Sombre ont reçu leur nouvelle contrepartie


(http://www.terresetranges.net/images_johan/promo_Tipeee.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)


Chaleureux remerciements à Glayroc, Alias, Roliste, Qui Revient de Loin, Steve J, Batro, Corrigans, Tholgren, furst77, Dorothée, Valentin T., pseudo, Vincent, Peggy, Etienne Bar, Vincent, Barth Barth, ToF, Eliador, Nefal, Sevoth, Olivier, Evect, girdalas, Gulix, Sandra, Esteren, Orlov, Passelune, Tolkraft, clementparis, Hunter_Chameleon, Harmelin Nicolas, antoahn, eugenie, boucher allan, Grégory, Juan, Jérémy Jarrié, Jicey, Mister Zombie, Groumphillator HSF et DeathAmbre.


Bonne lecture et à bientôt.


*


Prochains événements Sombre :

+ 1er février - Convention Fantastique (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=18970#p18970) - Châtenay-Malabry

+ 14 et 15 mars - Histoire de Jouer (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=18880#p18880) - Caen

+ 18 et 19 avril - Orc'Idée (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=18944#p18944) - Lausanne
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 27 janvier 2020 à 16:57
Il y aura du Sombre samedi à la Convention Fantastique


(https://www.cerclefantastique.fr/wp-content/themes/arjuna-x2/design/Convention_Fantastique.jpg)


De 14h à 20h, dans les locaux du Cercle Fantastique, le club rôliste du Sud parisien, des démos de Sombre par divers meneurs, dont l'auteur du jeu.


Johan Scipion :

+ Parties rapides (15 à 20 min) en Sombre zéro, pour l'initiation et/ou la découverte. Tout public (7 à 77 ans, du grand débutant au vieux routard) et thèmes variés.

+ Démonstrations de Sombre max. 45 à 60 min de furieuse chasse aux monstres pour adultes et adolescents (rien de spécialement agressif dans les thèmes, mais mécaniques ludiques complexes).

+ J'aurai du stock de tous les numéros de Sombre avec moi. Si vous voulez en profiter pour compléter votre collection, pensez à amener des sous (espèces ou chèque).


DeathAmbre :

Parties longues (2 heures environ) pour public averti, en Classic ou Zéro. Au choix des participants parmi une demi-douzaine de scénarios.


Liens utiles :

+ http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=18970#p18970 (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=18970#p18970)

+ https://www.cerclefantastique.fr/?page_id=1797&page=3 (https://www.cerclefantastique.fr/?page_id=1797&page=3)

+ https://www.facebook.com/events/1471256423030110/ (https://www.facebook.com/events/1471256423030110/)


*


Prochains événements Sombre :

+ 14 et 15 mars - Histoire de Jouer (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=18880#p18880) - Caen

+ 18 et 19 avril - Orc'Idée (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=18944#p18944) - Lausanne
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 03 février 2020 à 19:04
5 démos + 1 playtest à la Convention Fantastique – février 2020 – Châtenay-Malabry


(https://www.cerclefantastique.fr/wp-content/themes/arjuna-x2/design/Convention_Fantastique.jpg)


Samedi, nous participions, DeathAmbre (Julien) et moi, à la Convention Fantastique, organisée par le Cercle Fantastique, club de jeu de rôle du Sud parisien Fantastique. Et devinez quoi ? Ce fut Fantastique !

Petite convention très sympa avec locaux cool. Un peu technique pour aller aux toilettes, mais trois petites salles séparées pour mener tranquille. J'en ai squatté une toute la journée. Julien a occupé l'autre le temps d'une partie en après-midi, pour une démo de Séminaire Détente (un scénario de sa main). La troisième pièce était dévolue à nos estimés confrères d'InCarnatis.

Pour ma part, du Zéro et du Max. En début d'aprème, un séance avec public varié : un père + son fils de 10 ans + des rôlistes du club. Camlann, puis un Dozen. Papa rôleux oblige, le gamin avait déjà une solide culture ludique, donc le Max est passé crème. Le créneau était juste un poil long. Deux heures d'attention continue, c'est très beaucoup quand on a la dizaine. Mais au global, ça l'a très bien fait.

En milieu de journée, un petit creux, Julien drainant les joueurs intéressés par Sombre avec sa démo Classic. J'avais prévu le coup et amené de la relecture. 90 minutes studieuses avant de réattaquer en soirée avec un créneau à géométrie variable. J'ouvre sur un Camlann pour des rôlistes pressés qui ne peuvent pas rester tard, et qui donc quittent la table juste après la partie. Mais par un prompt renfort de joueurs, libérés de la démo de Julien, nous revoici quatre autour de la table, configuration idéale pour du Dozen.

En échauffement, une partie rôliste. Puis comme les joueurs sont bien accrochés, un cartiste par paires. Et en fin de soirée, vu que la table est toujours demandeuse et désormais rodée, carrément un playtest. Et ouais, en conv. Là où y'a de la gêne, y'a pas de plaisir, moi je dis. Toujours du cartiste, toujours par paires, mais avec des professions inédites. On a fini a plus de minuit, derniers présents dans les locaux. Ce fut überfun !


Les mercis

+ Merci aux membres du club, et en particulier à Renaud, pour leur orga carrée et leur accueil chaleureux.

+ Merci à Mathieu et Laurent pour les véhiculages porte à porte.


Mon body count

6 parties, 11 joueurs, 33 morts

(Oui oui, trois fois plus de morts de morts que de joueurs, mais pleiiin de parties avec les mêmes personnes. Et aussi un scénario dans lequel chacun joue plusieurs PJ.)


Le body count de Julien

1 partie, 5 joueurs, 3 morts, 1 emprisonné, 1 en cavale

(La précision, c'est important.)


*


Prochains événements Sombre :

+ 14 et 15 mars - Histoire de Jouer (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=18880#p18880) - Caen

+ 18 et 19 avril - Orc'Idée (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=18944#p18944) - Lausanne



Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 24 février 2020 à 16:45
Bientôt, une nouvelle contrepartie Sombre sur Tipeee


(http://www.terresetranges.net/images_johan/promo_Tipeee.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)


« Do you want to live forever ? », demandait Valeria, en pleine phase disco glitter. Par Crom, je vous avoue que cela m'aurait plu. Je me serais bien vu faire du Sombre toute mâââ vie, jusqu'à la fin de ma mort. Sauf qu'à la fin justement, il ne peut en rester qu'un, et on sait tous que le Highlander de l'horreur ludique a des tentacules au menton. Gros Toulou, tu peux pas test.


Jeudi 27 février, les mécènes de Sombre recevront une nouvelle contrepartie. Il s'agira d'un bilan de mon activité, comme il m'arrive d'en écrire de temps à autre. Vous saurez tout tout tout sur la situation Sombre en 2020.

Pour recevoir ce texte dans votre boîte mail, soutenez Sombre sur Tipeee : http://bit.ly/Sombre-Tipeee (http://bit.ly/Sombre-Tipeee)


*


Prochains événements Sombre :

+ 14 et 15 mars - Histoire de Jouer (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=18880#p18880) - Caen

+ 18 et 19 avril - Orc'Idée (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=18944#p18944) - Lausanne
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 27 février 2020 à 19:19
Les mécènes de Sombre ont reçu leur nouvelle contrepartie


(http://www.terresetranges.net/images_johan/promo_Tipeee.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)


Chaleureux remerciements à Glayroc, Alias, Roliste, Qui Revient de Loin, Steve J, Batro, Corrigans, Tholgren, furst77, Dorothée, Valentin T., pseudo, Vincent, Peggy, Barth Barth, ToF, Eliador, Nefal, Sevoth, Evect, girdalas, Gulix, Sandra, Esteren, Orlov, Passelune, Tolkraft, clementparis, Hunter_Chameleon, Harmelin Nicolas, antoahn, eugenie, boucher allan, Grégory, Juan, Jérémy Jarrié, Jicey, Mister Zombie, Groumphillator HSF, DeathAmbre et Aellle.


Bonne lecture et à bientôt.


*


Prochains événements Sombre :

+ 14 et 15 mars - Histoire de Jouer (http://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=18880#p18880) - Caen

+ 18 et 19 avril - Orc'Idée (http://terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=18944#p18944) - Lausanne
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 28 février 2020 à 16:14
La croisière s'amuse, horror style


(http://arkhive.free.fr/Seqell_blurb.jpg)


Vous souvenez-vous qu'il y a un peu plus d'un mois, je vous parlais des nouveaux licenciés de chez Sombre ? Deux fans qui travaillaient sur un e-zine à paraître dans 1d3 mois. Ils ont fait leur jet et obtenu 1. Réussite critique ! Ouais d'accord, une chance sur trois de toper le critique, c'est cheaté. Qu'importe, le résultat est là : le premier numéro de Séqell vient de paraître.

Au sommaire de ce PDF d'une cinquantaine de pages, quatre scénarios d'horreur marine destinés à un public averti. Dans le détail :

+ Sky Marshall livre les deux premiers épisodes d'une campagne de survie arctique, avec de vrais morceaux de zombies dedans. Du PvE en Classic, dans lequel les joueurs incarnent d'abord une gentille famille russe, puis les courageux matelots d'un navire en perdition.

+ DeathAmbre propose, en guise de double programme, un survival horrifique suivi de sa préquelle. Du PvP furieux en Classic puis Zéro. Huis clos sans pitié dans une épave à la dérive, entre secrets de famille et rituels de sang.


En vente exclusivement sur DriveThru (https://www.drivethrurpg.com/product/304445/Seqell-01).
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 02 mars 2020 à 17:28
Bilan Sombre - épisode 1 / 11


(http://www.terresetranges.net/images_johan/slogan_peur.jpg)


Il m'arrive de poster sur le Net rôliste des bilans de mon activité. En général, ce sont de bonnes grosses tartines indigestes. Pour tenter de conjurer la malédiction du TL;DR, j'ai cette fois-ci décidé de découper mon texte en petits bouts. Nous voici donc partis pour quinze jours de posts quotidiens (hors week-ends, c'est syndical). Comment ça, vous n'en demandiez pas tant ? Hé mais bienvenue dans le feuilleton Sombre ! C'est cadeau, c'est plaisir.


*


« Do you want to live forever ? », demandait Valeria, en pleine phase disco glitter. Par Crom, je vous avoue que cela m'aurait plu. Je me serais bien vu faire du Sombre toute mâââ vie, jusqu'à la fin de ma mort. Sauf qu'à la fin justement, il ne peut en rester qu'un, et on sait tous que le Highlander de l'horreur ludique a des tentacules au menton. Gros Toulou, tu peux pas test.

Sombre boxe dans une toute autre catégorie, celle des jeux à la durée de vie plus courte. Ce modèle économique est quasi la norme chez les éditeurs et auteurs indépendants. Nous ne sommes pas nombreux à creuser encore et toujours le même sillon. Moi perso, je suis dans ma neuvième année Sombre. « Mon Dieu, tout ce temps déjà », disait doc Brown. Parce que ouais, mon premier numéro est paru en 2011.

Presque partout ailleurs dans mon micro milieu éditorial, on publie des standalones, livres de base autosuffisants, possiblement prolongés d'un supplément en cas de succès. Dans le meilleur des cas, les gammes sont fermées. Pas plus de cinq ou six produits, parfois réduits à deux ou trois parce que les ventes se sont cassées la figure en cours de route.

Je m'apprête pour ma part à publier mon quatorzième numéro. Alors oui, ce n'est que du fanzine, pas du « vrai » jeu de rôle. Comme vous le savez si d'aventure vous y avez jeté un œil curieux, la revue Sombre est constituée de fascicules A5 de 72 pages, des publications modestes et néanmoins très denses. Que du texte, pas d'illustrations intérieures, ou si peu. Mais si on met tous ces fanzines bout à bout, ils commencent à peser presque aussi lourd qu'un « vrai » livre de base.

Quel que soit son avenir, Sombre est d'ores et déjà un colossal succès. Je me jette des fleurs par quintaux, mais c'est qu'après tout ce temps, je suis encore surpris d'en être arrivé si loin. C'est aux joueurs, meneurs, lecteurs, tipeurs et clients de Sombre que je le dois. Big up à vous, les gars et les filles. Votre soutien me fait chaud au cœur.


La suite demain.
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 03 mars 2020 à 16:46
Bilan Sombre - épisode 2 / 11


(http://www.terresetranges.net/images_johan/slogan_peur.jpg)


Previously : dix ans que je trime sur la revue Sombre. Bientôt quatorze numéros, soit tout mis bout à bout, presque un « vrai » jeu de rôle.


*


Dès le départ, je connaissais l'évolution probable des ventes de Sombre, qui est celle de tous les jeux de sa catégorie : la courbe en cloche. Gauss mon amour, n'est-ce pas. Avec un peu de bol, ça commence par monter assez fort, mais dès que ça en vient à stagner, c'est que la redescente est proche. C'est à ce moment que les gammes prévues en cinq ou six volumes finissent précipitamment en deux ou trois. Et de fait, la prédiction s'est réalisée. Après avoir connu de beaux jours, Sombre se casse la gueule. Les ventes s'effritent.

Quid des facteurs conjoncturels, demandez-vous ? La reprise économique qui peine à passer la seconde ? La généralisation des crowd fundings dans le milieu rôliste, qui drainerait tout le budget loisir des joueurs ? Jupiter en opposition avec Saturne dans la maison du Bélier ? Aucun moyen de savoir si cela a une quelconque incidence sur les ventes de Sombre. Du coup, je vais faire comme si cela n'en avait pas. Parce que même si cela en avait, il n'y aurait rien que je puisse faire.

Je me concentre plutôt sur ce qui est à ma portée, ce sur quoi je peux agir. En premier lieu, sur la qualité de mes produits. La question qui me taraude est de savoir si Sombre est devenu moins bon. Moins de qualité, donc moins de ventes, ce serait logique. Étant entendu qu'on n'est jamais le meilleur juge de son propre travail, je ne suis pas le mieux placé pour y répondre. N'empêche que j'ai un avis.

Perso, je pense que la qualité se maintient. Et même, parce que jouer les faux modestes ne me permettra pas d'y voir plus clair, j'irais jusqu'à prétendre que sur plusieurs points, cela s'améliore. Je parle du fond bien sûr. Parce que sur la forme, c'est tout comme pareil depuis le premier numéro : un petit zine agrafé, maquetté sous Word. Ah si quand même, maintenant le dos est carré. Luxe.

Pour ce qui est du contenu, je tiens le cap. Je playteste toujours avec sérieux, rédige avec rigueur, relis et fais relire sans épargner ma peine ni celle de mes collaborateurs. Pour maintenir le niveau de qualité de mes textes tout en assurant en parallèle le millier d'autres tâches que nécessite la bonne marche de la revue, je me discipline et m'organise sur l'année entière. Ce faisant, je prends du métier, en écriture comme en direction éditoriale. À mon avis, les derniers numéros sont mieux branlés que les premiers. Le style est meilleur et les sommaires plus cohérents. Je pense avoir gratté du pEx.


La suite demain.
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 04 mars 2020 à 13:56
Bilan Sombre - épisode 3 / 11


(http://www.terresetranges.net/images_johan/slogan_peur.jpg)


Previously : presque dix ans que je trime sur la revue Sombre et m'efforce de maintenir la barre aussi haut que possible. Du gros taf, que je pense faire de mieux en mieux.

*

Si la revue s'améliore, pourquoi donc les ventes se cassent-elles la margoulette ? Ce n'est pas faute d'avoir fait de gros efforts de variété : des zombies, du conte de fées noir, du slasher, de la science-fiction, des rednecks, de l'horreur gothique, du drama dark, des actioners horrifiques, du jeu de cartes pas à collectionner. You name it. J'ai également bossé l'accessibilité. Un système simplifié pour les débutants, et un numéro spécial jeu en famille. Rendez-vous compte, j'ai publié un scénario pour les enfants de 7 ans ! J'ai aussi pensé aux hardcore rôlistes. Deux numéros dédiés aux actioners horrifiques, sous-genre plus proche de la pratique dominante du hobby, et un consacré aux campagnes. Même deux fois du Cthulhu, dans Sombre 2 et 9. Plus commercial, tu meurs.

Et cela ne m'a pas coûté. Je veux dire que je n'ai pas eu l'impression de vendre mon âme au grand capital en publiant tous ces trucs. En vrai, j'ai kiffé ma race. Sombre m'a entraîné sur des territoires ludiques dans lesquels je n'imaginais pas m'aventurer un jour, et ce ne fut que du bonheur. Mon avis est qu'avec tout cela, la revue est aujourd'hui aussi appétante qu'elle le sera jamais.

Pourtant, les ventes diminuent quand même. Tropinjuste ? Je ne crois pas. C'est dans l'ordre des choses. Comme je l'écrivais hier, je m'attendais dès le départ à ce que leur courbe soit en cloche. L'explication ? De mon point de vue, il y en a plusieurs. En premier lieu, la saturation. J'ai écoulé un bon petit paquet de zines depuis 2011, et mon marché n'est pas extensible à l'infini. Il me reste sans doute des rôlistes à conquérir, mais j'en ai aussi rassasié pas mal.

En francophonie, le jeu de rôle d'horreur est un petit segment du marché ludique, largement dominé par Gros Toulou. Sombre existe depuis toujours en marge du Grand Ancien. Ça pour le coup, c'est structurel. Si on considère que Cthulhu est le Coca Cola du jdr horrifique, le produit que tout le monde aime et consomme, je n'ai pas inventé Pepsi, un produit tellement similaire que tout le monde pourrait également l'aimer et le consommer. J'ai mis sur le marché un petit soda acide qui t'arrache la gueule. Il y a des gens pour kiffer, mais ce ne sera jamais un produit de grande consommation.

Alors oui, j'ai mis un peu de sucre dedans et sorti tout un tas de variétés, mais je n'ai pas l'intention d'aller plus loin. En dépit de mes incursions sur les terres lovecraftiennes, il n'y aura pas de Sombre goût Pepsi. Comme je le disais, ouvrir le jeu ne m'a pas coûté. J'avais envie de le faire et suis content d'y être parvenu. Mais si l'expérience des conventions nous a enrichis, Sombre et moi, il n'en demeure pas moins que nous campons fermement sur nos fondamentaux. Nous, on aime la trve horror cinématographique.


La suite demain.
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 05 mars 2020 à 14:27
Bilan Sombre - épisode 4 / 11


(http://www.terresetranges.net/images_johan/slogan_peur.jpg)


Previously : près de dix ans que je trime sur la revue Sombre. Mais aussi varié et riche soit-il désormais, mon jeu reste pointu, ce qui limite de facto son public.


*


Je n'ai aucun moyen de savoir combien de rôlistes francophones s'intéressent ou pourraient s'intéresser à Sombre, mais en près de dix ans, je pense avoir touché une fraction non négligeable de mon public potentiel. Sur le tas, une bonne partie est rassasiée de mon jeu.

+ Il y a ceux qui ont acheté en croyant qu'ils aimeraient, mais en fait non.

+ Il y a ceux qui aiment et sont parfaitement satisfaits de posséder un ou plusieurs zines dans leur ludothèque, soit qu'ils n'aient acheté que pour lire un peu, soit qu'ils jouent avec, mais ne ressentent pas le besoin de plus parce qu'ils ne sortent le jeu que pour une partie de temps à autre.

+ Et il y a enfin ces meneurs qui se contentent de peu parce qu'ils ont vite trouvé le Sombre qui est en eux, et ne voient donc pas d'intérêt à ce que je continue à leur expliquer le mien.

Tous ces profils existent dans la vraie vie. Je ne théorise rien, je ne parle que de gens avec qui je discute à chaque convention. Sauf la première catégorie (ceux qui n'ont pas aimé), ils constituent une fraction importante des fans de Sombre, mais ne font plus partie de ses clients. Mes nouveautés leur en touchent une sans déranger l'autre.

Ce n'est pas tout. Plus que tout autre, un phénomène freine les ventes de Sombre : l'usure de la routine. À l'automne dernier, lorsque Steve J a annoncé la sortie de Sombre HS4 à l'antenne de Radio Rôliste, l'un de ses coanimateurs lui a demandé « Il y a combien de Sombre maintenant ? J'avoue que j'ai perdu le fil ».

Je me souviens des premiers temps de la revue, chaque sortie était un petit événement. Toutes proportions gardées, hein. Je ne sabrais pas le champagne ni ne chantais « Tout nu, tout bronzé » en string sur mon bureau, mais quand même. Il y avait une petite ébullition sur le Net et dans la vraie vie.

Aujourd'hui, après treize numéros, c'est devenu business as usual. Les hardcore fans trépignent toujours, ce qui est top cool (je vous kiffe, les gens). Le reste du monde rôliste est très largement indifférent, ce qui n'aide pas à faire le buzz et maintenir les ventes.

J'avoue que c'est un peu difficile à vivre. Pas l'indifférence en elle-même bien sûr, qui est naturelle et attendue. J'ai suffisamment d'expérience de l'écriture pour savoir qu'on ne peut carrément pas plaire à tout le monde, et que tout ce qui dure finit invariablement par lasser. Ce qui me plombe le moral, c'est qu'il s'agit du résultat d'un travail acharné. L'effet de routine est le produit de ma régularité, qui elle-même s'appuie sur une énorme quantité de taf.

Du point de vue de l'auteur, un numéro de Sombre est tout sauf business as usual. Cela me demande une organisation et une énergie colossales. Alors que côté public, au bout d'un moment, c'est juste un zine de plus. Tropinjuste ? Pour le coup, ouais. Mais c'est la vie de créatif.


La suite demain.
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 06 mars 2020 à 15:52
Bilan Sombre - épisode 5 / 11


(http://www.terresetranges.net/images_johan/slogan_peur.jpg)


Previously : près de dix ans que je trime sur la revue Sombre. Du gros taf. Aussi varié et riche soit-il, mon jeu reste pointu, ce qui limite son public. Quant à sa longévité, elle produit de la routine par effet d'usure.


*


2016 fut ma meilleure année. Depuis, ça s'érode. Il n'y a pas encore le feu à la maison Sombre, mais la température monte. Si les choses continuent à se détériorer, mes projets seront compromis à moyen terme. Serais-je publié par un éditeur tiers que nous aurions eu depuis longtemps une conversation téléphonique ou un échange de mails sur le thème « Sombre c'est bien, mais as-tu pensé à la suite ? Tu n'aurais pas d'autres idées que la peur comme au cinéma ? ».

Sauf que je m'édite moi-même, et que quand Johan éditeur est venu voir Johan auteur, ça s'est passé comme ça :
– T'es au courant que les ventes se barrent en sucette ?
– Ouais, j'ai maté la feuille Excel.
– On arrête alors ?
– Tu rigoles ou quoi, y'a le numéro spécial slasher à sortir, qui va être trop bien. Et puis le livre de base de Max, sur lequel je bosse depuis 2012. Et plein d'autres trucs encore. On ne peut pas lâcher maintenant que ça devient vraiment cool. Trois systèmes Sombre, t'imagines le gros délire ?
– Ouais t'as raison, on continue !

Donc je me suis accroché. Parce que je surkiffe ce putain de jeu. J'ai la passion, nom de Dieu. Un trve fan, le gars Johan. Or le trve fan, c'est pas celui qui vient à ton concert lorsqu'il fait beau. C'est celui qui y reste quand il se met à pleuvoir des cordes de chez cordes. Moi, ça fait plus de trois ans que je patauge dans la boue. Au début, j'en avais jusqu'aux chevilles, maintenant c'est jusqu'aux genoux, bientôt j'aurais les couilles au frais, ce qui n'est pas une perspective super réjouissante. Ah que glagla dans mon slip.


La suite lundi.
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 09 mars 2020 à 14:05
Bilan Sombre - épisode 6 / 11


(http://www.terresetranges.net/images_johan/slogan_peur.jpg)


Previously : près de dix ans que je trime sur Sombre, une revue pointue à la fanbase forcément limitée. Mais qui dure, malgré l'érosion de ces dernières années.


*


Actuellement, je gagne, net après impôts, quelques centaines d'euros par mois à produire et animer Sombre. Mais cela s'amenuise. Y'avait plus de centaines il y a trois ans. Au rythme où vont les choses, la question est de savoir jusqu'où je vais-je continuer d'accepter de travailler 60 heures par semaine (les petites semaines) ? Est-ce que 200 euros par mois, ça le fait ? Ou 100 ? Ou 50 ? Est-ce que je continuerai de bosser même si je ne gagne plus rien avec mon jeu, comme ce fut le cas durant les quinze premières années de son développement ? Jusqu'où exactement la passion me mènera-t-elle ? Très honnêtement, je n'en sais rien. À un moment, j'atteindrai mes limites. Personne ne vit d'amour et d'eau fraîche.

Je n'en suis heureusement pas encore là. En regardant ma courbe de ventes et ma boule de cristal, je me dis que j'ai peut-être cinq ou six numéros devant moi. En soi, ce n'est pas si mal, surtout si l'on considère que j'en ai treize derrière. Le micro souci est que j'ai des présommaires plus ou moins avancés pour au moins une douzaine. Rien qu'à faire le compte de ce que j'ai promis, que ce soit sur le forum de Terres Etranges, dans un quelconque édito de la revue, ou au détour de l'un de mes articles, ça fait pas mal de matos :

+ Des articles justement, dont certains que je juge essentiels. Il faut que je m'intéresse de près à la jauge d'Esprit, aux antagonistes et au combat. Je voudrais aussi faire une liste détaillée de mes trucs et astuces de meneur. J'envisage également un papier sur le jeu en convention. Ce serait une bonne manière de valoriser les pEx que j'ai accumulés sur le sujet ces quinze dernières années.

+ Dans l'édito de Sombre 2, j'annonçais du jeu sans règles, c'est-à-dire en pur roleplay théâtral. Ce scénario est toujours au programme, mais il est si particulier que je n'ai eu de cesse de le repousser au profit d'autres plus accessibles. Il faudra un jour que cela s'arrête. Je veux le publier.

+ Dans ce même édito, je promettais aussi des rednecks, ce que j'ai tenu dès Sombre 4, et des vampires. Là par contre, rien de paru encore, mais je voudrais concrétiser dans un futur proche. Je fais déjà tourner un scénario à thème vampirique en convention, et il se pourrait que j'en aie d'autres en projet. Les vampires, demain j'arrête.

+ En parlant de mes scénars de conv, il y en a tout plein qui sont bouclés et n'attendent que l'opportunité d'une publication. Il s'agit de scénarios flash en Zéro. En particulier, j'en ai un dans lequel les PJ sont des chats. Il me tarde de le mettre dans la revue tant il est fun.

+ Je veux assurer le suivi de Max. Je lui ai consacré mes deux derniers numéros (Sombre 9 et HS4) et voudrais faire plus. Cette variante m'éclate, écrire d'autres scénars pour elle serait un véritable plaisir.

+ Enfin, j'ai toujours l'envie de creuser Extinction, l'univers post-apo marin et lovecraftien dont j'ai publié le cadre général dans Sombre 2. J'aime ce décor de jeu, et souhaite en faire profiter le plus grand nombre. Mais pour cela, il faut que je publie du matos prêt à jouer. Un setting au moins, ou peut-être un scénario. Ou peut-être les deux.

Vous le constatez, ce ne sont pas les projets qui manquent. J'ai masse d'idées en réserve. Et je précise que rien de tout cela ne concerne les numéros de 2020. Pour eux, j'ai d'autres plans encore, que je ne tarderai pas à vous révéler. En clair, y'a du lourd dans les tuyaux.


La suite demain.
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 10 mars 2020 à 16:09
Bilan Sombre - épisode 7 / 11


(http://www.terresetranges.net/images_johan/slogan_peur.jpg)


Previously : près de dix ans que je trime sur Sombre, une revue qui dure, mais dont les ventes s'effritent. Pourtant, je voudrais aller au bout de ma démarche éditoriale et de mes envies créatives.


*


On n'est jamais à l'abri d'un succès, mais je ne pense pas pouvoir inverser la tendance. J'entends par là que je ne crois pas que mon activité puisse renouer avec la croissance. Même la stabiliser me paraît difficile. Par contre, je pense avoir une chance raisonnable de ralentir la descente. C'est ce à quoi je consacre mes efforts depuis 2017. J'avoue que, psychologiquement, c'était bien plus confortable avant, quand les ventes étaient en croissance. T'as plus la motivation quand tu bosses pour grimper que pour freiner la dégringolade. Mais hé, si ce boulot était facile, ça se saurait depuis le temps. Et tout le monde le ferait.

Mon souhait serait que ça se casse la gueule un peu moins vite, ce qui me ferait gagner quelques numéros. En gratter trois ou quatre serait royal. Parce que voyez-vous, je suis chaud comme la braise. Il y a près de dix ans, lorsque je me suis lancé, je tâtonnais pas mal. J'avais l'expérience du fanzinat, de la presse pro et un peu de l'édition, mais n'avais jamais dirigé de revue. Aujourd'hui, je commence à avoir de la bouteille. Je sais où je vais et je sais comment y aller. Je suis rodé, nom de Dieu. Du coup, ça me ferait bien mal au derche de lâcher maintenant. Ce d'autant que je l'ai déjà vécu.

Dans une autre vie, je fus pigiste à Backstab, un magazine de jeu de rôle pour lequel j'avais commencé à développer un setting med-fan dark, le Synode. Je le construisais article après article, un numéro après l'autre. C'était à la base une commande, mais je me suis grave investi. À force de travail, j'ai fini par dégager une vision d'ensemble. La vache, j'étais chaud de chaud. J'avais toutes les idées qui allaient bien, ordonnées comme il fallait en un plan carré. Le truc sans accroc, à la Hannibal Smith.

C'est pile-poil à ce moment que le magazine a débranché la prise. Rhâââ mais putaiiin, cette frustratiiion ! Une vraie douche froide. Me suis pris le mur de la réalité éditoriale dans les ratiches. Ouyouyouille. Je n'ai pas du tout, mais alors du tout, envie de revivre la même chose avec Sombre. Il faut que trouve un moyen de moyenner.


La suite demain.
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 11 mars 2020 à 15:37
Bilan Sombre - épisode 8 / 11


(http://www.terresetranges.net/images_johan/slogan_peur.jpg)


Previously : près dix ans que je trime sur ma revue et qu'elle dure, mais les ventes s'effritent. Je voudrais réussir à ralentir leur érosion pour aller au bout de mon Sombre.


*


J'évacue d'emblée les solutions qui à mes yeux n'en sont pas. Pas forcément qu'elles soient mauvaises en elles-mêmes, mais parce qu'elles ne correspondent pas à ce que je souhaite faire de Sombre, ou qu'elles sont en décalage avec la manière dont je veux travailler, ou encore qu'elles me semblent inappropriées au moment où je parle (mais pourraient se révéler pertinentes à l'avenir).

Déjà, il est très clair à mes yeux que je ne suis pas encore disposé à passer à autre chose. Je ne vous prendrais pas la tête depuis dix jours avec mes petits problèmes s'il en était autrement. J'expliquais la semaine dernière que dans mon micro milieu éditorial, le standard est actuellement aux gammes fermées et aux standalones. L'idée est de sortir un nouveau produit tous les X mois, avec un nouveau nom et un (parfois pas si) nouveau concept pour relancer l'intérêt du client. De la fraîcheur éditoriale qui donne envie au consommateur de remettre une pièce dans la machine. Clairement, ce n'est pas mon truc. Je suis le genre de garçon qui préfère creuser le même sillon. Sauf improbable épiphanie rôliste, il n'y aura rien après Sombre. Je ne pense avoir qu'un jeu de rôle à l'intérieur du dedans de moi. Je continuerai très certainement à écrire après avoir tourné la page Sombre, mais ce ne sera selon toute probabilité pas des textes rôlistes.

Je n'ai pas non plus envie de m'essayer au crowd funding. Pas à ce stade, en tout cas. À ce que j'en comprends, c'est du gros boulot, et pas le genre qui me vend du rêve. Je n'ai rien contre la compta, le marketing, la promotion et la préparation de commandes. J'en fais tout au long de l'année. Mais je ne veux pas consacrer l'intégralité de mon temps à ces tâches durant six, dix, douze, quinze ou dix-huit mois. À la base, mon kif, c'est l'écriture et le playtest. Je me suis multiclassé éditeur, distributeur et communiquant par nécessité. Pour pouvoir mener la barque Sombre à ma manière. J'effectue ces tâches sans déplaisir, et y trouve même souvent un intérêt véritable, mais ce n'est pas une vocation. Un crowd funding me serait peut-être profitable, en aucun cas plaisant. Ce n'est pas le genre de truc que je me sens d'assumer dans le cadre de Terres Etranges. Pas à ce stade du développement de Sombre en tout cas.

À l'heure actuelle, je suis également réticent à la vente de PDF. Le fanzine, j'entends par là l'objet papier, me plait grave. Je l'aime d'un amour vrai, même si la logistique devient de plus en plus compliquée. Treize numéros, ça en fait du papier à trimbaler aux quatre coins de la région parisienne, de la France et même de l'Europe. En revanche, les produits numériques ne me font pas rêver. Ouaiiis, je saiiis. Que voulez-vous, je débarque d'un autre millénaire, et mon imaginaire avec. Je ne dis pas que je n'y viendrai jamais, hein. Juste, tant que je peux encore m'en tenir à l'arbre mort, je préfère. Présentement, j'ai tendance à considérer le PDF comme le mausolée de la revue. Une manière de continuer à la mettre à disposition lorsqu'elle sera morte sur papier. M'y lancer dès à présent me semblerait prématuré, ne serait-ce que parce que le numérique rognerait un peu plus encore les ventes physiques. Or leur érosion est à la base ce qui me pousse à chercher des solutions alternatives. Des volumes d'impression qui baissent, ce sont des coûts de production qui grimpent. Ce n'est pas bon. Pas si je veux maintenir mon prix de vente à 10 euros le numéro.


La suite demain.
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 12 mars 2020 à 16:01
Bilan Sombre - épisode 9 / 11


(http://www.terresetranges.net/images_johan/slogan_peur.jpg)


Previously : près de dix ans que je trime sur la revue Sombre. Elle dure, mais les ventes s'effritent. Je voudrais ralentir leur érosion sans pour autant me lancer dès maintenant dans un crowd funding.


*


Je n'ai pas de vocation de vidéaste. Cela peut sembler étrange pour un gars qui a créé un jeu de rôle dont la référence principale est le cinéma, mais le Net qui cause et bouge ne me vend pas du rêve. En fait, si je pouvais faire vivre Sombre sans montrer ma ganache ni ouvrir ma grande bouche, je le ferais. C'est malheureusement impossible. À notre époque, quand t'es un petit producteur, il faut exister sur la Toile pour espérer vendre un minimum. Donc je cause de temps à autre dans la radio ou la télé de l'Internet.

Lorsque les gens qui me tendent le micro sont cool, j'y prends plaisir. C'est intéressant, mais cela ne me donne pas pour autant envie de devenir une stâââr de YouTube ou de Twitch. À la base, je suis un littéraire. Mon vrai truc, c'est aligner des mots sur l'écran de mon ordinateur. L'audiovisuel m'attire vachement moins. Je ne veux pas passer mes journées à préparer, tourner et monter des vidéos, je veux noircir du papier. Je le disais hier, je suis une vieille chose.

Même si cela me permettrait sans doute d'en vendre plus sur stand, je n'ai non plus envie de transformer Sombre en « vrai » jeu de rôle. Du moins, pas dans l'immédiat. Outre que cela impliquerait très probablement un crowd funding, ce à quoi je suis actuellement réticent, il s'agirait sans doute en grande partie d'une compilation de matériel déjà publié. Et vous savez quoi ? C'est le genre de truc qu'on fait pour les jeux morts. Il n'est pas temps, Sombre bouge encore. Et même, il est bien vivant. J'ai un quintal de matos inédit en préparation, des tas de projets et des nouvelles idées plein la tête. La compil' nostalgeek, ce sera pour plus tard.

Ce d'autant que la perspective de devoir arrêter de publier pendant plusieurs mois, voire plusieurs années, en attendant de finaliser un gros bouquin A4 de 400 pages (ouais, compiler prend du temps), ne me met pas des étoiles dans les yeux. Je kiffe ce putain de fanzine, c'est un rêve d'ado que je prends un pied colossal à concrétiser. J'aime l'objet, et j'aime le concept. La publication périodique, c'est vraiment mon truc. Cela me motive à fond et me permet d'organiser mon travail. Du temps où j'y bossais, les cadences de la presse étaient infernales. A contrario, celles de l'édition littéraire et rôliste me crispent. Tout y est bien trop lent. Mon zine est pile-poil dans le tempo qui me convient.

Les conventions et festivals pourraient-ils constituer une planche de salut ? Plus de convs pour plus de démos donc plus de ventes, cela paraît logique. Pour tout dire, je l'ai déjà fait. Lorsque, après 2016, j'ai constaté que la revue perdait des clients, j'ai augmenté le nombre d'événements pour compenser. Et cela a fonctionné. J'ai un peu amorti la descente, au prix d'une grosse fatigue. Ce fut épuisant.

J'adore les conventions, mais elles me mettent sur les rotules. Je n'y vais pas pour rester tranquille derrière mon stand. Je ne le peux pas, Sombre ne se vend pas sur l'objet. Mon fanzine ne paie pas de mine. D'autant moins que sur les stands d'à côté, mes confrères alignent du lourd. Il ne vous aura pas échappé qu'à notre époque, on fabrique de très beaux bouquins de jeu de rôle. Pour intéresser les gens à mon petit produit, je dois enchaîner les démos.

Vendre le jeu (par opposition à l'objet fanzine) marche bien. Le défaut est que c'est crevant, et que je vieillis. Je commence très sérieusement à atteindre la limite d'âge. Hé, ça fait quand même quinze ans que je tourne en conventions. Je peux toujours en faire, et ne vais pas m'en priver. Pas de souci à ce niveau. Par contre, je ne peux plus en enchaîner quinze à vingt par an. C'est devenu trop dur. Du coup j'ai été contraint de réduire la voilure sur 2019, et il va falloir que je continue à le faire dans les années qui viennent. Il y va de ma santé.


La suite demain.
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 13 mars 2020 à 16:40
Bilan Sombre - épisode 10 / 11


(http://www.terresetranges.net/images_johan/slogan_peur.jpg)


Previously : je voudrais ralentir l'érosion des ventes de Sombre sans lâcher le fanzinat papier, qui m'éclate, et sans monter en puissance sur les conventions, qui m'épuisent.


*


Tout serait-il donc, euh, noir au pays de Sombre ? Et ben non, heureusement. Déjà, 2019 fut plutôt bonne. L'érosion des ventes a continué, mais dans de moindres proportions que les années précédentes. Il est bien sûr beaucoup trop tôt pour dire si je vais finir par atteindre un pallier, mais tout tassement de l'effritement est bon à prendre. Je me contente de peu, dites-vous ? C'est que quand l'activité se contracte, les moins pires nouvelles passent plus aisément pour des bonnes.

En regardant les chiffres de 2019, j'ai constaté que mes nouveautés avaient bien cartonné. Sombre 9 a fait un vrai bon démarrage, tout à fait inattendu à ce stade de la gamme. J'espérais un rebond, je ne pensais pas qu'il serait si important. Sans doute le scénario lovecraftien n'y est-il pas tout à fait étranger (merci Gros Toulou !). Mais même Sombre HS4 s'est bien tenu pour un hors-série, ce qui est là aussi très encourageant. Je croise les doigts que la tendance se maintienne en 2020, même si je sais déjà que le corona va sérieusement plomber mon année.

Ce sont en fait les anciens numéros, y compris les deux précédents livres de base, qui dévissent. Là, c'est la dégringolade. Cela confirme ce que je disais la semaine dernière, à savoir que je pense être en train de saturer mon marché. J'ai satisfait une bonne part de mon lectorat potentiel. Dans le même temps, j'ai accroché des gens. Le jeu a indéniablement trouvé son public. Tu la sens, ma grosse fanbase, hein, tu la sens ? Pardon, je m'égare. D'autant qu'elle ne me semble pas si grosse que ça.

Quand même, la revue a ses lecteurs fidèles, qui la soutiennent et la font vivre depuis près de neuf ans. Copain rôliste, toi qui lit ces lignes et qui achète numéro après numéro, je te cœur avec les doigts. Si nous en sommes là, mon jeu et moi, c'est uniquement grâce à toi. Merci. Vraiment.

Et tu me fais cogiter. Si je peine désormais à étendre la fanbase de Sombre, mais qu'il y a au cœur de mon lectorat un noyau de die hard fans disposés à soutenir la revue, ne serait-il pas temps, enfin, de commencer à m'appuyer plus sur eux ?


Suite et fin lundi.
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 16 mars 2020 à 15:27
Bilan Sombre - épisode 11 / 11


(http://www.terresetranges.net/images_johan/slogan_peur.jpg)


Previously : près de dix ans que je trime sur la revue Sombre, dont les ventes s'effritent. Pour ralentir leur érosion, ne devrais-je pas m'appuyer plus sur ses hardcore fans ?


*


Alors voilà, depuis 2011, il y a des gens qui, à la sortie de chaque numéro de Sombre, m'envoient un chèque ou me font un virement pour le recevoir chez eux. À chaque numéro depuis près de neuf ans. Douze fois pour certains, vu que j'ai sorti treize numéros, mais que deux d'entre eux ont été publiés simultanément. Est-ce que Sombre n'a pas les meilleurs fans du monde, je vous le demande ?

J'ai réfléchi et me suis dit que je pourrais faire d'une pierre quatre coups. Affermir ma base de trve fans, motiver mes lecteurs occasionnels à acheter plus régulièrement, et par ces moyens lutter contre l'érosion des ventes tout en continuant de lever le pied sur les conventions. Vous l'avez deviné, j'ai décidé de lancer une formule d'abonnement pour Sombre.

J'y pensais depuis très longtemps, mais y étais réticent car pas tout à fait certain de pouvoir assurer la périodicité de la revue. Promettre sans tenir, vraiment je n'aime pas. Je me souviens encore très bien de mon année blanche. J'aurais dû publier Sombre 4 en 2014, mais avais accumulé tant de retard que le numéro n'a pu sortir que début 2015. Totale consternation.

J'ai progressé depuis. Ces dernières années, j'ai tenu la cadence d'un numéro par an, puis de deux. Les accidents éditoriaux sont toujours possibles, mais cette régularité m'a fait gagner en confiance. Du coup, je me lance. Mon offre d'abonnement se trouve ICI (http://bit.ly/Sombre-commandes).

J'espère qu'elle intéressera les hardcore fans, et aussi ceux qui, un peu moins hardcore, ont lâché l'affaire Sombre parce que, bah, flemme de faire un virement PayPal tous les six mois. À l'intention de ces derniers, je propose une offre jumelée anciens numéros + nouveaux, qui leur permettra de rattraper leur retard à moindres frais. Compléter une collection, y a-t-il quelque autre plaisir rôliste qui vaille ? Ouais d'accord, écraser ses ennemis, les voir mourir devant soi, et entendre les lamentations de leurs femmes. Mais faut bien commencer par un bout, pas vrai ?

On nous serine que nous, les consommateurs, avons le véritable pouvoir, celui du portefeuille. Quand on pense aux mégacorpos, on a du mal à y croire. Pour ce qui est de Sombre, c'est la vérité nue. Mon activité est si modeste que chaque euro compte. En lâchant un peu de thune dans mon jeu, vous ferez très concrètement la différence. Si les abonnements sont un succès, j'ai une chance de gratter du rab de plusieurs numéros. Aidez-moi à niquer Gauss, ce gros bolosse à tronche de cloche.

Notez bien que cette formule concerne tous les numéros de Sombre, réguliers ET hors-séries. Si ces derniers ne vous intéressent pas, restez-en à l'achat ponctuel. Je le précise parce que j'ai prévu de sortir un bon paquet de hors-séries dans les prochains mois (je vous en reparlerai bientôt). Un fan de Sombre averti en valant deux, je viens de doubler votre côte à l'argus rôliste. Merci qui ?

Mais si les réguliers aussi vous glissent dessus ? Le cinoche de trouille vous laisse de marbre, et le jeu d'horreur ne vous intéresse pas. Ou s'il vous intéresse, vous avez déjà trouvé votre bonheur chez la concurrence. Par contre, ma démarche vous accroche. C'est pour cela que vous vous êtes enfilé mes posts pendant quinze jours, avez lâché des pouces bleus sur les réseaux sociaux, ou un petit commentaire sympa sur un forum.

Un rôliste de base qui se sort les doigts, ça vous parle. Ce petit gars fabrique un jeu dans sa cave, le playteste dans sa cuisine, et a les couilles (ou l'inconscience, ou les deux) de le publier et de le distribuer par ses propres moyens. Vous avez envie de l'aider, mais pas au point de tuer des arbres pour recevoir un fanzine qui vous indiffère. Dans ce cas, soutenez Sombre sur TIPEEE (http://bit.ly/Sombre-Tipeee).

Au fil du temps, et de plus en plus à mesure que les ventes de la revue s'effritaient, cette plateforme de financement participatif m'est devenue un très utile complément de (micro) revenu. Ce n'est pas cela qui remonte les ventes de la revue, mais ça paie les pâtes. Et c'est déjà beaucoup. Le Tipeee de Sombre est accessible à partir de 1 euro par mois, soit à peine plus qu'un paquet de clopes à l'année. Pour ce prix là, vous recevrez un PDF mensuel, que vous pourrez laisser pourrir dans votre boîte mail en toute bonne conscience. Alors ouais, ça envoie un peu de carbone dans l'atmosphère, mais y'a pas non plus mort d'arbre.

À ce propos, je termine ce feuilleton Sombre en remerciant les tipeurs sans la générosité desquels il n'aurait pu voir le jour. Ils l'ont en effet reçu en avant-première fin février, à titre de contrepartie mensuelle : Glayroc, Alias, Roliste, Qui Revient de Loin, Steve J, Batro, Corrigans, Tholgren, furst77, Dorothée, Valentin T., pseudo, Vincent, Peggy, Barth Barth, ToF, Eliador, Nefal, Sevoth, Evect, girdalas, Gulix, Sandra, Esteren, Orlov, Passelune, Tolkraft, clementparis, Hunter_Chameleon, Harmelin Nicolas, antoahn, eugenie, boucher allan, Grégory, Juan, Jérémy Jarrié, Jicey, Mister Zombie, Groumphillator HSF, DeathAmbre et Aellle.

Big up les gars et les filles !
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 19 mars 2020 à 15:29
Business as usual. Ou presque.


Pendant la crise sanitaire, Sombre continue. Le confinement ? Hé mais je suis surentraîné ! Depuis le début des années 2000, je travaille à mon domicile. Johan, vingt putain d'années d'avance.


Du coup :

+ Je prends toujours les commandes (https://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=19172#p19172) de Sombre. Je les prépare et les posterai aussitôt que ce sera humainement possible, c'est-à-dire dès que je pourrai me rendre au bureau de Poste sans mettre quiconque en danger, que ce soit moi ou les autres.

+ Les abonnements (https://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=19173#p19173) à Sombre sont ouverts. Des bisous (de loin) à ceux qui ont déjà pris le leur. Votre soutien me fait chaud au cœur, les gars.

+ Je livrerai comme d'habitude une contrepartie Tipeee (https://fr.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre) ce mois-ci.

+ Le prochain numéro de Sombre est bouclé, mais son impression est évidemment repoussée. Je visais une sortie pour le début du printemps, ce sera plutôt pour le début de l'été.


Et je rappelle à ceux qui chercheraient à occuper leurs looongues journées que :

+ Sombre light, le kit de démo de Sombre, est toujours téléchargeable (https://www.terresetranges.net/sombre.html) au format PDF. Il s'agit du système Classic. Parfaitement jouable et tout à fait gratuit.

+ Pour l'accompagner, moult scénarios de fans (https://www.terresetranges.net/forums/viewtopic.php?pid=11223#p11223) de Sombre, eux aussi gratuits de chez gratuits.

+ Sachez enfin que les gens de Jeudi JdR, cette excellente chaîne YouTube, ont mis il y a peu en ligne un looong actual play (https://www.youtube.com/watch?v=MkkPHZxKfvY&feature=youtu.be&fbclid=IwAR06GogzjPXoH8Jp49A9UrvoIZzxKim25ndCxRxzfAXc9wztnG_p69BCLEw) joué en Classic.


Le Covid est balèze, mais le jeu de rôle vaincra. Je veux dire, ce n'est pas une apocalypse zombie (sans zombies, cette arnaque) qui va arrêter les fans de Sombre. À ce niveau, on est carrément rodés.


Prenez soin de vous.
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 23 mars 2020 à 18:53
Bientôt, une nouvelle contrepartie Sombre sur Tipeee


(http://www.terresetranges.net/images_johan/promo_Tipeee.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)


« Cette contrepartie aurait dû être une preview. Au lieu de quoi, c'est un making-of. Et pas n'importe lequel. Le making-of d'une catastrophe industrielle. Un epic fail de proportions bibliques. Le shit happens puissance trouzemille. Ben ouais, quitte à se vautrer, autant y aller franco. J'aime faire les choses bien, vous le savez. »


Jeudi 26 mars, les mécènes de Sombre recevront une nouvelle contrepartie. J'y raconterai la manière dont le Covid a fracassé Sombre. La crise sanitaire vue par le petit bout de ma lorgnette. Trafalgar dans mon fanzine.

Pour recevoir ce texte dans votre boîte mail, soutenez Sombre sur Tipeee : http://bit.ly/Sombre-Tipeee (http://bit.ly/Sombre-Tipeee)
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 26 mars 2020 à 21:38
Les mécènes de Sombre ont reçu leur nouvelle contrepartie


(http://www.terresetranges.net/images_johan/promo_Tipeee.jpg) (https://www.tipeee.com/johan-scipion-raconte-sombre)


Chaleureux remerciements à Glayroc, Alias, Roliste, Qui Revient de Loin, Steve J, Batro, Corrigans, Tholgren, furst77, Dorothée, Valentin T., pseudo, Vincent, Peggy, Vincent, Barth Barth, ToF, Eliador, Nefal, Sevoth, Evect, girdalas, Gulix, Sandra, Esteren, Orlov, Saint Epondyle, Passelune, Tolkraft, clementparis, Hunter_Chameleon, antoahn, eugenie, boucher allan, Grégory, Juan, Jérémy Jarrié, Jicey, Mister Zombie, Groumphillator HSF, Aellle, Léa, Loki et dbklor.


Bonne lecture et à bientôt.
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 29 mars 2020 à 21:07
Covid - épisode 0/12


(http://www.terresetranges.net/images_johan/slogan_victime.jpg)


En début de mois, j'ai posté un petit feuilleton sur les forums rôlistes et les réseaux sociaux. Une bafouille à suivre pour vous expliquer la situation de Sombre et vous annoncer la création d'une formule d'abonnement.

Ce que fut assez divertissant, pas vrai ? Du suspense, de la tension, de l'action, de la romance, des cascades à trampoline, des explosions à l'arrière-plan tandis que je m'éloignais nonchalamment.

Ouais mais ça, c'était avant.

Avant la l'urgence sanitaire.

Avant le confinement.

Avant l'Apocalypse.

Que diriez-vous d'une deuxième saison, mais en mode dark ? Drama plus plus plus. Allez, c'est décidé, nous voici repartis pour une douzaine épisodes supplémentaires, dans lesquels je vous raconterai comment le Covid a fracassé Sombre. Façon puzzle, pas moins.

La crise vue par le petit bout de ma lorgnette. Trafalgar dans mon fanzine. Du jeune et du fun, je vous le garantis.

Ça commence demain. Stay tuned.
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 30 mars 2020 à 20:43
Covid - épisode 1/12


(http://www.terresetranges.net/images_johan/slogan_victime.jpg)


Cette seconde saison du feuilleton Sombre est une surprise, et pas le genre qui fait plaisir. Il va de soi que je n'avais pas du tout l'intention de consacrer une bafouille au coronavirus. Si tout s'était déroulé comme je l'avais prévu, je devrais en ce moment même vous faire de la retape pour les prochaines publications Sombre.

Ce texte aurait dû être un avis de parution. Au lieu de quoi, c'est un making-of. Et pas n'importe lequel. Le making-of d'une catastrophe industrielle. Un epic fail de proportions bibliques. Le shit happens puissance trouzemille. Parce que ouais, quitte à se vautrer, autant y aller franco. J'aime faire les choses bien.

Avant de vous narrer cette aventure par le menu, une note liminaire pour préciser l'évidence, à savoir que je réalise tout à fait bien que mes problèmes sont dérisoires. Je suis en bonne santé, mes proches également, et nous ne manquons de rien. C'est bien plus que ne peuvent en dire beaucoup d'autres auteurs et artistes indépendants, que la situation actuelle met dans une terrible panade.

Et je ne parle même pas des morts et des malades, qui luttent pour leur survie à l'hôpital ou en chient chez eux. Ni des soignants, qui eux aussi mangent, et vont continuer de manger sévère. Ni de tous ces gens contraints de sortir bosser chaque matin, la boule au ventre, pour que nous puissions nous confiner en toute sécurité et confort. Big up à tous.

J'ai des soucis, Sombre aussi, mais il y a bien pire ailleurs. Si j'égotripe, c'est parce que causer de mes ennuis me fait du bien. Ça soulaaage. Et puis, je pense que cette histoire mérite d'être contée. Honnêtement, ça vaut le coup. C'est une sacrée gamelle, tout de même. Va y avoir du sport, je vous le garantis.


La suite demain.
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 31 mars 2020 à 11:53
Covid - épisode 2/12


(http://www.terresetranges.net/images_johan/slogan_victime.jpg)


Previously : le Covid nous met dans la panade, Sombre et moi, mais je relativise. D'autres en chient bien plus sévère.

*

Nous sommes en 2016, et comme je l'expliquais dans la première saison de mon feuilleton, tout baigne. Je l'ignore, mais je mange alors mon pain blanc.

Commercialement, ma meilleure année. Un faisceau de facteurs l'explique, certains structurels, d'autres conjoncturels. À cette époque, Sombre est déjà un vieux jeu (première partie publique en 2004, première version du kit de démo en 2008), mais la revue est encore assez jeune (nouméro ouno en 2011). Je suis dans la phase ascendante de ma courbe de Gauss.

L'année précédente, j'ai commencé à distribuer (par mes propres moyens) le zine en boutiques. J'ai débarqué sur le marché avec cinq références inédites en magasin, les numéros 1 à 5, ce qui a créé les conditions d'une bonne implantation initiale. Beaucoup de taf (Johan au téléphone pendant des semaines à faire le commercial), mais qui a payé. L'année suivante, 2016 donc, je sors deux numéros, Sombre 6 et HS1, ce qui consolide la croissance de mon activité.

C'était la deuxième année de suite que je le faisais. En 2014, je n'avais rien publié parce que j'étais très en retard sur la rédaction de Sombre 4. J'avais moins d'expérience qu'aujourd'hui et n'étais pas encore dans le tempo de la revue. Une année blanche donc, qui s'était traduite par un net recul des ventes.

Ben ouais, quand tu ne publies rien, les clients t'oublient. Ils n'achètent pas de nouveauté, vu qu'il n'y en a pas, mais arrêtent aussi d'acheter les anciens numéros. C'est la raison pour laquelle les éditeurs, lorsqu'ils veulent faire vivre une gamme, s'arrangent pour publier régulièrement des produits de rappel. Un écran, un dossier de PJ, des dés tarabiscotés, un slip avec le logo du jeu sur le cul, que sais-je. N'importe quoi, y compris de vrais suppléments utiles et intéressants, pour créer du buzz et maintenir le jeu dans l'esprit du public.

De cette façon, même si les anciens clients ne se ruent pas sur la nouveauté, il a une chance que d'autres s'intéressent à la gamme et achètent les précédents produits. Surtout le livre de base, sur lequel l'éditeur se fait la meilleure marge because gros bouquin cher imprimé pour pas si cher. Pour Sombre, cela ne marche pas aussi bien car mes livres de base valent exactement autant que mes suppléments, mais il y a quand même un petit effet d'achat rétrospectif à chaque nouvelle parution.


La suite demain.
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 01 avril 2020 à 12:11
Covid - épisode 3/12


(http://www.terresetranges.net/images_johan/slogan_victime.jpg)


Previously : 2014 fut en demi-teinte. Une année blanche, sans nouveau Sombre.

*

J'ai bien vu que lorsque je passais un an sans rien publier, je vendais beaucoup moins. Sombre 4 a fini par sortir, en 2015, suivi de Sombre 5, en 2015 également. Deux zines dans la même année, je commençais à prendre le pli. Et ai constaté que, niveau ventes, c'était le jour et la nuit. Tu ne publies rien, ça se casse la gueule. Tu publies deux fois, ça remonte. Et quand en plus, tu te mets à vendre aux boutiques, ça décolle.

En nombre d'unités vendues, hein. Le bénéfice ne fut pas aussi spectaculaire. D'une part, je suis passé de l'associatif franco d'impôts à la fiscalité pro (ce qui m'a contraint à relever mon prix de couverture de 7 à 10 €). D'autre part, la vente en boutiques n'est pas, c'est un euphémisme, une excellente affaire pour l'indépendant que je suis. Il y a une raison pour laquelle le marché rôliste est dominé par les « vrais » jeux de rôle, ces gros bouquins A4 de 400 pages : ils sont rentables en circuit long. Mon zine, non. Trop onéreux à produire (petits volumes, imprimeur local) et pas vendu assez cher.

Si je veux écouler mes produits, je dois m'aligner sur une grille tarifaire que les grosses structures tirent vers le bas en réalisant des économies d'échelle dont je suis incapable. En circuit court, vente directe sur stand ou par correspondance, je m'y retrouve. Dès que j'intercale un intermédiaire (une boutique), c'est cramé. Pire encore si je dois le livrer par la Poste, que je paie au prix fort parce que je n'ai qu'un très faible flux de marchandises.

La manœuvre demeure cependant utile, pour des questions d'image (un jeu vendu en boutique, ça fait sérieux) et surtout de coûts de production. Même si je ne gagne quasi rien sur la vente aux magasins de jeu, au moins je vends, ce qui me permet de maintenir mes volumes d'impression. Les tarifs de mon imprimeur sont dégressifs, donc moins j'imprime, plus ça me coûte cher, et plus ma marge fond. C'est la spirale infernale dans laquelle je suis pris depuis quelques années et, comme je vous l'ai expliqué dans la première saison de mon feuilleton, m'efforce de ralentir.


La suite demain.
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 02 avril 2020 à 12:04
Covid - épisode 4/12


(http://www.terresetranges.net/images_johan/slogan_victime.jpg)


Previously : 2014 fut en demi-teinte. Une année blanche, durant laquelle je n'ai rien publié. Mais je me suis rattrapé en 2015.

*

Publier deux numéros à l'automne 2016 fut un énorme boulot. Bien plus que pour ceux de 2015, que j'avais produits à quelques mois d'intervalle. Là, j'ai tout fait d'un coup. Même si je disposais à l'avance d'une bonne partie des textes de HS1 (des nouvelles horrifiques écrites au fil des années), enchaîner deux bouclages fut éreintant.

Surtout qu'ensuite, il a fallu que je me démène pour assurer la promotion et la vente de ces nouveautés, en convention aussi bien qu'en boutiques. À Noël 2016, j'étais à ce point rincé qu'il m'a fallu la majeure partie du mois de janvier pour m'en remettre. Sur les rotules, le petit père Johan. Vraiment, ce fut super rude. Profitable, mais rude. Mais profitable. Mais ruuude.

Du coup, début 2017, je cogite. Clairement, me tenir à deux numéros par an est une très bonne idée, mais les publier en même temps, pas trop. Si je veux pouvoir tenir la distance, je dois espacer les sorties. Une au printemps, l'autre en automne, comme en 2015. Adopter une périodicité semestrielle en alternant un numéro régulier et un hors-série. Je mets le plan en action et cela marche plutôt pas mal. Depuis, je tiens le choc des deux bouclages par an. Pourtant, les ventes diminuent.

Je repère la tendance et contre-attaque. Dès 2017, je fais le forcing sur les conventions pour booster les ventes directes. Je compense un peu l'effritement. En 2018, je maintiens l'effort : deux numéros annuels + la patate de convs et d'animations diverses. Rien à faire, les ventes dévissent. Putain de Gauss. Et là, je réalise que je ne vais pas pouvoir tenir la cadence encore longtemps. Trop de boulot, trop de fatigue, je sature.

Ce n'est pas ma première alerte de surmenage, donc je vois arriver le truc. Ayant pexé en la matière, je prends des mesures et, en 2019, décide de lâcher du lest. J'assure toujours les deux numéros annuels, mais lève le pied sur les conventions. Conséquence inévitable, les ventes continuent de s'effondrer. Max, dont je publie le livre de base en début d'année, amortit un peu la descente.

Le système est bien reçu par les fans de Sombre et la communauté rôliste en général. Les victimes badass correspondent mieux aux usages dominants du hobby que les victimes tout court. De surcroît, le scénario Cthulhu intéresse. Lovecraft vend du rêve aux geeks, c'est un fait. La fin de l'année est tout de même difficile. HS4 se vend plutôt bien pour un hors-série, mais l'effet Gauss me plombe Noël, période commerciale habituellement plus faste. L'érosion des ventes est globale, en circuit court (ventes directes) comme en long (ventes en boutiques).


La suite demain.
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 03 avril 2020 à 10:44
Covid - épisode 5/12


(http://www.terresetranges.net/images_johan/slogan_victime.jpg)


Previously : 2014 fut en demi-teinte, mais je me suis rattrapé en 2015. 2016 a été ma meilleure année. Par la suite, effritement des ventes.

*

Je n'ai évidemment pas attendu 2019 pour revoir ma stratégie. Depuis longtemps, je cogite à la manière d'accompagner le mouvement. Comme je l'ai expliqué dans la première saison de mon feuilleton, je ne pense pas pouvoir redresser la barre, mais voudrais faire durer la revue. J'élabore un plan. On est dans les premiers mois de 2019, il y a un peu plus d'un. Je veux une transition douce, et y suis de toute façon contraint.

À ce stade, la revue Sombre est devenue une sorte de gros paquebot éditorial. Si elle peut toujours prendre des virages, il faut désormais que le capitaine les anticipe pas mal. Tout un tas de paramètres entrent en ligne de compte, de l'équilibrage des sommaires à la fiscalité, en passant par l'organisation des playtests. Donc brainstorming plus plus plus pour essayer de mettre toutes les chances de mon côté. Y'a de l'enjeu. À moyen terme, je joue l'avenir de mon zine et de mon taf, soit une partie importante de ma vie. Il vaudrait mieux que je ne me vautre pas.

Le plan est en trois volets. D'abord, continuer à réduire les convs. Je n'ai plus l'âge de les enquiller comme un taré. Il y a la fatigue, que j'évoquais hier, mais aussi quelque chose de plus profond, de l'ordre de la midlife crisis. J'ai conscience d'être à la charnière. Je vieillis et, créativement parlant, en ressens les effets. Je perds en souplesse intellectuelle. Par contre, j'ai accumulé de l'expérience et du savoir-faire. Au global, je suis dans mes bonnes années d'auteur : encore suffisamment jeune pour avoir des idées pas trop moisies, et assez expérimenté pour être en mesure de les concrétiser au mieux.

Très conscient que cette fenêtre créative ne durera pas, je veux en profiter pour produire. J'ai des trucs à écrire, nom de Dieu ! Or les convs me ralentissent. Elles cassent mes élans. Je me mets dans un texte. Au début, c'est un peu galère, puis ça commence à venir, et pile quand je suis bien chaud, je dois débrayer pour un event. Un jour de prépa, un week-end de taf super intense, deux ou trois journées pour m'en remettre. Quand je reviens à mon texte, je ne suis plus dedans. Grosse frustration.

C'est saisonnier. Les convs cartonnent au printemps et en automne. En été et en hiver, j'ai plus de temps pour écrire. J'en voudrais d'avantage parce que j'ai envie de sortir plus de textes. Envie et besoin. C'est le second volet de mon plan. Je veux passer à plus de deux numéros par an. Tactique éditoriale classique : quand tu vends moins par titre, tu augmentes le nombre de titres en espérant continuer à vendre au total autant. La surproduction actuelle dans le secteur de l'édition, c'est rien que ça. La mode est à la pléthore.

Du coup, je voudrais m'y mettre aussi. Bête effet Panurge, hein. Hé mais c'est que moi aussi, je veux tuer des arbres ! Plaisanterie mise à part, j'ai pris goût aux hors-séries et voudrais en publier plus. Je peux y mettre plein de textes que je kiffe mais qui n'entreraient qu'au chausse-pied dans les numéros réguliers.


La suite demain.
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 04 avril 2020 à 11:57
Covid - épisode 6/12


(http://www.terresetranges.net/images_johan/slogan_victime.jpg)


Previously : pour ralentir l'effritement des ventes du fanzine, j'ai cogité à une stratégie. Un plan en trois volets, dont le premier consiste à réduire les conventions, et le second à publier plus de fanzines.

*

Sortir trois ou quatre numéros par an est un gros taf. Pour y réussir, il va falloir que je les groupe. Je ne peux pas en publier un par trimestre, ce ne serait pas gérable. Pas si je veux assurer un minimum de convs en parallèle. Or je le dois. Les convs, même si j'ai réduit, j'aime toujours. Et financièrement, je ne peux pas m'en passer. C'est de la vente directe. Celle qui, en l'absence d'intermédiaires, nous fait vivre, Sombre et moi. Par ailleurs, grouper la production des nouveautés me permettrait de maintenir mes volumes d'impression, ce qui est crucial. Le défaut est que pour y parvenir, je dois enchaîner les bouclages. Hardcore comme c'est, je décide d'y aller mollo.

Deux numéros sur 2019, pour lancer Max. Puis en 2020, montée en puissance : un numéro au printemps, deux en automne. C'est jouable, j'ai du matos d'avance. Depuis Sombre 4, j'ai commencé à bosser sur le temps long. Les trois premières années, je ne savais pas si la revue avait vraiment un avenir, donc je ne projetais rien. Puis la phase ascendante de ma courbe de Gauss m'a donné assez d'assurance pour planifier plusieurs numéros à l'avance. Et commencer à les écrire. Résultat, j'ai quelques textes sous le coude, de quoi amortir un peu l'effet double bouclage.

Simultanément, et c'est le troisième volet de mon plan machiâââvélique, je lance une formule d'abonnement. J'y pense depuis le début de la revue, mais ai toujours repoussé parce que je n'étais pas certain de pouvoir tenir la périodicité. Le souvenir de 2014, mon année blanche, me hante encore. Cela me paraît le minimum du respect envers des abonnés que d'assurer des sorties à peu près régulières. Je ne prévois pas de formule d'abonnement pour X années, plutôt pour Y numéros, mais quand même, il faut que les lecteurs puissent se dire qu'en s'abonnant, ils ont une chance raisonnable de recevoir les zines promis avant que leur petit dernier ne rentre à l'université. C'est une double question de confiance, d'eux en moi, et de moi en moi. Pour me lancer, je dois pouvoir me dire que je peux assurer. En toute franchise, je le pense. Sortir trois numéros sur 2020 me semble jouable. Je suis rodé maintenant. Y'a moyen.

Mon idée est d'articuler montée en puissance éditoriale et abonnement. Je sors plus de nouveautés, donc je crée plus de buzz, donc j'attire plus d'abonnés. Une spirale vertueuse pour contrer Gauss. Du moins, si j'arrive à accrocher assez de gens. Pour redresser les ventes, il faut que je parvienne à intéresser plus que les hardcore fans. Par définition, eux m'achètent déjà tous les numéros.

Or l'impact positif des abonnements ne se fera réellement sentir que si je parviens à y rallier les fans un poil moins hardcore. Ceux qui ne seraient pas contre m'acheter tous les numéros, mais auraient besoin que je leur simplifie la vie. Un paiement groupé, des frais de port allégés, toutes ces petites douceurs de la condition d'abonné. Si ça marche, j'étoffe le noyau dur du lectorat de la revue, et ainsi résiste mieux à l'érosion des ventes. Un plan sans accroc, à la Hannibal Smith.


La suite demain.
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 05 avril 2020 à 13:07
Covid - épisode 7/12


(http://www.terresetranges.net/images_johan/slogan_victime.jpg)


Previously : pour ralentir l'effritement des ventes du fanzine, j'ai cogité à une stratégie. C'était il y a un an, et depuis je travaille à la déployer.

*

Automne 2019, après la sortie de Sombre HS4, j'enchaîne sur les dernières conventions de l'année et la vente aux boutiques. Le tempo éditorial est bon car le hors-série est paru tôt, en septembre. Ayant bien turbiné durant l'été, je me retrouve pour une fois à faire un truc après l'autre, ce qui m'évite l'épuisement. J'apprécie.

Ce d'autant que niveau préparation de commandes, ce ne sont pas non plus les cadences infernales (effet Gauss et tout ça). Résultat, je trouve en parallèle le temps de me mettre tranquille à l'écriture. Serein, le gars Johan. Le nouveau numéro avance bien. Je suis dans les temps pour une parution en début d'année prochaine. Autour de février, mars au plus tard.

Mais.

Mais à mesure que je bosse sur ce numéro, je ressens de plus en plus l'envie d'en sortir un second, qui le compléterait. Je n'entre pas dans les détails de l'articulation de leurs sommaires car je vous en reparlerai bientôt. Sachez seulement qu'au départ, je repousse l'idée. J'ai un plan, nom de Dieu, et veux m'y tenir. Sauf qu'au fil de l'écriture, le diptyque s'impose avec tellement de force que courant janvier, je dois céder. Advienne que pourra, je décide de tenter le double bouclage. Je l'ai déjà fait en 2016, pas de raison que je ne puisse pas le refaire.

De toute façon, c'est déjà mon plan pour l'automne 2020. La différence est que ce double bouclage automnal, je l'ai prévu à l'avance et ai donc préparé le terrain. J'ai déjà pas mal de matos carré. J'ai même pris le temps de bosser dessus (écriture et playtest) à la fin de 2019, au détriment bien sûr de mon numéro du printemps 2020. Ce qui ne posait pas de problème à l'époque, vu que j'étais largement dans les temps. Ouais mais ça, c'était avant de me mettre un second numéro sur le dos. Là, ça vire supra tendu. Le premier bouclage, sans problème. Le second, chaud patate. Donc je réagis.


La suite demain.
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 06 avril 2020 à 14:17
Covid - épisode 8/12


(http://www.terresetranges.net/images_johan/slogan_victime.jpg)


Previously : pour ralentir l'effritement des ventes du fanzine, j'ai un plan. Début 2019, je décide de publier deux numéros printaniers au lieu d'un seul. Gros taf.

*

Pour pouvoir double boucler dans les temps, je commence par alléger mon calendrier de convs. J'annule une date en février, une autre en mars, et refuse une invitation pour début avril. Je ne garde que trois events, dont Orc'Idée à la mi-avril, qui devient ma date butoir. Aller en Suisse sans mes premières nouveautés de 2020 serait un crève-cœur. La deadline est tenable, faut quand même que j'y mette pas mal du mien. Donc je bosse de chez taf.

Mi-février, je m'autorise une pause playtest. Trois séances, une longue et deux courtes, qui, entre la prépa, les parties elles-mêmes et les comptes rendus, me bouffent une grosse semaine. Le risque est calculé. Rétrospectivement, je ne regrette pas de l'avoir pris. Primo, ce fut super cool. Gros fun de réunir des potes dans ma cuisine, ça m'a bien vidé la tête. Secundo, ces séances m'ont permis d'aboutir mon cycle de playtest pour le premier numéro de 2021, ceux des numéros de 2020 étant évidemment achevés depuis longtemps (je m'étais organisé courant 2019). Dans le contexte de confinement actuel, je me dis que j'ai vraiment bien fait car je ne sais pas du tout quand je serai en mesure d'organiser une nouvelle séance du Kitchen Club.

Reste que sur le moment, cela me coûte une semaine. Or dans le même temps, je dois accompagner la sortie d'un webzine Sombre lancé par deux fans. Comme c'est leur premier numéro, il y a évidemment quelques boulons d'orga à serrer. Voilà que je me retrouve à rédiger des mails longs comme le bras à des heures indues. Chronophage au possible. Je perds du temps putain.

Résultat, l'écriture du second numéro n'avance pas comme elle le devrait. Et ralentit encore lorsque je suis contraint de débrayer pour préparer la campagne de com' autour de ma formule d'abonnement. C'est un tel enjeu que pour mettre toutes les chances de mon côté, j'ai prévu un feuilleton en une quinzaine de jours. Sa rédaction m'a pris énormément de temps. Une bonne grosse tartine de texte, que je me suis efforcé de fignoler pour être le plus efficace possible.

La mise en ligne elle-même m'a beaucoup mobilisé, ce qui ne m'a pas surpris. À force, j'ai pris la mesure de la promo sur le Net. C'est un vrai travail. En l'occurrence, deux semaines à peaufiner mes épisodes à mesure de leur mise en ligne, et à répondre aux réactions des internautes, pour la quasi-totalité fort sympathiques. Community manager, quoi.


La suite demain.
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 07 avril 2020 à 12:17
Covid - épisode 9/12


(http://www.terresetranges.net/images_johan/slogan_victime.jpg)


Previously : début 2019, je décide de publier deux numéros printaniers au lieu d'un seul. Gros taf qui n'avance pas à la vitesse où je le voudrais.

*

Dès que j'ai le temps, je bosse sur les textes de mon deuxième zine. Comme attendu, je tire la langue. Deux bouclages de suite, c'est vraiment rude. J'avance dans la mélasse. Or les premières convs, celles que je n'ai pas annulées, arrivent à grands pas. Impossible de me désister, les dates sont désormais trop proches.

Et puis, je ne le peux pas. Je n'ai quasi rien vendu depuis Noël, il faut que je retourne en convention pour y fourguer du zine. Je dois faire rentrer des sous et écouler mon stock pour être en capacité de réimprimer certains anciens numéros en complément de mes nouveautés. Ces tirages en amalgame me permettent de maintenir plus ou moins mes volumes d'impression, alors même que, Gauss oblige, je tire toujours moins de chaque nouveau numéro.

Au final, je m'attends à devoir boucler pendant la saison haute des conventions, ce qui est le pire du pire. D'expérience, c'est super fatiguant. Impossible de se poser, faut enchaîner écriture, correction, impression, promotion et distribution, tout en consacrant certains week-ends aux events. Mon printemps s'annonce brutal, mais à ce stade, plus moyen de moyenner. Faudra faire avec.

Pendant ce temps-là, de l'autre côté du monde, le Covid met la Chine en vrac. Je n'y prête que peu d'attention, je l'avoue. J'ai du boulot par-dessus les yeux et, ne connaissant pas grand-chose à la médecine, gobe tout cru la com' lénifiante sur la « grippette ». Johan, ce Français moyen. En fait, j'ai commencé à comprendre que la pression montait en apprenant les annulations en cascade de nombreuses conventions. Je n'ai pas trop d'antennes dans le milieu médical, mais suis assez bien connecté à celui de l'événementiel.

Sauf que dans la première semaine de mars, j'étais encore loin d'imaginer qu'on en arriverait si vite au confinement. De toute façon, ma promo était lancée. Mon feuilleton Sombre déjà en route, je ne pouvais plus faire machine arrière. Vu que les conventions de mars et d'avril étaient toutes annulées, il devenait crucial de sauver les meubles en assurant la promotion de la formule d'abonnement, et en enchaînant vite avec la parution de mes nouveautés printanières. Si je ne pouvais pas vendre en direct sur les convs, au moins resterait-il la VPC, me disais-je, tout plein de candeur, sans bien réaliser que l'épidémie flambait déjà en Italie.


La suite demain.
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 08 avril 2020 à 11:04
Covid - épisode 10/12


(http://www.terresetranges.net/images_johan/slogan_victime.jpg)


Previously : depuis un an, j'ai mis en place une stratégie complexe pour faire rebondir Sombre, mais la pandémie enfle.

*

Devinez quoi ? Je me suis retrouvé à ouvrir les abonnements la veille, je dis bien la veille, de l'annonce du confinement. Ce timing de fou malade. Un plan de plus d'un an qui aboutit pile-poil le jour de l'Apocalypse sanitaire. La vâââche !

Faut imaginer Johan qui monte en puissance depuis des mois. Il prend un gros élan, se met à courir, gagne en vitesse, intensifie son effort, s'apprête à sauter... et se rend compte à la toute dernière microseconde qu'il fonce droit dans un mur en béton armé.

Oh putain de chié de ta race en slip, comment que je me suis pris la réalité du Covid dans les gencives ! Ouyouyouille. À ce niveau de fail, y'a plus de qualificatif qui vaille. « Epic » est tout à fait insuffisant. Même « super epic » ou « mega epic » me semblent carrément faiblards. Y'a du très très gros level, là. Coronavirus, même en rêve, tu peux pas test.

Le bilan est sans appel : le Covid me napalme mon premier semestre. Terre brûlée d'un horizon à l'autre. Vitrification plus plus plus. Sans pitié, le microbe. Normal, hien, y'a rien d'autre à attendre d'un virus. C'pas trop le genre de bestiole que tu peux prendre par les sentiments. Je ne suis pas plus optimiste pour le second semestre. La récession à venir s'annonce sévère. Et on ne va pas se mytho, le jeu de rôle est assez haut dans la pyramide de Maslow.

En temps de crise, les gens commencent par rogner sur leur budget loisirs, c'est normal. De surcroît, l'appétence de l'horreur dans ces moments est assez faible. Quand la télé annonce des morts tous les soirs, t'as plus envie d'un feel good game que de la peur comme au cinéma. Ça aussi, c'est dans l'ordre des choses. Les body counts sont rigolos à la fin de mes comptes rendus de conv, nettement moins dans la vraie vie.

Enfin, je ne vois pas que les conventions reprennent de sitôt. Après le confinement, les rassemblements vont rester interdits durant pas mal de temps. J'ai déjà vu passer moult annulations pour des events qui auraient dû se dérouler en juin ou en juillet. Seules les dates de fin d'année sont encore maintenues, mais même pour l'automne, je ne suis guère optimiste. Or sans convs, vachement moins de ventes directes.

Faut être lucide, ça ne s'annonce pas rose. Mais bon, je ne suis pas non plus du genre à pleurer avant d'être battu. Je verrai bien ce qu'il en est exactement lorsque j'y serai. Et puis, il n'y a pas que des inconvénients. Ne dit-on pas qu'à quelque chose, malheur est bon ?


La suite demain.
Titre: Re : Sombre
Posté par: Johan Scipion le 09 avril 2020 à 15:48
Covid - épisode 11/12


(http://www.terresetranges.net/images_johan/slogan_victime.jpg)


Previously : mon plan pour faire rebondir Sombre est atomisé par le Covid, mais la situation n'a pas que des inconvénients.

*

Pour pénible soit-elle, l'annulation des conventions du printemps me sauve du craquage. Cela s�