12/12 CA de décembre
09/12 Formation Trésorerie...
Membre de l'ASCREB ? Identifiez-vous :

 

Le jeu de rôle, qu'est-ce que c'est ?

Le jeu de rôles puise ses origines dans les contes des veillées au coin du feu ; le but du jeu est de passer quelques heures de détente et d'évasion en racontant une histoire avec quelques personnes et que cette histoire soit la meilleure possible.

En pratique, le point de départ de l'histoire est posé par l'un des participants appelé Meneur. Les autres participants, appelés Joueurs, interprètent chacun un personnage au sein de cette histoire. Pour ce faire, chaque Joueur explique au Meneur comment réagit son personnage à la situation de départ (souvent les actions des différents personnages sont coordonnées car les personnages des Joueurs forment une équipe soudée poursuivant un même but). Le Meneur fait alors le bilan des actions des différents personnages, détermine celles qui réussissent puis expose
la situation résultante à laquelle les Joueurs peuvent de nouveau réagir... L'histoire progresse ainsi étape par étape selon les actions des Joueurs, le rôle du Meneur étant de guider les Joueurs, faire évoluer le décor et trancher les litiges éventuels.

La principale différence avec une histoire racontée par un conteur réside dans le fait qu'ici, l'histoire racontée par les Joueurs et le Meneur est interactive : la trame principale est proposée par le Meneur mais les Joueurs peuvent s'en éloigner voire, dans des cas extrêmes, l'ignorer totalement pour en conter une autre ; en principe, les Joueurs sont entièrement libres de l'histoire qu'ils veulent raconter, même si, le plus souvent, ils tentent d'exploiter au mieux la trame proposée par le Meneur. Le plus important, c'est de passer un bon moment à plusieurs.

Le jeu de rôle : entre jeu de société et théatre

On parle de JEU car la gestion des actions des personnages doit être cohérente ; un certain nombre de règles sont donc décrites afin de garantir cette cohérence. Les personnages des Joueurs sont définis de manière très précise, de telle manière que chaque Joueur puisse se faire une idée exacte des talents de son personnage. Pour l'essentiel, les règles facilitent la tâche du Meneur et font gagner du temps à chacun, ce qui permet de se concentrer sur l'histoire ; mais elles sont aussi très souvent intéressantes par elles-mêmes en ce sens qu'elles peuvent être amusantes à utiliser, tout comme la mécanique d'un jeu de cartes comme le Tarot peut procurer beaucoup de plaisir au joueur qui en comprend les subtilités.

Une autre analogie avec les jeux de société se situe dans le matériel utilisé pour jouer. On utilise généralement beaucoup de papier : le Meneur a besoin d'écrire la trame de l'histoire qu'il propose, les Joueurs notent les caractéristiques de leurs personnages et les éléments importants de l'histoire découverts au cours de la séance; enfin, afin de clarifier les éléments de certaines scènes, le Meneur peut dessiner des plans. On utilise également différents types de dés pour la résolution des actions.

On parle de ROLE car il s'agit pour le Joueur d'interpréter au mieux son personnage, ses points forts, ses points faibles, sa psychologie et ses aspirations. Souvent, il lui faut imiter son personnage comme un acteur qui se met dans la peau de son alter ego afin de l'interpréter le plus fidèlement possible. De ce point de vue, les jeux de rôles s'apparentent à du théâtre d'improvisation, les Joueurs dialoguant parfois entre eux comme si c'était leurs personnages qui parlaient entre eux, ce dialogue pouvant être étendu au Meneur qui interprète les autres personnages de l'histoire. Il faut alors que le Joueur improvise les répliques de son personnage, qu'il construise en temps réel une argumentation pour convaincre les personnages interprétés par les autres Joueurs ou le Meneur et qu'il exprime les émotions de son personnage par sa gestuelle, les expressions de son visage ou le ton de sa voix.

Une autre analogie avec le théâtre ou le cinéma est dans le déroulement du temps. Une pièce est découpée en actes et en scènes ; l'histoire vécue par les personnages est également rythmée selon des périodes de temps différentes. On appelle temps fictif la trame temporelle dans laquelle évoluent les personnages et temps réel la trame temporelle où évoluent les participants. Un Tour est une période de temps fictif extrêmement courte, généralement quelques secondes, servant à gérer les scènes d'action et s'étalant sur quelques minutes de temps réel. Une Scène est une période de temps fictif assez courte, généralement quelques minutes à quelques heures, très similaire à son homologue de théâtre et s'étalant également sur quelques minutes de temps réel. Un Scénario est une période de temps fictif de durée variable, généralement plusieurs heures à quelques jours, très similaire à son homologue de cinéma, une histoire complète et structurée s'étalant sur une séance de jeu, soit trois à cinq heures. Une Campagne est une suite de trois à douze Scénarios formant une trame globale et pouvant s'étaler sur plusieurs années de temps fictif.

Le gagnant

Contrairement à la plupart des autres jeux de société, le jeu de rôle se distingue par le fait qu'il n'y a ni perdants, ni gagnants. Les Joueurs ne jouent pas les uns contre les autres, ils forment une seule équipe. Le Meneur n'est pas non plus un adversaire, il est à la fois le metteur en scène qui décrit les situations et l'arbitre qui les gère. En fait, l'équipe des personnages pourrait très bien s'assimiler à une cordée d'alpinistes à l'ascension d'un mont inconnu. Ils ont chacun leurs propres capacités (endurance, agilité, gestion de l'équipement) mais agissent dans un même but. Quant au Meneur, son rôle consiste à mettre en scène l'ascension : il orchestre les difficultés rencontrées. Il n'y a d'autre gain que la satisfaction d'avoir raconté une bonne histoire et passé une soirée agréable entre amis.

Un mot sur les jeux de rôles informatiques

Les jeux de rôles se pratique entre amis, comme un jeu de société habituel. En principe, et c'est l'idée qui sous-tend les 'jeux de rôles informatiques' (En anglais : RPG), le Meneur pourrait être remplacé par un ordinateur. Cependant, les possibilités de ces jeux sont extrêmement limitées car l'ordinateur n'est pour l'instant pas capable d'improviser des scènes imprévues. De plus, on ne peut pas réellement parler de 'rôle', puisque l'interprétation d'un personnage en est complètement absente.

A propos de l’utilité des jeux de rôles

A ceux qui demandent toujours, je cite : ‘A quoi ça sert ?’, une seule réponse : Le jeu de rôles est un loisir, rien de plus. De ce point de vue, il ne présente aucune différence fondamentale avec des loisirs tels que la couture, le tunning ou la musique.

 

Pour toute question ou information générale à propos des Jeux de Rôles, visitez le site de la Fédération Française des Jeux de Rôles. En dehors d'informations complémentaires sur la pratique des jeux de rôles, vous y trouverez un annuaire des clubs de jeux de rôles en France. Il y en a certainement un près de chez vous où vous pourrez rencontrer des joueurs expérimentés et faire des parties d'initiation : www.ffjdr.org.